Journal La chine promeut le logiciel libre ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
13
22
sept.
2008
Il semblerait que la chine prévoit d'imposer au industriel de publier ler code source afin de fabriquer ou commercialiser leurs produits sur le territoire chinois a partir de mai 2009 !

Cela concernerait tout type de programme informatique y compris les microcode d'appareil électroménager ou hifi-video.

Bien sur je doute que la chine ai ce genre d'exigences par amour de l'OpenSource. Mais je trouve cette situation joliment ironique où pendant ces dernières décennies la chine fut exploité par les gros industriels au point d'en être devenu complètement dépendant et de recevoir ainsi le retour de bâton !

http://www.pcinpact.com/actu/news/46138-Chine-code-source-de(...)
  • # Pas sur

    Posté par . Évalué à 10.

    A en lire l'article, j'ai l'impression que la Chine va demander à ce que l'entreprise lui divulge ses sources, mais n'impose pas de les publier pour le monde entier.
    • [^] # Re: Pas sur

      Posté par . Évalué à 10.

      D'aucun dirons qu'elle va juste demander à ouvrir les sources aux sociétés chinoises, pour que celles-ci puissent allègrement pomper de quoi contrefaire et imiter...
      Mais effectivement, ća ne veut pas dire que le programmeur lambda pourra faire de même.
    • [^] # Re: Pas sur

      Posté par . Évalué à 3.

      oui mais bon, chaque produit produit en chine est copié dans le mois, si le code est divulgué a un chinois, il va se retrouver dans la minute qui suit dans l'ensemble des université/entreprise chinoise.

      c'est vraiment pas le bon plan de delocaliser en chine (a long terme)

      un exemple parmi d'autre
      :
      le vrai modele de clé a choc
      http://www.amazon.com/Ingersoll-231C-2-Inch-impact-Wrench/dp(...)

      la copie chinoise (et il n'y en a pas qu'un ! qui la fabrique)
      http://www.alibaba.com/product-gs/207055268/1_2_Impact_Wrenc(...)
      • [^] # Re: Pas sur

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Moi ce que j'aime bien c'est ta remarque le «vrai» modèle, face à la copie. :)

        Enfin bon si la chine fait s'écrouler le principe de «propriété intellectuelle», c'est pas moi qui m'en plaindrais.
        • [^] # Re: Pas sur

          Posté par . Évalué à 10.

          déjà qu'ils ont viré les droits de l'homme.
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est lié : la propriété fait partie des droits de l'Homme.
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Tout comme la connaissance humaine est le bien commun de l'humanité.
              On ne peut pas posséder la connaissance...c'est du vol.
              • [^] # Re: Pas sur

                Posté par . Évalué à 1.

                Tout à fait d'accord, pas la peine de moinsser :-(
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Il ne faut pas mélanger propriété et monopoles sur l'information. Le droit à rétribution sur ses découvertes et œuvres de l'esprit fait également partie des droits de l'homme, mais d'un part ce n'est pas le même point, et d'autre part, il n'y ai rien inscrit sur les modalités de rétributions sur ces découvertes.
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par . Évalué à 3.

              ... La propriété fait partie des droits de l'Homme ?

              Quel "droits de l'Homme" ? Ceux gravés dans le marbre d'une société basée sur l'exploitation et l'accaparement ?

              Je t'invite à parcourir les quelques lignes de la Critique des Droits de l’Homme et du Citoyen
              (extrait de « La Question Juive » / cf. http://infokiosques.net/imprimersans2.php?id_article=408), de Karl Marx :

              "En quoi consiste le droit de l’homme à la propriété privée ?
              Art. 16. (Constitution de 1793) : « Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie. »
              Par conséquent, le droit de l’homme à la propriété privée, c’est le droit de jouir de sa fortune et d’en disposer à son gré, sans se soucier d’autrui, indépendamment de la société : c’est le droit de l’intérêt personnel. Cette liberté individuelle, tout comme sa mise en pratique constituent la base de la société civile. Elle laisse chaque homme trouver dans autrui non la réalisation, mais plutôt la limite de sa liberté. Mais ce qu’elle proclame avant tout, c’est le droit, pour l’homme, de *jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.
              (...)
              Ainsi, aucun des prétendus droits de l’homme ne s’étend au-delà de l’homme égoïste, au-delà de l’homme comme membre de la société civile, à savoir un individu replié sur lui-même, sur son intérêt privé et son caprice privé, l’individu séparé de la communauté."

              Peut-être que tu ne partages pas cette analyse. Mais affirmer péremptoirement que la propriété privée fait partie des droits de l'homme, c'est s'exposer à un débat contradictoire, tant la question est sensible.

