Journal La transparence, arme absolue de la surveillance informatique ?

Posté par . Licence CC by-sa
9
9
mar.
2014

Bookmark d'une video qui m'a interpellée.

En résumé: la transparence est très utile à la surveillance, car les statistiques sont plus précises lorsqu'elles disposent de plus de données. Or les statistiques sont très utiles pour la prédiction.

C'est très bien expliqué à partir du modèle de prédiction de la météo: les données à priori les plus insignifiantes sont parfois les plus pertinentes en tant que marqueurs des comportements et des évolutions des groupes.

La vidéo (29 min): Fabrice Epelboin et la société de surveillance

Dommage qu'on n'ait pas chez nous accès à ces technologies: on pourrait prédire nos maladies, et même, en analysant les facteurs statistiques, on pourrait retrouver des causes passées inaperçues… On pourrait éviter des accidents, etc. On pourrait même déterminer les arguments à utiliser avec telle personne pour la convaincre d'arrêter de fumer… Ou mieux encore, trouver par la simulation numérique, un contexte statistiquement favorable (par différentes manipulations psychiques, sociales, physiques) afin que les personnes visées arrêtent de fumer par elles-mêmes.

Par contre j'ai de la peine à croire, comme il le dit que le chiffrage soit une solution, car justement ce dont on se rend compte, c'est qu'on a pas besoin de connaître la teneur exacte des message d'un groupe pour prédire son comportement. (De plus je pense que la croyance dans le chiffrement est une mode à dépasser. En théorie ça marche, mais dans la pratique… Il suffit de voir les moyens de la NSA (financiers, chantages, techniques, espionnages, etc.))

Aller plus loin: favoriser les changements de mentalités

Bien plus que contrôler les comportements, on pourrait contrôler les mentalités. Avec assez de données et d'expérimentations, on pourrait simuler des changements de mentalité après des séries d'événements et de réactions.

Certes, la manipulation a toujours existé à différents niveaux, et même parfois dans nos relations de tous les jours. Mais là, avec l'informatique on saute plusieurs ordres de grandeur. Ce serait intéressant d'avoir des jeux de simulation du style des Sims basés sur ces techniques pour pouvoir expérimenter.

Source: Fabrice Epelboin : la société de surveillance

  • # Heu....

    Posté par . Évalué à 10.

    Mais c'est un peu horrible ce que tu racontes nan ?

    • [^] # Re: Heu....

      Posté par . Évalué à 10.

      Pas du tout. C'est juste qu'il manque de données sur toi pour trouver la bonne manière de te présenter ça. Bref, il n'y a qu'un seul problème ici, c'est que tu ne te rendes pas compte qu'il n'y en a aucun. Pour ton bien, je te conseille-donc de cesser de faire l'enfant, et de laisser les gens compétents t'expliquer bien comme il faut — car je suis certain qu'au fond de toi tu ne souhaites pas demeurer plus longtemps un problème pour nous tous, n'est-ce pas?

      • [^] # Re: Heu....

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        « À toutes les patrouilles: nous avons retrouvé le fugitif, je répète, nous avons retrouvé le fugitif ! Terminé. »

    • [^] # Re: Heu....

      Posté par . Évalué à -4.

      Les avancées technologiques font toujours peur au début (le train, l'avion, l'internet, …)

    • [^] # Re: Heu....

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai une plus grosse préférence pour le modéle d'Aldous Huxley. Ce modèle résoudrait beaucoup de question que l'on se pose, la surveillance, la vie privée voir meme l'absence de problème :-)

      • [^] # Re: Heu....

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 10/03/14 à 16:33.

        Ben au moins dans le meilleur des mondes, presque tout le monde est heureux, quand bien même les gens soient conditionnés pour l'être. C'est déjà plus facile d'y vivre que dans le monde de 1984.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Heu....

          Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 10/03/14 à 17:18.

          La dépèche est une introduction à 1984 non?

          Mine de rien cela me fait penser au livre de Gordon Bell et le projet "Total Recall"

  • # Sur Youtube ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je veux pas avoir l'aire de pousser mémé dans les dahlias, mais je me demande si Fabrice Epelboin à donné sa bénédiction pour que la vidéo soit diffusé sur Youtube by google NSA Inside…

    • [^] # Re: Sur Youtube ?

      Posté par . Évalué à 7.

      En même temps, s'il dit qu'on doit tous baisser notre slip, aucune raison que Google soient les seuls à ne pas pouvoir regarder.

    • [^] # Re: Sur Youtube ?

      Posté par . Évalué à 1.

