Journal Les représentants du cinéma et de la télé se plaignent encore.

Posté par .
Tags : aucun
19
1
déc.
2011

Selon eux, les sites de streaming illégal "gagnent beaucoup d'argent".

Suis-je le seul à être surpris par cette réflection ? Je ne comprends vraiment pas : ils ont la preuve d'un modèle simple et qui rapporte beaucoup d'argent (et c'est bien eux qui le disent), et ils ne veulent pas le mettre en place à leur profit ?

Il y a une logique qui m'échappe. En tout cas cet article est à garder précieusement, pour leur renvoyer en pleine tête lors des débats soit disant prévus sur HADPOPI3.

  • # marge = coût de vente - coût d'acquisition

    Posté par . Évalué à 7.

    La structure de coûts de la vente distribués est la somme des coûts d'infrastructure et des coûts de production des contenus.

    Les seconds sont nettement supérieurs aux premiers.

    Un producteur aura donc une rentabilité nettement inférieure à un escrocs.

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Il y a surtout le fait que les sites comme megaupload et co gagnent de l'argent mais n'en dépensent pas pour faire les films/séries. Sinon en pratique, c'est juste le modèle de la télé, soit tu regardes le programme et tu as des pubs, soit tu payes pour ne pas subir une rareté plus ou moins artificielle ( à savoir " X minutes de visionnage", ou ce genre de chose ).

      À comparer avec le modèle canal + ou des chaines chiffrés du cable, et le modèle TF1.

      Il n'y a donc rien de novateur

    • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

      Posté par . Évalué à 9.

      nonobstant les subventions diverses et variés des producteurs, des droits exclusifs (ie où l'auteur ne touche rien, comme la vente de chanson sur internet en mp3 ...) etc...

      Ce qui fait que finalement, un producteur, même sans rien vendre, ben peut quand même palper.

      nonobstant aussi la part de marché inférieure pour les escrocs, et les risques encourues, de même que les difficultés à avoir une stucture commerciale évolutive.

      Si un "escroc" te vend un blue ray 10€, tu lui dis d'aller se faire voir.
      Un producteur arrive a te fourguer un blue ray à 30€...

      Un producteur n'a pas de problème pour faire une demande d'emprunt à sa banque pour avoir un datacenter qu'il maitrise...

      Un producteur n'a pas de problème pour aller voir les FAI et proposer un peering avec son datacenter (le fai y gagne : pas de sous à payer à qqu'un d'autre, le producteur y gagne : pas de ralentissement pour le client -> client heureux).

      etc...

      • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

        Posté par . Évalué à 1.

        Ca change rien au fait qu'un épisode de série de facture decente coute plusieurs millions a produire, ce qui monte une série a plusieurs dizaines de millions de dollars, pour les films c'est du meme tonneau.

        Je veux bien croire qu'il ait des subventions, mais si ça couvre 10% de la prod, c'est deja le bout du monde.
        L'emprunt, il va falloir le rembourser un jour, hein.

        Partant de la, megaupload a 15 millions de dollars d'avance sur le producteur pour être profitable, ça donne de la marge.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

        • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ca change rien au fait qu'un épisode de série de facture decente coute plusieurs millions a produire, ce qui monte une série a plusieurs dizaines de millions de dollars, pour les films c'est du meme tonneau.

          Oui, ça permet de voir des choses comme : « Second Second¹ Assistant de l’assistant du mec qui nettoie les chaises des producteurs » devant un nom dans les générique de fin.


          ¹ j’ai regardé The Reader cette après midi.

          • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

            Posté par . Évalué à 2.

            Bon sang, mais c'est bien sur!

            Moi qui pensait naïvement que ça partait en matos, avec des cameras qui valent plus que ta maison, en post production, en logistique, mais en fait suffit de se débarrasser du second second assistant, ça va économiser $300, reste plus qu'a en tourner 1 999 700.

