Journal Le son des films libres faits avec Blender

Posté par (page perso) .
Tags :
11
2
sept.
2009
Les deux films libres faits avec Blender (Elephants Dream et Big Buck Bunny) ont une bande son faite avec des outils non libres. Une ( http://www.blender.org/forum/viewtopic.php?p=74533#74533 ) discussion a eu lieu ces jours-ci pour établir s'il est possible de réaliser la post production du prochain film (Durian) avec des outils libres.

Il apparaît que le compositeur officiel est intéressé par les logiciels libres, mais trouve les outils audio actuels immatures. Du coup, il est demandé si d'autres sonorisateurs pouvaient avoir accès aux images afin de proposer des bande son alternatives, avec un vote du public pour choisir la bande son officielles. Voilà un beau projet : d'ailleurs on peut aussi le faire pour les films déjà créés! Des candidats? ;-)

P.S.: M'essayant à cette tâche en libre pour un projet personnel, j'ai trouvé dans cette discussion un outil indispensable : xjadeo permet de synchroniser un fichier vidéo avec jackd, il y a donc tout ce qu'il faut pour se lancer!
  • # cool

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ça nous changera du Tracker_(musique) retenu par exemple pour OpenArena :D (bon pour d'autres raisons que le manque d'outils aussi, il est vrai).

    et c'est bien, ton journal est complémentaire de http://linuxfr.org/~JRM/28727.html l'un la vidéo, l'autre le son ;-)
    • [^] # Re: cool

      Posté par . Évalué à 6.

      t'as quoi contre les trackers ??

      Moi j'aime bien le type d'expression que l'on peut avoir avec un tracker... :
      http://www.jamendo.com/fr/track/216592

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: cool

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        ah, mais je n'ai rien contre les trackers, vu que le code source de la musique peut facilement être identifié, modifié, redistribué, ça peut même être diffusé en libre avec la GPL, contrairement à ton album qui n'est pas libre http://www.jamendo.com/fr/album/31819 :p

        Simplement, ajouter des possibilités de logiciels pour produire de la musique, c'est toujours bien. En plus, si ça fait venir des artistes au libre, tant mieux cf. [http://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibreArt/Fr]
        • [^] # Re: cool

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui tout a fait , le tracker est l equivalent du langage shell script (bash,ksh,sh...) en informatique . L'avantage d'avoir directement la source est vraiment ce qui fait lq differencie , le mettre en mp3 , ogg ... c'est comme faire compiler son script en un blob binaire inutilement ;(


          D'ailleur dans la promotion de la culture libre ne serait se pas plus utile de favoriser le tracker (lorsque c'est la nature de la musique ) lorsque c'est possible, pour donner directement le double avantage d'avoir acces et a la musique et a sa partition tout en un .

          Dans le meme etat d'esprit promouvoir lorsque c'est possible et lorsque c'est clairement plus adapte le script plutot que la compilation de binaire inutile ( exemple : script bash pour renommer un tas de fichier plutot que petit utilitaire binaire qui fait la meme chose )


          ps:pour les amoureux de la demoscene scenemusic est revenu ; http://www.scenemusic.eu/demovibes/
        • [^] # Re: cool

          Posté par . Évalué à 3.

          l'éternel débat sur ce qui est plus ou moins libre...

          déjà, n'ayant pas envie de retrouver ma musique comme jingle dans une pub pour des pâtes ou du déodorant de toilettes, je préfère que cela reste en NC. Bien entendu, cela empêchera Debian de la mettre comme musique d'installation sur leurs cds vu qu'ils ne pourront plus vendre ces CD à cause de la trop restrictive livence "NC". Dans un cas comme dans l'autre, il y a peu de chance que cela arrive, alors bon si vous vous vous sentez vraiment trop spoliés par ma licence non-libre, écrivez-moi et je veux bien retirer le NC pour quelques milliers de $ :)

          Ensuite, il faut voir s'il est plus "ouvert" de proposer une musique complètement "libre" mais seulement mixée et sans les sources ni les partitions, ou une musique qui est en NC et en SA et qui propose les partitions et les sources complètes :

          http://anamnese.online.fr/site2/abc/lieuxcommuns.abc
          http://anamnese.online.fr/site2/abc/lieuxcommuns.pdf

          pour les sons cela se trouve ici et l'adresse n'est annoncée que dans l'archive du jeu :
          http://ifiction.free.fr/lovecraft/sons/

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: cool

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            l'éternel débat sur ce qui est plus ou moins libre...

            ah mais il n'y a pas(*) débat àmha, c'est effectivement du non-commercial, tu as bien fait ton choix de ne pas faire du libre via jamendo ; après, tu le distribues peut-être plus librement par ailleurs, ce qui est tout à ton honneur ;-) (mais tu admettras que ce n'est pas le lien que tu as donné directement(**)).

