Journal Une alternative aux majors pour la production musicale

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
11
23
déc.
2008
Je viens de découvrir le site akamusic : http://www.akamusic.com/

Le concept est très simple : des musiciens avec un projet de single/album s'inscrive sur le site et les membres du site peuvent acheter des "parts" de 5€ dans la production. (15.000€ pour un single, 50.000€ pour un album)

Une fois que toutes les parts sont vendues, akamusic "produit" le single/album (enregistrement, mixage, distribution).

Une fois le disque dans le commerce, akamusic touche 20%, les artistes 40% et les "producteurs" 40%.

Bon, le grand gagnant dans l'histoire me semble akamusic qui se fait 15.000€ + 20% sans prendre le moindre risque mais cela semble relativement logique. Si ils n'ont pas de pourcentage, ils ne seront pas intéressé par faire une bonne distribution/promotion.

Le single étant vendu 7€, chaque producteur en reçoit un d'office (ce qui vous rend gagnant si vous n'achetez qu'une seule part à 5€).

Ensuite, imaginons que l'album se vende à 1000 exemplaires, cela fait 1400€ pour akamusic, 2800€ pour l'artiste et 2800/3000 par part. Les producteurs sont donc gagnants dès que l'album dépasse 5500 ventes. On ajoute que ces producteurs ont eux mêmes tout intérêt à promouvoir l'artiste en question.

Chaque jour qui passe, j'ai l'impression que le modèle économique ultra-centralisé des majors de l'industrie du disque et du cinéma s'effrite un peu plus. Et je pense que ça peut être une bonne chose.

Certains rétorqueront que Akamusic abuse un peu. Je n'en ai pas la moindre idée vu que je ne connais pas les prix dans ce milieu mais, si c'est le cas, nul doute qu'un concurrent verra le jour qui produira un single pour "10.000€ + 10%" et faire jouer la concurrence, ça c'est une bonne chose :-)
  • # un peu comme mymajorcompany.com/

    Posté par . Évalué à 4.

    sauf que eux paye 50% de production de l'artiste et redistribue 20% des benefs.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # la suite

    Posté par . Évalué à 4.

    Le concept semble bon pour lancer un artiste. Grégoire en est la preuve ça peut marcher, son single toi + moi tourne en boucle sur les radios.

    Par contre cela reste il pertinent après ?
    - Comment se passe le financement des concerts et autres tournées de promo ?
    - Le chanteur ne sera t il pas tente pour le deuxième album d'utiliser la puissance d'une major ?
    • [^] # Re: la suite

      Posté par . Évalué à 10.

      Comme ça les majors font faire le sale boulot par les autres, et eux ne signe que les artistes bien rentable.
      Zéro risque, un maximum de bénéfice, leur modèle économique et plus rentable ;-)
      • [^] # Re: la suite

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Si je ne m'abuse, c'est déjà un peu le principe actuel. Les "seuls" artistes découverts par les grosses maisons de prod', ce sont ceux de la starac', etc.

        (bon je caricature, mais l'idée existe déjà).
  • # Hmm

    Posté par . Évalué à 10.

    le grand gagnant dans l'histoire me semble akamusic qui se fait 15.000€ + 20%

    D'après ce que tu as écrit dans l'article ils ne se payent que sur les 20%, les 15000 EUR servant à payer ce que as résumé en "enregistrement, mixage, distribution" du disque.

    Mais je n'ai pas lu les infos complètes sur leur site, donc peut-être fais-tu allusion à autre chose (ou peut-être que je n'ai rien compris, ce qui est aussi très probable).
    • [^] # Re: Hmm

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans la série Hmmmm

      Je dirais
      Félicitation tu viens de découvrir le principe de la finance

      Pour crée une entreprise on à besoin d'argent donc on vent des parts et on file aux gens qui ont des parts ( ça s'appelle des actionnaires) une partie des bénéfices ( ça s'appelle des dividende)

      -Au final les patrons de la boite sont content car ils ont les sous pour lancer leurs projet
      -Les actionnaires sont content car ils gagne des sous
      -Les salarié sont content car ils ont du travail

      Enfin bon c'est le principe théorique, j'ai jamais dit que ça marchait dans la vraie vie, on me murmure dans l'oreillette que les actionnaire se serait mis à réclamé des dividende si forte que les gens ont vendu des placement bidon et que ça à conduit à une crise, mais bon j'ai peut être rien compris
      • [^] # Re: Hmm

        Posté par . Évalué à 7.

        une petite question, comme ça, en attendant de réunir la somme nécessaire pour produire un groupe, l'argent qui est placé dessus, il se trouve où ? Sur le compte en banque de Akamusic qui peut le faire fructifier ailleurs, ou alors il ne s'agit que de promesses qui n'engageront les producteurs qu'une fois la somme réunie ?

