Journal Spam électoral des Français à l'étranger, mon bilan

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
30
mar.
2012

Le score des principaux candidats à ce jour (lower is better, candidats avec plus de 5% d'intentions de votes dans l'ordre du dernier sondage) :

  • Sarkozy: 2 (Je me suis désinscrit des deux listes après le premier mais j'ai été réinscrit à une des deux plus tard)
  • Hollande: 1
  • Le Pen: 0
  • Melenchon: 0
  • Bayrou: 1

Alors, Le Pen ou Melenchon ?

  • # bof

    Posté par . Évalué à -3.

    C'est sûrement plus par incompétence ou manque de connaissances/staff/temps que par compassion envers le taux de spam de ton inbox.

    • [^] # Re: bof

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Donc quand le FdG prend position pour un Internet propre et ouvert ce sont justes des menteurs et les gars capables de bâtir des architectures multi-sites avec Drupal (pcf.fr) ignoreraient comment spammer.

      Bon, je ne sais pas ce qu'est l’incompétence, mais quelqu'un capable de porter des appréciations sur des personnes qu'il ne connaît pas, je sais ce que c'est.

      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à -7.

        Je ne vois pas ce qu'un "internet propre et ouvert" vient faire là-dedans. Personnellement ça me paraît légitime d'envoyer un mail à tous les expatriés de France, des fois que par exemple ils auraient d'autre choses à faire que suivre cette passionnante campagne.

        Donc le gars responsable du web, si il a les moyens de promouvoir ses idées auprès de plusieurs dizaines de milliers de votant et qu'il ne le fait pas, et bah c'est un incompétent. (Sauf si tu mets au même plan ce genre de mails et un autre te proposant de gagner 10cm en longueur, mais du coup tu fais un mauvais militant).

        Tu as beau prendre position sur ce que tu veux, si tu n'es pas élu ont sait bien où elles vont finir tes propositions. Donc ça n'aura servi à rien.

        La fin justifie les moyens.

        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 10.

          Un email non sollicité est considéré comme SPAM.
          N'ayant jamais été inscrit sur les listes des différents partis et n'ayant jamais donné mon accord, je considère que je me fais spammer et qu'ils ne respectent pas les lois Françaises.

        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 30/03/12 à 14:58.

          Sauf si tu mets au même plan ce genre de mails et un autre te proposant de gagner 10cm en longueur, mais du coup tu fais un mauvais militant

          Oui qu'on essaye de me vendre sarkozy ou du Vi'GGr4 c'est exactement la même chose. Je n'ai sollicité ni l'un ni l'autre. Cela correspond à la définition exacte du spam.

          Dire qu'il y aurait du bon spam, du spam légitime est extrêmement dangereux. Car l'expéditeur est la plus part du temps de bonne fois : "Oui mais je n'envoie ça qu'un gens qui travaillent dans le secteur", "oui mais ils ont déja acheté ceci ou cela", oui mais "ils ont un bon de réduction alors c'est bien" et du coup rapidement tout devient légitime.

          Le travail des militants consiste à forcer les portes. Mais il y a une certaine façon de faire. Si tu tends un tract à un mec dans la rue, il le prends, il le refuse, il s’arrête pour discuter. J'admet qu'a la rigueur on essaye de faire la même chose par mail. On demande : voulez vous recevoir des nouvelles de la campagne de Holland. Si la personne n'accepte pas (pas si elle refuse) on lui fout la paix. Ici c'est bien l'inverse (dans le meilleur des cas). Encore une preuve qu'il s'agit bien de spam.

          L'autre question étant bien sûr de savoir comment ils ont eu les adresses. Une fois de plus tu file ton adresse pour du chou-fleur et on essaye de te vendre des chaussettes. Troisième point prouvant irrémédiablement qu'il s'agit bien de spam.

          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/03/12 à 15:07.

            On est donc d'accord, c'est du spam.

            Ils ont eut les emails de cette manière:

            En tant que Français résidant hors de France, vous recevez cet email car vous êtes inscrit(e) sur les listes électorales consulaires de votre pays de résidence. Cet email vous est adressé à des fins d’informations comme la Loi l’autorise (Article L330-4 du Code électoral)

            La lois dit qu'ils peuvent récupérer les adresses mais pas qu'ils peuvent les utiliser:

            Les candidats ou leurs représentants peuvent prendre communication et copie des listes électorales de la circonscription à l'ambassade, au poste consulaire ou au ministère des affaires étrangères. Il en est de même de tout parti ou groupement politique représenté par un mandataire dûment habilité.

            Les députés élus par les Français établis hors de France peuvent prendre communication et copie de l'ensemble des listes électorales consulaires de leur circonscription.

            Tout électeur peut prendre communication et copie de la liste électorale consulaire sur laquelle il est inscrit au lieu de son dépôt ou du double de cette liste au ministère des affaires étrangères.

            La faculté prévue au présent article peut être restreinte ou refusée si, en raison de circonstances locales, la divulgation des informations relatives à l'adresse ou à la nationalité française des personnes inscrites est de nature à porter atteinte à la sécurité ou à leur sûreté.

          • [^] # Re: bof

            Posté par . Évalué à 4.

            Si tu tends un tract à un mec dans la rue, il le prends, il le refuse, il s’arrête pour discuter.

            Merci, tu me donnes le bâton.

            Se faire déranger dans la rue par une main tendue non sollicitée me semble être équivalent à se faire déranger par une ligne en gras dans une liste d'emails.
            Tu regardes le sujet et tu décides si tu veux ouvrir le mail. Si tu refuses ça t'auras pris entre une et trois secondes, soit le temps nécessaire pour rembarrer gentiment un militant dans la rue. Et si tu te prépares à l'avance, tu peux même les bloquer pour ne pas avoir à les subir. Ce qui n'est pas le cas dans la rue.

            C'est exactement la même chose, en moins chiant.

            Dans la rue c'est pour toi une bonne "certaine façon de faire", mais devant ton écran c'est subitement mâââl.
            J'ose rappeler qu'on parle des élections présidentielles, qui certes s'apparentent plus à une farce qu'à un événement national, mais ça n'empêche pas d'essayer de débrancher l'ordicentrisme de temps en temps.

            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à -1.

              À la différence près que tu n'es pas sollicité 5 à 10 fois par jour par des gens qui te tendent des tracts dans la rue, en général.
              (Remplacez 5 à 10 par n'importe quelle valeur qui vous conviendra - si vous pouvez y mettre "0", clap clap clap)

              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                L'UMP, le PS ou le Modem t'ont-il sollicité 5 à 10 fois par jour chacun par mail? Ou accuserais-tu ces partis des actes d'autres spammeurs qui n'ont rien à voir?
                J'ai bien plus de sollicitations dans la rue par le FG (je ne sais pas pourquoi, je tombe toujours sur eux, plus souvent que les autres) que de sollicitations par mail pas très dérageant. Et impossible de cliquer sur une ligne "je ne veux plus de vos sollicitations" dans la rue, 2 rues plus tard hop de nouveau la même sollicitation.

                Mais bizarrement, on trouve horrible un seul mail, mais pas trop horrible les sollicitations bien plus chiantes et nombreuses par parti dans la rue, va comprendre…

                • [^] # Re: bof

                  Posté par . Évalué à 1.

                  FG (je ne sais pas pourquoi, je tombe toujours sur eux, plus souvent que les autres)

                  Parce que nous sommes plus souvent dans la rue ? (c'est une question rhétorique)

                  Mais bizarrement, on trouve horrible un seul mail, mais pas trop horrible les sollicitations bien plus chiantes et nombreuses par parti dans la rue, va comprendre…

                  Un parti politique, il ne vend rien, il essaie de convaincre, avec les moyens qu'on lui donne. Comparer de l'information citoyenne qui te permettra de choisir en âme et conscience le futur de ton pays, avec une publicité pour des produits virilisants, c'est assez moyen.

                  • [^] # Re: bof

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Comparer de l'information citoyenne qui te permettra de choisir en âme et conscience le futur de ton pays, avec une publicité pour des produits virilisants, c'est assez moyen.

                    Distribuer de l'information citoyenne qui te permettra de choisir en âme et conscience le futur de ton pays, comme une publicité pour des produits virilisants c'est assez moyen.

                  • [^] # Re: bof

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Parce que nous sommes plus souvent dans la rue ? (c'est une question rhétorique)

                    donc c'est du spam à haute fréquence. On peut se désinscrire? Non. L'email, oui.

                    Un parti politique, il ne vend rien,

                    Ah ah ah. Si, il me vend ses idées.

                    Comparer de l'information citoyenne qui te permettra de choisir en âme et conscience le futur de ton pays, avec une publicité pour des produits virilisants, c'est assez moyen

                    Je ne compare pas. Je trouve juste rigolo que le mail, qui est aussi "permettra de choisir en âme et conscience le futur de ton pays", est considéré comme spam, alors que c'est moins intrusif que des gens dans la rue. Mais les gens dans la rue, c'est bien. On ne sait pas vraiment pourquoi c'est mieux qu'un mail moins dérangeant.

                    • [^] # Re: bof

                      Posté par . Évalué à 2.

                      donc c'est du spam à haute fréquence

                      Tu reçois combien de tracts par jour ? Parce que là, depuis ce matin, j'ai déjà 46 emails dans ma boîte Spam.

                      On peut se désinscrire? Non. L'email, oui.

                      Ha bon, tu pourrais m'indiquer comment ne plus recevoir d'emails me vantant les bienfaits du Viagra ? Je pense que ça intéresse plein de gens…

                      Un parti politique, il ne vend rien,

                      Ah ah ah. Si, il me vend ses idées.

                      Et ben, ta vision de la politique, ça fait peur. Surtout pour un libriste qui se bat contre la marchandisation des idées (brevets and co), je trouve que tu as une piètre image des idées politiques et des gens qui les défendent. Non, on ne vend rien, on est, pour la plupart, bénévoles, on ne compte pas nos heures dans le froid, les kilomètres pour aller convaincre partout.

                      Mais les gens dans la rue, c'est bien. On ne sait pas vraiment pourquoi c'est mieux qu'un mail moins dérangeant.

                      Le contact humain ? L'impression de ne pas être pris pour une adresse dans un listing ? Tu sais, quand on distribue des tracts, on dit «bonjour», on est poli, on fait un sourire et parfois même on engage la conversation. Il y a même des gens qui nous rendent ce sourire ! Bon, il y a aussi les grincheux dans ton genre qui marmonnent sans dire bonjour, mais ça ne nous empêche pas de leur souhaiter une bonne journée, même quand ils refusent le tract. Si tu as autant d'intéractions avec un mail sur le Viagra, je ne sais pas quoi en penser…

                      • [^] # Re: bof

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ha bon, tu pourrais m'indiquer comment ne plus recevoir d'emails me vantant les bienfaits du Viagra ?

