Journal La beta de Softmaker 2012 pour Linux disponible

Posté par . Licence CC by-sa
2
14
août
2012

Le principal concurrent de LibreOffice, SoftMaker, annonce la disponibilité de sa suite phare SoftMaker Office 2012, en version Beta, sous Linux. SoftMaker Office 2012 est déjà disponible sous Windows, il le sera très prochainement sur Android et débarquera avant la fin d'année sous Linux.

Annonce officielle : Softmaker Office 2012 sous Linux

Les points forts de la suite

Comparé à LibreOffice et d'autres suites sous Linux, SMO 2012 dispose de quelques avantages intéressants, comme :
- Sa légèreté : peu consommatrice en mémoire, très rapide à lancer, très agréable à naviguer
- Compatibilité avec MS Office : les filtres sont connus pour être très performants, il est possible d'éditer un document MS Office 2012, rajouter quelques éléments, sauvegarder puis renvoyer à l’émetteur sans que celui-ci se plaigne de mauvaises mises en forme

Les points faibles de la suite

Cette suite n'a pas que des avantages : certaines lacunes sont connues et l'éditeur semble prendre son temps pour les implémenter (c'est une boite de 37 salariés, qui ne vivent exclusivement que sur les recettes de la suite). Les inconvénients sont donc :
- C'est payant (70 €, pour 3 postes). C'est un inconvénient face à LibreOffice, certes moins parfait dans sa compatibilité avec MS Office mais qui peut suffire pour un usage léger en bureautique
- Compatibilité ODF pas complète : la suite supporte l'ODT, mais pas l'ODS ni l'ODP.

Si vous souhaitez triturer la suite et reporter les bugs, vous avez la possibilité d'utiliser le forum suivant :
forum

Peut être pourriez vous râler pour que l'ODF soit supporté à 100%.. Après tout, si le succès de la suite sous Linux reste improbable, celui sous Android est inéluctable, puisque Softmaker dispose d'un boulevard sur cet OS (Microsoft boudant toujours l'OS de google)

  • # Au secours c'est payant.

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Peut être pourriez vous râler pour que l'ODF soit supporté à 100%.

    Ils ont pas un dépôt où on peut proposer des patchs plutôt que de râler ?

  • # Autre point faible...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Si ce n'est pas libre et que c'est payant, autant utiliser MS Office, non ? Il tourne très bien dans une machine virtuelle ou avec Wine (ou codeweaver).

    • [^] # Re: Autre point faible...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est natif, et décrit comme léger et agréable à utiliser. Donc par rapport à ms office, ça peut être intéressant.

      Puis quitte à sortir la machine virtuelle, iWork d'apple est aussi une solution à envisager (même si il n'est pas «légal» de faire tourner mac os x en machine virtuelle).

      Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        iWork a l'immense (à mes yeux) inconvénient de ne pas supporter correctement les formats classiques (OpenXML et OpenDocument). Tu peux exporter dans ces formats, mais ce n'est pas pratique de travailler avec.

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par . Évalué à 7.

        Pourquoi s'emmerder à utiliser des trucs proprios ? Si on veut changer, il y a Abiword et KWord en libre.

        • [^] # Re: Autre point faible...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Même si le cotés proprio est un grand inconvénient, il arrive que le logiciel reste plus intéressant à utiliser qu'un concurrent libre.

          Le cotés «format propriétaire» par contre est beaucoup plus embêtant lorsqu'il est imposé (ou le seul véritablement utilisable). C'est la raison principale qui fait que je n'utilise pas iWork, et qui a contribué à ce que je ne rachète pas un mac.

          Envoyé depuis mon lapin.

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 15/08/12 à 14:36.

        Puis quitte à sortir la machine virtuelle, iWork d'apple est aussi une solution à envisager (même si il n'est pas «légal» de faire tourner mac os x en machine virtuelle).

