Journal Dahu : faire des présentations à base de screenshots (a la Wink)

34
13
oct.
2013

Dahu est un outil qui permet de générer des présentations en combinant une succession de screenshots. Comme un beau dessin vaut mieux qu'un long discours, vous pouvez aller voir ce que ça donne ici : http://dahuapp.github.io/

L'idée est de donner visuellement la même impression qu'une vidéo, mais en capturant des images fixes, et en reconstituant les mouvements de la souris après coup. Par rapport à une capture vidéo, les présentations sont en général beaucoup plus faciles à éditer et à annoter à posteriori.

J'en avais parlé dans les forums l'an passé. L'approche n'est pas nouvelle : Wink était bien connu pour ça. Sauf que Wink n'a plus l'air d'être maintenu, n'est pas libre, génère du flash, ne tourne pas vraiment sous Linux (il y a une version Linux en théorie, mais je n'ai jamais réussi à la faire marcher)…

Dahu est fortement inspiré de Wink, mais il est multiplateforme, génère du HTML + JavaScript (donc les présentations tournent sur tout navigateur raisonnable, et le texte des annotations est un vrai bout de texte dans le HTML, copie-collable et indexable par les moteurs de recherche). Il est né d'un projet de fin d'année que j'ai fait coder par mes étudiants (à l'Ensimag). J'ai retravaillé un peu dessus, et je compte bien re-proposer à d'autres étudiants de continuer à travailler dessus en mai prochain. C'est libre, les contributions sont les bienvenues !

L'outil est encore loin d'être terminé, mais il est déjà utilisable. Les fonctionnalités non-triviales ne sont pas encore implémentées dans l'éditeur graphique, mais si on n'a pas peur d'utiliser un éditeur de texte, on peut déjà faire pas mal de choses.

La page web de Dahu, avec plus d'infos et des exemples de présentations : http://dahuapp.github.io/

  • # Superbe

    Posté par . Évalué à 3.

    Outil qui à l'air vraiment intéressant !!

    • [^] # Re: Superbe

      Posté par . Évalué à 2.

      je dirais même plus… limite génial.
      Il suffisait d'y penser comme dirait l'autre :-)

      • [^] # RTFM howto ?

        Posté par . Évalué à 2.

        En revanche, je ne vois pas trop comment on fait pour Read The Fine Documentation ?

        Il y a 6 repositories sur https://github.com/dahuapp et c'est bien

        Mais imaginons que je veuille voir si avec mes maigres connaissances je peux aider à améliorer l'affichage du screencast Dahu sur Google Chrome (puisque la précision précise que ça ne marche que sur Firefox et Safari pour l'instant).
        Comment fais-je concrètement ? C'est un peu obscur pour l'instant.

        • [^] # Re: RTFM howto ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          http://dahuapp.github.io/
          Documentation
          The user-manual is available on Dahu's wiki.

          de rien.

          wind0w$ suxX, GNU/Linux roxX!

        • [^] # Re: RTFM howto ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il y a 6 repositories sur https://github.com/dahuapp et c'est bien

          Ceux dont le nom commence par Dummy, comme leur nom l'indique sont des dépôts ne contenant rien d'important (ce sont des petits exemples, qui ont servi à se lancer dans les différentes technos, gardés au cas où). C'est pour ça que les liens que j'ai donné pointent directement sur le dépôt Dahu, d'ailleurs.

          (puisque la précision précise que ça ne marche que sur Firefox et Safari pour l'instant).

          Euh … j'ai testé sous IE8, Chromium, Firefox, Konqueror, et les animations marchent chez moi. Est-ce que tu pourrais donner plus d'info sur le problème que tu as ?

          Comment fais-je concrètement ? C'est un peu obscur pour l'instant.

          Le code est dans le dépôt « Dahu », il y a quelques infos en plus sur le wiki : https://github.com/dahuapp/Dahu/wiki/_pages

          Pour débugger les problèmes liés à la présentation dans le navigateur, une solution est de débugger dans le code « généré » (dahuapp.viewer.js, qui est en fait recopié depuis Dahu lui-même), et de répercuter sur le dahuapp.viewer.js contenu dans les sources une fois le problème résolu. Ça évite de recompiler Dahu à chaque fois.

          • [^] # Re: RTFM howto ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Merci pour les précisions !

            (puisque la précision précise que ça ne marche que sur Firefox et Safari pour l'instant).

            Euh … j'ai testé sous IE8, Chromium, Firefox, Konqueror, et les animations marchent chez moi. Est-ce que tu pourrais donner plus d'info sur le problème que tu as ?

            Euh… en fait aucun pour l'instant puisque je n'ai pas encore pris le temps de le tester

            J'avais en fait tout simplement fait confiance à la présentation datant de Juin 2013 où vous confessiez que votre produit n'était pas au point (fausse modestie quand tu nous tient ;-)

            Some improvements we have thought about :

            2. a stronger multi-navigator support for the viewer (at the moment, only Firefox and Safari are supported)

            http://dahuapp.github.io/presentation/dahuproject.html#slide-12

            PS corporatiste : c'est une impression ou il y a pas mal de choses bien conçues et/ou réalisées par des gens qui ont fait l'ENSIMAG ?

            • [^] # Re: RTFM howto ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ah, OK. La présentation était la soutenance de projet des étudiants, et les choses ont bougé depuis, en effet.

  • # mais non pas du tout !

    Posté par . Évalué à 10.

    Dahu est un outil qui permet de générer des présentations

    c'est un animal vivant dans les Pyrennées :

    http://www.alpinelegends.com/wp-content/uploads/Dahu.jpg

    avec les pattes plus courte d'un coté pour pouvoir s'adapter au fort dénivelé de la montagne. D'ailleurs la chasse au dahu est assez facile, il faut arriver en face de lui et lui faire peur, il se retourne et il tombe. yapluka le ramasser.

    il y a le dahu droit et le dahu gauche, suivant les races.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.