• # ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Wave, c'est vague.
    • [^] # Re: ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      c'est parce que le Cloud, c'est nuageux

      (et très Minitel 2.0)
      • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

        Posté par . Évalué à 8.

        Je me demande ou sont stocké mes informations , et quel est la licence de ce truc (pas seulement sur les logiciels , mais aussi les stiplations sur l'éventuelle usage commerciales dessus .. ) en tout cas c'est nébuleux l'informatique avec google
        • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

          Posté par . Évalué à 5.

          pour préciser je parlais de l'usage éventuelles de manières commerciales des informations de l'utilisateur . (parce que c'est sur qu'ils vont faire fructifier toussa )
        • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

          Posté par . Évalué à 8.

          Comme expliqué dans la video (ca mérite vraiment 1h20 d'attention), Wave est un protocole ouvert : Tu peux faire tourner ton propre serveur et t'interfacer avec les autres indépendamment de google. Le danger que tu cites est traité par le use case avec la société ACME vers 1h de video.

          Ils veulent aussi open-sourcer leur implementation actuelle comme "implementation de référence" (pas de licence précisée pour le moment). Et publier le protocole normalisé.

          En gros, rien de bien choquant... A part que c'est une formidable évolution par rapport au vieillissant e-mail et qu'ils nous proposent de participer !

          Rien à voir : les fans de la série Firefly apprécieront les références glissées un peu partout, jusqu'au nom du produit "Wave" qui provient directement du 'verse.
          • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

            Posté par . Évalué à 8.

            Pour apporter une petite précision, leur système de "fédération" entre serveurs permet à la fois de confiner une partie des données à un serveur unique (ou à un sous-ensemble de serveurs), et d'assurer le partage du reste.

            En gros, avec deux serveurs A et B, les communications entre utilisateurs de A sont stockées uniquement sur A, seules celles impliquant à la fois des utilisateurs de A et B sont partagées. Sachant que même dans une "wave" (conversation) partagée entre plusieurs serveurs, une partie des échanges peut être privée et ne jamais quitter leur serveur d'origine. Et cela semble fonctionner quelque soit le nombre de serveurs impliqués...

            Et effectivement, les 1h20 de vidéos valent vraiment le coup.

            http://www.youtube.com/watch?v=v_UyVmITiYQ
          • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

            Posté par . Évalué à 2.

            Je comprend que c'est un protocole ouvert , que c'est open source ...Parce que Gmail aussi c'est du protocole ouvert (bon on a pas les sources ok , mais meme si on les avait est ce que cela changerait beaucoup de chose sur la questions des informations géré par les serveurs de google ? Ainsi que leurs traitement publicitaire ? .

            Ok , on peut installer cela chez soi , et donc avoir le control de nos infos , à part les geeks quel utilisateur lambda le fera ?



            Est ce que google ne mise pas justement sur l'intertie de la masse d'utilisateurs lambda pour éluder ce genre de questions ?
            • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Ok , on peut installer cela chez soi , et donc avoir le control de nos infos , à part les geeks quel utilisateur lambda le fera ?

              À mon avis, pas mal d'entreprise qui ont un peu entendu parler d'espionnage industriel.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

              Posté par . Évalué à 5.

              Sans aller jusqu'à l'avoir "chez soi", on n'est pas obligé de l'avoir "chez google", car il est évident que d'autres serveurs wave naitront. Google ne verra les infos que si dans une wave se trouve concernée une personne dont le compte wave est chez google. Rien d' extraordinaire en somme, à part que c'est Google et qu'on les soupçonnerait plus vite que les autres d'exploiter ce qui transite.
              • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                je dois être un peu con, mais j'ai plus confiance dans la société Google qu'en Microsoft, Amazon, Ebay, Sun, Novell, Ibm.
                • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Pourquoi serais-tu con ? Ggoogle n'est pas aussi « explicitement » commercial que les autres.

                  Moi ce qui m'embête c'est le souvenir d'un reportage de google et du brevet sur le vivant. Malheureusement, je n'ai plus les sources.
                  • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Que veux-tu dire par "Ggoogle n'est pas aussi « explicitement » commercial que les autres" ?
                    Ce n'est pas parce qu'ils font dans le tout gratuit (du point de vue du consommateur) qu'ils sont plus dignes de confiance.