                        On parle des tracts politiques la. Ah oui, comme c'est pas facile à critiquer, hop on passe à autre chose, qui n'a rien à voir.
                        Quand on recevra les professions de foi par courrier (dont celui du FG), tu diras aussi que c'est horrible car c'est en même temps que le tract pour la pizzeria du coin?
                        Le mail n'est qu'un moyen moderne parmi d'autres (Facebook, Twitter…) de toucher les gens.

                        Je pense que ça intéresse plein de gens…

                        Les gens qui n'ont pas aimé le tract politique de Sarko ont su comment se désinscrire (et par stats perso, beaucoup l'ont fait et plus entendu parlé depuis). Oui, on parle de ces messages, pas de ceux pour le viagra.

                        Tu sais, quand on distribue des tracts, on dit «bonjour», on est poli, on fait un sourire et parfois même on engage la conversation.

                        Quelque soit la forme, ça reste du spam (un tract non sollicité) dont on ne peut de désinscrire.

                        • [^] # Re: bof

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Quelque soit la forme, ça reste du spam (un tract non sollicité) dont on ne peut de désinscrire.

                          C’est si difficile que ça de dire « non merci », garder ses mains dans ses poches, détourner la tête, ou encore faire un petit écart de 3 mètres pour signifier que tu ne veux pas du tract ?

                          Les « vendeurs » de journaux gratuits, ça c’est autre chose…

                          • [^] # Re: bof

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            C’est si difficile que ça de dire « non merci », garder ses mains dans ses poches, détourner la tête, ou encore faire un petit écart de 3 mètres pour signifier que tu ne veux pas du tract ?

                            Autant que de filtrer mes spam pour le viagra. Oui c'est facile, mais ce n'est pas le sujet. Le sujet est que tu réfutes que c'est du spam… Ben oui, c'est du spam, par la définition de spam "message non sollicité". C'est factuel. Mais faudrait surtout pas accepter cette dénomination.

                            Note : je ne dis pas que c'est mal, juste que c'est quand même un contact non sollicité. Et que le mail de Sarko n'est pas pire que ce que vous faites, au contraire (plus simple de dire "non merci"). Alors arrêtez de critiquer le mail de Sarko, vous faites bien pire en "non sollicité".

                            • [^] # Re: bof

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Il y a un truc que tu n’as pas compris dans la distribution de tract. Contrairement au spam, le tract est distribué après l’accord du récepteur (ceux qui t’abordent de manière insistante sont une minorité), l’accord est peut-être discret, mais il est présent.

                            • [^] # Re: bof

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Tu sais qu'on ne va pas vers les gens en leur collant le tract sur la poitrine et ne le lâchant jusqu'à ce qu'il le prenne ?
                              Généralement, on leur tend le tract, de façon à ce qu'il le voie (nom du parti et du(de la) candidat(e), titre du thème abordé par le tract, …), on lance une phrase courte, histoire d'intéresser (ou pas) la personne. Elle le prend ou pas, c'est selon son bon vouloir, mais la démarche est de sa propre initiative !
                              Après, je ne dis pas qu'il n'y a pas des connards qui vont quand même insister lourdement, refourguer le tract dans le panier, même quand la personne a refusé, leur plaquer dans les mains de manière insistante (sans vouloir troller, les seuls que j'ai vus faire ça sont des mecs de l'UMP, mais même dans ce parti, ça reste une minorité).

                              • [^] # Re: bof

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Tu sais qu'on ne va pas vers les gens en leur collant le tract sur la poitrine et ne le lâchant jusqu'à ce qu'il le prenne ?

                                Tu sais que le mail de Sarko ne va pas vers les gens en leur collant le tract sur la poitrine et ne le lâchant jusqu'à ce qu'il le prenne ?
                                Ni le mail pour du Viagra (pour ça, mon anti-spam fait le boulot à ma place, même pas besoin de décliner).
                                Ah ben oui… Décliner, ça reste un effort pour dire non à un message non sollicité, dans la rue, le mai de Sarko, ou le viagra. Mais bizarrement le mail de Sarko et le viagra c'est mal, le tractage c'est bien. Va comprendre.

                                Donc, demande précise : les gens qui disent "non" ont-ils sollicité le tract? oui --> euh… Pourquoi ils disent non? Non --> c'est du spam, il y a un effort à faire pour virer ce spam (si minime qu'il soit, ça reste non sollicité).

                        • [^] # Re: bof

                          Posté par . Évalué à -1.

                          On parle des tracts politiques la. Ah oui, comme c'est pas facile à critiquer, hop on passe à autre chose, qui n'a rien à voir.

                          Je relève juste ça parce que ça fait plusieurs fois que tu dis ça.
                          Mais c'est TOI qui a décidé cette restriction "tracts - mails politiques". Si tu relis le thread, l'opposition c'était juste tract vs. spam.

                          Ah oui, comme c'est pas facile d'avoir toujours raison, hop on réduit la discussion à un champ qui n'a rien à voir.

                • [^] # Re: bof

                  Posté par . Évalué à 0.

                  La comparaison, c'était "tract vs. spam" en terme d'envahissement de la vie privée (en gros).
                  Le fait est que les vendeurs de viagra ne viennent pas (encore) te proposer leurs produits dans la rue.

                  Donc je parlais bien des spams en général qu'on reçoit/qu'on peut recevoir, pas uniquement des spams politiques.

            • [^] # Re: bof

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Se faire déranger dans la rue par une main tendue non sollicitée me semble être équivalent à se faire déranger par une ligne en gras dans une liste d'emails.

              Non. Ce n'est pas la même chose. La rue est un espace publique pas ta boite mail. Je te laisse réfléchir aux conséquences si le débat démocratique commence à passer dans l'espace privé avec de l’ingénierie social et tout le bordel

  • # Bah

    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 30/03/12 à 13:10.

    Front de gauche ou front de droite, les extrêmes se rejoignent

    D'un côté t'as des admirateurs des agissements de la Chine au Tibet, de Cuba et d'Hugo Chavez, de l'autre des sympathies avec la Syrie et autres régimes très démocratiques.

    A toi de voir

    • [^] # Re: Bah

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est triste de lire de tels mensonges icitte :/

      • [^] # Re: Bah

        Posté par . Évalué à -2.

        Si on peut même plus troller comme des porcs, à quoi bon être sur linuxfr :)

        Ce qui me fait rire - jaune - chez Mélenchon, outre sa conception de la politique étrangère, c'est sa prétention à être écologiste :

        http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1279

        • [^] # Re: Bah

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/03/12 à 18:12.

          C'est rigolo de citer un post de blog rempli de pseudo-arguments entrecoupés d'attaques de type dérision et indignation pour défendre une idée.

          Je n'ai strictement aucun avis sur le programme (y compris écologique) de Mélenchon vu qu'il me reste encore du temps pour le regarder, mais si le gars du blog cherchait à le descendre c'est plutôt mal fait, avec une pseudo-argumentation du genre de celle utilisée par des politiciens extrémistes.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/03/12 à 19:07.

            La partie écologique du programme du FdG est faible. Ce n’est pas leur priorité, clairement. Mais il y a quand même quelques petits trucs intéressants, le discours sur la mer à la Réunion montre quelques idées originales et exploitables.

            L’autre critique très valable du programme est qu’il vise à accroitre la demande, et donc la production. Un partisan de la décroissance tel que l’auteur du blog ne peut être qu’en total désaccord avec le FdG.

            EDIT : et puis à part le parti écolo. les autres sont pas mieux, pire je pense même ^^

            • [^] # Re: Bah

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 30/03/12 à 20:31.

              EDIT : et puis à part le parti écolo. les autres sont pas mieux, pire je pense même ^

              Tout à fait exact, mais les autres n'ont pas l'impudeur de se définir par la sainte trinité : "écologie - socialisme - république" et d'avoir un logo mi-vert mi-rouge

              PartiDeGauche

              C'est ce qu'on appelle du Greenwashing

              Faut méditer le proverbe le biblique : voir la paille qui est dans l'oeil de son voisin mais pas la poutre qui est dans le sien. J'entends souvent les mélenchonnistes critiquer le PS (que je ne défends pas) parce qu'il ne serait pas socialiste, mais leur vernis écologiste à eux est récent, fragile, et craquelle dans tous les sens avec l'alliance avec le PCF !

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 30/03/12 à 21:14.

                Je crois que tu mélanges FdG et PG. Nonobstant que le PG est un parti récent, l’avantage du programme du FdG est qu’il donne les clefs en main pour faire de l’écologie un critère majeur dans les choix d’investissements. Après c’est comme tout, c’est pas un mec seul (le président) qui va tout faire, alors que les écolos ont véritablement le moyen d’avoir un poids non négligeable dans ce que proposerait le FdG s’il avait accès au pouvoir.

                PS : le PS est socialiste, le problème est qu’il est aussi libéral.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je sais très bien la différence entre le PG et le FdG merci de t'inquiéter pour moi ;)
                  Aux législatives, les fameucx élus du FdG viendront pour l'essentiel du PCF donc c'est plutôt inquiétant du point de vue écologiste.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 0.

                  PS : le PS est socialiste, le problème est qu’il est aussi libéral.

                  Je suppose que tu dis qu'il est libéral au sens économique (sinon ça ne serait pas un problème), alors du coup j'ai du mal à comprendre en quoi il est encore socialiste aujourd'hui… Certains de ses militants sont peut-être encore socialistes, mais dans l'ensemble, ça vire à droite au fil du temps.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Ben ça, je ne sais pas trop comment ils comptent être les deux en même temps, tout ce que j’ai vu c’est la prestation de Hollande sur des paroles et des actes, où il s’excusait presque de ne pas être assez libéral au niveau économique. Quand à son programme, mis à part une série de points totalement déconnectés, je cherche le cohérence et la vision de société, alors certes c’est plus une supposition qu’autre chose, mais j’ose espérer que le PS a encore quelque chose du socialisme (fort heureusement Hollande n’est pas le PS). Au niveau idéologie je ne sais pas s’ils ont vraiment travaillé dessus et trouvé comment concilier les deux.

                    Après on peut aussi dire que Sarkozy n’est pas totalement libéral (toujours sur des paroles et des actes, la séquence est d’anthologie, où le journaliste lui reproche de ne pas faire assez de coupes dans l’état et où Sarko. le remet à sa place).

                    Fort heureusement on est encore loi de l’ultra-libéral en France, même si le PS a franchit une nouvelle étape. Parce que personne ne remet en cause franchement le SMIC, le PS ne s’est pas encore attaqué aux syndicats dans la campagne, que je sache, alors que UMP et FN ne les lâchent pas, le CDI même attaqué de toute part tient encore… un peu, l’état fait plus que les fonctions régaliennes. J’ai même vu Sarkozy hier dire que finalement le non-remplacement d’un instit' sur deux au primaire et maternelle c’était pas tenable.

                    • [^] # Re: Bah

                      Posté par . Évalué à 0.

