Bassel Khartabil, développeur du libre, secrètement condamné à mort par le gouvernement syrien

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
23
nov.
2015
Justice

Bassel Khartabil est un prisonnier politique syrien, activiste et développeur de logiciel libre. Arrêté en 2012, torturé, il aurait été secrètement condamné à mort et aurait été transféré au mois d'octobre 2015 vers un lieu inconnu, ce qui laisse craindre pour sa vie.

Une campagne pour sa libération est en cours (depuis 2012) via notamment le site FreeBassel.org.

Bassel Khartabil(Source)

Bassel Khartabil (en), aussi connu sous le nom de Bassel Safadi, est développeur de logiciels libres. Il est le directeur de la technologie (CTO) et le co-fondateur de la société de recherche collaborative Aiki Lab, et le CTO de Al-Aous, une organisation effectuant des recherches et des publications dédiées aux arts et sciences archéologiques en Syrie. Il a notamment contribué à Wikipédia, Mozilla Firefox ou encore OpenClipart. Il a aussi été chef d'équipe pour la branche syrienne de Creative Commons. Un de ses travaux les plus récents porte sur la reconstitution 3D de la cité de Palmyre. Le Directeur du MIT Media Lab lui offre d'ailleurs la possibilité de venir continuer ce travail pour la protection du patrimoine mondial au sein de l'Université américaine du MIT. Ce projet pourrait permettre de sauvegarder la mémoire de ce lieu.

Lors de la révolution syrienne en 2011, Bassel Khartabil a utilisé ses connaissances technologiques pour faire la promotion de la liberté d'expression et d'un Internet syrien ouvert. Ce combat lui a valu le Digital freedom award de l'Organisation Index on Censorship.

Il a été arrêté le 15 mars 2012 lors du premier anniversaire de la révolution en Syrie. Détenu au secret pendant 8 mois et torturé par les services de renseignement syriens, il a été condamné pour atteinte à la sécurité de l'Etat, lors d'un simulacre de procès où il n'a pu être défendu par un avocat. Il se trouvait depuis dans la prison d'Adra à Damas. Le groupe de travail sur la détention arbitraire, mandaté par l'ONU, a appelé à sa libération immédiate.

Depuis le mois d'octobre 2015, il a été transféré de la prison d'Adra vers un lieu inconnu, ce qui laisse craindre pour sa vie.

Sa femme, Noura Ghazi, a annoncé sur Facebook le 12 novembre 2015 que Bassel Khartabil semble avoir été secrètement condamné à mort :

"Je viens de recevoir des nouvelles inquiétantes et choquantes selon lesquelles Bassel a secrètement été condamné à mort. Je pense que cela signifie que le transfert vers la prison militaire était très dangereux. Je n'ai réellement pas d'autres informations. Que Dieu lui vienne en aide, nous espérons que ce n'est pas trop tard. Nous sommes morts d'inquiétude pour sa vie." (Source)

Il est impossible de confirmer officiellement ces inquiétantes informations, malgré de fortes suspicions de nombreuses ONG.

En ces temps douloureux, il est important de se remémorer le combat de ces défenseurs de la liberté qui mettent leur vie en péril pour protéger des valeurs que nous partageons. Bassel Khartabil en est un valeureux représentant, parmi bien d'autres anonymes dont les souffrances de la lutte pour la liberté sont trop souvent étouffées dans le silence. Ne les oublions pas !

Free Bassel

  • # un parmi d'autres

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Malheureusement, il n'y a probablement pas que lui qui est concerné par ce problème, je veux dire pas seulement dans le milieu du "libre".

  • # Des infos

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Sur la syrie.

    • [^] # Re: Des infos

      Posté par . Évalué à 9.

      égalité et réconciliations.
      quelles belle références, honnêtes subjectives et claires…

      LOL comme dit ma fille.

      • [^] # Re: Des infos

        Posté par . Évalué à 9.

        La subjectivité, on peut la reprocher à bien des médias. E&R c'est surtout le repaire toujours plus fédérateur des paranoïaques de France et de Navarre.

      • [^] # Re: Des infos

        Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 23/11/15 à 22:58.

        égalité et réconciliations. quelles belle références, honnêtes subjectives et claires…

        L'art de parler pour rien dire.

        J'imagine donc que tes références, Libération/Marianne/…/Figaro, sont : belles, honnêtes, objectives et ne laissent aucune place à l'interprétation.

        • [^] # Re: Des infos

          Posté par . Évalué à -10.

          égalité et réconciliations. quelles belle références, honnêtes subjectives et claires…

          L'art de parler pour rien dire.

          J'imagine donc que tes références, Libération/Marianne/…/Figaro, sont : belles, honnêtes, objectives et ne laissent aucune place à l'interprétation. Pourquoi n'a pas du fait la même remarque sur les sources : 'l"ONG" Human Rights Watch qui mériterait un article à elle toute seule.

