Journal De la soie d'araignée dans nos équipements électroniques ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
16
sept.
2013

Bonjour.

Je viens de lire un article assez intéressant (bien que succint) à propos de l'utilisation de la soie d'araignée dans divers domaines.

En combinant cette soie avec de l'eau et des minuscules tubes de carbone on arrive à obtenir un matériau conducteur, 3 fois plus solide que la soie naturelle, dont les propriétés prmettent d'envisager des utilisations intéressantes.

Je vous laisse découvrir l'article et commenter.

Note pour les grognons de service : je suis conscient qaue l'article est un peu léger, voire erronné, mais si vous avez envie de râler contre cet article, faites-le dans les commentaires sur le site d'origine. Je ne fais que relayer et partager une info qui me parait intéressante. Si vous avez d'autres infos qui contredisent ou mettent en doute les infos de cet article, ce n'est pas la peine de râler, une simple exoplication et un lien devrait suffire.

  • # Araignés

    Posté par . Évalué à 3.

    Un chercheur japonais a même fabriqué des cordes de violon tressées en soie d'araignée. Selon lui, ce violon possède un son exceptionnel.

    :)

    http://www.lepoint.fr/insolite/japon-des-cordes-de-violon-a-base-de-toiles-d-araignees-06-03-2012-1438375_48.php

    Il paraît qu'on en utilise pour des gilets par-balle également.

    • [^] # Re: Araignés

      Posté par . Évalué à 7.

      Il parait qu'on arrive pas à fabriquer du fil d’araignée de façon industrielle et que donc malgrès les caractéristiques formidable découvertes depuis de nombreuses années, aucune application pratique à grande échelle n'est possible (car c'est chaud de "traire" une araignée pour faire une certaine quantité)

      • [^] # Re: Araignés

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Dans ce cas suffit de mettre des vaches et des araignées dans une pièce pendant quelques temps, d'éteindre la lumière et d'attendre la naissance de magnifiques petits veaugnées (des bébés vache-araignées) !
        C'est pas comme ça que ça se passe l'évolution ?

        −> [exit]

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par . Évalué à 7.

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par . Évalué à 9.

          Ou plus rapide de les faire piquer par une araignée radioactive et en quelques heures on obtient une ferme de Spidercow™.

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Sauf que tu as une chance sur 2 d'obtenir des araches à la place, et dans ce cas, tu n'as plus qu'à te lancer dans la fabrication de fromages !

          • [^] # Re: Araignés

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            c'est pas comme ça qu'est fabriqué la mozzarella à la texture si élastique ?

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

            • [^] # Re: Araignés

              Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 17/09/13 à 10:34.

              N'importe quoi, c'est avec des aralonnes !

      • [^] # Re: Araignés

        Posté par . Évalué à 2.

        Si qqn avait des liens sur ce sujet et pourquoi on arrive pas à fabriquer le fil d'araignée de façon industrielle, je suis preneur.

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par . Évalué à 4.

          Je n'ai pas de lien à te proposer mais d'après moi c'est que c'est un matériau trop complexe. Comme il me semble que l'on arrive pas non-plus encore à synthétiser du sang humain, ou d'autres matériaux « fabriqués » par la nature.

          • [^] # Re: Araignés

            Posté par . Évalué à 3.

            Genre le miel?

          • [^] # Re: Araignés

            Posté par . Évalué à 1.

            Je sais, mais ce sujet m'intéresse et j'aimerais assez avoir des sources sur ce sujet. Je ne remets pas en doute ce qui a été dit ici, parce que j'ai plus ou moins entendu dire la même chose, mais je cherche surtout des précisions.

            Je cherche en parallèle également. Si j'ai des infos, je vous tiens au courant.

            • [^] # Re: Araignés

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je crois qu'on y arrive très bien (avec des élevages d'araignées). Le problème, c'est qu'on n'arrive pas à en produire en quantité industrielle.

          • [^] # Re: Araignés

            Posté par . Évalué à 2.

            Pareil pour la gélatine de boeuf, utilisée en cuisine ou… pour la photographie argentique !
            Du coup, la crise de la vache folle avait eu un effet secondaire assez surprenant, au premier abord : celui de faire augmenter le prix du papier photo argentique.

