Journal Spotify sans les pubs audio

Posté par .
Tags : aucun
3
27
oct.
2009
Spotify est un service de musique en ligne "à la Deezer". La différence principale entre les deux réside dans la technologie utilisée pour l'interface client : site en Flash pour Deezer, application à télécharger pour Spotify.

La dite application tourne très bien sous Linux avec Wine, avec la bénédiction des développeurs : http://www.spotify.com/fr/help/faq/wine/

À noter que le catalogue musical de Spotify est impressionnant et s'enrichit régulièrement (cf http://www.freshspotify.com/ ).

Voici le lien pour s'inscrire sans invitation : https://www.spotify.com/fr/get-started/

Le "problème" est que dans sa version gratuite, Spotify a une politique publicitaire un peu trop agressive à mon goût : en plus d'afficher des bannières de pub, la playlist est coupée de temps en temps par une ou plusieurs pubs audio.

Pour y remédier, j'ai écrit un script python qui met le son du système en sourdine lorsqu'une pub est détectée et le rétablit lorsqu'elle est terminée.

Le voici : http://nils.hamerlinck.fr/spotify_mute_audio_ads.py

Bonne soirée !
  • # Version Qt

    Posté par . Évalué à 1.

    Il existe une version Qt pour maemo en developpement. Je pense qu'elle doit pouvoir s'adapter au desktop aussi :

    http://labs.trolltech.com/blogs/2009/10/23/qt-de-spotify-run(...)
  • # Respect de la licence d'utilisation

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On crie au voleur dès que la GPL est pas respectée, et on fait tout ce qu'on peut pour contourner les licences d'utilisation d'autres services....

    Il n'y a que moi que ça choque ?

    Ne pinaillons pas sur le fait que couper le son est considéré ou pas comme un contournement.
    Ce qui m'embête c'est qu'on trouve ici tout ce qu'il faut pour contourner les conditions d'utilisation :
    scripts pour télécharger les vidéos youtube, pour écouter la version *gratuite* de Spotify sans la pub....
  • # Pirate !

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Tu sait Nils si tu t'abonne a Spotify tu n'a plus les pubs...
  • # Le "Problème"

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le "problème" est que dans sa version gratuite,

    Le "problème" est de mon point de vue la radinerie, la volonté de ne pas filer un peu de sous pour un service qui t'es fourni et que visiblement tu apprécies.

    Chacun sa façon de voir un problème finalement... Car pour moi, une meilleure solution c'est ça :
    http://www.spotify.com/fr/products/premium/

    Légal ou pas, je ne sais pas, c'est sans doute légal (c'est sur ta machine), mais ça fait doucement rigoler lorsqu'ici on parle d'éthique et qu'on critique le manque de remontée upstream de Canonical ou le non respect de l'esprit de la GPL par Iliad (Free) par exemple...
    • [^] # Re: Le "Problème"

      Posté par . Évalué à 7.

      radin ou pas il fait ce qu'il veut avec le son qui sort de sa carte son.

      D'autant qu'il reste toujours en mode dégradé, c'est à dire que la musique s'arrête au final quand il y'a de la pub. Si ça ne plait pas à spotify, qu'ils ne fournissent pas le service gratuitement.
      • [^] # Re: Le "Problème"

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        radin ou pas il fait ce qu'il veut avec le son qui sort de sa carte son.

        Tant que tu ne râle pas sur Canonical pour la non remontée upstream ni que tu râles sur Free et le code de la Freebox, pourquoi pas... C'est ton choix.

        Tu as lu ce que j'écrivais? Tu parles de droit, je parle d'éthique. J'ai dit que côté "droit", il avait sans doute le droit. Et ce n'était pas l'objet de mon post.

        Ou comment éviter la partie éthique quand elle ne t'arrange pas.
        • [^] # Re: Le "Problème"

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Si je suis ta logique, adblock pose le même problème.

          J'imagine que tu ne l'utilises donc pas...
        • [^] # Re: Le "Problème"

          Posté par . Évalué à 2.

          Non je ne râle pas non plus sur Canonical. Canonical fournit les sources et s'il y'a vraiment un intérêt, l'upstream est très bien capable d'aller voir ce qui a été modifié. Je n'ai pas de freebox, je ne vois pas pourquoi je râlerais :)

          Ou comment éviter la partie éthique quand elle ne t'arrange pas.

