Journal Une balise « carré blanc » pour mon HTML5

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
8
15
juin
2010
Pour faire suite à mon journal sur le logiciel de contrôle parental nanny je me suis posé la question suivante : sachant que nombre de sites et blogs posent la grande question de savoir si on est majeur ou pas (question à laquelle, si on me l’avait posée à 12-14 ans, j’aurais bien entendu répondu « non » pour aller direct chez Disney™ plutôt que de prendre des coups d’anat…) ou cachent les photos « choc » (cf. « the big picture ») ne serait-il pas envisageable de créer une balise html5 « contenu explicite ».
J’imagine, après un réglage du navigateur permettant de ne pas afficher les sections avec cette balise. Ça permettrait aussi un filtrage par les moteurs de recherche, autoriserait les journaux à un contenu en ligne variable fonction du lectorat… j’aime assez l’idée.

Le net n’est pas la télé, on ne peut pas mettre du contenu violent, explicite, ce que vous voulez, à l’heure où les petit enfants dorment (et les magnétoscopes aussi…). J’ai bien lu les réactions de chacun et, en tant que jeune papa, bien qu’ayant la volonté de rendre mon enfant le plus bidouilleur, libre et critique possible, l’idée de pouvoir le laisser seul se balader sur le net sans forcément que je sois à côté ne me déplaît pas.

Bien entendu, ça ne règle pas le problème des petits malins qui veulent se faire du pognon en attirant un maximum de monde et sans scrupules vers leurs sites de pr0n mais j’aime bien l’idée de « responsabiliser » la personne qui propose du contenu.

M. W3C, si tu m’entends… (j’y crois, hein, Steeve a bien incorporé Readability à Safari suite à mon super journal sur le sujet ;) http://linuxfr.org/~nemolivier/29407.html )
  • # Attribut ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Un attribut ne serait-il pas plus adapté ?

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

  • # Faisable

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Oui, c'est faisable, mais non, tu ne pourras jamais ton enfant seul sur Internet. Internet, c'est comme le bar du coin : y laisserais-tu traîner ton gosse seul?

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Faisable

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je verrai ça plus comme une galerie marchande... Mais qu'elle idée de mettre un sexshop à coté de la boutique Walt Disney ??
      • [^] # Re: Faisable

        Posté par . Évalué à 10.

        Ca permet de faire un rayon partagé pour les déguisements.
      • [^] # Re: Faisable

        Posté par . Évalué à 5.

        c'est souvent l'inverse qui se passe, et personne ne se pose trop de question. en fait on va monter de gamme, et la boutique qui était là depuis 5-20 ans va devoir dégager pour faire place au mieux-disant culturel


        et puis bon, vouloir imposer l'auto-censure chez les autres, c'est fuir ses propres responsabilités.

        or, le fournisseur de moyens informatiques (ici papa-à-la-maison) reste le premier responsable de ce que ses chtis zenfants auront sous les yeux. c'est pas ton fournisseur d'accès, c'est pas l'Etat, c'est pas les gentils petits catho-nazis^Wcastrateurs qui vont gérer les whitelist et blacklist de filtres comme NetNanny


        si tu crois que tu peux te reposer sur de tels systèmes pour réduire le risque d'exposition à des horreurs, oui, ça le fera. mais ça ne sera qu'une réduction de risques. le risque zéro n'existe pas et n'existera jamais. si tu veux du risque zéro, il faudra empécher la connexion à Internet. parce que même à la télé, tu n'es pas à l'abri de mauvaises surprises, de piratages d'antenne, de nouvelles dérangeantes ou d'éléments d'intrigue dans des films et séries pas facilement explicables à tes chères têtes blondes. "papa, c'est quoi un homosexuel ?"


        et aussi, tu auras des sites qui se foutent de tagger correctement leurs sites, des sites qui les taggeront exprès de travers, des sites piratés au contenu qui changera du jour au lendemain, et enfin des liens directs vers des images choc. je passe sous silence que le contenu proposé (enfin, vendu) par Disney est souvent équivoque, avec des messages politiques et sociaux souvent bien gratinés
        • [^] # Re: Faisable

          Posté par . Évalué à 1.

