Journal Et une kyrielle de domaines...

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
18
20
juin
2012

".pizza ? Yes Icann !" Pour reprendre Ecrans.fr

Il y a une semaine l'ICANN a révélé la liste des candidats pour les nouveaux domaines de premier niveau génériques. Sur les 1930 demandes, il n'y en aura que 1000 qui seront pris, comme on le souligne chez Gandi (leur billet résume bien la situation).

Mais au-delà de cette nouveauté technique, qui est peut-être un des changements majeurs d'Internet de ces dernières années, il est intéressant de se questionner sur les perspectives d'avenir du réseau.

Alors, une kyrielle de domaines… pour un Internet qui se décentralise ? Icann could if Icann would…

Ceci pourrait laisser entendre cela, si cela n'était pas un rêve de manchot à l'ombre d'un ceci publicitaire…
Voilà la fameuse liste des 1930 !
Je vous laisse la découvrir, mais vous pourrez constater cette fameuse course à l'obtention du .app, ou les candidats du .free (qui pourrait intéresser la communauté du logiciel libre… ou amazon…). Il est aussi intéressant de voir les mêmes candidats qui sont prêts à investir une grande quantité de cacahouètes, comme amazon justement ou un certain "Charleston Road Registry Inc." qui souhaite 101 domaines. Le calcul de l'investissement devient amusant, sachant que la candidature seule coûte 185'000$ et le prix du domaine 25'000$ par année. Alors on imagine le retour sur investissement…

Avec de tels coûts, avec un tel procédé, peut-on imaginer la fin du monopole de la société de droit californien qu'est l'ICANN ? L'ouverture à un Internet décentralisé ?
On peut en douter. Un Internet commercial alors ? C'est peut-être davantage la direction souhaitée, où chaque marque souhaitera son domaine. Cette prédiction ne vient pas d'une quelconque méfiance, mais est alimentée par l'ICANN même, lorsqu'elle établit les risques de cet investissement.

Il n'y a plus qu'à espérer que certains domaines deviennent des ilôts de liberté dans cet Internet commercial… Et puis .42 !

  • # Hein ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Heu en quoi ca changerait quoi que ce soit d'un point de vue liberté et décentralisation ? Ça retire juste un point dans les FQDN, les interactions entre les différents acteurs restent exactement les mêmes.

    • [^] # Re: Hein ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ce qui ne me plait pas, c'est la privatisation de FQDN génériques, ce qui n'est pas le cas des .com, .org, etc. que n'importe quelle société/individu peut réserver selon des conditions plus ou moins précises.
      Actuellement il existe un site "salon-agriculture.com", le .com a été choisi parmi d'autres. Demain, L'Oréal devient propriétaire du .salon parce qu'il le veux et le vaut bien, et se créer plein de domaines à lui, beaute.salon, parfumerie.salon, etc.
      Le salon de l'agriculture, s'il envisage un domaine agriculture.salon, devra donc passer par L'Oréal pour obtenir un domaine (moyennant finance j'imagine) ??
      Et s'ils le font pour une multitudes de salons, ils pourront arbitrairement refuser une demande qui ne conviendrait pas à l'image de la marque (telle que erotisme.salon) ?
      Si les sociétés sont soumises aux mêmes conditions que les registrars actuel, c'est peut-être jouable, mais si chaque société impose ses propres règles de gestion ou en ont la propriété exclusive, en dehors du nom commercial de la marque, ça ne me plait pas du tout !
      Y'a personne pour un .linux ?

      • [^] # Re: Hein ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        ils pourront arbitrairement refuser une demande qui ne conviendrait pas à l'image de la marque (telle que erotisme.salon) ?

        Ils peuvent toujours demander un salon-erostisme.com ou .xxx, je ne vois pas ce que ça change.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Hein ?

          Posté par . Évalué à 3.