              Particulièrement, je le souhaite, dans une "communauté" qui partage la conviction que l'entraide et la coopération sont plus efficaces que le repli sur soi et l'accaparement.
              • [^] # Re: Pas sur

                Posté par . Évalué à 2.

                Je n'ai pas dit que c'était une bonne ou une mauvaise chose.
        • [^] # Re: Pas sur

          Posté par . Évalué à 9.

          > Enfin bon si la chine fait s'écrouler le principe de «propriété intellectuelle», c'est pas moi qui m'en plaindrais.

          Bha non toi tu vis d'amour et d'eau fraiche... Et bien sur tu trouves totalement normal qu'un de tes sous traitant revende au plus offrant tes moules/plans (pratiques courantes en chine). Tu m'expliqueras comment tu fais vivre ta boite un jour tout de même.

          Après on peut faire fabriquer chez nous, mais je suis pas sur que tout le monde soit près à en payer le prix...
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 9.

            Après on peut faire fabriquer chez nous, mais je suis pas sur que tout le monde soit près à en payer le prix...

            Est-on prêt à faire en sorte que tout le monde soit prêt à en payer le prix?

            Personnellement j'aimerais bien ne payer que des trucs fabriqués chez nous .... Mais je ne le peux pas ....
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Après on peut faire fabriquer chez nous, mais je suis pas sur que tout le monde soit près à en payer le prix...

            bin ce sera toujours plus près si c'est fabriqué chez nous, moins loin en tout cas, à toi de voir si tu es prêt à arriver à pied par la Chine...
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 10.

            > tes sous traitant revende au plus offrant tes moules/plans (pratiques courantes en chine)

            Pas qu'en Chine... pratique courante à l'Est, aussi, pour ce que j'en ai vu... et c'était pire que les sous-traitants : c'étaient les clients ! ... qui n'en sont pas restés bien longtemps, n'ayant plus besoin de leur fournisseur...

            ... ce qui a poussé l'entreprise qui traitait avec les Russes à faire ce que le bon sens impose : faire des plans de conception ET des plans pour le client, débarassés des données permettant de reproduire le raisonnement de création, pour ne pas se faire pomper le travail de recherche sur leurs produits (des grosses boîtes pour atténuer le rayonnement sonore des gros alternateurs) sans être moins exacts pour autant...

            Résultat : maintenant, la boîte (française) fait plus gaffe à ce qu'elle fait, et, en prime, a moins de "non-conformités"... en plus d'être mieux reconnue comme innovante...

            ... tiens... ça me rappelle des GPU d'un fabriquant anciennement canadien, dont le fonctionnement du décodage matériel de H.264 ne peut pas être divulgué, parce que tout a été mélangé à-la-rache avec la gestion du chiffrement privateur, lors de la conception... et qui a promis de se rattraper pour la prochaine génération de puces, maintenant qu'ils font gaffe à donner de la doc client utilisable...
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Non, je ne trouve pas normal qu'un sous-traitant revende de la documentation au plus offrant. Je pense que la documentation des produits qu'on achète devrait être public et accessible à tous (moyennant le prix d'impression/envoie par courrier/accès internet/etc.).

            Si pour fonctionner un entreprise à besoin d'exercer le contrôle de son prochain, alors c'est que le modèle économique sur lequel elle repose est mauvais.

            Ensuite, si tu disposes sur place des matières premières pour la fabrication de ton produit, c'est évident qu'il coutera moins chères à produire sur place. Je ne parle pas en terme monaitaire. L'argent qui se veut représentatif de la rareté des matières premières, du temps de travail, du pouvoir décisionnel, bref, représentatif de tous les facteurs économiques, fini par n'être plus représentatif de rien.

            Faire des allers/retours d'un bout à l'autre de la planète à un réel coût énergétique. Après peut être que les conditions de travail pourrit ont un coût moindre que des conditions de travail décentes, je veux bien. Mis à part ce facteur, et certaines réglementations comme pour éviter la pollution, que tu produises en chine ou en france, dans les faits le coût de production est le même.
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est légèrement (!) utopiste...


              Je pense que la documentation des produits qu'on achète devrait être public et accessible à tous (moyennant le prix d'impression/envoie par courrier/accès internet/etc.).


              Prenons le "combat" Intel/AMD.
              Avec ton modele, Intel attend qu'AMD publie, et vice versa...

              Le seul cas ou les choses doivent être public c'est quand les choses sont réalisé avec des deniers public. Sinon, c'est si la société en question le décide.


