Journal L'express et le Canard

Posté par .
Tags : aucun
13
25
nov.
2008
Aujourd'hui, l'Express.fr nous gratifie d'un mini-dossier[1] concernant la sortie d'un livre sur le "Canard enchaîné" célèbre hebdomadaire français satyrique satirique, pour ceux du fond qui ne suivraient pas.

Dans ce dossier, l'Express aborde plusieurs points soulevé par le livre :
* "La mare au canard" (sorte de potins politiques, que l'on trouve en page 2 du journal) et les sources du "Canard", où l'on apprend que le "Canard" a massivement recours aux fuites de l'Élysée, Matignon & autres ministères... pour remplir sa page 2 ;

* Les salaires des journalistes, où l'on apprend qu'au "Canard", ça paye mieux qu'ailleurs ;

* La caisse du "Canard" où l'on apprend que le journal est pété de thunes, à force d'être bénéficiaire depuis des années/décennies et ce, sans aucune publicité ni augmentation de tarifs.

Bon, faisons maintenant le tour de toutes ces "nouvelles" et voyons ce que nous apprend les extraits de ce livre. Réponse : rien pas grand chose !
* Tout le monde sait (ou au moins se doute) que pour connaître les moindres potins de l'AN, du conseil des ministres, des discussions entre élus... il faut forcément avoir des sources dans la place. Certains politiciens sont même des sources assidues du "Canard", y trouvant par là une sorte d'intérêt (contre le camp adverse ou contre des membres de son propre camp).
Il n'est pas rare que le "Canard" fasse des révélations fracassantes suite à une fuite d'une personne "intéressée" par ledit scandale (ex : Chirac a longtemps soupçonné Sarkozy et son entourage proche d'avoir fuité sur l'appartement de Gaymard) ;

* Le journal publiant en page 7 son exercice annuel, personne n'ignore qu'il est bénéficiaire. C'est d'ailleurs l'un des rares journaux à l'être (l'Équipe l'est aussi, me semble-t-il... Qui d'autre ?).
Donc le voir mieux rémunérer ses employés semble une évidence. Ceux-ci ont d'ailleurs des contraintes fortes imposées par des précédents fâcheux : interdiction d'avoir des actions en bourse, d'accepter toute décoration (légion d'honneur...) ;

Bref, un livre qui semble (si j'en crois les extraits parus dans l'Express.fr) plus être un pamphlet qu'une description de ce journal pas comme les autres. Le lecteur en sortira-t-il plus averti sur le monde du journalisme en général ou bien aura-t-il l'impression d'avoir subi un bourrage de mou ? C'est un peu la question que je me pose, à la vue de ces passage.


1 http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/la-face-(...)
Livre publié par [[Karl Laske]], journaliste d'investigation à Libération et Laurent Valdiguié, rédacteur en chef à Paris-Match
  • # \_°< coin coin

    Posté par . Évalué à 10.

    l'express ira donc au coin (coin) pour nous avoir fait de nouveau une non- information bien peu pertinente (après 12 numéros soporifiques traitant des réseaux occultes de la franc-maçonnerie par exemple)

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ...comme le disent eux même les auteurs. En l'occurrence, mon commentaire ce serait plutôt le contraire. Ne jetons pas les critiques du canard avec l'eau de la mare et donnons une chance aux auteurs.

    Bon, faisons maintenant le tour de toutes ces "nouvelles" et voyons ce que nous apprend les extraits de ce livre. Réponse : rien pas grand chose !
    Qu'on ne se méprenne pas. Je suis le premier à aimer le canard pour ce qu'il représente : Le plus ancien titre de la presse française (avec une mémoire solide, des archives importantes, il a traversé la censure etc.), le mieux informé de France[1] et puis c'est un des seuls journaux qui est indépendant financièrement dans tous les sens du terme[2].

