Journal Linux, GNOME, configurabilité

Posté par .
Tags :
26
6
juil.
2011

Je me doute que certains auront déjà ri en lisant les deux derniers mots du titre côte à côte, mais qu'importe.

Je viens de rentrer le bug suivant dans l'outil de suivi Mageia : https://bugs.mageia.org/show_bug.cgi?id=2051

Le bug en soi n'est pas extrêmement grave (après tout installer son propre navigateur est plutôt une pratique peu courante), mais il montre à quel point la gestion de configuration est devenue délirante sous Linux (ou, en tout cas, GNOME) :

  • il y a une foultitude d'exécutables apparentés pour une tâche unique, qui s'appellent les uns les autres: gvfs-open, www-browser, xdg-open (j'en ai peut-être oublié en route)
  • il y a divers endroits pour configurer tout ça : la boîte de config GNOME des applications préférées (qui, j'imagine, va modifier des clés dans la base gconf), la variable $BROWSER, /usr/share/applications, $HOME/.local/share/applications (j'en ai peut-être oublié en route)
  • modifier un seul de ces endroits ne suffit pas : selon la situation, l'un ou l'autre des mécanismes de configuration sera utilisé (par exemple, le simplissime $BROWSER est ignoré par gvfs-open), il faut donc s'en farcir plusieurs
  • on se demande sérieusement comment l'utilisateur est censé découvrir toutes ces informations
  • je frémis à l'idée de devoir découvrir les complications additionnelles s'il me venait à l'idée d'utiliser différent gestionnaires de bureaux selon l'envie du moment

PS : cher Linuxfr, j'aimerais avoir un choix de licences pour mon journal. Au moins la licence Art Libre comme alternative à la CC by-sa.

  • # Licence

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Comme il se doit je ne vais commenter que le PS.
    La case à cocher pour mettre le texte sous CC-BY-SA est juste là pour rendre service en évitant aux auteurs de se casser la tête. Si tu préfères autre chose il me semble que rien ne t'empêche de le préciser dans le corps du journal non ?
    Mais comme d'hab IANAL.

  • # GNOME refait la config de Xorg

    Posté par . Évalué à 10.

    Autre témoignage des problèmes de configuration de GNOME. Je m'étais fait une config Xorg aux p'tits oignons, comme on dit par ici, avec une souris en droiter et un trackball en gaucher. Et bien cela ne convenait pas à GNOME qui voulait une configuration en droitier ou gaucher, mais pas mixte. Après un coup d'oeil en diagonale au Bugzilla et au code, j'en suis arrivé à la conclusion que GNOME tenait à refaire sa configuration des périphériques d'entrée. Ca sert à quoi d'ajouter une couche de configuration si celle d'en dessous fonctionne bien ?

    Workaround : je suis passé à autre chose.

    • [^] # Re: GNOME refait la config de Xorg

      Posté par . Évalué à 5.

      Le clavier y passe aussi : si on définit plusieurs dispositions de clavier (classique et Dvorak par exemple), Gnome décide de l'appliquer... sauf pour les raccourcis clavier avec Ctrl, qui eux restent toujours dans la disposition par défaut (première dans la liste).

      Très pratique dans le terminal, quand Ctrl+C ne fait pas ce qui est prévu alors que tous les autres raccourcis en Alt+ ou Maj+Ctrl+ fonctionnent.

  • # Ben non, c'est tout à fait logique

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    xdg-open lance si tu es sous GNOME gvfs-open et sous KDE kde-open.

    Sinon, il utilise la variable BROWSER.

    Bien sur que gvfs-open et kde-open ignore BROWSER et utilise directement ce que tu a défini dans les prefs de ton bureau.

    BROWSER, ce n'est uniquement quand tu n'utilises ni GNOME ni KDE

    • [^] # Re: Ben non, c'est tout à fait logique

      Posté par . Évalué à 1.