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par . Évalué à 5.

          J'avais ça en cours de SVT/Chimie il y a 2 ans. J'essaye de rassembler les infos qui me restent.

          La toile d'araignée possède une structure très particulières qui est la raison pour laquelle elle a des propriété si particulière. On ne peut pas par conséquent juste déclencher une réaction et attendre que ça se produise.
          Il faut par conséquent jouer avec des gènes. Il y a deux ans, les pistes les plus prometteuses était sois des bactéries qu'on trouvait dans la le lait de chèvres, sois la plante de tabacs.
          Les bactéries changeait tout simplement de tache, au lieu de produire un acide/un sucre (je ne sais plus ce que c'était), elles produisaient de la toile d'araignées.
          La plante de tabac quand à elle, devait être modifiée pour que la toile d'araignée s'emmagasine dans ses racines. Après, il fallait prendre une seringue et pomper le produit.

          Après c'était très expérimental, je ne sais pas où cela en est aujourd'hui.

          Enfin bref, pour ne pas être dépendant de l'araignée, il fallait prendre la problématique d'un angle très nouveau et par conséquent ça patine un peu (un peu comme la fusion nucléaire, quoi).

        • [^] # Re: Araignés

          Posté par . Évalué à 4.

          Dans l'article cité plus haut sur la chèvre produisant de la toile, ils indiquent une raison. Les araignées n'aiment pas la proximité et finissent par se mangers les unes les autres. Une autre raison est qu'il est difficile d’extraire le fil. Il faut soit récolter les toile (mais les fils sont entremêlés et donc de mauvaise qualité), soit attraper et immobiliser l'araignée et lui soutirer son fil (ce qui est long donc peu de rendement).

      • [^] # Re: Araignés

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et pourquoi pas ? On pourrait imaginer la même chose que pour les poules, des millions d'araignées en batteries dans des usines avec des petites menottes aux pattes (pour pas qu'elle s'enfuient) en train d'être pompées. Et on leur offre des mâles (ou des mouches) à manger. Par contre il faut du matériel de précision.

  • # Article

    Posté par . Évalué à 3.

    L’article original est accessible sur le site de l’éditeur.

  • # Encore une révolution de demain

    Posté par . Évalué à 5.

    Je sais que tu ne fait que pointer un article (et je l'avais déjà trouvé).
    Mais je voulais juste rappeler un truc:

    Tous les quelques mois, on a un article qui propose un nouveau matériau révolutionnaire pour la mécanique, l'électronique, ou autre.

    En pratique, la plupart de ces découvertes ne débouchent pas directement sur la révolution escomptée lors de la revue des résultats.
    Donc là si j'apprécie les résultats, je ne m'attends pas à voir des fils de soie dans l'électronique, pas plus que le supraconducteur à température ambiante qu'on découvre "presque" tous les quelques ans, pas plus que le fameux système à base de carbone (graphènes, nanotubes, etc.). On remplacera le silicium un jour, c'est sûr, mais pas forcément avec une grosse révolution. Les industriels seraient ravis de voir un truc qu'on peut mettre par-dessus le silicium même si ça ne fait gagner qu'un peu au transistor, histoire de garder tout le reste (design, etc.).

    Par contre, c'est toujours bon pour stimuler l'imagination et chaque petit pas permet de comprendre mieux le monde qui nous entoure.

    • [^] # Re: Encore une révolution de demain

      Posté par . Évalué à 2.

      Tous les quelques mois, on a un article qui propose un nouveau matériau révolutionnaire pour la mécanique, l'électronique, ou autre.

      En pratique, la plupart de ces découvertes ne débouchent pas directement sur la révolution escomptée lors de la revue des résultats.

      Je sais. Je ne relève pas tous les articles quio parleraient de tous les nouveaux matériaux, mais celui-ci m'a paru intéressant simplement parce que je suis fasciné par les araignées ( et les fourmis) depuis que je suis tout petit.

