Journal Bassel Khartabil, développeur du libre, secrètement condamné à mort par le gouvernement syrien

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
50
23
nov.
2015

Bassel Khartabil(Source)

Bassel Khartabil (en), aussi connu sous le nom de Bassel Safadi, est développeur de logiciels libres. Il est le directeur de la technologie (CTO) et le co-fondateur de la société de recherche collaborative Aiki Lab, et le CTO de Al-Aous, une organisation effectuant des recherches et des publications dédiées aux arts et sciences archéologiques en Syrie. Il a notamment contribué à Wikipédia, Mozilla Firefox ou encore OpenClipart. Il a aussi été chef d'équipe pour la branche syrienne de Creative Commons. Un de ses travaux les plus récents porte sur la reconstitution 3D de la cité de Palmyre. Le Directeur du MIT Media Lab lui offre d'ailleurs la possibilité de venir continuer ce travail pour la protection du patrimoine mondial au sein de l'Université américaine du MIT. Ce projet pourrait permettre de sauvegarder la mémoire de ce lieu.

Lors de la révolution syrienne en 2011, Bassel Khartabil a utilisé ses connaissances technologiques pour faire la promotion de la liberté d'expression et d'un Internet syrien ouvert. Ce combat lui a valu le Digital freedom award de l'Organisation Index on Censorship.

Il a été arrêté le 15 mars 2012 lors du premier anniversaire de la révolution en Syrie. Détenu au secret pendant 8 mois et torturé par les services de renseignement syriens, il a été condamné pour atteinte à la sécurité de l'Etat, lors d'un simulacre de procès où il n'a pu être défendu par un avocat. Il se trouvait depuis dans la prison d'Adra à Damas. Le groupe de travail sur la détention arbitraire, mandaté par l'ONU, a appelé à sa libération immédiate.

Depuis le mois d'octobre 2015, il a été transféré de la prison d'Adra vers un lieu inconnu, ce qui laisse craindre pour sa vie.

Sa femme, Noura Ghazi, a annoncé sur Facebook le 12 novembre 2015 que Bassel Khartabil semble avoir été secrètement condamné à mort :

"Je viens de recevoir des nouvelles inquiétantes et choquantes selon lesquelles Bassel a secrètement été condamné à mort. Je pense que cela signifie que le transfert vers la prison militaire était très dangereux. Je n'ai réellement pas d'autres informations. Que Dieu lui vienne en aide, nous espérons que ce n'est pas trop tard. Nous sommes morts d'inquiétude pour sa vie." (Source)

Il est impossible de confirmer officiellement ces inquiétantes informations, malgré de fortes suspicions de nombreuses ONG.

En ces temps douloureux, il est important de se remémorer le combat de ces défenseurs de la liberté qui mettent leur vie en péril pour protéger des valeurs que nous partageons. Bassel Khartabil en est un valeureux représentant, parmi bien d'autres anonymes dont les souffrances de la lutte pour la liberté sont trop souvent étouffées dans le silence. Ne les oublions pas !

Free Bassel

Les sources

http://freebassel.org/ où se trouve notamment cette lettre de soutien que vous pouvez signer http://freebassel.org/campaign/letter/

https://en.wikipedia.org/wiki/Bassel_Khartabil

https://boingboing.net/2015/11/20/assad-government-secretly-sent.html

http://joi.ito.com/weblog/2015/11/13/urgent-reports-.html

https://www.eff.org/offline/bassel-khartabil

Un fil de discussion sur reddit avec de nombreux liens, notamment des moyens d'action https://www.reddit.com/r/linux/comments/3tow13/urgent_syrian_death_sentence_for_free_software/

https://www.hrw.org/fr/news/2015/11/20/syrie-craintes-pour-la-vie-de-lactiviste-bassel-khartabil

  • # Propagande

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    Répugnante propagande de guerre.