      Bien sur que gvfs-open et kde-open ignore BROWSER et utilise directement ce que tu a défini dans les prefs de ton bureau.

      Ben justement, non !
      (ou alors, j'ai pas compris son reproche...)

      • [^] # Re: Ben non, c'est tout à fait logique

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        (par exemple, le simplissime $BROWSER est ignoré par gvfs-open)

        • [^] # Re: Ben non, c'est tout à fait logique

          Posté par . Évalué à 2.

          Je me suis mal exprimé : c'est pour la 2° partie du propos que je disais "non".
          Je voulais donc dire que gvfs-open ignore aussi (si j'en crois son commentaire sur le bugtracker de Mageia) le réglage dans les préférences du bureau.

          • [^] # Re: Ben non, c'est tout à fait logique

            Posté par . Évalué à 4.

            gvfs-open ignore aussi (si j'en crois son commentaire sur le bugtracker de Mageia) le réglage dans les préférences du bureau

            Oui, tout à fait. Le réglage des préférences atterrit dans la base gconf, mais gvfs-open utilise /usr/share/applications.

            Je mentionnais $BROWSER parce que j'espérais que ça permettrait de résoudre simplement et universellement le problème, mais non, hélas.

  • # systemd

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    va gérer aussi ça, bientôt plus de problèmes.

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

  • # Peut-être un cas de pebcak?

    Posté par . Évalué à 0.

    La description de ton bug n'est vraiment pas claire, vu qu'il manque l'information la plus importante: comment reproduire le bug. En l’occurrence, quel lien, dans quelle application, te pose problème?

    Je suis prêt à parier que le problème vient d'une confusion sur la notion de "Navigateur par défaut". Un navigateur est utilisé à la fois pour surfer sur le net et ouvrir des fichiers en local, il y a donc deux choses différentes à configurer.

    Dans "Preferred Applications", tu configures le navigateur utilisé quand il y a un accès au net (= www-browser). Dans les propriétés d'un fichier HTML, tu choisis le navigateur utilisé pour les fichiers locaux (= xdg-open). As-tu fait cette deuxième configuration?

    Je pense que le défaut de documentation concerne plus les développeurs d'applis qui ont besoin de ces fonctionnalités; du point de vue l'utilisateur la situation est assez claire amha, et similaire à ce qui se fait sur les autres plateformes.

    • [^] # Re: Peut-être un cas de pebcak?

      Posté par . Évalué à 1.

      En me relisant, je m'aperçois que mon post est quelque peu condescendant… Ce n'était pas l'intention.

      Pour clarifier, je suis d'accord sur le fait que la "découvrabilité" (discoverability) de ces options est assez mauvaise; c'est d'ailleurs le cas pour beaucoup de fonctionnalités soit-disant "avancée" dans un environnement linux moderne.

    • [^] # Re: Peut-être un cas de pebcak?

      Posté par . Évalué à 3.

      Je parle de l'ouverture de liens distants (donc URLs en "http://" principalement).

      Dans les propriétés d'un fichier HTML, tu choisis le navigateur utilisé pour les fichiers locaux (= xdg-open). As-tu fait cette deuxième configuration?

      Non, effectivement, mais ce n'est pas ce qui m'embête ici.
      Note que je parle de xdg-open, non parce que je l'utilise directement, mais parce que j'ai constaté que www-browser l'invoquait pour ouvrir une URL. Et ensuite, j'ai découvert que xdg-open lui-même retombait sur gvfs-open.
      (tout ça en fonction de diverses heuristiques que je préfère ne pas exposer ici :-))

      du point de vue l'utilisateur la situation est assez claire amha

      Idéalement oui (si "Preferred Applications" suffisait à tout configurer correctement). En pratique non :)

      Pour ce qui est des applications où ça foire, il s'agit d'Evolution principalement (peut-être d'autres, mais c'est là que je clique souvent sur des liens hypertexte - hormis mon navigateur, bien sûr).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.