Journal Pimp my FnacBook

Posté par .
Tags : aucun
4
25
déc.
2010
Cher Journal,

Je t'écris pour la première fois en ce beau jour de Noël pour te parler du cadeau que j'ai trouvé ce matin dans mon petit soulier: un FnacBook, c'est à dire un livre numérique, aka: une liseuse. Ma première réaction fut de m'asseoir en face du père Noël, qui s'était arrêté pour prendre un café, et de lui dire que non, décidément, je n'ai pas l'usage d'un livre numérique. J'ai beau lire beaucoup, je ne vois pas comment un appareil électronique, donc fragile, et qui fonctionne sur batterie pourrait remplacer un livre en papier, que je considère comme un objet absolument parfait, du moins pour l'usage que j'en ai. Le père Noël me dit de réfléchir et repartit par la cheminée.

A l'heure qu'il est, je n'ai donc pas encore déballé mon FnacBook et je me renseigne sur les détails techniques de la bête. Et LÀ, je dois dire que je suis épaté par ce que je vois sous le capot :

1) GNU/Linux
2) Papier électronique
3) Carte micro SD
4) Accéléromètre
5) Wifi
(et roulements de tambours)
6) Carte SIM GPRS/EDGE/3G (réseau SFR)

Je précise qu'il n'y a aucun abonnement lié à la carte SIM. Mon premier réflexe, c'est donc de me demander si je peux installer un navigateur sur la bête ? Car rends-toi bien compte, cher Journal, des capacités qu'offrirait un tel système : on parle là d'avoir un accès internet illimité pour zéro euro, sur un écran à encre électronique qui tient dans la paume de la main avec une autonomie de quinze heures (ok, je fantasme sur l'autonomie annoncée de l'appareil, qui ne prend probablement pas en compte la connexion 3G).

Bon, en gros : soit je parviens à trouver une manière de modifier l'UI et l'OS pour utiliser un navigateur, soit je rends la bête au magasin. Journal, qu'en penses-tu ? Est-ce que ce projet te paraît réalisable ?
  • # 3G

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je pense que l'accès 3G ne doit permettre que de se connecter qu'à la boutique de la FNAC. Et je suppose qu'Amazon, qui propose une offre équivalente, doit avoir une restriction de ce genre.
  • # You can hack it...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Hello,

    pour information, et du peu que j'ai trouvé sur cette machine, elle est du même type que le lecteur d'ebook Oyo, vendu par Thalia (libraire allemand) et France-Loisirs. Le lecteur Oyo est fabriqué par Médion et voici quelques-unes de ses caractéristiques:

    * Plateforme basée sur ARM (CPU Samsung S3C2416 400Mhz)
    * Système d'exploitation basé sur le noyau "Linux" (pas sûr qu'il y ait grand chose du projet GNU dedans vu que c'est de l'embarqué ou presque).
    * Format : 152x123x11,4 millimètres
    * Ecran: encre électronique SiPix 6" /800x600 pixels / 167 dpi / 16 niveaux de gris
    * Wifi/Carte microSD/USB 2.0
    * Fonctions de texte : Clavier tactile pour l'élaboration de notes et de signets
    * Fonctions de touches : 4 raccourcis clavier
    * Poids : 240 grammes
    * Capacité de mémoire : 2 Go, dont 1,5 Go utilisable
    * Prix: 149 € !

    Le FnacBook dispose de la 3G mais je suis presque sûr que c'est la même plateforme et dans tous les cas, ça tourne avec un noyau Linux, U-Boot comme bootloader et sans doute BusyBox.

    La bonne nouvelle c'est que même si cette machine est livrée complètement fermée, quelques hackers allemands ont eu la bonne idée de fouiller dedans et de trouver un moyen d'accès à un shell. Voici la doc du projet: http://www.fwma.de/pmwiki/pmwiki.php?n=Main.OYO . La machine étant sorti un peu plus tôt en Allemagne, ils ont eu plus de temps pour chercher ces éléments.

