Renault a écrit 4369 commentaires

  • [^] # Re: Impolitesse ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Petit guide à l'usage des développeurs de LL qui souhaitent se tirer dans le pied. Évalué à 8 (+5/-0).

    Exactement, c'est l'un des buts de l'empaqueteur que de faire le lien entre les utilisateurs de sa distribution et le projet officiel. L'utilisateur ne doit pas rapporter un bogue upstream directement (sauf s'il sait ce qu'il fait bien entendu).

    C'est le mainteneur du paquet qui doit évaluer si le bogue vient de ses changements ou de la distribution elle même (utilisation d'une bibliothèque différente par exemple) ou si c'est bien le projet upstream.

    C'est pour cela que maintenir un paquet dans une distribution sérieuse c'est du boulot, la génération du paquet n'est qu'une partie du travail à effectuer.

  • [^] # Re: Intérêt de MATE ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de MATE 1.20. Évalué à 3 (+0/-0).

    Chez Fedora c'est en partie mentionné : https://docs-old.fedoraproject.org/en-US/Fedora/26/html/Release_Notes/sect-welcome.html#sect-hardware-overview

    Ils disent bien que pour LLVMpipe il faut SSE2. C'est en fait le cas pour toutes les applications qui peuvent en tirer partie en fait.

    C'est vrai que ce serait bien d'avoir plus de détails sur la situation encore. Mais je suppose que comme pour tout : suffit que quelqu'un prenne en charge la question (en testant ou vérifiant) pour ensuite mettre à disposition l'information.

  • [^] # Re: Hem...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Misogynie et discrimination à l'embauche. Évalué à 10 (+11/-0).

    • En France, ce sont les femmes qui assument la majorité des tâches ménagères (même sans enfants). : Pourquoi?

    C'est malheureusement une assignation sexiste des tâches assez globale.
    Le soucis, je trouve, dans ce genre de débat, c'est que tout le monde veut faire bouger le rôle de la femme (lui ouvrir des métiers assez masculins aujourd'hui par exemple, renforcer leurs droits, instaurer des quotas d'intégration) mais il n'y a pas d'équivalent pour l'homme.

    Pourtant, si on souhaite que la position de la femme change, il faut également que celle de l'homme bouge aussi. Car les journées faisant 24h pour tout le monde, on ne peut pas demander aux femmes de s'occuper des gosses, développer une carrière et faire les tâches ménagères. Il faut qu'en même temps elles soient assistées par les hommes. Et que les hommes aient aussi facilement accès aux métiers féminins.

    On ne s'en rend pas compte, mais suffit d'être père un peu impliqué pour se rendre compte que la parentalité est du sexisme au quotidien de part les femmes ou institutions. La mère est toujours la référence pour tout ce qui est l'aspect scolaire des gamins, les parents qui récupèrent leurs gamins sont toujours assez surpris quand un homme fait son boulot de père, quand ce n'est pas en le rabaissant gratuitement (comme si une mère faisait forcément mieux que le père sur le sujet). Il faut également forcer la prise des congés parentales de manière équilibrée (bah oui, si le père ne peut rester que 11 jours avec sa femme et son bébé peu après l'accouchement, tu développes moins de liens, et tu n'incites pas à l'équilibre des tâches ménagères et des carrières).

    Bref, typiquement un bébé ça se fait à deux. Et un père peut largement s'occuper de son gamin. Mais l'école, la loi, les mères, les familles ou amis n'incitent pas vraiment à ce que le père assume pleinement son rôle. Et donc que la mère puisse de son côté développer sa carrière.

    Et c'est globalement cela pour tout. Si on souhaite des quotas de femmes d'un côté pour développer l'arrivée de femmes dans certains milieux, il faut faire l'inverse également pour les secteurs féminins. Ne bouger que la place de la femme de la société ne peut résoudre tous les soucis, car cela nécessite une coordination à tous les échelons et à redéfinir la place de tout le monde. Hommes inclus.

  • [^] # Re: Je sais pas quoi mettre comme titre

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de MATE 1.20. Évalué à 9 (+6/-0).