      Donc là si j'apprécie les résultats, je ne m'attends pas à voir des fils de soie dans l'électronique, pas plus que le supraconducteur à température ambiante qu'on découvre "presque" tous les quelques ans, pas plus que le fameux système à base de carbone (graphènes, nanotubes, etc.). On remplacera le silicium un jour, c'est sûr, mais pas forcément avec une grosse révolution. Les industriels seraient ravis de voir un truc qu'on peut mettre par-dessus le silicium même si ça ne fait gagner qu'un peu au transistor, histoire de garder tout le reste (design, etc.).

      C'est la première fois que j'entends parler de l'utilisation de soie d'araignée de cette façon, c'est pour ça que j'ai partagé cet article. En plus ça chjange des trolls habituels sur systemd. Maintenant je suis d'accorsd avec toi, ces recherches n'aboutiront peut-être pas : non pas parce qu'on ne saura pas produitre de façon industrielle, mais parce qu'on ne pourra pas produire à cout acceptable ….

  • # Mon araignée

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 16/09/13 à 21:29.

    Je ne suis pas matinale, mon araignée l'est encore moins. Il m'arrive de zieuter dans l'angle des murs du salon sous la fenêtre, elle est là en boule, quelques pattes en vrac, rêvant sur sa toile où moucherons et minuscules insectes finissent leurs carrières.

    C'est mon araignée de salon. Elle semble s'y être installé pour un moment puisqu'il y règne un climat plutôt doux et la nourriture y est abondante.

    On partage cet espace ou chacun fait sa vie et je l'aime bien mon araignée, même avec le fait qu'elle est pas douée pour capturer les moustiques.

    • [^] # Re: Mon araignée

      Posté par . Évalué à 10.

      J'ai découvert récemment seulement que les araignées cohabitent en fait bien plus harmonieusement avec les humains que ce que dit la pensée populaire.

      Les piqûres d'araignée pendant le sommeil sont quasiment un mythe. D'abord parce que l'aiguille des chélicères est souvent trop courte pour percer la peau humaine, ensuite parce que les araignées préfèrent le plus possible éviter le gros truc vivant qui bouge et susceptible de l'écraser.
      Donc une araignée qui monterait accidentellement dans un lit n'aurait qu'une envie lors de la confrontation avec son occupant: être ailleurs. Et elle va s'en donner les moyens autant que faire se peut…

      Enfin, dans le cas d'une vraie piqûre d'araignée, on verrait un peu de peau nécrosée, et pas un bouton tout rouge qui gratte ou dans le genre.

      Titre de l'image

      • [^] # Re: Mon araignée

        Posté par . Évalué à 2.

        Donc une araignée qui monterait accidentellement dans un lit n'aurait qu'une envie lors de la confrontation avec son occupant: être ailleurs. Et elle va s'en donner les moyens autant que faire se peut…

        Tout comme on trouve des êtres humains vivant près de bébêtes plus grosse qu'eux, nos araignées domestiques ont tendance à venir voir très régulièrement ma compagne pendant son sommeil dans le salon… Elles l'ont même déjà accompagnée jusqu'au toilettes !

        Je veux bien comprendre qu'elle n'aiment pas, mais quand on dort je ne pense pas qu'on bouge assez pour qu'elle se rendent compte qu'il y a quelqu'un en dessous.

        • [^] # Re: Mon araignée

          Posté par . Évalué à 3.

          Ah, je ne dis pas que ça n'arrive jamais. Mais par contre, est-ce qu'elle s'est déjà faite mordre? (2 petits trous très proches l'un de l'autre, les crochets à venin)

          Demande-toi aussi si la raison pour laquelle elle viennent voir le canapé, c'est parce qu'elles y trouvent à manger. Il y a peut-être un tas de bestioles dont tu souhaiterais te débarrasser plus que des araignées.

          Quand j'étais ado, je laissais vivre les araignées qui se mettaient au coin de la fenêtre de ma chambre, et elles faisaient un carnage chez les moustiques. En y repensant, à l'époque j'avais moins de réflexes violents à leur encontre, je les attrapais à mains nues de temps en temps, je ne me suis jamais fait mordre et je n'en ai jamais retrouvée sur mon lit.