    Les "développeurs de logiciel libre" (pff, et ta soeur, je déteste qu'on me prenne pour un jambon comme ça) syriens qui meurent tous les jours sous les bombardements US, Human Rights Watch (Organisation US, le pays en guerre contre le méchant dont parle ce journal, no comment) ne fait pas de campagne de pub dessus. Il se passe toutes les semaines en Syrie (et en Tunisie, et en Lybie, en Irak je t'en parle même pas, et sur les 5 ou 6 fronts ouverts par les US depuis le 11/9) la même chose que ce qui est arrivé l'autre vendredi, mais t'as raison, libérez machin, il fait du logiciel libre. Minable à plus d'un titre, dont le moindre n'est pas ce corporatisme fort déplacé. Une fois de plus, de la propagande, on prend un cas (très possiblement bidon, j'ai confiance en aucun des liens cités - je fais ce que je veux, moi aussi - et de toutes façons c'est pas le sujet, le sujet c'est comme d'hab la hiérarchie de l'information en particulier, et le foutage de gueule en général) on fait un bel article avec de beaux visuels de pub (rien que ça devrait te la mettre à l'oreille mais bon) on en appelle à l'émotionnel, et derrière il y un agenda carrément visible comme le nez au milieu de la figure, mais attends le chaton est si mignon, et puis ça coûte pas cher de plusser hein?

    Eh ben réfléchis encore.

    • [^] # Re: Propagande

      Posté par . Évalué à 10.

      T'as pas peur de dénoncer grave !

      • [^] # Re: Propagande

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ouais t'as vu, that's what I do :)

        Que ce soit bien clair: Ce n'est pas le journal, et encore moins son auteur que je "dénonce grave" au contraire, ça montre même de l'humanité et de la compassion, raison de plus pour être outré de ce que ces nobles sentiments soient manipulés au service de causes si ignobles (le contraire de noble) c'est cette énorme machine de guerre qui manipule mes amis contre moi et contre mon pays, contre mon monde. je considère tout le monde ici avec le plus grand respect, et d'ailleurs, je trouve qu'on devrait carrément éviter les journaux politiques, mais c'est juste moi.

        PS - et si, j'ai peur, qu'est-ce que tu crois.

    • [^] # Re: Propagande

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le journal ne contient pas les « développeurs de logiciel libre », terme sur lequel tu bases ta rhétorique. Il parle d'un individu détenu par un gouvernement, comme souvent dans les appels de l'EFF, de Amnesty International, de RSF (1 ou 2) ou d'autres associations appelant à libérer des détenus politiques (et pas uniquement dans des pays en guerre…). Et il s'avère que cet individu est développeur de logiciel libre, et qu'il est Syrien. Si je te suis bien, on aurait dû interdire aux scientifiques de parler d'Andreï Sakharov, aux politiques de parler de Nelson Mandela, aux écrivains blogueurs de parler de Raif Badawi et aux avocats de parler de Gao Zhisheng. Et toujours si je te suis bien, tant que la France n'aura pas réglé tout son passif (Françafrique, décolonisation en général, commerce avec les dictatures, collaboration, etc.), les Français n'auront rien à dire (pour les non-Français, vous pouvez décliner avec un autre pays ça marche aussi).

      Eh ben réfléchis encore.

      • [^] # Re: Propagande

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 23/11/15 à 17:07.

        Le journal ne contient pas les « développeurs de logiciel libre », terme sur lequel tu bases ta rhétorique.

        Le journal contient le terme « développeur de logiciel libre » si tu veux pinailler. ? Je ne comprends pas ta phrase.

        Si je te suis bien, on aurait dû interdire aux scientifiques de parler d'Andreï Sakharov, aux politiques de parler de Nelson Mandela, aux écrivains blogueurs de parler de Raif Badawi et aux avocats de parler de Gao Zhisheng.

        Tu ne me suis pas bien. Au contraire, il faut parler de tout le monde. Avec nos mots, et de préférence nos médias (blogs, etc.). C'est pas aux "associations" et autres ONG (Organisations Non Gouvernementales, trois mots, deux mensonges) subventionnées à mort, elles-même participant du processus de guerre, à "appeller à liberer" quoi que ce soit à coups de placards de pubs et de campagnes de buzz à six chiffres. Désolé, mais je marche pas, et c'est juste ça que je dis, tu permets ?

