La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
29
nov.
2003
Gnome
La version de développement de Gnome qui conduira à la 2.6 est disponible sur tous les bons ftp.

Cette version inclut le nouveau nautilus (plus 'spatial') et un sélecteur de fichier évolué qui lui faisait cruellement défaut.

Ximian evolution et Rythmbox ont été proposé pour être inclus au projet et on parle aussi de QuickLounge et gThumb.

Aller plus loin

  • # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

    Posté par  . Évalué à 10.

    pour ceux qui se demande ce que "plus spatial" signifie... une début de réponse ici http://arstechnica.com/paedia/f/finder/finder-2.html#spatial(...) et ici http://mail.gnome.org/archives/nautilus-list/2002-September/msg0009(...)

    Rassurez vous, vous ne verrez pas nautilus s'en aller dans l'espace rejoindre le nuage de Oort...
    • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

      Posté par  . Évalué à 3.

      Euh ... ça a l'air compliqué et le dimanche je suis fatigué.
      Est-ce qu'une bonne âme pourrait résumer (en français) ce qu'est un "gestionnaire de fichier spatial" ?

      BeOS le faisait il y a 20 ans !

      • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

        Posté par  . Évalué à 10.

        Dans un gestionnaire de fichier spatial (ou oriente objet), chaque repertoire est un objet. Ce qui veut dire qu'en double-cliquant sur un repertoire ca l'ouvre dans une autre fenetre. On peut redimensionner ce repertoire (cette fenetre), le deplacer et la prochaine fois qu'on le reaffiche il aura conserve ces attributs. Comme dans la vie, quand on deplace ou altere quelque chose il ne retourne pas a son aspect d'origine une fois qu'on le quitte des yeux. Dans ce mode la fenetre representant le repertoire ne contient rien d'autre que son contenu et un menu.

        De l'autre cote dans un gestionnaire de fichier navigationnel, les repertoires s'ouvrent dans une unique fenetre qui contient plein d'elements graphiques utiles a la navigation.

        Le gros avantage du mode spatial est sa simplicite. Les neophytes de l'informatique apprehendent beaucoup mieux la gestion de leurs fichiers dans un contexte oriente objet que dans un contexte de navigation avec tous les concepts compliques qui vont de pair tel que le systeme de fichier etc.
        Un autre avantage est qu'il s'avere tres agreable de l'utiliser meme pour un utilisateur experimente lorsqu'il s'agit de selectionner rapidement des fichiers d'un repertoire du bureau par exemple. Lorsque l'on ouvre le repertoire videos du bureau pour regarder un film, on obtient juste les videos, rien d'autre de superflus. C'est rapide, simple, efficace.

        Le mode navigationnel quant a lui est plus adapte a des taches d'exploration du systeme, de manipulations de fichiers entre repertoires tres distants etc.

        Les deux modes sont donc complementaires et ont chacun leur personnalite bien distincte. Contrairement aux anciennes versions de Nautilus qui n'etaient en fait qu'un melange confus des deux concepts.
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 6.

          Le gros avantage du mode spatial est sa simplicite.

          s/simplicite/intuitivite, apres tout naviguer dans un systeme de fichiers n'est pas complique non plus, mais moins intuitif.
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 2.

          Comme dans MacOS quoi.

          Cette façon de faire m'énerve depuis que je connais MacOS. La façon dont j'affiche mes fichiers/répertoires est liées à la recherche que je suis en train de faire, pas à ce que j'ai pu faire dans les différent dossiers le mois avant.
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Ouais, ça à l'air d'être le truc que je désactive dès que je suis sur un nouveau Windows. Ouvrir les répertoires dans des fenêtres séparées... Nan !
            • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

              Posté par  . Évalué à 2.

              Mais en plus, à la longue ça doit gaspiller plein de place. Car il faut enregistrer la config dans chaque répertoire visité (en général par un fichier caché).