          A la base, c'était une segmentation en "quelques" TLD. La popularité du .com ou des domaines géographiques fait que pour trouver une marque on a tendance à taper "marque.com" ou "marque.fr" et généralement ça fonctionne.
          Si une extension devenait populaire, elle pourrait devenir incontournable pour la visibilité d'une marque ou d'un type de produit.

          • [^] # Re: Hein ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Ça va dépendre aussi de l'intelligence des moteurs de recherche:
            si s'appeler [boite].pharmacy n'apporte rien de plus que [boite].com, la demande pour le .pharmacy ne sera peut-être pas si courante.

            Sinon je pense aussi que le contrôle des noms de domaine doit passer sous l'égide de l'ONU, parce que là ça devient un peu n'importe quoi.
            Toutes ces extensions (en supposant qu'il y en ait vraiment besoin) devraient être gérées par des associations sans but lucratif.

            C'est bien une preuve de plus que l'ICANN roule pour elle-même et pas pour "un Internet libre, tout ça" (pour ceux qui n'en était pas encore convaincu)

          • [^] # Re: Hein ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            pour trouver une marque on a tendance à taper "marque.com" ou "marque.fr" et généralement ça fonctionne.

            pour trouver une marque on a tendance à taper "marque" et généralement google fonctionne.

            La plupart des gens normaux n'ont aucune idée de si le site web de leur marque préférée est en com ou fr.

            Matthieu Gautier|irc:starmad

  • # SPAM | SPAMDEXING ^ CONTROL

    Posté par . Évalué à 3.

    A chaque TLD, sa politique tarifaire.
    Pour 25000$ par an, les proprios peuvent donc créer un nombre illimité de domaines dans leur extension…

    Quid du contrôle de la revente aux spammeurs avec leur botnets type "pharmacy" qui sont hébergés sur des domaines générés automatiquement ?
    L'ICANN traîne les pieds pour a déjà du mal a faire respecter les règles~~ à ses clients~~ aux registrars laxistes. Knujon a réussi à faire fermer le registrar chinois qui fournissait le plus gros des domaines, mais la bataille a été longue…

    • [^] # Re: SPAM | SPAMDEXING ^ CONTROL

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Quid du contrôle de la revente aux spammeurs avec leur botnets type "pharmacy" qui sont hébergés sur des domaines générés automatiquement ?

      Bah, le propriétaire actuel de pharmacy.com peut déjà faire de même, et je ne crois pas que ça pose problème…

      • [^] # Re: SPAM | SPAMDEXING ^ CONTROL

        Posté par . Évalué à 1.

        Bah, le propriétaire actuel de pharmacy.com peut déjà faire de même, et je ne crois pas que ça pose problème…

        Ah bon et tu fais comment pour conserver tes sous domaines quand ton registrar te retire ton domaine ? Magie ?

        • [^] # Re: SPAM | SPAMDEXING ^ CONTROL

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Gné ? Il n'y a pas de différence fondamentale entre pharmacy.com. et pharmacy.. Dans le premier cas, le registre c'est VeriSign (gestionnaire de com.) et le bureau d'enregistrement, n'importe quelle entreprise à laquelle VeriSign délègue le boulot. Dans le second cas, le registre c'est l'ICANN (gestionnaire de .) et le bureau d'enregistrement c'est probablement l'ICANN directement aussi.

          Dans le deux cas, tu dépends de quelqu'un. Dans le deux cas, il peut te retirer ton nom de domaine. Dans les deux cas, tu peux déléguer des zones à ta guise.

  • # Nooonn !!!

    Posté par . Évalué à 6.

    Je suis dégoûté ! J'avais eu l'idée de demander cola, mais je pensais que ça aurait était pris dès la période réservé aux pros. 200'000 $ sur la table ça doit se rentabiliser en une demi heure quand les clients s'appelle coca cola ou virgin cola ! De quoi donner un vrai nom de domain à l'open cola. :D

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Rigolo

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Google a demandé entre autres le .dot. Bientôt on pourra dire « écrivez moi à l'adresse suivante : machin at at dot dot ».