          Tu parles surtout de "ton éthique". Moi je suis plutôt BSDiste dans l'âme. Si je donnes du code, je ne prétends pas vouloir imposer une éthique ni des conditions abracadabrante pour l'utilisation de celui-ci comme d'autres gourous de sectes, et je ne pleurs pas si quelqu'un l'utilise/le modifie sans m'envoyer des patches qui ne m'intéressent pas forcément.

          Pour revenir à Spotify, si je fournissais un service gratuit, je n'irai pas pleurer si quelqu'un l'utilisait.
          • [^] # Re: Le "Problème"

            Posté par . Évalué à 2.

            Peut être, par contre si jamais le service gratuit te coutait trop cher, pas sur que tu le conserve ...
            • [^] # Re: Le "Problème"

              Posté par . Évalué à 2.

              Peut-être, mais ce n'est pas le problème de mes utilisateur comme ce n'est pas mon problème s'ils ne sont pas content de ce choix :)
    • [^] # Re: Le "Problème"

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Non mais c'est tellement plus simple d'écrire un petit bout de code pour couper le son alors que dépenser 120€ par an pour avoir de la musique à volonté tout les jours et quelque soit l'artiste ce qui est finalement une économie par rapport a l'achat de morceau sur internet c'est tellement moins fun.

      Et puis faire ce genre de chose va surtout donner envie au développeurs de casser la compatibilité wine au lieu de se dire : tiens si on faisait un port natif.

      Pour moi ce comportement est exactement le même qu'une entreprise qui volerait une lib GPL toute petite parce que la réécrire ferait perdre une journée de travail ou le mec qui va jouer à un jeu pendant une centaine d'heure en l'aillant piraté alors que celui ci se trouve en édition pas cher à 20€ dans tout les magasins.

      Personnellement j'appel ça du vol et je trouve que c'est aussi grave que de voler une pomme sur un étale de fruit. Oui il y a d'autre pomme sur l'étale mais si tout le monde en vol alors le marchant n'a plus rien a vendre. L'avantage pour ce petit voleur c'est que sur internet on n'a pas besoin de courrir pour ne pas se faire prendre par le marchant grâce à un semblant d'anonymat.

      Le libre n'est pas un univers gratuit mais un univers de partage ! Et c'est grâce à ce genre de comportement qu'on a aujourd'hui des hadopi !
      • [^] # Re: Le "Problème"

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Hum,

        OK je râle sur éthique, toi tu parles de choses qui violent clairement la loi.

        Alors bémol : à priori, ce que fait niouls est légal, on parle alors d'éthique.
        Ce dont tu parles est illégal.

        De mon point de vue les deux choses ont absolument rien à voir : d'un côté l'illégalité, de l'autre l'éthique.

        Le libre n'est pas un univers gratuit mais un univers de partage ! Et c'est grâce à ce genre de comportement qu'on a aujourd'hui des hadopi !

        Avec les comportement que tu cites, oui.
        Pas avec les comportement cités dans le journal.
        Ou comment faire un beau HS.
      • [^] # Re: Le "Problème"

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >Personnellement j'appel ça du vol.

        Sur mon autoradio, y'a un bouton mute, quand y'a de la pub, j'appuie dessus, c'est du vol?

        Quand quelqu'un zappe pendant la coupure pub à la télé, c'est du vol?

        Je ne vois même pas le problème éthique de ne pas vouloir subir la pub.

        Son script, il exploite pas une faille dans leur système lui permettant de zapper les pubs, il coupe le son...
        • [^] # Re: Le "Problème"

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça ça marche parce que les annonceurs estiment que ça vaut le coût même si certains zappent.

          Dans le cas de spotify, si tout le monde utilisait ce script et que les annonceurs s'en rendaient compte, ils ne voudraient plus payer spotify, qui se retrouverait en rade de financement et donc ferait comme last.fm, à savoir couper le service gratuit.
          • [^] # Re: Le "Problème"

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Last.fm n'as pas fermé le service gratuit. Le scrobbling, les recommandations etc ... Sont toujours disponible et gratuits
            • [^] # Re: Le "Problème"

              Posté par . Évalué à 3.