        Et toujours si je te suis bien, tant que la France n'aura pas réglé tout son passif (Françafrique, décolonisation en général, commerce avec les dictatures, collaboration, etc.), les Français n'auront rien à dire (pour les non-Français, vous pouvez décliner avec un autre pays ça marche aussi).

        Et là, c'est moi qui ne te suis plus du tout, quel rapport ? Je ne parle pas de passif mais de présent..?

        • [^] # Re: Propagande

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Le journal contient le terme « développeur de logiciel libre » si tu veux pinailler. ? Je ne comprends pas ta phrase.

          Parce que tu fais une généralisation. On parle d'une personne et toi tu attaques sur le corporatisme des développeurs du libre.

          Et là, c'est moi qui ne te suis plus du tout, quel rapport ? Je ne parle pas de passif mais de présent..?

          C'est toi qui a amené les États-Unis et la guerre en Syrie dans ce débat et qui sous-entend que l'on ne devrait pas entendre les Américains ou les Syriens dans cette histoire. Moi je dis que si on doit interdire à tous les pays (et par extension leurs citoyens, média et asso/ONG) en guerre de s'exprimer, ça va être calme. Si on doit interdire de s'exprimer tous les pays (et par extension leurs citoyens, média et asso/ONG) qui ont du sang sur les mains (au présent ou au passé proche), ça va être calme aussi. Et je ne marche pas sur une généralisation à pas cher « toutes les ONG sont pourries ».

      • [^] # Re: Propagande

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 23/11/15 à 17:16.

        Attention, point Godwin dans deux minutes … top !

        Edit : ceci étant, xaccrocheur, ton premier message n'incrimine pas très explicitement les ONG. Maintenant, sur le principe, je te rejoins. Même si je te trouve dur de ne faire confiance à aucun des liens cités ?!?

    • [^] # Re: Propagande

      Posté par . Évalué à 0.

      Je suis a moitie d'accord.
      Oui c'est vrai, le sujet d'un "defenseur de la liberte" fait le buzz, que dis-je, explose juste apres certains evenements et juste sur le debut d'une "guerre". Ca donne vraiment une impression de propagande: ca arrange beaucoup de monde aux pouvoirs et justifie beaucoup d'actions militaires.
      Mais! Je ne suis pas du tout convaincu que se soit vraiment la raison fondamentale et reelle du succes de cette campagne. Pour moi, il est surtout dut au fait que les gens en parlent et le transmettent. C'est internet, pas la tele ni la radio.
      Et si les gens le font, c'est parce qu'ils se sentent concernes. D'ailleurs, tu en parles avec des termes forts, tu cree le debat, ca marque les esprits (moi je me souviendrai de cette histoire grace a toi alors que j'etais deja pret a oublier).
      Par contre, tu peux parler de la propagande en amont, du battage mediatique incroyable, des termes utilises par les hommes politiques, parlant de guerre, de securite etc. Cette propagande existant pour des raisons diverse, la plu pathetique etant de ne pas laisser l'opportunite du prime-populisme a l'adversaire politique.
      Cette propagande la est bien reelle!

      PS: desole pour le qwerty et l'approximation orthographique, zavez vu l'heure?

    • [^] # Re: Propagande

      Posté par . Évalué à 10.

      Ma soeur va bien, je te remercie. J'ai bien compris que ce n'était pas une attaque personnelle, voire simplement une attaque contre ce message. Ce serait davantage une dénonciation générale et agacée de la manipulation médiatique de l'émotion collective, qui est froidement contrôlée par les idéologies dominantes.

      Mais tu me prends un peu pour le perdreau de l'année (ce qui me fait plaisir d'une certaine manière, ça m'accorde un peu de naïveté dont je veux bien me parer pour défendre un individu).

      Je ne comprends pas vraiment ta position. Peut-être pourrais-tu l'étayer plus précisément. Est-ce le lien vers l'article de Human rights watch qui te dérange tant ?

      Si ça peut te rassurer, je n'adhère pas forcément aux valeurs de cette ONG, et je peux si tu veux dénoncer clairement à ta place (tu ne le précises pas) le lien financier entre Soros et HRW par exemple. Voilà une dénonciation claire de l'idéologie en place !