    Mais c'est toujours intéressant de voir de l'autre côté de la barrière. Je pense que je vais acheter ce bouquin perso, même si je manque de temps. Pour moi le "canard enchainé" est certainement le meilleur papier de France (bien que ce ne soit pas toujours parfait, mais on ne vit pas dans un monde en noir et blanc). Il permet entre autres d'avoir un esprit critique envers les autres medias et le pouvoir, de prendre du recul etc. Mais le fait de pouvoir avoir un esprit critique envers le canard et prendre du recul envers lui me semble un exercice tout autant intéressant. Ce qui n'empêche pas non plus de prendre du recul avec le bouquin en question (donc prendre du recul envers le bouquin qui fait prendre du recul envers le journal qui fait prendre du recul envers les autres médias) ;)


    Maintenant sur le fond, il faut bien voir plusieurs choses :
    * Quand des journalistes *d'investigation* de "l'express" et de "Paris Match" (oui ce journal où tu peux te faire virer pour avoir laisser passer une photo de Cécilia Ex Sarkozy et Richard Attias) se permettent de critiquer un journal comme "le canard" en partie pour certaines connivences avec le pouvoir, ça prête forcément à sourire, au moins un peu. Ça a un peu le même effet que si Steevy Boulay critiquait le manque d'intelligence d'un prix nobel de Physique.
    * De l'aveu même des auteurs, il ne s'agit pas de "jeter le canard avec l'eau de la mare". Ils reconnaissent que l'indépendance financière est importante, que ce journal est effectivement le plus à même d'être neutre, mais que ça ne suffisait pas pour être entièrement neutre. Donc pour résumer grossièrement : le modèle du canard est le plus proche de la perfection (ce qui n'est pas dur quand on voit le reste de la presse française ceci dit), mais il reste encore du chemin pour l'atteindre. Ou en termes plus matheux, son indépendance financière est une condition nécessaire, mais pas suffisante. Perso si quelqu'un écrit un pamphlet sur moi disant que je ne suis pas parfait que j'ai plein de trucs à améliorer, mais que je suis le meilleur dans mon domaine, je signe tout de suite ;)

    l'on apprend que le "Canard" a massivement recours aux fuites de l'Élysée, Matignon & autres ministères... pour remplir sa page 2 ;
    Woa, ça c'est du scoop :)

    C'est pas comme si le canard le cachait.

    cf les articles (en page 2 justement) rapportant une colère de Nicolas Sakozy lors d'un conseil des ministres disant que c'est anormal que tant d'informations fuitent si fréquemment vers le canard et qu'il trouverai les coupables et qu'ils devront partir. Commentaire du canard "il ne va plus rester grand monde...". Une semaine plus tard toujours en page 2, retour sur ce coup de gueule de NS, nouvelle fuite et nouveau commentaire du volatile "il ne va plus rester grand monde... peut être même pas le président".

    Bref si c'est présenté comme un scoop, alors effectivement, c'est vraiment du travail d'investigation à la hauteur de Paris Match ;)

    * Les salaires des journalistes, où l'on apprend qu'au "Canard", ça paye mieux qu'ailleurs ;
    Pareil super scoop. Ce n'est pas comme si l'info était disponible dans wikipedia depuis plus de 3 ans ;)

    Mais ça fait partie des côtés rassurants du canard. Les journalistes sont les mieux payés, mais ils ont des contreparties comme le fait qu'ils ne peuvent pas cumuler un autre emploi (contrairement à Charlie Hebdo notamment, dont les pigistes, comme Philippe_Val, Bernard_Maris, Patrick_Pelloux, Caroline_Fourest ou encore Michel_Polak sont également chroniqueurs (ou rédacteur etc.) à la télévision, à la radio ou dans d'autres journaux). Ils ont également pas mal d'autres obligations, comme tu le soulignes.

    * La caisse du "Canard" où l'on apprend que le journal est pété de thunes, à force d'être bénéficiaire depuis des années/décennies et ce, sans aucune publicité ni augmentation de tarifs.

    Pareil qu'au dessus, ça fait partie des trucs que je trouve rassurant. Le canard a 4 ans de trésorerie de côté si je me souviens bien. Ce qui fait que même s'ils ne devaient pas vendre un seul titre pendant 4 années consécutives, ça ne les empêcherai pas de publier quelque chose et de payer leurs salariés et leurs fournisseurs. Et ça c'est rassurant. Même si les lecteurs sont leur seule source de revenus, ils ne sont pas entièrement dépendant de leur volume de vente à un instant t.

    Enfin pour finir, je vais donner une chance au bouquin. Si c'est de la merde, je ne me gênerais pas pour le clamer haut et fort, dans le cas contraire, s'ils soulève des points qui grattent, j'espère que le canard en profitera pour s'améliorer encore (il y a notamment cette histoire selon laquelle le canard aurait été très indulgent avec Mitterand à l'époque et avec Sarko maintenant.).

