phil_48 a écrit 7 commentaires

  • [^] # Re: 10 ans

    Posté par . En réponse au journal packagekit c'est utilisable?. Évalué à -9.

    On peut essayer de développer ?

    Ça fait plus de 10 ans que j'ai linux

    -> Ah c'est toi qui l'avais ! tu pourrais le rendre s'il te plais
    -> Et sinon tu fais quoi avec, tous les six mois tu installes la dernière distribution dont on parle, et ensuite tu retournes sous ton os propriétaire favori ? (Ce n'est qu'une supposition, pas une affirmation),

    Tous les 2 à 3 ans :

    -> Ça s'est très bien de faire des observations et des statistiques, tu pourrais publier les résultats

    ils s'amusent à tout casser et à enlever des fonctionnalités :

    -> C'est qui ils ? Des noms, les casseurs doivent être les payeurs.
    -> C'est quelles fonctionnalités qu'on a perdu ? Faudrait pas qu'on continue à les utiliser alors qu'elles n'existent plus, ça ferait un peu Tex Avery

    C'est ça le logiciel libre.

    -> Ah enfin une définition claire concise et sans appel !
    -> Ça faisait des années que pas mal de gens essayait, encore ce matin on peut trouver ça :
    http://www.mycoop.coop/sinformer/entreprendre-autrement/quan(...)
    Mais ce n'est qu'un article parmi des centaines si ce n'est des milliers,
    Dommage que dans mon petit tour matinal du net, je n'ai pas lu ton commentaire avant, j'aurais économiser du temps.

    Et encore merci pour nous avoir ouvert les yeux !
  • # Mozilla, un monde à part

    Posté par . En réponse au journal Article sur Mozilla dans Alternatives Économiques. Évalué à 2.

    Tant mieux si on parle de logiciel libre dans les journaux économiques, mais dommage que ce titre "Mozilla, un monde à part" laisse supposer que c'est une exception, qu'il s'agit d'un cas d'espèce unique.

    Dommage pour Linux qui est le logiciel numéro 1 dans pas mal de secteurs, dommage pour Apache qui est leader depuis plus de 10 ans, dommage pour le langage C qui a toujours été libre et est toujours dans le trio de tête des langages les plus utilisés, dommage pour Perl, Python, Mysql, PostgreSql, Vim, OpenBsd, ...

    Chacun peut compléter la liste à sa guise, et encore une fois dommage que cet article soit peut être une occasion ratée d'attirer l'attention de la plupart des économistes sur ce modèle qui doit leur être totalement étranger et incompréhensible.
  • [^] # Re: Une petite traduction ?

    Posté par . En réponse au journal Defective By Design, ou le business model des bugs volontaires.. Évalué à 4.

    > C'est plus simple et propre de le faire en python…

    Quand tu écris ça, tu fais allusion à l'écriture des bugs ?

    Bon je rigole, j'aime bien (entre autres) Python !
  • # Tout est bien qui finit boen... à condition que ça soit réellemen ter

    Posté par . En réponse à la dépêche Affaire SCO : Novell gagne. Évalué à 3.

    Ça serait bien que cette histoire se termine enfin pour ne pas avoir ce risque permanent de procédure à n'en plus finir qui met le doute dans certains esprits.

    Ensuite ce qui serait parfait ce sont deux choses :

    1) Que l'amalgame Caldera/Sco disparaisse pour toujours (on n'a vraiment pas besoin d'eux)
    2) Que Novell passe Unix et tout ce qu'il englobe dans le domaine public :

    - Vu le nombre de personnes et entités (sociérés, université, etc) qui ont contribués à en faire ce qu'il est aujourd'hui, ça ne serait qu'un juste retour des choses,
    - Ça éliminerait un risque majeur pour le futur : Il me semble que Novell est à la recherche d'un repreneur ! Et si ce repreneur nous rejouait le film ?
  • [^] # Re: Bon c'est pas terrible d'interdire ...

    Posté par . En réponse au journal Google interdit l'usage de windows à ses employés. Évalué à -3.

    Bon, je pense finalement qu'on est assez d'accord :
    - On ne peut pas tout faire sous aucun système (raison de plus pour qu'il en existe plusieurs),
    - Le changement c'est d'abord une histoire de motivation,
    - Quand il y a de la concurrence, les standards finissent par s'imposer parce que c'est l'intérêt de tout le monde, par contre dès qu'il y a situation de monopole ou quasi monopole, c'est la loi du plus fort qui emmerde tout le monde,
    - les gens négligents ou mal informés font souvent le jeu des plus forts parce qu'ils font plus de pub ou tapage que les autres
    Finalement, y que pour les filles que l'on n'a pas la même approche, comme je connais leur penchant pour les mauvais garçons je leur montre le petit diable de freeBsd.
  • [^] # Re: Bon c'est pas terrible d'interdire ...