          "papa, c'est quoi un homosexuel ?"

          sera toujours plus facile à expliquer que "papa, pourquoi la dame avec un zizi fait des bisous à son chien tout en se rentrant une batte de baseball dans les fesses ?", ce qui à ma connaissance n'arrive pas à la télé.
          • [^] # Re: Faisable

            Posté par . Évalué à 8.

            ce qui à ma connaissance n'arrive pas à la télé


            On doit bien avoir un south park avec ça
          • [^] # Re: Faisable

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            ce qui à ma connaissance n'arrive pas à la télé

            Ni sur Internet à moins de rechercher explicitement ce type de contenu.
          • [^] # Re: Faisable

            Posté par . Évalué à -5.

            "papa, c'est quoi un homosexuel ?"

            sera toujours plus facile à expliquer que "papa, pourquoi la dame avec un zizi fait des bisous à son chien tout en se rentrant une batte de baseball dans les fesses ?", ce qui à ma connaissance n'arrive pas à la télé.


            Ah bon, tu sais expliquer à ton fils que c'est normal qu'on introduise un pénis - voir 2 - dans un orifice fait pour défequer?

            J'ai pas dit que les gens ne sont pas libres à le faire - dans leur coin et sans autres revendications - je dis juste que ce n'est pas aussi evident que ça à expliquer.
            • [^] # Re: Faisable

              Posté par . Évalué à 6.

              Ben si je dois expliqué à mon futur hypothétique gamin ce qu'est un homosexuel, jlui dirai simplement "cest un homme qui aime un autre homme ou une femme qui aime une autre femme"

              Ah bon, tu sais expliquer à ton fils que c'est normal qu'on introduise un pénis - voir 2 - dans un orifice fait pour défequer

              Il n'y a rien d'exclusif à l'homosexualité dans cette pratique (sans compter que les lesbiennes doivent galérer à pratiquer la sodomie sans aide externe).
            • [^] # Re: Faisable

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > dans leur coin et sans autres revendications

              Ah? ils perdent tous leurs droits civiques? Pas le droit de revendiquer même une augmentation, ni une retraite?

              ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

            • [^] # Re: Faisable

              Posté par . Évalué à 3.

              "tu sais expliquer à ton fils que c'est normal qu'on introduise un pénis - voire 2 - dans un orifice fait pour défequer?"
              Je ne sais pas ce qui m'énerve le plus dans cette phrase : la sempiternelle confusion entre "voir" et "voire", ou le sous-entendu déplacé consistant à dire que seuls les homosexuels s'enfilent à plusieurs par l'anus ?
              • [^] # Re: Faisable

                Posté par . Évalué à 2.

                en fait moi ce qui me dérange le plus c'est le fait que pour le monsieur le sexe c'est juste pour se reproduire, et pas pour le plaisir. A partir du moment où on accepte de baiser pour le plaisir, je ne vois pas pourquoi une sodomie serait plus anormale qu'une turlute ou autre. Y a pas de mal à se faire du bien (oui bon faut quand même s'assurer du consentement du partenaire hein :D)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Faisable

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Sans parler aussi qu'il résume l'homosexualité au sexe, alors que bien qu'il y ait "sexe" dedans, je n'ai pas l'impression que ça se résume à ça. Pas plus que pour les hétérosexuels, je pense.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: Faisable

                    Posté par . Évalué à -4.

                    Oh c'est tellement "politiquement beau" ce que vous dites. :)
                    Arrêtez la démago, sérieux.

                    C'est tout.
                    • [^] # Re: Faisable

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Le problème c'est surtout que la fonction réelle de cet orifice est d'accéder à cet endroit merveilleux où chercher ce qu'on a perdu.
                    • [^] # Re: Faisable

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Jsuis daccord que ressortir de lapalissade ne sert pas à grand chose
                      mais de là à parler de demago
  • # Comment dire?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Olivier, tu es pétrit de bonnes intentions, tu es sans doute un papa responsable et inquiet des dangers que coure ta progéniture mais je ne peux pas m'empêcher de penser que tu fais fausse route.
    Ton idée n'est pas scandaleuse mais elle sous-entend que des questions d'ordre moral ou juridique (la responsabilité parentale par exemple) pourraient être résolues par des moyens techniques.
    Bon, pas mal de gens ici soutiennent que de telles solutions sont joyeusement contournables (voir ce qui a été écrit des logiciels de sécurisation HADOPI). Du coup tu crées les conditions d'une quiétude fallacieuse.
    Mais imaginons que ta solution soit parfaitement efficace, tu viens juste de décrire l'instrument d'une jolie censure, pour des raisons parfaitement légitimes...pour toi.
    Enfin je ne suis pas convaincu de le langage HTML ait été inventé pour autre chose que d'améliorer le rendu des pages web et ajouter des fonctionnalités, mais pas comme intégrateur d'outils limitant la diffusion d'information.
    • [^] # Re: Comment dire?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est comme l'idée du domaine .xxx qui n'a jamais été validé
    • [^] # Re: Comment dire?

