Journal Sortie de Scribus 1.5

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
39
26
mai
2015

Il n'est plus vraiment nécessaire de présenter Scribus, devenu un logiciel phare du monde des Logiciels Libres, aux côtés de Firefox et de LibreOffice, par exemple. Il propose une solution de PAO (DTP) simple d'usage et complète en fonctionnalités. Scribus est construit avec Qt et est disponible pour GNU/Linux, MacOSX, Windows & OS/2.
Voyons ensemble les nouveautés.
En fait, c'est la 1.5.1 qui est sortie, un peu «cassée». En plus, le titre ment car la branche 1.5 existe depuis plusieurs années Mais cette v1.5.0, estampillée instable par l'équipe de développement, marque une étape importante pour l'évolution de ce logiciel et préfigure ce que sera la v1.6.

Scribus
Cette 1.5 est disponible pour être utilisée en parallèle, tester les nouveautés et participer à la future 1.6.

Les nouveautés

Format PDF

  • PDF/X-4 (avec transparence et autres évolutions du x3) ;
  • Support complet des "Formes" maintenant opérationnel ;
  • Support de la 3D, grâce aux bibliothèques OpenSceneGraph, permettant l'importation de nombreux formats d'objets 3D ; OSG dans Scribus 1.5 Formes sur Mesure dans Scribus

Interface & Possibilités

  • Passage à Qt5 ;
  • Intégration des "ombres portées", une des fonctionnalités les plus demandées, disponible pour tout les formats d'exportation ;
  • Intégration du canvas "Symbole", nouveauté permettant l'héritage des propriétés entre objects vectoriels¹ ;
  • Intégration de la soudure d'objets vectoriels² ;
  • Gestion avancées des effets de transparence ;
  • Refonte du menu contextuel ;
  • Les palettes peuvent maintenant être dockées à l'intérieur de l'interface principale ;
  • Support complet de l'éclosion vectorielle (Hatching Vectors) ;
  • Refonte complète du système de préférences et d'attributs du document & intégration de nouvelles options ;
  • La prévisualisation du document fonctionne dorénavant avec tout les types, y compris les DTP vecteurs ;
  • Sélection d'objets vectoriels au travers de divers layers ³ ;
  • Ajout d'un cache pour les images Raster ;

Scribus 1.5 Symbols
¹ Symbole : auparavant nous devions utiliser une astuce en créant des "gabarits" (souvent sur une feuille séparée) afin de pouvoir faire des copier/coller d'objets et ainsi ré-utiliser les objets aux propriétés chèrement configurées. Avec Symbole, cela devient simple comme un click droit
² Soudure : auparavant nous devions grouper géographiquement les objets que l'on souhaitait déplacer d'un coup, plus pratique que de les déplacer à la main mais obligeant souvent à casser la mise en forme initiale de l'ensemble. Maintenant il n'est plus nécessaire d'écarter un objet proche d'un ensemble que l'on souhaite déplacer : la soudure d'objets permet un équivalent d'un ctrl+click
³ Les objets peuvent maintenant être sélectionnés au travers de couches (layers) différents

Ces trois évolutions, et leurs combinaisons possibles, font faire un réel bond en avant à Scribus en matière d'utilisation et de qualité d'interface.

  • Nouveau greffons de gestion des Images Images dans Scribus
  • Nouveaux outils de gestions des vecteurs : Arcs & spirales Vecteur de type Arc dans Scribus
  • Nouveau pinceau de Calligraphie ;
  • Support de nouvelles palettes de couleurs (Adobe Photoshop ACO & AutoCAD ACB) ;
  • Importation des dégradés venant de Gimp ;
  • Amélioration de la gestion des ressources ; Gestion des ressources dans Scribus

Filtres
Un travail considérable a été réalisé sur les filtres :