                      En clair, je n'ai plus l'impression que le PS veut rompre avec le capitalisme mais plutôt le réguler et y mettre du social. Mais social ne veut pas dire socialiste.

        • [^] # Re: Bah

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          c'est sa prétention à être écologiste

          Faut il forcément lécher la moule de Dufflot (et donc se baisser son froc fasse au PS) pour être un vrai écologiste ?

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à -1.

            Bravo pour me faire dire ce que je n'ai pas dit
            Comme quoi les bonnes pratiques stalieniennes ne s'oublient pas du jour au lendemain.
            Et surtout bravo pour l'insulte sexiste grauite !

            • [^] # Re: Bah

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Désolé mais c’est typiquement le discours des gens d’EELV qui ont signer avec le PS : « oui mais non, Mélenchon c’est un méchant rouge, c’est pas un écolo, et puis si je dis pas ça j’aurai pas mes circonscriptions ».

              Sinon, je suis d’accord pour que tu m’explique en quoi c’est sexiste.

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à 0.

                En 2002 t'aurais commencé ton commentaire en disant : il faut sucer les boules à Mamère pour … ?
                Mon oeil oui.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Je ne connais personne qui suce des couilles donc, non.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Tu sais pas c'que tu rates…

    • [^] # Re: Bah

      Posté par . Évalué à 4.

      trop gros …passera pas

  • # Alors, Le Bleuarg ou Melenchon ?

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est tout vu ! Bienvenue, товарищ ! \o/

  • # parenthèses

    Posté par . Évalué à -3.

    (Je me suis désinscrit des deux listes après le premier mais j'ai été réinscrit à une des deux plus tard)

    wow.

  • # Allemagne

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Sarkozy: 2 (Je me suis désinscrit des deux listes après le premier mais j'ai été réinscrit à une des deux plus tard)

    En Allemagne on a eu droit à 1 de plus ;-) (spécialement ciblé).
    Pour Hollande et Bayrou, ils se sont réveillés très récemment….

  • # késako

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Et sinon, tu peux donner une chance à ceux qui ne sont pas l'étranger de comprendre de quoi tu parles ?

    C'est quoi ce score ?

    • [^] # Re: késako

      Posté par . Évalué à 10.

      Je tente une supposition de ouf : "le nombre de spams reçus" ?

    • [^] # Re: késako

      Posté par . Évalué à 2.

      Les français à l'étranger reçoivent des "messages aux français" en période électorale.

      Évidemment, on risque d'avoir le droit à un mail par candidat, et c'est ce nombre de messages qui est reporté dans le journal.

      On peut ajouter d'en 2007, on avait eu un seul message de Sarkozy (le 29/03/07) avant le premier tour. Puis un second le 26/04.

      Ce que le journal semble dénoncer, c'est que le contenu de ces derniers n'est qu'esbroufe et s'apparente donc à du spam.

    • [^] # Re: késako

      Posté par . Évalué à 6.

      Il s'agit de ce type de mail-là : 
      Spam Sarko

      • [^] # Re: késako

        Posté par . Évalué à 10.

        En plus on n'a même pas droit au même traitement que les Français en France, parce que personne ne dit ce qu'on va faire contre le problème des cantines halal à Singapour!

  • # Que fait la CNIL ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Bonjour,

    J'ai eu beau contacter chacune des trois équipes de campagne pour avoir accès à mes données et savoir comment ils justifient le SPAM qu'ils envoient, aucune réponse à ce jour.

    Dans la loi il y a écrit qu'ils peuvent accéder aux données mais il n'est jamais écrit qu'ils peuvent les utiliser. Que fait la CNIL ?
    J'ai posté quelques messages sur Twitter et Facebook, pas de réponses non plus.

    J'ai reçu un mail de Serge Cyril Vinet (élu à l’Assemblée des Français de l'étranger) dans les mêmes conditions.

    Y a-t-il des personnes motivées pour monter un dossier pour la CNIL ?

    Emeric

    • [^] # Re: Que fait la CNIL ?

      Posté par . Évalué à 3.

      La Cnil avait donné son accord à ces mails de campagne si mes souvenirs sont bons.

    • [^] # Re: Que fait la CNIL ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Dans la loi il y a écrit qu'ils peuvent accéder aux données mais il n'est jamais écrit qu'ils peuvent les utiliser.

      Dans à quoi cela sert-il qu'ils y accedent ?

    • [^] # Re: Que fait la CNIL ?

      Posté par . Évalué à 2.

      La réponse de la CNIL:

      http://www.cnil.fr/elections/actualite/actualite/article/les-listes-electorales-consulaires-en-questions/

      Pourtant sur 4 libertés énoncées (http://www.cnil.fr/vos-libertes/) 3 sont bafouées

      1. Anonymat: On est géolocalisé
      2. Identité: OK
      3. Transparence: Le personnel des ambassade n'informe pas forcément de l'accès aux listes par des tiers.
      4. Vie privée: M'imposer d'être informé atteint ma vie privée.

      La commission se trouve pieds et mains liés du fait de l'article de loi précédemment cité.

      De plus je me pose des questions quand à me désinscrire de ces listes. Car cela signifie implicitement donner des renseignements, qui permettent d'établir un profil, à des personnes à qui l'on a pas forcément envie de donner d'informations. Une dérive totalitaire de l'état Français pourrait amener à des utilisations inattendues de ce profil.

      La question est valable pour tout autre type de liste à laquelle on est inscrit sans accord préalable. Quand cela vient d'entreprises commerciales qui veulent toujours établir plus profils pour mieux cibler leur clients, je ne suis pas sûr que mon adresse soit effacée, et il est fortement probable qu'elle soit conservée avec l'information: ne souhaite pas être contacté.

      • [^] # Re: Que fait la CNIL ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En fait si tu vas sur le site tu peux avoir deux addresses email, une publique qui sera sur la liste et une privée pour que le consulat te contacte en cas de besoin (pas possible de ne mettre qu'une privée).

        Après la reception du premier email non sollicité de Sarkozy, j'ai changé la publique en spam-electoral@mondomaine pour filtrer et tracer facilement.

        Quand j'ai été renouveler mon passeport la semaine dernière, la fille m'a fait confirmer toutes mes infos et s'est arrêtée très surprise à l'email. Je lui ai expliqué brièvement et elle m'a répondu "Vous avez bien raison!" avec un grand sourire.

  • # Euh ... ?

    Posté par . Évalué à 0.

    • Sarkozy: 2 (Je me suis désinscrit des deux listes après le premier mais j'ai été réinscrit à une des deux plus tard)
    • Hollande: 1
    • Le Pen: 0
    • Melenchon: 0
    • Bayrou: 1

    Eva Joly, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan et Jacques Cheminade, ils n'ont pas eu les signatures ? Pourquoi les ignorer ?

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Euh ... ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Je tente un copier/coller de ouf du journal juste en haut : "(lower is better, candidats avec plus de 5% d'intentions de votes dans l'ordre du dernier sondage)" ?

      • [^] # Re: Euh ... ?

        Posté par . Évalué à -2.

        Et quel est le rapport avec ma question ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Euh ... ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Bah c'est la réponse de l'auteur.

          Ils sont tous à 0 sinon.

        • [^] # Re: Euh ... ?

          Posté par . Évalué à 3.

          ils ont moins de 5% d'intention de vote

          • [^] # Re: Euh ... ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Ah lui il a un programme sympa, qui me parle, mais, vous vous rendez compte ! Il fait moins de 5 %.

            Il est sympa ce système d'exploitation. Il est agréable et gratuit, mais vous vous rendez compte, il a moins de 5% de part de marché !

            L'objectif des présidentielle c'est de voter pour le gagnant ?

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Euh ... ?

              Posté par . Évalué à 3.

              L'objectif des présidentielle c'est de voter pour le gagnant ?

              Bin oui sinon t'as perdu ;)

              Blague à part, on peut très bien préférer les idées d'un "petit" candidat mais mettre de l'eau dans son vin et voter pour le "gros" candidat qui s'oppose à l'autre (ou aux deux autres) gros candidat(s). Pour éviter que le "gros" candidat qu'on deteste remporte la partie.

              Si tu votes Mélenchon au premier tours, je suppose que tu voterais Hollande au deuxième tour s'il est face à Sarkozy ? Donc le choix n'est pas facile : voter Méluche en risquant de se retrouver avec un deuxième tour Sarkozy/Lepen ou bien voter au premier tour pour le candidat qui a vraiment une chance de battre Sarkozy (ou Lepen), parce qu'il est plus consensuel ?

              [ma life]
              En 2002 j'ai voté pour un petit candidat (Christiane Tobira, radicaux de gauche). J'ai vraiment regretté de pas avoir voter Jospin (on aurait du lui donner sa chance…)
              En 2007, j'ai voté pour "la folle du Poitou", bon, elle a pas gagné :/ Mais au moins je ne l'ai pas privé de ma voix.
              [/ma life]

              Pourquoi on garderait pas les trois premiers du premier tours au deuxième tour ?

              • [^] # Re: Euh ... ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Si tu votes Mélenchon au premier tours, je suppose que tu voterais Hollande au deuxième tour s'il est face à Sarkozy ?

                Non, je voterai Front de Gauche aussi.

                Si le Front de Gauche n’est pas au second tour (même si les cadres du parti considère qu’il sera représenté par le PS) je m’abstiendrai mon vote n’ayant aucune importance.

                voter Méluche en risquant de se retrouver avec un deuxième tour Sarkozy/Lepen

                C’est la démocratie : voter pour ces idées.

                ou bien voter au premier tour pour le candidat qui a vraiment une chance de battre Sarkozy (ou Lepen), parce qu'il est plus consensuel ?

                C’est de la stratégie politique : voter « utile ».

                • [^] # Re: Euh ... ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  En fait c’est juste que le système à deux tours est pourri. Le report des voix très fortement préférentiel fausse les résultats du premier tour par rapport aux électeurs que peuvent rassembler les deux éventuels candidats sur le second tour.

                • [^] # Re: Euh ... ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  je m’abstiendrai mon vote n’ayant aucune importance.

                  Je préférerai que tu exprimes quand même ton suffrage en votant blanc. Certes ça ne change rien au résultat mais ça apparaît quand même dans les stats…

                  • [^] # Re: Euh ... ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Foutaise !

                    Un candidat élu par 3 clampins sera moins légitime qu’un candidat élu grâce à 3 voies mais 70 millions de votant.

                    • [^] # Re: Euh ... ?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Mouais.

                      On peut aussi le voir comme ça : 10 inscrits, 3 suffrages exprimés, candidat élu avec 3 voix = 100 % des suffrages exprimés. Alors que 4 suffrages exprimés, dont 1 blanc (et toujours 3 pour le candidat élu), candidat élu avec seulement 75 % des suffrages exprimés…

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Sauf qu'en France on n'intègre (malheureusement) pas les votes blancs dans les suffrages exprimés. Ils sont comptés comme les votes nuls.