    Le Wiki du lien ci-dessus indique les caractéristiques techniques de la machine Oyo ainsi que le moyen d'accès. A priori, il semble que les logiciels non libres de la machine qui permettent la lecture d'ebooks sont codés au moins en partie avec Qt Embedded.

    Si tu as envie de passer du temps sur ton FnacBook et si tu veux en prendre le contrôle pour l'améliorer ou en détourner l'utilisation, tu devrais trouver des éléments sur ce wiki. Le lecteur Oyo dispose d'un navigateur Web mais qui semble ne fonctionner que vers le site du fournisseur de la machine. En revanche, le lecteur Cybook Orizon qui semble être basé sur la même plateforme (si on regarde les caractéristiques techniques) dispose lui d'un navigateur qui permet de surfer réellement sur le Web. Avec un peu de hacking, il doit être possible d'installer un vrai navigateur libre. Sans doute peut-on utiliser les binaires Debian qui ont été compilés pour ARM ?

    A priori, la majorité des lecteurs d'ebook tournent avec un noyau Linux et busybox. Sony utilise une distribution spécifique (Montavista "Linux"). Mais, dans l'ensemble, peu de machines sont hackables. Le Kindle 3 (Kindle Wifi) d'Amazon est complètement fermé même si certains arrivent à avoir un shell dessus, je ne parle pas des Sony (PRS-350/650). D'autres machines comme le Cybook Orizon qui semble basé sur la même plateforme que le Oyo mais avec une partie logicielle mieux armée avec gestion du multitouch par exemple, sont plus à la page du libre et livrent les sources des logiciels libres utilisés. Néanmoins, pour le Cybook, il n'y a pas encore de moyen officiel ou officieux de prendre la main sur la machine mais il semble que l'équipe de développement n'y soit pas opposée.

    Dans tous les cas, le lecteur Oyo et ses dérivés semblent être une plateforme sur laquelle il y a suffisamment d'informations pour espérer la rendre plus ouverte et mieux adaptée à nos utilisations qui n'ont même pas encore été imaginées par les décideurs de ces projets.

    Sinon, peux-tu nous dire ton ressenti sur cette machine (avant hacking) et surtout si tu trouves qu'elle est lente à l'utilisation ou non avec le firmware d'origine ? Car, un des défauts de l'Oyo est sa lenteur de "scrolling" des pages (qui semble liée à un problème purement logiciel car certains firmwares le corrigent)...

    Hacke bien...
    • [^] # Re: You can hack it...

      Posté par . Évalué à 1.

      Sympa les expériences menées sur l'OYO ! J'ai suivi ton lien, je suis même tombé sur une distrib pour liseuse à encre électronique : [http://openinkpot.org/]

      Comme je le disais, je n'ai pas encore d'avis sur le fnacbook parce que je ne l'ai toujours pas déballé... Je doute que le service d'échange de la fnac soit très compréhensif s'ils se rendent compte que j'ai touché à l'OS.
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Après vérification, il semble que le FnacBook soit dans la liste des dérivés de l'Oyo et que la procédure de hacking soit la même que celle décrite: le Fnacbook est explicitement dans la liste: http://www.fwma.de/pmwiki/pmwiki.php?n=Main.OYO#toc29 . Le FnacBook est fabriqué par Sagem (c'est le Sagem Binder).

        D'ailleurs, le firmware de chez la Fnac est explicitement téléchargeable et il contient le rootfs avec les programmes qui sont utilisés par la machine. Tu peux sans doute jeter un coup d'oeil dedans et recoller avec les éléments d'information du Wiki pour vérifier que c'est faisable.

        Certaines modifications semblent assez simples comme celle de changer certains fichiers de configuration pour modifier notamment le comportement du navigateur web.

        Au sujet de la modification de l'OS, tu peux toujours remettre le firmware d'origine...
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par . Évalué à 2.

        j'ai vu récemment cette machine à la Fnac, et elle semblait bien. Je ne savais pas qu'il existait un modèle non estampillé "fnac", ce que je préfèrerais à la rigueur, surtout si c'est moins cher. (Toujours aussi fair-play la Fnac, dans les autres lecteurs en "démonstration" (des Sony), un avait l'écran cassé, l'autre n'était pas branché et n'avait plus de batterie).