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              qui valent plus que ta maison

              Je ne pense pas non. On a pas la même définition de la valeur.

              suffit de se débarrasser du second second assistant, ça va économiser $300

              Disons qu’en tout cette personne touche 1200€ pour un film (ça fait un SMIC, je suis large), tu multiplie ça par le nombre de personne qui ne servent techniquement à rien et tu peux t’acheter toujours autant de « cameras qui valent plus que ta maison » avec un film à prix réduit !

              Merci pour ton éclairement : faire des économies permet d’économiser !

              • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                Posté par . Évalué à 0.

                Sont cons ces studios, ça fait 50 ans qu'ils se font enfler, alors qu'arcaik depuis son salon a trouve la solution en qq minutes!!
                Et pis, dans le fond, ces mega corporations "tout pour la thune" américaine, ils y connaissent quoi a la réduction des couts? Virer les gens inutiles ou remplaçables, c'est pas leur genre!

                Disons qu’en tout cette personne touche 1200€ pour un film

                Pour être tout a fait honnête, je serais meme surpris qu'elle soit payée tout court.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                  Posté par . Évalué à 6.

                  En même temps, ces studios sont tellement cons qu'ils espèrent enrayer le piratage sur Internet avec juste des lois répressives, alors on peut raisonnablement se douter de leur connerie sur bon nombre de sujets…

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben c'est un peu comme toutes les activités subventionnées: tant qu'on te donne du budget tu as tendance à l'utiliser complètement sinon après on va te dire que tu n'as pas besoin d'autant et on va te donner moins.

                  Il y a énormément de pognon gaspillé dans les tournages, tout simplement parce qu'il y a eu quelques années fastes qui ont permis d'enfler les budgets, et maintenant que le blé se fait plus rare, il est difficile de les réduire...

                  Après, quand tu vois le chantage au salaire effectué par certains acteurs de séries américaines (je pense par exemple à ce qui s'est dit sur les dernières saisons de Desperate Housewives), tu te dis que ça doit être quand même bien rentable sinon ils jetteraient l'éponge ou changeraient d'acteurs (retirer un acteur d'une série ça se fait tout le temps, y'a qu'à voir la saison 9 de "Mon oncle Charlie", sans Charlie).

              • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                Posté par . Évalué à -5.

                Je ne pense pas non. On a pas la même définition de la valeur.

                Moi j'ai la meme que tout le monde quand on parle de ce genre de choses, la valeur faciale.
                Apres tu peux te branler si tu veux, t'avais très compris ce que j'avais dit, c'est juste que t'avais pas forcement calcule la quantité de matos qu'il peut y avoir sur un plateau télé/cinema.

                Pour avoir assiste a qq tournages de series (c'est un chouilla courant par chez moi on va dire), j'ai pas spécialement eu l'impression qu'ils branlaient rien.
                Apres c'est sur, depuis ton salon, ça parait facile, c'est juste 40 minutes de vidéos et y'a 3 ou 4 personnes a l'écran alors pourquoi diable auraient ils besoin de tant de monde?

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ben oui, moi je regarde un tas de truc indépendants marrants filmés sans gros moyens, du tout. Après libre à toi hein, mais dis pas qu'on peut pas tailler les budgets.

                  "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

                  • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                    Posté par . Évalué à -5.

                    Ben oui, moi je regarde un tas de truc indépendants marrants filmés sans gros moyens, du tout.

                    C'est trop cool de savoir que tu regardes ça!
                    Moi je regarde plein de choses aussi. Et j'écoute de la musique.
                    Des fois meme, je chante. Sous la douche.

                    Après libre à toi hein, mais dis pas qu'on peut pas tailler les budgets.

                    Ben je dis pas ça, mais si le budget pouvaient vraiment être réduit de beaucoup, ça fait un bail qu'il aurait été réduit de beaucoup.
                    Les studios, c'est pas des enfants de coeurs, c'est dirige par des connards en costards qui se foutent de la qualité artistique ou sociale, ce qu'ils regardent c'est la ligne du bas comme disent nos amis burgerophages.
                    Si la ligne du bas peut être plus grosse (en gros, si les mecs sur le tournage passent vraiment leur temps a rien foutre comme le suggère diplomatiquement Arcaik), alors elle sera plus grosse sur le prochain film/serie, et le mec qui branlait rien il ira rien branler ailleurs.