    Dans tous les cas, c'est une plutôt bonne chose pour eux, vu que mercredi qui vient (et peut être le suivant), leurs ventes vont certainement augmenter sensiblement. Et franchement, je ne me fait pas de soucis pour eux, ils sont assez... solides disons. Et je pense que le canard va bien réserver une demie page au bouquin et leurs auteurs, mais pas seulement pour les flatter.

    [1] De l'aveu même de personnes qui apparaissaient souvent dans les colonnes du canard (et peut être bien un conseiller de Clemenceau d'ailleurs), le canard enchainé serait le journal le mieux informé de France. Par ailleurs, il est récurent d'entendre de la part de personnes étant ou ayant été en poste dans divers gouvernement, dans certains poste d'élu local ou au parlement ou au sénat ou à la tête d'une grande entreprise ou..., dire que chaque mercredi (chaque mardi même pour certains, vu qu'ils le reçoivent de manière anticipée), ils attendaient avec impatience de savoir ce qui est dit sur eux, pas toujours en étant très rassuré. Ce qui est une bonne chose. Une citation disait que la qualité d'une démocratie se mesure à la qualité de sa presse. Sans le canard, j'imagine que ceux qui ont encore un tout petit chouilla de scrupules à magouiller ne se gêneraient carrément plus du tout.

    [2] Je ne suis pas un expert du domaine, mais de ce que je sais, le canard enchainé un des seuls à avoir une bonne santé financière, sans pub et sans être contrôlé, avec "Charlie Hebdo", et probablement le petit nouveau "Siné Hebdo". Les autres publications genre "minute" sont certes sans pub, mais ne sont pas vraiment indépendantes financièrement (mauvaise santé financière) et appartient ou a appartenu successivement à des personnes proches du FN et/ou du MNR (dont le financier de Bruno Mégret). Je ne parle pas de publications comme fluide glacial ou de "la décroissance" qui sont probablement plus ou moins indépendants (je ne connais pas vraiment j'avoue), mais qui ne sont pas dans la même catégorie de presse (journal politique généraliste indépendant d'audience nationale).
    • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour les personnes ne sachant pas vraiment ce qu'est 'Le Canard' ou ne l'ayant jamais lu, c'est un journal d'information satirique.

      Les révélations faites dans ce quotidien sont avant tous là pour dénoncer une situation. Il faut donc lire ce journal avec précautions si l'on ne veut pas partir en déprime à la fin ;) . L'écriture est belle et les rédacteurs sont cohérent et franc dans leurs idées.

      Pour les personnes allergiques au papier (j'imagine qu'il y en a sur DLFP), je cite la page d'accueil du 'Canard' [http://www.canardenchaine.com/]:
      notre métier, c'est d'informer et de distraire nos lecteurs, avec du papier journal et de l'encre. C'est un beau métier qui suffit à occuper notre équipe.

      Tous est dit...
    • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      On m'a déjà fait remarqué que « Charlie Hebdo » n'est pas tout à fait sans publicité mais dispose d'un partenariat avec Libé. Bon, c'est tellement discret que ça ne dérange pas trop.
      Mais ce n'est pas comme si Charlie n'était pas un hebdo satirique d'extrème-gauche.
      • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

        Posté par . Évalué à 8.

        > Mais ce n'est pas comme si Charlie n'était pas un hebdo satirique d'extrème-gauche.

        Le Charlie de Philippe Val ? T'es sûr ? Tu as déjà lu les éditoriaux ?
        • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          « Ce n'est pas comme si... n'était pas. »
          Donc il l'est, d'extrême-gauche ? Ou il l'est pas ? Ou l'inverse ?
          • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

            Posté par . Évalué à 6.

            Grave-grave-grave pas d'extrême-gauche...

            ... à la lecture de quelques uns de ses éditoriaux, il me semble qu'il résume l'extrême gauche à une bande de terroristes avec le couteau entre les dents... ce faisant, ça me suffit à ne plus avoir aucune envie de lire son journal (il est loin, le temps de Choron)... entre autres raisons auxquelles il n'est pas forcément étranger (comme l'affaire Siné, par exemple, assez emblématique du personnage qu'est Val...).
            • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              entre autres raisons auxquelles il n'est pas forcément étranger (comme l'affaire Siné, par exemple, assez emblématique du personnage qu'est Val...).