        Et si tu profitais de ton cadeau pour revoir ton jugement sur la lecture électronique ? C'est vrai que l'encre électronique est confortable à lire, et avec le nombre de livres libres de droit (les classiques etc), ainsi que les ouvrages libres, on n'a même pas besoin de s'embêter avec les drm.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: You can hack it...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Le Kindle 3 (Kindle Wifi) d'Amazon est complètement fermé même si certains arrivent à avoir un shell dessus

      Tu entends quoi par « complètement fermé » ?

      J'en ai eu un pour Noël (hier), il m'a fallu deux heures pour trouver les infos sur Internet, et trente minutes de plus pour avoir un shell SSH qui tourne dessus en permanence. Il y a même des gens qui commencent à développer des applications natives (un terminal pour accéder au shell directement par le Kindle, notamment).
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Hello,

        par complètement fermé, je pensais que le périphérique était bien verrouillé par Amazon qui jouait au jeu du chat et de la souris en envoyant des mises à jour permettant de ne pas pouvoir prendre la main (cf http://igorsk.blogspot.com/2007/12/hacking-kindle-part-2-boo(...) dans la partie firmware updates et vérifier que l'archive tar.gz est "scrambled"). Plus l'affaire 1984...

        Pour étayer cette impression, j'avais essayé de chercher des informations sur un hack possible de cette machine et j'étais tombé sur des éléments contradictoires qui ne me permettaient pas de conclure à une possible prise en main...

        Ton lien me démontre le contraire et c'est tant mieux ! Si tu peux fournir d'autres références, je pense que nous sommes nombreux à être preneurs...

        Car du côté hardware, le Kindle 3 fait mieux que le Oyo: 256 Mo contre 128 Mo, un écran avec un meilleur contraste (eInk Pearl vs SiPix), un vrai clavier (mais pas tactile mais on s'en fout). En revanche, côté logiciel, le Kindle 3 ne supporte pas le format ePub nativement... Au niveau prix, c'est kif kif (139$ vs 149€) !

        Donc peut-être que le Kindle 3 est également une bonne cible... A condition qu'Amazon joue davantage le jeu de l'ouverture !
        • [^] # Plus d'infos sur le Kindle3

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Hello,

          au delà de l'aspect fermé ou ouvert du Kindle, il y a un truc qui me gène beaucoup: c'est le flicage des utilisateurs par Amazon...

          Si vous lisez http://www.mattb.net.nz/blog/2010/12/07/under-the-cover-of-t(...) vous verrez à la fin de l'article que l'appareil renvoie bien des logs vers les serveurs d'Amazon...

          Si on peut désactiver ces remontées d'informations, c'est bien. Mais je pense que le travail pour assainir le système de ces envois de logs non désirés est sans doute fastidieux. Finalement, parfois, le mode parano est justifié...
    • [^] # Re: You can hack it...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      « mieux adaptée à nos utilisations qui n'ont même pas encore été imaginées par les décideurs de ces projets. »

      C’est vraiment les prendre pour des idiots… NOS utilisations, chez les libristes, c’est toujours les mêmes ! Quelle que soit la machine sur laquelle ils tombent, leur seul but est d’y faire toujours les mêmes choses : un ssh, un shell, un navigateur internet, parfois une messagerie et voilà…Vraiment pas dur d’imaginer ce qu’un libriste pourra en faire. Et Franchement, je vois pas l’intérêt… On dirait que ça vous hérisse qu’une machine ne puisse être conçue que pour faire une seule chose bien spécialisée ; il faut toujours que toutes les machines tendent vers la même utilisation générique et basique, celle d’un vague multi-fonction plus ou moins inutile.

      Vraiment, je préfère garder ma liseuse comme elle est (un Cybook Orizon de Bookeen), elle remplit très bien son office comme ça, et bricoler sur une machine qui est faite pour ça : mon PC.
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par . Évalué à 10.

