Journal HP recommande passer à la Windows® 7 Professional authentique

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
17
août
2012

Il n'est pas facile de nos jours de trouver un grand constructeur qui offre des modèles avec Linux en OEM. HP fait partie de ces rares grands constructeurs (leader faut-il le préciser ?) qui propose, pour quasiment tous les portables professionnels, des modèles Linux.

Ces modèles sont visibles dans tous les stores de HP, y compris en France. Hélas, seules les régions Europe Centrale, Europe de l'Est, Moyen Orient et Afrique du Nord peuvent en commander facilement (en Italie, ce n'est pas évident mais possible, en France, cela relève du parcours du combattant). Le support HP est généralement bon pour les Linux OEM : il y a une équipe dédiée, qui crée des packages HP, qui développe les drivers, qui se charge de répondre aux problèmes urgents. Bref, ce n'est pas MSI qui vendait des machines Linux sans support, il y a quelqu'un derrière.

Mais voilà, malgré ces bon sentiments, HP recommande clairement à tout acheteur de ces portables de migrer sous windows 7 Professionnal. Preuves à l'appui :
HP 650
HP 655
HP 630
HP 4730s

Selon moi, si une personne achète un PC avec Linux dessus; il le fait en connaissance de cause. Alors pourquoi cette prudence ? Est-ce que Linux ne serait pas encore prêt pour le laptop ?

Donnée importante, les Linux OEM se vendent beaucoup en Russie, Ukraine et Roumanie. Selon HP France, le marché français serait trop frileux pour tenter des modèles Linux. HP France avait essayé il y a quelques années mais les faibles ventes plus un retour de clients mécontents ont pour l'instant mis de côté ce genre d'initiative que les russes, ukrainiens et, dans une moindre mesure, allemands, italiens et habitants du golfe persique semblent apprécier.

Dommage. Il est vrai que Microsoft Windows est très populaire en France (moins qu'au Royaume uni, tout de même)

  • # M$

    Posté par . Évalué à 10.

    Alors pourquoi cette prudence ?

    Parce que MS peut payer en contre-partie d'un HP recommande Windows ?

    Un peu comme "Brant/etc recommandent Calgon" alors qu'il y a le même produit anti-calcaire vendu sous une autre marque, moins cher.

  • # La raison pour choisir Linux...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Donnée importante, les Linux OEM se vendent beaucoup en Russie, Ukraine et Roumanie

    Parce qu'il y est très facile de trouver un windows piraté dans la rue, et du coup il vaut mieux prendre un linux et économiser les frais de licence? C'est en tout cas pas mal le cas en Chine je crois…

  • # Recommande…

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ça me fait penser à pas mal de fabricants et de vendeurs qui « recommandent » Microsoft Windows mais le fournissent de toute façon d'office sans option pour ne pas l'acheter. Le verbe « recommander » n'est alors pas très adapté, « imposer » serait plus approprié.

    Je crois qu'il s'agit en fait d'une petite gâterie qu'ils font aux autres connards de Redmond en échange de réductions ou d'autres saloperies commerciales du même acabit.

    • [^] # Re: Recommande…

      Posté par . Évalué à 3.

      Certes, mais c'est moins vendeur écrit comme ça :/

    • [^] # Re: Recommande…

      Posté par . Évalué à 8.

      J'ai déjà mentionné cette source, et je ne la traduirais plus.

      -> Ca date de la période XP, et rien n'a changé.

      Dell, The Last Domino

      Microsoft was ordered by the court to sell XP to the top 20 OEMs at the same price. To circumvent this requirement (which was included as part of the eventual settlement with the DOJ), Microsoft gives kickbacks to vendors based on the number of computers they sell. Estimates of these range from $2-$10 per computer.

      Microsoft à l'obligation légale de vendre au même prix aux 20 plus gros OEMs. Pour contourner ce requis (…) Microsoft offre des marges arrières aux constructeurs en se basant sur le volume de ventes. Estimé de 2 à 10 $ par unité.