              Tu peux préciser ?
              • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

                Posté par . Évalué à 6.

                Maurice Siné, ex-dessinateur à Charlie...

                ... viré par Val pour avoir écrit que la conversion d'un rejeton Nagy-Bocsa de Sarkozy "au judaïsme avant d’épouser sa fiancée juive, et héritière des fondateurs Darty" ferait "du chemin dans la vie".

                Et ? Ça présuppose d'un antisémitisme ? Siné a déjà avoué l'être - tout comme il affirme être anticlérical, de manière générale ; ça ne date pas de l'été dernier. Est-ce discriminant que d'être contre quelque chose ? Je suis anti-clérical, païen, polythéiste (à tendance hénothéiste), et pourtant, l'un de mes plus vieux amis est chrétien, et ma dernière régulière en date juive... et ? Il faudrait qu'on s'évite parce que croire en une divinité unique et obéir à des dogmes dictés est pour moi une abomination ?

                Cela dit, ne voir en ce message qu'antisémitisme est particulièrement réducteur - ça me paraît même complètement accessoire dans ce propos : je suis d'avis que s'il avait été question d'une conversion à l'islam avant d'épouser la fille d'un émir du pétrole, ou de la conversion au catholicisme avant d'épouser le fils du chanoine honoraire de la basilique Saint-Jean-de- Latran, le fond aurait été strictement le même : une pique quand à la foi d'opportunisme...

                Mais voilà, pour Val, le judaïsme est ostensiblement un tabou (qui lui a servi de prétexte pour éjecter Siné, qu'il n'appréciait apparemment de toute façon pas)... et l'associer à quoi que ce soit qui pourrait ne pas être agréable semble à bannir.



                Je pourrais aussi citer un éditorial au sujet des FARC, où il m'a davantage paru qu'il les conspuait parce qu'ils enlevaient des journalistes que pour toute autre raison...



                Sur le fond, ce type me semble être un communautariste... or le communautarisme est un conservatisme... et ce n'est pas le genre de pain que j'aime manger.
        • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          À l'heure où l'activisme est passé à l'ultra-gauche, l'extrème-gauche, comme la droite, n'est plus ce qu'elle était ;-)
        • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Philippe Val n'est que l'auteur de l'éditorial bien qu'il ait relancé l'hebdo en 1992 et soit devenu directeur de la
          Les positions des différents auteurs peuvent largement diverger mais il est globalement à gauche et Charlie_Hebdo ne se résume pas (fort heureusement) à Val :

          « Sous la direction de Philippe Val, le journal mène des combats rappelant la lignée contestataire d'extrême gauche. »
          « Charlie Hebdo publication satirique de tradition libertaire, à l'esprit caustique et irrespectueux, hérité de Hara-Kiri, a gardé une réputation marquée à gauche. »
          « Si Philippe Val se définit comme un social-démocrate, Charlie Hebdo ne suit pas ses positions de manière tout à fait uniforme. Certains collaborateurs historiques maintiennent en effet des positions divergentes. »

          Il faut pas s'arrêter à l'édito.
          • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

            Posté par . Évalué à 2.

            > « Sous la direction de Philippe Val, le journal mène des combats rappelant la lignée contestataire d'extrême gauche. »

            Nouveau : au goût d'extrême-gauche ! *



            > « Charlie Hebdo publication satirique de tradition libertaire, à l'esprit caustique et irrespectueux, hérité de Hara-Kiri, a gardé une réputation marquée à gauche. »

            Mauvaise réputation, alors, pour ce qui est de nos jours... je ne vois pas en quoi une ligne éditoriale foutrée de tabous a quoi que ce soit à voir avec l'esprit d'Hara-Kiri, qui s'amusait à les démolir. Ah, si : sans aller jusqu'au cynisme, il y a bien la gaudriole (et encore ; à la même échelle ? Ça me ferait mal de l'admettre)... ça, ce n'est cela dit l'apanage d'aucun bord politique ; et donner dans ce genre ne garantit en soi aucun brio (ça, c'est à voir a posteriori : et donc, sans a priori sur une autre publication qui n'est jamais qu'un vénérable ancêtre).



            > Il faut pas s'arrêter à l'édito

            Un "édito"(-rial), comme son nom l'indique, reflète la ligne éditoriale d'un journal... or Val en est le directeur de publication et de rédaction.

