Forum général.hors-sujets Réparation ventilation vivtek qumi Q7 plus-BK

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
0
25
nov.
2018

Bonjour,

ceci est une bouteille à la mer:

j’ai un vidéo projecteur vivitek qumi Q7 plus-BK qui traîne dans un coin depuis une paire d’années, et il se trouve qu’il me serait fort utile pour cette semaine.

Donc je dépoussière la bestiole, l’allume, observe les jolies images pendant 1 minute, puis la bestiole s’éteint en laissant clignoter deux LEDs, suivant une séquence qui, d’après le manuel, indique une erreur ventilateur au niveau de l’alimentation.

En effet, après l’allumage, le ventilo se met à souffler crescendo jusqu’à extinction. C’est d’autant plus énervant, qu’il n’avait jamais posé de problème durant le temps ou je l’utilisais.

Quelqu’un aurait-il l’expérience de ce type de matériel et une solution rapide ou le début d’une idée de piste à mettre en œuvre afin de le faire retomber en marche ?

merci

  • # Comme d'hab quand ça chauffe...

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 26/11/18 à 00:17.

    Un gros dépoussiérage interne peut-être ?
    Ouvrir la bête et mettre un bon coup de soufflette…

    Et éventuellement, si ton erreur ventilo est correcte et n'est pas réglée en retirant les moutons de l'engin, remplacer le ventilo de l'alimentation par un ventilo de chipset par exemple.

    • [^] # Re: Comme d'hab quand ça chauffe...

      Posté par  . Évalué à 2.

      La bête est conservée dans son étui fermé et ne peut donc pas avoir pris la poussière. À la rigueur un peu d’humidité…

      Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

  • # méthodologie de diagnostic

    Posté par  . Évalué à 2.

    Là comme ça je ne trouve pas de photo ou vidéo montrant l'intérieur donc ça va être assez général et pas toujours pertinent.
    Pour commencer, inspection visuelle du circuit pour vérifier si rien n'a cramé, si rien n'est oxydé ou si un condensateur n'aurait pas coulé ou gonflé.
    Ensuite, vu que ça ne semble pas être un problème du ventilateur ni des systèmes de régulation de température et de sécurité qui font leur boulot, je vérifierai les températures des composants pour voir s'il n'y a pas un composant qui aurait mal vieilli ou s'il n'y a pas une pâte thermique qui aurait séché et qui ne transmet plus correctement la chaleur au radiateur. L'idéal c'est d'avoir une caméra thermique ou une sonde infrarouge avec pointage laser mais on peut s'en sortir avec une sonde thermocouple et un multimètre (c'est juste plus laborieux).
    Attention à bien utiliser une pâte thermique non conductrice, en particulier pour les transistors vissés sur radiateurs ou les puces entourées de composants de surface.

    Enfin, par précaution, vérifier les tensions en sortie des étages d'alimentation (le secondaire du transformateur et les différents convertisseurs DC/DC). Avec une sérigraphie correcte sur le circuit voire carrément le schéma c'est assez simple d'identifier le niveau attendu.

    • [^] # Re: méthodologie de diagnostic

      Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 27/11/18 à 11:20.

      merci, je vais voir ce que j'arrive à en tirer

      Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

      • [^] # Re: méthodologie de diagnostic

        Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 27/11/18 à 20:18.

        De rien. C'est pas une solution "rapide" mais ça peut t'éviter de passer par un réparateur (qui est selon moi la chose à faire si tu ne trouves toujours rien).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.