      D'un autre côté, un système de surveillance qui n'intègre pas les dissidents ne fonctionnera pas bien longtemps. La dissidence possède une énergie très importante. Et donc un bon potentiels de travail pour changer les mentalités en place. C'est plus risqué et ça demande beaucoup d'attention, mais ça peut rapporter des résultats plus importants et bien plus rapidement.

  • # Prédictibilité totale

    Posté par . Évalué à 7.

    Quel serait l'intérêt de ce monde parfait où tout est millimétré, prédit par des pages entières de chiffres, où les humains n'ont même plus l'impression d'avoir un libre-arbitre ?

    • [^] # Re: Prédictibilité totale

      Posté par . Évalué à 2.

      Intéressant. A mon avis, vu que c'est basé sur des statistiques, je ne pense pas ce soit toujours fiable.

      Qu'entends-tu par libre arbitre ? La liberté de choisir ?

      Ce n'est pas parce que c'est prédit que tu ne fais pas un véritable choix quand tu prends ta décision.

      Justement, le but de cette prédictibilité n'est pas de supprimer ton libre arbitre, mais de l'inclure dans l'équation, afin que tu gardes l'impression de liberté. En connaissant les réactions statistiques de tel ou tel groupe de personnes, on peut favoriser les situation où le libre arbitre choisira naturellement une des voies qui les mènera aux comportements recherchés.

      Après tout, c'est ta perception du monde qui fonde tes idées. Donc si ta perception change, il est normal que tes idées changent aussi. C'est l'évolution des mentalités.

      • [^] # Re: Prédictibilité totale

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas parce que c'est prédit que tu ne fais pas un véritable choix quand tu prends ta décision.

        Exactement, la prédiction — on devrait plutôt dire «projection» — est une information comme une autre sur laquelle baser sa décision.

        Pour un être humain, décider signifie s'informer, choisir, et être responsable de son choix. Et quoiqu'on en dise, seul les humains peuvent porter une responsabilité, les ordinateurs ne le peuvent pas.

        • [^] # Re: Prédictibilité totale

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          seul les humains peuvent porter une responsabilité, les ordinateurs ne le peuvent pas.

          Peux tu élaborer ?

          Qu'entends tu par responsabilité ?

          • [^] # Re: Prédictibilité totale

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Très franchement, je n'ai pas tellement envie de me lancer dans ce débat philosophique. Je vais donc lâchement recopier la dernière phrase du bon paragraphe du bon livre (traduction libre):

            Porter une responsabilité signifie être obligé à rassembler
            suffisamment de connaissances pour justifier une décision.

            Markel, Hubert: Wissenschaft, zur Rede gestellt. München 1989 (p. 22)

            Ce qui caractérise l'exercise d'une responsabilité, c'est la possibilité qu'il faille se justifier de ses décisions. Les ordinateurs n'ont jamais besoin de se justifier — en tout cas, pas comme les humains.

            • [^] # Re: Prédictibilité totale

              Posté par . Évalué à -1.

              L'assistance de l'informatique a ete vue comme une revolution pendant longtemps. La conception ou la musique assistees par ordinateur ont ete des revolutions.
              Aujourd'hui on n'attend plus de la donnee (au sens large), d'etre la base d'un reporting mais qu'elle declenche une decision. Les filtres antispam ou Waze decident deja pour nous dans les faits. Desole je n'ai plus la source en tete, mais des algos sont plus efficaces que des medecins. IBM a meme reussi a creer un "generateur" de recette quasi parfait.
              Il faut simplement admettre que l'Homme est incapable de traiter une quantite importante de parametres rationnellement. On en revient au bon vieux debat technocrates vs politiques.
              Il est necessaire d'accepter qu'il n'est plus possible de prendre une decision - sans assistance de donnees et capacite de traitement -rationnelle. Arretons une bonne fois pour toute de justifier des decisions politiques avec des etudes poudre aux yeux. Un jour ou l'autre un modele apparaitra pour balayer tout ca.
              Laissons l'Homme se forger un destin par son propre defaut : penser etre meilleur que les autres.

              • [^] # Re: Prédictibilité totale

                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 10/03/14 à 07:42.

                Quel est le rapport avec la responabilité humaine?

                Ensuite, tu dis beaucoup de choses plutôt pas très vraies.

                Bien-sûr, les ordinateurs calculent beaucoup mieux que les être humains, mais une phrase comme

                Il faut simplement admettre que l'Homme est incapable de
                traiter une quantite importante de parametres rationnellement.

                est fausse. Introduire de nouvelles abstractions dans un langage permet de réduire le nombre de paramètres explicites dans un problème pour en faire un objet que l'Homem comprend.