                    Leur activité c'est le commerce d'information, j'aurai donc tendance a me méfier autant d'eux que des autres pour ce qui est du respect de ma vie privée
                    • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      C'est ce que je voulais dire par "explicitement". Le Joe de base ne sort pas de sousous de sa poche.
                      Ils font du tout, ou presque, gratuit, prônent le libre quand ils en ont l'occasion...
                      Mais finalement avec l'OS en moins Google fait ce que fait Windows live.
          • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

            Posté par . Évalué à 3.

            Est-ce que ce sera de l'open source pas libre avec des brevets dedans ou du libre de chez libre?

            http://www.waveprotocol.org/patent-license
            • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

              Posté par . Évalué à 6.

              Je vais donc traduire pour toi :

              D'après les termes de cette licence, Google et ses affiliés vous donne une licence d'utilisation perpétuelle, internationale, non-exclusive, gratuite, sans royalties et irrévocable pour tous les brevets qui pourraient etre concernés par une implémentation de cette spécification.

              Google donne donc un droit universel d'utilisation de ses brevets.

              Ensuite, la partie concernant leur propre protection :

              Si vous démarrez un procès à l'encontre de n'importe quelle entité, prétendant que l'implémentation du protocole constitue une contrefacon, alors toutes les licences d'utilisation consenties par Google par la présente licence seront terminées à la date de dépot de la plainte.

              En gros, si quelqu'un les embete avec un procès, alors la licence universelle ne s'applique plus et google pourrait contre-attaquer pour violation de la licence.

              Je ne suis pas un avocat, mais pour une fois cela parait etre écrit en un langage assez naturel et pas trop legalese speech.

              Au final, ca semble etre une bonne utilisation des brevets à titre défensif.
              • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                > En gros, si quelqu'un les embete avec un procès, alors la licence universelle ne s'applique plus et google pourrait contre-attaquer pour violation de la licence.

                En d'autres termes, c'est irrévocable seulement tant qu'ils ne le révoquent pas parce que ma tête ne leur revient pas !
                • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  c'est irrévocable seulement tant qu'ils ne le révoquent pas parce que ma tête ne leur revient pas !

                  C'est faux. Google ne se réserve pas du tout un droit arbitraire de terminaison du contrat, puisque les conditions sont clairement précisées : Il faut que tu commences une action légale offensive contre eux pour que les conditions de révocation s'appliquent.
                  • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Et ces conditions ne s'applique qu'a l'attaquant. Ce n'est pas parce qu'une société/personne poursuis pour violation de brevets une implémentation de wave que la licence google est révoquée pour tout le monde. Elle est uniquement révoquée pour l'attaquant. C'est pareil dans la GPL il me semble.
                    • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Bien sur , puisque le jugement est relatif au partie au procès .

                      Néanmoins cela ne règle pas toutes les questions .

                      Qu'une société se donner le droit de révoquer la licence ,en cas de procès est une chose. Mais accorder un crédit à ce droit de révocation en disant qu'il ne s'appliquerait
                      que contre le demandeur au procès en est une autre .

                      En tant je ne vois pas ce qui rend légitime ce droit de révocation . Il semble simplement un droit qui a été déroger unilatéralement, sur des critères arbitraires .

                      Quid si un utilisateur attaquait la société pour des motifs légitimes (exemple question de vie privé ou autre ) , il en découlerait que la société révoquerait automatiquement la licence . En quoi cet révocation est légitime ?
                      • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Question bete:
                        La gpl dans sa version 2 il me semble fait tres exactement la meme chose.

                        Consideres tu que la gpl est illegitime?
              • [^] # Re: ...on ressort la nébulatique

                Posté par . Évalué à -1.

                1) Les brevets saimal, avec ou sans droits accordées par sa gracieuse majesté (sous conditions).
                2) Je ne comprends pas ce besoin d'inventer une nouvelle licence à chaque soft. La GPL est bien suffisante...
  • # Jabber, XMPP et Google

    Posté par . Évalué à 9.