    Là encore, pas question de fenêtre unique sur l'écran…

    Je n'ai jamais parlé de fenêtre unique, GNOME gère très bien les fenêtres flottantes ou du pavant simple (2 ou 4). L'objectif en tout cas est que les menus, les docks et autre barre de menus soient le plus discrets possibles. C'est tout et de ce côté c'est une réussite.

    Et personne n'a dit que GNOME était parfait et convenait à tout le monde.
    On a tous nos méthodes de travail, nos habitudes, nos goûts et nos besoins. Il est bizarre de croire qu'un logiciel quelconque puisse satisfaire tout le monde, sur tous les plans.

    GNOME ne te convient pas, tant pis. Personnellement d'autres environnements ne me plaisent pas, je ne crache pas pourtant dessus ou je ne remets pas en question leur choix. Je conçois très bien que certains ont d'autres attentes.

  • [^] # Re: Je sais pas quoi mettre comme titre

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de MATE 1.20. Évalué à 7 (+4/-0).

    En effet, mais comme je fais un peu de développement, je suis souvent obligé d'installer diverses distributions, dont certaines sont sous GNOME 3 et du coup à chaque fois, je décompense…

    Je code aussi et je n'utilise que ma Fedora, pour tout.
    Et quand bien même une distribution serait à changer pour coder un truc spécifique (mais pour quelle raison ?), la plupart proposent plusieurs environnements assez facilement. Tu n'est pas obligé d'utilisé Gnome même si c'est le choix par défaut.

    Mais tu n'as pas répondu à ma question : c'est censé répondre à quel besoin ? Pourquoi diable ont-ils voulu un tel design ?

    Moi je trouve cela joli (mais c'est perso, comme tout ce qui touche à l'apparence).
    En dehors de tout cela, GNOME est très simple et efficace. Les interfaces sont épurées juste comme il faut, l'environnement est lui même minimaliste pour que tes fenêtres prennent un max la surface de ton écran et que tu te focalises dessus. Et je peux te dire que je trouve cela très agréable.

    Après que tu n'aimes pas, c'est autre chose, mais la conception de GNOME est très documentée et très appréciée de nombreuses personnes. À titre d'exemple je trouve que XFCE et MATE se ressemblent beaucoup sur de nombreux points. GNOME sort vraiment des sentiers battus en terme d'interface et c'est appréciable car ça apporte du choix.

  • [^] # Re: 6.0

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sortie de LibreOffice 6.0. Évalué à 10 (+19/-0).

    Ce n'est pas une version si légère que cela si on regarde les notes de version officielles : https://wiki.documentfoundation.org/ReleaseNotes/6.0/fr

    C'est la dépêche en réalité qui est trop succinct.

  • [^] # Re: Informations

    Posté par (page perso) . En réponse au journal CalcPvAutonome : appel à la traduction. Évalué à 4 (+1/-0).

    Une centrale individuelle typique envoie 3kW maximum sur le réseau, qui est déjà prévu pour cette charge sans aucun problème. A moins que tu ne penses plutôt au cas où une grosse zone (genre toute l'Europe) surproduit le midi…

    Je parle bien d'un scénario d'une production entièrement décentralisée avec la nécessité de stocker la production maximale quelque part (pas que sur des batteries, il y a des barrages aussi) à consommation actuelle. La production en été nécessiterait des liens bien plus forts qu'aujourd'hui.

    C'est sûr que si ce n'est qu'une partie seulement de la consommation qui est traitée ainsi, il n'y a pas de problème. D'où ma précision de tenir compte d'un cas isolé ou global.

  • [^] # Re: Informations

    Posté par (page perso) . En réponse au journal CalcPvAutonome : appel à la traduction. Évalué à 3 (+0/-0).