          A Singapour, je ne trouve que rarement des araignées (elles vivent peut-être mal les traitements anti-moustiques qui sont déployés à échelle industrielle sur la ville pour éviter la dengue), mais pendant une époque, on se réveillait des siestes dans le salon à cause de la douleur causée par des fourmis exploratrices qui venaient visiter nos yeux et nos oreilles!
          Je crois que j'aurais préféré une araignée…

          • [^] # Re: Mon araignée

            Posté par . Évalué à 2.

            Ah mais je suis complètement d'accord avec toi, j'avais d'ailleurs tendance à faire de même lorsque je vivais seul, en partie pour les même raisons. Je regrette presque cette période…

      • [^] # Re: Mon araignée

        Posté par . Évalué à 2.

        Enfin, dans le cas d'une vraie piqûre d'araignée, on verrait un peu de peau nécrosée, et pas un bouton tout rouge qui gratte ou dans le genre.

        1/ L'araignée ne pique pas, elle mord.

        2/ Lorsqu'elle mord, l'araignée injecte du venin. Certaines espèces toutes petites injectent un venin qui peut être mortel (exemple assez connu : la veuve noire en Australie par exemple).

        3/ Bien que les espèces qui vivent chez nous ne soient pas mortelles pour le commun des mortels, il faut savoir que la réaction au venin est différente selon la personne. Ainsi, une orsure d'araignée chez une personne ne déclenchera pas grand chose, alors que chez une autre, la réaction sera plus vive pour la même quantité de venin injecté dans le corps (on constate la même chose pour les piqures d'abeilles ou guêpes, et ça doit être pareil pour les piqures de fourmis).

        Personnellement je ne ragis que très peu aux piqures d'insectes, mais mon épouse (qui a tendance à faire beaucoup d'allergies) a le corps qui réagit plus vivement.

        Tout ça pour dire que ce n'est pas aussi simple que tu le dis.

        • [^] # Re: Mon araignée

          Posté par . Évalué à 4.

          1/ L'araignée ne pique pas, elle mord.

          Tout-à-fait. Au temps pour moi.

          2/ Lorsqu'elle mord, l'araignée injecte du venin. Certaines espèces toutes petites injectent un venin qui peut être mortel (exemple assez connu : la veuve noire en Australie par exemple).

          Je ne dis pas le contraire, et bien évidemment je ne parle pas des araignées exotiques!

          3/ Bien que les espèces qui vivent chez nous ne soient pas mortelles pour le commun des mortels, il faut savoir que la réaction au venin est différente selon la personne. Ainsi, une orsure d'araignée chez une personne ne déclenchera pas grand chose, alors que chez une autre, la réaction sera plus vive pour la même quantité de venin injecté dans le corps (on constate la même chose pour les piqures d'abeilles ou guêpes, et ça doit être pareil pour les piqures de fourmis).

          La majorité des araignées chez nous est incapable d'injecter son venin plus profondément que les couches superficielles de la peau. Certaines peuvent mordre plus profondément, on les trouve dans le sud de la France. Je ne doute pas qu'elles puissent se retrouver accidentellement un peu partout ailleurs et y survivre en été.

          Evidemment que certains réagiront plus que d'autres au venin, je ne dis pas le contraire non plus. Mais en dehors des allergies, le venin de presque toutes nos araignées est sans effet sur l'Homme.

          Il y a une sous-espèce de veuve noire dans le sud de la France, bien moins dangereuse que sa cousine, elle est tout de même capable de faire des dégâts.
          Par contre, ce n'est normalement pas une araignée de maison.

          • [^] # Re: Mon araignée

            Posté par . Évalué à 2.

            La majorité des araignées chez nous est incapable d'injecter son venin plus profondément que les couches superficielles de la peau.

            Ca n'empêche pas le corps de réagir. Je ne suis pas sur que les poils présents sur les orties soient beaucoup plus longs que les crochets à venin de certaines araignées. Pourtant l'effet des orties est bien réel. Et il existe à la campagne des araignées suffisamment grosse pour laisser des traces de morsures bien visible sur la main (mon frère en a fait l'expérience lorsqu'il était plus jeune).

        • [^] # Re: Mon araignée

          Posté par . Évalué à 2.

          Putain O_o

          Entre la veuve noire d'Australie, la mygale de Sydney, la méduse irukandji, le taïpan du désert, le crocodile marin, le kangourou boxeur, l'ornithorynque boulimique et la souris chauve, il ne fait pas bon de vivre en Australie !

          splash!