              Non, mais ils ont coupés ce qui leur coutait cher en bande passante dans les pays ou les gens n'allaient pas assez sur le site pour que la pub puisse devenir rentable, si j'ai bien suivi. Et ce qui, en ce qui me concerne au moins, fait tout l'intérêt de ce site.
              • [^] # Re: Le "Problème"

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                sauf que c'est pas le concept de Last.fm, si tu veux écouter de la musique tu a Deezer, spotify et d'autre. Last.fm c'estt pour te faire découvrir de la musique en fonction de ce que tu écoute.

                En tant qu'abonné, je n'écoute pas les radios très souvent, par contre je poste en permanence
          • [^] # Re: Le "Problème"

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu le dis toi-même : « Si tout le monde... ». Or ce n'est pas le cas, il n'y a qu'une personne qui le fait. En quoi est-ce un problème ?

            J'espère que chez toi, tu ne zappes pas et tu regardes attentivement les pubs quand elles passent sur les chaînes que tu suis.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Le "Problème"

              Posté par . Évalué à 3.

              Une personne ... qui diffuse son moyen technique d'automatiser la tâche, ce n'est a priori déja plus une personne toute seule :)


              Le seul truc c'est que, sachant qu'ils se financent de deux façons, soit les abonnements, soit la pub, il faut prendre ses responsabilité, et ne pas aller se plaindre si finalement ils arrêtent le service gratuit parce que tout le monde abuse.

              Vouloir le service sans payer et sans la pub, c'est un peu vouloir le beurre, l'argent du beurre et ce qui va avec.
              • [^] # Re: Le "Problème"

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Si ça ne marche pas, alors c'est que le modèle économique est mauvais. Ça sert à quoi de justifier un modèle économique mauvais ? C'est ce qu'on reproche aux maisons de disques depuis au moins 10 ans...
                • [^] # Re: Le "Problème"

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Dans ce cas le problème c'est qu'on a pas (encore ?? - tout est dans le point d'interrogation) de bon modèle économique. Faute de chercher ?
        • [^] # Re: Le "Problème"

          Posté par . Évalué à 2.


          Sur mon autoradio, y'a un bouton mute, quand y'a de la pub, j'appuie dessus, c'est du vol?

          Oui môssieur c'est du vol.

          Vous devriez être traduit en justice selon le chef d'inculpation:
          "Vol aggravé de temps de cerveau disponible avec préméditation"
          Ni plus ni moins !
      • [^] # Re: Le "Problème"

        Posté par . Évalué à 2.

        si j'ai bien lu le script, la pub est repérée grâce à son nom (l'identifiant commence par "AD") ; il suffit donc que spotify change ce système pour que ce coupe-pub devienne inefficace
      • [^] # Re: Le "Problème"

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est l'occasion où jamais de sortir cette citation de Banksy :

        People are taking the piss out of you everyday. They butt into your life, take a cheap shot at you and then disappear. They leer at you from tall buildings and make you feel small. They make flippant comments from buses that imply you're not sexy enough and that all the fun is happening somewhere else. They are on TV making your girlfriend feel inadequate. They have access to the most sophisticated technology the world has ever seen and they bully you with it. They are The Advertisers and they are laughing at you.

        You, however, are forbidden to touch them. Trademarks, intellectual property rights and copyright law mean advertisers can say what they like wherever they like with total impunity.

        Fuck that. Any advert in a public space that gives you no choice whether you see it or not is yours. It's yours to take, re-arrange and re-use. You can do whatever you like with it. Asking for permission is like asking to keep a rock someone just threw at your head.

        You owe the companies nothing. Less than nothing, you especially don't owe them any courtesy. They owe you. They have re-arranged the world to put themselves in front of you. They never asked for your permission, don't even start asking for theirs.


        Source : http://en.wikiquote.org/wiki/Banksy
  • # Télévision

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Quand je regarde la télévision, je met en pause l'image pendant environ un quart d'heure, pour ensuite passer les pubs.

    Est-ce du vol ?

    Envoyé depuis mon lapin.