  • Adobe Illustrator : entièrement ré-écrit, et permet maintenant une sélection de la partie AI du fichier pdf ;
  • OpenDocument Graphics : entièrement ré-écrit, et ajoute le support de OpenDocument Presentation ;
  • Progressive Graphics File : intégration de la gestion du remplaçant de jpeg2000 (…) ;
  • PDF : lui aussi totalement ré-écrit, conserve maintenant la totalité de la disposition, ajoute la reconnaissance des objets et de l'édition de ceux ci directement dans Scribus ;
  • XML Paper Specification : initialement créé par Microsoft, aujourd'hui maintenu par ECMA International, est désormais aussi disponible dans Scribus ;
  • PostScript : encore un totalement ré-écrit ;
  • Adobe PageMaker : support de libpagemaker, permettant l'importation des fichiers créés avec les versions 6.5 & 7 de PageMaker ;
  • InDesign/InCopy : Adobe a rendu public les spécifications du format InDesign, Scribus 1.5 propose un (bon) début d'implémentation (ceci remplace le filtre des versions précédents créé depuis une ingénierie inversée) ;
  • VIVA Designer XML ;
  • Xara Designer ;
  • iWorks Pages : Filtre pour les fichiers du logiciel iWorks, d'Apple pour MacOSX ;
  • XPress Tags : Filtre basique d'importation des fichiers issus de Quark Xpress ;
  • Microsoft Publisher : Intégration de la bibliothèque libmspub, créée initialement pour LibreOffice ;
  • Microsoft Visio : Intégration de la bibliothèque libvisio, créée initialement pour LibreOffice ;
  • GraphicsMagick Plug-in ;
  • Open Raster File ;
  • Photoshop Custom Shapes : importation possible avec le tout nouveau manager pour les "Formes sur Mesure" ; …

Scribus 1.5 Photo Officielle

Scribus 1.5 sur Fedora 22

Liens

Ready ? Go ! svn co svn://scribus.net/trunk/Scribus scribus150

  • # Mauvais lien

    Posté par . Évalué à 2.

    Le premier lien n'est pas bon -> 404

    Sinon, merci pour la nouvelle.

  • # Atelier Scribus ce dimanche à l'Ubuntu Party à Paris

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Une news linuxfr est en cours d'écriture, mais je profite de ce message pour dire aux gens que nous organisons un atelier de mise en page avec Scribus lors de l'Ubuntu Party, dimanche après-midi à la Villette. Le thème est "Création collaborative de l'album autocollant des libristes". Pour ceux à qui ça dit quelque chose, c'est ce projet de LDN qui fut aussi présenté sur LinuxFR et dont nous organisons la conception sous la forme d'une série d'ateliers collectifs avec les bénévoles.

    Venez nombreux, si Scribus vous intéresse!

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

  • # Scribus

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'avais essayé de placer cet excellent logiciel auprès d'un prof de lettres, agrégé de grammaire et responsable du journal d'un lycée qui s'était insurgé contre l'effroyable barbarisme que constituait le nom "Scribus" alors que la forme canonique est "scriba" (secrétaire ou scribe). Que répondre à ça?

    • [^] # Re: Scribus

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 26/05/15 à 16:55.

      Que ce n'est pas le mot auquel il pense ? Que ce n'est pas la language à laquelle il pense ?
      Que c'est un nom propre ? Que c'est un néologisme ?

      • [^] # Re: Scribus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je pensais inutile de le préciser mais je n'avais pas à faire à un imbécile.

        • [^] # Re: Scribus

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est partiellement en contradiction avec «s'insurge». Et le fait de se baser là-dessus pour prendre une décision. À moins bien sûr qu'il n'y ait une exagération quelque part.

          • [^] # Re: Scribus

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            J'avoue avoir été surpris par sa réaction, mais je connais certaines personnes qui ne supportent pas que l'on dise Linux au lieu de GNU/Linux, sans être pour autant des demeurés. Qu'un linguiste n'aime pas voir un nom propre prendre une forme incorrecte d'une langue qu'il a travaillé et qu'il AIME me parait respectable et on peut percevoir dans le mot Scribus une volonté de faire intello qui ce jour là a loupé tristement.