        Parce que je vois un grand nombre de groupes qui n'ont que 300 ou 800 euros, et qui ne réunissont sans doute pas tout de suite les 15000 euros nécessaires à la production...

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Hmm

          Posté par . Évalué à 3.

          Effectivement c'est une question intéressante, du coup j'ai regardé en vitesse sur le site et j'ai trouvé ça :

          Sur Akamusic, vous restez LIBRE !

          Tant que l'objectif d'album ou de single de votre artiste n'est pas atteint, vous êtes libre de :

          * vous faire rembourser le montant investi
          * transférer toutes ou partie de vos parts vers un autre artiste.


          Donc je ne sais pas s'ils font effectivement fructifier l'argent mais au moins on peut le récupérer, ce qui est déjà un bon point.
  • # Autre principe ...

    Posté par . Évalué à 9.

    Moi perso je suis plus pour des solutions comme celle que propose http://www.kompoz.com

    Mais ce n'est pas du tout le même principe ... ca révolutionne la facon de faire/produire de la musique
  • # Mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Et les artistes deviennent ainsi un produit sur lequel on investit, non pas parce qu'on n'aime, mais parce qu'on sait que ça peut rapporter.

    La différence avec les majors c'est que :
    - le pactole est accessible à plus de monde (les parieurs en quelques sortes).
    - Les artistes ont peut-être un peu plus de chance d'être écouté.

    Mais au final, je pense qu'on assistera à une uniformisation des productions, cad refaire du "ce qui marche en ce moment".
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sauf que ça peut donner une visibilité et une facilité à des artistes et/ou genres qui ne l'auraient pas autrement. Je préfère un petit groupe de goth' qui trouve son public de 5000 amateurs dans le monde entier par ce biais (et personne ne fera fortune c'est sûr), que le même qui ne peut pas faire son album (ou alors que je n'aurai pas la chance de le découvrir si c'est un pays lointain et qu'ils ne se produisent que dans les bars locaux).
  • # Etonnamment

    Posté par . Évalué à -9.

    Toi ,le brabançon fier de l'être, je t'attendais pour que tu nous explique un peu ce qui se passe dans ton royaume. Si c'est pour demain que nous récupérerons la Wallonie (ou du moins, à une réunification de ce que l'empire romain germanique avait divisé) ou pour un peu plus tard
    • [^] # Re: Etonnamment

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Cette foi-ci, les politiques ne se tapent plus dessus entre le nord et le sud mais entre la gauche et la droite, donc il y a pas trop de risques d'éclatement du pays (j'en ai entendu aucun, même les séparatistes, qu'il fallait la séparation).

      Sinon, le problème à l'origine de la démission du gouvernement, c'est le premier ministre et le ministre de la justice qui auraient, après avoir entendu qu'ils perdraient leur procès*, essayer de changer les juges de l'affaire. Il y aurait donc ingérence de l'exécutif dans le judiciaire.

      Mais tout cela a surtout révélé que le gouvernement actuel ne s'entendait pas du tout et qu'ils se tiraient plus dans les pattes qu'autre chose.

      *Le procès concerne la vente de Fortis Banque Belgique à BNP Paribas pour éviter la faillite. Le problème c'est que les actionnaires de Fortis Holding (à qui on a retiré un peu près toutes les filiales) trouvent que l'état a vendu à trop bon prix.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Etonnamment

      Posté par . Évalué à 6.

      en typo française :

      - pas d'espace avant la virgule, et une espace après (comme pour le point)
      - une espace avant et après le point virgule (comme pour les deux points)
      - Une espace avant les points d'interrogation et d'exclamation.

      Je te fais grâce de la différence au niveau des espaces insécables, par exemple quart de cadratin (que l'on trouve avant le point-virgule, les points d'interrogation etc.)

      cf. http://www.cuy.be/orthotypo/orthotypo_ponct_esp.htm

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Etonnamment

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Certains on l'air con, toi tu as carrément la chanson qui va avec.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.