Journal Compétences de nos très^W trop chers représentants politiques

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
10
11
nov.
2010
Vous vous êtes sûrement déjà demandé si nos responsables politiques avait ne serait -ce qu'une once de compréhension des sujets qu'ils abordent.

Un test a été réalisé sur la personne de Pierre Hérisson, président du groupe du Sénat chargé des communications électroniques.

Trois questions lui ont été posé :
# Quelle solution pour éradiquer les pop-up ?
# Est-ce que pour vous, trop d'update tue l'update ?
# Que peut faire l'industrie du cinéma contre des sites comme YouPorn, qui prennent une grosse part voire toute la part du marché ?

Les résultats sont... affligeant !

http://www.streetpress.com/sujet/1193-youporn-updates-pop-up(...)
via
http://www.numerama.com/magazine/17306-peut-on-reguler-la-ne(...)
  • # le gras et le porno

    Posté par . Évalué à 2.

    Le p0rn c'est la vie ... ©(tm)
    • [^] # Re: le gras et le porno

      Posté par . Évalué à 1.

      et trop de vie... tue la vie !
      • [^] # Re: le gras et le porno

        Posté par . Évalué à 10.

        Et comme on disait en URSS : Trotsky tue le ski.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: le gras et le porno

        Posté par . Évalué à 2.

        voire même

        trop de vits tue le vit
  • # Questions inutiles

    Posté par . Évalué à 9.

    Question connes... réponses connes

    Fallait s'attendre à quoi ? Qu'il réponde d'utiliser un bloqueur de pop-up ? Ce serait facile et stupide tellement c'est évident comme réponse. Je ne cherche pas à le soutenir parceque dans les autres vidéos ça se voit bien qu'il a un discours complètement banal qu'il espère colle au sujet... Mais c'est limite si sa réponse n'a pas plus de sens que la question posée...

    Est-ce que je vais aller voir un député et lui demander ce que je peux faire éradiquer les buffer overflow ? Exemple tout aussi stupide que la question.

    Trop d'update tue l'update mais encore une question à la con, et pourquoi en anglais ? Moi-même j'étais pas sûr qu'on parlait d'une mise à jour logicielle vu la façon dont la question lui a été posée...

    La dernière était la seule question intéressante. Il a évidemment repris son poncif sur les monopoles et ne répond donc pas du tout à la question... qui est assez complexe il faut bien l'avouer... Ce n'est pas simplement lutter contre le monopole c'est gérer les questions de droits d'auteur (du) derrière...


    Alors bien sûr ces questions sont là pour mettre en lumière son manque de connaissances de l'outil informatique et du monde informatique en général, mais moi on me pose ce genre des questions j'aurais vraiment l'impression qu'on se fout un peu de ma gueule...

    et j'aime pas trop les voleurs et les fils de putes...
    • [^] # Re: Questions inutiles

      Posté par . Évalué à 10.

      Le problème n'est pas que les questions soient connes mais que le sénateur ne s'en soit pas rendu compte, vu sa position (en gras dans le journal)

      Aujourd'hui, au bas mot, plus de la moitié de la population sait que ces questions sont stupides. Avec un peu de jugeote, on peu même tiquer sur YouPorn et se dire qu'en fait, le journaliste se fout un peu de nous.

      Alors quand une personne impliqué dans le processus législatif du pays n'est pas foutu de reconnaitre la stupidité des questions portant sur son domaine d'action, qu'on ne s'étonne pas que des lois comme hadopi passent en France.
      • [^] # Re: Questions inutiles

        Posté par . Évalué à 7.

        vu sa position (en gras dans le journal)

        C'est recopie betement du bandeau de l'article de numerama et il manque la partie principale (dont il est specialiste): les postes.

        Groupe d'etude donc, qui a l'origine ne concernait que les postes et auquel on a adjoint les communications electroniques. Sujet sur lequel notre ami senateur n'est en effet absolument pas competent (mais on s'en fout, voir mon message plus bas).