                    Donc non, c'est pas la qu'on peut couper les budgets.
                    Et quand bien meme tu le coupes, va falloir sacrement le couper pour que ça fasse une reelle différence. La suggestion d'arcaik va pas te mener très loin.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ast%C3%A9rix_aux_Jeux_olympiques_(film)#Budget_et_cachets
                      L'argent d'Astérix aux Jeux Olympiques n'a pas du tout été balancé dans du marketing évidemment hein, ça va de soi (je compte les gros noms pour faire vendre comme faisant partie du marketing).
                      Juste 30 millions d'euros, à peine la moitié du budget.

                      Il va de soi les 40 millions restants étaient là pour assurer la qualité hein : malgré tout j'ai tenu qu'une demi heure, ce qui tient déjà de l'exploit devant une telle merd... merveille.

                      Sinon y'a aussi des mini séries françaises amateur faites avec trois roubles, des bouts de ficelles et un ordi qui me procurent un vrai plaisir, elles (Flander's Company, le Visiteur du Futur...).

                      • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                        Posté par . Évalué à -4.

                        Pas parce que certains crament du pognons dans des conneries que ca coute pas un bras a la base.

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Astérix_%26_Obélix_:_Mission_Cléopâtre

                        Je vois 50 millions de budgets, ce qui est clairement pas rien, et je pense que t'es reste plus de 30 minutes pour celui la.

                        Meme si tu divise le budget par 10, ca fait 5 millions d'euros, rondelette la somme.

                        Prend une serie comme breaking bad, c'est de la qualite, la production est au poil, 3 millions l'episode.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                Posté par . Évalué à -3.

                Alors, calculons.

                On vire 100 personnes qui servent soit disant a rien, on economise donc $120 000, logique. On les remplace par Aracaik, qui va bosser 24/24, a l'oeil, parce qu'il est philanthrope.

                Bien, il reste donc 1 880 000 dollars a trouver.
                Voila voila voila.

                On a qu'a demander a arcaik, apparemment il 'sy connait a mort, il a regarde des series a la télé, alors il sait faire, hein.

                Alors, finançons avec de la pub.
                On va mettre un eCPM a 20c, allez, simplifions, 18 pour faire rond.
                On a donc 2 000 000 par épisode, moins l'économie fabuleuse de 120 000 d'arcaik, soit 1 880 000.
                Il nous faut donc 10 000 000 tranches de mille impression pour financer l'épisode.
                Ca nous fait donc la broutille de 10 milliards d'impression pour payer l'épisode. Une paille!
                Mettons donc 10 pubs sur la page, une moyenne de 4 pages vues par épisode, il suffit de 250 000 000 de spectateurs pour payer l'épisode.
                Pour ce qui est de se faire des sous, on verra apres.

                Le model économique est clairement viable, c'est évident!

                Multiplie ton eCPM par 10 si tu veux, ça va pas changer grand chose.

                Supprimes les couts de productions totalement par contre, et ça commence a devenir raisonnable effectivement, face au travail a accomplir.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Je peux pas répondre, je me « branle » sur la valeur des choses.

                  • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                    Posté par . Évalué à -7.

                    Ah ben ouais, forcemment, des qu'on commence a regarder de pres, ça devient un peu plus complique, hein?

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                    • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                      Ouais, ou alors j’ai simplement pas envie de répondre point par point à trois commentaires (trop dur de réfléchir et de tout écrire avant de cliquer sur « Envoyer le commentaire » ?) insultants et par dessus tout, chiant à lire tant tu ne respectes pas les règles basiques de la typographie.

                      Et puis, attends demain, peut-être qu’un peu moins fatigué, je prendrai le temps de démonter tes débilités !

                      • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                        Posté par . Évalué à -7.