      Posté par . Évalué à 2.

      en fait je suis plutôt pour sa solution, elle présente comme avantage d'être non contraignante, et on pourrait avoir un genre de filtre -12 -16 -18, XXX, ce qui serait utile lorsque l'on surf au boulot.

      Ensuite se reposer sur ce système pour que sa progéniture parasite ne tombe pas sur de tel contenu par hasard, pourquoi pas, mais il ne faudra jamais oublier que c'est juste le hasard que ça bloque, absolument pas la volonté.

      Une autre solution consisterai à avoir une CSS n'affichant pas certains morceaux si le user agent n'a pas la chaine 18+ :D au moins le gamin de 5 ans ne sais pas changer ça, et à partir du moment ou le gamin le change, rien ne l'empêchera d'assouvir sa curiosité.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Comment dire?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        «on pourrait avoir un genre de filtre -12 -16 -18, XXX, ce qui serait utile lorsque l'on surf au boulot.»
        Ton age se modifie quand tu es au boulot ?
        • [^] # Re: Comment dire?

          Posté par . Évalué à 3.

          non, mais tomber au détour d'un blogue ou d'une recherche sur une image que l'on pourrait qualifier de not safe for work (nsfw), ou un totoz pas très ragoutant, peut poser problème si le bosse passe au mauvais moment. Il y a un certain temps déjà popen sur exalead donnait en troisième position un site porno allemand.

          Mais on peut aussi avoir des blagues avec string ou autre; l'informatique est peuplé de termes plus ou moins ambigüe (selon l'esprit mal tourné de certains), et quand certains collègue s'évertue à appeler leur chaine de caractère leopard, un copier coller d'un message d'erreur et c'est le drame...

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Comment dire?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Attention de ne pas voir le mal partout. Je te trouve bien prompt à agiter le drapeau de la censure car dans ce que je décris, s’il y a censure, c’est de de l’auto-censure. Ce qui change bien des choses. Je ne dis pas que c’est « familles chrétiennes » qui doit mettre les balises, mais bien les personnes qui réalisent leur site.
      On pourrait même plaider qu’un tel outil permettrait, au contraire, de mettre du contenu non présent à l’heure actuelle. Je prend pour exemple le site « big picture » qui comporte parfois des images de guerre, certaines images sont cachée et signalent que le contenu peut heurter la sensibilité de certains visiteurs. Je ne trouve pas ça choquant.
      Et je ne dit pas du tout que le but est de se « débarrasser » de ses enfants en confiant à la machine le soin de faire mon « travail ». Si j’avais voulu ne pas élever mon môme j’aurais pris un poisson rouge. Ce n’est pas le cas. Mais justement, lui laisser le loisir d’une exploration « libre ». J’ai lu avec intérêt les réactions du précédent billet. Je n’ai vraiment pas d’avis tranché ni dans un sens ni dans l’autre. Et j’espère bien que mon fiston pourra aller voir des sites de cul tranquilos un jour.
      Je prend un exemple concret : tu laisse ton enfant regarder ouioui sur youtube. Toi tu vas faire des trucs dans ton coin (oui, t’as plein de trucs à faire que t’as pas le temps de faire), en quelques clics il pourrait tomber sur les vidéos de chasseurs qui dépècent Bambi ou sur les vidéos de prolapsus anal, c’est pas le top ! Je ne veux pas que la vidéo soit interdite, ni qu’elle se retrouve ailleurs (c’est passionnant, les prolapsus rectaux).
      • [^] # Re: Comment dire?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        j’aurais pris un poisson rouge

        En plus ça prend moins de place dans le congèlateur


        --> []

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Comment dire?

      Posté par . Évalué à 7.

      elle sous-entend que des questions d'ordre moral ou juridique (la responsabilité parentale par exemple) pourraient être résolues par des moyens techniques.

      Non. Elle sous-entend que des moyens techniques pourraient aider. C'est toi qui veut y voir une application type "poudre verte" (tm).

      Mais imaginons que ta solution soit parfaitement efficace, tu viens juste de décrire l'instrument d'une jolie censure, pour des raisons parfaitement légitimes...pour toi.