    Ce n'est peut être qu'une impression, mais Google n'est il pas le plus gros utilisateurs et l'élément le plus moteur du protocole XMPP/Jabber ?

    Je ne veux pas être médisant, mais je n'ai rien vue de formidable sortir de la jabber fondation depuis des années, alors que google nous a sortit la video et l'audio avec jingle, doit fournit un bon nombre des comptes jabber de la planète et maintenant ce nouveau Wave qui à l'air franchement intéressant.

    J'ai donc une question assez bète a quoi sert et que fait la jabber/xmpp software fondation ?
    • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

      Posté par . Évalué à 3.

      donner des sources ...... d'inspiration à google ?
    • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

      Posté par . Évalué à 10.

      L'XMPP Foundation fait son boulot de standardisation (y'a qu'à aller faire un tour sur leur site web http://xmpp.org/ ).

      Le point important dans XMPP c'est qu'il extensible, tu en fait littéralement ce que tu en veux, il n'y a aucune rêgle sur les données qui sont échangées (à partir du moment où c'est du XML valide). Du coup Google fait sa techno sur le protocole existant, et si elle est intéressante et pas trop spécifique alors le processus de standardisation et d'intégration dans XMPP peut débuter, comme ce fut le cas pour Jingle ( http://xmpp.org/extensions/xep-0166.html ).

      Comparer XMPP Foundation et Google c'est un peu comme comparer le W3C avec Firefox.
    • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Salut,

      ayaya... me "forcer" ainsi à me reconnecter dans un moment de répis...

      Tout d'abord la XSF ne fait pas de logiciel, elle écrit et discute des protocoles... d'où le changement de nom. À l'époque, elle s'appelait la JSF: Jabber Software Foundation, et maintenant XSF: XMPP Standards Foundation, afin qu'il n'y ait justement pas confusion.

      Ensuite sans la XSF, il n'y aurait rien de la part de Google. La XSF standardise, fédère, etc. Elle permet aux participants de travailler en collaboration, et sans cela Gtalk ne serait rien de plus qu'un énième réseau social ICQ-like. Tu parles par exemple de vidéo/audio, etc. Mais qu'est-ce qui est intéressant dedans? Est-ce le fait que Gtalk ait la vidéo ou l'audio, juste pour le réseau interne (entre utilisateurs de Gtalk seulement j'entends)? Ou bien que cela devrait permettre dans un avenir proche d'avoir la vidéo/audio entre tous les serveurs (c'est à dire que toi avec un compte sur ton propre serveur XMPP, tu puisses discuter en audio/vidéo avec qqun de gtalk, ou de tout autre serveur XMPP)? Si on est tous d'accord pour dire que le second choix est plus intéressant, il faut bien voir que c'est la XSF qui permet cela (même si cela n'est pas encore "visible", mais devrait l'être d'ici quelques mois), non Google.

      La XSF a de nombreux défauts, mais il ne faut pas non plus lui reprocher tout et n'importe quoi. Elle fait tout de même son boulot, et pas trop mal. Quant à Google, au contraire, elle fait de bonnes choses certes, mais aussi beaucoup de secrets tout de même. Au sein de la XSF justement, Google est loin d'être le partenaire le plus collaboratif, je trouve, et cela peut ralentir énormément les choses selon moi, car s'ils font trop de trucs dans leur coin, ce n'est pas bon pour le standard.
      Mais le marketing a un fort impact sur l'esprit, ne pas l'oublier. La XSF n'a aucun marketing (mais vraiment aucun), et Google en fait beaucoup... C'est toute la différence qui peut faire penser que Google est génial et la XSF absente. Mais ne pas se laisser trop manipuler par les illusions...

      Tout cela, vous auriez pu un peu le découvrir si vous étiez venus à la journée anniversaire de XMPP... :p C'est malin de nous avoir fait faux bond.