              Notez que konqueror supporte ça aussi, il va lire le fichier .desktop dans le répertoire courant, ça permet par exemple d'associer une icône à un répertoire (ça fait bien pour le répertoire home), mais il ne va pas enregistrer automatiquement toutes sorte d'info dans ce fichier, il faut choisir de le créer.
            • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

              Posté par  . Évalué à 4.

              Rien à voir.
              Ce que tu décris est objectivement une horreur sans nom, tandis que le modèle spatial est un modèle éprouvé sur tous les macintosh pré-osX.

              Je te conseille de lire les arguments de Seth Nickel qui se tiennent, même si je ne suis pas encore convaincu.
              http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2003-September/ms(...)
              http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2003-September/ms(...)

              Je suggère de commencer par ceci

              Nitpicky term definition:
              Conceptual model is the understanding a person developers of how
              something works. Design model is what designers *intend* people to pick
              up as their conceptual model. In reality, people's conceptual model
              differs from the design model.


              NOTE : le modèle de navigation n'est pas supprimé, puisqu'il a définitivement son utilité (hiérarchies touffues, utilisateurs avancés, administrateurs, ...)
              • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                Ben il est peut-être éprouvé, mais il ne m'a pas marqué ! MacOS pre-X... Ouais, plein de fenêtres dans tous les sens. J'ai dû rater le coup de l'objet, ou peut-être est-ce quelque chose que les théoriciens ont découvert à rebours. Dame, je faisais de l'objet sans le savoir !

                Faudrait voir à avoir des exemples pratiques plutôt que des longues discussions théoriques, ça éviterait qu'on débatte trop de quelque chose qui n'est encore que de la brume dans le cerveaux de quelques codeurs.
                • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Exemple pratique : tu peux avoir un dossier d'applis organisées visuellement. Par exemple un tas de trucs graphiques, un tas de trucs de bureautique, un tas de trucs de son/musique. Tout ça dans la même fenêtre du même dossier.

                  C'est le même type de rangement qu'un bureau (pas trop) bordélique : c'est pas classé stricto-sensu mais on sait où est chaque chose... la mémoire spatiale est plus rapide que se souvenir du nom de l'appli, du sous répertoire où elle est, puis déterminer où elle va être dans l'ordre alphabétique puis identifier la bonne icône dans la liste. Là tu te souviens de l'icône directement par sa position.

                  Évidemment, le "mode" navigation dans une hiérarchie classée a ses avantages pour trouver un élément parmi un grand nombre, et évidemment, avec l'organisation actuelle d'un système linux c'est utile. Mais pour les tâches de 'desktop' (bureautique, musique, graphisme, que sais-je) on a souvent moins d'objets, avec une organisation moins stricte, et vu le nb d'objets, un classement ferait perdre plus de temps qu'autre chose.
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 3.

          Ce que je ne comprends pas bien, c'est pourquoi, plutôt que de faire un truc lourdingue qui peut faire les deux (quitte à s'en mordre un peu les doigts au début pour obtenir ce que tu veux), ils ne feraient pas deux applications différentes, laissant le choix à l'utilisateur au paramétrage. Tu choisis bien ton WM, ton terminal, ton éditeur de texte, pourquoi pas ton navigateur.
          À mon avis, ça épargnerait bien des ressources, serait plus simple à maintenir (il suffirait d'avoir un ensemble de libs de base pour éviter les duplications).
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 3.

          Je trouve ce mode de fonctionnement personellement pas pratique du tout, car pour trouver un fichier, il faut souvent passer par plein de sous-dossiers qui sont autant de fenêtres à ouvrir et à fermer de toutes façons à la fin (encore qu'il vaut souvent mieux les fermer au fur et à mesure pour ne pas être noyé de fenêtres).

          Il n'y a pas que le Mac, Windows 95 proposait ça par défaut dans ses premières versions. J'en ai pas un souvenir terrible. L'arrivée des bouttons de navigation (type navigateur intenet), c'est à dire l'intégration d'IE dans l'explorateur de fichier, a été pour moi vécue comme une révolution à l'époque! :) Si si!

          Je pense que la navigation spatiale n'est pratique que si l'on a peu de dossiers et surtout peu de sous-dossiers.