        Aujourd'hui, au bas mot, plus de la moitié de la population sait que ces questions sont stupides.

        Ahah. La dessus je pense que tu te trompes lourdement. Au contraire, la majorite des gens ne comprennent pas plus que le senateur les questions et vont trouver ses reponses extremement generalistes tout a fait appropriees. De toute facon, cette "news" ne va toucher qu'une partir tres limitee de la population: les geeks tendance militante.

        Alors quand une personne impliqué dans le processus législatif du pays n'est pas foutu de reconnaitre la stupidité des questions portant sur son domaine d'action

        C'est pas son domaine d'action! (bis) Du coup, on s'en fout. Il aurait ete plus interessant de demander a Retailleau son avis sur le sujet, mais du coup ca n'aurait pas fait d'article choc.

        Exemple:
        http://www.journaldunet.com/ebusiness/telecoms-fai/interview(...)
        • [^] # Re: Questions inutiles

          Posté par . Évalué à 5.

          Si on a adjoint les communications électroniques à son groupe d'étude, c'est que quelque part, les questions qui s'y rapportent rentrent désormais dans son champ d'action, non ? Qu'il ne se soit pas mis à niveau, c'est un problème, mais certainement pas une excuse, surtout sur des questions aussi "bateau". La vocation de ces groupes d'études, c'est quand même de faire des propositions de loi (pas sur pour le sénat) et de donner des consignes de vote. Si le président d'un groupe d'Étude ne comprend pas la moitié du périmètre qui lui est assigné, il y a un problème.

          Quant à la proportion, je me trompe peut être lourdement, mais je persiste : n'importe quelle personne surfant sur internet sait ce qu'est une "pop-up" ou un "update". Je veux bien croire que Mme Michu n'est pas capable de disserter sur le DPI ou les buffer overflow, mais là, on parle a priori de sujets plus connus que le p2p ou la neutralité des réseaux.

          Après, que cette interview avait pour but de piéger M. Hérisson, ça ne fait pas le moindre doute. La démarche est sujette à caution mais , encore et toujours, ça n'excuse ni son ignorance ni, et surtout, sa réaction.

          Pour finir, heureusement qu'il y a élus qui relèvent le niveau. c'était d'ailleurs flagrant lors des votes sur DADVSI ou Hapodi. Mais la voix d'un sénateur/député qui sait de quoi il parle et qui votera ce ui lui semble juste vaut autant que celle d'une personne qui se content bêtement de suivre les consignes.
          • [^] # Re: Questions inutiles

            Posté par . Évalué à 6.

            Si le président d'un groupe d'Étude ne comprend pas la moitié du périmètre qui lui est assigné, il y a un problème.

            Un de ses vices-president est specialiste du sujet, lui il s'occupe de l'autre partie. Partage du travail quoi, le reste c'est de la pure communication (et donc sans grand interet). Si il avait une enorme influence sur le sujet, je pourrais comprendre qu'on s'inquiete, mais comme c'est pas le cas...

            n'importe quelle personne surfant sur internet sait ce qu'est une "pop-up" ou un "update".

            Ben non. Deja c'est de l'anglais, donc la majorite n'a aucune idee de ce dont tu parles. Je pense que tu surestimes lourdement le niveau informatique moyen de la population.

            La démarche est sujette à caution mais , encore et toujours, ça n'excuse ni son ignorance ni, et surtout, sa réaction.

            Sa reaction, elle est destinee a la majorite de personnes qui n'y comprennent rien non plus, pas aux geeks. Dans cette optique, ca lui suffit parfaitement. Qu'une infirme partie de la population se marre doucement en le regardant bidonner, il s'en fiche comme de sa premiere chaussette.
            • [^] # Re: Questions inutiles

              Posté par . Évalué à 10.