      Au passage, je veux bien faire des conférences ou discuter XMPP, mais là je suis en Turquie cette semaine. Si y a des gens qui veulent m'offrir un verre, ou que je fasse une conf, dites moi juste quelle ville en Turquie! Je peux vous présenter XMPP, son présent et son futur.
      Tiens je fais même un appel plus général puisqu'aujourd'hui je me connecte. S'il y en en Géorgie, Russie, Kazakhstan, Uzbekistan, Mongolie, Chine, Inde, Népal, Japon, ou tout autre pays proche (en fait n'importe quel pays d'Asie finalement), je peux peut-être faire un passage, un détour, boire un verre ou manger toute spécialité locale, discuter XMPP ou autre (et pas forcément informatique et Logiciel Libre, j'accepte d'autres sujets, surtout si on me propose une jam session, blues, rock, jazz, musique locale, je suis pour!), conférencer, etc. N'hésitez pas à m'envoyer un email donc. Ça me divertira. ;-)
      Et si vous avez aussi un lit à m'offrir, je suis pas contre non plus, et surtout une bonne douche. Des fois, c'est bien de pouvoir se rappeler la douceur d'un matelas (bon un canapé, je suis pas contre non plus hein...même un tapis!).

      Bon désolé de faire ainsi ma pub, mais ce n'est nullement une blague.
      Bye.

      Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai l'impression que Google n'est pas très fairplay vis à vis de la fondation Jabber : ils annoncent leur truc tout d'un coup sans en avoir parler avec la fondation...
      • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

        Posté par . Évalué à 3.

        tu peux développer?
      • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense qu'ils tenaient à faire une annonce tardive comme ça.
      • [^] # Re: Jabber, XMPP et Google

        Posté par . Évalué à 2.

        Le protocol est pas finalisé, justement ils en parlent relativement tôt pour avoir l'input du maximum de gens et utilisé toutes les bonnes volontées.

        Sinon pour wave en lui-même (<3 la réference à Firefly) je pense que c'était inéluctable. On a tous pensé un jour où l'autre qu'il faudrait avoir une interface centralisé pour suivre toutes les conversation des blogs où on a commenté, etc.
  • # Hum, la relecture ça fait pas de mal

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Autant de fautes en si peu de lignes ...

    Anyway, si vous voulez réellement voir ce que ça donne ce truc de malades:

    http://www.youtube.com/watch?v=v_UyVmITiYQ&eurl=http%3A%(...)

    http://www.waveprotocol.org

    Accessoirement ils ont fait des progrès hallucinants dans la vérification syntaxique, la traduction et autres joyeusetés
  • # Faut voir le truc...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Moi perso les screenshot donnais vraiment pas envie...
    ça faisais style new facebook 2.0 complétement fouillis...

    Mais une fois la vidéo vue, ça me donne pas mal envie :) les possibilités son ééénaaaurme :p
  • # Un air de déjà vu...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    à mettre en perspective avec http://www.framablog.org/index.php/post/2009/04/11/thunderbi(...)

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

  • # Sympa

    Posté par . Évalué à 3.

    Le truc qui me dérange est que leur système est tellement temps réel que t'as pas le temps de formuler correctement ta phrase, tout le monde voit en direct ce que tu es en train d'écrire. La plupart du temps, dans les programmes de chat les gens réfléchissent un minimum avant d'envoyer un message.
    Bon, la bête sera probablement configurable.
    • [^] # Re: Sympa

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Lars? le dit dans les premières minutes, le feedback caractère par caractère sera désactivable via une simple checkbox dans la zone de saisie.
      La question est pourra-t-on aussi le désactiver du coté du récipiendaire.

      C'est le risque de se système qui veu en plus fédérer beaucoup de moyen de communication: sera t'on capable de faire quelque chose au final sans avoir l'esprit perpétuellement attiré de part et d'autre par les updates de nos contacts.

      Actuellement il est encore facile de fermer/bloquer son client mail et/ou messagerie le temps d'éditer les nouvelles docs que l'on a en tête, mais si tout se fait au même endroit ....
      • [^] # Re: Sympa

        Posté par . Évalué à 3.