                        Donc dans ton cas, ça sera plutôt candidat élu à 100 % mais 25 % de votes blancs ou nuls. Même si à 25 % de blancs ou nuls, il y a fortement de quoi se poser des questions.

                        • [^] # Re: Euh ... ?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Effectivement… Cependant il semble y avoir un projet de loi qui doit être examiné au Sénat, je cite Wikipédia :

                          Le 30 janvier 2003, le groupe UDF de l'Assemblée Nationale a mis à l'ordre du jour des débats une proposition de loi visant à intégrer les votes blancs dans la catégorie des suffrages exprimés. Mais la majorité UMP a transformé ce texte ne retenant que la distinction entre bulletins blancs et bulletins nuls. Ce texte largement modifié a été adopté en première lecture. C'est la proposition de loi n° 1459 (2002-2003): «Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait mention dans les résultats des scrutins.» Mais ce texte n'a pas été examiné par le Sénat.

                          C'est bien regrettable de ne pas compter les blancs, surtout que c'est loin d'être utopique :

                          En Colombie, au Brésil ainsi qu'au Pérou le vote blanc a une influence. Pour ce dernier lorsque deux tiers des électeurs votent blanc, le scrutin est annulé, c'est-à-dire que le peuple possède en quelque sorte un droit de véto

                          On devrait faire pareil, et garder trois candidats au deuxième round… (Oui j'ai la science infuse !)

                • [^] # Re: Euh ... ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Si le Front de Gauche n’est pas au second tour (même si les cadres du parti considère qu’il sera représenté par le PS) je m’abstiendrai mon vote n’ayant aucune importance.

                  "Tous pourris". Classique. Réaction pourrie surtout. Nicolas te remercie toujours. C'est déprimant.

                  • [^] # Re: Euh ... ?

                    Posté par . Évalué à 6.

                    Un de ces jours faudrait que tu intègres l’idée que des gens ne votent pas comme des moutons pour une personne ou pour une étiquette, mais pour des idées.

                    • [^] # Re: Euh ... ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Un de ces jours faudrait que tu intègres l’idée que des gens ne votent pas comme des moutons pour une personne ou pour une étiquette, mais pour des idées.

                      Il faudra un jour que tu intégres que tes actes une une conséquence exactement inverse de ce que tu dis penser. Non, les autres ne sont pas des moutons, mais ils ont juste regarder l'histoire : ceux qui ne font pas de compromis sont condamner à ne pas exister.

                      Des idées? Lesquelles? Celles de Nicolas, oui. Pas d'autres. Pas assez "contre" les idées de Nicolas pour l’empêcher réellement de ne pas appliquer sa politique.

                      "Votre pour des idées", c'est juste un cache-sexe pour une réalité moins reluisante qui est le refus de vivre ensemble, avec des gens qui ont des idées différentes. En attendant, les autres gens, ben ils font des concessions, des compromis, et le monde va dans leur direction.

                      On a le monde qu'on mérite.

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        En somme, tu voudrais changer les électeurs plutôt que le scrutin. Ton discours tient du déni de démocratie. Quand tu votes, tu votes pour tes idées, les représentants font ensuite les compromis nécessaires en fonction du rapport des forces en présence. C’est ainsi que fonctionne une démocratie moderne. Par exemple, aux États-Unis, il y a en ce moment même une campagne et un vote pour désigner le challenger du président sortant. Contrairement à la France, le président sortant n’y prend pas part. Ainsi les différents courants au sein du parti de l’opposition peuvent s’exprimer (on pensera au tea party) et influencer le candidat, qui sera bien au fait des rapports de force des différents courants politiques au sein de son parti, et devra en tenir compte. Je ne suis pas fan du système américain, mais au moins le bi-partisme y est assumé et bien construit, là où en France on a un système bâtard à deux tours où le report des voix fait que le premier tour n’est pas représentatif du second tour, comme je l’ai déjà dit.

                        Le vote est une des rares occasions où la population a la possibilité de s’exprimer. Si celle-ci doit tenir compte d’un rapport de force, inconnu, pour faire des compromis, mystérieux, pour éviter une menace, incertaine, pour voter, alors le vote aura totalement perdu de sa substance. Le rapport de force est inconnu, puisque c’est précisément le vote qui doit permettre de le déterminer. Les compromis, tout aussi mystérieux, car on ne peut savoir avec qui et sur quels points il doit être fait, je veux bien voter pour mon voisin s’il accepte la mesure A, mon cousin veut bien voter pour mon voisin s’il accepte la mesure B, mais nous ne voulons ni l’un ni l’autre de C proposé par le voisin, acceptant par ailleurs le reste de son programme. Comment l’exprimer dans un vote au « compromis » d’avance ? Ainsi pour qu’il y ait compromis, il faut qu’il y ait avant tout désaccord, bien identifié et ensuite négocié. Quant à la menace, là encore on ne peut l’identifier qu’après l’avoir évaluée… par un vote. Tout ceci montre que le pluralisme est essentiel en politique, parce que seul le pluralisme peut espérer exprimer ne serait-ce que partiellement l’ensemble des courants politiques possibles. Ton idée vise précisément à détruire ce pluralisme, de manière totalement artificielle et non représentative qui plus est.

                        Ainsi, le vote sera incapable d’être la représentation fidèle des idées politiques d’une population si celle-ci devait voter stratégiquement. Par là même détruisant l’essence même du vote. Car il n’est pas question de compromis dans ton idée, mais de stratégie. On vote stratégiquement, non pas pour quelque chose, mais contre quelque chose. Cette façon de voter me répugne, c’est ce qui amène à une crise de confiance des représentants politiques, à un désintéressement, faute de réelle solution de rechange à proposer. Enfin, on condamne ensuite la population à être une éternelle « râleuse » votant toujours contre, rendant le vote de moins en moins légitime, aussi bien de la part des représentants que de la population qui s’en détourne, faute de réel projet à proposer via le vote, se contentant d’être une sanction du projet existant.

                        • [^] # Re: Euh ... ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ton discours tient du déni de démocratie.

                          Ca, c'est une façon de dire que la démocratie ne te plait pas.
                          Le mode de scrutin ne me plait pas, mais il est démocratique : il sanctionne les compromis AVANT l'élection.

                          Tu refuses? Tant pis pour toi, la France continuera de fonctionner, et démocratiquement, n'en déplaise à ceux qui n'aiment pas la démocratie et accuse de non-démocratique faute d'argument tangible.

                          Libre à toi de refuser les compromis. Ceux qui acceptent les compromis feront les lois, démocratiquement. Tu as décidé, en connaissance de cause, il te reste à assumer que Nicolas ne te dérange pas suffisamment pour faire des compromis. C'est même à croire qu'il te plait.

                          Ne vient pas te cacher derrière un "dénis de démocratie" des plus bidons.

                          • [^] # Re: Euh ... ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Tu refuses? Tant pis pour toi, la France continuera de fonctionner, et démocratiquement, n'en déplaise à ceux qui n'aiment pas la démocratie et accuse de non-démocratique faute d'argument tangible.

                            Donc, si je te suis, soit on est pour le système français, soit on est anti-démocrate ?

                            • [^] # Re: Euh ... ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                              Sous-entendre qu'un truc est anti-démocratique juste parce qu'il ne plait pas ("Ton discours tient du déni de démocratie", n'importe quoi), c'est quand même un grand foutage de gueule, une démonstration d'une non-connaissance de ce que c'est.

                              Je n'ai pas dit "anti-démocratique", j'ai dit que vous n'aimez pas la démocratie. La démocratie, c'est bien que quand elle fait ce que vous voulez, pas ce que les autres veulent.

                              Le système actuel est démocratique, qu'il vous (et me) plaise ou pas. Parler de "deni de démocratie" est juste une insulte à la démocratie.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Tu sembles être totalement passé à côté de mon message. Alors en un peu plus condensé : un scrutin n’est pas suffisant pour parler de vote démocratique, il faut que le résultat du scrutin reproduise fidèlement les courants politiques de la population interrogée, sinon c’est inutile : résultat non représentatif et perte de légitimité. Un condition nécessaire est bien évidemment que la population réponde à la question posée et pas un choix stratégique en fonction d’une idée qu’elle se fait des opinions résultantes de l’ensemble.

                  • [^] # Re: Euh ... ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Nicolas te remercie toujours.

                    Bah, c’est le jeu.

                    Mais désolé, je ne vois pas de différence notable entre Sarko et Hollande (mis à part que le PS n’est pas un groupe de xénophobe).

                    C'est déprimant.

                    Mélenchon (je sais pas si c’est une idée du FdG ou pas) propose de légaliser le canabis pour soigner la dépression :)

                    • [^] # Re: Euh ... ?

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Mais désolé, je ne vois pas de différence notable entre Sarko et Hollande (mis à part que le PS n’est pas un groupe de xénophobe).

                      Pourtant il y en a. Pour m’en convaincre je me suis forcé à écouter un discours de Sarkozy. La violence qui en résulte est terriblement inquiétante, entre « étrangers », « profiteurs » et « syndicats » (notons d’ailleurs comment le droit de grève est attaqué systématiquement depuis quelques années dans les médias), tout le monde en prend pour son grade. Ce qui m’a personnellement le plus choqué, c’est quand il dit que finalement le départ à la retraite d’un fonctionnaire sur deux n’est pas tenable au primaire. Mais il arrive quand même à justifier le maintien de la mesure pour collège et lycée dans une sorte de discours creux où de toute façon l’important dans l’éducation serait l’apprentissage du respect de l’autorité, et le reste étant totalement inutile à la société. Tenir un tel discours, et se faire applaudir… ça ne présage de rien de bon pour l’avenir, quelque soit le résultat de l’élection.

              • [^] # Re: Euh ... ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Non, je ne suis pas d'accord. S'il y a un premier tour c'est justement pour voter ce avec quoi on a le plus d'affinité.
                Ces histoire de "vote utile" c'est de la manipulation pour récupérer des voix.
                Pourquoi voter pour hollande si c'est melenchon qu'il/elle préfère?

                Sinon, autant supprimer le premier tour et passer directement au second en se basant sur des "sondages impartiaux"…. Voir élire à vie….

                C'est tout le principe de la démocratie.

                Polytan

                • [^] # Re: Euh ... ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Ces histoire de "vote utile" c'est de la manipulation pour récupérer des voix.

                  Possible.

                  Cependant le PS a quand même une histoire en France. Il a déjà pratiqué le pouvoir, certe en coalition avec les "cocos" et les "divers gauche", 1936 front populaire, remember… (Avez-vous l'impression de sucer le sang de votre patron parce que vous profitez de congés payés ?) Mitterand, l'abolition de la peine de mort…

                  Le coté pur communisme de Mélenchon (au dessus de 300000 €/an je prends tout) ça n'a jamais eu lieu en France, et j'ajouterai que ça a plutôt foiré dans les pays qui l'ont mis en œuvre.