              Si c'était une personne honnête, ses réponses auraient été « Je ne comprends pas
              la question » ou « Ça n'a rien à voir avec mon rôle ou même le rôle du
              législateur ».
              • [^] # Re: Questions inutiles

                Posté par . Évalué à 2.

                Si c'était une personne honnête, ses réponses auraient été « Je ne comprends pas
                la question » ou « Ça n'a rien à voir avec mon rôle ou même le rôle du
                législateur ».


                As-tu lu l'article d'Autheuil?

                En gros il avait le choix entre:
                1- dire qu'il ne comprend rien et risquer des luttes de pouvoir pour prendre sa place et recuperer certaines responsabilites (sachant que pour l'instant on a des senateurs dans le groupe de travail qui s'occupent vraiment du sujet et qui savent ce qu'ils disent)
                2- plus ou moins bidonner, sachant que la majorite des gens s'en foutent et que ca ne sortira pas du microcosme geek. Et ca permet de continuer a bosser tranquillement sans perdre de temps a essayer de garder ses responsabilites (il y passent deja trop de temps).

                Dans le 2 cas, n'en doutons pas, il se prendrait plein de critiques sur la gueule.

                C'est super facile de juger qu'il aurait du choisir la premiere solution (sachant qu'on n'est pas a sa place) et de le traiter de malhonnete. Seulement ca ne survit que rarement a l'epreuve de la realite.
                • [^] # Re: Questions inutiles

                  Posté par . Évalué à 2.

                  On peut donc résumer son cas au dilemme du Hérisson.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Questions inutiles

                  Posté par . Évalué à 1.

                  (sachant que pour l'instant on a des senateurs dans le groupe de travail qui s'occupent vraiment du sujet et qui savent ce qu'ils disent)
                  Qui comprennent aussi bien que leurs président ?

                  1- dire qu'il ne comprend rien et risquer des luttes de pouvoir pour prendre sa place
                  C'est bien connu, il faut défendre sa place avec un couteau dans ce genre de commission...
            • [^] # Re: Questions inutiles

              Posté par . Évalué à 1.

              Un de ses vices-president est specialiste du sujet, lui il s'occupe de l'autre partie. Partage du travail quoi, le reste c'est de la pure communication (et donc sans grand interet). Si il avait une enorme influence sur le sujet, je pourrais comprendre qu'on s'inquiete, mais comme c'est pas le cas...


              Ah oui je connais bien ce partage des taches, j'utilise le même pour mon régime.
              Je fais un régime un jour sur deux : et hier, et demain.
  • # Explication pour les neuneux

    Posté par . Évalué à 7.

    Histoire de comprendre comment ca marche: http://www.authueil.org/?2010/11/11/1710-defense-du-pre-carr(...)

    C'est comme essayer d'expliquer l'assembleur a ma grand mere, la politique c'est parfois dur a comprendre.

    Au final, le seul truc revelateur, c'est la nullite de numerama, qui oublie de faire son boulot (c'est pas des journalistes pourtant ?) et de remettre les choses dans leur contexte. Ca permettrait de rendre leur lectorat moins con, mais adieu les titres tapageurs qui font de la page vue. Ils oublient de nous dire de quoi cette personne est specialiste (hint: pas de la partie communications electroniques...), sur quels sujets elle intervient generalement (hint: toujours par sur les communications electroniques) et quelle est son influence potentielle sur la redaction des lois concernant ce secteur (hint: sur la partie communications electroniques, quasi nulle).

    Un fois fait le boulot de recherche que notre ami journaliste, surement trop occupe a copier-coller ses opinions politiques dans l'article, n'a pas pris le temps de faire, il ne reste pas grand chose d'interessant.
    • [^] # Re: Explication pour les neuneux

      Posté par . Évalué à 4.