                        Ouais, ou alors j’ai simplement pas envie de répondre point par point à trois commentaires

                        3 commentaires?!?
                        Haaaaanlalalalaaaaaa!
                        Reponds simplement a celui qui parle de 10 milliards d'impressions pour payer les couts de prod, on verra apres.

                        trop dur de réfléchir

                        Ben visiblement, t'as pas l'air d'y etre particulierement habitue toi non plus, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

                        Et puis, attends demain, peut-être qu’un peu moins fatigué, je prendrai le temps de démonter tes débilités !

                        Ouais, ben tu sais quoi, je vais pas trop compter dessus, mon petit doigt me dit que tu vas plus l'ouvrir, sauf pour faire du vent et rien dire.
                        Juste une intuition.

                        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                        • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                          Je n’ai jamais dit qu’un film ne coûtait rien à produire. Mon premier commentaire portait uniquement sur le fait que des économies peuvent être faite. L’exemple de l’assistant au nettoyeur de chiottes n’était qu’un exemple. Je n’ai jamais insinué qu’en virant toutes ces personnes ont pouvait tourner un film à bas prix. Par contre, ça influence le prix de film, et tu ne peux pas dire le contraire.

                          Tu es venu confirmer ce que je disais en parlant des caméras « plus chères que [ma] maison ». Je trouve exagérer qu’on atteigne des budgets aussi élevé et que tu les justifies en disant : « il faut des caméras qui filme 3 images de plus par seconde et 5 pixels de plus par image ». Le problème c’est que les studios préfère vendre du Avatar en 3D plutôt que du Avatar avec un vrai scénario. Et c’est uniquement sur ça que portait mes commentaires.

                          Tiens, j’ai trouvé 3 images qui représente un peu l’État des super-productions :

                          • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                            Posté par . Évalué à 5.

                            surtout que normalement les caméras on les jettes pas à la fin du film, il est donc possible de les amortir sur plusieurs films; donc même à supposer qu'elle fassent trois fois ma baraque (ce dont je doute), l'investissement est sensé durer.

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                          • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                            Posté par . Évalué à -10.

                            il faut des caméras qui filme 3 images de plus par seconde et 5 pixels de plus par image

                            Merci de me faire rire de si bon matin.

                            Le problème c’est que les studios préfère vendre du Avatar en 3D plutôt que du Avatar avec un vrai scénario.

                            Non, le probleme c'est que ceux qui font un film avec un scenario doivent poser minimum qq millions sur la tables, c'est de ca qu'on parle.

                            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                          • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Le problème c’est que les studios préfère vendre du Avatar en 3D plutôt que du Avatar avec un vrai scénario

                            Les actionnaires des studios préfèrent faire des flims que les gens vont voir. Et les gens vont voir du Avatar 3D sans scénario.

                            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                  Posté par . Évalué à 5.

                  pas la peine de chercher bien loin, le CNC se charge de financer 100% du film, la cour des compte à récemment râler la dessus d'ailleurs.

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

              Posté par . Évalué à 4.

              Ils n'ont qu'à acheter des caméras qui tiennent plus d'un film.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

      Posté par . Évalué à 10.

      Ton raisonnement ne tient pas. En partant du fait que de toute façon le film ou la musique est déjà produit et distribué par les canaux classiques.

      Aujourd'hui le cinéma gagne de l'argent avec les circuits de distrib classique. En parallèle des gens que tu appelles escrocs diffusent ces mêmes productions (qui existent déjà), tout en se faisant de l'argent. Cet argent, qu'est-ce qui empêche les producteurs de le ramasser sur des plates formes légales Pour eux il n'y a pas de pertes puisque ceux qui visitent les sites de streaming n'achèteront probablement pas leur oeuvre, mais d'un autre côté, ils récupèrent de l'argent via la pub ...

      Ah mais j'y pense, j'ai un truc qui ressemble à ça dans mon salon, qui me permet de regarder des émissions gratuitement et en contre partie je dois accepter des coupures pub. La seule différence c'est que dans un cas on a présélectionné les programmes, dans l'autre c'est moi qui les choisit.