  • # De toute façon...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    spotify sapuesaipaslibre.
  • # Euh ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je sais pas si t'as remarqué, mais Spotify met en PAUSE quand on met en 'mute'. Du coup là, je suis bloqué sur une pub, je peux plus avancer.
  • # C'est presque parfait !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'adore, vraiment j'adore...

    Ca va se finir en inscription premieum + gros hack pour faire une application native. Ca je pense que c'est legal ;)
    • [^] # Bon, on va moduler le message précédent

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour tester j'ai essayé:

      - U2, OK
      - Muse, Ok
      - Portishead, OK

      Bon, ils ont les gros titres anglophones que j'apprecie, testons maintenant avec des choses française connues

      - Brassens, OK !
      - Ogres de barbak (rien)

      et avec les trucs pas connus (mais un peu quand meme) :

      - Oldelaf et monsieur D (et ben non...)
      - Tit'Nassels (rien)

      Bon, c'est globalement PAS trop mal, il n'y a plus qu'a attendre que la liste se remplisse progressivement.
    • [^] # Re: C'est presque parfait !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il existe un logiciel et une librairie opensource pour spotify : [http://despotify.se]. C'est malheureusement réservé à la version payante, mais tu as moyen de faire ce que tu veux avec ça.
  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Merci pour le script, ça marche nickel. Ça sera plus pratique que ma touche de raccourci.

    Et, surtout, c'est très bien vu de ta part, comme méthode.

    Les pubs ne me dérangeaient pas au début, mais elles sont de plus en plus courantes; et ce sont toujours les mêmes (majoritairement de l'auto-promo pour spotify).

    Du coup je pense pas que l'objectif des pubs soit (pour l'instant ?) de gagner de l'argent avec; je les vois plutot comme un moyen de pousser les utilisateurs à payer. Ce qui se comprend bien, mais, du coup, il se comprend bien aussi de couper le son :)
    • [^] # Re: Merci

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      il se comprend bien aussi de couper le son :)

      Ben non, il se comprendrait que tu achètes la version Prenium pour récompenser des personnes qui se décarcassent pour t'offrir quelque chose que tu aimes.
      Mais bon, chacune son éthique, moi je payerai (ce que je fais déjà pour certaines radios).
      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        On a pas eu ta réponse sur adblock. Tu l'utilises ou pas ? Trouves-tu cette extension dégueulasse ou pas ?
        • [^] # Re: Merci

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu veux que je dise quoi?
          - Non, je ne l'utilise pas.
          - Oui, je trouve que ce n'est pas éthique, que je ne respecte pas le contrat (moral) avec le site. Si un site a trop de pub, il dégage de mes bookmarks, c'est tout.

          A la limite, ça comprend si un site a trop de pub, et qu'il n'y a aucun moyen d'y accéder autrement (sans pub), c'est le seul moyen de pouvoir suivre l'info qu'on veut.
          Ici, on a affaire à deux méthodes de paiement : pub ou Euros. On a le choix. Mais c'est jamais assez pour les radins : ils veulent la version payante sans payer, même pas 1 centime, même pas une pub, tout gratuit, si les autres pouvaient être des esclaves ça serait super (mais eux, pas contre, c'est inacceptable d'être mal payé, évidement) . Et trouveront toujours une excuse pour ne pas payer "mais il a tel truc x qui ne me plait pas, donc je paye pas, mais j'utilise quand même hein faut pas déconner quand même".
          • [^] # Re: Merci

            Posté par . Évalué à 4.

            Je pense que tu mélanges un peu tout. Il n'y a rien à voir avec la radinerie ou de l'esclavage. La pub est une pollution, comme l'excès de bruit ou les gazs d'échappement.

            Si un site affiche des pubs, on n'a pas un devoir moral (ou éthique) de les regarder. Il ne va pas gagner moins d'argent parce qu'on les zape, que ce soit techniquement ou simplement en détournant les yeux. De plus, le moyen de rémunération de l'auteur de ce site ne nous concerne pas. Qu'il gère son site à perte, ou qu'il essaye de le faire payer par la pub, ce n'est pas le problème du visiteur. Et si l'auteur du site décide de faire payer l'accès ä son site, et bien les visiteurs feront en fonction de leurs moyen, besoins et envies. Et ce n'est pas la peine de les traiter de tous les noms s'ils ne souhaitent pas payer pour tel ou tel service.
            • [^] # Re: Merci

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              As-tu lu le post en entier?
              Je répète : je comprend cette réaction quand le site ne permet aucun autre moyen.
              Ici, ce n'est pas le cas : tu veux pas de pub, tu peux ne pas en avoir!