      Oui, enfin si on va par là tous les microformats rentrent dans ce cadre, et une partie des métadonnées HTML. Après tout, ça permet de bloquer un contenu parce que "son auteur est de telle nationalité" ou que le texte a été rédigé avec tel logiciel non libre.

      Son idée me semble inefficace par essence, parce qu'on sait très bien que dans certains business les scrupules ne payent pas et que ça reviendrait à demander aux spammeurs d'ajouter eux-mêmes les entêtes SpamAssassin : le Evil Bit n'est pas bien loin.

      Mais en tous cas, si c'était efficace ça n'aurait rien de choquant. C'est un truc qu'on fait déjà très souvent, et c'est la base du web sémantique (plus que du HTML5, d'ailleurs).
    • [^] # Re: Comment dire?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      tu viens juste de décrire l'instrument d'une jolie censure, pour des raisons parfaitement légitimes...pour toi.

      On peut prendre l'exemple des jeux vidéos en Europe.

      Il y a sur les boites de jeux un PEGI avec un âge conseillé et des petits icônes qui indiquent le contenu du jeux. Ainsi les parents peuvent éviter d'acheter n'importe quoi à leur progéniture. Puis les consoles peuvent bloquer certains jeux avec un code parental.

      Je ne pense pas que ça soit de la censure. C'est juste un outil pour les parents qui veulent tranquillement jouer à des jeux adultes sans laisser leurs enfants y jouer.

      Au niveau de l'industrie du jeu vidéo c'est plutôt bénéfique. On évite la diabolisation sur les jeux violents qui corrompt notre belle jeunesse et les adultes peuvent vraiment avoir des jeux faits pour eux.
      • [^] # Re: Comment dire?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il y a sur les boites de jeux un PEGI avec un âge conseillé et des petits icônes qui indiquent le contenu du jeux. Ainsi les parents peuvent éviter d'acheter n'importe quoi à leur progéniture. Puis les consoles peuvent bloquer certains jeux avec un code parental.


        Ca permet surtout aux ados de repérer les jeux intéressant (j'ai été jeune moi aussi)

        AMHA de papa un peu concerné tu as deux solutions valables en fonction de l'âge: tu place le pc dans la salle commune de manière à savoir ce que fait le petit dernier avec le pc et tu as une vraie conversation avec le plus grand pour lui expliquer ce qui est interdit en sachant que cet interdit sera un jour ou l'autre transgressé parce que c'est comme ça.

        C'est pas une balise qui fera ce boulot, ni qui le facilitera.
      • [^] # Re: Comment dire?

        Posté par . Évalué à 3.

        je pense que cette idée de balise "carré blanc" est une bonne idée. Effectivement, il ne faut pas rêver, et imaginer que cela va résoudre tous les problèmes de censure, de morale etc, mais cela permettrait de poser un cadre pour éviter, comme tu le soulignes, des censures idiotes genre "wikipedia fait la promotion du pr0n et de la décadence, bloquons wikipedia dans les bibliothèques des lycées", un peu comme pour cette affaire :

        http://en.wikipedia.org/wiki/Virgin_Killer#Internet_censorsh(...)

        Idem, ici elfwood cache les images avec "nudité", que l'on soit d'accord ou pas avec ce choix, s'il y avait un cadre prévu par le w3c, cela leur permettrait de l'utiliser plus facilement :

        http://andersson.elfwood.com/Nude-Girl-With-Elves.2524307.ht(...)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Comment dire?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >> Au niveau de l'industrie du jeu vidéo c'est plutôt bénéfique.

        L'industrie du JV est contrôlée, y compris sa distribution.
        Or, internet ne permet pas ça. Si les sites de culs étaient tous dans une petite salle au fond à gauche d'internet, derrière un rideau, on aurait aucun problème. Mais le fait est que les contenus offensants d'internet sont d'une part « partout, » et d'autre part gagnants à ne pas être contrôlés.

        Pour ma part, j'aurais préféré qu'on ait un domaine en .xxx et que tout site à contenu « adulte » placé sous un autre TLD puisse être mis hors-ligne immédiatement.
        Évidemment, c'est pas la solution, ça pose plein d'autres problèmes…
        • [^] # Re: Comment dire?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour ma part, j'aurais préféré qu'on ait un domaine en .xxx et que tout site à contenu « adulte » placé sous un autre TLD puisse être mis hors-ligne immédiatement. Évidemment, c'est pas la solution, ça pose plein d'autres problèmes…