        Il doit être possible de filtrer selon le contenu (à un moment, ils parlent de tagger les waves). Pendant que tu ne voudras pas être dérangé, tu pourrais n'afficher l'activité que pour les waves marquées "boulot" par exemple. Cela dit, ce n'est qu'une supposition, mais je ne vois pas en quoi c'est impossible techniquement.
  • # Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

    Posté par . Évalué à 1.

    Ok, créer une wave KDE vs Gnome, le vendredi soir ça pourrait être drôle. Mais j'ai du mal à voir l'intérêt du bousin.

    En même temps, je ne suis pas sur les réseaux sociaux... Le web 2.0 c'est peut être pas mon truc.

    Je pensais que la prochaine innovation de google serais la proposition d'un bureau entièrement intégré au réseau (et à ses services). Mais non, c'est une énième web app qu'on utilise avec un navigateur à la con.

    Comme si le navigateur était la petite lucarne vers le monde extérieur alors que j'aimerais que mon bureau m'y émerge.
    • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Google a présenté son interface "Google Wave" et vu que le marché de Google, c'est l'internet, ça me parait assez naturel que tout se passe dans la fenêtre d'un navigateur.

      Mais j'espère qu'il sera possible de développer des clients natifs et d'ailleurs, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas.
      Ce qui m'inquiète c'est que ça demanderait certaines ressources (en devs), et je ne sais pas à quel point les entreprises du secteur et les développeurs du libre vont adhérer à ce projet.


      En tout cas, c'est une bonne chose de voir que Google essaye de faire des trucs qui ne soient pas proprio. J'attends avec impatience de voir ce que ça va donner après sa sortie. Mais pour moi, ça ne pourra pas remplacer l'email avant de longues années.
      • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

        Posté par . Évalué à 2.

        Dans la vidéo, ils montrent une interface native ncurses :)

        Remplacer l'email ? A voir avec l'effet réseau, et de toute façon, avec les extensions wave (comme la synchronisation bidirectionnelle avec les commentaires du blog ou du bugtracker), ce n'est pas obligé de "remplacer" l'email tout de suite car cela pourra certainement fonctionner "avec".
    • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce n'est pas juste une webapp. Au fur et à mesure du développement d'internet, des micro-"""protocoles""" et moyens de communications fermés et propriétaires sont apparus.
      Par exemple, rien que les forums web qui ont fait concurrence à usenet : on ne peut utiliser que l'interface web "fermée" du forum pour y accéder, et il n'y a aucune interaction avec les autres forums. Aussi, des groupwares ont vu le jour, pour centraliser communication directe, partage de documents, etc., et toujours aucun ne peut interagir avec un autre. Ce ne sont que 2 exemples. (accessoirement, par des extensions, wave peut communiquer avec systèmes d'informations non-wave)

      Je n'utilise aucun réseau social, et pourtant je trouve que wave très interessant, car c'est bien plus qu'un réseau social, et je pense même que la composante "réseau social" est bien facultative à l'utilisation de wave.
      Néanmoins, peut-être qu'en réalité, avec l'usage, elle deviendra presque "obligatoire" (indirectement, pour profiter de tout ça, peut-être qu'on devra s'intégrer à ce genre de réseau), mais je ne peux pas encore le savoir.
    • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

      Posté par . Évalué à 2.

      L'interet ça peut etre justement de moins utiliser ton navigateur, avec un linuxfr wave-enabled, tu pourrais suivre les commentaires d'un journal sans ouvrir de navigateur, juste avec ton client Wave en ncurses.
      • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est exactement la réflexion que je me faisais. On est passé d'un web où les pages étaient à la fois l'interface et le contenu à un web où les pages ne sont qu'une interface pour accéder à des bases de données.

        Contrairement à beaucoup, je trouve plutôt sympa les applications dédiées pour accéder à certains sites, notamment sur l'iPhone, ou encore Gwibber pour Gnome ; en effet, pourquoi ne pas profiter d'une interface optimale pour accéder à un service précis ?