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

  • # 20 millions de dollars

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    À la fin de l'article d'Écrans :
    > S’ajoute à cela le coût du développement de ce vaste programme d’extensions personnalisées (20 millions de dollars) et de la surveillance permanente du respect des engagements des candidats retenus.

    Suis-je le seul que cela choque ? Vingt millions de dollars pour développer un simple bureau d'enregistrement de nom de domaine comme il y en a des milliers ? Ils paient leurs employés avec leur poids en or, l'ICANN ?

    • [^] # Re: 20 millions de dollars

      Posté par . Évalué à 2.

      Tu as une source de ce que représente réellement ces 20 millions de dollars avant de t'en choquer ? Je pense qu'il ne faut pas comprendre développement comme "développement de code" et dans ce cas c'est pas forcément farfelue…

      Un chiffre ca ne veut rien dire.

      • [^] # Re: 20 millions de dollars

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Disons que personnellement, je serais en mesure de monter le même service pour un investissement initial de l'ordre de la centaine de milliers d'euros en comptant très large.

        Le serveurs racine sont déjà là, rien à changer de leur côté. Ajouter un nom de domaine, c'est ajouter une ligne au fichier de zone sur chaque serveur, ça se fait déjà pour chaque nouveau TLD, rien à changer non plus de ce côté-là.

        Il faut pouvoir étudier chaque dossier. Disons deux mille par an : il suffit d'employer une dizaine de personnes à temps plein pour en traiter un par jour-homme. Au prix du dossier, pas de problème pour payer ces employés.

        Quoi d'autre ? Ah, oui, un site marchand d'immatériel à développer. Un serveur pour ce site, capable de tenir la charge pour quelques milliers de commandes par an (waouh !) : pour un telle demande on peut même économiser en recyclant une machine d'il y a vingt ans.

        Ah, il faut aussi pouvoir fournir des factures. Bah, vu la demande, on peut carrément les faire à la main…

        • [^] # Re: 20 millions de dollars

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu vis vraiment dans un autre monde…

          Développer l'idée, monter les dossiers, discuter avec les différents acteurs, mettre en place les processus, évaluer l'impact, décrire les processus c'est ca qui coute cher; certainement pas la conf des root server.

          Mais dans tout les cas avant de venir dire que 20 millions c'est cher, dis moi à quoi correspond ce chiffre et si simplement il existe en dehors de la prose des journalistes d'ecrans.fr.

          il suffit d'employer une dizaine de personnes à temps plein pour en traiter un par jour-homme

          Tu connais le processus ?

          • [^] # Re: 20 millions de dollars

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Développer l'idée, monter les dossiers,

            Bah, un an de travail à quelques personnes, si on veut vraiment se prendre la tête…

            discuter avec les différents acteurs,

            Quels acteurs ? Les propriétaires des serveurs racines ?

            mettre en place les processus,

            Rien à faire, les processus sont déjà là.pour l'insertion de nouveaux noms de haut niveau.

            évaluer l'impact,

            Bah, une analyse d'impact ça ne va pas coûter des millions non plus.

            décrire les processus

            Rédiger de la documentation ? Bah, pas plus cher que la même chose chez n'importe quel bureau d'enregistrement…

            Tout ce que je sais, c'est que, propriétaire d'un nom de domaine (. dans le cas de l'ICANN, ortolo.eu dans mon cas), il est très facile de monter une architecture pour vendre et déléguer des noms de domaines dessous. Après si on veut se prendre la tête avec la bureaucratie… L'architecture de l'AFNIC, registre pour le nom de domaine fr, qui délègue la vente à des tas de bureaux d'enregistrement, n'a sûrement pas coûté vingt millions. Et pourtant, elle est plus complexe que celle de l'ICANN pour la délégation de noms sous . puisqu'elle passe par des intermédiaires et traite beaucoup plus de délégations.

            • [^] # Re: 20 millions de dollars

              Posté par . Évalué à 1.

              Bon je discute pas avec toi par ce comme d'habitude t'es relou et perché dans ton monde.