      Je suis convaincu que si les majors faisaient pareil que les "escrocs", ils pourraient en gagner du fric.

      • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/12/11 à 21:17.

        oui, mais si ils font comme les "escrocs", à savoir vendre "leur" oeuvre pour 10 euro en streaming, ils vont concurrencer leur propre marché du média physique à 30 euro,
        il est tellement plus facile rémunérateur d'être conservateur, de camper sur ses positions, de figer le marché, de le segmenter (zones, périodes d'exclusivité, etc...), d'emprisonner ses clients au lieu de les écouter et les satisfaire

        je leur souhaite (aux distributeurs de contenu) un sort pire que les moines copistes (pire, parce que sans être religieux moi même, au moins ils préservaient le savoir à leur échelle, sans chercher à faire emprisonner leurs clients)

        Envoyé depuis mon Archlinux

        • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

          Posté par . Évalué à -8.

          Autant l'industrie du film/tele freine énormément, voir empêche carrément, le développement d'offres alternatives qui pourraient leur rapporter bien plus, par frilosite, autant sortir des conneries monstrueuses du genre "si megaupload arrive a se faire du fric en donnant le contenu, les studios peuvent le faire aussi".

          Citez moi plutôt netflix qui propose un visionage illimité pour $240/an.

          Sans compter que megaupload, ben v'la la valeur ajoutée pour l'utilisateur. Entre mega upload gratis et netflix pour $20/mois, je prend netflix, sans meme réfléchir.
          Telecharger le contenu, ou me fadez une techno a la con avec flash, sur une page web a la con avec la moitié des pubs pour des sites de cul, une recherche pourrie qui me sort 40 doublons, pas de suggestions, pas de bookmark, nécessite d'utiliser un ordinateur dans mon salon, incertitude sur le contenu telecharge (qualité? langue? sous titre?), ça va quoi.

          Enfermer l'utilisateur, c'est pas cool, lui fournir un service de merde (ou plutôt, aucun service du tout), meme pour gratuit, c'est pas tellement mieux.

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

      • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

        Posté par . Évalué à -8.

        En partant du fait que de toute façon le film ou la musique est déjà produit et distribué par les canaux classiques.

        C'est très malin comme réflexion ça!
        Et qu'est ce qui va arriver aux canaux classique le jour ou le contenu est disponible légalement pour gratis?

        Ah mais j'y pense, j'ai un truc qui ressemble à ça dans mon salon, qui me permet de regarder des émissions gratuitement et en contre partie je dois accepter des coupures pub. La seule différence c'est que dans un cas on a présélectionné les programmes, dans l'autre c'est moi qui les choisit.

        T'oublies un "leger" détail. Dans un cas, la chaine de tele a paye un montant conséquent pour avoir les droits de diffusions. Le prix de la pub a la télé est aussi légèrement different de celui de la pub sur le web.

        Je suis convaincu que si les majors faisaient pareil que les "escrocs", ils pourraient en gagner du fric.

        Tu nous fait le business plan?
        Avec un ecpm qui se compte probablement en centimes, va en falloir des impressions pour couvrir les frais de productions.

        If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

        • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

          Posté par . Évalué à 4.

          Et qu'est ce qui va arriver aux canaux classique le jour ou le contenu est disponible légalement pour gratis?
          Légalement ou pas, il est disponible. Tu crois quoi ? Que les gens vont acheter du contenu parce qu'il est légal ? Que tout film vu sur un site de streaming est un film en moins de vendu ? Si c'est ça on arrête la discussion, surtout vu le ton que tu prends.

          T'oublies un "leger" détail. Dans un cas, la chaine de tele a paye un montant conséquent pour avoir les droits de diffusions. Le prix de la pub a la télé est aussi légèrement different de celui de la pub sur le web.

          Donc ce que tu es en train de me dire c'est que :
          - les chaines payent cher un truc à diffuser
          - pour pouvoir "payer" ce truc, et faire des bénéfices en plus, et permettre aux gens de le regarder sans rien débourser, elles font payer cher des espaces de pub à des annonceurs.