    • on tombe moins souvent en panne (pour le même coût d'entretien, bien sûr);

    Le coût d'entretien n'est pas le même.
    On oublie que dans un scénario 100% production décentralisée (avec l'effet réseau), il faudrait surdimensionner les câbles de distribution à l'échelle du pays pour prendre en compte la surcharge nécessaire en période de forte production (l'été en journée).

    viable économiquement

    Car le réseau te le rachète plus chère que le coût réel.
    En général la production solaire se fait au maximum lors d'une période de faible demande (en pleine journée, et en saison chaude), à un moment donc où le tarif de l'électricité est faible.

    Après tout dépend de si on considère la question à titre individuel ou de manière globale. En tout cas ce n'est clairement pas un sujet simple.

  • [^] # Re: Si j'ai bien compris...

    Posté par (page perso) . En réponse au journal LibreOffice, altération d'images intégrées :( ?. Évalué à 6 (+4/-1).

    Tu oublies que ta distribution préférée a normalement un mainteneur du logiciel en question et que tu dois remonter le bogue upstream à travers lui. Tu postes cela sur le gestionnaire de bogue de ta distribution et lui doit déterminer si c'est intéressant, lié à son travail ou upstream, si cela s'applique sur les versions récentes ou non.

    C'est son boulot de faire ça aussi, si l'utilisateur n'est évidemment pas assez compétent pour le faire lui même simplement.

  • [^] # Re: Que pensez-vous de la spécification IPv10 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 5 (+2/-0).

    choix du SECAM seule pays au monde avec cette norme

    Il ne faut pas exagérer, outre quelques colonies africaines, l'ex-URSS l'a en grande partie utilisée (la Russie entre autre). Et techniquement le S2CAM a une grande plu value sur le NTSC américain.

    On peut regretter de ne pas avoir utilisé le PAL, mais au moins la compatibilité S2CAM / PAL était facile à atteindre pour un seul appareil, le NTSC était plus délicat à intégrer avec les autres. :(

    Après c'est vrai que la France a une sale habitude pour le NIH. Mais c'est assez courant je pense pour une grande puissance, les USA, le Royaume-Uni et le Japon sont pas mal touchés par cette maladie.

    Heureusement que l'UE cadre un peu tout cela, la situation serait sans doute catastrophique sinon…

  • [^] # Re: Que pensez-vous de la spécification IPv10 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 10 (+10/-0).

    Je ne vois pas en quoi une telle loi devrait être diffusée dans les médias grand public. Tout comme de nombreuses lois assez techniques dans d'autres secteurs.

    De souvenir cela a été couvert un peu par les médias techniques style NextInpact. Ce qui me semble suffisant.

  • [^] # Re: Ha la mauvaise foi...

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 6 (+3/-0).

    Ps : bon, sinon LinuxFr toujours pas dispo en IPv6, ça fait sourire pour des gens sensés être en avance sur les autres, cordonnier mal chaussé :) (après, hébergement gratos et bénévoles, certes)

    Il peut être intéressant d'avoir un mot des admins pour expliquer pourquoi ce n'est pas fait, car beaucoup de sites webs et d'autres services ne sont pas compatibles IPv6.

    Est-ce que cela demande un gros travail pour eux (et forcément pas prioritaire) ? Peut être que c'est leur hébergeur qui ne le propose pas, du moins pas gracieusement. Ou peut être autre chose (juste une option à activer mais qui n'a pas été fait car pas sensibles à la question). Ou pire, l'hébergeur n'est pas prêt du tout pour ce genre de services.

    Cela pourrait donner une explication sur l'absence d'IPv6 sur autant de sites web.

  • [^] # Re: Que pensez-vous de la spécification IPv10 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 8 (+6/-1).

    Oui, c'est vrai que la France n'a aucune loi et que personne ne respecte rien c'est bien connu. Les opérateurs sont réputés pour faire vraiment tout ce qu'ils veulent.

    Quand même, je veux bien que la France ne soit pas parfaite, que nos opérateurs ne soient pas des divinités, mais bon, à t'écouter c'est vraiment comme si c'était le cas. C'est affligeant.

  • [^] # Re: Pourtant on a jamais été aussi proche :)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 4 (+2/-1).