              Le site fait une version qui te plait payante, mais pour ceux acceptant la pub il leur fait une version. Le site s'adapte à ses clients, tu leur reproches de s'adapter.

              Tout ce que ça amènera, c'est la fin de la version publicité, et que le payant.

              Ou comment des radins (oui, je continue de les appeler comme ça car ils profitent d'une option sans la prendre en entier, alors qu'ils pourraient prendre la version sans pub) vont faire chier ceux qui acceptent la publicité en poussant l'entreprise à ne plus propsoer cette option.

              Il n'y a rien à voir avec la radinerie ou de l'esclavage.

              Dans le cas où il y a une offre sans publicité, si.
              Ou alors dit-moi ce qui empêche ceux que j'appelle "radins" de ne pas payer? Je ne vois pas autre chose que la radinerie... Mais je suis prêt à entendre ta version, que tu évite soigneusement de donner et dévie sur la méchante publicité (il n'y a pas de pub sur la version payante, c'est HS!)

              Je pense que c'est toi qui mélange un peu tout, en mélangeant les sites qui n'offrent pas le choix (et dans ce cas, ton argumentation tient, mais c'est HS ici) et ceux qui proposent le choix (le sujet ici).
              Trop facile de se cacher derrière une bonne morale "la publicité c'est mal" pour ne pas sortir le porte-feuille...
              • [^] # Re: Merci

                Posté par . Évalué à 2.

                Ne pas être prêt à payer pour un service n'a rien à voir avec de la radinerie.

                Exemple : je fais des dons à des developpeurs de logiciel libres qui font des softs qui m'intéressent, mais je n'ai pas envie de payer un abonnement pour recevoir les programmes cryptés de canal+. Alors je regarde des fois leurs programmes gratuit mais surtout d'autre chaines. Et quand la pub passe à la télé, en général j'en profite pour aller au toilette, me remplir un verre d'eau ou voir ce qu'il y'a comme programme sur les autres chaines. Parce que la pub ne m'intéresse pas et que je n'ai aucun devoir moral ou éthique à la regarder.

                Personnellement je ne vois pas l'intérêt d'installer un soft proprio pour écouter de la musique donc spotify ne mettre jamais les pieds chez moi, mais je comprends que quelqu'un puisse vouloir écouter si c'est gratuit mais ne pas accepter de mettre de l'argent dans un abonnement pour écouter de la musique alors qu'il existe des milliers de radios et webradios.

                Ou comment des radins (oui, je continue de les appeler comme ça car ils profitent d'une option sans la prendre en entier, alors qu'ils pourraient prendre la version sans pub) vont faire chier ceux qui acceptent la publicité en poussant l'entreprise à ne plus propsoer cette option.

                Et alors, ça voudra dire que ce service n'est pas rentable, c'est tout. Et tout ce petit monde ira écouter de la musique ailleurs, comme ils le faisaient très bien avant.

                Personnellement, j'écoute souvent les radios de sky.fm. Actuellement je n'ai pas d'équipement audio de très bonne qualité à la maison, donc je me contente des flux bas-débits gratuits. Si ça en valait la peine, je payerai probablement pour avoir les flux hauts-débits. Est-ce de la radinerie ?
              • [^] # Re: Merci

                Posté par . Évalué à 3.


                Tout ce que ça amènera, c'est la fin de la version publicité, et que le payant.

                Et la fin de spotifiy.
                Qui viendrait se laisser appâter par un site d'abonnement payant qu'on peut pas tester avant d'acheter.

                Comme dit plus haut, le modèle pub+gratuit n'est qu'un moyen d'attirer le chaland vers l'offre payante. Un consommateur non disposé ne viendra de toute façon pas vers l'offre payante. Peu importe qu'il zappe ou non.

                Si le phénomène prend de l'ampleur, Spotify fera la course à la gruge comme il en est avec Apple et ses firmwares.
                Et les grujeurs en pâtiront de cette façon.