          Les diffuseurs en streaming, eux, ne payent pas effectivement les producteurs pour diffuser le contenu, mais ils ramassent beaucoup d'argent via la pub (qui au passage peut être vendue moins cher).
          Ma question : pourqui les producteurs ne font-ils pas eux-même en direct la diffusion ? Au passage ils éliminent un intermédiaire. Pour la diffusion, ils font comme les "escrocs" : un hébergeur, une régie de pub payée por le service quelle rend (faire de la pub), et on n'en parle plus. Remarque qe c'est ce qui commence à se faire avec les sites des chaines TV qu irediffusent à la demande.

          u nous fait le business plan?
          Avec un ecpm qui se compte probablement en centimes, va en falloir des impressions pour couvrir les frais de productions.

          Ben puisque les "escrocs" y arrivent, il n'y a absolument aucune raison que les majors n'y arrivent pas : elles ont les moyens de le faire.

        • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est très malin comme réflexion ça!
          Et qu'est ce qui va arriver aux canaux classique le jour ou le contenu est disponible légalement pour gratis?

          Parce qu'entre les offres complètement insensées qu'on nous propose et la gratuité totale, il n'y a aucun compromis possible?

          T'oublies un "leger" détail. Dans un cas, la chaine de tele a paye un montant conséquent pour avoir les droits de diffusions. Le prix de la pub a la télé est aussi légèrement different de celui de la pub sur le web.

          Ces prix mirobolants sont-ils encore justifiables aujourd'hui? Pourquoi la pub à la télé est-elle plus chère que sur le net? Question d'audience? Combien de temps encore est-ce que ce sera la cas? Perso, je ne regardes déjà plus la télé (d'autant moins que je n'habite pas en France), et ça ne me manque pas, je ne pense pas m'y remettre si je reviens en France. Je n'y vois plus beaucoup de valeur ajoutée. Une bonne surprise de temps en temps? J'en trouverai bien plus sur le net!

          Je suis convaincu que si les majors faisaient pareil que les "escrocs", ils pourraient en gagner du fric.

          Tu nous fait le business plan?
          Avec un ecpm qui se compte probablement en centimes, va en falloir des impressions pour couvrir les frais de productions.

          Personne ne dit que c'est facile, mais ça fait des années et des années qu'ils auraient dû se pencher sur la question au lieu de s'accrocher aux branches à coups de taxes et d'interdiction. Je n'aurai aucune pitié pour eux quand ils se casseront la gueule.
          Et le business plan pour le cinéma, rassure-toi: le film est déjà rentabilisé en salles. Les jérémiades sur Megavideo, c'est au sujet du surplus de profits potentiels.

          Reste à trouver des solutions sur les productions destinées à la télé:
          Pub? Abonnements? VOD?
          Si l'accès est bon marché et simple, ça peut avoir du succès. Si l'accès légal signifie qu'il faut remplir 12 formulaires et aller deux fois à la banque pour obtenir le droit de voir 6 bande-annonces avant d'accéder au contenu sous réserve de le visionner dans les 12h moins de 2 fois et sans interruption de plus de 10min, je pense que AlloShare va continuer à gagner encore un peu d'argent...

          • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

            Posté par . Évalué à -6.

            Parce qu'entre les offres complètement insensées qu'on nous propose et la gratuité totale, il n'y a aucun compromis possible?

            Jamais dit le contraire.
            Je reponds a un mec qui dit que si megaupload arrive a faire des sous avec un modele tout gratuit grâce a la pub, les majors ont qu'a faire pareil.

            Ces prix mirobolants sont-ils encore justifiables aujourd'hui?

            J'ai envie de dire oui, sinon personne ne l'achèterais la pub. Apres je bosse pas dans le milieu, ça reste une supposition.

            Pourquoi la pub à la télé est-elle plus chère que sur le net?