        Marrant que personne n'ait mentionné Corel WP Office. Ils avaient fait une version linux qui fonctionnait assez bien à une époque. D'un point de vue du code, je pense que la libération de corel office aurait surement été plus intéressante que celui de staroffice. Bizarrement Corel vend encore un logiciel en version linux (aftershot pro mais je ne sais pas s'il apporte vraiment quelque chose par rapport à rawtherapee par exemple) mais ne porte pas les autres applis…Enfin bref ça existe toujours et ça supporte l'ODF. Paraitrait même que ça reste toujours très utilisés dans le milieu légal aux USA (ils vendent même une legal edition) et c'est bien moins cher en version home que MS Office. Mais bon, le problème c'est toujours la même chose : que ce soit performant ou pas, que ça s'appelle LibreOffice, Softmaker, Corel Bidulchose ou iWork, c'est toujours un peu différent du MS Office qu'on trouve au bureau, et c'est ça la seule vraie barrière.

    • [^] # Re: Autre point faible...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est pas libre et payant (pas le même prix quand même), mais ils font l'effort de supporter ton OS favoris ! C'est déjà mieux.

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par . Évalué à 10.

        ils font l'effort de supporter ton OS favoris

        le fait qu'ils ne supportent pas le format opendocument (odf) est totalement rédhibitoire : non seulement ça ne pourra pas lire le format de fichier que j'utilise, mais en plus ça fait la promotion de docx, xlsx et compagnie, asseyant encore plus la main mise de microsoft dans ce domaine.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Autre point faible...

      Posté par . Évalué à -1.

      Je n'ai jamais dit que Softmaker Office était meilleur que MS Office. La majorité considère (à tort ou à raison) que MS Office est la meilleure suite logicielle.

      Mais voilà, à part quelques versions OEM, les employés qui travaillent chez MS ou des partenaires, MS Office est très cher (300 € pour une version correcte), et en plus c'est pour un poste.

      Softmaker Office, c'est 80 € pour 3 postes, le prix est un atout important, surtout en cette période de crise. Si Softmaker est capable de pondre une suite totalement compatible, moins chère et surtout n'utilisant pas l'interface Ribon, elle a une chance de se faire une petite place sur le marché

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        MS Office est très cher (300 € pour une version correcte), et en plus c'est pour un poste. Softmaker Office, c'est 80 € pour 3 postes, le prix est un atout important, surtout en cette période de crise.

        Donc en fait, tu es (également) en train de nous dire que SoftMaker peut avantageusement remplacer la suite MS Office en entreprise, là où Windows règne en maître. Ça pourrait être intéressant dans un plan de "désacralisation" de la suite MS pour que les utilisateurs apprennent petit à petit que de bonnes alternatives à cette suite existent, et pourraient même aller plus loin un peu plus tard en se dirigeant vers du libre.

        En plus, c'est la boîte qui fait du support, pas une communauté. De quoi rassurer les décideurs les plus pressés.

    • [^] # Re: Autre point faible...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Tu préfères filer un tas d'argent a une multinationale pourrie et faire tourner un logiciel conçu pour windows sous Wine qui va foirer une fois sur deux plutôt que de soutenir une petite société qui maintient une logiciel natif et fonctionnel ? et en plus pas cher ! et qui fournie des packages debian et rpm !

      C'est pas possible, vous êtes jamais content !

      Oui il faut soutenir LibreOffice à 300%, mais il faut aussi soutenir ce genre d'initiative !

      • [^] # Re: Autre point faible...

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui il faut soutenir LibreOffice à 300%, mais il faut aussi soutenir ce genre d'initiative !

        Il faut soutenir les boîtes qui font des logiciels rendant leurs utilisateurs dépendant de l'éditeur (1) et qui renforcent la position dominante de Microsoft (2) pour qu'elles puissent faire des prisons en .deb et .rpm ? Juste parce que c'est une « petite société » ou parce que ce serait dommage de ne pas retrouver tout l'univers Microsoft sur son GNU/Linux ?

