• # Une assez bonne peinture de notre société

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le gros problème, c'est que la plupart des gens pensent que la démocratie est un acquis : même les plus vieux ne le sont plus assez pour se souvenir de l'époque où il a fallu se battre pour elle.
    Résultat, la crise, peur, la préoccupation d'avoir le dernier iPhone aidant, le citoyen s'en balance.

    Seul certains, la plupart dans la classe moyenne, et donc soupçonnés d'intellectualisme ou de "droit-de-l'hommisme" qui sonne l'alarme, et la plupart s'en tappent.

    Autre chose, car je sais pas si j'aurai le courage de faire un journal là dessus, je pense que la démocratie cours un autre risque : mourrir d'être achevée :

    Le conseil constitutionnel vient de décider que l'ensemble des textes régissant la Garde à Vue sont inconstitutionnels.
    Je crains que devant ce trop plein (vu comme tel) de pouvoir récemment acquis par le conseil constitutionnel, les dirigeants soient tentés d'y remédier car cela leur mettra trop de bâtons dans les roues.

    A suivre...

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Une assez bonne peinture de notre société

      Posté par . Évalué à 3.

      Le conseil constitutionnel vient de décider que l'ensemble des textes régissant la Garde à Vue sont inconstitutionnels.
      Je crains que devant ce trop plein (vu comme tel) de pouvoir récemment acquis par le conseil constitutionnel, les dirigeants soient tentés d'y remédier car cela leur mettra trop de bâtons dans les roues.


      Il me semble que pour cela, il faudrait modifier la constitution. Et pour modifier la constitution, il faut l'aval...du conseil constitutionnel!
      Si le gouvernement le fait sauter, c'est la fin de la démocratie et je peu te garantir que ce sera la guerre civile!

      On est plus nombreux que tu ne le croie à voir ce qui se passe. Ne crois pas les sondages : dans 90% des cas, ils sont trafiqués! On nous dit que les Français sont pour ceci ou cela, mais on oublie un peu les manigance de l'Élysée sur les sondages, qui on été largement étouffées! Donner l'impression que tout le monde s'en fout, ça fait leur jeu : les gens baissent les bras et dépriment.

      La démocratie, c'est un combat de chaque instant, il en a toujours été ainsi.
      • [^] # Re: Une assez bonne peinture de notre société

        Posté par . Évalué à 7.

        Je ne crois pas qu’il faille l’aval du conseil constitutionnel pour modifier la constitution. Et c’est Sarkozy et le congrès de 2008 qui a donné ce pouvoir au conseil constitutionnel, je les vois mal changer d’avis aussi rapidement.

        http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/revision.asp
      • [^] # Re: Une assez bonne peinture de notre société

        Posté par . Évalué à 6.

        "Et pour modifier la constitution, il faut l'aval...du conseil constitutionnel!"
        Bien sûr que non ! Ce serait même totalement illogique.
        Le CC est là pour vérifier la conformité d'une loi avec la constitution, mais ne peut en aucun cas se prononcer sur une modification de la Constitution, sans cela il ne pourrait jamais y avoir de modification de cette dernière, car il y aurait forcément conflit entre l'ancienne version (avant modif) et la nouvelle (après modif), et le CC devrait forcément dire "non".
        • [^] # Re: Une assez bonne peinture de notre société

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est vrai, je suis allé vérifier (article 89 de la constitution...)

          Par contre, je ne suis pas d'accord avec ton argument : c'est ceux qui connaissent le mieux la constitution qui sont à même de dire si la nouvelle constitution ou les modifications sont cohérentes. Ce n'est donc pas totalement idiot.
          Ce n'est pas un système informatique ne comprenant que 1 et 0...
  • # Ha si

    Posté par . Évalué à 1.

    Si ce n'était qu'une peinture , j'en serais content , au moin elle n'aurait pas d'autre effet que sur ceux qui la regarde .....


    Il est temps de nous mettre au boulot et de nous désaliener de toutes ces chaines qu'on est en train de nous mettre au tour du coup .