            (*) hormis trouver des exemples concrets à http://faq.tuxfamily.org/Licence/Fr#Pourquoi_une_licence_lib(...) permettant d'ouvrir le débat à l'art au sens large ou plus spécifiquement à la musique diffusée sous forme numérique et permettant sans restriction la diffusion, la modification, la redistribution. Et oui, fournir la partition pourrait être une exigence supplémentaire ;-)
            (**) même si - par ailleurs - tu pousses effectivement le raisonnement plus loin, rien sur la page de jamendo (dans la description sur jamendo par exemple) ne permet de le présager, ni ne fait d'ailleurs de pub' pour les liens supplémentaires que tu fournis ; tu passes sans doute à côté de la promotion possible via jamendo :/ Par exemple, tu aurais pu ajouter dans la description : "cette musique et sa partition sont disponibles en libre, vous trouverez plus d'infos sur <<cette page>> expliquant notre démarche de production (fournir url, donnant les liens, expliquant l'utilité d'un tracker, la disponibilité de la partition et le pourquoi du choix de la licence octroyée aux mélomanes appréciant le jeu ; cela correspondrait un peu aux bonus "cachés" accessibles à ceux qui vont un peu plus loin, tout à l'honneur de chacun de pousser plus loin).
          • [^] # Re: cool

            Posté par . Évalué à 3.

            La clause sa: te protège quand même bien de ça non ? Si ta musique est utilisée pour une pub, au moins la pub doit être libre, t'as pas tout perdu et ça peut en dissuader plus d'un.
            • [^] # Re: cool

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              La clause sa: te protège quand même bien de ça non ?

              Pas de ce qu'il refuse d'autoriser ([troll] et donc refus de faire du libre comme Linus T. autorise son programme à être intégré à une bombe nucléaire [/troll])

              les licences CC sont plutôt du style LGPL, cf licence:
              http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/legalcode
              "Une Oeuvre dite Collective ne sera pas considérée comme une Oeuvre dite Dérivée aux termes du présent Contrat." (et le contrat parle ensuite que des oeuvres dérivées)

              --> Le publicitaire a parfaitement le droit de coller des images/vidéos sous une autre licence que celle de l'audio en CC, il doit juste fournir l'audio dans l'a même licence (l'oeuvre dérivée)
  • # Naïvement...

    Posté par . Évalué à 2.

    je croyais que l'un des objectifs poursuivis dans ce genre de projet était justement de faire progresser les logiciels libres.

    Il apparaît que le compositeur officiel est intéressé par les logiciels libres, mais trouve les outils audio actuels immatures.

    Si les critiques du monsieur en question ont leu d'être, pourquoi ce n'est pas cette voie qui a été choisie ?
    • [^] # Re: Naïvement...

      Posté par . Évalué à 5.

      certains y arrivent pourtant :
      "Expérience d'un musicien qui abandonne le Mac pour Linux"
      http://linuxfr.org/~dinomasque/28680.html

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Naïvement...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non : le but est de faire progresser Blender. L'argument est justement qu'on peut pas tout faire en même temps...

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Naïvement...

      Posté par . Évalué à 6.

      Quitte à développer blender en se basant sur le travail des infographistes du projet .. pourquoi ne pas faire évoluer le son de la même façon ?

      Il doit bien avoir des personnes intéressées par l'amélioration du son libre (et non, je n'ai pas parlé de pulse ...).

      Les grincheux me diront qu'entre installer un logiciel de 3D sur sa machine et un logiciel de son dans un studio ...
  • # Si tu souhaites synchroniser Blender via Jack

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    A noter que la musique elle-même n'est pas libre, étant distribuée sous CC-By-Nc-Sa. Donc demander à ce que la musique soit faite avec des outils libres c'est bien mais demander à ce qu'elle soit elle-même libre ça serait pas mal aussi. En fait je crois que le compositeur est assez loin de la logique du libre...