      En même temps les raisons mêmes, selon Samuel, qui font qu'il n'a pas avoué qu'il ne comprenait pas les questions, ces raisons démontrent le caractère malsain du système politique ("politique" au sens vulgaire). Et on peut se demander s'il ne serait pas justement préférable qu'il _soit_ dessaisi du secteur "communication électroniques". Voir même qu'il s'en dessaisisse de sa propre initiative, s'il était un tant soit peu intègre.
      • [^] # Re: Explication pour les neuneux

        Posté par . Évalué à 4.

        l'analyse est contradictoire :

        Les questions posées à Pierre Hérisson pendant cette interview ne sont pas, à proprement parler, dans son champ d'action

        Avouer publiquement qu'il ne pige que dalle à la moitié de son secteur d'activité

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Explication pour les neuneux

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      vu l'importance d'internet dans nos le bouleversement de nos vies, ca ne serait pas mal que cela soit des gens qui savent de quoi il en retourne, même si ca met à la retraite le représentant des PTT
    • [^] # Re: Explication pour les neuneux

      Posté par . Évalué à 2.

      alors l'article qui dis "non mais tu comprend il s'occupe des couches basses, il peut pas comprendre les couches hautes" alors là j'ai pété de rire.

      Comment peux tu faire un travail correcte sur les couches bases si tu ne te renseigne pas un minimum sur ce qui se passe sur les couches hautes ?
      Tu veux nous faire des réseaux physiques avec des paquets de 53 octets (facile a trouver pourquoi je dis ça là), pour faire passer de l'IP c'est ça ?

      Les questions n'étaient pas "quel est la commande imap pour récupérer le troisième mail du répertoire toto" ni "à quel taille est limitée une réponse dns udp" ni encore que les le bit dans un paquet ip qui défini la fragmentation. Mais c'était juste des questions de culture générale.


      Et je dis pas les procès d'intention de ton article, et les affirmations sans aucune preuve ou fondement.
      En politiques ils ne font que ça d'admettres leurs incompétences. Ils ne font que ça de dire un truc un jour et l'inverse le lendemain.

      Et d'un coup ca serait le pire crime qu'il pourrait leur arriver ?
  • # la critique est facile, l'orthographe est difficile.

    Posté par . Évalué à 3.

    nos responsables politiques avait -> avaient
    Trois questions lui ont été posé : -> posées
    Les résultats sont... affligeant-> affligeants
    Bon, je passe sur l'orthographe...
    Passons maintenant à tes propres compétences.
    #Quel est l'âge minimum pour être élu sénateur ?
    #Que se passe-t-il lorsque l'assemblée nationale et le Sénat ne sont pas d'accord sur un texte de loi ?
    #Qui peut voter aux élections sénatoriales ?
    Je ne doute pas un instant que tu connais parfaitement les réponses à ces questions triviales mais je pense que beaucoup de linuxiens comprendront par là que le sénateur n'est pas forcément,lui, au courant des options de firefox concernant les pop-ups et ne connait pas forcément la part de marché de youporn.... tout comme on n'est pas obligé de savoir quel est le montant de l'indemnité parlementaire d'un sénateur...
    Je ne dis pas que le président du groupe chargé des communications électroniques ne doit pas avoir quelques connaissances informatiques mais des questions aussi bêtes n'ont pas forcément besoin d'une réponse.
    • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      oui c'est clair, mais ca explique, par exemple, le vote hadopi.

      La problématique de fond, c'est que de plus en plus, les élus font des lois très spécifiques plutôt que de faire des lois générales qui seront appliquées (et donc interprétées) par un juge qui écoutera les 2 parties en présence et qui jugera sur un cas particulier.

      Ainsi une loi qui dit "tu ne tueras pas" arrive à gérer en même temps le cas du simple meurtre et celui de l'euthanasie active/passive. C'est le juge qui prendra une décision au vu du dossier. Par exemple si celui qui a demandé la non continuation de la perfusion est celui qui cherche depuis 2 ans à palper l'héritage, cela fera un indice qu'il prendra en compte.