              Si pour fonctionner un entreprise à besoin d'exercer le contrôle de son prochain, alors c'est que le modèle économique sur lequel elle repose est mauvais.

              Exercer un contrôle de son prochain ? Tu peux développer svp ?


              Ensuite, si tu disposes sur place des matières premières pour la fabrication de ton produit, c'est évident qu'il coutera moins chères à produire sur place.

              Oui, mais non... Certaine région du globe sont spécialisé dans quelque chose. D'autre sont plus riche en main d'œuvre non qualifié. A moins de proposer un déplacement massive d'ouvrier ou d'ingénieur, je ne vois pas...

              Dans d'autre régions, il est tout bonnement impossible de construire des usines. Et puis regrouper les choses dans un super-mega-balèze usine fait souvent une usine plus performante que plein d'usine disséminé dans le monde.


              Je ne parle pas en terme monaitaire.

              Mais de quoi parle tu ? De charge écologique ? peux tu développer svp ?


              L'argent qui se veut représentatif de la rareté des matières premières, du temps de travail, du pouvoir décisionnel, bref, représentatif de tous les facteurs économiques, fini par n'être plus représentatif de rien

              Ok, mais je t'echange une crotte de mon chat contre ton steack. C'est un gros truc de communiste que tu nous sors la, non ?


              Faire des allers/retours d'un bout à l'autre de la planète à un réel coût énergétique.

              Tu propose de tout construire localement je suppose.

              Mais ça veut dire quoi locale ? Il faudrait une usine de CPU par pays ? Par région ? Par département ?


              Mis à part ce facteur, et certaines réglementations comme pour éviter la pollution, que tu produises en chine ou en france, dans les faits le coût de production est le même.

              Non, la chine dispose de plus de main d'œuvre sous-qualifié, c'est laid, mais c'est comme ça.
              • [^] # Re: Pas sur

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.


                Prenons le "combat" Intel/AMD.
                Avec ton modele, Intel attend qu'AMD publie, et vice versa...


                C'est parceque tu essais de transposer les problèmes engendrés par le modèle économique dans un modèle économique qui ne les engendre pas, ça n'a tout simplement pas de sens. Le libre montre bien que même avec une égalité sur les informations distribués, les solutions alternatives et innoventes ne manquent pas. Je dirais même que c'est une condition bien plus favorable pour la diversité et les progrès dans la recherche. Deux acteurs qui se partagent le plus gros du marché, bonjour la diversité.

                Ça me fait un peu penser aux propos évoqué dans la conférence «internet libre ou minitel 2.0». En france, on est passé d'une cinquantaine de fournisseurs d'accès à seulement trois, après qu'une commité de régulation pour «améliorer la concurence» ai été mis en place.


                Le seul cas ou les choses doivent être public c'est quand les choses sont réalisé avec des deniers public. Sinon, c'est si la société en question le décide.

                Et quand est-ce que les «choses» ne sont pas payer par l'argent «public» ? Jamais. C'est toujours le public qui paie. Le fait que des personnes monopolise les biens créés par le public ne signifie pas qu'il n'en sont plus la source.

                Si quelqu'un possède une forte capacité décisionnel, c'est parceque d'une façon où d'une autre, il a monopolisé celle d'une partie plus ou moins importante du public.

                Les seuls informations qui n'ont pas à être public, ce sont celles qui sont d'ordre strictement privée et dont la connaissance n'est pas d'utilité public.


                Exercer un contrôle de son prochain ? Tu peux développer svp ?

                Les monopoles sur l'information permettent de contrôler son prochain, puisqu'ils te donnent le pouvoir juridique de contrôler ce que l'on fait des informations sur lesquelles tu détiens un monopole.


                Oui, mais non... Certaine région du globe sont spécialisé dans quelque chose. D'autre sont plus riche en main d'œuvre non qualifié. A moins de proposer un déplacement massive d'ouvrier ou d'ingénieur, je ne vois pas...

                Dans d'autre régions, il est tout bonnement impossible de construire des usines. Et puis regrouper les choses dans un super-mega-balèze usine fait souvent une usine plus performante que plein d'usine disséminé dans le monde.

                Effectivement, il y a d'autres facteurs que ceux que j'ai pu brièvement évoqué. Pour ce qui est de la l'infaisabilité sur certains sites, je suis d'accord.

                Pour ce qui est de la spécialisation, rien n'empêche de faire plusieurs sites spécialisés dans le même domaine.

                Peut être que faire une usine plus grosse peut donner une meilleur éfficacité, je n'en sais rien, mais elle aura nécessairement plein d'autres problèmes liés à la centralisation. De plus comme le dit si bien le vielle adage qui à fait ses preuves «il vaut mieux ne pas mettre tout ces œufs dans le même panier».