                D'ailleurs que penses tu de projets comme Rockbox ?
                Trouves tu ca justifié de ne pas disposer de son matériel comme on l'entend alors que le fabricant en a décidé autrement ou évite tu le matériel fermé ?
                Ne devrait t'il pas en être de même pour le contenu ?
                L'éthique comporte toujours une part d'arbitraire et la tienne n'est pas forcement partagée par tous.

                La bonne question, la question de fond est toujours la même.
                Comment trouver un modèle économique équitable pour la diffusion de contenu culturel ?
          • [^] # Re: Merci

            Posté par . Évalué à 3.


            Mais c'est jamais assez pour les radins : ils veulent la version payante sans payer, même pas 1 centime, même pas une pub, tout gratuit, si les autres pouvaient être des esclaves ça serait super (mais eux, pas contre, c'est inacceptable d'être mal payé, évidement) . Et trouveront toujours une excuse pour ne pas payer "mais il a tel truc x qui ne me plait pas, donc je paye pas, mais j'utilise quand même hein faut pas déconner quand même".


            Avec une telle misanthropie ... ou un tel entourage, comme ta vie doit être triste !
  • # Droit de communiquer ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Alors, si je suis bien les raisonnements, tant qu'on bloque dans son coin les données parasites (pub y compris, donc) ça va. Il manquerait plus qu'on ne dispose pas de son système. Mais dès lors qu'on veut communiquer le moyen (de bloquer), ça serait mal ?

    Personnellement, je bloque tout ça du fait que ça m'empapaoute grave. En fait, je rends service à ces fils de pubs car ça leur évite que je les mémorise avec une mauvaise appréciation. Mais par contre, dès qu'il faut donner les moyens à d'autres, il ne faudra pas communiquer ?

    Allons plus loin : je sais que beaucoup d'offres en paquets de 6, 12 ou 40 produits soi-disant moins chers que le total des produits à l'unité sont en fait plus cher. Est-ce mal de dire que les "formats familiaux" sont souvent de l'arnaque ? Idem, faudra-t-il interdire toute communication visant à rééquilibrer les déséquilibres informationnels ?

    Non. Je pense que dès qu'un raisonnement aboutit à une interdiction de communiquer, c'est qu'il y a un vrai problème de conscience.
    • [^] # Re: Droit de communiquer ?

      Posté par . Évalué à 3.

      La question que je me pose, perso, c'est plutôt qu'est ce qui t'empêche de te prendre un abonnement pour arriver à un meilleur résultat ?
      • [^] # Re: Droit de communiquer ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        - Manque quelques artistes auquel je tiens - même si ça s'améliore énormément avec le temps.
        - Pas de client natif sous mon OS; et oui, c'est chouette ça marche avec wine, mais bof.
        - Les artistes reçoivent combien si je paie ? lesquels ?

        Des excuses j'imagine pas valables pour toi, mais à chaque fois que je vais pour prendre le premium, ça ressort. Avec lastfm je payais sans hésiter (c'était 3x moins cher, aussi).

        Après, il faut pas non plus faire une toute une histoire du bloqueur de pub :
        - il marche assez mal, faut garder la fenêtre de spotify ouverte, faut le lancer après spotify, bref, ça se rapproche d'un "proof of concept".
        - vu sur quoi il se base, les développeurs de spotify pourront le bloquer quand ils veulent
        - dans tous les cas, je baisse le son à la 20e écoute du même spot (toutes les 4 chansons, quand même).

        Roh et puis, t'as des actions chez spotify ou quoi ?
        • [^] # Re: Droit de communiquer ?

          Posté par . Évalué à 2.

          last.fm existe toujours, et c'est toujours trois fois moins cher.

          Non, j'ai pas d'actions chez spotify, j'avoue que le raisonnement "ça m'emmerde, je désactive, et ça me fait chier de payer" sans trop se poser de questions sur le pourquoi, le comment, les conséquences, j'adhère pas trop.
          • [^] # Re: Droit de communiquer ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Justement, c'est ce que tu comprends pas - je me pose pleins de questions sur le pourquoi, comment, et les conséquences.
            • [^] # Re: Droit de communiquer ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Peut être, mais en attendant tu veux quand même profiter du service, de préférence sans en avoir les inconvénients, à savoir rémunérer spotify ou supporter la pub ...