    Mais pour des équipements dit "embarqué", comme c'est surement le cas pour beaucoup de caméras de vidéo surveillance connectées (pas chère) : il est probable qu'elles fonctionnes juste avec des microcontrôleurs sans MMU donc pas de linux ni de *BSD donc pas d'OS avec de pile IPV4+v6 toute faite.

    Je travaille dans l'embarqué, je suis conscient de tout cela. Mais à part pour des appareils en réseaux fermés (type un avion), c'est une problématique de plus en plus prise en charge. De moins en moins d'appareils n'ont pas de MMU ou un OS ne gérant par l'IPv6.

    Je ne nie pas leur existence à ces engins, mais de là à dire que cela bloque le déploiement de l'IPv6 il ne faut pas abuser. Nombre de pays ont une meilleure pénétration de l'IPv6 que nous sans poser le moindre problème.

  • [^] # Re: Que pensez-vous de la spécification IPv10 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 5 (+5/-3).

    L'ARCEP ne peut rien faire au plan mondial, elle peut s'occuper des opérateurs français et encore.

    Tu me parles d'État et de plan étatique pour la télévision (donc limité à un État) mais pour l'Internet cela doit être forcément mondial ? Ce n'est pas cohérent.

    Je veux dire, l'IPv6 peut se déployer en France via des textes français, la coordination mondiale n'est pas plus nécessaire que sur d'autres sujets. Car sinon je peux te parler des fréquences TV qui ne sont pas uniformes dans le monde entier (donc les constructeurs doivent prendre en compte), ni même les normes de diffusion (typiquement NTSC / PAL / SECAM quand c'était analogique).

    Mais on parle d'IPv6 là, pas du mobile.

    Des sujets sur lesquels l'État a un pouvoir règlementaire via l'ARCEP entre autre et cela fonctionne plutôt bien.

    Mais après, on peut parler du déploiement de l'ADSL ou de la 4G et aller dans des coins très sympathiques, mais dépourvus de la moindre antenne ou du moindre DSLAM. Donc, le «partout» est sans doute un peu trop fort.

    Le plan THD doit se finir à l'horizon 2025, dire qu'aujourd'hui il n'est pas fini c'est un peu logique…

  • [^] # Re: Que pensez-vous de la spécification IPv10 ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 5 (+6/-4).

    Mince, l'ARCEP n'existe pas ! Les opérateurs font vraiment tout ce qu'ils veulent, sans plan.

    C'est fou, Orange a obtenu ses fréquences mobiles unilatéralement, sans contraintes, et il n'y absolument aucun plan national (et même européen) pour avoir la THD partout.

    Si l'État contrôle plus le domaine télévisuel que les télécoms, cela n'empêche pas que l'État a un pouvoir régulateur fort dans ce domaine aussi. Et j'ai envie de dire, tant mieux que l'ARCEP ne soit pas comme le CSA.

  • [^] # Re: Risque ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Noyau vulnérable ou pas ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Je crois plutôt que les opérateurs misent sur l'absence de compétences techniques des utilisateurs pour les manipuler avec des chiffres trompeurs. Je ne compte plus le nombre de gens qui ne comprennent pas les données fournies par leurs FAIs.

    Ce n'est pas parce l'utilisateur ne comprend pas les chiffres indiqués qu'ils sont trompeurs. Au contraire même, parfois c'est dans son intérêt d'avoir une mesure physique standard qui facilite les comparaisons entre opérateurs et qui évitent justement la tromperie.

    Un exemple bien connu : l'énergie où tout repose sur le concept d'un kWh. Unité peu glamour, souvent mal comprise mais qui permet sans problème de comparer les fournisseurs d'énergie et de calculer l'impact d'un appareil électrique sur sa facture.

