Journal un jour à faire la teuf...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
1
mai
2008
Hop, en mettant à jour ma galerie d'images de synthèse http://la.buvette.org/POV/ex/grille.html , j'ai remarqué un truc qui fait chaud au coeur:

tth@answer:/u3/tth/$ perl -e 'print int(time() / (3600* 24)), "\n"'
14000

Voilà, 14000 jours d'Unix, ça devrait se fêter dignement, je vais donc inviter ma voisine à un barbeuke dans le jardin... Ouais bon, sauf que le frigo est vide et que tout est fermé :( Faites du travail, qu'il disait...
  • # 38 ans...

    Posté par . Évalué à 9.

    make love, not work...

    pourtant cela fait donc plus de 38 ans que les Unix nous donnent du travail :)

    Bon "anniversaire" Unix !

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # explication

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour

    Joyeux premier mai et visiblement 14 000 ème journiversaire d'unix

    Mais pourrai tu expliquer un peu plus ta démarche pour moi qui n'y comprend que dal ?

    Rémi
    • [^] # Re: explication

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si j'ai bien compris, c'est une ligne de commande (à essayer à la maison ^_^) qui converti simplement le temps Unix (commande time())
      en jours 'humains' et ça donne 14 000 jours de temps Unix, soit depuis le démarrage d'Unix.
      (enfin c'est mal exprimé mais j'espère qu'on m'a compris)

      perl -e 'print time()'
      donne l'heure Unix
      • [^] # Re: explication

        Posté par . Évalué à 3.

        En bash :
        echo $(($(date +%s)/$((3600*24))))

        Et après on dit que le perl est illisible.
      • [^] # Re: explication

        Posté par . Évalué à 0.

        et donc ce que vous appelez le temps unix, c'est le nombre de secondes écoulés depuis la création d'unix.

        un peu comme les juifs qui comptent le temps depuis la création du monde et les scientifiques qui comptent eux depuis le big bang ?

        Mais unix n'a probablement pas été créé en une seconde, donc quel a été le point de départ arbitraire ?

        Rémi
        • [^] # Re: explication

          Posté par . Évalué à 2.

          ah, mais 38,33252985 ans, ce serait pas plutôt 14000 jours après le premier janvier 1970 ?

          unix aurai t'il été lancé un premier de l'an ?
          • [^] # Re: explication

            Posté par . Évalué à 6.

            Le temps Unix a débuté le 1° janvier 1970 à 00h00m00s, mais Unix n'est pas né à cette seconde précise...
            C'est juste que c'était plus simple de caler le début de l'ère Unix sur un début d'année de calendrier grégorien.
  • # 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est là qu'on voit à quel point l'utilisateur moyen de Perl manque de rigueur.
    perl -e 'print int(time() / (3600* 23 + 56*60 + 4)), "\n"'
    14038
    • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      et 9/100ème de seconde d'après Jour_sideral ;-) (ok ça ne change rien au résultat)
    • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      3600* 23 + 56*60 + 4))

      Euh, tu pourrais expliciter un peu ? Un jour n'est-il point constitué de 24 heures de 3600 secondes chacune ?

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pas le jour tel que défini par "le temps qui s'écoule entre deux passages du Soleil au zénith d'un méridien terrestre". Ce temps-là est d'un peu plus que 23 heures 56 minutes (voir le lien proposé au dessus vers le temps sidéral).
        Ça n'est pas pour rien qu'on a des 29 janvier posés au hasard des années, par exemple (j'ai bon ?).

        Le propos de mon commentaire n'était pas d'ailleurs de fournir une réponse exacte, seulement de montrer que Perl est un langage qui encourage à des approximations trop grandes au regard des données traitées.
        • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ceci n'est pas de l'autosatisfaction récursive : je reconnais que je me suis trompé :-)
          Le soleil réapparaît au zénith d'un méridien toutes les 24 heures, 4 minutes et 56,56 secondes de temps sidéral (soit 24 heures de nos montres).
          • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le jour réaparais au zénith toutes les 24 heures (en moyenne)

            Par contre, la terre fait un tour complet sur elle même en un peu près 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

            Et si il y a des 29 février c'est parce que la terre tourne au tour du soleil en un nombre non entier de jours

            Un jour est bien défini comme valant 24 heures, ou 86400 secondes.
            La seconde étant défini à l'aide le la période de radiation d'un état défini d'un atome de césium.
            • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bin non, le jour ne vaut pas 24 heures de 3600 secondes, parce que le "jour" générique n'existe pas. Le jour sidéral c'est 23h56min4s, le jour "calendaire" (je sais plus le nom), c'est 24h, etc... Il y a plusieurs jours, dont aucun n'est vrai, et aucun n'est faux ;)
              • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

                Posté par . Évalué à 3.

                "aucun n'est vrai, aucun n'est faux"
                Certes....
                Y'en a quand même un qui est basé sur une observation objective de l'univers, et l'autre qui fut choisi arbitrairement "paskeu c'est plus simple"... De là à dire qu'il y en a un qui est plus juste que l'autre...
              • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Quand on parle d'un « jour » comme unité de temps, sens préciser si c'est un jour sidéral, un jour lunaire, un jour de saturne, ou un jour sufflopien, on fais bien référence à celui défini comme étant de 24 heures de 3600 secondes, c'est à dire 7,94243384928 10^14 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l'état fondamental ⁶S½ de l'atome de césium 133.

                Et c'est donc de ce jour là dont parle le journal.
                Et donc le calcul de Thierry est exact.
        • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

          Posté par . Évalué à 8.

          Ça n'est pas pour rien qu'on a des 29 janvier posés au hasard des années, par exemple (j'ai bon ?).
          Les 29 janviers ne sont pas posés par hasard. Ils sont posés chaque année entre le 28 et le 30. Par contre, pour février...

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Perl est un langage qui encourage à des approximations trop grandes au regard des données traitées.

          Alors là, ça c'est du lancer de troll de première bourre. Sache donc, jeune padawan, que j'aurais fait exactement la même "soit-disant" approximation en C, Fortran, Python ou n'importe quel autre langage... Il fallait que cela soit précisé, parce que bon, ici, c'est un site sérieux, et il faut pas y troller le vendredi...

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # HAAAA

    Posté par . Évalué à 8.

    C'est pour ça que c'est ferié aujourd'hui !
  • # Étape inutile...

    Posté par . Évalué à 2.

    L'étape "barbecue dans le jardin" me semble superflue (surtout si ton frigo est vide). Il aura peut-être été plus rentable de la zapper et de passer à la suivante.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.