      Je me base simplement sur cette article de manière factuelle (l'article le plus détaillé en français et le plus récent ; une autre source si jamais déjà cité en octobre sur linuxfr et l'article très détaillé et de bonne facture de slate sur ce sujet, que j'ai oublié de citer).

      En ce qui concerne les autres sources, le "freebassel" est géré par sa femme et ses amis, boingboing, c'est un article de Doctorow, Joi Ito, directeur du MIT Media Lab, l'EFF plutôt une pensée libertarienne au niveau de ses fondateurs comme Barlow ou Gilmore (aucune idée sur la majorité de ses membres) (si tu leur fais pas confiance, ça va être difficile avec "let's encrypt" en fonction du succès du projet), les commentaires de Reddit une bande de geeks incontrôlables mais si attachants, et wikipédia, même chose il me semble que l'EFF (pour Wales en tout cas, qui est libertarien, mais qui ne peut maîtriser idéologiquement ce vaste projet et les rédacteurs d'article).

      Comme ça, c'est plus clair idéologiquement pour les sources.

      Alors, il n'y a vraiment pas de corporatisme ici (je ne suis qu'un développeur amateur, vraiment pas pro), juste une volonté de relayer une information qui me semble importante par rapport à un individu en danger, qui contribue aux mêmes projets libres qu'un grand nombre d'entre nous. Je ne parle pas de "les développeurs" mais de "un développeur", qui partage des valeurs identiques aux nôtres (voilà pourquoi c'est publié ici), notamment par rapport aux creative commons et qui a été arrêté pour en faire la promotion politique (un grand nombre d'entre nous sont dans cette situation, notamment lors des nombreuses conférences relatives aux logiciels libres auxquelles nous participons).

      Si ce qui t'agace, c'est que bien d'autres individus meurent, au-delà de leurs professions, je veux bien le dénoncer avec toi. Surtout si tu soulignes notre responsabilité (ou plutôt l'irresponsabilité de nos actions). Nous pouvons même questionner les frappes occidentales actuelles quant aux possibles victimes collatérales qui ne semblent pas vraiment intéresser les médias.
      Si tu dénonces le côté va-t-en-guerre irréfléchi de nos sociétés, qui est d'une grave irresponsabilité géopolitique et conséquemment humaine, je veux bien aussi me tenir à tes côtés.

      Mais tu devrais être plus précis. Dans tous les cas, je suis au courant de ce que tu sembles dénoncer. Et je veux bien même me laisser un peu manipuler, pour mettre en avant le sort réservé à un individu qui n'a fait que souhaiter un peu de liberté pour son peuple—et qui l'a fait avec conscience du risque, ce que je trouve valeureux (voir l'article de slate à ce sujet notamment le passage relatif à sa présence en 2011 au Creative Commons Summit).

      • [^] # Re: Propagande

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Ma soeur va bien, je te remercie. J'ai bien compris que ce n'était pas une attaque personnelle, voire simplement une attaque contre ce message. Ce serait davantage une dénonciation générale et agacée de la manipulation médiatique de l'émotion collective, qui est froidement contrôlée par les idéologies dominantes.

        En gros oui, c'est ça. Merci de ta réponse argumentée (et bourrée d'infos au fait, merci) et apaisante :)

        Alors, il n'y a vraiment pas de corporatisme ici (je ne suis qu'un développeur amateur, vraiment pas pro), juste une volonté de relayer une information qui me semble importante par rapport à un individu en danger, qui contribue aux mêmes projets libres qu'un grand nombre d'entre nous.

        Non mais rien que ça c'est bizarre. Admettons que ce soit vrai, ce que je suis tout disposé à croire ; ce bruit médiatique, finalement, tu penses vraiment qu'il profite à ce gars ? Techniquement, réellement, en termes d'effet général recherché, moi j'y vois surtout une pénétration par la fenêtre de toujours le même concept: Il faut larguer des bombes sur la Syrie jusqu'à ce que plus rien ne tienne debout. Et ce Bassel Khartabil, s'il est vivant, est probablement sous ces very bombes que cette campagne indécente pushe (ne me dis pas qu'elle va dans le sens contraire) en appuyant sur tous nos boutons. Je postule que Soros n'en a rien à taper de Bassel Khartabil.