                  Après, dans le cas (amha très peu probable) d'un second tour Mélenchon/Sarkozy ou Mélenchon/Lepen ou Mélenchon/Bayrou je vote pour Méluche sans hésiter…

                  Sinon, autant supprimer le premier tour et passer directement au second en se basant sur des "sondages impartiaux"…. Voir élire à vie….

                  Se baser sur les sondages ?! N'importe quoi… Je reconnais qu'il y a des problèmes, une sorte d'injustice avec le système actuel, mais dans ce cas que pensez-vous de ma proposition : garder le tiercé de tête pour le deuxième tour ?

                  • [^] # Re: Euh ... ?

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Mette au même niveau le Front populaire de 1936 et le PS d'aujourd'hui, c'est quand même gonflé.

                    mais dans ce cas que pensez-vous de ma proposition : garder le tiercé de tête pour le deuxième tour ?

                    Pourquoi ne pas garder 4 candidats ? Parce que si on ne garde que Sarko, Hollande et Mélenchon, lequel gagne à votre avis ?
                    Ou alors, aussi, on pourrait éliminer seulement le dernier candidat du premier tour, puis refaire un tour intermédiaire, et ainsi de suite. C'est juste un peu long…

                    Plus sérieusement, le coup du 3 candidats ne me paraît pas meilleur.

                  • [^] # Re: Euh ... ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Cependant le PS a quand même une histoire en France.

                    Oui, en 1981, Mitterand, c'est la 5è semaine de congés payés, la hausse de 21% du SMIC, la retraite à 60 ans, la nationalisation de tout le secteur bancaire et d'une partie de l'industrie, etc. On retrouve la suite de tout ça dans… le programme du Front de Gauche, pas au PS qui au contraire veut démanteler ces acquis, notamment la retraite à 60 ans. Le PS qu'on a aujourd'hui, il tient plus du molletisme que du socialisme historique.

                    Le coté pur communisme de Mélenchon

                    Mélenchon n'est pas communiste, mais socialiste. Et dans le Front de Gauche, il y a des communistes mais aussi des socialistes, des écologistes, des trotskystes.

                    (au dessus de 300000 €/an je prends tout) ça n'a jamais eu lieu en France

                    Ça a eu lieu dans ce grand pays bolchévique que sont les États-Unis d'Amérique, du temps de Roosevelt…

                    • [^] # Re: Euh ... ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      c'est la 5è semaine de congés payés,

                      On parle de la supprimer?

                      la hausse de 21% du SMIC,

                      Faut faire 21% tous les 5 ans?
                      Et la réalité?

                      la retraite à 60 ans,

                      Espérance de vie en 1981 : 71 ans (hommes), différenciel de 11 ans avec la retraite à 60 ans
                      Espérance de vie en 2011 : 78 ans (hommes), différenciel de 16 ans avec la retraite à 62 ans (si tu prend 60 ans pour le premier, prend l'équivalent pour la réforme, soit 62 ans)
                      5 ans toujours gagné.

                      Mais à part ça, non, hein, faut pas s’intéresser au problème, et à la réalité des chiffres… On devrait en être à la retraite à 67 ans mini, on passe que à 62 ans, Mitterand c'est tout pourri à côté de l'UMP qui ne fait "que" passer à 62 à la place de 67.

                      PS : c'est juste pour démonter l'idée que c'est horrible la retraite à 62 ans, on "oublie" juste que l'important, c'est à dire la durée de la retraite, et toujours plus élevée. Ca ne veut absolument pas dire que je trouve la réforme bien (on a suffisamment fait de progrès technologique pour bosser 32 heures / semaine, avoir 10 semaines de vacances et prendre la retraite à 55 ans)

                      Ça a eu lieu dans ce grand pays bolchévique que sont les États-Unis d'Amérique, du temps de Roosevelt…

                      Source? Rappel : "on prend tout". donc "90%" n'est pas une réponse correcte. FUD.

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        c'est la 5è semaine de congés payés,

                        On parle de la supprimer?

                        Qui a dit ça ?

                        la hausse de 21% du SMIC,

                        Faut faire 21% tous les 5 ans?
                        Et la réalité?

                        Quelle réalité ? Celle dans laquelle tout est toujours plus cher alors que les salaires ne suivent pas ? Parce que oui, figure toi qu'augmenter le SMIC va augmenter tous les salaires automatiquement, comme ça s'est passé à chaque fois qu'on a augmenté le SMIC. Il ne s'agit pas de le faire tous les 5 ans mais de le faire quand ceux qui survivent avec 1000€ par mois n'y arrivent plus et vont enrichir les Cofidis et companie pour se loger et nourrir leur famille, bref, des besoins très ordinaires, pas vraiment la grande vie. Explique à un SMICard comment on vit avec 1000€ et on en reparlera.

                        la retraite à 60 ans,

                        Espérance de vie en 1981 : 71 ans (hommes), différenciel de 11 ans avec la retraite à 60 ans
                        Espérance de vie en 2011 : 78 ans (hommes), différenciel de 16 ans avec la retraite à 62 ans (si tu prend 60 ans pour le premier, prend l'équivalent pour la réforme, soit 62 ans)
                        5 ans toujours gagné.
                        (…)

                        Tu inverses cause et conséquence. C'est justement parce qu'on a une retraite à 60 ans qu'on vit plus longtemps. D'ailleurs, l'exemple allemand devrait t'alerter puisque le reculement de l'âge de la retraite a déjà eu pour effet de faire baisser l'espérance de vie de la partie de la population concernée (et que ce n'est pas qu'une question d'âge).

                        • [^] # Re: Euh ... ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 01/04/12 à 08:37.

                          puisque le reculement de l'âge de la retraite a déjà eu pour effet de faire baisser l'espérance de vie de la partie de la population concernée

                          Mort de rire. Pour info, le recul de l'âge de la retraite n'a pas débuté en Allemagne. Il est planifié. Pas plus. C'est même écrit dans ton article "va", c'est le futur.

                          C'est fou comme il faut chercher n'importe quel bouc émissaire, même un truc qui n'existe pas encore mais dont on a furtivement entendu parler, pour accuser.

                          Tu fais des voyages dans le temps "a déjà eu pour effet" pour quelque chose qui n'existe pas encore… Ou alors, c'est juste que tu n'y as pas réfléchi. C'est vraiment déprimant que les gens accusent à tout va sans réfléchir plus de 10 secondes sur les conneries qu'ils racontent (oui, c'est une connerie, vu l'erreur énorme qu'il y a dedans).

                          Oui, le recul de l'âge de la retraite touche "plus" les pauvres du fait de leur espérance de vie, mais ce n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi.

                          Tu inverses cause et conséquence.

                          Démontre-le. Mais ça va être dur, je n'ai pas parlé ni de cause ne de conséquence. J'ai juste montré le différentiel qui est 1.5x plus grand en 30 ans, réforme comprise. Tu peux tourner ça dans tous les sens, il y a un problème budgétaire à cotisation identiques

                          Note encore une fois : ça ne veut toujours pas dire que je suis d'accord avec ça, juste qu'il faut y réfléchir avec de vrais arguments, pas avec des idées préconçues fausses. Mais bon, dès qu'on décent les idées préconçues pour pouvoir débattre de la réalité et de choix de société, avec ses conséquences, on est forcément contre… Ca donne vraiment envie de voter sarko (ben oui, si vous devez mentir pour le critiquer, c'est qu'il n'est pas forcément mauvais, rien de vrai à dire si il y a un besoin de mentir, et des mensonges sur "la France va mal" j'en chope quasiment dans tous les journaux disant que la France va mal) à vous écouter débiter autant de bêtises, il faut se forcer pour ne pas le faire…

                          • [^] # Re: Euh ... ?

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Il n’y a pas eu qu’une seule réforme de retraite en Allemagne.

                            Exemple pris au hasard

                            C'est vraiment déprimant que les gens accusent à tout va sans réfléchir plus de 10 secondes sur les conneries qu'ils racontent (oui, c'est une connerie, vu l'erreur énorme qu'il y a dedans).

                            En l’occurence, tu as raté une occasion de te taire.

                            Tu peux tourner ça dans tous les sens, il y a un problème budgétaire à cotisation identiques

                            C’est faux, la productivité augmente, la production de richesse augmente, la richesse augmente. À cotisation identique la richesse disponible pour les retraites est bien plus importante qu’il y a 30 ou 40 ans. C’est bien un problème de répartition qui cause une pauvreté accrue.

                          • [^] # Re: Euh ... ?

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Ca donne vraiment envie de voter sarko (ben oui, si vous devez mentir pour le critiquer, c'est qu'il n'est pas forcément mauvais, rien de vrai à dire si il y a un besoin de mentir) à vous écouter débiter autant de bêtises, il faut se forcer pour ne pas le faire…

                            Pourtant Sarko. vante le modèle allemand comme exemple. Or dans ta logique un peu tordue, tu devrais logiquement en conclure qu’il ment (puisque la réforme 2007 n’est que planifiée), et donc voter pour un autre que lui.

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 6.

                        la retraite à 60 ans,

                        Espérance de vie en 1981 : 71 ans (hommes), différenciel de 11 ans avec la retraite à 60 ans
                        Espérance de vie en 2011 : 78 ans (hommes), différenciel de 16 ans avec la retraite à 62 ans (si tu prend 60 ans pour le premier, prend l'équivalent pour la réforme, soit 62 ans)
                        5 ans toujours gagné.

                        Mais à part ça, non, hein, faut pas s’intéresser au problème, et à la réalité des chiffres… On devrait en être à la retraite à 67 ans mini, on passe que à 62 ans, Mitterand c'est tout pourri à côté de l'UMP qui ne fait "que" passer à 62 à la place de 67.

                        La réalité des chiffres ? Tu oublie le travail des jeunes et des plus vieux qui sont les plus touchés par le chômage par exemple ? Augmenter l'âge du départ à la retraite ne sert pas à faire travailler les gens plus longtemps, mais à faire des économies sur les retraites car ça fait plus de monde qui ne peux avoir une retraite complète (mais on ne touche surtout pas aux régimes de certains fonctionnaires complètement hallucinants par exemple).