            Heureusement, que tout le monde n'est pas encore d'accord avec lui, là-bas... cela dit, sans s'arrêter à l'édito, quand après l'avoir lu, la seule chose que je me dis, c'est "mais qu'est ce que c'est que ce tissu de conservatisme ?" (pour être poli), difficile de ne pas en être tenté, et donc d'en faire abstraction.

            Surtout que vu la personnalité du big-boss, et ses petites crises de maniaqueries, son influence se ressent, m'est avis, très largement. À part la couverture, de temps en temps, ça fait un moment que je n'y ai pas lu quelque chose qui m'a vraiment marqué (pour tout te dire, ceux dont je me rappelle sont de très vieux numéros... datant d'avant Val, et que j'ai lus bien après, chez un ami qui les a encore)...



            * peut contenir des arômes artificiels
    • [^] # Le Canard n'est pas le plus ancien titre de la presse française.

      Posté par . Évalué à 4.

      Par exemple, le Figaro date du XIXè siècle si je me souviens bien. Le Canard est apparu pendant la première guerre mondiale.

      À part ça, le canard sous toutes ses formes c'est bon, lisez-le, mangez-en !

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      * La caisse du "Canard" où l'on apprend que le journal est pété de thunes, à force d'être bénéficiaire depuis des années/décennies et ce, sans aucune publicité ni augmentation de tarifs.

      On apprend rien du tout. Les comptes du Canard sont publiés chaque année dans le journal, et on peut lire très clairement le trésor de guerre accumulé (une somme énorme, quelques chose comme 70 millions d'euros, si je me souviens bien).

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        On en est à 98 millions d'Euros, soit 1 an de parution et de quoi assumer quelques procès.

        Je cite la bibliographie de Wikipédia pour vous conseiller cet énorme livre (que l'on trouve en bibliothèques), il est passionnant et on y apprend vraiment des choses:
        Laurent Martin, Le Canard enchaîné ou les fortunes de la vertu, histoire d'un journal satirique 1915-2000, Flammarion, 2001. Une mise à jour est parue en 2005 (Le Canard enchaîné. Histoire d'un journal satirique (1915-2005), Nouveau Monde Éditions, avec une postface de l'auteur).

        On y trouve d'ailleurs la progression des comptes et du tirage du journal selon les époques (guerres, élections, etc.). Très instructif et rigolo de constater que les titres indépendants progressent (Le Canard Enchaîné et Que Choisir? par exemple).

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

        Posté par . Évalué à 3.

        "On apprend rien du tout."
        Ma phrase était peut-être mal tournée : elle voulait dire que le livre prétend nous apprendre que le Canard a des comptes bien remplis.
        Mais je sais bien que tout ceci n'est pas un secret : j'en fais d'ailleurs mention plus loin dans le journal.
        • [^] # Re: Ne jetons pas le canard avec l'eau de la marre...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mea Culpa, ça ne te visait pas toi, mais j'ai répondu à ton long et pertinent message plutôt que de créer un nouveau fil pour préciser ce petit point mineur :-)

          « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # Une arnaque

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Ce dossier, qu'on ne peut feuilleter sous prétexte de nous vendre des encarts « gratuits » pour justifier le blister, n'est que de la publi-information pour faire vendre le fameux livre.
    La Une de l'hebdo est volontairement trompeuse pour faire croire à un véritable dossier d'investigation alors qu'il ne s'agit de la présentation d'un libre.
    En plus, vu le prix qu'on paye pour ce truc, c'est cher donné en comparaison du prix du « Canard ». Vivement demain !
    • [^] # Re: Une arnaque

      Posté par . Évalué à 6.

      Vivement demain !

      Oui, le mercredi c'est fête, y'a le Canard le matin et lwn.net le soir :)
  • # Cites tes sources, l'Express !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est marrant, parce que tout ça, je l'avais appris y'a 6 mois quand j'ai eu la curiosité de regarder l'article sur wikipédia :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Canard_encha%C3%AEn%C3%A9

    La semaine prochaine, l'Express révèlera en exclusivité que l'eau contient des atomes d'hydrogène et d'oxygène !

    Il ferait bien de prendre exemple sur le canard et d'arrêter de faire faire leurs dossiers par des stagiaires sous-payés...
  • # Pendant ce temps là...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... au Figaro on efface les blagues trop bling-bling de la Gardes des Sceaux et dans je ne sais plus quel hebdomadaire on gomme les bourlets présidentiels.
    Mais c'est vrai, c'est bien plus honteux de bien payer un journaliste, un bon journaliste doit crever de faim.
  • # Le Canard répond à l'Express

    Posté par . Évalué à 3.