                Et encore une fois, peut être l'usine est plus performante, mais j'aimerais bien avoir des chiffres précis d'un bilan énergétique incluant le transport de deux produits similaires, l'un venant d'une super usine de chine et l'autre venant d'une usine moins «super-mega-balèze» implanté dans ma région.


                Ok, mais je t'echange une crotte de mon chat contre ton steack. C'est un gros truc de communiste que tu nous sors la, non ?

                Non, pas nécessairement du communisme (qui à ses propres tares). C'est bien caricatural de parler de communisme dès qu'on critique le concept de monnaie. D'ailleurs l'idée d'unités de mesures pour les facteurs économiques ne me paraît pas une mauvaise idée en soit. Les regroupés tous dans une seule et même unité, par contre ça me semble être juste bon à faire que des amalgames.


                Tu propose de tout construire localement je suppose.


                Mais ça veut dire quoi locale ? Il faudrait une usine de CPU par pays ? Par région ? Par département ?

                Tu supposes mal. Mieux répartir ne demande pas de pousser une décentralisation jusqu'à l'autarcie individuelle, il faut pas pousser. Et franchement il y a quand même des choses plus vitale que la construction de CPU à mieux répartir. C'est quand même invraisemblable qu'on fasse recycler notre papier en chine !


                Non, la chine dispose de plus de main d'œuvre sous-qualifié, c'est laid, mais c'est comme ça.

                Les travaux qui demandent peu de qualification devraient autant que faire se peut être automatisés, quitte à ce que le coût soit plus important que fait main.
                • [^] # Re: Pas sur

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Et quand est-ce que les «choses» ne sont pas payer par l'argent «public» ? Jamais. C'est toujours le public qui paie. Le fait que des personnes monopolise les biens créés par le public ne signifie pas qu'il n'en sont plus la source.

                  Si quelqu'un possède une forte capacité décisionnel, c'est parceque d'une façon où d'une autre, il a monopolisé celle d'une partie plus ou moins importante du public.

                  Les seuls informations qui n'ont pas à être public, ce sont celles qui sont d'ordre strictement privée et dont la connaissance n'est pas d'utilité public.


                  L'exemple est extrème mais bon : "un artisant qui fabrique ses paniers avec de l'osier qu'il a fait pousser tout seul au fond de son jardin, et qui a mis au point une nouvelle technique d'assemblage après 20ans de recherche tout seul dans sa cave."

                  Je te laisse aller lui dire qu'il faut qu'il dise merci au monde entier pour sa contribution, et que lui, pour ses 20ans de travaux, il n' aucun méritte. En effet c'est le public qui à tout payé...

                  Faut arrêter un peu les délires et être un peu tolérants.
                  • [^] # Re: Pas sur

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Pourquoi n'aurait-il pas de mérite ? Si par mérite tu entends l'obtention d'un pouvoir arbitraire de contrôle sur son prochain, effectivement, je ne pense pas qu'il a de mérite. Pense également que de l'autre coté de la france, un autre bonhomme à développée tout seul la même technique.

                    Personne ne mérite d'avoir un tel pouvoir sur son prochain.

                    De plus tu penses croire que parcequ'il fait ça «tout seul» dans sa cave, il ne doit rien à personne. C'est le mythe du self made man. Mais sans la société à qui il doit tout, il l'aurait jamais fait son panier. Sans elle, il n'aurait même pas mots pour s'exprimer.

                    Que représente ses 20 années de dur labeur face aux biens faits qu'il doit à des millards d'hommes à travers des milliers d'années de civilisation ?

                    Il faudrait peut être faire preuve d'un peu d'humilité et de recul vis à vis du grain de poussière que nous représentons dans l'humanité.
                    • [^] # Re: Pas sur

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Il faut redescendre sur terre deux minutes la...

                      Tout les hommes sont égaux à mes yeux, président de la république, éboueur, Roi, sportif, tous.

                      Mais l'envi de s'élever ou de travailler n'est pas la même pour tout le monde. Moi qui adore bosser, faire des choses, etc, je suis parfois confronter à des gens pour le minimum est parfait et préfère s'investir dans la glandouille ou les jeux vidéo ou même ce qu'ils veulent. Ils ne sont ni mieux ni plus mauvais, mais il faut prendre en compte ça.

                      Bref, tes idées humaniste sont très belle, mais la vie n'est pas parfaite.


                      Que représente ses 20 années de dur labeur face aux biens faits qu'il doit à des millards d'hommes à travers des milliers d'années de civilisation ?