              Je vais utiliser des mots simples que tu peux comprendre. Tout ce que fais Debian c'est trivial et ca se fait à 2 ingés en très peu de temps. Maintenant tu comptes et le nombre de personnes et le temps passé pour arriver à des décisions simples, tu paies les mecs 150000K/an, tu paies des locaux, des charges, tu paies les déplacement, le matos, les évenements, la com et tu verras ton budget. Tout ca pour faire du boulot simple.

              • [^] # Re: 20 millions de dollars

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/06/12 à 14:16.

                Je ne vois pas le rapport. Le sujet courant, c'est l'étude des dossiers, la facturation et la délégation d'un peu moins de deux mille noms de domaines.

                (et oui, ce genre de travail, ça peut être fait par trois gus dans un garage)

              • [^] # Re: 20 millions de dollars

                Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 22/06/12 à 19:38.

                tu as oublié les avocats à 5000$ l'heure pour rédiger tous les contrats

          • [^] # Re: 20 millions de dollars

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Tu vis vraiment dans un autre monde…

            Oui, le même monde que celui où un simple chercheur du CERN peut monter sur un coin de bureau une architecture de publication d'information qui deviendra mondialement connue et utilisée. Pendant qu'en face, d'autres peuvent dépenser pas mal d'argent pour imaginer et concevoir des trucs compliqués comme Xanadu.

  • # Attribution

    Posté par . Évalué à 6.

    Il y a bien plus marrant : l'ICANN n'avait pas prévu un si fort engouement et n'a pas dimensionné ses équipes pour la charge actuelle de traitement des dossiers.

    La solution retenue n'est pas d'augmenter les équipes, mais de procéder à un tirage au sort :
    Les candidatures sont splittés en 3 groupes : les tld traités cette année, l'année suivante et dans 2 ans.
    Comment savoir dans quelle groupe on est ? Simple l'ICANN a développé une application de "tirage au sort".
    On indique une date et une heure et en étant le plus précis possible il faudra cliquer sur un bouton
    au moment le plus proche de celui indiqué. Pour que les choses soit encore plus scriptable, l'ICANN a mis en ligne
    un site de test pour les participants.

    Premier point : à 200k€ le tld * le nombre de tld, des personnes qualifiés ça se trouve.
    Deuxième point : le coup du jeu de fléchette pour piocher sa place est … je préfère rien dire en fait.

    • [^] # Re: Attribution

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 21/06/12 à 11:00.

      En temps qu'expert du preums tribunal, domi< aurait été contacté par certains candidats. Il est probable que d'autres moules< (au sens noble du terme) l'aient aussi été, mais la tribune est muette à ce sujet.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Attribution

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce serait d'ailleurs la raison de la mort de tobybur qui aurait été supprimé par une moule ne voulant pas de concurrence sur ce domaine.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Coup bas !

    Posté par . Évalué à 3.

    Dans le post de gandi :

    Dans les gros qui se distinguent, l'on pourra noter Apple Computer (le seul à avoir déposé.APPLE d'ailleurs) qui s'est certainement dit que tout contrôler était une bonne idée.

    Rho, c'est vraiment mesquin.

    Sinon je suis sceptique sur le fait que arte (qui utilise déjà arte.tv) veut un .arte.

    Vu le budget de la chaine, je ne suis pas persuadé que ce type de luxe soit vraiment utile.

    Le FN est un parti d'extrême droite

  • # Pendant ce temps, y a des gens qui meurt de faim…

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Et nous on balance de la thune dans de la merde inutile…

    ALSACE REGION D ALSACE FR - Yes Mr. Benjamin Louis tld.alsace@sdv.fr 1-1825-82923

  • # Ne me dites pas que personne n'a pensé à demander...

    Posté par . Évalué à 8.

    … le .EXE!

    Un grand moment de bonheur que d'expliquer qu'avant "fallait pas cliquer sur un .exe inconnu!!" mais maintenant si, peut-être!!

    ------------->[ ]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.