          Bassel Khartabil est un prisonnier politique syrien, activiste et développeur de logiciel libre. Arrêté en 2012, torturé, il aurait été secrètement condamné à mort et aurait été transféré au mois d'octobre 2015 vers un lieu inconnu, ce qui laisse craindre pour sa vie.

          Les prisionniers politiques pour les uns sont des terroristes pour les autres, ça dépend un peu d'où on se place. "aurait été secrètement", "aurait été transféré", "ce qui laisse", "impossible de confirmer officiellement" : Coluche disait que quand on en sait pas plus que ça, on ferme sa gueule.

          Que Bassel Khartabil ait beaucoup contribué au libre, tant mieux, mais ça ne l'empêche peut-être pas d'avoir fait ce qu'on lui reproche "atteinte à la sécurité de l'état". Les bio sont souvent maintenant rédigées comme ça : c'est toujours tout blanc ou tout noir en fonction de l'auteur.

          • [^] # Re: Des infos

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu ne serais pas en train de nous dire que tu n'as aucune info en fait (« … on ferme sa gueule » ?), mais qu'il suffit de tout relativiser, qu'il serait normal d'arrêter et torturer un type et de le classer « terroriste » sans élément (il a terrorisé qui au fait, et comment ?), et de le mettre au secret voire pire ? Tu as sans doute plus d'infos que les Nations-Unies ou l'Union européenne (Parlement et Commission) ? Pas d'avocat, tribunal militaire pour un civil, etc., etc.

            • [^] # Re: Des infos

              Posté par . Évalué à 0.

              La crédulité dans le monde du Libre me navre, vraiment.
              Une femme (SJW) vient dire un truc et pouf, pas besoin de réfléchir ou de confronter, tout ce qu’elle dit est vrai. Je ne prends pas les choses assénées par des gens suspicieux pour argent comptant, je vais vérifier et confronter.
              Le discours même de l’activiste qui parle de ce prisonnier soi-disant acteur du Libre m’a mis la puce à l’oreille : il n’est fondé sur rien, présente le gouvernement syrien comme des « méchants » (ça suffit pour provoquer l’émotion chez les esprits faibles, ce qui empêche de réfléchir, technique bien connue de manipulation, entre autres par les SJW, Neo Cons…), parle de choses censées être secrètes comme si elle les connaissait parfaitement.
              Bref, son texte est déjà suspicieux (j’en ai eu vent au départ sur LWN), mais alors en plus, les liens qu’elle donne sont éloquents (en ce qui me concerne).
              C’est une véritable campagne de propagande qui s’est mise en place, avec tout l’attirail habituel dont le story-telling, ce qui est très étrange pour un développeur lambda. Quand on suit ces nombreux liens, on se rend compte que le monsieur n’a quasiment rien contribué au Libre, mais en revanche, avait des connexions avec le management chez Google, Facebook et cie, et a monté une association qui se comportait exactement comme un lieu pour l’espionnage d’État, où principalement des étrangers se rendaient régulièrement.
              Son arrestation coïncide avec la guerre qu’à financé et outillé les É.-U., enfin, la « coalition internationale » dont la France (financé Daesh, ISIS, « sortis de nulle part » sauf pour ceux qui étaient informés) contre la Syrie en 2012.
              Quand en plus le monsieur est cité en bonne position dans un classement contenant de nombreux Neo Cons et autres membres d’états tortionnaires (mais « gentils » quand même comme l’occupant israélien ou les néonazis en Ukraine), ça n’est plus, pour moi, un ensemble de coïncidences.
              Le déploiement de moyens est sans commune mesure par rapport aux autres activistes emprisonnés, donc j’évite de toucher cette affaire.
              Mais surtout, je trouve indécent ce déploiement de force alors qu’il y a des gens qui meurent en Syrie depuis 2012 et qu’il y a mieux à faire que se concentrer sur une personne. Mais bon, si c’est véritablement un espion et qu’il a été arrêté en connaissance de cause, tout ce remue-ménage se tient parfaitement et est même parfaitement logique.
              On n’en fait pas autant pour des gens emprisonnés en France en dépit de la « liberté d’expression » (qui est une exception et pas la règle dans tous les pays qui la prônent, France y compris) pour avoir révélé des failles informatiques ou des chercheurs en cryptographie emprisonnés aux É.-U. pour les mêmes raisons.

              • [^] # Re: Des infos

                Posté par . Évalué à 0.

                Amusant de soutenir Assad qui a, exprès, libéré un paquets d'islamistes radicaux, longtemps épargné Daesh pour détruire sciemment l'opposition démocratique, et paraître pour l'unique alternative contre la barbarie islamiste

                • [^] # Re: Des infos

                  Posté par . Évalué à 3.