        Wave peut justement faire en sorte que les données ne restent plus confinées principalement au web, et j'attends ça avec impatience :)
        • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour moi ce qu'il faudrait c'est un application dédiée par type de site, certainement pas par site. Un aggrégateur RSS d'un côté, une appli pour forums, un truc pour les équivalents mail, et un truc d'IM. En fait avec ça on se retrouverait même avec plusieurs applis pour un seul site (dans mes exemples ca ferait 3 pour DLFP).
          En tout cas je suis bien d'accord que Wave pourrait être super, mais hélas je pense qu'il peut aussi tourner au cauchemar (pour cause de sur-centralisation de données, ou protection de l'icc mal faite)
          • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

            Posté par . Évalué à 2.

            Les données n'ont pas à priori de raisons d'être centralisées.

            Pour simplifier, amha seuls les client concernés par une wave ont besoin de conserver les données. Les serveurs ne pourraient, si j'ai bien compris et dans l'idéal, ne faire que transiter les deltas.

            Pour consultation sur le web, comme un webmail, le serveur doit stocker les waves, cela dit. Pour archivage et/ou sauvegarde.

            De plus le fait qu'on puisse se créer son propre serveur limite aussi les risques, c'est pas pire que le mails : seuls les serveurs concernés par les communications auront accès aux données.
            • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              De plus le fait qu'on puisse se créer son propre serveur limite aussi les risques, c'est pas pire que le mails : seuls les serveurs concernés par les communications auront accès aux données.

              Sur le principe c'est pas pire que les courriels effectivement, c'est même juste exactement le même. On aura globalement 3 ou 4 grands fournisseurs qui centraliseront à eux seuls une majorité des échanges. Sauf que contrairement aux courriels, ils auront accès à à peu près tous les échanges entre personnes ('fin sur internet du moins.).
              • [^] # Re: Je n'arrive pas à m'emballer et à la limite de la déception

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Tu veux dire qu'ils auront accès à tes mail (Gmail), tes documents (Google Doc), ton blog (Blogger), tes photos (Picasa web gallery), ton agenda (Google Calendar), tes trajets (Google map/earth), ta messagerie instantanée (Google Talk)?

                Je vois pas en quoi c'est pire que maintenant. Ce sera même plus facile d'échanger avec les autres tout ayant bien conscience de ce que tu échange avec qui. C'est pas pour ça que Mme Michu va faire attention, mais ça ne changera rien à l'actuel.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Passage étrange

    Posté par . Évalué à 1.

    2 choses sont présentées qui sont tout à fait secondaires à wave : le correcteur de grammaire, et la traduction qui semblerait de bonne qualité.
    Mais, quand ils montrent la traduction automatique (vers 1h13), quand le français écrit "[...] tout devient beaucoup lus facile", le correcteur ne se déclenche pas sur le mot "lus". On pourrait se dire que le correcteur ne marche pas encore pour le français, mais pourtant la traduction en anglais se fait comme si le mot était "plus"...
    • [^] # Re: Passage étrange

      Posté par . Évalué à 4.

      La traduction de "à présent tout deviens lus facile" à été traduit par "Now everything becomes much easier read", donc il à bien traduit 'lus' et pas 'plus'
  • # Je crois bien que c'est ce dont je rêvais...

    Posté par . Évalué à 7.

    ici:
    http://linuxfr.org/~Maclag/28132.html

    Enfin, du moins en partie:
    On se débarrasse de la masse de réseaux sociaux qui ne veulent rien de mal à nos vies privées mais qui ne peuvent pas vivre sans les revendre!

    A la fin, son propre serveur, avec son mail à soi, son "facebook-like" qui communique avec d'autres facebook privés via xmpp plutôt que de faire confiance à un service tiers pour ne pas propager les photos de fin de soirées arrosées, la messagerie instantanée quasi-intégrée avec le mail, le blog intégré, etc.

    Bref: que du bonheur! (Parce que là j'ai un compte facebook avec 0 photo dessus parce que j'ai pas confiance, c'est juste pour plus recevoir 50mails par jour "machin veut que tu le rejoignes sur facebook").

    Je regrette juste qu'une fois de plus, il ait fallu attendre après google pour l'avoir... ("une fois de plus": voir comment la voix/vidéo va arriver sur xmpp...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.