    En tant que libriste on a un devoir et un role central dans ce combat , non seulement pour le logiciel libre, mais a travers lui pour les valeurs de la démocratie , non seulement dans le cyberespace mais via celui ci , dans l'espace réel (puisque le cyber s'étent tout les jours )

    En tant que libriste , nous avons un devoir d'autant plus important que le pouvoir a besoin des technologies pour mettre en place sa politique totalitariste , le coeur du combat se trouve dans la technologie , et les techniciens qui peuvent la mettre effectivement en oeuvre .

    Le techno totalitarisme ne passera pas par nous ! Et le but c'est qu'il passe pas du tout , au sens autant juridique , technique que politique .

    Et pour le moment on est pas sur la bonne pente , mais comme tout combat , ce n'est que quand le dernier d'entre nous seras tombé que la victoire d'une société techno totalitaire leur sera assuré .
    On peut encore remonter la pente , et va la remonter !
  • # Pas de flash svp

    Posté par . Évalué à 3.

    Pourquoi donner un lien qui pointe vers une vidéo qui utilise du flash sachant que dailymotion fait l'effort de proposer les vidéos encodé en ogg en utilisant la balise . Pour la vidéo sans flash, c'est ici http://openvideo.dailymotion.com/video/xdiyod_serge-portelli(...)
  • # Rassemblement de résistants

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ne pensez-vous pas qu'il est, disons, "dangereux" (même si ce mot est trop fort) de rassembler en un même lieu chaque année des gens qui ont une conscience démocratique assez forte ?

    Je veux dire, ces gens sont, au moins en parole une (très légère) menace pour le gouvernement. Il serais donc assez logique que le gouvernement envoie ses sous-traitants (les RG) pour, au moins, lister les participants, non ?

    Pour rien de précis, juste comme ça - on sais jamais ça peux servir...

    Même si personnellement je ne suis pas si effrayé que cela par le fichage: Après tout, si TOUT le monde existe sur absolument TOUS les fichiers qu'ils peuvent avoir, ben ça ne sert pas plus que si personne y était. (A la limite le simple fait de ne pas être fiché deviens un fichage...)


    Ces discours sont forts, & j'aime énormément Serge Portelli.

    Mais pour moi, si l'on exclue la solution violente (insurrection populaire), je pense que la seule voie possible est un retour tranquille mais inexorable à l'économie de proximité.
    Ca commence à se voir avec les AMAP pour la nourriture, les SEL.
    Le télétravail est dans cette optique incontournable, ainsi que les réseaux haut-débit chez tout un chacun, vraiment neutres et rapide partout pareil (*).
    Ce que j'espère c'est que l'utilité de l'état diminue, rendant ses décisions de moins en moins pertinentes, de moins en moins suivies. A terme, le but est d'arriver à une situation où quelques dirigeants fantoches et bling-bling feront les kakou sur les ondes, que personne ne regardera.
    De toute façon, à mon avis à long terme c'est soit çà, soit une révolte qui commencera par une grande grève, ou tout sera bloqué plusieurs semaines, et qui se finira soit par l'intervention de l'armée & des CRS, qui, obéissants aveuglément, seront les fossoyeurs de la 5ème république, (si ça se trouve on restera même en démocratie...) avec un état qui deviendra de plus en plus policier , soit le gouvernement lâchera prise & ce sera le bordel pendant plusieurs années avant d'arriver à un nouvel équilibre sociétaire, lequel sera probablement pas mieux que l'ancien.

    Dans les 2 cas, il y aura des pleurs , des larmes et des morts, au moins de faim.

    (*) Les accès universels aux réseaux fibre optique j'en ai déjà parlé un peu, mais c'est mon grand sujet de réflexion ces temps-ci, et à mon avis ça pourrais apporter pas mal de solutions si tant est que ce soit *les personnes* qui en ait la propriété, et non des multinationales.
    • [^] # Re: Rassemblement de résistants

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je veux dire, ces gens sont, au moins en parole une (très légère) menace pour le gouvernement. Il serais donc assez logique que le gouvernement envoie ses sous-traitants (les RG) pour, au moins, lister les participants, non ?

