Le logiciel libre en gendarmerie : 70% d'économie

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
29
14
mar.
2009
Ubuntu
Lors d'une conférence à Utrecht aux Pays-Bas, le lieutenant-colonel Xavier Guimard, de la direction générale de la gendarmerie nationale, a dressé un bilan du choix du logiciel libre au sein de la gendarmerie.

Après avoir rappelé que le recours au logiciel libre était la conséquence de choix stratégiques définis en 2002, le lieutenant-colonel Guimard a fait un point de situation sur la migration vers Linux/Ubuntu qui a succédé aux migrations vers OpenOffice.org et Firefox.

Le bilan est fort intéressant et va à l'encontre d'idées reçues : "l'opération est quasiment transparente pour les utilisateurs". Xavier Guimard précise même qu'il n'a pas été nécessaire de réaliser d'opérations de conduites du changement et avec un peu d'humour d'ajouter "Les deux principales différences [entre Windows XP et Ubuntu] sont les icônes et les jeux. Les jeux ne sont pas notre priorité."

Le périmètre actuellement déployé concerne 5 000 postes, 15 000 à la fin de l'année, l'opération s'achèvera en 2015 (délais nécessaire au renouvellement du parc).

L'autre aspect, essentiel pour les décideurs, est le coût. Les économies réalisées sont sans équivoque 70% soit 50 millions € depuis 2004. Jusqu'à 2004 la Gendarmerie achetait entre 12 000 et 15 000 licences par an. En 2005 ce chiffre est tombé à 27.

NdM : Le point notable pouvant faire tiquer est de ne pas en profiter pour former les utilisateurs à l'outil informatique (conduite du changement, même si mineur), le choix a plutôt été une incitation à évoluer en profitant du renouvellement du matériel (ou se morfondre avec son PC vieillissant, non mis à jour).

NdM 2 : Merci à dup pour son journal sur cette question.

De l'inventaire à la télédistribution

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
13
juil.
2006
Communauté
Open Computer and Software Inventory Next Generation est une application construite pour aider l'administrateur système ou réseau à garder un oeil sur la configuration des machines du réseau et sur les logiciels qui y sont installés.

OCS Inventory NG 1.0 Release Candidate 3 est désormais disponible. Cette version améliore très nettement la partie inventaire de parcs mais offre également une solution de télédistribution.

Cette fonctionnalité est basée sur l'agent, initialement utilisé pour effectuer l'inventaire d'une machine. Après une authentification basée sur des certificats, ce module autorise à déposer sur les machines des fichiers, à installer des logiciels ou à exécuter un batch quelconque. Parallèlement, une interface web de création des paquets de télédistribution est intégrée à la console d'administration.

Signalons qu'OCS Inventory bénéficie depuis un an d'une activité importante puisque le projet est resté pendant 8 mois parmi les 50 projets les plus actifs sur SourceForge.net.

Migration de la gendarmerie sous OOo

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
14
jan.
2005
Bureautique
Une des plus vieilles institutions françaises a décidé de migrer sa suite bureautique sous OpenOffice.org. La décision a été signée le 14 janvier.

Aujourd'hui 35 000 utilisateurs, 80 000 au début de l'été et la totalité pour la fin de l'année, voici une idée de la diffusion de OOo.

Élément essentiel de cette migration, la communauté de gendarmes qui a développé un logiciel d'aide à la saisie des procès verbaux et des procédures judiciaires. Ce logiciel, qui nécessite OOo, suscite un plébiscite des utilisateurs qui profitent avec lui des dernières évolutions des textes. Les habitudes sont peu bousculées, une plus-value est offerte, les personnels sont convaincus.

Le petit plus : 2 millions d'euros d'économie par an.

NdM : les responsables de cette migration participeront lors du salon Solutions Linux à la conférence de l'ADAE, et pourront à cette occasion la présenter plus en détails.

Mise à jour : La presse spécialisée (comme 01 Informatique ou ZDNet) s'empare à son tour de la migration de la gendarmerie vers la suite bureautique OpenOffice.org. La stratégie mise en oeuvre, la démarche entreprise en faveur du logiciel libre sont détaillées.
Plus détails dans la suite de la dépêche. Merci à Théo pour l'information.