          Par contre, la personalisation des dossiers à la OS/2 (genre, image de fond, changement d'icone, etc...) peut être effectivement sympatique et pratique pour (re)trouver plus vite un dossier.
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  . Évalué à 1.

            Par contre, la personalisation des dossiers à la OS/2 (genre, image de fond, changement d'icone, etc...)

            Nautilus le fait déjà et probablement Konqueror aussi.
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Windows 95 proposait ça par défaut dans ses premières versions. J'en ai pas un souvenir terrible.

            Faut-il jeter le concept sous prétexte que tu as subi une mauvaise implémentation ? Le gros problème de l'interface spatiale, c'est que tout le reste du système doit rester cohérent pour ne pas casser le truc "icône = mon document = un objet qui reste à sa place (spatiale)"
            Par exemple Mac OS X est presque une régression à cause des fenêtres en mode colonne qui font qu'on ne sait plus trop si on est en spatial ou en navigation. Dans Panther justement, la distinction est plus nette (les fenêtres "navigation" ont l'apparence métal brossé, les "spatiales" sont blanches sans barre de boutons).

            genre, image de fond, changement d'icone

            ... et changement de la position des icônes. C'est surtout ça, "spatial". Après pour les multiples fenêtres il y a des trucs pratiques (les dossiers qui s'ouvrent tout seuls quand on glisse un fichier dessus, les fenêtres parentes qui se referment quand on ouvre un sous-dossier avec option, etc) Évidemment, si la profondeur est trop grande on s'éloigne du cadre dans lequel la métaphore spatiale est réellement utile.
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Tu n'as pas assez utilisé MacOS.

            Il y a des raccourcis pour un tas de choses, entre autres en maintenant une touche modificatrice du clavier lors du double-click, ça ouvre la fenêtre correspondante et ça referme la fenêtre courante. Entre autres, en maintenant une touche modificatrice lors du click sur le titre de la fenêtre, ça affiche un pop-up menu avec la hiérarchie des dossiers contenants et on peut remonter au niveau où l'on veut...

            Et il y en a plein comme cela, que tu découvres lorsque tu commence a savoir utiliser le système et que tu avances dans ton expérience d'utilisateur.

            Note qu'il y a aussi une représentation arborescente (depuis le Finder de MacOS7 je crois).

            On peut ne pas aimer MacOS parce qu'on est habitué a un autre mode de fonctionnement, mais franchement pour des utilisateurs néophiques ou non-informaticiens, ça reste l'interface utilisateur la plus simple a utiliser et la plus intuitive.

            Par exemple, on peut trouver débile la souris a un bouton... mais je peux vous dire d'expérience que pour un utilisateur "normal", la multiplicité des boutons et les menus contextuels, ce n'est pas naturel. L'utilisateur s'y retrouve bien mieux lorsqu'il y a un bouton et des menus fixes où il retrouve les commandes systématiquement au même endroit (grisées si elles ne sont pas applicables). Combien de fois ais-je vu des utilisateurs de Windows ne pas savoir comment faire une opération... parce qu'il fallait penser à "right-clicquer" sur la bonne icône pour voir la commande désirée s'afficher.


            Souvenirs de MacOS, du Mac+ de 1984 à MacOS 9 sur un PM7300 - y'a quelques temps que je n'ai plus de mac pour un bête problème... de coût a l'époque et d'esprit libre maintenant.
            Maintenant, je ne sais pas trop ce qu'il en est pour OS X et sa facilité d'utilisation, mais le peu que j'ai vu semble combiner un système encore facile a utiliser et la puissance de BSD.

            Python 3 - Apprendre à programmer dans l'écosystème Python → https://www.dunod.com/EAN/9782100809141

            • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

              Posté par  . Évalué à 2.

              mais je peux vous dire d'expérience que pour un utilisateur "normal", la multiplicité des boutons et les menus contextuels (...)

              Vraiement ?
              À mon avis c'est quand même un peu prendre les utilisateurs "normaux" (comme tu dis) pour des cons.