          Ah le joli rêve. Enfin pouvoir mettre hors-ligne immédiatement tous ces sites indécents qui montrent des seins (oui même sculptés il y a des siècles se sont des seins, ils doivent aller dans le .xxx, pensez à nos innocentes têtes blondes aux yeux bleus quand même) ! Et toutes ces musiques où de jeunes trainées en chaleur s'exhibent, hop, hors-ligne !
          • [^] # Re: Comment dire?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oui, ça pose des problèmes : comment juger de ce qui est moral ou non, choquant ou non… etc

            Cela étant, on peut *très bien* avoir un jugement correct concernant un grand nombre de sites en utilisant une heuristique conservative. Même les antispams ne sont pas aussi gentils. Pourquoi tolères-tu qu'on filtre ton mail et pas tes sites ? Pourquoi acceptes-tu une marge d'erreur avec les heuristiques (souvent non conservatives) des filtres de spam et pas une procédure de décision incomplète mais correcte pour le filtrage des sites à contenu manifestement "pas pour tout le monde" ?
            • [^] # Re: Comment dire?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Cela étant, on peut *très bien* avoir un jugement correct concernant un grand nombre de sites en utilisant une heuristique conservative.

              Si c'était le cas, ce serait déjà implémenté avec succès, non ?

              Quant à l'analogie avec le filtrage anti-spam, je pense qu'elle ne tient pas la route. On ne choisit pas les courriels que l'on reçoit, alors que l'on choisit les sites que l'on visite. On reçoit un si grand nombre de spams qu'une solution automatisée (même imparfaite) est la seule qui soit viable.

              Le filtrage anti-spam est un choix de l'utilisateur, là où le filtrage anti-web est généralement imposé à l'utilisateur. Il n'existe pas à ma connaissance de filtre de courriel qui bloque les discussions « indécentes » (quoi que, aux USA, il y a un marché pour tout...)
              • [^] # Re: Comment dire?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                >> Si c'était le cas, ce serait déjà implémenté avec succès, non ?

                Chez les bisounours, oui. Dans la vraie vie, c'est pas toujours la raison qui gagne.
                Mais c'est une méthodologie appliquée avec succès dans énormément d'autres domaines : le typage statique de nombreux langages refuse plein de programmes sans bugs, mais ne laisse passer *que* des logiciels sans erreur de type prouvée (dans le doute, on rejette) ; quand quelques produits d'un lot alimentaire sont la cause d'accidents, on rappelle tout le lot à travers le pays (dans le doute, on retire de la vente) ; quand on soupçonne un sportif de dopage, on lui laisse le prix gagné jusqu'à preuve de sa tricherie (dans le doute, on accorde le bénéfice du doute) ; le safe search de google sur les images te cache bien des images de cul, mais en laisse passer d'autres qu'il n'a pas su reconnaître.

                Une telle technique pourrait être appliquée au web :
                1/ Manifestement pas tout public -> couic
                2/ Pas sûr ni certain -> on laisse le site s'afficher.


                Ce qu'on entend par "couic" est tout le problème. C'est la même chose pour les exemples ci-dessus : on a choisi de rappeler les conserves de nourriture compromise, mais on aurait pu choisir de zigouiller tous les consommateurs pour cacher le défaut alimentaire ; on laisse sa médaille au sportif, mais on pourrait dire "pas de vainqueur cette année"…


                >> Quant à l'analogie avec le filtrage anti-spam, je pense qu'elle ne tient pas la route. On ne choisit pas les courriels que l'on reçoit, alors que l'on choisit les sites que l'on visite.

                Et ton gamin de 8 ans, il avait vraiment tellement envie d'aller sur des sites de cul ?
                Ce n'est pas parce qu'on atterri sur un site que son contenu est ce qu'on voulait voir !!

                >> l n'existe pas à ma connaissance de filtre de courriel qui bloque les discussions « indécentes »

                MSN filtrait des mots, et doit toujours le faire.
                Et bien des fitrages de mails sont configurés pour bloquer les courriels avec une liste de mots « indécents. »
  • # Pas son rôle

    Posté par . Évalué à -1.

    Cela doit être techniquement possible, mais ce n'est pas le but du HTML.

    Le HTML sert à structurer la page, la mettre en forme, pas à décrire le contenu.

    Rajouter des balises sur le contenu ferait perdre le sens purement descriptif de formatage de page.

    Et même avec cette solution, il faudra toujours une autre solution, car il y aura forcement des sites qui ne respecteront pas cela.
    • [^] # Re: Pas son rôle

      Posté par . Évalué à 3.