      Mais si tu fais une loi sur l'euthanasie, tu vas devoir poser des principes qui s'imposeront aux juges. (et donc augmenter l'emprise pouvoir législatif sur le pouvoir judiciaire). Ce faisant, tu vas devoir tomber dans des considérations techniques pointues : est-ce qu'une perfusion de magnésium est un acte d'euthanasie ? à partir de quelle dose ? pour quel type de patient ? etc.... Dans ce cas il FAUT que les groupes de réflexion/travail soient menés par des gens compétents qui connaissent le sujet traités.

      C'est en ce sens que la "dérive" actuelle fait peur : des lois de plus en plus nombreuses, sur de plus en plus de sujet, de plus en plus techniques par des gens qui en connaissent de moins en moins, et donc plus sensibles à la manipulation, manipulation plus facile pour les groupes qui ont du fric (et du temps) statistiquement moins enclin au bisounoursisme.
      • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

        Posté par . Évalué à 1.

        Dans ce cas il FAUT que les groupes de réflexion/travail soient menés par des gens compétents qui connaissent le sujet traités.

        Mais ce que vous ne voulez pas comprendre c'est que Pierre Hérisson il s'occupe principalement de la partie Postes et qu'il laisse le reste aux senateurs membres du groupes qui sont specialistes du sujet.

        Faire la difference entre les reponses (bidons puisqu'il n'y connait rien) aux questions debiles d'un journaliste qui veut le pieger et la realite du travail parlementaire (lui s'occupe des postes, il laisse le reste aux autres), c'est pourtant pas d'une difficulte insurmontable.

        C'est en ce sens que la "dérive" actuelle fait peur : des lois de plus en plus nombreuses, sur de plus en plus de sujet, de plus en plus techniques par des gens qui en connaissent de moins en moins, et donc plus sensibles à la manipulation, manipulation plus facile pour les groupes qui ont du fric (et du temps) statistiquement moins enclin au bisounoursisme.

        Ben ce groupe de travail, c'est le contre-exemple parfait de ce genre de truc alors. Bruno Retailleau qui bosse sur la partie communications n'a pas l'air tres receptif aux lobbies (en tout cas sur ce sujet): http://www.journaldunet.com/ebusiness/telecoms-fai/interview(...)

        Pourquoi une commission sur le dividende numérique ?

        Parce que décider de l'usage des fréquences qui seront libérées au passage de la télévision analogique au numérique est une question d'intérêt général à laquelle le Parlement doit être associé. Ces fréquences sont un bien public. C'est donc aux français par le biais de leurs représentants de décider de leur affectation. Ce n'est pas aux lobbies des télécommunications ou de l'industrie audiovisuelle de dire à quoi doit servir le dividende numérique. Il ne faut surtout pas sous estimer ce choix politique. [...]
        • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Ben le mec peut être honnête et expliquer à la journaliste que même s'il est président de la commission, il s'occupe de la poste et que donc il est pas très au fait des questions relatives à internet...

          C'est vraiment super la démocratie si un élu préfère raconter de la merde que d'avouer son ignorance. C'est pas grave de ne pas savoir, c'est plus grave de ne pas l'admettre.

          C'est pas pour son ignorance qu'il devrait démissionner de la tête de sa commission, c'est pour sa malhonnêteté.
          • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

            Posté par . Évalué à -5.

            C'est vraiment super la démocratie si un élu préfère raconter de la merde que d'avouer son ignorance.

            Tu vas au devant de grande désillusions si tu crois encore que nos elus (et les hommes en general) sont honnetes et parfaitement integres.

            On dirait que pour plein de gens (vu les plusages a fond) pensent que nos politiques devraient etre parfaits alors que le monde autour d'eux est plein de defauts. Je sais pas dans quel monde de bisounours vous vivez, mais esperer que les politiques soient autre chose que le reflet de la population en general, c'est tres illusoire.