        Je ne parle pas de "les développeurs" mais de "un développeur", qui partage des valeurs identiques aux nôtres (voilà pourquoi c'est publié ici), notamment par rapport aux creative commons et qui a été arrêté pour en faire la promotion politique (un grand nombre d'entre nous sont dans cette situation, notamment lors des nombreuses conférences relatives aux logiciels libres auxquelles nous participons).

        Mais qui dit ça ? Et qui peut croire cette fable pour enfants qu'un régime aux abois, qui fait face au dernier cri en matière de de conflit armé comme celui de la Syrie en a quoi que ce soit à taper de Creative Commons ? Où est le procès-verbal, que s'est-il réellement passé ? C'est facile de déclencher le chaos et de venir pleurnicher après que des geeks comme nous se font emprisonner, massacrer, disparaissent sans laisser de traces, c'est ça la guerre, tu m'étonnes qu'on sera les premiers à y passer, je te le fais pas dire, et c'est contre ça qu'il faut se battre. Pas avec, quoi, contre.

        Peace.

        • [^] # Re: Propagande

          Posté par . Évalué à 10.

          Je comprends un peu mieux ta position, et je partage aussi l'idée qu'il existe une manipulation idéologique dans de nombreux cas, qui n'est même pas forcément consciente (j'écarte là les théories du complot en tout genre) mais résulte davantage d'effets de système.

          Dans celui-ci, j'ai la naïveté de croire à l'honnêteté de la description. Je pense qu'on parle tellement de lui pour diverses raisons (rien d'analytique ici, ce qui me vient à l'esprit) : 1) vu le milieu du libre dans lequel il a évolué, ses connaissances (notamment occidentales) étaient plus à même de tirer les bonnes ficelles de la communication du web 2) un sentiment de solidarité des internautes qui se sentent concernés (au-delà du simple milieu des développeurs, de nombreuses personnes participent à wikipédia par ex.) 3) l'effet de viralité du net 4) l'insistance de ses proches 5) peut-être des interventions tierces, comme souvent, d'individus ou organisations qui s'en servent symboliquement pour faire la promotion de leurs propres intérêts. Mais bon, quasiment dans n'importe quelle situation de la vie, tu trouveras ce parasitage, d'ampleur plus ou moins grande (la vente de produits dérivés peut l'illustrer).

          Ce dernier point (qui te dérange, et qui existe sans doute) me semble moindre dans la viralité de cette information, l'élément crucial de l'effet de viralité demeure l'empathie à mon sens. Après savoir si cette empathie est manipulée relève d'une autre question, à laquelle je n'ai pas de réponse dans ce cas. Et même s'il y avait dans ce cas manipulation, je pense que les conséquences générales seraient humainement davantage bonnes que mauvaises (juste mon opinion).

          Non mais rien que ça c'est bizarre. Admettons que ce soit vrai, ce que je suis tout disposé à croire ; ce bruit médiatique, finalement, tu penses vraiment qu'il profite à ce gars ? Techniquement, réellement, en termes d'effet général recherché, moi j'y vois surtout une pénétration par la fenêtre de toujours le même concept: Il faut larguer des bombes sur la Syrie jusqu'à ce que plus rien ne tienne debout. Et ce Bassel Khartabil, s'il est vivant, est probablement sous ces very bombes que cette campagne indécente pushe (ne me dis pas qu'elle va dans le sens contraire) en appuyant sur tous nos boutons. Je postule que Soros n'en a rien à taper de Bassel Khartabil.