                      Évitons le point Goldwin et parlons plutôt de l'esclavagisme, tu parle de cela peut être ?

                      Ou du massacre des civilisations amérindiennes ?

                      Ou plus proche de nous (temporellement), du Rwanda, du Kosovo ?


                      Il faudrait peut être faire preuve d'un peu d'humilité et de recul vis à vis du grain de poussière que nous représentons dans l'humanité.


                      Il faut aussi un peu penser à toi, ta famille, etc. On vit dans un monde qui est ce qu'il est, ou l'on doit, sans forcement se comporter en requin, faire ce qu'il faut pour soi même. Quand l'artisan faisait ces heures supplémentaire toute les nuits pour créer ces paniers, tu crois qu'il le faisait pour le bien de l'humanité ou pour lui et sa famille ?

                      Et l'autre bonhomme qui a développer la même technique, il l'a développé, voila tout. Il a étudier les paniers de notre artisan au pire. Mais ton truc de dire "tout devrait être publier", c'est dommageable.

                      On empêche personne de faire des paniers pareils, mais on ne va pas le crier sur tout les toit :)

                      Si en plus les paniers sont utilisable partout par tous et qu'ils rentrent dans toute les charues du marché, ça me va encore plus :)
                      • [^] # Re: Pas sur

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Je n'avais pas en tête l'esclavagisme et des massacres, simplement les connaissances de l'humanité.

                        Je ne sais pas trop ce que tu entends par s'élever. Si tu apprécies bosser beaucoup et que pour réaliser tes projets tu as besoin de plus de ressources qu'un autre, dans la mesure où ça ne pénalise pas les autres je n'y vois pas d'inconvénient. Maintenant le travail n'a pas beaucoup de relation avec un quelconque mérite de niveau de vie. Parceque à ce jeux là, le plus gros du travail sur lequel repose notre niveau de vie, il n'est pas du au travail humain. Sans l'énergie solaire et géothermique, et toutes la dynamique qui rendent la vie possible sur notre planète, indépendamment de tout travail humain, on irait pas loin.
                        • [^] # Re: Pas sur

                          Posté par . Évalué à 3.


                          Maintenant le travail n'a pas beaucoup de relation avec un quelconque mérite de niveau de vie.


                          Divagation...

                          Le travail n'a pas beaucoup de relation avec le niveau de vie ?

                          Pas toujours, parfois (plutot souvent en fait) la chance ou la malchance influe, mais si tu veux avancer dans la vie, dans mon cas tout du moins, il faut bosser.


                          Parceque à ce jeux là, le plus gros du travail sur lequel repose notre niveau de vie, il n'est pas du au travail humain. Sans l'énergie solaire et géothermique, et toutes la dynamique qui rendent la vie possible sur notre planète, indépendamment de tout travail humain, on irait pas loin


                          Divagation²...

                          Toute la puissance disponible sur notre belle planète il faut l'apprivoiser. Et c'est pas la main de Dieu ou de Gaya ou de Stallman qui vont poser les
                          éolienne, fondre extraire le cuivre des mines, le fondre, le transformer en câble, l'enterrer et le câbler jusqu'a chez Mme Bidonchon, chez toi et chez moi, puis connecter les câbles à l'éolienne. Bien sur, il va falloir faire tout ça localement selon toi...
                          • [^] # Re: Pas sur

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tout à fait, c'est tout l'intérêt de l'organisation économique que de gérer au mieux les ressources disponibles.

                            Je ne sais pas ce que tu entends par avancer dans la vie, encore une fois. Maintenant, oui, pour les ressources soit gérés au mieux, il faut qu'un travail soit effectué. Ça ne fait pas du travail un objet vertueux, le but d'une économie cohérente, c'est justement d'en avoir le moins possible. Je parle ici de travail dans le sens nécessité à une répartition correct des ressources. Après on peut toujours fournir des quantités importantes d'effort dans des domaines qui ne rentre pas du tout dans ce contexte, par exemple des travaux artistiques.

                            Encore une fois, je ne dis pas qu'il faut absolument tout faire localement, mais le plus possible, oui. Si tu as les matières premières pour fabriquer des éoliennes sur place, alors oui je pense qu'il est plus judicieux de le faire sur place. Au passage tu formeras des gens aux procédés nécessaire et donc tu décentralises les savoir faire en plus du réseau électrique, ce qui est quand même bien mieux qu'un modèle où la fourniture en énergie de millions de personnes repose sur une seule centrale et un nombre restreint d'individus.
                            • [^] # Re: Pas sur

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Tu te contredit là.