                        La différence entre 1981 et aujourd'hui, c'est que nous avons une quantité de chômeurs, n'est pas la même. Je ne sais pas ce qui coûte le plus chère entre un chômeur et un retraité, mais je préfère qu'on trouve d'abord des solutions pour les chômeurs qui vont ainsi payer les retraites que de tenter de faire travailler le plus longtemps les plus âgés qui ont déjà du mal à trouver du boulot.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Euh ... ?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          je préfère qu'on trouve d'abord des solutions pour les chômeurs

                          oui ! le chômage est le problème numéro 1. Avec moins de chômage, nos systèmes par répartition (maladie, chômage, vieillesse) seraient à l'équilibre (voire en excédent) et notre société serait probablement plus apaisée (le taux de chômage chez les jeunes est déprimant, plus encore dans les quartiers dits sensibles). Or nous sommes depuis quelques dizaines d'années dans une société de chômage structurel de masse. On pouvait croire que c'était conjoncturel après le choc pétrolier de 73, mais bon, au bout de 40 ans …

                          Comment améliorer la situation ? certainement pas en restant dans le monde merveilleux de la "concurrence libre et non faussée" de tous les travailleurs (au sens large) du monde. Certes, on commence à observer des revendications sociales en Chine pour une augmentation des salaires (au point que certaines entreprises vont chercher leur main d'oeuvre dans des pays encore plus pauvre) et que mécaniquement, au bout d'un moment, les salaires européens baissant et les salaires des pays en développement montant, le différence du coût du travail ne sera plus un argument. La question est de savoir dans combien de temps ça peut se produire, et dans quel état sera notre société d'ici là. Enfin, de ce que j'en ai compris, il y en aurait quand même pour quelques dizaines d'années … Au rythme où se détricote la composante sociale de notre société, je ne suis pas très confiant.

                          Quand Laurence Parisot se "terrifiée" par Mélenchon (en le dépeignant en successeur de la Terreur …), on se dit que le front de gauche a peut-être trouvé quelques pistes intéressantes.

                          Ou alors elle nous a fait un poisson d'Avril de compet' !

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        L'espérance de vie est une moyenne : un ouvrier n'a en fait pas la même qu'un cadre. Et les deux ne partent pas à la retraite dans le même état physique…
                        Tout ça pour dire que compter le nombre d'années séparant la retraite de la mort ne suffit pas ! Il faut aussi tenir compte de la pénibilité du travail.

                        • [^] # Re: Euh ... ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Il faut aussi tenir compte de la pénibilité du travail.

                          Il faudra un jour se mettre dans le crâne que quand je réponds à une chose, c'est sur une chose précise. Et on parlais de moyenne. Tout le temps. Mais comme les faits viennent tordre le coup à ces idées préconçues (non, mais, c'est quand même rigolo de trouver Mitterrand bien car il a fait 11 ans de retraite en moyenne alors que les partis suivants, droite comprise l'ont laissé passer à 16 ans, pour les hommes, mais ont les trouve horribles, n'importe quoi), faut noyer le poisson, on passe à autre chose…

                          Oui, il faudrait tenir compte de la pénibilité du travail. Mais… Il y a 30 ans, 50 ans, ce n'était pas déjà pénible? Qu'est-ce qui a changé? Rien. Donc c'est un autre débat.

                          Et quitte à me répéter, je suis tout à fait d'accord avec l'idée de tenir compte de la pénibilité du travail tout comme je serai d'accord pour descendre l'âge de la retraite pour tous en fait (tout en mettant quand même encore plus de retraite pour ceux à l'espérance de vie plus faible). Mais tant que c'est idées seront mélangées avec du négationnisme sur les avancées des dernières années, tant que ces idées seront proposée par les mêmes qui font du "anti" à tout va, ça restera du bruit. Quitte à choisir un package lors des élections, ça ne sera pas celui-la, trop de trucs pourris dedans, tant pis pour les bonnes idées mais quand on jour à quitte ou double, on a parfois (en fait toujours dans le cas de l’extrême-gauche) "quitte".

                          Mais bon, si on n'est pas 100% d'accord avec vous, on est forcément contre vous, "un méchant de droite" dès qu'on n'a pas des idées 100% d’extrême-gauche, ça ne change pas…

                          • [^] # Re: Euh ... ?

                            Posté par . Évalué à 4.

                            On ne calcule pas la retraite en fonction de l'âge de la mort, mais en fonction de l'âge tout court. On ne va pas se plaindre de vivre plus longtemps quand même.

                            Historiquement, on a toujours abaissé la durée du temps de travail et l'âge de départ à la retraite (l'idée même de retraite n'existait pas il y a peu) : c'est le sens de l'Histoire. Je passe sur toutes les conséquences sociologiques considérables que ça a entraîné. Juste qu'oser proposer de revenir en arrière, ça s'appelle de la régression. Ces histoires de vivre plus vieux, c'est juste pour amuser les gens, la vraie raison est ailleurs : abaisser le montant des retraites, maintenir le chômage pour continuer à faire pression sur les salaires, etc. La droite a trouvé un faux argument de bon sens, qui a été démonté à de nombreuses reprises, mais il se trouve toujours des gens pour continuer à nous le sortir.

                            en fait toujours dans le cas de l’extrême-gauche

                            Le Front de Gauche n'est pas l'extrême gauche, c'est la gauche tout court. Le Front de Gauche ne propose pas de prendre le pouvoir par la révolution armée (rebaptisée «mouvements sociaux»), comme le font le NPA et LO, mais par la voie démocratique. Le Front de Gauche veut gouverner.

                            • [^] # Re: Euh ... ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 02/04/12 à 12:14.

                              On ne va pas se plaindre de vivre plus longtemps quand même.

                              Non, mais ça a des conséquences financières. Qui dépendent de l'âge de la mort. Refuser de voir les conséquences financières montre juste qu'il n'y a pas de prise en compte de la réalité.

                              Juste qu'oser proposer de revenir en arrière, ça s'appelle de la régression.

                              Avoir une plus longue durée de retraite n'est pas une régression. Donc si on vit 1000 ans, il faudrait rester à la retraite à 65 ans? Comment tu payes ça? La réalité, la réalité…

                              Le Front de Gauche n'est pas l'extrême gauche, c'est la gauche tout court.

                              Tu peux l'appeler comme ça te chante (le PS c'est à droite bla bla bla), ça ne change pas que c'est l’extrême gauche.

                              Le Front de Gauche veut gouverner.

                              Tout seul, sans compromis, genre un parti unique. Non merci. Le jour où le FG (et ses sympathisants) accepteront l'idée de faire des compromis, ça ne sera plus l'extrème-gauche (pour moi, si tu as envie), en attendant ça l'est.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Tu peux l'appeler comme ça te chante (le PS c'est à droite bla bla bla), ça ne change pas que c'est l’extrême gauche.

                                Il n’a jamais dit que le PS était à droite. Arrête de détourner le débat, ça te rend de plus en plus chiant à lire.

                                Tout seul, sans compromis, genre un parti unique. Non merci.

                                Rappel : le PS a refusé de participer à des débats avec le FdG et l’UMP a, depuis 5 ans, gouverné sans prendre en compte l’avis des minorité.

                                Donc, l’UMP est un parti d’extrême droite et le PS est un parti d’extrême gauche ?

                                Pour le coup du parti unique, je laisse ça au commentateurs du figaro.fr

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                On ne va pas se plaindre de vivre plus longtemps quand même.

                                Non, mais ça a des conséquences financières. Qui dépendent de l'âge de la mort. Refuser de voir les conséquences financières montre juste qu'il n'y a pas de prise en compte de la réalité.

                                Pourquoi ne pas aller au fond des choses et proposer une retraite dégressive avec le temps ? Plus tu vis vieux plus tu es une charge pour la société (c'est ce que tu dis en affirmant que vivre vieux a « un impact financier » qu'il ne faut pas ignorer), donc on te donne moins.

                                Le Front de Gauche veut gouverner.

                                Tout seul, sans compromis, genre un parti unique. Non merci. Le jour où le FG (et ses sympathisants) accepteront l'idée de faire des compromis, ça ne sera plus l'extrème-gauche (pour moi, si tu as envie), en attendant ça l'est.

                                Donc l'UMP c'est l'extrême droite ?

                                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Le FdG est l’union de plusieurs partis. J’aimerai bien que tu donnes ta définition de « compromis », parce qui se le FdG n’en n’est pas un, je ne vois pas ce qui pourrait l’être.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Le jour où le FG (et ses sympathisants) accepteront l'idée de faire des compromis

                                Je te vois écrire ça dans plusieurs posts, mais jusqu'ici, les gens qui refusent les compromis (et même toute discussion) c'est plutôt le PS j'ai l'impression.
                                Il y a eu de nombreux appels à débat de la part du FDG vers le PS, et aucune réponse…
                                Et le PS piétine allègrement (et ça a commence le soir-même après la signature) l'accord avec EELV, donc niveau compromis, c'est pas tout à fait ça par exemple.

                                Donc je ne vois pas vraiment de quoi tu parles.
                                Extrême-droite ou gauche, ça se définit par des idées, pas uniquement par des attitudes supposées.

                                Tout seul, sans compromis, genre un parti unique.

                                Quand on sait que le Front de Gauche est la réunion de plusieurs partis, ça tombe un peu à plat. Que d'autres partis aient refusé de rejoindre ce front, c'est bien dommage, mais tu ne peux pas vraiment le reprocher au PC ou au PG, par exemple.

                                Donc si on vit 1000 ans, il faudrait rester à la retraite à 65 ans? Comment tu payes ça? La réalité, la réalité…

                                La réalité de vivre jusqu'à 1000 ans ? :)
                                Si on réussit cette transformation de l'être humain, j'espère bien qu'on aura plus à se soucier de problèmes matériels comme "omagad, et la dette ?!!!!".

                                Les conséquences financières, c'est une chose. Mais tu nies que le FDG (ou d'autres) proposent d'autres façons de régler ces problèmes. Tu nies aussi l'idée qui est derrière tout ça, qui est que le progrès est là pour améliorer la vie des êtres humains qui vivent dans notre société, et ça c'est du socialisme, pas de l'extrême-gauchisme qui ne veut rien dire.
                                Travailler moins longtemps, c'est une belle vision du progrès pour l'humanité, je trouve.
                                Et pour faire plaisir aux comptables, il faudra bien aller chercher de l'argent quelque part, mais t'inquiètes, là-dessus aussi y'a des idées.

                                • [^] # Re: Euh ... ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                  Tu nies aussi l'idée qui est derrière tout ça, qui est que le progrès est là pour améliorer la vie des êtres humains qui vivent dans notre société

                                  https://linuxfr.org/users/pterjan/journaux/spam-electoral-des-francais-a-l-etranger-mon-bilan#comment-1336824
                                  "(on a suffisamment fait de progrès technologique pour bosser 32 heures / semaine, avoir 10 semaines de vacances et prendre la retraite à 55 ans)"

                                  Drôle de négation tu ne trouves pas?
                                  Ce que je rejette, ce sont les arguments qui n'en sont pas pour arriver à ses fins, et le refus permanent de concéder que d'autres (même l'UMP) ont fait des avancées.

                                  Pour le reste, je vous laisse à vos rêveries, c'est trop gros.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Tu peux l'appeler comme ça te chante (le PS c'est à droite bla bla bla), ça ne change pas que c'est l’extrême gauche.