            Probablement parce que la pub a la tale est de bien meilleure qualité (bon, ok, ça dépend desquelles) et qu'elle est "forcée" sur un spectateur passif.
            La pub sur le net, c'est une image qui fait pouic pouic au mieux, en marge du contenu avec un spectateur actif qui va tout faire pour l'éviter ou l'ignorer. Pas le meme impact.
            L'impression n'a pas beaucoup de sens non plus, ce qui explique des eCPM qui se comptent en centimes.

            Personne ne dit que c'est facile, mais ça fait des années et des années qu'ils auraient dû se pencher sur la question au lieu de s'accrocher aux branches à coups de taxes et d'interdiction. Je n'aurai aucune pitié pour eux quand ils se casseront la gueule.

            Tu preches un convaincu.

            Reste à trouver des solutions sur les productions destinées à la télé:
            Pub? Abonnements? VOD?

            Netflix marche bien et est profitable. Les studios les détestent profondément par contre et certains contrats de diffusions ne vont probablement pas être renouvelés en février. On verra bien.

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

            • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

              Posté par . Évalué à 1.

              Et pourquoi ça ne marcherait pas ?

              • [^] # Re: marge = coût de vente - coût d'acquisition

                Posté par . Évalué à -7.

                Cf mon message plus haut.

                La pub rapporte très peu par impression (c'est pas pour rien qu'Hulu a un modèle de pub insèré dans les vidéos, toutes les 15/20 minutes), vu les couts de productions il faut un nombre astronomique d'impression pour rembourser la prod.

                If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Est-ce qu'ils ne vivent pas au dessus de leur moyen ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Quand je lis les commentaires ci-dessus, j'ai l'impression qu'on oublie un peu que les budgets de la plupart des films sont justes hallucinants.

    C'est sans doute un élément à prendre en considération...

  • # Ils voudraient pas nous lâcher...

    Posté par . Évalué à 3.

    Franchement, qu'est ce qu'on peut faire de plus que ça :
    http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18604246.html

    Ca semble être pareil pour la musique :
    http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-74164.html

  • # 410

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai une erreur 410 à la redirection quand j'essai d’accéder au lien, remarque à destination du figaro, je comprend que le site fasse valoir son objection de conscience.

    À pars ça, et sans juger de la légitimité du « piratage », l'industrie de divertissement va nous coûter 5,5 milliards d'euros en 2012 (un député s'est amusé à compter) sans aucune contre-partie, je les trouve du coup bien mal placés pour traiter qui que ce soit de parasite !

    • [^] # Re: 410

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      l'industrie de divertissement va nous coûter 5,5 milliards d'euros en 2012 (un député s'est amusé à compter)

      Un petit lien ?

  • # .

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 02/12/11 à 11:56.

    Ce qui m'étonne, c'est qu'ils ne bossent pas pour les gens honnetes.
    Je ne suis pas dans le besoin et ça ne me dérange pas de payer ; du coup j'essaye régulièrement de consommer de la vidéo dématérialisée en la payant. Ma conclusion c'est que c'est un vrai parcours du combattant :
    - Les sites de "replay" sont éparpillés : la recherche est compliquée
    - Les sites de "replay" lagguent
    - Les sites de VOD sont éparpillés
    - Les sites de VOD ont un choix très limité

    Résultat : quand j'ai passé une demi-heure à chercher d'obtenir un truc que je voulais voir, je finis par abandonner et par me tourner vers la solution de facilité "ça juste marche".

    Je veux bien donner mon pognon aux "représentants du cinéma et de la télé" quand je les trouve mais je ne veux pas perdre du temps à leur courir après parce que pour le moment, ils sont introuvables quand je suis d'humeur à claquer du fric.