                Arretons une bonne fois pour toute de justifier des decisions
                politiques avec des etudes poudre aux yeux. Un jour ou l'autre
                un modele apparaitra pour balayer tout ca.

                Tu as une expérience dans la modélisation? Les modèles sont aveugles et ne reflètent que le monde tel que le voit leur concepteur. Des fois le concepteur s'est trompé, des fois le monde change, c'est l'histoire des Sciences.

                Quand on prend une décision, avec ou sans l'aide d'un ordinateur, les être humains sont responsables.

      • [^] # Re: Prédictibilité totale

        Posté par . Évalué à 6.

        Si l'on en croit les monts et merveilles promis par le journal :

        On pourrait même déterminer les arguments à utiliser avec telle personne pour la convaincre d'arrêter de fumer…

        La personne sera en quelque sorte manipulée, influencée, et si l'on procède ainsi, l'intention est clairement de forcer son choix, tout en conservant l'apparence que le choix viendrait de la personne.
        Le problème est une telle systématisation de la manipulation appliquée à tous les domaines. Si l'on reprend cette phrase, on voit bien que les publicitaires vont se régaler. Et ça va bien plus loin que de la publicité ciblée. Je doute que savoir être manipulé de manière aussi poussée ait un effet bénéfique.

        On pourrait éviter des accidents

        Cela fait penser à Minority Report.

        • [^] # Re: Prédictibilité totale

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 10/03/14 à 12:02.

          Oui, je suis tout à fait d'accord. Voir l'exemple de la campagne d'Obama en 2012: L'informatique comme arme de campagne politique

          Et ça va bien plus loin que de la publicité ciblée. Je doute que savoir être manipulé de manière aussi poussée ait un effet bénéfique.

          Dans la vidéo, Fabrice Epelboin dit que c'est la raison pour laquelle on va arriver à un rapport plus dur entre les dominants et les dominés. (à la 25ème minute)

          A mon avis, le fait de se savoir manipuler, c'est juste un paramètre dans les équations. Donc ça fait partie des simulations. Il y a eut assez de théories du complot bidon ou pas pour avoir des données factuelles afin de prédire les comportements à plus grande échelle.

          La manipulation est révélée petit à petit, comme pour l'allégorie de la grenouille, et elle est sûrement mélangée à de la désinformation qui va servir à orienter les différentes réactions possibles. D'ailleurs, ce journal aussi permet de mieux comprendre la surveillance et de plus ou moins accepter la situation.

          Cela fait penser à Minority Report.

          Et c'est déjà utilisé dans la réalité (basé sur des statistiques). C'est ce qui est dit dans la vidéo à la 11ème minute.

        • [^] # Re: Prédictibilité totale

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Cela fait penser à Minority Report

          Sauf que au lieu d'avoir des prédictions venant des visions précognitives de mutans sous tranquilisants, on a affaire a de vrais prédictions basé sur des modèle statistiques.

          Après une petite recherche: http://www.wired.com/underwire/2012/06/minority-report-tech/

          In Los Angeles, police use an algorithm that analyzes seven years of data to predict where and when burglaries, auto thefts and car break-ins are most likely to occur. Officers on patrol then pay particular attention to those "hot spots". […] in the first few months of this year, these crimes are already down by 22 percent, translating to about 153 property crimes prevented.
          Predictive policing programs in Santa Cruz, Memphis and Chicago have seen similar results — and Chicago has even been able to predict more violent crimes, like shootings.

        • [^] # Re: Prédictibilité totale

          Posté par . Évalué à 3.

          À mon avis les publicitaires ou la NSA (aka bientôt Minority Report) ne nous ont pas attendu pour déjà faire ce que le journal raconte.

          En un sens ce qu'il dit là est pas con : plutôt que de laisser seuls les méchants faire ce genre de choses, utilisons les AUSSI pour faire des trucs utiles à la société.

        • [^] # Re: Prédictibilité totale

          Posté par . Évalué à 2.

          La personne sera en quelque sorte manipulée, influencée, et si l'on procède ainsi, l'intention est clairement de forcer son choix, tout en conservant l'apparence que le choix viendrait de la personne.

          Ce que tu décris c'est ce qui se passe dans un débat ou quand un bon orateur fait un discourt. Aujourd'hui déjà quand tu dis à ton pote qu'il faudrait qu'il arrête les emphèt', tu tente de le manipuler, de l'influencer avec clairement l'intention de le forcer à arrêter tout en conservant l'apparence viendrait de lui.