                                n'importe quoi. Le Front de Gauche est un rassemblement de parti de gouvernements (cad jouant le jeu institutionnel et prêt à assumer des responsabilités gouvernementales), ce qui suffit à l'exclure de la case "extrême gauche".
                                Tu peux avoir ta propre définition de l'extrême gauche, mais ce n'est pas la définition généralement acceptée par le reste de la société.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                Refuser de voir les conséquences financières montre juste qu'il n'y a pas de prise en compte de la réalité.

                                Tu savais que la part du PIB utilisée pour les retraites a augmenté en 30 ans ? Et qu'il suffit d'en prendre un truc de l'ordre de quelques % pour que la retraite à 60 ans à taux plein et aucune retraite en dessous du SMIC soit possible ? Du coup, c'est juste un choix de société, les finances on peut les trouver.

                                Sur le reste, les autres t'ont déjà répondu.

                                • [^] # Re: Euh ... ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                  Du coup, c'est juste un choix de société, les finances on peut les trouver.

                                  Je n'ai pas dit le contraire (au contraire). Mais dès qu'on critique un point, il faut "accuser" sur d'autres points qui n'étaient pas le sujet de la critique initiale (rappel : Mitterrand était bien il a mis la retraite à 60 ans, mais bon bof finalement ça faisait pas grand chose en durée de retraite moyenne, et le "(au dessus de 300000 €/an je prends tout)" qui aurait été fait un jour aux US, tient d'ailleurs ont a zappé de me prouver que c'était vrai, hasard?)…

                                  Bref, surtout taper à côté quand on dit une connerie, ne surtout pas reconnaître que l' "ennemi" en a fait aussi des choses de bien.

                                  • [^] # Re: Euh ... ?

                                    Posté par . Évalué à 3.

                                    le "(au dessus de 300000 €/an je prends tout)" qui aurait été fait un jour aux US, tient d'ailleurs ont a zappé de me prouver que c'était vrai, hasard?

                                    Non, simplement la conversation qui a pris un autre chemin. Du coup, je t'épargne une recherche Google de 5s :

                                    http://www.liberation.fr/politiques/0101555838-roosevelt-n-epargnait-pas-les-riches

                                    «En 1932, quand Roosevelt arrive au pouvoir, le taux de l’impôt fédéral sur le revenu applicable aux plus riches était de 25 % aux Etats-Unis. Le nouveau président décide de le porter immédiatement à 63 %, puis 79 % en 1936, 91 % en 1941, niveau qui s’appliqua jusqu’en 1964, avant d’être réduit à 77 %, puis 70 % en 1970. Pendant près de cinquante ans, des années 30 jusqu’en 1980, jamais le taux supérieur ne descendit au-dessous de 70 %, et il fut en moyenne de plus de 80 %.»

                                    Et j'anticipe déjà ta réponse, comme ça tu gagneras du temps : «gnagnagna c'est pas 100% gnagnagna c'est faux gnagnagna j'ai raison gnagnagna». Et je te répondrai que des taux comme ça sont sans commune mesure avec ce qu'on connaît actuellement. L'article (de Thomas Piketti) explique très bien pourquoi Roosevelt a mis en place de tel taux : la rapacité. Et pourquoi Bush père et fils ont ramené ce taux à 30-35% : l'idéologie ultra-libérale (et aider les copains). Et ce sont exactement les mêmes raisons qui font qu'aujourd'hui, le Front de Gauche propose une tranche supérieure très élevée. Et comme les rapaces d'aujourd'hui le sont plus que ceux de l'époque, on taxe plus. Piailler comme tu le ferais sur un chiffre ne change strictement rien au fond du problème et à la solution.

                                    • [^] # Re: Euh ... ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                      «gnagnagna c'est pas 100% gnagnagna c'est faux gnagnagna j'ai raison gnagnagna».

                                      gnagnagna c'est pas 100% gnagnagna c'est faux gnagnagna j'ai raison gnagnagna.

                                      Piailler comme tu le ferais sur un chiffre ne change strictement rien au fond du problème et à la solution.

                                      Si : ça change tout. Mais voila, tu prend un exemple qui n'est pas du tout ce dont il est discuté (100% = 0% qui reste. 91% = 9% qui restent, est-ce compliqué de faire la différence entre 0% qui reste et 9% qui reste? On ne peut même pas dire qu'il reste x fois en plus, 0 for illimité reste 0, cours de math assez basique)

                                      Ce que je critique, c'est la connerie du "on prend tout". Tu donne un exemple où 9% est laissé, ça n'a rien à voir. Mais surtout, ne pas reconnaître qu'on mélange tout… C'est la meilleur de confondre les deux.

                                      Le problème avec l’extrême-gauche, c'est l’extrême… Surtout quand il n'est même pas assumé. Maintenant nous voila avec 91% identique à "on prend tout"… Mais ça ne vous choque pas de confondre les deux. C'est insultant envers les gens qui vous écoute, vous les prenez vraiment pour des idiots.

                                      Note : c'est bien "on prend tout" que j'ai critiqué, jamais un autre chiffre comme 90 ou 91%. Tu me réponds complètement à côté, mais complet de chez complet, car tu n'as pas d'exemple en réalité.

                                      • [^] # Re: Euh ... ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                        Donc, à 99.9%, on ne prend pas tout et puis ce n’est pas ce que propose le FdG, donc ça te plait ?

                                        • [^] # Re: Euh ... ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 03/04/12 à 12:24.

                                          ah ah… il y a des limites au foutage de gueule. Tout ce que je peux te dire est que 90% ne me choque pas (mais resterait à débattre, surtout sur la performance et l'impact sur les emplois, car contre tout pré-jugé y compris du mien, il a été démontré que trop d'impôt sur les riches descendant autant les recettes fiscales que des emplois).

                                          C'est l'idée même de vouloir "tout prendre, salauds de riche", et de considérer les riches comme des salauds, qui pose problème. Ben oui, le problème c'est l'extrémisme avec sa façon d’opposer les gens, pas la mesure en elle-même…

                                          • [^] # Re: Euh ... ?

                                            Posté par . Évalué à 4.

                                            L'impôt, c'est pas une punition, on les aime les riches, surtout quand ils sont solidaires avec les autres. C'est toi qui voit de la haine quand nous ne voyons que de la solidarité. Cette mesure, c'est juste pour leur rappeler qu'on ne peut pas se gaver indéfiniment alors qu'il y a tant de gens sous le seuil de pauvreté. C'est une question de société, ce n'est pas une guillotine des temps modernes. Sans compter que tout ce qu'ils gagnent, c'est quand même grâce à tous ceux qui bossent et eux, ils le remettent dans le grand casino qui risque de se péter la gueule d'un instant à l'autre, ruinant tout le travail effectué. Après, on met la barre à 100% de manière symbolique, je le répète, ça ne change strictement rien au problème et à la manière de le régler : il faut redistribuer massivement les richesses, et notamment par l'impôt.

                                            • [^] # Re: Euh ... ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                              Merci d’avoir répondu pour moi, j’aurai été vulgaire.

                                              Ça devient super chiant de se répéter et d’entendre encore et toujours les mêmes conneries et de donner encore et toujours les mêmes arguments qui tombent encore et toujours dans l’oreille d’un sourd.

                                            • [^] # Re: Euh ... ?

                                              Posté par . Évalué à 4.

                                              toutafé. Évidemment, personne n'atteindra la tranche de 100%, vu qu'il n'y a absolument aucun intérêt à le faire. La conséquence est simplement que cet argent au delà du seuil retourne dans l'économie d'une façon ou d'une autre au lieu d'être thésaurisé. Ne doutons pas non plus que les gestionnaires de patrimoine trouveront bien quelques astuces pour que ça dépasse un peu sans que ça se voit trop (et dans le cadre de la loi évidemment).

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Tout seul, sans compromis, genre un parti unique. Non merci. Le jour où le FG (et ses sympathisants) accepteront l'idée de faire des compromis, ça ne sera plus l'extrème-gauche (pour moi, si tu as envie), en attendant ça l'est.

                                http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/afp-00436608-percee-de-melenchon-hollande-entend-les-messages-mais-ne-modifiera-pas-son-projet-309926.php

                                [:omagad] le PS est à l'extrême-gauche !!

                                • [^] # Re: Euh ... ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                                  Compromis, ce n'est pas prendre les idées du FG qui lui feront perdre d'autres compromis faits avec d'autres personnes.

                                  Le compromis doit permettre de gagner l'élection, afin de pouvoir mettre ses idées en oeuvre, et non pas faire le nécessaire pour perdre (en disant "j'ai voté pour mes idées!" super on avance). Et je parle en connaissance de cause : si jamais des trucs idiots de FG venaient à être dans le programme PS, je n'hésiterai pas une seconde à voter Sarko (ce sera un moindre mal pour la France, pas génial du tout mais le "moins pire"). Et c'est d'ailleurs ce qui risque de se passer à force que le FG met la "pression", ou le PS serait trop tiraillé, et ne pourrait plus tenir une ligne de conduite, et les électeurs auront peur que le PS fasse n'importe quoi, donc choisiront une valeur sûre.

                                  • [^] # Re: Euh ... ?

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Ah ok, je comprends mieux.
                                    Le compromis c'est intégrer les idées que toi tu aimes bien…

                                    • [^] # Re: Euh ... ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 06/04/12 à 09:54.

                                      Pfff… Quand on refuse de vouloir faire des compromis, de vrais… Ceux qui font qu'on sera assez nombreux, pas juste se faire plaisir. As-tu juste lu ce que j'ai écrit? Je ne crois pas.

                                      Je n'ai jamais dit que j'aimais les idées de l'UMP par exemple. Mais je voterai UMP dans le cas où les idées de l'UMP seront moins horribles que celle du camp d'en face. Non, ça ne veut pas dire que je les aimes, contrairement à ce que tu dis.

                                      Mais dès qu'on accepte des compromis, "on aime bien". Ben les gens vont faire autre chose que ce que toi tu aimes bien, car tu es incapable de faire des compromis (il y a des choses acceptables dans le programme du FG, mais si c'est "tout ou rien", ben ce sera "rien").

                                      • [^] # Re: Euh ... ?

                                        Posté par . Évalué à 2.

                                        (il y a des choses acceptables dans le programme du FG, mais si c'est "tout ou rien", ben ce sera "rien").

                                        Le liens dis justement qu'Hollande ne veux rien changer. Il y a un an le FG a proposé une discussion avec le PS pour faire des compromis, le PS a refusé. Là on ne parle pas du FG qui parle de tout ou rien, juste du PS qui ne veux pas entendre ce que le FG a a dire.

                                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                        • [^] # Re: Euh ... ?

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Le liens dis justement qu'Hollande ne veux rien changer.

                                          Oui mais.. Maintenant !

                                          Sans dec je vais pas argumenter. Oui le PS c'est la social démocratie. Il va pas retourner le système. Mais de là à dire que ça ne va rien changer… Je pense que justement, si le PS est au pouvoir les voix du FG auraient peut-être plus d'écoute que dans le gouvernement Sarkozy…

                                          • [^] # Re: Euh ... ?