              Nombreuses personnes utilisent au travail des machines (hard ou soft) avec des interfaces qui n'ont pas grand chose à voir avec une quelconque HIG. Et bien, devine... ils y arrivent! Par exemple, va dans l'agence de voyage la plus proche de chez toi, et regarde la tête du logiciel avec lequel ils font les réservations.

              À mon avis le problème est ailleurs: il y a à peu près la même distance entre un ordinateur de bureau et une gameboy, qu'entre une F1 et une 104/R5/<ta voiture de base préféré>. Et faire croire au gens qu'ils peuvent s'en servir avec la même base de connaissance, est une absurdité sans nom (en fait elle a un nom, je vous laisse deviner...).

              Combien de fois ais-je vu des utilisateurs de Windows ne pas savoir comment faire une opération... parce qu'il fallait penser à "right-clicquer" sur la bonne icône pour voir la commande désirée s'afficher.

              Et alors ? Ils ne le savent pas, tu leur expliques, ils le savent (POINT)
              Ou peut-être que tu ne sais pas expliquer (*) ... Faut dire que à force de les prendre pour des cons, de leur faire croire que tout est super facile,mais que l'informatique c'est quand même vachement compliqué (alors il faut pas trop toucher - sinon tu vas tout casser), et bien... ils le deviennent! (Merci Merci Merci, Merci mille fois XXX, pour avoir dévelopé l'informatique "grand publique" en rabaissant tout le monde au niveau de compréhention le plus bas...)

              Non, sérieux, tu penses vraiment que deux bouttons (DEUX, 2) c'est beaucoup pour la comprognote du commun des mortels ? À quand le clavier à une touche ?

              Ca m'éneeeeeeeeeeeeeeerve!

              (*) tip (pour un lobotomisé sous perfusion WinXX depuis 8 ans ou plus) "À gauche tu pointes (un objet) à droite tu tires (un menu) Bon jojo, tu tires ou tu pointes... ya ton pastis qui s'évapore!"
              • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Et bien, devine... ils y arrivent! Par exemple, va dans l'agence de voyage la plus proche de chez toi, et regarde la tête du logiciel avec lequel ils font les réservations.

                Après une longue période de formation (qui coute cher).

                Et alors ? Ils ne le savent pas, tu leur expliques, ils le savent (POINT)

                Si tu cherches un peu tu trouvera facilement sur le Net des gens qui t'expliqueront comment construire ta propre chaine Hi-Fi, d'une qualité infiniment meilleure que celles du commerce, à un prix 10 fois moindre. Pourtant je parie que cette idée ne va pas t'emballer, je me trompe ?

                Quand tu aura compris pourquoi ça te ferait chier d'apprendre l'electronique pour construire ta chaine Hi-Fi, ou d'apprendre la mécanique pour entretenir toi-même ta voiture, ou d'apprendre la couture pour te faire tes fringues (alors qu'il y a plein de gens que ces choses là passionnent) tu comprendra pourquoi, en général, ça fait chier d'apprendre à se servir d'un ordinateur.
                • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  > Après une longue période de formation (qui coute cher).

                  mon dieu!

                  On parlait ici de l'utilisation de base d'un ordinateur (souris, gestion de fichiers, menus, logiciels courants...)

                  Dans mon experience perso avec une agence de voyage, la miss demandait à sa collègue un code pour réserver mon vol. Et l'autre de répondre (quelque chose comme) "X2 23". Plein d'étonnement je me penche pour voir son écran, et demande des informations sur leur logiciel. Il était tout nouveau, pour tout le réseau d'agences : un xterm et les incantations UNIXiennes n'avaient pas grand chose à lui envier! (j'éxagère un peu ;) Je demande: formation ? Penses-tu, la chef de service avait eut une demi journée de formation, puis a expliqué aux autres. qui se débrouillaient avec, et le tout avec le sourire!

                  Note que le cout de formation (temps et argent), même si c'est, bien sur, une chose à prendre en compte d'un point de vue global, n'a pas grand chose à faire avec le niveau de connaissances demandé pour l'usage d'un logiciel/ordinateur - ce dont on parlait ici...