          • [^] # Re: Mon araignée

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 17/09/13 à 11:12.

            Évolution d'une morsure de Brown Recluse :
            Morsure de Brown Recluse

            Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

            • [^] # Re: Mon araignée

              Posté par . Évalué à 5.

              C'est particulièrement dégueulasse !

              • [^] # Re: Mon araignée

                Posté par . Évalué à 4.

                Certes, mais les brûlures thermiques ou à l'acide peuvent aussi générer des images crados.

                Si tu vis en France, tu as plus de chance de te brûler que te faire mordre par une brune recluse.
                C'est un peu comme les attaques de requin quoi: terrifiant mais statistiquement négligeable.

            • [^] # Re: Mon araignée

              Posté par . Évalué à 4.

              Euh, ouai mais celle-là on ne la trouve normalement pas en France!

              Et puis une fois de plus, elles ne chassent pas l'Homme. Elles mordent pour se défendre contre ce qu'elles croient être une agression.
              (évidemment, vu de notre fenêtre, une bête à 8 pattes qui remonte sur le bras est également considéré comme une agression, mais allez savoir: elles ne semblent pas d'accord!)

          • [^] # Re: Mon araignée

            Posté par . Évalué à 2.

            Sans compter les effets du soleil sur la peau ….

      • [^] # Re: Mon araignée

        Posté par . Évalué à 3.

        on verrait un peu de peau nécrosée

        Ou le mollet gros comme la cuisse ! Les morsures d'araignée ça arrive mais je pense plutôt dans la nature que dans les maisons.

        Et si je ne m'abuse, en France, il n'y a que très peu d'araignées qui « piquent ». il me semble déjà que toutes celles qui font des toiles n'ont pas de venin (c'est pour ça qu'elle font des toiles).

        • [^] # Re: Mon araignée

          Posté par . Évalué à 3.

          il me semble déjà que toutes celles qui font des toiles n'ont pas de venin (c'est pour ça qu'elle font des toiles).

          Même celles qui font des toiles ont du venin : le venin d'une araignée est un suc digestif. Elles digèrent leur proie et les enveloppent dans une toile avant de "sucer" le liquide généré.

          • [^] # Re: Mon araignée

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah bon ?

            Sur wikipédia je lis :

            Le venin peut être composé de nombreuses toxines nécrotiques (genre Loxosceles ) ou neurotoxines. Parmi ces dernières, signalons celles de type polyamine agissant sur le système nerveux central, en particulier en inhibant la fonction des canaux NMDA. Il existe beaucoup de molécules décrites provenant de venin d'araignée.

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Araneae#Le_venin

            Et si je regarde le schéma suivant je peux voir une glande digestive et une glande à venin bien distinctes :

            Araignée

            Un aranéologue confirmé dans la salle ?

            • [^] # Re: Mon araignée

              Posté par . Évalué à 4.

              http://lesarthropodes.wifeo.com/morphologie-de-laraignee.php :

              Je cite :

              Jabot aspirateur : partie du tube digestif qui aspire, comme les araignées ont une digestion externe (elles liquéfies leurs proies et "boient" ainsi leurs victime)

              Ce n'est pas contradictoire : le venin liquéfie la proie et une fois aspirée, la glande digestive secrète le nécessaire pour terminer la digestion.

              • [^] # Re: Mon araignée

                Posté par . Évalué à 1.

                Je sais comment mangent les araignées.

                Il me semblait que le venin c'était un truc en plus que certaines avaient. Pour pouvoir immobiliser leur proies sans toile justement.

                Il semble cependant que tu as raison. On peut donc dire que certaines ne peuvent injecter que du suc gastrique alors que d'autres y mêlent des neurotoxiques ?

    • [^] # Re: Mon araignée

      Posté par . Évalué à 1.

      Mouai… Depuis qu'un interne m'a raconté qu'il avait découvert des petites araignées sous la peau d'un patient, je les aimes beaucoup moins !
      Ceci dit, merci d'avoir déterré le sujet, ça m'a permis de vérifier et je lui en dois une !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.