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Tu n'as pas compris ce que je voulais dire. Je ne juge pas son programme, je dis qu'il ne veut pas faire la moindre modification dans son programme qui aurait pour but de faire des compromis ou une alliance avec le FG.

                                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                                            • [^] # Re: Euh ... ?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                              Est-ce qu'il y a la moindre modification dans le programme qui pourrait faire gagner plus d'électeurs que d'en perdre? (si discuter avec le FG faisait déjà gagner une seule voix… Vu que c'est "PS tous pourris", pas gagné)
                                              Est-ce que le FG ne fait-il pas tout pour qu'on ne puisse pas faire le moindre pas vers lui et ensuite ils peuvent de positionner en tant que "victime"?
                                              Est-ce que c'est possible de discuter avec un parti dans le leader t'insulte?

                                              Pose-toi ces questions… Il faut faire la différence entre ce qui est affiché par le FG et la réalité (quoique : même l'affichage est assez clair avec une volonté claire de ne pas négocier avec le PS). Quand le FG aura une position moins anti-PS, ce sera peut-être plus facile de discuter…

                                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                                Posté par . Évalué à 3.

                                                Zenitram, tu ne te grandis pas à caricaturer le FG de cette façon, je te pensais plus objectif. Le fait est que tu ne veux pas du FG. c'est ton droit, mais plein de gens pensent le contraire actuellement (15% selon les sondages dont on peut douter de la sincérité) et tu n'as pas le droit de les insulter comme tu le fais. Ces gens là ne font pas «pression», ils veulent que les choses changent radicalement pour eux et ont choisi la formation politique qui représentait ce changement.

                                                Est-ce qu'il y a la moindre modification dans le programme qui pourrait faire gagner plus d'électeurs que d'en perdre?

                                                Le SMIC à 1700€ (brut) : le salaire médian est à 1500€ (net), et une augmentation du SMIC entraîne une augmentation de tous les salaires. Donc plus de la moitié des gens ont un intérêt à ce que le FG gagne. Et le FG a déjà montré que cette augmentation était largement possible grâce aux 10 points de la richesse produite qui sont passés du travail au capital.

                                                si discuter avec le FG faisait déjà gagner une seule voix… Vu que c'est "PS tous pourris", pas gagné

                                                Qui a dit ça ? Le FG ne partage pas les présupposés idéologiques libéraux du PS, est-ce que le dire est équivalent à ce que tu dis ?

                                                Est-ce que le FG ne fait-il pas tout pour qu'on ne puisse pas faire le moindre pas vers lui et ensuite ils peuvent de positionner en tant que "victime"?

                                                C'est le PS qui refuse toute discussion, le FG tend la main au PS depuis des mois. C'est François Hollande qui abandonne tous les marqueurs de la gauche : la laïcité (en mettant le Concordat dans la Constitution), la force de la loi (en renversant la hiérarchie des normes), l'unité de la France (en proposant un pouvoir réglementaire pour les régions), l'augmentation des salaires (en alignant l'augmentation du SMIC sur la croissance… nulle, plutôt que sur l'inflation). Même dans son parti, ces propositions n'ont jamais été discutées, il joue une aventure solitaire.

                                                Est-ce que c'est possible de discuter avec un parti dans le leader t'insulte?

                                                Tu compareras «capitaine de pédalo» aux gentillesses qui ont été prononcées par le PS depuis des semaines. Récemment encore, Gérard Collomb a comparé le FG aux Khmers Rouges, et donc Jean-Luc Mélenchon à Pol Pot ! Comme si le projet du FG était d'organiser un massacre géant de sa population !

                                                même l'affichage est assez clair avec une volonté claire de ne pas négocier avec le PS

                                                «Rassembler le peuple, c'est parler clair. Alors, pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, et parce que je ne veux pas que nous passions notre campagne dans une espèce d'isolement mutuel : personne ne parle à personne et tout le monde s'enferme dans ses certitudes. Je fais une offre publique de débat à tous nos partenaires de gauche, qu'il s'agisse de nos camarades du NPA ou qu'il s'agisse de nos camarades socialistes. Je vous en prie, acceptez le débat ! Discutons de nos idées, demandons à notre peuple ce qu'il en pense.» Jean-Luc Mélenchon, août 2011.

                                                «C'est à prendre ou à laisser !» Jérôme Cahuzac (PS) parlant du programme de Hollande, avril 2012.

                            • [^] # Re: Euh ... ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                              Le Front de Gauche ne propose pas de prendre le pouvoir par la révolution armée (rebaptisée «mouvements sociaux»), comme le font le NPA et LO, mais par la voie démocratique. Le Front de Gauche veut gouverner.

                              Le Front national ne propose pas de prendre le pouvoir par la révolution armée, mais par la voie démocratique. Le Front national veut gouverner.
                              Et j'espère que tu défendras le FN face à toute personne qui va dire que c'est l’extrême droite, pour bien montrer que ce que tu as écris est vraiment pensé, et pas que pour les idées que tu aimes, mais pour tout type de parti prenant le même chemin démocratique.

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 1.

                                C'est quoi se mélange des genres ? Pourquoi chercher à rapprocher les valeurs historiques de l'extrême gauche à celles de l'extrême droite ?

                                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                              • [^] # Re: Euh ... ?

                                Posté par . Évalué à 3.

                                «Il faudra un jour se mettre dans le crâne que quand je réponds à une chose, c'est sur une chose précise.» Zenitram (un peu plus haut)

                                Ici, on parle de la caractérisation de l'extrême-gauche, pas des extrêmes en général. Pour l'extrême-droite, je te renvoie à des gens qui font ça depuis des années genre Jean-Yves Camus qui, eux, disent que le FN est d'extrême-droite. Va leur dire le contraire.

                                De plus, NPA et LO se revendiquent d'extrême-gauche, tandis que le Front de Gauche ne le fait pas (et pour cause). Donc, ce n'est pas simplement ma définition, c'est une définition plutôt commune à gauche.

                          • [^] # Re: Euh ... ?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Mais tant que c'est idées seront mélangées avec du négationnisme sur les avancées des dernières années, tant que ces idées seront proposée par les mêmes qui font du "anti" à tout va, ça restera du bruit.

                            C'est claire que tu préfère te mettre des œuillières et ne regarder que les chiffres qui t'intéressent plutôt que dans leur ensemble (le taux de chômage global et plus particulièrement celui des plus âgés). Il serait moins hypocrite de parler de baisse des pensions de retraite plutôt que d'augmentation de l'âge du départ à la retraite, parce que c'est ça la réalité.

                            De plus ces retraités qui sont une lourde charge sur les épaules du pauvres travailleur honnête (ben oui lui il se lève tôt), ils participent à l'économie du pays par leur consommation.

                            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Euh ... ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Espérance de vie en 1981 : 71 ans (hommes), différentiel de 11 ans avec la retraite à 60 ans
                        Espérance de vie en 2011 : 78 ans (hommes), différentiel de 16 ans avec la retraite à 62 ans (si tu prend 60 ans pour le premier, prend l'équivalent pour la réforme, soit 62 ans)
                        5 ans toujours gagné.

                        Petite rectification. L’espérance de vie que tu utilises est très certainement l’espérance à la naissance. En conséquence ton 5 ans n’a aucune réalité physique car il aurait fallu prendre l’espérance de vie à 60 ans, nécessairement plus élevée.

              • [^] # Re: Euh ... ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Lorsque les électeurs commencent à faire ce genre de calcul purement politicien pour leur vote, comment reprocher aux élus d'en faire de même lorsqu'ils ont à faire de même ?

                Ça me peine réellement de voir ce genre de réflexion politico-politicienne à tout les échelons. On calcul, on met accepte tel ou tel chose pour gagner un peu de pouvoir de l'autre coté.

                Il ne faut pas se leurrer, pourquoi les journalistes ne martyriseraient pas les « petits candidats », si les électeurs aussi s'en tapent ? Pourquoi chercherait-on à créer des débats d'idées, si tout ce que l'on regarde ce sont les sondages ?

                Et non ce n'est pas structurel. C'est de notre pays dont on parle, le changement ça se fait par nos actes individuels d'abord.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Euh ... ?

                  Posté par . Évalué à 2.

                  comment reprocher aux élus d'en faire de même lorsqu'ils ont à faire de même ?

                  comment reprocher aux élus d'en faire de même lorsqu'ils sont au pouvoir ?

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Euh ... ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Blague à part, on peut très bien préférer les idées d'un "petit" candidat mais mettre de l'eau dans son vin et voter pour le "gros" candidat qui s'oppose à l'autre (ou aux deux autres) gros candidat(s). Pour éviter que le "gros" candidat qu'on deteste remporte la partie.

                «Si tu laisses tes convictions à l'entrée du bureau de vote, ne t'étonne pas de ne pas les retrouver à la sortie.»

                En l'occurrence, il y a assez peu de risque quand on vote Mélenchon que Marine Le Pen soit au second tour vu qu'elle est en pleine bérézina et qu'elle va sans doute faire un score proche de celui de son père en 2007. Du coup, pas de pression, pas de peur à avoir, la question est : quelle gauche pour gouverner ?

                Pourquoi on garderait pas les trois premiers du premier tours au deuxième tour ?

                Pourquoi on supprimerait pas cette élection débile où on a l'impression que les principaux candidats ont reçu la visite de l'ange Gabriel qui leur a transmis une mission divine, sans parler de ceux qui y pensent tous les matins en se rasant ? Au moins, Mélenchon, il est clair, il veut pas être président pour être monarque quinquennal mais pour passer à une autre constitution, où le Parlement aurait un plus grand pouvoir qu'actuellement.

            • [^] # Re: Euh ... ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Non, l'objectif est de voter pour le perdant pour pouvoir dire :
              Je vous l'avait bien dit !

  • # "Frederic Lefebvre, votre candidat."

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce qui est intéressant avec les messages de la campagne à l'étranger, c'est que l'on reçoit les messages pour les présidentielles mais il y a aussi les législatives qui s'approchent. Et dans mon cas, l'UMP me propose de voter pour le meilleur candidat possible : Frédéric Lefebvre !

    J'ai l'honneur d'être le candidat investi officiellement aux législatives dans cette circonscription des français d'Amérique du nord, par mon parti politique et de bénéficier du soutien du Président Nicolas Sarkozy.
    (…)
    J'ai la conviction que pour vous servir au mieux, il faut mettre à votre disposition une expérience dense et fertile. On apprend tant de l'expérience, des succès et surtout des échecs.

    J'aurai tendance à traduire cela par "je suis tellement grillé au niveau national qu'il faut au moins un océan pour espérer récupérer des voix".

    Bon et le rapport avec le logiciel libre dans tout ça ? Le user-agent du message est… Mutt.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.