    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 2.

      pour le problème de l'éparpillement des site de replay, c'est réglé avec la freebox V6, y sont tous regroupé dans un menu; par contre j'ai quelques doléances en tout cas pou le truc de nrj12:

      • qualité très variable, et jamais bonne (je me souvient d'un épisode de SG-1 où y a un peu trop de brume, résultat c'est de la mosaïque sur presque tout les plans
      • navigation souvent lente avec chargement des images; alors que j'en ai rien a battre de l'image, juste le titre de la série me suffit
      • des fois ça saccade, l'image se stop pour charger la suivante, et impossible de mettre en pause pour précharger la suite, il n'y a pas de préchargement.
      • de temps en temps la vidéo plante et faut la relancer

      Bon j'ai résolu le problème en mettant un enregistrement périodique, ce qui fait que je n'ai plus besoin du replay.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 3.

        On est loin de tous (pouvoir) avoir une Freebox :)
        Avec le boitier TV d'Orange, on a juste envie de tout péter à la moindre opération.

    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est le problème principal. On est dans le monde de la facilité, de l'immédiateté et de la paresse (les gens veulent quelque chose maintenant, tout de suite et sans se casser la tête) mais aujourd'hui il est extrêmement plus compliqué d'obtenir ce que l'on veut légalement qu'illégalement.

      En Belgique il est par exemple impossible d'obtenir certaines séries en VO sous-titré en VO dans des délais raisonnables. Elles ne sortent qu'en DVD (6 mois après avoir été diffusées en français à la télé, soit avec plus d'un an de retard), avec deux pistes audio (fr / en) et deux ensembles de sous-titres (fr / nl)...

      • [^] # Re: .

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        On est dans le monde de la facilité, de l'immédiateté et de la paresse (les gens veulent quelque chose maintenant, tout de suite et sans se casser la tête)

        C'est un cliché, ou je ne m'y connais pas!

  • # Situation inédite / nouvelle

    Posté par . Évalué à 8.

    Je trouve qu'on (les journalistes et le public) oublie un peu le fait que cette situation est inédite / nouvelle dans le temps. Si on prends comme exemple ce qui se passait avant 1950 pour les artistes peintre ou les musiciens, la plupart ne vivaient pas de leur art et ceux qui en vivaient étaient sponsorisés par un ou des mécène (les rois / baron / bourgeois bref ceux qui avaient les moyens). Quel génie artistique de la musique ou de la peinture du XVIII ème siècle ou avant s'est enrichi grâce à son art ? Il y en a certainement mais très très peu.
    Ensuite dans les années 50/60 sont apparu des phénomènes comme les Beattles ou les Stones qui se sont enrichis grâce à un phénomène concomitant : la société de consommation vendait des tourne disques et pour les vendre, il fallait bien fournir du disque. A l'époque personne n'avait vraiment envisagé que ces artistes deviendraient des multimillionnaires, à commencer par les artistes eux même (qui d'ailleurs visaient plus l'expression artistiques que l'enrichissement personnel - du moins on peut le croire; dans un premier temps). Là dessus sont venus se greffer des "industriels" de l'art qui ont souhaité obtenir un rendement financier de tout ou partie de la production artistique. Ce rendement à été présent jusqu'à l'avènement d'internet. Maintenant la main invisible du marché de l'art à giflé tous ces fabricants de musique et à remis les choses à leur place... L'art n'est pas une marchandise. Cependant des artistes peuvent aujourd'hui se faire connaître sur internet et en proposant leur production sous les licences adéquates, peuvent éventuellement obtenir des dons... La boucle est bouclée, retour au mécénat pour les artistes.

    Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

    • [^] # Re: Situation inédite / nouvelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Si on prends comme exemple ce qui se passait avant 1950 pour les artistes peintre ou les musiciens, la plupart ne vivaient pas de leur art et ceux qui en vivaient étaient sponsorisés par un ou des mécène (les rois / baron / bourgeois bref ceux qui avaient les moyens).

      Ce n'est pas tout à fait exact, le mécénat n'était pas la seule possibilité pour les artistes, et à vrai dire il a probablement toujours été l'exception. Les musiciens avaient parfois un job de musicien dans une église, dans une académie ou à une cour, par exemple; ils répondaient éventuellement à des commandes. Les peintres devaient se débrouiller de façon similaire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.