                  C'est quand même marrant, il enferme ses opposant sous prétexte qu'ils sont pas vraiment des démocrate mais des terroristes en puissance, "bouh c'est pas bien il enferme l'opposition."
                  Il les libère, et "bouh c'est pas bien il a libéré des terroristes."

                  En attendant nous on arme et forme les terroristes modérés (comprendre Al-Nosra, un branche de Al-Qaïda); on arme les rebelles (ou on laisse l'Arabie Saoudite fournir de l'armement anti-char aux 'rebelles turkmènes')
                  Ces mêmes rebelles qui tirent sur l'armée Syrienne dès qu'elle est à portée.

                  La question est comment vaincre Daesh dans des conditions pareilles, sachant que

                  • on ne veut pas envoyer de troupes au sol
                  • on ne veut pas anéantir Syrie + Irak, ça ferait désordre.
                  • on ne veut pas se fâcher avec la Turquie (qui bombarde les milices kurdes).
                  • on ne veut pas que Assad pacifie les zones rebelles

                  D'un point de vue tactique, il est absurde pour une armée de s'éloigner de ses bases si ses lignes de ravitaillement sont menacées par un ennemi (typiquement les rebelles turkmènes, Al-Nosra, etc…), Sans compter les villes ou bases qui deviendraient vulnérable aux attaques de ces rebelles. Râler que les Russes et Assad se concentrent sur les rebelles est une mauvaise lecture de la carte. Si les troupes d'Assad s’enfoncent pour attaquer daesh, il se découvre vis à vis des rebelles.

                  Il est tout à fait possible que la situation actuelle ait été en partie orchestré par Assad (potentiellement conseillé par Poutine), qu'il en profite pour éliminer des opposant qui ne le menacent pas militairement, mais vu qu'on veut pas y envoyer des troupes au sol, on est mal placé pour critiquer.

                  Quant à réclamer le départ du chef du gouvernement alors que le pays est en guerre…

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Des infos

            Posté par . Évalué à -7. Dernière modification le 24/11/15 à 00:05.

            • [^] # Re: Des infos

              Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 24/11/15 à 00:54.

              heu quoi ?
              …ou des preuves ?

              Si vous parlez d'informations je n'ai rien à dire mais s'il est question de preuves formelles
              il me semble et je dis peut-être une bétise qu'une vidéo n'a aucune valeur, aucun poid aucune réalité juridique (je ne suis pas juriste mais je peu retrouver l'article sur le site de Legifrance).

              Et je dis celà sans arrière-pensée à l'encontre du dit média qui publie la dite vidéo.

              Et une avalanche de preuve constitue un coup monté dans les polars me semble-t-il.
              ex : Heavy Rain (2010) et désolé pour le partage de ce très bon jeu-vidéo non-libre.
              Je ne sais pas ce qu'il en est dans la réalité juridique.

    • [^] # Re: Des infos

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      C'est super linuxfr en ce moment : d'abord de la pub pour les brigandes et maintenant pour égalité et réconciliation. L'extrême droite identitaire ferait-elle de la propagande même ici ?

      • [^] # Re: Des infos

        Posté par (page perso) . Évalué à -6.

        Alors attends un peu là, parce que je vois très bien que tu es en train de mettre mon exemple d'url sensible sur le même plan que ce lien vers Égalité et Réconciliation posté par une personne peu recommandable :

        C'est insultant et c'est une très mauvaise façon de faire passer tes idées. D'habitude ce sont plutôt les extrémistes de droite qui affichent leurs obsessions sur des sujets qui reviennent trop souvent à leur goût, c'est décevant de lire ça de la part de quelqu'un d'autre mais surtout, tu dessers ta cause.

        Essaie d'utiliser la discussion intelligente au lieu de chouiner à la propagande.

  • # CTO

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    CTO = directeur technique non ?

    • [^] # Re: CTO

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui. CTO sous-entend un niveau de hiérarchie important ; en général il dépend directement du CEO (PDG).

  • # helas

    Posté par . Évalué à -3.

    Vu les derniers developpement a Paris, il est a craindre qu il soit passé par pertes et profit pour faire plaisir a notre futur nouvel ami Bachar.
    C est evidement stupide car soutenir des tyrans ne peut eteindre l incendie qu a court terme mais que faire quand l horizon de nos dirigeants s arrete a 2017 et qu ils sont pret a tout pour se faire reelire ?

    • [^] # Re: helas

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On pourra dire qu'ils ont soutenu un tyran une fois l'EI éliminé si effectivement, rien n'est fait pour le tyran en question… Ce ne sont pas leurs paroles, attendons avant de juger leurs actes.

    • [^] # Re: helas

      Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 26/11/15 à 17:20.

      C'est marrant quand même chaque fois qu'on va 'aider' des population à virer un tyran, la population se retrouve dans une situation pire que si on avait rien fait.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.