            Le lien que j'ai poste explique pourquoi il a fait une reponse bidon. On peut trouver ca tout pourri (et s'en plaindre en boucle dans de grands elans de populisme), mais ca va rien changer tant que la majorite des gens s'en accomode. Et vu que memes les politiques se pretendant mains propres et contre le systeme ne sont pas les derniers a faire de petits arrangements et a manier la langue de bois, on est pas arrive.

            PS: voir ce genre de trucs sur LinuxFR, le royaume des trolls qui parlent sans savoir, c'est tres ironique je trouve.
            • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              > mais ca va rien changer tant que la majorite des gens s'en accomode

              Et en même tant quand on dénonce ce genre de dérive, tu es là pour défendre l’incompétence et la malhonnêteté ! Vachement constructif !
              • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

                Posté par . Évalué à 1.

                tu es là pour défendre l’incompétence et la malhonnêteté !

                Je ne fait que constater le choix du senateur de bidonner plutot que dire qu'il ne sait pas. Perso, je ne trouve pas ca honnete en effet, mais je comprends pourquoi il le fait.

                Sinon, pour quelqu'un qui se veut le defenseur de l'honnetete, preter des propos desobligeants a ses interlocuteurs, c'est pas tres tres reluisant.

                Paille, poutre, hein...
            • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              C'est un peu lourd de se faire traiter de bisounours quand on relève les problèmes du système dans lequel on vit. NON je ne me fais pas d'illusion sur l'état du monde politique. NON je ne me fais pas d'illusion sur l'étant actuel du genre humain.

              Ca ne m'empêche pas de penser qu'on devrait chercher à améliorer le système plutôt que de se complaire dans les problèmes. Je ne demande pas aux élus d'être parfaits, je leur demande juste d'au moins chercher à s'améliorer et à être un peu plus qu'un simple reflet de la population qu'ils représentent.
            • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

              Posté par . Évalué à 2.

              esperer que les politiques soient autre chose que le reflet de la population en general, c'est tres illusoire

              Et pourtant (et d'un autre point de vue, certes), les politiques sont autre chose que le reflet de la population en général. Combien d'ouvriers ? D'artisans ? Combien sont passé par autre chose que l'ENA et les grandes écoles ?
      • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

        Posté par . Évalué à 5.

        La problématique de fond, c'est que de plus en plus, les élus font des lois très spécifiques plutôt que de faire des lois générales qui seront appliquées (et donc interprétées) par un juge qui écoutera les 2 parties en présence et qui jugera sur un cas particulier.

        D'un autre côté, avec une loi généraliste, on reporte sur le juge la question technique.

        On le voit dans les affaires de vente liée: le code de la consommation est très généraliste.
        Le cas d'un matériel vendu avec un service offert (préinstallation d'un OS) et un autre service payant (licence de l'OS en question) qui est facturé avant acceptation du contrat qui le rend effectif est plus ou moins prévu: c'est de la vente liée, basta.

        Mais quand tu portes l'affaire devant un juge, et que tu expliques devant ses yeux écarquillés que t'utilises pas Windows et que tu vas installer autre chose, tu as de grandes chances de heurter son bon sens et de passer pour un pinailleur.

        Du coup, chaque procès donne des résultats différents et pas franchement prévisibles: en général ils sont gagnés, mais les détails (montant du remboursement par exemple) changent, même sur des dossiers similaires. Parce qu'à chaque fois on fait trancher un juge différent sur une question qui demande une compréhension des enjeux techniques.

        Une loi précise aurait l'avantage de donner aux juges un cadre dans lequel ils n'ont plus à se demander si, par exemple, un PC portable n'est correctement utilisable qu'avec Windows.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

      Posté par . Évalué à 0.

      1:30 ans
      2:commission mixte paritaire apres deux passages au senat et a l'assemblée
      3: les grands electeurs: soit les gens etant elus maire depute conseiller generaux,regionaux etc
    • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

      Posté par . Évalué à 8.