                              Et ici : "le but d'une économie cohérente, c'est justement d'en avoir [du travail] le moins possible.", l'idéal, c'est moins de travail.
                              (et je dirais plutôt que le but d'une économie cohérente, c'est d'avoir le moins de travail possible par richesse produite, d'avoir un meilleur rendement quoi).

                              ici : "Au passage tu formeras des gens aux procédés nécessaire et donc tu décentralises les savoir faire en plus du réseau électrique, ce qui est quand même bien mieux qu'un modèle où la fourniture en énergie de millions de personnes repose sur une seule centrale et un nombre restreint d'individus. " l'idéal, c'est plus de travail
                              • [^] # Re: Pas sur

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Bah non, l'idéal c'est moins de travail, mais il y a plus d'un paramètre à prendre en compte. Déjà plus tu vas sur un réseau centralisé plus tu augmentes la quantité de travail logistique.

                                Si tu préfères, tendre vers un modèle le plus décentralisé possible qui nécessite le moins de travail humain possible.
                                • [^] # Re: Pas sur

                                  Posté par . Évalué à 2.


                                  Si tu préfères, tendre vers un modèle le plus décentralisé possible qui nécessite le moins de travail humain possible.


                                  Je vois pas pourquoi, et je pense que c'est l'inverse même.

                                  Et pour la formation des gens à la pose d'éolienne, une fois les éoliennes posé, ils font quoi ?
                                  • [^] # Re: Pas sur

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                    Bah si y a pas d'autre travail pour gérer les ressources à faire, ils profitent de leur vie dans des projets qui leur plaisent. :)
                                    • [^] # Re: Pas sur

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Ils pourront aussi jouer au foot avec l'equipe B des Bisounours ? :)
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              L'argent qui se veut représentatif de la rareté des matières premières, du temps de travail, du pouvoir décisionnel, bref, représentatif de tous les facteurs économiques, fini par n'être plus représentatif de rien.

              L'argent se veut représentatif de rien du tout, ce n'est qu'un outil pour favoriser les échanges.
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par . Évalué à 3.

              > Non, je ne trouve pas normal qu'un sous-traitant revende de la documentation au plus offrant.

              Qui parle de documentation ? Tu sais il n'y a pas que l'informatique ou l'électronique dans le vie. L'exemple donné plus haut de la clé choc en est bonne une illustration. Si tu veux, je dois pouvoir te sortir 3 exemples en moins d'une minute (tous dans le domaine du vélo), ou le fabricant à utilisé le moule/spec de ses clients pour produire les mêmes pièces pour d'autres sociétés. Après tu as aussi le problème des produits copiés.

              La documentation, tu peux encore faire en sorte de ne filer que ce qui est nécessaire pour garder l'avance que te procure ton travail de R&D.

              Autrement tu vis sur une autre planète ? Tout le monde, ou presque, est d'accord avec tes principes idéalistes. Le problème c'est que le monde ne vient pas d'être créé, qu'il existe déjà et que tout ce que tu peux faire c'est d'agir au mieux en tenant compte des données initiales. Si tu es une petite boite qui à besoin de produire des pièces en alu avec soudure, en France c'est pas gagné, t'as de grande chance de devoir aller à Taiwan (ne serait ce que pour le matos en dehors des couts). Produire en local peut ne pas être possible, il faut aller la ou les compétences existes (que ce soit en France, en Chine ou ailleurs).

              Après je soutiens entièrement les gens qui se bougent le cul pour faire de bons produits, en local et en pensant à leurs clients. La marque de ski Duret en est un très bon exemple. De bon produits, fait en vallée verte et vendu à bas prix grâce à la suppression des intermédiaires (vente directe donc tu enlèves facilement 35% de marge voir > 60% avec importateur). C'est, beaucoup, moins cher que du rossignol made in China. Cette année ils ont du aller en Europe de l'est pour pouvoir produire (matos pas assez évolué dans l'usine actuelle) mais ils comptent rouvrir une usine en vallée verte. La y'a pas photo à qui je donne mon blé.

              > dans les faits le coût de production est le même

              Pour la planète oui. Pour ton entreprise non. Pour rester dans l'informatique. Pourquoi reiserfs4 à été développé avec des ingés russes plutôt qu'en californie ? Simplement que pour le prix d'un ingé US tu te payes quatre ingés russes...