    Posté par . En réponse au journal Google interdit l'usage de windows à ses employés. Évalué à 4.

    La question n'est pas la facilité de passer de l'un à l'autre mais la facilité d'utilisation de l'un ET de l'autre. Quel que soit le système, ou plutôt interface il y a des choses bien et d'autres moins.

    J'utilise à peu près de manière égale kde, gnome, xfce et très rarement windows (Quand le client interdit Linux, et si je ne trouve une ouverture tout de suite, je passe pas la case windows quelques semaines). Ça me permet de ne pas m'enfermer avec une seule manière de travailler, et ça m'arrive de râler comme tout le monde (les mauvaises langues diront plus mais c'est des méchants).

    Donc je travaille souvent sous Linux au milieu de gens qui travaillent sous windows, et désolé, mais je les entends quand même souvent râler, et les deux produits qui sont le plus souvent en cause sont office et internet explorer, justement les deux que tu cites. C'est intéressant parce que ces deux produits sont très révélateurs du comportement de l'utilisateur de windows :

    - Microsoft Office : C'est pas terrible, mais OpenOffice, c'est pas mieux du point de vue utilisation, alors par facilité, ils restent fidèle à Microsoft. Parler pas de Latex, Scribus, AsciiDoc, RestructuredText et compagnie même pour faire de la documentation professionnelle, ça passe pas, ça change trop les habitudes. Et la notion de formats ouverts, c'est un concept qui échappe totalement à l'utilisateur de windows.

    - Internet Explorer : Tellement dépassé, que beaucoup ont finit par passer à autre chose, principalement Firefox. Désolé pour ton père, mais la majorité des personnes que j'ai vu essayé autre chose (conseillé par quelqu'un d'autre ou par moi) ont adopté l'autre navigateur. Mais une fois adopté, c'est de nouveau le statuquo, pas question d'en changer, l'utilisateur de windows, il veut bien changer d'habitude, mais une fois tous les dix ans. Microsoft a pu le constater en sortant Vista trois ans trop top.

    À l'époque où l'industrie des microordinateurs était encore un peu dynamique, un acteur dont on taira le nom pour ne pas l'accabler, avait tenu à faire une comparaison avec l'automobile. Et bien aujourd'hui on peut refaire une comparaison intéressante : il n'y a pas deux modèles de voitures qui aient le même poste de conduite et pourtant on passe sans problème d'un véhicule à l'autre, et ce dans un contexte autrement plus stressant (les collisions de voitures ça arrivent plus souvent que les collisions de Pc). Sans parler des gens qui conduisent ou pilotent également des motos, avions, tracteurs, locomotives, etc. Ça c'est possible, mais repeindre en vert un icône qui était encore jaune ce matin, ça c'est pas possible !
  • # Bon c'est pas terrible d'interdire ...

    Posté par . En réponse au journal Google interdit l'usage de windows à ses employés. Évalué à 2.

    Mais quand je pense aux nombre de sites où l'on interdit l'utilisation de Linux, on pourrait penser que c'est une petite compensation à défaut d'être un juste retour des choses.

    Maintenant ça va par être une partie de plaisir pour Goggle, il semblerait que tout utilisateur plongé trop longtemps dans un environnement Windows soit incapable de passer à autre chose. Même le passage à Windows 7 va probablement être une galère pour la plupart, alors passer à Linux ? Vous n'y penser pas !

    Quand je pense que l'on voit revenir régulièrement la sempiternelle question 'Linux est-il prêt pour le bureau ?'. Ceux qui l'utilisent depuis plus de quinze ans connaissent la réponse, et la vraie question est plutôt 'Les windoziens sont ils capable de passer à autre chose ?'. Et que les gens visés par la question ne nous ressortent pas le coup du 'Oui, mais mon père a déjà eu du tellement de mal à s'habituer à ...' ou 'Mais ma mère va jamais savoir ...'. Pauvre parents qui servent d'alibis aux rejetons verrouillés sur UN système. Et au fait, les parents, y font comment avec les téléphones mobiles ? Parce qu'on voit pas souvent un interface à la Windows sur ces petites bêtes, sans parler des gps, et autres appareils avec un interface.