      Dell also has a sweetheart deal on Microsoft Office licensing which gives them a competitive advantage over other OEMs, helping them win the pricing game. (The anti-trust ruling did not address Microsoft Office pricing.) On the majority of Dell web pages you'll see:

      Dell recommends Microsoft® Windows® XP Professional

      Dell a aussi un agrément de copinage avec les licences Microsoft Office qui leur donne un avantage compétitif par rapport aux autres OEMs, leur permettant d'avoir un avantage sur les prix. (Microsoft Office ne faisant pas partie du jugement anti-trust Américain). Sur la majorité des pages Dell vous lisez:

      Dell recommande Microsoft® Windows® XP Professionel

      This is a requirement of the MDP (market development program), a Microsoft tactic used to control what web pages or computer advertisements look like. When you sum these amounts (MDP, per computer kickbacks and Microsoft Office pricing), it's obvious that a significant amount of Dell's profitability is tied to Microsoft's largess. It's impossible to know precisely how much, but if you do the math and assume that it's $30 per computer from those various sources, that would yield $200 million or more than 25% of Dell's profitability. It could be more or less than this number, but any way that you look at it, Dell is dependent on Microsoft for a massive chunk of their profits.

      C'est une obligation du MDP, un programme de Microsoft utilisé pour contrôler les pages et les publicités.
      En regardant la somme totale de ces marges arrières, on constate que les profits de Dell y sont largement liés. Il est impossible de savoir quel montant exact, mais en considérant que c'est 30$ par unité selon diverses sources, le montant total repésente 200 Millions de $, soit plus que 25% du profit de Dell.
      Ca peut représenter moins, mais quelque soit la manière dont vous regardez ces chiffres, Dell est dépendant de Microsoft pour une très grosse partie de leur profits.

      • [^] # Re: Recommande…

        Posté par . Évalué à -2.

        Microsoft à l'obligation légale de vendre au même prix aux 20 plus gros OEMs. Pour contourner ce requis (…) Microsoft offre des marges arrières aux constructeurs en se basant sur le volume de ventes. Estimé de 2 à 10 $ par unité.

        LOL, "marges arrieres". Tout vendeur sur cette planete vend a des prix differents selon le volume de vente, mais chez MS c'est bien evidemment mal hein !

        Dell a aussi un agrément de copinage avec les licences Microsoft Office qui leur donne un avantage compétitif par rapport aux autres OEMs, leur permettant d'avoir un avantage sur les prix. (Microsoft Office ne faisant pas partie du jugement anti-trust Américain).

        Preuves ? Quand a Office, il en fait partie de ce jugement car MS n'a pas le droit de faire pression sur les OEMs de quelque maniere que ce soit, c'est ecrit noir sur blanc : http://www.justice.gov/atr/cases/f9400/9495.htm

        C'est une obligation du MDP, un programme de Microsoft utilisé pour contrôler les pages et les publicités.

        Ce n'est pas une obligation (de nouveau, l'accord le specifie), c'est une pub, et MS paie pour. Ils n'ont pas le droit de faire de la pub maintenant ?

        En regardant la somme totale de ces marges arrières, on constate que les profits de Dell y sont largement liés. Il est impossible de savoir quel montant exact, mais en considérant que c'est 30$ par unité selon diverses sources, le montant total repésente 200 Millions de $, soit plus que 25% du profit de Dell.
        Ca peut représenter moins, mais quelque soit la manière dont vous regardez ces chiffres, Dell est dépendant de Microsoft pour une très grosse partie de leur profits.

        Oui bien sur, il n'y a rien de serieux dans ce texte, il tourne les phrases pour faire croire que MS est un monstre quand il fait simplement de la pub et des prix bases sur le volume comme tout le monde, et il balance des conneries sans fondement pour le reste avec "des sources".

        • [^] # Re: Recommande…

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Microsoft n’est pas "n’importe quel marchant". C’est un acteur en position de quasi monopole sur son marché.