      Tu crois que les RG (devenus DCRI [*]) en étaient absents ? Ce serait bien peu professionnel.

      [*] http://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_centrale_des_Renseign(...)

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Rassemblement de résistants

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Même si personnellement je ne suis pas si effrayé que cela par le fichage: Après tout, si TOUT le monde existe sur absolument TOUS les fichiers qu'ils peuvent avoir, ben ça ne sert pas plus que si personne y était. (A la limite le simple fait de ne pas être fiché deviens un fichage...)

      Détrompes-toi. Pour chacun il y a des informations spécifiques, qui permettent de faire des regroupements, des sélections, des croisements entre fichiers, de profiler les individus. Si on avait la certitude que jamais ça ne servirais à mauvais escient, il n'y aurais pas de raison de s'effrayer. Mais on a déjà vu des gouvernements devenir les bourreaux de leur propre peuple, devenir des dictatures (gauche/droite compris). On n'est jamais à l'abris de ces évolutions, et il vaut mieux laisser le minimum d'outils au niveau fichage.
      Et je passe sur les erreurs non corrigées dans les fichiers de la police / justice et des conséquences qu'elles peuvent avoir pour les individus concernés.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Rassemblement de résistants

      Posté par . Évalué à 3.


      Ne pensez-vous pas qu'il est, disons, "dangereux" (même si ce mot est trop fort) de rassembler en un même lieu chaque année des gens qui ont une conscience démocratique assez forte ?

      Je veux dire, ces gens sont, au moins en parole une (très légère) menace pour le gouvernement. Il serais donc assez logique que le gouvernement envoie ses sous-traitants (les RG) pour, au moins, lister les participants, non ?

      Pour rien de précis, juste comme ça - on sais jamais ça peux servir...

      Ça, ça ne fait aucun doute. On les voit débarquer à la moindre manifestation et ils se joignent à la foule. Ils s'habillent en civil mais ont une allure tellement beauf qu'il est souvent facile de les reconnaître. Blouson en cuir et housse de téléphone à la ceinture, t'as 90% de chance d'en avoir repéré un. Les oreilletes et les flics avec qui on les voit discuter en dehors de la foule dissipent les soupçons.
      Les identifier comme ils nous identifient, j'en fais un jeu, mais en en parlant je me demande s'il ne faudrait pas mettre en place une bdd à leur sujet.

      La seule véritable information que le pouvoir peut récolter, c'est qu'il n'a pas encore terrassé son adversaire.


      Même si personnellement je ne suis pas si effrayé que cela par le fichage: Après tout, si TOUT le monde existe sur absolument TOUS les fichiers qu'ils peuvent avoir, ben ça ne sert pas plus que si personne y était. (A la limite le simple fait de ne pas être fiché deviens un fichage...)

      Certainement pas ! Connaître ton parcours ça aide les policiers à te briser psychologiquement, s'ils ont envie de te faire avouer des trucs dans le cadre d'une garde-à-vue, au hasard. Ça aide aussi à cibler une partie de la population selon des critères arbitraires : religion, origine, couleur des yeux, obédiance politique, taille du sexe, santé...
      Plus le fichage est précis et touche du monde, plus il est efficace.


      Mais pour moi, si l'on exclue la solution violente (insurrection populaire), je pense que la seule voie possible est un retour tranquille mais inexorable à l'économie de proximité.
      Ca commence à se voir avec les AMAP pour la nourriture, les SEL.
      Le télétravail est dans cette optique incontournable, ainsi que les réseaux haut-débit chez tout un chacun, vraiment neutres et rapide partout pareil (*).

      J'vois pas le rapport avec la choucroute là.