          Je ne sais pas. Je l'espère fortement (naïvement sans doute, selon ton analyse). Même si cela ne sert à rien, je choisis de me faire le relais de cette information avec l'espoir intact que cela serve peut-être à quelque chose (à ne pas oublier tout du moins, ou dans le plus faible des cas, à mener une réflexion, comme nous pouvons le faire ici).
          Il se trouve sans doute à Damas, donc pas sous les bombes dont tu parles. Mais je suis d'accord que la moindre circonstance est utilisée aujourd'hui politiquement comme un moyen de nourrir les postures belliqueuses. Sur le cas de Soros, je ne sais pas. L'action de ce personnage est trop contradictoire, à mon sens, pour être prise au sérieux (pour une analyse philosophique de l'attitude de Soros et plus généralement de l'idéologie, je te conseille "First as tragedy, then as farce" de Zizek). Et dans ce combat idéologique, les acteurs s'effacent face aux systèmes, comme si l'idéologie devenait une mécanique indépendante des acteurs.

          Mais qui dit ça ? Et qui peut croire cette fable pour enfants qu'un régime aux abois, qui fait face au dernier cri en matière de de conflit armé comme celui de la Syrie en a quoi que ce soit à taper de Creative Commons ? Où est le procès-verbal, que s'est-il réellement passé ? C'est facile de déclencher le chaos et de venir pleurnicher après que des geeks comme nous se font emprisonner, massacrer, disparaissent sans laisser de traces, c'est ça la guerre, tu m'étonnes qu'on sera les premiers à y passer, je te le fais pas dire, et c'est contre ça qu'il faut se battre. Pas avec, quoi, contre.

          C'est pour cela que j'ai précisé qu'il faisait une utilisation politique des valeurs du libre (si tant est qu'il existe une vision non-politique de ces valeurs). Il est des premières révoltes libérales (dans le sens large du terme), qui souhaitaient établir davantage de liberté d'expression en Syrie (suite notamment à l'ouverture en 2011 de certains réseaux sociaux en Syrie). Il n'est pas bon de faire une telle promotion dans de ce genre de régime, tu t'en doutes sûrement. Il y a suffisamment par exemple de journalistes malmenés à travers le monde pour en témoigner.

          Que ces valeurs intéressent mercantilement des entreprises sans doute, qu'elles défendent Bassel Khartabil pour des raisons pécuniaires peut-être pour les plus nauséabondes, cela ne change pas le fait que dénoncer la situation de cet homme s'est imposé à moi comme une nécessité au-delà d'un quelconque parasitage. Mais il est de la même nécessité de dénoncer tous les dommages collatéraux humains, ainsi que les manipulations politiques qui sont faites dans ce conflit.

  • # Un traître ?

    Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 23/11/15 à 19:33.

    L'atteinte à la sûreté de l'État est un crime extrêmement grave, surtout en temps de guerre. Il n'a pas été arrêté parce qu'il a écrit un logiciel libre mais parce qu'il est accusé d'avoir trahi son pays au profit de l'ennemi. En 45, c'était puni de douze balles dans la peau.

    • [^] # Re: Un traître ?

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 23/11/15 à 19:40.

      Mais ta gueule, à la fin ! Je parie que tu n'aura même pas les couilles de faire partie de ton peloton d'exécution fantasmé.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Un traître ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Merci de ta réponse argumentée (et bourrée d'infos au fait, merci) et apaisante :)

        • [^] # Re: Un traître ?

          Posté par . Évalué à -4.

          De rien. :)

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Un traître ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            c'est un peu grave tout de même : l'acteur principal a été assassiné…

            fin alternative : il est déjà mort l'acteur.

            Cela reste un flim (par sur le cylimse), et donc les bisounours existent \o/

            et le git a été fermé depuis… La compréhension de base, la coopération avec tous reste très relative sur LinuxFr.org à ceux qui ont participé à la rédaction et ce serait àmha une limititation. Il y a, ya moyen, yalaa d'aller plus loin.

      • [^] # Re: Un traître ?

        Posté par . Évalué à -10.

        Mais ta gueule, à la fin ! Je parie que tu n'aura même pas les couilles de faire partie de ton peloton d'exécution fantasmé.

        Le peloton d'exécution n'est pas un fantasme mais a été une réalité historique il n'y a pas si longtemps que ça.
        Quant à l'attaque personnelle, elle est ridicule : Tu n'as pas les couilles de tuer un lapin et pourtant tu manges du lapin.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.