              Tu vends quelque chose ou un service à tes clients. Il faut que le coût pour le client soit supportable et en accord avec le marché. Alors tu as comme choix de tuer les intermédiaires (ce qui est comparable à virer les caissières) ou de réduire tes coûts de production. Tu peux tenter de venter le home made et être 3x plus cher que la concurrence mais je suis pas certain du résultat. Ca marche dans des secteurs de pointe mais si tu fabriques des assiettes ou des perceuses...
              • [^] # Re: Pas sur

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                C'est bien ce que je dis, le système économique actuellement utilisé est en décalage avec la réalité des coût et incite au gaspillage alors que de nombreuses ressources sont déjà suffisamment rare. Et non content de faire du gaspillage, cela participe à la destruction des écosystème dont notre survie dépend.

                Je pense que là dessus nous sommes d'accord.

                J'admet tout à fait que mes propos peuvent être idéalistes, mais ici j'essaie de réfléchir à un système économique plus adapté à la réalité, donc je ne vais pas m'encombrer des problèmes dus aux systèmes actuellement en place.
                • [^] # Re: Pas sur

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et donc tu n'as pas l'impression de perdre ton temps à théoriser sur des trucs inapplicables et irréalistes ? Tu penses qu'un jour tout le monde va se dire "Hey bro ca à l'air cool ton truc. On va tous faire comme t'as dit. Gimme five".

                  Cela dit c'est sur que refaire le monde de zéro ca semble plus facile, je te l'accorde.
                  • [^] # Re: Pas sur

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Je vois pas en quoi c'est inapplicable, et certainement pas irréaliste, puisque justement j'essai de penser un système économique qui correspond mieux à la réalité. Certes c'est sûr ça ne peut pas se faire en un jour, et même si j'en sort quelque chose de bien structuré et cohérent, je ne doute pas qu'il y ai encore beaucoup de choses à revoir pour que ce soit applicable.

                    De plus, non je n'ai pas l'impression de perdre mon temps en théorisant, puisque passer du temps à mettre en forme et à plat mes idées, ça me plaît. Il y a bien des millions de gens qui passent des heures à regarder des émissions de télé qui ne volent pas haut, je doute qu'elles perdent moins leur temps que moi.
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 3.

            Il y a peu, j'ai vu l'interview d'un dessinateur de BD. Il avait fait imprimer sa dernière bédé en Asie. Résultat: problème de syncro sur les différentes couleurs plus différents autres problèmes de qualité et 2 mois de retard sur la sortie du bouquin. Sans parler de l'impact écologique, la première édition ayant du être détruite.
            Encore un qui réfléchira avant d'essayer de gagner deux sous sur l'investissement.
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              C'est pas une généralité non plus. Il y a des gens qui travaillent très bien en Asie. Mon entreprise fait tout imprimer en Chine, des livres pour enfants, des revues etc...et nous n'avons jamais eu de problèmes.
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 3.

            Ces pratiques chinoises sont connues, et représentent un risque a prendre en compte par les entreprise délocalisant dans ce pays.

            Si une entreprise délocalise pour baisse le prix d'un produit de 10-15%% ( hé oui, pas plus, le but est juste d'être juste moins cher que la concurrence, pas de faire des cadeaux aux clients...), et au passage augmenter plus sa marge (profitabilité, actionnaires contenu), elle prends implicitement le risque de se faire plumer.

            Maintenant, si un accident arrive parce que tu as plongé dans la fosse aux requin pour chercher un trésor, seras-tu plaint ou blamé ?

            qui se souvient des constructeurs de magnétoscopes VHS américains, ayant eu l'excellente idée de sous-traiter au japon ?

            La Chine est fascinante de stratégie, elle n'a pas son pareil pour faire miroiter un avenir radieux aux investisseurs/ industriels / politique (a moins que leur peur de passer à coté de l'avenir ne les aveugles), tout en prenant le contrôle des vraies ressources (connaissances, savoir-faire, organisation, population active, matière première, topologie des échanges, liens diplomatiques...).
            Une vrai partie de go, ou l'occident essaie d'occuper plus de surface qu'elle ne peut protéger.
        • [^] # Re: Pas sur

          Posté par . Évalué à 4.

          La propriété intellectuel pour les oeuvres numériques est peut-être anachronique, mais elle tout de même un intérêt pour les procédés industriels. Elle permet à des entreprises qui font de la R&D d'amortir leur investissement.
          Selon moi Rocard avait trouvé un bon compromis sur la notion des brevets logiciels qui laissait tout sa place aux oeuvres purement numériques et respectait les procédés industriels.

          Quant à la Chine, c'est gentil d'idéaliser mais je crois que leur objectif n'est pas
          Le chantage du "potentiel" plus grand marché du monde au multinationales finira par se retourner contre nous. Mais c'est vrai que nous sommes égoistes et qu'il faut donc se résigner. La concurrence sur les salaires profitera à tous , c'est certain.
          http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42780
          • [^] # Re: Pas sur

            Posté par . Évalué à 3.

