Forum Linux.debian/ubuntu [Réseau] : 2 réseaux / 1 OS ( + 1VM)

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
2
17
juil.
2020

Bonjour à tous,

J'ai 2 connections de disponible en ce moment.

La première sur un port ethernet me servirait uniquement sur ma VM windows 10.

La deuxième est une connexion partagée de mon téléphone portable dont j'aimerais en faire l'usage sur mon OS debian de base.

Le problème est que pour utiliser la connection partagé de mon téléphone sur l'OS debian, je dois enlever le câble réseau.

Du coup, je dois relancer la VM car j'ai enlevé mon cable réseau.

Auriez-vous une idée à ce sujet ?

Merci à vous

  • # un PC et sa VM

    Posté par  . Évalué à 3.

    dans virtualbox, tu peux dire que ta VM est en NAT derriere la machine,
    du coup, peut importe que tu sois en filaire ou en wifi, ta VM aura accès à internet

    tu peux aussi mettre ta VM en bridge sur le wifi,
    comme ton PC se connecte à ton portable via le wifi, la VM aussi

    • [^] # Re: un PC et sa VM

      Posté par  . Évalué à 3.

      on peut ajouter que sur une seule interface réseau (physique ou virtuelle), il est possible d'avoir plusieurs IP ; généralement, cela est géré par des alias ethernet : https://www.starmate.fr/les-alias-reseaux-ou-plusieurs-ip-sur-une-interface/

      • [^] # Re: un PC et sa VM

        Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 20/07/20 à 22:02.

        Je vais jeter un oeil sur la dessus mais c'est surtout que la VM ne prend que la connexion ethernet et non celle du modem USB téléphone.

        Et la je ne vois pas comment faire, peut être ajouter une IP sur le même réseau, …

        • [^] # Re: un PC et sa VM

          Posté par  . Évalué à 2.

          reconfigurer la VM, c'est quelle techno ?

          sinon tu configures la machine locale pour faire routeur entre l'interface ethernet et le modem (ip_forward et regles de pare-feu qui vont bien)

          si tu changes parfois de connexion internet lan/wifi/usb, tu peux faire un script sur ton post pour changer les regles

          • [^] # Re: un PC et sa VM

            Posté par  . Évalué à 0.

            La VM c'est du win10.

            sinon tu configures la machine locale pour faire routeur entre l'interface ethernet et le modem (ip_forward et regles de pare-feu qui vont bien)

            Je ne vois pas bien la, je n'ai jamais fait ceci.

            Un exemple concret peut être ? imagé sur tu as.

            si tu changes parfois de connexion internet lan/wifi/usb, tu peux faire un script sur ton post pour changer les regles

            En règle général, j'utilise le network-manager pour changer le metrique mais ça marche pas hyper bien cette solution.

            • [^] # Re: un PC et sa VM

              Posté par  . Évalué à 3.

              La VM c'est quelle techno
              La VM c'est du win10.

              non, je parlais de la techno de virtualisation (kvm/qemu, virtualbox, vmware)
              car dans ces outils tu peux choisir d'avoir une ou plusieurs cartes reseaux, donc preciser laquelle utilisée, voir activé les 2 et choisir ensuite dans l'OS laquelle tu veux déconnecter.

              si ton PC as du wifi, configure plutot ton portable en hotspot wifi,
              branches ton PC sur ce hotspot, et ta VM en bridge (pont) sur la carte wifi

              si ton PC n'as que du filaire, c'est alors le mode "routeur" qui sera peut-être le mieux.

              • une IP sur la carte RJ45 du PC (au pif 192.168.24.21/24)
              • une IP sur la carte de la VM (au presque pif : 192.168.24.22/24, passerelle 192.168.24.21)

              puis en ligne de commande root :

              echo 1 > /sys/net/ipv4/ip_forward
              iptables -t nat -A POSTROUTING -i eth0 -s 192.168.24.22 -j MASQUERADE

              ca doit activer le fait de pouvoir passer d'une interface à l'autre,
              et de cacher la machine 192.168.24.22 derriere la machine linux quand elle va ailleurs

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.