Journal Steve Ballmer vante-t'il le Logiciel Libre ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
7
oct.
2009
C'est du moins ce qu'on pourrait penser de son intervention aux "Microsoft Days", hier, à Issy-les-Moulineaux.
http://www.silicon.fr/fr/news/2009/10/07/steve_ballmer_a_par(...)

Extrait:

"La nouvelle norme, le nouveau "normal" aujourd'hui, ce n'est pas la nouvelle économie, c'est la nouvelle efficacité ('new efficiency'). Il ne faut pas s'attendre à recouvrer rapidement des budgets IT (...) . Il faut des nouveaux produits et des solutions plus simples, plus aptes, moins chères, plus efficaces. Nous sommes, dans les entreprises, plus dépendants de la productivité et de l'innovation. Le secteur IT va continuer de croître trois fois plus vite que le reste de l'économie. Avec les solutions IT, nous allons aider le développement des activités de façon spectaculaire". "Mais, il faut désormais, avec moins faire plus! Il faut réduire les coûts, aider les personnes à collaborer, à prendre les bonnes décisions, à optimiser la chaîne d'approvisionnement, etc. Et, dans ce contexte, le système le plus fondamental, c'est le poste de travail que les gens utilisent."

On pourrait en effet croire qu'il parle du Logiciel Libre quand il dit "plus aptes, moins chères, plus efficaces" ainsi que quand il propose de "réduire les coûts". Parce que pour moi ce n'est pas en migrant tout un parc informatique vers les dernières version de Windows 7 et 2008 Server, avec les coûts de licences faramineux que cela implique, qu'un entreprise va pour voir faire des économies substantielles sur son budget informatique.

Ce que j'entrevois dans ce discours du CEO de Microsoft, est bel et bien la peur que, face à la crise, nombre d'entreprises ne soient amenées à utiliser de plus en plus de Logiciel Libre. Du coup, il tiens un discours contradictoire en proposant de "reduire les coûts" en proposant d'acheter des centaines voire milliers de licences pour ces logiciels.

Et vous qu'en pensez-vous ?
  • # C'est grave docteur ?

    Posté par . Évalué à 10.

    > Et vous qu'en pensez-vous ?

    Je pense que tu vois des logiciels libres partout. Tu devrais consulter un spécialiste.

    Ballmer prêche pour sa paroisse, rien d'autre. Un argument clé de Microsoft via à vis des logiciels libres est un TCO plus bas...
    • [^] # Re: C'est grave docteur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Certes il prêche pour ça paroisse et certes j'ai vu dans les arguments avancés par Ballmer des arguments très en faveur du logiciel libre. Mais son constat sur la réduction du budget informatique des entreprises est pour moi un levier potentiel important pour l'adoption du libre dans ces entreprises. Surtout au moment où Microsoft leur propose comme "solution" pour économiser de migrer vers les toutes dernières version de leur logiciels. Même si évidement, Microsoft ne fait pas l'apologie du Libre ici (mon titre est intentionnellement provocateur), m'est avis qu'au vu de la fonte des budgets ces temps-ci, le Libre va être sérieusement envisagé dans bien des cas de figure.
    • [^] # Re: C'est grave docteur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Nuance : la prétention trompeuse à un TCO plus bas. J'imagine que c'est ce que vous vouliez dire ?
  • # free && $$

    Posté par . Évalué à 7.

    J'en pense que surligner "moins chères" et "réduire les coûts" et conclure que Steve Ballmer vante les logiciels libres, c'est oublier qu'un logiciel libre n'est pas un logiciel gratuit.
    • [^] # Re: free && $$

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Même si ce que tu dis est vrai, sur le terrain c'est bien l'avantage financier des Logiciels Libres qui est pris en considération par énormément d'entreprises les utilisant.

      Libre != gratuit c'est bien beau, c'est vrai et tout, mais dans la grande majorité des cas quand une entreprise choisi le logiciel libre par rapport à du proprio, c'est pour une question de coûts, uniquement.
      • [^] # Re: free && $$

        Posté par . Évalué à 4.

        Le coût ne se limite pas aux licences mais inclue aussi le support, la formation et les appels au help desk. Et ces derniers sont loin d'être négligeables dans une grosse entreprise.
        L'argument de MS c'est que la réduction de TCO compense le prix des licences.
        L'argument est discutable mais c'est loin d'être aussi simple qu'un simple calcul de coût d'acquisition.
      • [^] # Re: free && $$

        Posté par . Évalué à 4.

        Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que ce soit "uniquement" pour une question de coût.
        Le prix joue principalement le rôle d'appât, mais ça ne veut pas dire que l'entreprise sera convaincue.
        Aujourd'hui les critères de choix des entreprises vers le libre sont pour une large part : l'indépendance et la pertinence/qualité de la solution (il faut que ça marche). Si seul le coût était une motivation, je crois que beaucoup d'entreprises resteraient sur du Windows (qui a un coté rassurant car on l'utilise et le connaît déjà). La où je travaille, l'attrait des clients est plutôt tourné vers l'indépendance qu'apporte le libre par rapport à du proprio.

        Je pense que Ballmer cherche surtout à rassurer en employant un discours tourné "Libre".
    • [^] # Re: free && $$

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ou peut-être s'agit-il de l'expression d'une vue réaliste et globale sur les coûts des logiciels libres : des logiciels qui s'interfacent facilement avec une large base d'autres codes libres de qualité, qui ne coûtent pas les yeux de la tête en licences croisées, brevets et service juridique et sur lesquels on dispose de tout les droits nécessaire pour ne pas avoir besoin de refaire indéfiniment le même travail, etc, j'en passe et j'en oublie.
  • # standardisation

    Posté par . Évalué à 9.