      Passons maintenant à tes propres compétences.
      #Quel est l'âge minimum pour être élu sénateur ?
      #Que se passe-t-il lorsque l'assemblée nationale et le Sénat ne sont pas d'accord sur un texte de loi ?
      #Qui peut voter aux élections sénatoriales ?
      Je ne doute pas un instant que tu connais parfaitement les réponses à ces questions triviales


      Moi oui, je connais les réponses.

      Mais j'avoue j'ai triché. Je me suis renseigné avant.


      Quand on veut participer à la vie politique, même modestement comme c'est mon cas, ben on s'intéresse au fonctionnement de la vie politique, c'est aussi simple que ça.

      Et pourtant je n'ai jamais contacté un sénateur, que des députés. Mais j'ai quand même appris ça sur le tas. Sur mon temps libre, et sur mon budget personnel (pour répondre aux appels lancés par la Quadrature du Net demandant de téléphoner à son député par exemple). Et moi, à la limite, si je me plante, ça ne va pas impacter grand monde.


      Donc si moi je suis capable de payer en temps et en argent pour tenter de comprendre mon interlocuteur, j'estime que les politiques qui eux sont payés pour (et par nous encore en plus) pourraient au moins faire l'effort de s'informer sur les sujets qu'ils votent et qui vont impacter des centaines de milliers de gens.
    • [^] # Re: la critique est facile, l'orthographe est difficile.

      Posté par . Évalué à 2.

      #Quel est l'âge minimum pour être élu sénateur
      Vu que de toute façon toute la politique est noyauté, tu serais suffisament vieux lorsqu'on te proposera te te faire nommer élire sénateur.

      Y'a qu'a voir ce que fait le fils sarko actuellement, et c'est pas grace à ses compétences propres....

      #Que se passe-t-il lorsque l'assemblée nationale et le Sénat ne sont pas d'accord sur un texte de loi ?
      Ca dépend (urgence décrété etc...)

      #Qui peut voter aux élections sénatoriales ?
      Pas le peuple. Reste donc les grand électeurs...
  • # C'est un peu facile

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'avais rencontré Pierre Hérisson en 1999 lorsque le chapitre français de l'Internet Society (avec la présence de Vinton Serf, avec qui j'aurai bien aimé discuté, mais j'était vraiment trop nul en anglais à l'époque) avait organisé un projet de loi "Virtuel" sur internet. J'y représentais pendant 2 jours les assoc' de consommateurs de l'époque dans l'hémicycle.*

    Il était alors un des rares hommes politiques conscient de l'importance d'internet (les élus qui pensaient comme lui se comptaient sur les doigt d'une main à l'époque), et techniquement assez au fait des histoires de tuyauterie.

    Il est pas tout jeune, il doit pas être super fort en informatique, mais il comprend assez bien les histoires de réseaux.

    Si on a l'ADSL à 30 euros aujourd'hui c'est grâce à des types comme lui, qui se sont battus pour ça à l'époque où pas mal de leur congénaires pensaient que c'était dangereux de mettre ça entre nos mains.

    Faudrait pas l'oublier.

    * http://web.archive.org/web/20000311040551/www.loi-internet.o(...)
    http://web.archive.org/web/20000930092211/www.loi-internet.o(...) Vous trouverez la liste des purs, des vrais qui se bougeaient déjà à l'époque.

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: C'est un peu facile

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Tu devrais plutôt dire qu'il t'a bien embrouillé avec 3 trucs appris par coeur ou glanés à droite à gauche, et que tout cela mélangé dans un flot de jolies paroles, ça fonctionne.
      C'est son job, et à part lorsqu'il se fait piéger, 80% des gens tombent dedans.
      • [^] # Re: C'est un peu facile

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Euh à l'époque je l'avais cuisiné quasiment une demi heure sur des aspects très techniques de la LRT (Loi de régulation des télécoms) de 96. Il m'avait expliqué beaucoup de choses sur les relations entre le ministère (Christian Pierret à l'époque), FT, et l'ART (l'ARCEP aujourd'hui).