    Comme on pouvait s'en douter, le Canard répond à l'Express, dans son édition du jour (en pages 2 et 5).
    Bon, je vais vous la faire simple : les auteurs du bouquin (et l'Express aussi, au passage) s'en prennent plein la gueule !
    Je ne vais pas trop rentrer dans les détails (je vous laisse le plaisir de lire tout cela), mais il semblerait par exemple que le livre n'hésite pas à balancer le noms de dizaines d'informateurs (vrais ou supposés). Bonjour le respect de la protection des sources !!!
    Toujours selon cet article du Canard, le livre donnerait l'orientation sexuelle d'un des journalistes et autres points douteux (comme le passé de certains journalistes pendant l'Occupation, période où le Canard avait suspendu sa parution. Journaliste morts et/ou innocentés depuis, et qui n'ont donc dans tous les cas plus rien à avoir avec le Canard d'aujourd'hui).
    • [^] # Re: Le Canard répond à l'express (pas de majuscule pour l'express !)

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, mais on peut comprendre que ces journaliste de haute investigation s'attaquent à ce prétendu journal satirique et indépendant... indépendant, c'est vite dit ma p'tite dame... ils le trouvent où tout cet argent pour payer grassement ses journalistes.
      Sur le principe, un journaliste qui surveille un hebdo, ça ne me choque pas, il faut bien surveiller les surveillant... mais qu'il le fasse avec un rédacteur en chef à Paris-Match me fait tiquer un peu ; ce serait comme un developpeur qui s'attaquerait à Free à cause de sa définition du libre avec un représentant de Microsoft

      Pour l'orientation sexuelle et les points douteux, est-ce qu'on peut vraiment leur en vouloir ? Ils décident un beau jour de faire un livre sur le Canard enchainé. Ils ont bien raison, je suis sur que rien que le thème du bouquin va faire qu'il va se vendre. Mais une fois que tu as dit ça, comment tu fais pour le remplir ce bouquin ? Tu prend ce que tu peux. On ne peux pas reprocher à d'intègre journaliste de dénoncer des méfaits sexuels (oui, osons le dire) ou de très vieille accusation sans fondement, parce qu'après tout, il n'y a pas de fumée sans feu !


      Sinon, pour la divulgation des sources, c'est inadmissible. Par contre, si des «concurrents» on pût avoir l'info c'est qu'il y asurement quelque chose à revoir chez le Canard.
      • [^] # Re: Le Canard répond à l'express (pas de majuscule pour l'express !)

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon, je précise tout de suite pour les quelques uns qui auraient du mal lorsqu'il n'y a pas de smiley que mon avant dernier paragraphe n'est pas du tout à prendre au premier degré.

        Ça me faisait de la peine de mettre cet avertissement dans le commentaire, donc je le met à part... (j'admet, ça me fait de la peine de l'écrire, mais il vaux mieux être prudent, je ne sais pas qui va me lire !)


        P.S. En plus, j'ai cru comprendre qu'il se passait un truc lorsqu'on se répondait à soi même, j'ai enfin l'occasion de voir ça

        PPS ah oui ^^
      • [^] # Re: Le Canard répond à l'express (pas de majuscule pour l'express !)

        Posté par . Évalué à 5.

        "Sinon, pour la divulgation des sources, c'est inadmissible. Par contre, si des «concurrents» on pût avoir l'info c'est qu'il y asurement quelque chose à revoir chez le Canard."
        Juste pour répondre à ce point : le Canard dit qu'il s'agit de source "vrais ou avérés". Donc eux-même se refusent à indiquer si les noms divulgués sont véridiquement ceux de sources.

        Toi, tu dis que si ces noms apparaissent, c'est forcément que ça a fuité du coté du Canard... Tu oublies qu'il existe au moins 2 autres possibilités :
        * Lesdites sources ont elles-même dit aux 2 journalistes qu'elles alimentaient le Canard en informations ;
        * Certaines personnes ont vu là une occasion de se pousser du col en avouant être des sources, alors qu'elles ne le sont pas.

        Bref, tel que c'est dit, il est impossible (pour nous, lecteurs) de savoir d'où vient la fuite.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.