      Ce que j'espère c'est que l'utilité de l'état diminue, rendant ses décisions de moins en moins pertinentes, de moins en moins suivies. A terme, le but est d'arriver à une situation où quelques dirigeants fantoches et bling-bling feront les kakou sur les ondes, que personne ne regardera.

      L'utilité de l'État est subjective !
      Pour moi, l'État aura perdu son utilité première lorsque la population sera capable de faire promptement preuve de solidarité envers chacun de ses membres. Ce qui est ironique là-dedans c'est que l'État s'emploie à perdre cette utilité.
      D'autres considèrent que le rôle premier de l'État est de protéger ses citoyens d'eux-mêmes, ce pourquoi on demande surveillance et fichage.
      C'est le bulletin de vote qui donne le droit aux autres de faire subir leur vision des choses aux uns, j'sais plus à laquelle de ces valeurs ça correspond : liberté, égalité ou fraternité ?


      De toute façon, à mon avis à long terme c'est soit çà, soit une révolte qui commencera par une grande grève, ou tout sera bloqué plusieurs semaines, et qui se finira soit par l'intervention de l'armée & des CRS, qui, obéissants aveuglément, seront les fossoyeurs de la 5ème république, (si ça se trouve on restera même en démocratie...) avec un état qui deviendra de plus en plus policier , soit le gouvernement lâchera prise & ce sera le bordel pendant plusieurs années avant d'arriver à un nouvel équilibre sociétaire, lequel sera probablement pas mieux que l'ancien.

      Les fossoyeurs de la 5ème république ne sont pas seulement ceux qui sont au pouvoir (qui autrement ne seraient pas si dangereux), mais ceux qui les y placent. L'Histoire jugera les premiers et confondra les seconds avec les victimes.
      La révolte ? Je ne sais pas si cela apporterait grand chose d'autre qu'un carnage.
      Que chacun mesure sa part de responsabilité dans ce qui se produit serait un bon début.


      Dans les 2 cas, il y aura des pleurs , des larmes et des morts, au moins de faim.

      De tout ça, il y en a déjà, et c'est bien l'une des raisons de protester.
      • [^] # Re: Rassemblement de résistants

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Plus le fichage est précis et touche du monde, plus il est efficace.


        Ah bah justement, apparement il ne l'est pas, précis. (cf. commentaire précédant).

        Perso je me suis toujours demandé pourquoi ils n'ont pas encore créé un fichier en partant du n° de sécu, et ajoutant à tout le monde un certain nombre aléatoire d'infractions & notes aléatoires. Par exemple: "Excès de vitesse à 15h15 le dimanche 13 mai à Porte Maillot; A été vu devant un camp de Roms", ...
        Tout faux & arbitraire que ca serais, ca serais à peu près du niveau des fichiers actuel, et de toute façon les mecs, si ils TE veulent TOI, c'est foutu.

        De toute façon, ils ont pas besoin de toi, en fait: Ils écrivent, ils signent, et voila.
        Tu peux raconter ce que tu veux, le juge suivra la déposition des flics (Après tout, c'est ta parole contre la leur, & eux sont assermentés pas toi : C'est eux qui l'emporte, automatique).

        Vu qu'ils sont payé au rendement, ils ont tout intérêts (et c'est ce qu'on leur demande explicitement) de faire le maximum de "petites" affaire tout en laissant les mecs les plus dangereux courir, ça renforce le sentiment d'insécurité, et donc ya besoin de plus de flics.

        Enfin bref, ce que je voulais dire, c'est que pour moi le "fichage" est inutile dans le sens ou c'est *déjà* arbitraire, aujourd'hui. Il suffit d'être au mauvais endroit au mauvais moment pour passer 48h au poste comme ça, pour rien, pour occuper les lieux & monter les statistiques.

        Actuellement, lorsque je vois un flic je change de trottoir: On sais jamais, un mauvais coup est vite arrivé avec des gens qui bénéficient de l'immunité absolue.