            • [^] # Re: Scribus

              Posté par . Évalué à 3.

              me parait respectable

              Pourtant ça ne l'ai pas. La langue qu'il chérie tant elle vit et ce qu'il considère comme des règles gravé dans le marbre ne sont que des néologismes plus vieux. Il a passé sa scolarité à apprendre comment les mots ont évolués, pourquoi devraient-ils s'arrêter d'évoluer ? Si on ajoute à ça qu'il ne s'agit pas de sa langue mais d'un nom propre, le monsieur semble avoir l’ego bien mal placé et c'est lui qui joue l'intello.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Scribus

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Et il utilisait quoi comme logiciel pour faire le journal du Lycée ? Word ? Xpress ? InDesign ? Autant de logiciels avec des noms parfaitement français :o)

      Scribus est un logiciel, il n'est pas censé avoir un nom parfaitement juste dans une langue, morte ou pas (et pour publier autant le faire dans une langue vivante, ceci est une remarque en aparté). Comme pour de nombreuses marques et autres noms commerciaux (même si c'est un logiciel libre) le nom est inventé et il n'y a rien d'autre à commenter.

      Le point important n'est pas le nom du logiciel mais bien ce qu'il permet de faire et sur ce point, ce professeur a-t-il eu des remarques, l'a-t-il seulement utilisé ?

      • [^] # Re: Scribus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il a effectivement testé le logiciel mais il a constaté que ce n'était pas la même chose que son truc proprio….Vous connaissez la suite

        • [^] # Re: Scribus

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Est-il possible de télécharger quelque part un exemple de ce journal de lycée pour voir un peu si Scribus, n'étant pas la même chose que son truc proprio dont-il-a-évidemment-payé-la-licence, ne pourrait pas faire la même chose ?

          • [^] # Re: Scribus

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non l'histoire remonte à plus de trois ans et j'ai perdu contact.
            De manière général, après avoir beaucoup milité pour l'utilisation la plus large de LL dans l'éducation nationale, j'en suis venu à me dire que ce n'était pas le cœur de mon métier et que mon but était avant tout des utilisateurs satisfaits. Si je peux placer un 7z ou si en cas de choix une solution libre est disponible, je la propose mais rien de plus….

      • [^] # Re: Scribus

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Une langue est vivante à partir du moment où on utilise langue, donc par définition on publie toujours dans une langue vivante !

        • [^] # Re: Scribus

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Une langue est vivante à partir du moment où on utilise langue (sic)

          Pas exactement. L'acceptation empirique (et de toute façon un peu arbitraire) du terme, en tout cas pour le linguiste amateur que je suis, désigne entre autres une langue qui est compatible (penser modularité) avec le corpus courant : une langue avec laquelle on peut dire "voiture électrique" ou "onglet des préférences système".

          • [^] # Re: Scribus

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            J'essaie très brouillonnement : «Duco electrifera carrum» (je conduis une voiture électrique).
            Je suis certain qu'il n'y a aucun problème à exprimer ces idées pour un latiniste du Vatican.

          • [^] # Re: Scribus

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            «le corpus courant» me semble un oxymore peu pertinent pour désigner les enjeux autour de la définition d'une langue vivante. Puis un peu moins d'ethnocentrisme serait sympathique pour la majorité des langues vivantes qui n'a peut-être pas d'expressions adaptées pour «voiture électrique» ou «onglet des préférences système[s]» mais qui participe à la vie quotidienne des nombreuses personnes.

            • [^] # Re: Scribus

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Puis un peu moins d'ethnocentrisme serait sympathique

              Miaw :)

            • [^] # Re: Scribus

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Amha une langue vivante est une langue qui se pratique quelque part sur terre à titre de langue maternelle ie sans nécessiter un enseignement spécifique.

              • [^] # Re: Scribus

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Dans les crèches et maternelles du Vatican donc ?

                • [^] # Re: Scribus

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Je ne sais pas ce qu'il se passe dans les maternelles du Vatican mais je doute que l'on y enseigne le latin :)

                  • [^] # Re: Scribus

                    Posté par . Évalué à 0.

                    ils élargissent le cercle de leurs amis ?

    • [^] # Re: Scribus

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Poses la question aux auteurs de Scribus. Probablement que c’est un nom propre choisi pour sa proximité avec scriba.

      SA

  • # Interface

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'attends beaucoup de cette nouvelle version, surtout au niveau de l'interface et de l'ergonomie. Il y a de nombreuses années je travaillais avec PageMaker 6.5, puis Indesign 1.0, ensuite j'ai changé de métier et je n'ai plus eu a utiliser ces logiciels.