      Ah ? les balises meta ça n'existe pas alors ? Les alt des images non plus ? Les title des différents éléments non plus ?

      D'ailleurs il suffirait d'instaurer une convention, un truc du style meta name="classification" value="12+" qui permettrait de ne pas se reposer sur une n-ième balise non comprise par d'anciens navigateurs.
      • [^] # Re: Pas son rôle

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ah oui et on pourrait appeler ça PICS et on pourrait en faire une recommandation W3C, et on pourrait la publier il y a treize ans.

        http://www.w3.org/TR/REC-PICSRules/
        (décembre 1997, mise à jour novembre 2009)

        Ah les jeunes parents, toujours à croire qu'ils sont les premiers confrontés à un problème et que personne n'y a pensé avant eux.

        Et puis, on pourrait fonder une association il y a seize ans de ça, chargée d'évaluer les contenus sur Internet, et elle pourrait publier ses évaluations dans un format standard, par exemple RDF, ou encore PICS.

        http://www.fosi.org/icra/

        Et puis on pourrait ajouter du support pour lire ces règles dans des logiciels populaires, par exemple Internet Explorer ou Firefox.

        http://support.mozilla.com/en-US/kb/Parental+controls

        Au final, on pourrait chercher un tant soit peu sur Google avant d'inventer des solutions à des problèmes résolus. (Et si on considérait le problème non-résolu, on pourrait rechercher les nombreux articles qui discutent de ce problème.)
        • [^] # Re: Pas son rôle

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Et l'immense succès de ces outils démontre que la solution proposée est parfaitement adaptée au besoin exprimé.
        • [^] # Re: Pas son rôle

          Posté par . Évalué à 0.

          PÏCSRules c'est côté client (de ce que j'en ai compris) ça permet de définir des règles et les 2 plugins que tu proposes semblent être un portail captif et un truc basé sur des heuristiques.
          Le seul qui s'en approche c'est l'ICRA mais juste un logo, avec un système pas normalisé, sur un site ça fait pas grand chose... Et si 'l"intégration au navigateur" c'est devoir se palucher un profil PICS, c'est pas très Mme Michu compatible....
          Si tu n'es pas content de la discussion tu ne la lis pas et tu vas vomir ta bile ailleurs (ah non pardon sur linuxfr ça rapporte des points de prendre un air hautain et de se poser en donneur de leçons)
          • [^] # Re: Pas son rôle

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            PICS c'est (enfin c'était vu le peu de succès rencontré) :

            - Des services et des systèmes de notation (http://www.w3.org/TR/REC-PICS-services-961031) (cf. les annexes A, B, C pour des exemples de systèmes de notation plus ou moins fins)

            - Des formats et des manières de transmettre les notations correspondant aux systèmes décrits ci-dessus (http://www.w3.org/TR/REC-PICS-labels-961031) (par exemple sous forme d'en-tête de courriel ou de balise meta en HTML)

            - Un langage pour écrire des profils côté client (http://www.w3.org/TR/REC-PICSRules) (afin de bloquer les contenus en fonction des notations reçues des serveurs) (le but de ce langage étant de faciliter la migration des réglages d'un client à un autre)

            Le workflow prévu c'était :

            - Des organisations définissent des échelles de valeurs
            - Les webmestres définissent le contenu de leur page en fonction de ces échelles de valeur, avec des balises meta
            - Les navigateurs fournissent à leurs utilisateurs des IHM pour définir ce qu'ils veulent voir et ne pas voir, en fonction des échelles de valeur
            - Les navigateurs bloquent les pages en fonction des réglages des utilisateurs et des déclarations des sites

            Tout ceci est globalement implémenté, notamment dans IE, mais le gros problème c'est qu'aucune échelle de valeur ne s'est réellement imposée, peu de webmestres se sont pris la tête (et ont pris la responsabilité) de déclarer correctement le contenu de leurs pages, et au final que la majorité des gens s'en fout.

            Pour autant que je sache, les systèmes de contrôle parental vendus actuellement sont en majorité codés sous forme de proxy avec liste blanche / liste noire gérée par l'éditeur, et peut-être reconnaissance de certains mots-clés dans les flux.
            • [^] # Re: Pas son rôle

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Pourtant y'a plein de sites de pron qui utilisent ICRA/PICS...

              Genre tous les premiers résultats google pour "sexe" sont étiquetés ICRA...

              « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Pas son rôle

      Posté par . Évalué à 4.

