Journal encore une entreprise française de haute techno qui passe sous pavillon étranger

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
12
20
juin
2012

Un journal bookmark

Les Echos parlent de Aldebaran, société française fabriquant des robots, promise à un bel avenir, et qui est en train de passer sous contrôle japonais.
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/innovation-competences/strategies-leadership/0202097919992-les-defis-de-nao-le-robot-made-in-france-335585.php
Cette société a pourtant des noms prestigieux dans le capital, dont récemmment Intel. Masayoshi Son, le PDG de Softbank, que l'article décrit comme le "Xavier Niel" japonais (il a fait fortune dans l'Adsl et le téléphone mobile au Japon !) a pris la majorité du capital.
Cela pose le problème du capital-risque, et de la possibilité pour des jeunes enterprises d'avoir de l'argent frais dans les phases de développement.

Je suis curieux de savoir ce qu'en dirait notre ministre de l'industrie (pardon du redressement productif !), lui qui veut développer l'industrie en France.

  • # Bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bof, pas de quoi fouetter un chat, à mon avis. Je propose une autre lecture de l'événement : des investisseurs japonais ont décidé d'investir de l'argent en France. Autrement dit, on a créé une entreprise en France, et ça permet de faire venir de l'argent du Japon vers la France.

    Par ailleurs, si cet investisseur japonais peut faire cela, c'est parce que les propriétaires français de la boîte en question sont d'accord. Et s'ils sont d'accord, tant mieux, on n'a rien à y redire. Quand aux salariés, si ça ne leur plaît pas ils peuvent recommencer ailleurs, ils ne sont pas obligés de rester.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est certain, on regrettera tout de même que nos banques aient d'autres chats à fouetter que de financer les entreprises prometteuses.

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 6.

        Le problème des banques, c'est qu'elles ne sont pas compétentes pour la high-tech. Ce qui manque ici, c'est des business angels ou des fonds d'investissements.

        • [^] # Re: Bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Le problème des banques, c'est qu'elles ne sont pas compétentes pour la high-tech.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 10.

      Si c'est le cas alors oui, tant mieux.
      Si le rachat est "téléguidé", alors il faut s'attendre à:

      1. Ouverture d'un bureau de dév au Japon
      2. Transfert technologique vers le Japon ("pour qu'ils puissent participer et être utile")
      3. Fermeture des bureaux en France à la première occasion

      "So long, and thanks for all the fish!"

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 10.

        Hé oui, et dans 40 ans quand il se vendra autant de robots que d'iphones aujourd'hui, la france ne tiendra aucun rôle.
        Par contre on peut être à peu près sûr qu'il y aura toujours des politiciens prêts à sortir des milliards du chapeau pour "stimuler la croissance" et créer des emplois en finançant on ne sait trop quoi.

        Une histoire symptomatique du navrant court-termisme et de la traditionnelle incapacité du couple pouvoirs publics / banques de notre beau pays. Financer les entreprises prometteuses ? Mais pour quoi faire mon brave monsieur ? Il y a déjà fort à faire pour sauver les marchands de chandelles.

      • [^] # Re: Bof

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Autrement dit, on a créé une entreprise en France, et ça permet de faire venir de l'argent du Japon vers la France.

        1. Ouverture d'un bureau de dév au Japon
        2. Transfert technologique vers le Japon ("pour qu'ils puissent participer et être utile")

        Même sans cela, si l'entreprise devient japonaise, les gens à la tête seront des japonais, le siège sera japonais, une parti des capitaux partira au Japon.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 7.

      Quand aux salariés, si ça ne leur plaît pas ils peuvent recommencer ailleurs, ils ne sont pas obligés de rester.

      Non mais, vraiment, toi y en a être de la planète Mars, Toi y en a croire que les salariés sont libres de leur mouvement ? Toi y en a pas avoir de maison, d'enfants, de parents ?
      Toi y en a croire au renard libre dans le poulailler libre ?

      Ou moi y en avoir pas compris ?

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 3.

        Non mais, vraiment, toi y en a être de la planète Mars, Toi y en a croire que les salariés sont libres de leur mouvement ? Toi y en a pas avoir de maison, d'enfants, de parents ?

        mouais, la société est à Paris, pour les mecs qui font de l'info, ce ne doit pas être un problème de changer de boite.

        Ceci dit, un employé qui s’est donné sur ce projet n années peut en effet se sentir trahi

        • [^] # Re: Bof

          Posté par . Évalué à 4.

          mouais, la société est à Paris, pour les mecs qui font de l'info, ce ne doit pas être un problème de changer de boite.

          Et quand il n'y aura plus de high-tech à Paris (oui, gérer un parc de machine c'est de l'info, mais non, ce n'est pas de la high-tech) ? Ou quand il y en aura seulement moins, il devrait bosser pour 2 fois moins chère !

          Youpi

          • [^] # Re: Bof

            Posté par . Évalué à 1.

            Hors sujet, il parlait des gars qui n'aimait pas être racheté par un japonnais, ou plus généralement du mec qui n'est pas content de sa boite pour une raison x ou y. Toi tu me parles de ce même gars dans 10 ans

            Mais sinon, je partage ton avis sur la fuite des technos et compétences

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 7.

      Mouhais comme pour les cristaux liquides…

      Pierre Gilles de Genes avait propose ses recherches aux entreprises francaises qui lui ont dit que cela ne servirait a rien. Ce sont les japonais qui les ont recuperes et l'avenir a donne raison a qui a votre avis?

  • # Étranger ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Peut-on vraiment dire que, dans un univers dont la partie observable est estimée à plusieurs milliards d'années lumières, des gens habitants a moins de 13000 km de nous sont des étrangers ?

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Étranger ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      non

      j'ai bon ?

    • [^] # Re: Étranger ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Le fait est qu'on est vachement moins en concurrence avec les mecs qui habitent à 3 milliards d'années-lumières.
      Ceux à 13000, par contre, un peu plus…

    • [^] # Re: Étranger ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      des gens habitants a moins de 13000 km de nous sont des étrangers ?

      Perso, ce que j'ai du mal à suivre, c'est de dire que des gens habitant à 100 km ne sont pas des étrangers mais ceux à 50 km le sont (quand on est à une frontière, d'un côté c'est étranger et de l'autre non). C'est vachement arbitraire… Et surtout, qu'est-ce que ça change qu'ils soient Japonais ou Français? Ils achètent, ils décident, on peut apprendre le Japonais et aller travailler au Japon ou devoir déménager dans la France elle-même (c'est chiant aussi).

      Perso, il y a des endroits en France où j'aimerai moins travailler qu'au Japon, il y a des français que je n'aimerai pas avoir comme actionnaire. Alors j'ai du mal à voir le problème avec la nationalité ici. Ce n'est pas le problème. Mais le nationalisme est à la mode.

    • [^] # Re: Étranger ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Oui. J'ai bon ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.