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Big Buck Bunny étant distribuer sous license CC-By. Comment se-fait-il que la musique ne soit pas sous la même license?

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est la musique en fichier audio en dehors du film qui est sous une autre license. L'auteur a le droit de choisir les licenses qu'il veut suivant le média.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mais ça veut dire, qu'il suffit d'extraire les musique du film pour les avoir en licence CC-By. (je n'ai jamais dit qu'il n'avait pas le droit mais que c'était pas cohérrent)

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

          Posté par . Évalué à 1.

          Puisqu'on aborde le sujet (plus ou moins), voilà une question qui me taraude ...

          Soit la situation : je fait une instrumentale, une copine prete sa voix dessus ...
          Imaginons que je veut diffuser le tout sous license Art Libre, et qu'elle veut du copyright pur et dur.

          Qu'elle est l'opinion qui prend le dessus ?


          Situation bis : je fait un reportage sur l'évolution du stress des tomates au XXeme siecle, et j'interviewe un chercheur ... est-ce qu'il peut mettre un véto sur la diffusion dudit reportage sous license libre ?
          • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Soit la situation : je fait une instrumentale, une copine prete sa voix dessus ...
            Imaginons que je veut diffuser le tout sous license Art Libre, et qu'elle veut du copyright pur et dur.


            Il faut se mettre d'accord avant l'enregistrement, sinon la diffusion n'est pas possible. C'est pour ça qu'il y a des contrats avant l'enregistrement des morceaux.

            je fait un reportage sur l'évolution du stress des tomates au XXeme siecle, et j'interviewe un chercheur ... est-ce qu'il peut mettre un véto sur la diffusion dudit reportage sous license libre ?

            S'il accepte l'interview, il accepte sa diffusion.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

              Posté par . Évalué à 1.


              je fait un reportage sur l'évolution du stress des tomates au XXeme siecle, et j'interviewe un chercheur ... est-ce qu'il peut mettre un véto sur la diffusion dudit reportage sous license libre ?

              S'il accepte l'interview, il accepte sa diffusion.


              Normalement les journalistes serieux (en tout cas pour une interview un peu plus poussée qu'une reaction a chaud apres la victoire au foot/election) te fera signer un papier ou tout est écrit.
              C'est d'ailleur (entre autre) le travail d'un attaché de presse que de négocier les conditions de diffusion/licence/etc...

              Si l'attaché de presse de l'interviewé a bien négocier il peut garder ses droits, mais aussi bloquer la diffusion si le montage ne lui plait pas (exemple concret tu interview un specialiste de l'énergie noire réputé, tu coupe bien, tu rajoute une interview d'un astrologue a coté et ton voilà que ton scientifique défend l'astrologie !)
              • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Pour un exemple plus concret il y a l'histoire de cette jeune fille qui avait fait un témoignage un peu bidon pour arte et qui en plus au montage on l'a montré comme une nymphomane qui aimait régulièrement faire des partouses :
                http://www.lepost.fr/article/2008/06/10/1205856_generation-p(...)
              • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Si l'attaché de presse de l'interviewé a bien négocier il peut garder ses droits, mais aussi bloquer la diffusion si le montage ne lui plait pas (exemple concret tu interview un specialiste de l'énergie noire réputé, tu coupe bien, tu rajoute une interview d'un astrologue a coté et ton voilà que ton scientifique défend l'astrologie !)

                Je pense que quoi qu'il arrive tu peux empêcher ça puisqu'on te fait dire le contraire de ce que tu veux. Ça doit s'apparenter à de la diffamation.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je pense que quoi qu'il arrive tu peux empêcher ça puisqu'on te fait dire le contraire de ce que tu veux.

                  Pour faciliter les démarches, il peut être utile - et certaines personnes régulièrement interrogées ont recours à ce genre de méthode - d'enregistrer soi-même l'entretien, en plus de ce que fait le journaliste. Avec sa permission, évidemment.

                  Déjà, ça a un effet dissuasif évident (on "joue" moins facilement avec les paroles d'une personne quand on sait qu'il a davantage que sa mémoire pour comparer a posteriori), et en plus ça doit pouvoir permettre d'étayer les éventuelles protestations en cas de tripotage manifeste.