      > Cela doit être techniquement possible, mais ce n'est pas le but du HTML.
      > Le HTML sert à structurer la page, la mettre en forme, pas à décrire le contenu.

      Euh ben si justement.

      Autant dans les premières versions c'était brouillon autant depuis HTML4 & CSS il a été clairement formalisé que HTML décrivait la sémantique du contenu et CSS sa mise en forme.
      Une balise <p> indique un paragraphe pas la couleur du texte, la taille de la marge ou autre.
      Tu peut prendre n'importe qu'elle page du web remplacer toutes les balises <p> par des <h1> et modifier la CSS en conséquence pour avoir le même rendu.

      Donc avoir un attribut du genre <img src="porn_picture" classification="18+" /> n'est pas du tout choquant du point de vue de la spec.

      Après comme ça a été dit ailleurs dans les commentaires ce genre de choses (tld .xxx ou .sex , balise meta etc) ont été proposé maintes fois mais jamais vraiment utilisées.
      • [^] # Re: Pas son rôle

        Posté par . Évalué à 1.

        Proposées mais jamais standardisées ou rendues disponibles... donc faut pas trop s'étonner si ce n'est pas utilisé.
    • [^] # Re: Pas son rôle

      Posté par . Évalué à 7.

      Le HTML sert à structurer la page [...]
      Oui.

      Le HTML sert à [...] mettre en forme [...]
      Ben non c'est le CSS qui est censé mettre en forme la page.

      Le HTML [ne] sert [...] pas à décrire le contenu.
      Ben si justement, les balises HTML décrivent le contenu. Sinon faut m'expliquer les balises < p > qui disent que c'est un paragraphe, les balises < ul > qui disent que c'est une liste, les balises < nav > (html5) qui disent que c'est un menu de navigation sur le site, etc. C'est bien pour ça que les balises existes, sinon il n'y aurait que des balises < div > et < span >.

      Donc une balise (ou un attribut comme mentionné dans un précédent commentaire) spécifiant un contenu "adulte" est je trouve tout à fait une bonne idée.
      • [^] # Re: Pas son rôle

        Posté par . Évalué à 3.

        Je me suis mal exprimé.
        Je parlais bien sur de la structure de la page, de la la sémantique du contenu, comme dit dans le commentaire plus haut, et non pas d'une mise en forme/en page.

        La descriptions du contenu se fait sur un caractère purement objectif, un paragraphe, un titre, une image, on pourrait parler du contenant (ou de type d'information) et non du contenu. Un paragraphe est toujours la même chose, qu'il parle de l'actualité, de contenu adulte ou de mes vacances, une image pareil.

        Par contre introduire des balises porn, nsfw, choquant... se font sur des critères subjectifs d'appréciation du contenu (Oui pour du porno c'est sur que c'est vite classifié, mais je parle en règle générale).

        Ça mélangerait le contenant et le jugement du contenu.

        En soit c'est pas une mauvaise idée, mais le mélange des 2 me gène un peu.
        • [^] # Re: Pas son rôle

          Posté par . Évalué à 2.

          Par contre introduire des balises porn, nsfw, choquant... se font sur des critères subjectifs d'appréciation du contenu (Oui pour du porno c'est sur que c'est vite classifié, mais je parle en règle générale).

          Ok, je comprends mieux ce que tu veux dire, également. Et c'est effectivement pertinent.

          Par contre, je trouve que de tels indicateurs auraient tout-à-fait leur place dans les balises <meta>. L'avantage est qu'ils pourraient d'ores et déjà être mis en place sans avoir besoin d'attendre la prochaine version du langage, et seraient même compatibles avec les précédentes.

          Par contre, il faudrait quand même les normaliser d'une façon ou d'une autre pour que les navigateurs puissent tous mettre en place des contrôles par défaut.

          (Oui pour du porno c'est sur que c'est vite classifié, mais je parle en règle générale).

          Même ça, ce n'est même pas sûr. Il y a différents niveaux de sensibilité d'âme : une chose choquante pour une personne ne l'est pas forcément pour une autre, comme tu le disais, et sur ce point précis, on peut encore faire le distingo entre les images sensuelles, érotiques, type fine-art ou bien franchement pornographiques.
          • [^] # Re: Pas son rôle

            Posté par . Évalué à 1.