          Le problème est une telle systématisation de la manipulation appliquée à tous les domaines.

          Oui la systématisation (et l'usage à grande échelle) peut être dommageable, mais je pense que le vrais problème ce n'est pas ce que les gens font des données mais le fait qu'ils y ai eu accès.

          Ça me paraît logique que le commerçant chez qui j'ai l'habitude d'aller va me proposer les articles qu'il sait que j'apprécierais.

          AMHA le problème ce n'est pas les concepts de BI/Big Data/whatever qui servent à faire ça, mais le fais que la vie privée est de plus en plus violée.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Entre mentat et psychohistoire, mon coeur balance

    Posté par . Évalué à 4.

    Effectuer des projections mais en plus de prévoir le comportement d'un groupe, ça me rappelle certains romans :)

  • # s/de\ la\ surveillance\ informatique//

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 10/03/14 à 18:24.

    Voilà, tout est dans le titre.
    La transparence absolue, aussi gênante aujourd'hui soit elle, est une avancée majeure pour l'humanité. Regarder les réalités personnelles de chacun et tous être capables de placer sur un circuit de communication public les siennes, c'est la transparence. Son exploitation n'est que temporaire, le gain sera bien plus intéressant que ces laps de temps : de peur & l'hypocrisie suivra. Cela sera temporaire. Le seul risque réel est que peur et hypocrisie nivellent par le bas.

    mes 2 cents.

    • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 10/03/14 à 20:31.

      L'absence de vie privée, une avancée pour l'humanité ?

    • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

      Posté par . Évalué à -5. Dernière modification le 10/03/14 à 21:14.

      Avec la transparence absolue, l'idée c'est que tout acte malveillant serait alors publique, donc on ne pourrait plus cacher aucune manipulation, ni aucune injustice, etc. Mais je ne connais aucun moyen d'y arriver puis de l'assurer sur le long terme. Or il y a beaucoup de monde qui a intérêt à ce que cette transparence ne soit que sélective…

      Malheureusement, l'histoire est pleine d'utopies de ce genre, à commencer par la démocratie…

      • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

        Posté par . Évalué à -3.

        Fin de mon commentaire précédent: Le problème est toujours dans la mise en pratique. Par exemple, la démocratie en France ça a été une mise en scène dès le départ.

      • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

        Posté par . Évalué à 6.

        Votre commentaire en une phrase : "seuls les criminels ont quelque chose à cacher".

        • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/03/14 à 20:44.

          ça, c'est ce que voudraient nous faire gober les tenants de la surveillance.
          mon argumentaire sous jacent va à l'encontre de cela, en premier, mais aussi à l'encontre de ce que nous croyons légitime de cacher (comme le dit assez justement Zylabon juste après).

          c'est exactement cela la dualité -et le danger- : les mêmes arguments peuvent être mis en avant par les deux visions, objectivement ("seuls les criminels ont qq chose à cacher" servant aussi à assoir "le poids d'une morale judéo-chrétienne (ici) qui n'a plus lieu d'être"). J'aimerai dire qu'on en re-parlera dans 200 ans, mais ce n'est pas possible. Pourtant je suis sûr -et certain- que défendre "la vie privée" n'est pas quelque chose qui est suffisament remis en question, dans le vrai sens du terme : ie porté à interrogation individuelle puis collective.

          Pour ne pas tomber dans les foutaises, je prendrai un exemple d'aujourd'hui : que se passerait il si tout le mode s'affranchissait de toutes pressions pour étudier puis discuter les opinions politiques ? Combien de personnes tordent leurs opinions sur un mensonge ?

          C'est the débat intéressant, il me semble (j'en suis sûr, en fait) : que défendons nous exactement lorsqu'on nous défendons la confusion entre vie privée et respect des opinions, us, coutumes et cultures ? Cette question va bien au delà de la réponse à la situation actuelle. Sur laquelle il est évident que la défense de la vie privée est une réponse adéquate. Mais cela apparait moins évident si l'on essai de voir à plus long terme.

          Pour finir sur une lapalissade bien appropriée : "l'enfer est pavé de bonnes intentions, tandis que le paradis est pavé d'embuche" Attention à ne pas sacrifier une utopie future sur l'autel de notre confort présent.

          Allez y, vous pouvez moinsser.

          • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

            Posté par . Évalué à 0.

            Alors ça c'est une vraie question pour moi aussi. Je vois beaucoup de gens qui ne s'inquiètent pas de leur vie privée. Ils ne s'inquiètent pas non plus beaucoup de leurs libertés et de leur indépendance, malgré toutes les attaques que l'on voit actuellement et dont ils disent qu'ils sont au courant.