        Allez, je donne une utilisation :
        En tant que développeur, je suis toujours en train de lire de la documentation technique (documentation d'API, manuels, tutoriels, articles scientifiques, etc) et ça me fatigue les yeux. Les liseuses à "encre électronique" m'intéressent vraiment pour ça.
        Avec une liseuse vérouillée : je peux lire ma doc si elle est au format PDF ou epub, point
        Avec une liseuse avec un système ouvert : je peux imaginer voir qt assistant porté pour la liseuse et donc consulter ma doc sous format qui est bien plus pratique (comparez les deux et vous verrez la différence)
        Voici un exemple qui utilise la liseuse comme ... liseuse (et pas serveur web ou je ne sais quoi).

        Et pour les autres formats c'est pareil. Avec une liseuse libre, je peux (ou pourrai) lire des formats "exotiques pour les constructeurs" comme le format opendocument, sous liseuse fermé c'est au bon vouloir du constructeur.

        C'est justement parce que je veux que ma liseuse fasse ce pourquoi elle a été conçue (lire tout type de documents) que le système doit être libre !
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.


        Vraiment, je préfère garder ma liseuse comme elle est (un Cybook Orizon de Bookeen), elle remplit très bien son office comme ça, et bricoler sur une machine qui est faite pour ça : mon PC.


        C'est triste ton avis sur GNU/Linux et le hacking dans l'embarqué...
      • [^] # Re: You can hack it...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si je n'ai pas envie de fournir mon numéro de carte bancaire à Amazon, je ne peux pas utiliser le système de synchronisation par wifi du Kindle. Donc, impossible de recevoir chaque matin ma fournée de RSS avant de prendre le métro.

        A moins bien sûr que je n'ai un accès SSH sur la machine, ce qui me permet d'ajouter un bête wget dans une tâche cron pour récupérer mes news favorites à 6h00 tous les matins.

        La liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

        (Et oui, je sais que je pourrais utiliser calibre et synchroniser par USB. Mais je n'ai pas forcément envie d'allumer mon ordinateur chaque matin avant de partir au bureau juste pour ça.)
  • # Was macht die Polizei ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Oula, FnacBook ??? FaceBook a remporté des procès pour moins que ça. Bon après ça devait être aux États Unis.
  • # Question concernant le réseau 3G

    Posté par . Évalué à 3.

    >Je précise qu'il n'y a aucun abonnement lié à la carte SIM. [...] on parle là d'avoir un accès internet illimité pour zéro euro

    Ca marche sans abonnement au réseau ? Je dois admettre que j'ai du mal à comprendre. Tu n'as aucun abonnement par défaut et il faut en prendre un pour y avoir accès ou ca fonctionne vraiment gratuitement ?

    Un fournisseur de téléphone qui te laisse accéder a son réseau et l'utiliser sans rien demander ca me laisse perplexe. Pourrait tu nous expliquer un peu plus ce point ?
    • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

      Posté par . Évalué à 2.

      Bah écoute, apparemment c'est comme pour le Kindle : pas d'abonnement à payer, rien, nada, et puis on se connecte et puis ça marche. C'est à se demander pourquoi je m'emmerde à payer un abonnement Internet "illimité" pour mon mobile.

      Dans le cas du Kindle il y a de la couverture 3G un peu partout dans le monde, en tout cas en France : [http://client0.cellmaps.com/viewer.html?cov=1]
    • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

      Posté par . Évalué à 6.

      parce que, comme pas mal d'appareil nomade à usage restreint (gps routier avec option LIVE par exemple) tu n'es pas censé faire tout et n'importe quoi sur le reseau 3G, mais uniquement pouvoir consulter le site du vendeur (du GPS ou du Fnacbook)

      et que du coup, le prix du livre que tu telecharges (car il doit pas etre gratuit je penses) doit tenir compte d'une part qui sera reversé à l'operateur.

      du coup tout le monde s'y retrouve ::
      - le vendeur de bouquin electronique car sont bouquins est dispo 'en ligne"
      - le vendeur du lecteur car il a une offre "cle en main"
      - le fournisseur du reseau, car il peut dire sur la pub "fonctionne grace à SFR"
      - le client car il n'a pas à payer un supplement pour pouvoir utiliser sa liseuse (à part acheter le bouquin comme il le ferait dans une librairie)
      • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

        Posté par . Évalué à 3.