            Je suis bien d'accord, mais là on part du principe que le diffuseur est honnête, et donc que l'on aura juste quelques divergences d'une personne à l'autre entre ce qui est érotique et pornographique. Mais imaginez du porno avec une balise bisounours...
            Et que faire de tous les sites qui ne seront pas balisés ? On peut certes les filtrer, mais on risque de manquer beaucoup de choses intéressantes.
            Ce serait donc une aide, mais pas la panacée.
            • [^] # Re: Pas son rôle

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              imaginez du porno avec une balise bisounours...

              C'est peu probable, les sites pornos (pro) sont généralement les seuls à bien respecter et utiliser les systèmes de balisage et de contrôle parental, c'est dans leur plus pur intérêt financier.

              C'est plutôt les shock-sites qui pourraient s'amuser à ça.
            • [^] # Re: Pas son rôle

              Posté par . Évalué à 2.

              cela pourrait être intéressant pour les espaces publics qui diffusent des sites internet sélectionnés, par exemple uniquement wikipedia, le monde, bonjourmadame (heu non pas celui-ci), et si c'était sur le contenu (et non pas uniquement en meta), cela pourrait permettre d'occulter certaines images par exemple.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Pas son rôle

      Posté par . Évalué à 2.

      Le HTML sert à structurer la page, la mettre en forme, pas à décrire le contenu.

      Ben si, justement.

      En SGML, c'est encore plus criant : les balises sont sémantiques à 99%. On a même des choses comme <foreignphrase> qui servent carrément à dire qu'il s'agit d'une phrase écrite dans une langue étrangère pour laisser le générateur de rendu ajouter lui-même l'emphase.

      Mélanger contenu documentaire et mise en page est une mauvaise habitude prise dès le départ avec les premières versions d'HTML parce qu'il n'y avait pas grand chose d'autre. Avec XHtml/CSS, la tendance est justement de faire disparaître ce principe.

      Je te conseille de visiter C.S.S. Zen Garden ( http://www.csszengarden.com ) si tu ne l'as pas encore fait, pour voir ce qui peut se faire avec. Quand tu changes de C.S.S. avec le menu sur la droite, le code HTML reste rigoureusement le même (à part le numéro de la C.S.S. sélectionnée), ce qui est bluffant en soi.

      Mais le plus instructif apparaît lorsque l'on désactive complètement les styles dans son navigateur (ex : « Affichage → Style de la page → Aucun style » sous Firefox 3.6.3). Là, tu peux voir la page structurée comme dans un livre : les headers H1, H2, H3 parfaitement respectés et le contenu organisé en sections, sous-sections, paragraphes et alinéas. À aucun moment une forme quelquonque de mise en page n'est insérée.

      Le but ultime de XHtml est d'ailleurs de considérer ta page HTML comme tout autre document XML, ce qui fait qu'un programme peut éventuellement en extraire les informations automatiquement si les balises sont dotées des bons identifiants.


      Par contre, HTML n'est absolument pas un format de rendu final comme peut l'être le PDF, par exemple (et encore).
  • # Ca existe sous une forme presque équivalente

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    ICRA (http://www.fosi.org/icra/)

    C'est un tag a placer dans le code html.
    C'est une initiative non normalisée mais ça fonctionne.

    Le navigateur ou le contrôle parental peut en tenir compte.
  • # culture

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Définir ce qui est choquant est très fortement culturel.
    Le web étant mondial, je crains qu'il ne soit difficile d'avoir un étiquetage qui soit pertinent pour tous.

    Par exemple, sur un site américain tu seras à l'abri d'une photo d'un bébé tétant le sein maternel mais tu pourras assister à un meurtre (comme à la télévision).
    Est ce que cela correspond à ta sensibilité et aux valeurs que tu veux transmettre à ton enfant ?
    • [^] # Re: culture

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ça c’est très juste, en effet. Mais peut-être peut-on imaginer un petit dénominateur commun. Et puis encore une fois c’est au créateur du site s’auto-censurer, pas au CSA de l’obliger à le faire.
    • [^] # Re: culture

      Posté par . Évalué à 6.

      En fait c'est à l'auteur de "tagguer' son contenu, et à l'utilisateur de définir ce qu'il trouve choquant ou non

      ainsi aux US on pourra filtrer les images taguer "withAPieceOfTeton" et pas les "killThemAllWithASpoon", inversement en france, ou les 2
  • # Déjà tenté

    Posté par . Évalué à 3.

    En presque pareil : http://www.w3.org/Bugs/Public/show_bug.cgi?id=6999 (Adding tag )

    D'ailleurs le W3C réagit parfois avec humour à toutes ces propositions : http://img25.imageshack.us/img25/5350/w3ctwitter7998492.png

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.