        (1) au moyen d'un code fermé
        (2) en ne prenant en charge que des formats fermés

  • # Pinaillage

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    SoftMaker

    Ça c'est une suite bureautique bien nommée ! J'attends leur IDE appelé DocumentComposer !

  • # concurrent ou pas

    Posté par . Évalué à 4.

    • C'est payant (70 €, pour 3 postes). C'est un inconvénient face à LibreOffice

    quand je pense que les salaries qui maintien libreoffice se sont battu contre leur entreprise pour garantir que le fruits de leur travail reste en GPL, sa leur ferais mal de voir que tous le monde ce tourne vers du payant.

    • c'est une boite de 37 salariés, qui ne vivent exclusivement que sur les recettes de la suite

    ce que je vois c'est une future suite privateur.
    bon ok faut payer les salariés, je préfère payer pour du libre comme libreoffice en GPL

    • mais qui peut suffire pour un usage léger en bureautique

    je crois qu'il y a déjà du plus léger dans nos distrib qui ce trouve en GPL comme abiword etc….

    • Compatibilité avec MS Office :

    • certes moins parfait dans sa compatibilité avec MS Office

    ce qui me gène c'est que tu te contre dit dans ca compatibilité approximatif avec une suite privateur.

    • Compatibilité ODF pas complète :

    on va peut être me dire que je suis un vieux chnoc,
    mais je préfère ceux qui son sous GPL comme libreoffice et abiword …..devine pourquoi…( ODF )  ;)

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # questions inutiles ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Sam, t'aurai pas plutôt un journal comparatif ?

    Genre :
    La gestion des puces pour les touches tab+backspace+entrée
    La sélection de cellules dans un tableau, et leurs manipulations
    La gestion du cp/cl avec sans attributs
    Le formatage des en-têtes et pieds de pages
    Le déplacement d'objets dans un document, l'intégration de ceux-ci dans le doc final
    La gestion des inter-lignes
    Le repli automatique de cellules lorsque la taille et le formatage de la feuille dépasse l'écran
    Le cp/cl de cellules de feuilles : vierge, avec attributs et avec attributs+données

    Tout ces petits trucs «mais oui, bien sûr» mais qui font la différence à l'usage. (par exemple les puces dans LibreOffice sont nettement plus pratiques que dans MSOffice, mais la sélection de cellule d'un tableau est une catastrophe)

    Bref quelque chose de plus croustillant qu'une publicité «machintruc beta est dispo». Au fait, c'est fait en quoi ?

    • [^] # Re: questions inutiles ?

      Posté par . Évalué à -2.

      On pourrait essayer de faire un journal ensemble. C'est très long et consommateur en temps mais c'est en effet intéressant. J'ai effectué quelques tests de compatibilité DOCX antre la dernière version de LibreOffice et Textmaker 2012. En gros, LibreOffice se débrouille mieux dans la gestion des interlignes et du formatage, mais Textmaker 2012 est bien meilleur dans la gestion des tableaux, du centrage et des objets embarqués.

    • [^] # Re: questions inutiles ?

      Posté par . Évalué à 1.

      par exemple les puces dans LibreOffice sont nettement plus pratiques que dans MSOffice

      Eh bien je n'ose même pas imaginer ce que çà donne sous MSOffice :/

  • # liberté liberté et liberté

    Posté par . Évalué à 6.

    Oui il faut soutenir LibreOffice à 300%, mais il faut aussi soutenir ce genre d'initiative !

    je ne soutiendrai jamais un soft qui soutien crosoft avec un docx.

    regarde dans les administrations,
    vient avec ta cles usb et un ODF dessus,
    ils sont incapable de le sortir sur imprimante puisque MSoffice ne le gere pas,
    et les administrations qui font l'effort de passer sur du libre sont bloquer par celle qui ne le font pas,
    c est le serpent qui se mord la queue.

    alors je ne soutiendrai jamais un privateur d'aucune sorte qui pourrais faire de l'ombre a un soft libre dont les personnes on réagis tous comme je le fais actuellement pour défendre la liberté de chacun de nous.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.