                  Le reste n'a pas non plus grand chose à voir avec ce dont je parlais : tes exemples sont plutot comparable à demander aux gens de construire eux même leur logiciel - et donc apprendre à programmer, comme l'électronique pour la chaine HIFI, ...


                  PS: pour la chaine HIFI - outre le fait que ma mini chaine de base me convient parfaitement, et que je ne ressents pas du tout le besoin d'avoir du matos "d'une qualité infiniement meilleure" (...) - je veux bien faire le pari ! Si tu commencais par donner une URL, on pourrait voir le niveau de compétences requis, et le gain en qualité.
                  • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Dans mon experience perso avec une agence de voyage

                    Ça ne représente pas le cas général, et même : plus un soft est simple, plus les gens sont opérationnels rapidement. Qu'il y ait formation avec des cours ou de manière informelle, ça coute cher dans les deux cas.

                    tes exemples sont plutot comparable à demander aux gens de construire eux même leur logiciel

                    Oui, mais ça illustre le même problème : ce que tu trouves "facile" ou qui ne te pose pas de problème ne l'est pas pour d'autres. La différence c'est que tu es interessé par le problème et par le résoudre, les autres non.

                    Si tu commencais par donner une URL

                    google("audiophile"), ça devrait le faire.
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  . Évalué à 2.

            [blockquote]Je trouve ce mode de fonctionnement personellement pas pratique du tout, car pour trouver un fichier, il faut souvent passer par plein de sous-dossiers qui sont autant de fenêtres à ouvrir et à fermer de toutes façons à la fin (encore qu'il vaut souvent mieux les fermer au fur et à mesure pour ne pas être noyé de fenêtres).[/blockquote]

            Oui mais non. Je pestais contre le tracker de BeOS qui ne proposait pas la navigation dans une feneêtre unique.

            Mais j'ai rapidement découvert la petite astuce imaginée par Be pour rendre son gestionnaire de fichier incroyablement rapide, efficace, agréable et intuitif : le menu contextuel de navigation dans l'arborescence.

            C'est en gros la même chose que le "navigateur rapide" de KDE mais intégré dans le menu contextuel de chaque dossier.

            BeOS le faisait il y a 20 ans !

        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 1.

          Si j'ai bien compris, un gestionnaire de fichier spatial c'est comme le tracker de BeOS ?

          BeOS le faisait il y a 20 ans !

  • # Gthumb

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Tres bonne idée tant ce programme a sans aucun doute sa place dans le projet. Pour ceux qui connaissent pas encore :
    http://gthumb.sourceforge.net/screenshots.html(...)

    Steph
    • [^] # Re: Gthumb

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      les + et les - par rapport à gqview ?
      • [^] # Re: Gthumb

        Posté par  . Évalué à 9.

        Ben t'as pas besoin de lancer une appli specifique pour voir tes images ; gqview n'est pas adapté à la navigation dans le système de fichiers et à la base nautilus n'est pas adapté pour le boulot que fait gqview, c'est donc un compromis acceptable.
      • [^] # Re: Gthumb

        Posté par  . Évalué à 5.

        Les catalogues ! Ça permet de classer autrement ses photos sans les dupliquer.
        Une fonction rotation sans perte pour jpeg. (je ne crois pas que ce soit dans gqview)
        Une fonction qui permet de trouver les images en double
        Compatibilité Exif
        etc...

        Moi j'aime !
        • [^] # Re: Gthumb

          Posté par  . Évalué à 9.

          Les catalogues ! Ça permet de classer autrement ses photos sans les dupliquer.