              C'est pas un peu hypocrite sur les bords ?
              • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                C'est un peu hypocrite. Mais juste un peu, parce que, Spotify, même si leur service est super, c'est pas non plus l'Abbé Pierre.

                Et, je ne "paie" pas spotify en écoutant leurs "pubs" (auto-promos pour la plupart).
                C'est sûrement plus honnête que de surfer sur des sites "gratuits" avec adBlock.

                Maintenant, une chose est sûre, je prendrais un abonnement premium tôt ou tard.

                - pour la faire tourner sur mon freerunner/android - si ça marche !
                - pour profiter d'un meilleur bitrate
              • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                Posté par . Évalué à 2.

                D'une part, tu ne rémunère pas spotify en regardant la pub. C'est l'annonceur qui paye spotify pour afficher une pub. C'est une nuance qui a une forte importance.

                D'autre part, celui qui écoute spotify en "mutant" les pubs ne profite pas du service sans les inconvénients. Avoir une musique qui se coupe régulièrement, c'est une service dégradé, qu'il y ait ou non une pub entre les 2.
                • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  J'ai jamais dit qu'il rémunérait spotify en écoutant la pub. Par contre le truc c'est que les annonceurs pourraient très bien décider d'arrêter d'annoncer si ils se rendent compte que c'est pas efficace parce que personne n'écoute.
                  • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    S'ils décident d'arrêter, tant pis c'est que leur business model est pourri.
                    • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      D'arrêter de diffuser gratuitement, je veux dire.

                      Ce qui indiquerait qu'il est difficile d'avoir un business model viable sans faire payer les gens.
                      • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Et donc ce ne serait pas grave.

                        Je suis de l'avis qu'on ne peut pas faire tourner une économie uniquement avec des revenus publicitaires ! Il n'y a que les rêveurs qui s'imaginent faire de l'argent partout avec de la pub. Sinon ce serait plus simple de faire du troc et on n'aurait pas inventé l'argent.
                        • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ce serait pas grave, mais tu regarderas les commentaires du journal qui annoncera la fin du service gratuit de spotify ici, avec tous les gueulards radins qui viendront se plaindre ...
                          • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            ils gueuleront mais ça ne les empêchera pas de vivre et ils iront écouter une radio (web ou pas, avec ou sans pub) à la place.
                            • [^] # Re: Droit de communiquer ?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Et ils auront le beau rôle dans l'histoire :victimes de la pub, victimes de la disparition de spotify, et ils se rabattrons sur un service qui leur offre moins de choix. C'est un peu triste quelque part.

                              Mais bon, on ne fait que spéculer.
      • [^] # Re: Droit de communiquer ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Rien n'empêche de prendre un abonnement, c'est évident. Mais c'est un tout autre problème. La où je coince, c'est qu'il faut interdire aux gens de communiquer (ici, c'est une méthode anti-truc) pour sauvegarder un modèle commercial. Tout ça va avec les équipements défectueux par conception qu'on nous oblige à acquérir (il n'y a rien d'autre qui fasse le même service) et qui fausse les rapports vendeur/acheteur :

        * Lecteurs dvd de salon : publicités obligatoire, message d'insulte anti-pirate obligatoire et menu pourri pour accéder au contenu. Heureusement, il existe des logiciels illégaux (mais pas amoraux) pour lire ce qu'on a acheté ;
        * Télévisions bloquant les commandes pendant la pub. Ça n'existe pas, c'est déjà breveté et c'est compromis car les gens deviennent de moins en moins dépendant de la TV ;
        * Lecteur flash servant à contourner la gestion des cookies par les navigateur. Le site utilise des cookies, l'application flash les sauvegardes dans ses propres cookies et les restaure s'ils sont supprimés du navigateur. Il y a Better Privacy [https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/6623] pour ça.

        Et donc, il faudrait interdire de contourner ces magouilles ? Moi, je ne fais commerce qu'avec des entités qui me respectent. Les publicités de Spotify sont évidemment autrement moins déloyales. Mais qu'on ne vienne pas nous empêcher de couper le son manuellement ou automatiquement !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.