    Perso, quand je souscrit à un réseau, c'est le débit réel du réseau qui m'intéresse. Dans le cas du réseau internet, c'est donc juste le débit à partir d'IP

    IP 4 ou 6 ? Ce qui a une incidence non nulle (la taille de l'en-tête n'est pas identique).
    Je pense qu'il est délicat d'exprimer justement la taille maximale du tuyau loué en fonction d'une technologie vouée à évoluer. Présenter le chiffre physique comme c'est fait aujourd'hui évite le risque de tromperie car l'un utilise l'IPv6 et l'autre l'IPv4 dans le calcul commercial. Cela permet aussi de comparer l'évolution de la chose dans le temps car indépendant de la technologie employée.

    je suis censé être libre d'utiliser du TCP, de l'UDP, ou les autres.
    Du coup, penses-tu que la plupart des gens ont conscience du ratio utile des protocoles qu'ils utilisent? Je ne le pense pas.

    Justement, c'est là où tu es bancal. Tu dis que les histoires d'en tête protocolaires c'est trop complexe pour l'utilisateur moyen (et je suis d'accord) mais tu veux que l'opérateur te communique un chiffre au niveau de l'IP. C'est trompeur car cela ne prend pas en compte les en-têtes des protocoles au dessus (ce que l'utilisateur ne saura pas mesurer lui même de toute façon, donc au niveau IP il ne gagne rien) mais c'est pire car tu rends ta mesure dépendant d'une technologie. Or l'utilisateur avancé, comme toi, est capable de mesurer facilement l'impact à partir de la valeur commerciale.

    Bref, justement, ta proposition va amener de la confusion à l'utilisateur, sans rien lui apporter, tout ça pour t'épargner quelques calculs bateaux.

    Je pense, et si je pouvais me tromper ça serait génial, que les gens pensent qu'un fichier de 1Gio, avec une connection de 1Mio/s, ça se télécharge en 1000 secondes, et qu'ils appliquent cette "règle" élémentaire simple à tous leurs débits.

    Mais ta solution ne règle pas cette question, car il y a toujours HTTP, TCP et tout à prendre en compte. Que le FAI ne peut pas faire à ta place. Le mieux qui peuvent faire c'est de présenter des calculs du genre combien de temps pour télécharger un film ou des musiques d'une taille donnée. Mais c'est biaisé car lié à la technologie employée (IPv4 vs IPv6, TCP vs UDP, HTTP vs Torrent, etc.).

    Alors que je suis quasi sûr que les FAIs regardent eux le débit réel.

    Tout à fait, et comme je l'ai expliqué, c'est très bien ainsi. C'est la meilleure solution.

  • [^] # Re: Pourtant on a jamais été aussi proche :)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 8 (+5/-0).

    D'ailleurs l'ARCEP (qui fait un boulot colossal et pertinent dans l'ensemble) a un observatoire consacré à ce sujet : https://www.arcep.fr/index.php?id=13169

    Cela permet d'avoir une vue d'ensemble de la situation française et de constater que cela évolue bien.

  • # Pourtant on a jamais été aussi proche :)

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche La fin des IPv4 est très proche ! Les ennuis aussi…. Évalué à 10 (+7/-0).

    Beaucoup appareils que nous possédons fonctionnent en IPv4 seulement.

    Je ne sais pas où tu vis, mais tous les équipements et systèmes vendus dans le commerce aujourd'hui, et depuis de nombreuses années d'ailleurs (à part de rares exceptions ?) sont compatibles IPv6. Même les boxs des FAI.

    Le plus gros problème vient bien entendu de la mise à disposition de l'IPv6 par les opérateurs car cela demande un gros chantier en interne. Mais en France la situation se débloque peu à peu. En Belgique l'opérateur national Proximus (qui détient environ 50% du marché fixe) a activé l'IPv6 pour tous, rendant la Belgique numéro 1 en pénétration de la technologie.

    Mais si pour le fixe la situation progresse plutôt rapidement ces derniers temps, le mobile est encore à la traîne, je ne connais pas d'opérateurs européens le faisant (ni même dans le monde en fait) et il ne semble pas y avoir des expérimentations en ce sens.

    Selon Google, une requête sur 5 se fait en IPv6, ce n'est pas si mal : https://www.google.com/intl/en/ipv6/statistics.html#tab=ipv6-adoption&tab=ipv6-adoption

    Par contre, qui sera le premier opérateur à ne fournir que de l'IPv6 et quand ? Cela risque d'être long d'arriver à ce résultat.