            Dsl c'est illisible, je la refais :

            La propriété intellectuelle pour les oeuvres numériques est peut-être anachronique, mais elle a tout de même un intérêt pour les procédés industriels. Elle permet à des entreprises qui font de la R&D d'amortir leurs investissements.
            Selon moi Rocard avait trouvé un bon compromis sur la notion des brevets logiciels qui laissait toute sa place aux oeuvres purement numériques et respectait les procédés industriels.

            Quant à la Chine, c'est gentil d'idéaliser mais je crois que leur objectif n'est pas altruiste.
            Le chantage du "potentiel" plus grand marché du monde aux multinationales finira par se retourner contre nous. Mais c'est vrai que nous sommes égoïstes et qu'il faut donc se résigner. La concurrence sur les salaires profitera à tous , c'est certain.
            http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42780
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Tu as oublié La propriété intellectuelle^W^W^WLe droit d'auteur, les brevets ou le droit des marques [...]
            • [^] # Re: Pas sur

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.


              La propriété intellectuelle pour les oeuvres numériques est peut-être anachronique, mais elle a tout de même un intérêt pour les procédés industriels. Elle permet à des entreprises qui font de la R&D d'amortir leurs investissements.

              Si le but est d'amortir la R&D, les monopoles ne devraient avoir une limite sur les gains perceptibles par son biais. On pourrait même envisagé une limite variable en fonction des moyens investies. Il y aurais certainement des abus, mais au moins il ne serais pas impossible de s'en débarrasser autrement qu'en attendant des périodes bien trop longues.
      • [^] # Re: Pas sur

        Posté par . Évalué à 2.

        le vrai modele de clé a choc
        http://www.amazon.com/Ingersoll-231C-2-Inch-impact-Wrench/dp(...)


        y vendent des clés à choc sur amazon ? o_Ô
        • [^] # Re: Pas sur

          Posté par . Évalué à 3.

          Choqué ?
        • [^] # Re: Pas sur

          Posté par . Évalué à 4.

          En Ukraine, amazon vend même des cases à choc.

          ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

  • # Pas étonnant

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je ne vois pas ce qu'il y a de surprenant à cela, après tout c'est une confirmation supplémentaire, pour ceux qui le contesteraient encore, que le logiciel libre est communiste par essence

    http://static.pcinpact.com/images/bd/news/19347_mini.gif
    http://zapatopi.net/themes/commielinux107.png
    http://www-cvr.ai.uiuc.edu/~slazebni/personal_page/scrapbook(...)
    http://www.linuxextremist.com/images/ms-red.jpg
    • [^] # Re: Pas étonnant

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi, ça ne me gêne pas trop. Ce serait anar que ça me gênerait encore moins.

      Et je ne suis pas un ado boutonneux. 66 au compteur !
  • # Rien de nouveau au soleil

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Rien de bien étonnant.

    Microsoft fournit depuis longtemps leurs sources aux États et autres gros clients qui le demandent.
  • # Communiqué de l'OMC :

    Posté par . Évalué à 5.

    « En raison d'une pandémie migraineuse sans précédent dans notre organisation notre activité sera suspendue jusqu'à nouvel ordre. »
  • # Peur de logiciel espion

    Posté par . Évalué à 1.

    A mon avis, ce n'est pas la beauté de l'open source et du partage de connaissance mais plutôt une protection fasse à d'éventuellogiciel espion qui pourrait être hébergé dans les drivers ou les périphériques.
  • # raté

    Posté par . Évalué à 3.

    Ah non, la chine ne promeut pas le logiciel libre. Les entreprises étrangères devront lui révéler leur secret industriel s'ils veulent s'implanter (production, recherche). Vu la stratégie actuelle (les ingé des boites étrangères se font debaucher dans les boites chinoises concurentes pour mieux exploité leur connaissance), il est evident que le but est clairement de dire au monde: Si vous voulez continuer d'utiliser nos formidables ressources et participer à notre extraordinaire croissance, vous devez baisser votre froc encore plus bas et ne pas avoir peur du pire.

    Après les entreprises font comme elles veulent : soit elles laissent leur "secret" partir, de toute facon tot ou tard les chinois auraient copié, soit elles vont ailleurs. La chine devient d'ailleurs trop cher bon bon nombre de délocalisation qui préfère la tailande, le vietnam, ...
  • # Next step?

    Posté par . Évalué à 2.

    Et les hommes libres, c'est pour quand?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.