            Par contre pour moi la morale chrétienne n'est pas contre la vie privée, puisque Dieu voit tout et qu'il jugera tout. Au contraire, il ne faudrait pas trop montrer aux autres nos bonnes oeuvres au risque de se croire meilleur qu'on est. Et il ne faudrait pas non plus montrer les mauvaises afin de ne pas encourager les mauvais actes, ni de scandaliser les autres (il faut juste les réparer et demander pardon à ceux qui sont concernés, et donc on ne rend publique que s'il y a atteinte publique). Pourquoi c'est comme ça ? Parce qu'il est très important de faire la part entre les actes et les personnes. Les actes c'est ce qu'on juge, mais les personnes ne sont pas définies uniquement par leurs actes: elles peuvent évoluer si on ne les enferme pas dans leurs actes et dans l'image qu'on a d'eux (et qu'ils ont d'eux-mêmes).

      • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 11/03/14 à 20:51.

        Avec la transparence absolue, l'idée c'est que tout acte malveillant serait alors publique, donc on ne pourrait plus cacher aucune manipulation, ni aucune injustice, etc.

        tu veux dire qu'on pourrait, par exemple, choper tous ces pervers d'homosexuels et les pendre avant qu'ils passent leur maladie à mes enfants, c'est ça?

        Tu oublies juste un détail dans ta belle phrase : qui définit "malveillant" et "injustice"?

        Malheureusement, l'histoire est pleine d'utopies de ce genre,

        Ben à commencer par l'auteur de ce commentaire…
        Non, avec la transparence absolue, l'idée n'est pas ça, déjà à la base, mais plutôt une dictature de la majorité sur une minorité qui ne pourra alors pas se cacher.

        • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

          Posté par . Évalué à 0.

          Ce que je voulais dire, c'est qu'un système aura toujours une faille: celui qui est responsable de mettre en place le système et de garantir son fonctionnement. Donc un système en lui-même ne sera jamais garant du bien du peuple, il y a quelque part une responsabilité humaine, qui peut donc être pervertie.

          Tu oublies juste un détail dans ta belle phrase : qui définit "malveillant" et "injustice"?

          Oui, je n'étais pas allé jusque là.

          Non, avec la transparence absolue, l'idée n'est pas ça, déjà à la base, mais plutôt une dictature de la majorité sur une minorité qui ne pourra alors pas se cacher.

          Oui, mais pas forcément: si une minorité prend le contrôle du responsable du système, alors une minorité peut imposer une dictature à la majorité, en lui faisant croire que tout est transparent ou en passe de l'être.

        • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          qui définit "malveillant" et "injustice"?

          Par définition, c'est le plus fort qui défini ce genre de chose. Mais toujours à son échelle.
          Dans notre société, le plus fort est le juge si on est au tribunal (il plus fort que le législateur car il peut recalifier un viol en agression sexuelle par exemple). Le plus fort est le législateur si on parle de la fabrication des lois. Le plus fort est le groupe de filles « plus populaires » si on est une fille à l'école. Etc.
          Tous ces gens définissent ce qui est bien et ce qui ne l'est pas.

          Après, est-ce un problème, vaste question.

          • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 12/03/14 à 19:19.

            Dans notre société, le plus fort est le juge si on est au tribunal

            Raté!
            Séparation des pouvoirs oblige, le juge applique la loi, mais ne la définit pas.
            Le juge ne défini rien de rien.

            (il plus fort que le législateur car il peut recalifier un viol en agression sexuelle par exemple)

            Rien à voir, c'est juste de la subjectivité dans la définition, du coup ça seul petite liberté est de jouer entre des définitiosn subjectives.
            Et surtout c'est impossible si le plaignant n'accepte pas.
            (et il me semble que ce n'est pas le juge qui peut faire ça, mais le juge d'instruction , qui n'est pas le juge, ou son remplaçant je ne sais plus qui fait quoi maintenant avec les changement de loi)

            Le plus fort est le législateur si on parle de la fabrication des lois.

            qui définit donc ;-).


            Et encore heureusement, de nos jours, en démocratie, on parle d'arrêter la dictature de la majorité, et ce n'est plus la majorité qui décide (sinon on serait encore en train de lyncher les voleurs comme les homos…)

    • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

      Posté par . Évalué à 4.