  • [^] # Re: Risque ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal Noyau vulnérable ou pas ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Ça dépend. Quand on dit que ton réseau est 1 Gbit/s cela prend en compte les en-têtes Ethernet, IP, TCP, HTTP, etc. Tout ceci est déjà pris en compte. C'est-à-dire qu'au niveau applicatif le maximum théorique d'une telle connexion est de 1 Gbit/s moins la taille de toutes les entêtes de la pile réseau employée par requête multipliée par le nombre de requêtes dans la seconde.

    Donc je ne vois pas où tu veux en venir.

  • [^] # Re: Services UEFI ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal linuxboot/nerf update et une annonce concernant la linux fondation. Évalué à 2 (+0/-1).

    C'est plus du tout pareil que :

    Je parlais de la représentation accessible aux OS. Que l'UEFI travaille sur ces données ou non est une question totalement indépendante.

    Le problème c'est que ce genre de chose ne sert à rien, ça ajoute beaucoup de complexité pour rien.

    La méthode simple (qui marche souvent, à savoir faire UTC + fuseau horaire + décalage d'heure d'été) ne prend que quelques lignes et apparemment quelques octets seulement pour sauvegarder ces infos. Très compliqué en effet.

    La véritable difficulté c'est de faire une fonctionnalité parfaite, mais apparemment personne ne s'en préoccupe outre mesure. Et sans mises à jour régulière c'est voué à l'échec.

    ça sera 1000x mieux qu'une interface passé au google-translate

    Comme beaucoup d'UEFI sont programmés en Asie, en réalité c'est l'anglais qui est une traduction. :-)

    Je comprend bien que l'UEFI permet une abstraction qui standardise et fait qu'on peut installer n’importe quel OS sur n’importe quel PC; mais l'UEFI n'as pas besoin d'être un OS pour faire ça.

    Honnêtement tu te focalises sur des détails de l'UEFI, c'est quand même assez fou. L'UEFI fait beaucoup de chose bien plus complexes (tout comme le BIOS en son temps) c'est dans l'ordre des choses que ce soient des OS à part entière. D'ailleurs NERF semble les remplacer par du noyau Linux, preuve que cela fait sens.

    Tu sais que GRUB, U-boot et tout qui ne sont que des chargeurs de démarrage sont également d'une complexité importante ? Bah oui, initialiser le matériel, gérer des systèmes de fichier, de la cryptographie, du réseau, etc. c'est du gros boulot.

  • [^] # Re: Services UEFI ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal linuxboot/nerf update et une annonce concernant la linux fondation. Évalué à -1 (+0/-4).

    Merci je sais très bien la difficulté de représenter le temps, je suis d'ailleurs en plein dedans.

    Mais comme mentionné dans d'autres sujets, parfois il vaut mieux quelque chose qui fonctionne bien pour 90% des cas et dont le problème pour les autres est mineurs que de n'avoir rien du tout.

    Et comme cela a été indiqué, l'UEFI peut jouer avec ces données pour en tirer quelque chose (à l'affichage de son menu par exemple). Cela n'en est pas une obligation, et globalement l'OS au dessus est responsable de maintenir l'heure réelle sous-jacente (après tout, c'est lui qui a accès au NTP et à la configuration de l'utilisateur directement).

    Comme on peut s'en douter la plupart de ces cas impliquent un programme complexe et surtout des mise à jour régulière, quel intérêt à faire ce genre de chose au niveau de la carte mère ?

    La question est : pourquoi pas ? Est-ce grave si la carte mère pour de l'affichage essaye d'afficher une donnée intéressante même si ça peut être faux dans quelques cas ?

    Tu vas reprocher à des constructeurs de proposer l'affichage de leur interface UEFI en chinois mais pas en français car tant que toutes les langues ne seront pas dispo ce ne sera pas parfait ? (cas d'une carte mère chez moi, anglais ou mandarin). Je trouve vraiment que tu t'emportes pour pas grand chose dans ce cas-ci.