    Et, dans ce contexte, le système le plus fondamental, c'est le poste de travail que les gens utilisent."

    Ben voyons, Steve, cher Steve...
    Comme dans telle boite ils ont 100 000 pc windows et 10 000 pc linux, on va tout passer en windows, car le système le plus fondamental, c'est le poste de travail que les gens utilisent. bien sûr allons y...

    Ha zut les 100 000 pc windows sont de vulgaires postes bureautiques; lorsque les 10 000 pc linux sont dédiés au coeur du métier ? bah c'est pas grave, avec de jolis tableaux excell et présentations powerpoint, puis quelques chiffres, le tout présenté uniquement aux financiers, ça va passer... :
    "Les développeurs ? c'est quoi ça ? on développe pas en .net pour l'embarqué ? le C ? l' Ada ? ça existe encore ces machins là ? le java ? Bah .net fait tout mieux, et puis on leur collera des machines virtuelles et/ou des clients X, à ces développeurs, vont pas nous faire chier longtemps avec leur connerie !! Le plus important c'est le plus grand nombre, c'est le poste de travail !"

    Hé, Steve, ouvre les yeux.
  • # Les logiciels libres ne veut pas dire gratuit ou moins cher

    Posté par . Évalué à 2.

    Attention, c'est une erreur courante : Les logiciels libres n'impliquent pas la gratuité d'un projet.

    Logiciel libre implique la gratuité d'acquisition(et encore) mais cela signifie nullement que le logiciel sera gratuit en terme de déploiement.

    Quand tu déploies un projet qui va impacter le processus métier de ton entreprise , qui va impliquer un ensemble d'employés, plusieurs société tiers.
    Le coût du logiciel dépendra du nombre d'acteur impacté par sa mise en production:
    - coût de configuration
    - coût de formation
    - coût de maintenance
    - coût de la réorganisation (réunion , retard sur la production, ...)

    L'ensemble de ces coûts font en général négligé le coût du logiciel.

    Par exemple, un portail collaboratif pour une société que tu paies la base logiciel 0 €, 1000 € , 10 000 €, ... çà n'a aucune importance.
    Si à côté, tu as 1 mois homme de configuration, 1 mois paramétrage, 1 mois de formation, et 1 an de déploiement dans les services, et après qu'il te génère 1 semaine de temps homme de maintenance par an.
    Avec des prix, où la journée homme coute au minimum 500 € (en général plus proche de 1000 €).

    Après que tu supportes ces coûts en interne ou en externe, ta société doit quand même les payés.

    D'ailleurs, la gratuité n'est pas certainement pas la qualité primordiale des logiciels libres.
    Les qualités importantes ,pour un décideur, sont :
    - l'indépendance vis à vis d'un éditeur.
    - l'accès au code source.
    - la communauté.
    - l'immuabilité du projet.
    - liberté internalisé ou d'externalisé les coûts.
  • # Et vous qu'en pensez-vous ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Que "t'il" n'est pas français.
    Ca s'écrit "vante-t-il".

    Je suis désolé de jouer les grincheux, mais je ne supporte plus cette erreur qui m'écorche les yeux

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Merci, d'ailleurs j'ai tapé ce journal tellement vite, qu'il est cousu de fautes d'orthographe. Toutes mes excuses.
      Gageons que la prochaine version de LinuxFR permettra à l'auteur d'un journal de l'éditer.
    • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Il me semble que les deux formes étaient acceptées, au moins depuis un certain temps. Après, j'ai pas de lien.
      • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Fils unique?
      • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Je serai intéressé par des références sur le sujet.
        Une rapide recherche sur internet montre que sur de nombreux sites sérieux (comme celui de l'Académie Française) la forme avec tiret est utilisée.
        Par contre je n'ai trouvé la forme avec apostrophe que sur des pages myspace, dailymotion et autres pas très recommandables.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Donc, grâce à moi, LinuxFR.org est un site pas très recommandable ?
        • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Une recherche m'a montré que la question est pas mal posée, et je n'ai retrouvé ma version des faits que dans des rumeurs.

          À priori le trait d'union a remplacé l'apostrophe dans certains cas, et la confusion existe bel et bien, y compris chez certains instituteurs.

          Une telle faute me parait donc largement pardonnable ... on en est quand même pas mal loin au niveau de la sodomie de diptère. Il y a des fautes qui font bien plus mal aux yeux amha.
          • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

            Posté par . Évalué à 3.

            En fait, je ne comprends pas pourquoi il devrait y avoir une apostrophe, puisqu'il ne s'agit pas d'un mot tronqué mais d'une lettre rajoutée pour faciliter la liaison...
            Le 't' intermédiaire n'est là que pour éviter d'avoir 2 voyelles qui se suivent : "vante-il".

            L'apostrophe s'emploie dans le cas d'un mot tronqué : "je dors", "j'ai dormi", là encore pour éviter d'avoir 2 voyelles qui se suivent.

            La différenciation me semble donc claire et je ne vois pas quelles peuvent être les cas où "le trait d'union a remplacé l'apostrophe"
    • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Tu veux dire "Ça s'écrit..." ?
      :-P

      GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

      • [^] # Re: Et vous qu'en pensez-vous ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, mais la lecture de trop de commentaires à l'orthographe discutable ont faussé mon irréprochable écriture d'antan ;)

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.