    Dernièrement pour un projet perso j'ai eu besoin de créer un petit livret et une affiche. Quelques recherches et je tombe sur Scribus branche 1.4. Installation passé je le lance… Ouahhh mais c'est comme dans PageMaker ! Il ne faut pas y voir une satisfaction à retrouver une interface/ergonomie proche d'un logiciel que j'ai quitté il y a environ 10 ans mais une déception quand je compare à la dernière édition d'Indesign qui est fluide à utiliser, les palettes s'enroulent et sont clair.

    Je n'ai pas abandonné pour autant, armé de courage et d'internet j'ai insisté… Et puis je n'ai rien d'autre sous la main pour faire mon livret. Mais franchement rien que pour créer un style de paragraphe et l'appliquer c'est l'enfer. Au boulot nous avons Indesign CS6 (je rappel que la dernière fois que j'ai touché Indesign c'était la version 1.0), j'ai voulu reproduire la même chose et j'ai eu la désagréable surprise de constater qu'il m'a fallu moins de temps pour le faire avec Indesign qu'avec Scribus et surtout j'ai gardé mon calme :(

    Un autre exemple le pas de zoom avec la combinaison "ctrl" + molette, de 50% en 50%… Pas logique à 100% je ne vois pas ma page entière, à 50% c'est bien trop petit pour être exploitable (je boss sur un 24"). Pourquoi les palettes de styles, gabarits, couleurs sont dans le menu Edition alors que tout les autres palettes sont dans le menu Fenêtre ? Je ne parle pas de la palette Propriétés qui est un vrai catastrophe avec un mélange permanent d'options qui n'ont rien à voir avec l'objet sélectionné.

    En fait j'ai un peu l'impression de me retrouver devant The Gimp avant qu'une vrai logique d'interface soit mise en place.

    Mais je l'aime bien quand même Scribus il me rend bien service :)

    Born to Kill EndUser !

    • [^] # Re: Interface

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ça ressemble beaucoup à mon expérience ; Dés que j'ai un truc print à faire je redonne sa chance à Scribus, mais le dernier (17 plaquettes recto-verso avec leur chemise, fond perdu, pas de texte chainé - flowing) je l'ai fait avec Libre Office Draw.

      Un truc qui m'a fait fermer Scribus récemment, c'est les repères (guides) que tu tires de la règle (ruler) qui ne s'étiraient pas au-delà de la page..? Pas le temps de chercher la case "guides se comportant comme des guides" à cocher dans les préférences.

    • [^] # Re: Interface

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      La dernière fois que j'ai utilisé Scribus pour un projet conséquent, c'était pareil. Un mélange de satisfaction de retrouver des choses connues et de multiples agacements devant plein de bistouilles merdiques. On persévère parce que c'est libre et parce qu'un logiciel de PAO n'est pas un jouet non plus.
      MAIS
      C'est à nous de faire remonter l'information aux développeurs et de bosser sur l'interface. Une bonne interface, ça prend des années. Alors d'accord, le design c'est un métier. Mais dans ce cas les développeurs qui se fadent déjà tout le reste du code ne sont pas les mieux placés pour la faire. Or les utilisateurs qui ont connu d'autres outils, sont plus à même de trouver des solutions.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Interface

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Je suis d'accord avec toi que les mieux placés sont les utilisateurs, malheureusement (pour mon cas) je ne suis pas assez à l'aise en anglais pour arriver à faire passer mes idées au dev :(

        Born to Kill EndUser !

        • [^] # Re: Interface

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          je ne suis pas assez à l'aise en anglais

          Franchement j'entends toujours la même excuse, c'est bidon car tu peux faire plein d'autres choses qu'écrire un email :

          • des croquis d'interfaces
          • des vidéos
          • des captures d'écran pas à pas avec flèches
          • tu peux utiliser Google traduc, les developpeurs ont l'habitude et ils poseront des questions
          • il y a des français qui travaillent avec Scribus et / ou bossent dessus (cf www.linuxgraphic.org )

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Interface

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En plus des solutions proposés ci-dessus, tu peux demander une aide pour la traduction. Tu as des gens qui voudront bien traduire tes problèmes sans pour autant les ressentir ou savoir les exprimer originellement.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.