        >tu n'es pas censé faire tout et n'importe quoi sur le reseau 3G, mais uniquement pouvoir consulter le site du vendeur

        Je vais peut etre dire un annerie, mais si je hack mon machin et que du coup je peut faire du ssh/p2p/html/etc. avec mon apareil, n'y a t il pas un risque que l'on me repère et que l'on me coupe l'accès en me disant : "Vous aviez un accès restreint et vous avez été repéré en train de faire des trucs que vous ne devriez pas pouvoir faire. Du coup votre sim a été dé-activé." ?

        J'ai déjà vu un mecs avec une cartes sim se la faire désactiver parce qu'il l'avait branché sur un ordinateur alors que c'était interdit dans le contrat qu'il avait avec son opérateur. (Ok le gars faisait du P2P comme un porc. C'est peut être pour ça qu'il s'est fait repérer mais lui payait un abonnement ... )

        Parce que du coup, si on achète ce genre de joujou et qu'on passe un temps fou à le hacker juste pour se voir retirer l'accès au réseau 15jours après avoir fini la bidouille, je trouve que l'intérêt est relativement limité.
        • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

          Posté par . Évalué à 2.

          ben du moment que tu "detournes" l'appareil de l'usage pour lequel il etait prevu, je penses que OUI le vendeur/operateur peut tres bien prendre les dispositions qui vont bien.

          tout comme tu perds la garantie d'un appareil que tu "bidouilles" (iphone jailbreaké, android rooté, voiture avec modification moteur, box dont tu changerais le disque dur)
          • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

            Posté par . Évalué à 2.

            A la différence près que pour que google ou renault sachent que j'ai modifier leur produit ca risque d'etre compliqué pour eux.

            En revanche les cartes sims sont identifié quand elles se connectent sur le réseau. Donc si sfr vend une carte réseau qui est sensé etre capable de tel type d'usage et qu'sfr voit la carte faire un autre usage, sfr doit pouvoir couper l'accès à la seconde où elle repère le "problème". Pire, comme les cartes ne sont sensé faire que ca, il suffit de "brider" la carte a ca. De tel sorte que meme si on bricole la tablette, on ira pas plus loin que ce qui était prévu à la base.

            Donc à mon avis il ne faut pas trop compter sur ces tablettes pour obtenir un accès gratuit et illimité au réseau.
            • [^] # Re: Question concernant le réseau 3G

              Posté par . Évalué à 3.

              Oui, faut pas espérer grand chose de l'acces 3G (les opérateurs sont radins).

              Soit le truc est déjà brider par sfr (débit, download limité),
              soit c'est pas encore bridé, mais des que ca va se savoir sfr va mettre en place le bridage.

              Donc au pire tu te fait désactiver ta sim voir ton FnacBook, tu te fais attaquer pour non respect des conditions d'utilisation du produit.
              Au mieux tu peux surfer gratos pendant quelque temps.
  • # tu reves :)

    Posté par . Évalué à 3.

    franchement, je penses que du coté de l'operateur, ils ont prevu un proxy dans leur infra.. (ou s'ils ne l'ont pas fait,ca ne va pas tarder)
  • # PixelQi

    Posté par . Évalué à 2.

    Et PixelQi, ça en est où ?

    Ils ont une tablette en ce moment, avec un tegra2 + 2 arm cortex 9 \o/ si si \o/
    Et un écran avec leur techno.

    Cela fait "longtemps" qu'on parle de PixelQi sans jamais en voir vraiment un morceau. Pourtant LA techno est géniale sur le papier (éléctronique :p)

    http://www.pixelqi.com/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.