        [..]mais ceux qui les y placent. L'Histoire jugera les premiers et confondra les seconds avec les victimes. Que chacun mesure sa part de responsabilité dans ce qui se produit serait un bon début.

        Mais rassure-toi, je le fait. Chaque fois je vais voter, chaque fois c'est le candidat adverse qui gagne. C'est bien gentil de dire "votons, votons !" .
        Ca ne suffit plus, à présent. Il y a juste des candidats moins pire que d'autres. Le problème du vote, c'est que ca ne remet aucunement en question les fondements de la société, ca contribue juste "à tenir encore un peu". Et ce quelque soit le candidat, même irréprochable, même incorruptible.

        C'est ce que je voulais dire avec mon commentaire sur les SEL & les AMAP: Le changement, si changement on veux, il faudra qu'il vienne d'en bas. Il ne peux plus venir d'en haut.
        • [^] # Re: Rassemblement de résistants

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Actuellement, lorsque je vois un flic je change de trottoir: On sais jamais, un mauvais coup est vite arrivé avec des gens qui bénéficient de l'immunité absolue.

          Punaise, ça fait plaisir de savoir qu'on est pas le seul.

          Le problème c'est que les flics sont censé être l'avant garde de la justice (une sorte de couche d'abstraction). Dans un pays où on a peur de la Police, comment peut-on avoir confiance en la justice ?
        • [^] # Re: Rassemblement de résistants

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu dis plein de bêtises.

          Les fichiers bidons c'est pas dans leur intérêt, ça ne crée pas de preuves et diminue la connaissance qu'ils ont de toi : poubelle. À la rigueur ça peut servir à salir ta réputation (cf Ali Soumaré).

          T'en fais pas, le juge suivra pas les flics puisque c'est le procureur qui demande à ce que tel ou tel sort te soit réservé. Je suppute aussi que globalement, les juges sont nettement plus respectueux de tes droits que les policiers.
          [http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/08/03/Cadeau-Bonus]

          Entre te faire flanquer en gàv et être condamné par un juge, il y a un sacré fossé, notamment en terme de temps.

          Faut bien distinguer le fichage de l'arrestation arbitraire. Le premier permet de cibler un individu ou une population, quand l'autre se satisfait de n'importe quel individu.

          Si tu vois qu'un seul flic c'est pas la peine de changer de trottoir. Perso j'ai jamais vu un cow-boy sans sa monture se ballader en ville. L'immunité des policiers n'est pas absolue.

          Je ne me souviens pas avoir appelé à voter.


          Le changement, si changement on veux, il faudra qu'il vienne d'en bas. Il ne peux plus venir d'en haut.

          Tout à fait ! Ceux d'en haut sont les derniers à avoir un intérêt au changement.
      • [^] # Re: Rassemblement de résistants

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        L'utilité de l'État est subjective !
        Pour moi, l'État aura perdu son utilité première lorsque la population sera capable de faire promptement preuve de solidarité envers chacun de ses membres. Ce qui est ironique là-dedans c'est que l'État s'emploie à perdre cette utilité.
        D'autres considèrent que le rôle premier de l'État est de protéger ses citoyens d'eux-mêmes, ce pourquoi on demande surveillance et fichage.

        Ce que tu décris, c'est l'Anarchie (au vrai sens du terme)...

        En ce qui concerne la définition du mot État, elles sont nombreuses et varient selon les époques. Quand je parle de l'État français, j'ai tendance à décrire une organisation souveraine d'un pays qui a pour objectif de gérer le bien commun dans l'objectif de l'intérêt commun. Mais cette définition n'engage que moi.

        Bien sûr, comme tout système, même s'il utilise des protections (loi, séparation des pouvoirs, élections démocratiques, conseil constitutionnel, votes, etc...), il n'est pas à l'abri de certaines failles de sécurité qui sont malheureusement exploitées et qui transforme en zombie les actions de cette organisation.

        Ça serait sans doute intéressant de comparer ces failles avec celles qui existent dans les systèmes d'information...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.