    Et l'UEFI a au moins unifié la politique de manière universelle (car à priori d'autres architectures que l'x86 vont reprendre la spec). Et quelque soit l'OS. Avec les BIOS d’antan, c'était un peu la loterie, suffit de constater les bogues de l'heure quand tu passais de Windows à Linux en dualboot…

    Tant qu'on y est pourquoi pas y mettre un OS ? au wait

    Quel est le problème ?

    Le matériel est devenu un centre de technologie très complexe. Le processeur Intel / AMD / IBM / ARM / autre n'est plus maître à 100% de la machine. Il est guidé par des dizaines de processeurs ou microcontrôleurs avec leur propres logiciels voire mini-OS dedans. Et je ne parle même pas des cartes graphiques qui sont presque des ordinateurs complets à eux seuls. Il est naïf de croire que tu vas retrouver le contrôle de l'ensemble avec ton Linux logé dans le disque dur.

    Mais cela a aussi un avantage, comme le processeur principal ne gère pas cela lui même, Linux n'a pas à le faire non plus, et avec la quantité astronomique de combinaison possible, c'est une bonne chose pour la portabilité de nos systèmes et leur fiabilité.

  • [^] # Re: Services UEFI ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal linuxboot/nerf update et une annonce concernant la linux fondation. Évalué à 7 (+5/-1).

    En clair un petit malin peut recuperer l'ensemble de tes donnees si il le souhaite grace a cette magnifique technologie qu'est UEFI.

    Tout à fait, de même s'il a inséré une porte dérobée dans ton processeur, le firmware de ton espace de stockage ou le noyau de ton OS.

    L'UEFI est un composant parmi d'autres qui a de grandes possibilités sur ta machine, mais heureusement son accès n'est pas aisé, généralisable à grand échelle (l'UEFI d'un constructeur n'est pas compatible avec un autre en terme de code et d'initialisation, seule l'API l'est). Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

    Le role d'un BIOS c'est juste d'initialiser le hardware et de s'effacer lorsqu'un O/S demarre

    C'est un point de vue, mais qui globalement ne colle pas à la réalité.
    Même avec l'UEFI, si tu dialoguais directement avec le BIOS tu pouvais jouer à faire des trucs rigolo. Le BIOS sur x86 ne s'est jamais totalement effacé devant l'OS en fait.

    Et c'est d'ailleurs un intérêt du BIOS que de fournir une petite abstraction de la machine en dessous pour aider le noyau dans cette tâche. N'oublions pas que c'est en partie cela qui fait que l'ARM est une plaie à gérer car la l'initialisation et la découverte du matériel doit se faire à la main.

    C'est secure serieusement ?

    Il faut faire attention à distinguer un standard sécurisé et son implémentation qui peut ne pas l'être.

  • [^] # Re: Services UEFI ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal linuxboot/nerf update et une annonce concernant la linux fondation. Évalué à 3 (+0/-0).

    Ce qui soit dis en passant n'est pas un problème. Pourquoi l'UEFI de la carte mère devrait être incapable d'afficher l'heure réelle de chez moi quand j'y vais dedans ? D'autant que ce n'est pas si compliqué avec un OS qui supervise cela au dessus de lui.

  • [^] # Re: Services UEFI ?

    Posté par (page perso) . En réponse au journal linuxboot/nerf update et une annonce concernant la linux fondation. Évalué à 9 (+6/-0).

    Alors là je me demande : le BIOS gère donc tous les fuseaux horaires et changements d'heure !!?? mais pourquoi faire ? C'est pas plutôt à l'OS de gérer ça ? … soit j'ai mal compris : l'UEFI ne calcule pas lui même les changements d'heure mais dispose juste d'un champ "timezone" et d'un champ "DST rules" qui permet à l'OS de le faire ;

    C'est ça, en gros l'UEFI permet aux différents OS de gérer l'heure matérielle de la machine proprement de manière univoque.

    Cela évite les soucis du passé où Windows et Linux n'interprétait pas le BIOS de la même façon à ce sujet, donnant des heures différentes selon l'OS que tu employait si tu passais de l'un à l'autre.