      Absolue ? En voilà un bien grand mot ! Et c'est le mot clef de la démonstration. Malheureusement, parvenir à une transparence absolue est simplement impossible, enfin, c'est en tout cas bien moins réalisable que de faire en sorte que les puissants cessent d'asservir leur semblables. Et si d'aventure ça l'était, alors ça ne servirait plus à rien car les gens puissant aurait été mis sur le même pied que tout les autres, c'est con…

      Et tes 2 cents ne valent guère plus… Comme on dit, charité bien ordonnée commence par soit même. Comme tout les hommes, tu ment, tu dissimule des choses. Probablement pas par malveillance. Parce que l'on ment même aux gens qu'on aime. Si quelqu'un dissimule des choses tout à fait licites à sa mère (pour de bonnes raison s'il le faut)… Pourquoi diable le dirait-il a la terre entière ?

      Qui sont les hypocrites déjà ?

      Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: s/de\ la\ surveillance\ informatique//

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est mieux expliqué que ce que j'ai essayé de faire. Même si j'aurai préféré ne pas le blâmer, car son intervention me semblait tout à fait légitime :)

        J'ajouterai juste que je ne considère pas qu'il s'agisse de mensonge ou de dissimulation quand on garde sa vie privée pour soi (tant que c'est honnête), mais c'est plus une question de vocabulaire.

        Par contre ça n'empêche pas que dans un monde où tout le monde accepte les mêmes opinions et comportements, une transparence absolue serait envisageable. Mais cela reste une utopie. Ce serait probablement un monde uniformisé, égalitaire à l'extrême.

  • # La forme nuit au fond

    Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 11/03/14 à 09:40.

    La forme ressemble trop à un propos à tendance complotiste/parano (le gouvernement sait tout/peut tout/veut tout, les gouvernants sont une société secrète homogène) mâtiné d'effets oratoires (susciter la peur, exagérer, les policiers sont des benêts, moi je sais, etc.) et quelques incohérences (annoncer que l'on peut tout prévoir, mais ne pas pouvoir pas dire ce qui va se passer). Le média retenu semble bien orienté à droite visiblement.

    Sur le fond, oui les algorithmes s'améliorent et les volumes de données traitables augmentent considérablement (les deux devenant hors de portée de la compréhension d'un seul humain).

    • [^] # Re: La forme nuit au fond

      Posté par . Évalué à 1.

      La forme ressemble trop à un propos à tendance complotiste/parano […]

      Oui, c'est vrai. C'est un sujet qui m'intéresse et j'ai tendance à amalgamer les idées qui viennent de différents endroits. Merci pour ton commentaire, je vais essayer d'être un peu plus construit et de ne pas partir dans tous les sens.

      [tu donnes l'impression que] les gouvernants sont une société secrète homogène

      C'était pas voulu. Je ne vois pas comment ce serait possible. Par contre j'aurai une question pour toi: est-ce que tu penses que la surveillance informatique globale est au fond dirigée par une unique entité ? Quel seraient les but de cette surveillance ?

      Je me suis trompé quand j'ai parlé de contrôle des "mentalités". Ce n'est pas le bon terme. Ce dont je voulais parler, c'est du contrôle de la perception de la réalité. Quelle information parvient à quelle personne et quelle est l'influence de cette information sur sa compréhension de la réalité. Bon là, rien de nouveau. Par contre avec la transparence, la psychologie et les statistiques, on obtient un nouvel outil informatique pour prédire les comportements. Ensuite on contrôle les interactions sur les réseaux: manipulations de discours en ligne et destruction de réputations. Avec la prédiction et le contrôle des flux d'information, il devient possible de manipuler la perception qu'ont les gens de la réalité.

      Sur le fond, oui les algorithmes s'améliorent et les volumes de données traitables augmentent considérablement (les deux devenant hors de portée de la compréhension d'un seul humain).

      Le problème n'est pas simplement celui d'être dépassé au niveau individuel par les volumes de données.

      Il y a quelques années, tous ceux qui alertaient sur les dangers de la surveillance informatique étaient traités de parano, car il n'y avait que peu de preuves. On pensait qu'il ne pouvait pas y avoir de volonté de surveillance totale: quel aurait été le but ? Ce ne pouvait qu'être du complotisme. Aujourd'hui on a des preuves "solides" (des extraits de powerpoints): tous les journaux nationaux américains et anglais, puis du reste du monde, se sont fait l'écho des révélations de Snowden. Par contre, on a toujours pas de mobile.