        Et prend moi pour un con aussi, merci.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: C'est un peu facile

        Posté par . Évalué à 3.

        Si un sénateur ou député est capable de répondre à chaque question sur un sujet à l'aide de trucs appris par cœur, ne peut-on alors dire qu'il comprend le sujet ?

        Et on pourrait lui faire faire la même chose avec du chinois ? ;-)Chambre_chinoise
    • [^] # Re: C'est un peu facile

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je connais quelques personnes de ta liste.

      Un en particulier... du blabla noyé au milieu de quelques termes techniques et beaucoup de grandiloquence. La seule chose qui le différencie d'un trolleur errant sur dlfp et que lui-même erre dans les milieux politique et business avec des répercussions en bien et en mal plus importante. Il s'y connait plus que le Hérisson, il tient un blog... Le borgne est roi au royaume des aveugles !

      Oser parler d'une "liste des purs, des vrais", tu me permets de pouffer de rire !
    • [^] # Re: C'est un peu facile

      Posté par . Évalué à 1.

      Si on a l'ADSL à 30 euros aujourd'hui c'est grâce à des types comme lui, qui se sont battus pour ça à l'époque où pas mal de leur congénaires pensaient que c'était dangereux de mettre ça entre nos mains.
      Et pas grace à free, alors que ft et neuf se faisait la guerre des prix vers le haut peut être ?
      • [^] # Re: C'est un peu facile

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi j'ai envie de dire que c'est grâce à un réseau de cuivre bien installé, sur lequel Free et les autres ont pu se déployer à moindre coût. Parce que la légende du grand chevalier blanc Niel venu pour nous offrir l'accès Internet à tous, j'aimerais bien qu'on arrête d'y croire.

        N'oublions pas non plus que pendant un moment, FT était forcé de maintenir ses prix plus élevés pour permettre l'installation de la concurrence.
  • # humilité (absence) dans nos sociétés

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    En fait, beaucoup de personnes (et pas que les hommes politiques) ne veulent pas dire "je n'ai pas compris", de peur d'être pris pour un nul/abruti/lent à la détente

    Sur le site de numerama, j'ai bien aimé ce commentaire


    "Ce n'est pas propre aux législateurs. J'avais un collègue de boulot (costard, cravate, tête de technicien technocrate coincé) qui était spécialiste de ce genre de gag pendant des réunions avec des informaticiens.

    Il s'arrangeait toujours pour placer, avec son air pincé et pète-sec des phrases comme "est-ce que tout le monde est d'accord pour que l'algorithme d'inversion fusionnée soit downlinké avec le boot pendant la phase d'over-runtime ?"

    Et tout le monde répondait gravement que oui, ils étaient d'accord. Jamais personne ne lui a demandé d'expliquer son charabia."

    On en revient aux Powerpoint qui rendent idiots
    http://linuxfr.org/~papap/30334.html#1172396

    Si personne n'ose dire qu'il n'a rien compris, on peut passer plein d'âneries dans des transparents sans être contredit.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # Normal.

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est un représentant. Il est proche de, et aussi compétent que, la plus grosse partie des gens qu'il représente.

    C'est normal, c'est initialement pour ça qu'on choisit des représentants…
    • [^] # Re: Normal.

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est pour ça qu'on va bientôt avoir une commission James Bond pour le renseignement et le contre-espionnage et une autre commission Tchernobyl chargée d'évaluer la sécurité du parc nucléaire...
    • [^] # Re: Normal.

      Posté par . Évalué à 2.

      Euh, un sénateur n'est PAS un représentant (enfin pas du peuple).
      Ca c'est le role du député

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.