Forum Linux.debian/ubuntu Montage home autofs nfs winbind (Résolu)

Posté par . Licence CC by-sa.
0
11
juil.
2016

Bonjour,

nous sommes sur un projet qui est plutôt réussi pour le moment concernant l'intégration de serveurs Linux (Debian) dans un domaine Microsoft avec gestion des accès ssh par users en fonction des OU(je prépare un tuto dans se sens pour le mettre à disposition sur le site)

Cependant je souhaite que les homes ne soient pas locaux mais montés depuis un partage nfs et malheureusement comme chaque serveur gère les UID et GID par conséquent nous sommes obligés sur le serveur NFS de mettre full access sur les homes distants car les UID peuvent varier d'un serveur à un autre.

Les homes sont montés en fonction de chaque user mais potentiellement si des users sont connectés en même temps il peuvent supprimer les fichiers des autres homes des users en court de connexion.
Pour cela nous utilisons autofs, winbind et samba.

Avez vous une idée pour éviter de mettre full access depuis le serveur nfs svp?

Votre aide serait la bienvenue…

  • # winbind

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Normalement, winbind gère l'unicité des UID entre plusieurs serveurs sinon ton projet est mort et il ne faut pas faire de NFS… mais du pam_mount via SMB.

    • [^] # Re: winbind

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour le message
      auto-nfs gère très bien les montages et démontages lors connexions/déconnexions des users.

      Si nous passons par un samba à quelle niveau sera le montage du home? Ce sera un volume qui est sur le domaine sur un Windows?

      Winbind gère les UID mais il incrémente pour chaque connexion l'UID par exemple mais pas de façon synchronisé entre les serveurs Linux.

      Le projet n'est pas "mort" mais je ne trouve pas cela "top" de mettre full-access pour chaque répertoire crées sur le NFS pour chaque user.

  • # La solution !

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai posté un message avec la configuration complète
    voir le lien suivant

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.