      Pour la manipulation prédictive informatique, on est un peu dans la même cas: on peut voir que c'est déjà appliqué pour les publicités, par la police dans certaines villes et par des partis politiques. On peut voir que l'internet libre tel qu'on l'a connu est en train de changer: projet PHEME, disparition des RSS, Google qui supprime la catégorie de recherche blog, déclasse les résultats des blogs et ne veut référencer que ce qui est déjà sur son réseau social. On sait aussi que techniquement c'est faisable avec suffisamment de moyens et notamment de moyens de surveillance, de calcul et d'action discrète sur le réseau. Mais quel serait le mobile ? A quoi ça sert ? S'il y a une motivation pour la surveillance, alors il y a la même motivation pour la manipulation.

      A mon avis, on peut faire comme avec la surveillance généralisée: on peut penser que ça existe ou qu'il y a un fort risque et donc devenir plus attentif et s'y préparer. Ou on peut attendre que la menace soit effectivement découverte lorsqu'elle fera une erreur.

      PS: merci aux commentaires précédents auxquels j'ai repris des liens.

      Il n'est pas évident de synthétiser les diverses informations sur un tel sujet…

      • [^] # Re: La forme nuit au fond

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je pensais surtout à la vidéo citée en écrivant mon commentaire précédent, pas au contenu du journal.

        Non je ne pense pas que la surveillance informatique soit globale et dirigée par une unique entité. Par contre plein d'entités font de la surveillance informatique, avec souvent des intérêts divergents.

        Par contre, on a toujours pas de mobile.

        • l'argent (avoir un budget croissant pour les entités concernées, fourguer des solutions pour les vendeurs de solutions, développer son complexe militaro-industriel de surveillance pour les gouvernements, etc.)
        • le pouvoir/la domination (de l'économie et/ou la politique, par le renseignement et la prévision)
        • l'obsession sécuritaire (y compris comme solution de facilité en sachant que c'est du pipeau)
        • [^] # Re: La forme nuit au fond

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu dis qu'il y a plein d'entités qui font de la surveillance avec comme motivation: l'argent, le pouvoir et leur sécurité. Dans ce cas, quelles sont leurs limites ? Qu'est-ce qui les empêche de prendre contrôle du monde pour obtenir ce qui les motive: argent, pouvoir, sécurité ? S'ils n'ont pas de limite, on est mal depuis le temps que les hommes existent et les possibilités de noyautage et de pression dont certaines entités disposent :)

          • [^] # Re: La forme nuit au fond

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ce qui les limitent, c'est le fait que d'autres font également la même chose de manière concurrente et/ou adverse.

            Par exemple tel président de la république française met en place de la surveillance. Il se trouve être l'ennemi de personnes qui disposent de moyens différents mais néanmoins suffisant pour limiter leurs problèmes.

            • [^] # Re: La forme nuit au fond

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 13/03/14 à 18:09.

              Eh bien justement c'est là qu'est le problème. Comment être sûr qu'il y ait une "saine" concurrence dans un milieu basé sur le secret, la manipulation et qui n'a aucune règle ?

              Exemples: l'agro-alimentaire, les médias, internet. Et encore, là il y a des règles anti-monopole… (Tu trouveras encore plus d'infos si tu recherches ces images sur Google)

              Alors à ton avis, qu'est-ce qui peut limiter des groupes ayant les pires motivations possibles, à utiliser ces agences de surveillance pour diriger les peuples vers l'esclavage tout en détournant nos idéaux à leurs propres fins et avec notre consentement ?

              Des exemples de manipulation: les armes de destruction massive en Irak ou l'attaque au gaz en Syrie. Même l'Humanisme a pu être détourné avant la Révolution pour manipuler le peuple, avec des conséquences encore aujourd'hui.

              Un site très documenté sur l'état et les manipulations de l'économie: http://www.les-crises.fr/

  • # Target

    Posté par . Évalué à 4.

    Je viens de lire un article intéressant montrant un exemple de ce qui peut arriver :

    http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/11/donnees-persos-europeens-lisez-bien-petite-histoire-pere-americain-250588

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Target

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'histoire ne dit pas combien de filles ont reçu cette pub sans être enceintes… Pourtant ce serait nécessaire si on veut pouvoir donner quelque crédit à cette histoire.

      Désolé, mais même si les problèmes de vie privée existent, il me semble qu'il y a en même temps un grand n'importe quoi complotiste, avec une accumulation d'amalgames et de spéculations.

      Je ne connaissais pas Fabrice Epelboin, mais cette vidéo ne me semble pas vraiment parler en sa faveur. J'ai vraiment l'impression d'avoir perdu mon temps en la visionnant.

      • [^] # Re: Target

        Posté par . Évalué à 2.