          Dans gqview il y a les collection pour faire ca

          Une fonction qui permet de trouver les images en double
          Ca existe aussi dans gqwiew

          Compatibilité Exif
          Dans gqview on peut lire les infos exif

          La principale différence que je vois entre les 2 c'est que gqview n'est qu'un viewer alors que gthumb offre des fonctions d'éditions.
          Par contre, gqview est léger, rapide, et surtout ultra stable, ce qui devient de plus en plus rare de nos jours...
          Par contre, gthumb est peu etre un peu plus beau, mais ca c'est tres subjectif ;-)
      • [^] # Re: Gthumb

        Posté par  . Évalué à 5.

        gthumb est plus intégré gnome que gqview

        exemple rapide : gthumb reprend les icônes du thème gnome pour les dossiers et les images.
        • [^] # Re: Gthumb

          Posté par  . Évalué à 6.

          D'ailleurs c'est bien simple : gqview ne tire parti d'aucune bibliotheque du framework gnome mis a part celles en relation avec gtk+ (pango, atk, glib...). De plus gqview n'a pas l'intention de se conformer au HIG.

          gthumb si.
          • [^] # Re: Gthumb

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            gqview ne tire parti d'aucune bibliotheque du framework gnome mis a part celles en relation avec gtk+ (pango, atk, glib...). De plus gqview n'a pas l'intention de se conformer au HIG.

            Ça me donne envie d'essayer gqview. :-)
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Re: Gthumb

      Posté par  . Évalué à 6.

      Juste un regret quand même, il n'est pas capable de lire l'information exif pour savoir si l'image est en portrait ou en paysage (comme kuickshow le fait) et donc si on s'est e**erdé à tourner toutes les photos sur son appareil, ça ne le prend pas en compte.

      Et je trouve aussi dommage qu'il n'y aie pas quelques touches rapides pour tourner la photo de 90, 180, 270 et la miroirer horizontalement et verticalement.

      Puis quand on regarde les photos en diaporama, on n'utilise pas la molette pour avancer/reculer dans les photos mais les touches pageup/pagedown (ou alors on clique pour passer à la suivante).

      Sinon, l'interface est sympa ! En plus, y'a beaucoup d'outils d'édition et de retouche de l'image qui donnent vraiment un côté intéressant à la navigation dans ses photos.
      • [^] # Re: Gthumb

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Tiens, un utilisateur de kuickshow. J'ai un problème idiot : il me dit qu'il ne sait pas lire les BMP (et ne les affiche donc pas), mais il me présente sans problème leurs previews ! C'est quand même fort. Alors, c'est que moi, que ma version (KDE 3.1.4, Slackware 9.1) ou c'est un vrai bug ?
        • [^] # Re: Gthumb

          Posté par  . Évalué à 1.

          Probablement parce qu'il se contente d'afficher les previews, générées par un autre logiciel, du répertoire .xvpics.

          Pour la même raison, plusieurs logiciels m'affichent l'aperçu des .xcf (généré par le Gimp) mais ils sont incapables d'interprêter le fichier.
        • [^] # Re: Gthumb

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Alors, c'est que moi, que ma version (KDE 3.1.4, Slackware 9.1) ou c'est un vrai bug ?

          C'est toi, car moi sous slack 9.1 et même version de kde, kuickshow m'affiche parfaitement les .bmp sans aucun pb. Je viens de tester à l'instant même d'ailleurs.
          • [^] # Re: Gthumb

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Merci.

            Je viens d'envisager une possibilité toute con et très probable : c'est l'application (ZSNES) qui génère des BMP pas très standard, ou standards mais rares, bref, mal supportés. Je vais voir si j'ai d'autres BMP dans un recoin et faire des tests dignes de ce nom.
        • [^] # Re: Gthumb

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Les previews ne sont pas generees par Kuickshow mais par les libs KDE (kfile).
          Kuickshow est un peu particulier: pour plus de perfs, il utilise imlib au lieu des afficheurs de QT, ce bug lié aux BMP est donc sans doute un bug de imlib.
      • [^] # Re: Gthumb

        Posté par  . Évalué à 2.

        Les touches rapides pour faire tourner l'image existent. A vrai dire je n'en connais qu'une seule car je n'en utilise pas d'autres : 'r' (right ?) pour tourner l'image de 90° dans le sens des aiguilles d'une montre.

        Moi j'ai un autre problème avec gthumb : dernièrement il me saute des images lorsque je navigue avec les touches «page up» et «page down». Bizarre...