          Il a l’obligation légale de fournir au même prix ses 20 plus gros clients. C’est une décision de justice. Contourner cette obligation est donc moralement répréhensible, même si on peut faire confiance aux avocats de la firme pour garantir une certaine légalité à la méthode.

          La loi, l’esprit de la loi, tout ça …

          • [^] # Re: Recommande…

            Posté par . Évalué à 10.

            Il a l’obligation légale de fournir au même prix ses 20 plus gros clients. C’est une décision de justice. Contourner cette obligation est donc moralement répréhensible, même si on peut faire confiance aux avocats de la firme pour garantir une certaine légalité à la méthode.

            Mais quel contournement ? T'as lu le decret ? Il permet cela EXPLICITEMENT : http://www.justice.gov/atr/cases/f9400/9495.htm

            the schedule may specify reasonable volume discounts based upon the actual volume of licenses of any Windows Operating System Product or any group of such products; and

  • # par défaut ou seconde ?

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 17/08/12 à 23:50.

    Si une commande de x pièces se fait, et que la majorité est demandée avec MS windows, est qu'il s'agit du prix basique s'appliquant plus un portefeuille chez microsoft ou bien le prix basique est avec windows et pour certains il est déduit ? Dit autrement, est ce que H.P est autonome, ou pas ?? ;)

  • # rengai_m_e

    Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 18/08/12 à 00:06.

    Est-ce que Linux ne serait pas encore prêt pour le laptop ?

    La vieille rengaine /enfonçage de porte ouverte/ : ce n'est pas linux qui n'est pas prêt pour le desktop mais le desktop qui n'est pas prêt pour linux. L'informatique a eu des bugs, a des bugs et aura des bugs, alors pourquoi avoir l'image d'un simple interrupteur ? Beaucoup sont habitués aux petits bugs de ios ou linux, mais beaucoup avant l'étaient aux patchs des jeux sous windos. Dit autrement, ce n'est pas plus l'industrie qui dicte à l'informatique, mais l'industrie qui s’accommode du rythme de l'informatique. Plus rapide, plus fiable, plus à jour, plus sécure. Entre les bugs, …
    hop

    • [^] # Re: rengai_m_e

      Posté par . Évalué à 4.

      ce n'est pas linux qui n'est pas prêt pour le desktop mais le desktop qui n'est pas prêt pour linux.

      Trop gros :)

  • # [-]

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 18/08/12 à 04:14.

    Je ne vois pas vraiment où est le problème, HP propose des portables sous linux et recommande Windows pour diverses raisons qui peuvent être :

    • HP maîtrise davantage l'écosystème Windows, et l'intégration HP est plus poussé avec Windows qu'avec Linux, et comme HP est soucieux de son image de marque, ils font en sorte de recommander la meilleure expérience client possible ;
    • Windows est plus adapté dans le cas général, ainsi en le recommandant lors de l'achat, HP se couvre si l'acheteur d'un PC sous Linux décidait de poursuivre HP qui lui a vendu un truc sous Linux qui ne fait pas tourner ses logiciels achetés au supermarché du coin ;
    • HP veut réduire la proportion de chieurs qui croient tout savoir parce qu'ils sont sous Linux, mais qui en réalité ne font que faire planter leur ordinateur et cramer leur matériel ;
    • HP veut vendre des licences Windows, qui lui font faire plus de chiffre d'affaires et donc de marges, ce qui est tout à son intérêt ainsi qu'à celui du cours de son action à la bourse, particulièrement en temps de crise ;
    • Microsoft a déboursé des millions de brouzoufs pour que HP recommande leurs produits jusque sur les machines à café et les distributeurs de préservatifs ;
    • Le patron de HP s'est fait fourguer un PC sous Linux et a eu besoin de passer ses nerfs ;
    • etc.

    Mais tant qu'HP permet d'acheter des machines sous Linux aussi, quel est le problème ? Le seul que je pourrais voir à la limite, c'est qu'il ne soit peut-être pas possible d'acheter une machine nue (je n'ai pas vérifié).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.