                  Bon, après, faut être une bête médiatique pour que ça vaille le coup de se promener sans cesse avec un dictaphone.
                  • [^] # Re: Heu les softs oui mais la musique ça serait déjà bien.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Bon, après, faut être une bête médiatique pour que ça vaille le coup de se promener sans cesse avec un dictaphone.

                    En même, actuellement, beacoup de gsm font dictaphone (ça permet de faire une interview, mais pour prouver qu'on a pas raconter de connerie, ça doit être utile).

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Pourquoi ne pas créer un projet parallèle pour la partie sonore?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Salut,

    si je résume, le problème principal pour leur participation aux projets de Logiciels Libres dédiés à l'édition sonore, ainsi que davantage d'implication dans la production sonore est que ce n'est pas leur but principal. Il s'agit après tout de la Blender Foundation, et je comprends d'ailleurs tout à fait qu'ils décident de s'impliquer principalement dans le graphisme, mais c'est dommage. Je le dis en tant que personne intéressée par ces projets, et en tant que musicien.

    Cependant il eût probablement été possible de monter une équipe pour le son, avec des musiciens, et des développeurs pour améliorer les programmes choisis. Évidemment cela demande également une levée de fonds, de même que fait la fondation Blender pour la partie graphisme. C'est donc probablement trop tard pour le projet en cours (hormis faire rétroactivement, après la vente, comme proposé, mais ce n'est pas pareil). Néanmoins pour les futurs projets, cela peut être très intéressant. Je pense qu'il peut valoir le coup de monter un dossier, de le leur présenter et de chercher déjà des sponsors (associé aux projets Blender qui devient de plus en plus gros, cela devrait se faire assez bien) pour les futurs films/jeux. Le but serait de pouvoir monter une équipe de développeurs (pour les programmes sons choisis)/compositeurs/musiciens/ingénieur du son rémunérés le temps du projet (comme pour la partie graphisme actuellement donc), d'améliorer l'ensemble des outils audio choisis, et de proposer un travail de qualité faits avec des outils Libres (pour démontrer leur qualité et l'état de l'art), sous licence Libre, par exemple CC-by comme pour la partie vidéo (pour le plaisir de faire de la musique Libre).

    Si cela intéresse des gens, on peut monter un tel projet et le proposer à la Blender Foundation. Je pense qu'il peut être bien de se regrouper. N'hésitez pas à me contacter.

    Pour le présent fim, où je pense qu'il est un peu tard pour envisager un projet de cette ampleur, on peut déjà travailler avec l'état de l'art actuel dans le traitement de son. J'ai cependant quelques questions:

    - Où a-t-on accès aux images? Sur le blog, on a à peine un concept art en video clip, pas de scénario (juste un concept: une fille et un dragon... Bon les films Blender font pas dans l'original jusque là ;-), et d'ailleurs c'est normal puisqu'ils commencent à peine la pré-prod.
    J'ai donc l'impression qu'il faut travailler sur cette base très vague pour l'instant, non? Ou y a des données plus avancées, mais un peu plus cachées?

    - Je suis intéressé par ce projet, mais je suis actuellement au Japon, tout juste arrivé, avec un visa un an. Je ne connais pas encore vraiment de musicien ici. Je suis pour ma part harmoniciste, suffisamment bon (j'aime pas dire ça, mais bon si je dis "je suis mauvais" pour faire le modeste à deux sous, y a pas d'intérêt) et je ne connais pas bien les outils actuels (j'ai essayé Ardour et compagnie, très sympa, mais très simplement. Je ne suis pas du tout calé dans ces produits pour être efficace). En l'absence donc d'une équipe cohérente et en un même lieu physique comme pour le graphisme (cf. projet de plus grosse envergure pour les prochains projets Blender), quelles sont les possibilités de créer un groupe de musicien à distance? Et si oui y a-t-il des personnes intéressés? Je suis fortement intéressé et j'ai un peu de temps à l'heure actuelle, pour jouer (et peut-être pour composer).

    - Avez-vous des contacts de musiciens intéressés par le Libre ou de studios qui utilisent des outils Libres (on en a quelques un en France a priori) au Japon? Cela m'intéresserait. :-)

    Bye.

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.