        De quelle vidéo tu parle ? L'article de Xavier de La Porte montre en effet un exemple et pas autre chose. Ce n'est pas le but de l'article, il ne cherche pas à donner des réponses (peut être es-tu trop habitué à certains média ?). Il met le doigt sur une problématiques.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Target

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 12/03/14 à 11:04.

          Je parlais de la vidéo qui est le sujet du journal.

          Mais si tu veux parler uniquement de l'article de Xavier de La Porte, je peux préciser ma pensée.

          On sait bien que les magasins en ligne essaient d'envoyer de la publicité personnalisée. Tant qu'il informe le lecteur de ça, il n'y a pas de problème.
          Et on peut raisonnablement penser que l'algorithme statistique est bon pour vendre des trucs à ses clients.

          Après, là où Xavier de La Porte dérape, c'est quand il laisse entendre que l'algorithme est bon pour détecter que la fille est enceinte (ou qu'on peut lui vendre des trucs qui ne sont utiles qu'aux femmes enceintes, ce qui revient au même).

          On passe de la description d'un principe général

          "Le principe est simple : en faisant vos courses, vous donnez un nombre incalculable d’informations sur vous-mêmes, en prenant une carte de fidélité vous permettez qu’elles soient associées à un nom, à une adresse. Et le tour est joué. Ensuite, il suffit de faire un gros travail statistique, de construire les algorithmes qui font le lien entre des habitudes d’achat, l’évolution dans ces habitudes"

          à des hypothèses assez hardies sur la capacité du logiciel à donner du sens aux données

          " et des changements dans la vie" (le fait d’avoir un gigantesque corpus permet de faire des liens de corrélation très fins, entre par exemple le changement de type de savon acheté et la grossesse, le fait de ne plus acheter tel type d’aliment et une maladie, etc.)."

          En nous racontant cette histoire, Xavier de La Porte laisse entendre que le logiciel a cette capacité. Mais si l'on croit que cette anecdote donne du crédit à l'hypothèse que le logiciel a cette capacité, c'est une erreur.
          C'est un problème classique de mésinterprétation des probabilités.
          L'article ne parle pas des milliers de filles qui ont reçu cette pub sans être enceintes, ni de tous les autres produits que l'on a essayé de vendre à cette fille.

    • [^] # Re: Target

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Un bon article larmoyant putassier générateur de clics comme on les aime.

      Européens, lisez bien la petite histoire de ce père américain

      Ah oui il faut bien lire (parce que t'es un peu con, lecteur, tu serais capable de lire sans comprendre). Ca va pas assez loin. Perso j'aurais choisi "Découvrez pourquoi la grande distribution déteste ce père de famille américain" et encore je suis un noob du titre à clics.

      Où on s’est aperçu que cette publicité ultraciblée était le fruit d’un travail très précis et très savant de récolte de données et de travail de données, un travail dû à un jeune statisticien du nom de Andrew Pole.

      Ah oui un jeune statisticien a inventé la publicité ciblée (récemment donc, sinon il serait vieux). Ca va pas assez loin. Perso j'aurais choisi "un génie de 15 ans fabrique un réacteur nucléaire dans sa chambre et pénètre dans l'inconscient de ses clients" et encore je suis un noob du storytelling.

      Le principe est simple : en faisant vos courses, vous donnez un nombre incalculable d’informations sur vous-mêmes, en prenant une carte de fidélité vous permettez qu’elles soient associées à un nom, à une adresse. Et le tour est joué. Ensuite, il suffit de faire un gros travail statistique, de construire les algorithmes qui font le lien entre des habitudes d’achat, l’évolution dans ces habitudes et des changements dans la vie (le fait d’avoir un gigantesque corpus permet de faire des liens de corrélation très fins, entre par exemple le changement de type de savon acheté et la grossesse, le fait de ne plus acheter tel type d’aliment et une maladie, etc.). Ainsi, le magasin sait du client ce que ses proches peuvent ignorer.

      Bon là j'avoue je suis feinté je sais pas comment faire pire. Parce que bon en vrai elle a coché "female" sur le formulaire et un jour elle a arrêté d'acheter des tampons. Tu parles d'une putain d'analyse de son changement de savon et de son achat immodéré de fraises. Mais je suis un noob du FUD.

      La vraie morale de cette histoire c'est que les adolescents peuvent être bien cons pour pas se protéger avant de fourer de la motte en 2014 (ptêtre même plus les américains avec leur connerie de religion (oups je dérape)).

      Ah mais attends…

      rue89

      LOL

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.