        Kuickshow est pas mal, mais sa fonction de mise à l'échelle offre un rendu dégeulasse, le pire que j'aie vue ces dernières années.
  • # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

    Posté par  . Évalué à 0.

    quelle révolution QuickLounge ! on n'avait pas vu ça depuis... la quick start bar de Windows 95 !

    Déjà qu'ils viennent seulement d'ajouter un calendrier quand on clique sur la date, comme dans KDE...

    Je trolle, je trolle mais le pire, c'est que je l'utilise, Gnome !
    • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

      Posté par  . Évalué à 2.

      Tant que j'y suis, c'est étonnant qu'Evolution ne fasse pas déjà partie de Gnome. Ou alors ce sont les dépendances de Debian qui m'ont trompé.
      • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

        Posté par  . Évalué à 6.

        Ce sont les dependances de Debian qui t'ont trompees. Ce serait une horreur d'avoir Evolution 1.4 dans le desktop.

        Pour gnome 2.6 ils ont separe Evolution en deux : evolution-data-server qui gere le carnet d'adresse et le calendrier et Evolution le client qui sera une sorte de frontend.

        evolution-data-server a pour sur sa place dans le desktop, il sera utile a plein de choses. Une gestion centralisee du carnet d'adresse entre les contacts Gossip (http://gossip.imendio.org/hackerlog/archives/000004.html(...) ), Gaim et Evolution me fait rever. Et ce serait un confort indeniable que l'applet de l'horloge du panel montre les taches prevues lorsque l'on deroule le calendrier.

        Quant a l'integration d'Evolution 2.0 dans le desktop je suis encore assez reserve. Ils ont promis qu'ils allaient faire des efforts au niveau de l'interface pour le rendre plus leger et conforme au HIG mais ca reste a voir.
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je tiens aussi a rassurer yeupou avant qu'il ne vienne crier au complot des mechants monsieurs de chez Ximian qui font rien qu'a ecarter les autres clients mails comme balsa :

          http://mail.gnome.org/archives/desktop-devel-list/2003-November/msg(...)
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 5.

          > Ce sont les dependances de Debian qui t'ont trompees.

          En quoi les dépendances de Debian sont trompeuses ?

          "gnome-desktop-environment", qui contient le desktop officiel de Gnome2.4, n'a pas de dépendences sur evolution (logique, il ne fait pas partie de Gnome2.4)

          "gnome", qui contient les desktop + quelques softs fortement utiles n'étant pas intégré au bureau officiel, a quant à lui une dépendance sur evolution ("balsa | evolution" pour être précis, histoire de récupérer un mailer au choix).

          Tout ca me semble plutôt logique perso ...
          • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

            Posté par  . Évalué à 2.

            Oui j'ai dû faire "apt-get install gnome" et evolution a été pris dans la tornade. Mes excuses au passage à l'auteur de Balsa.

            gnome, gnome-desktop-environment, Tout ca me semble plutôt logique perso ...

            Heu bof, quand je veux installer Gnome, il m'en installe une couche en plus. J'aurais préféré que le méta-paquet gnome corresponde aux dépendences "upstream" et un paquet gnome-extra avec les "third-party" comme evolution.

            C'est pas grave Seb, j'aurai bien d'autres bug reports pour t'embêter :D
            • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

              Posté par  . Évalué à 1.

              Ouais, ca demande reflexion. Qu'est-ce que les utiliseurs recherchent en installant Gnome. Le bureau "officiel" Gnome, ou un bureau complet fonctionnel ?

              En première approche je dirais que la plupart des gens ne font pas plus gaffe aux modules intégrés dans le bureau officiel et qu'ils veulent simplement un environnement Gnome completement utilisable (et cela comprend un mailer).

              Pour la liste des modules (en enlevant les "proposed" ca doit correspondre à Gnome2.4), donne une idée :
              http://www.gnome.org/start/2.5/modules/(...)
              • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                Posté par  . Évalué à 1.

                > Ouais, ca demande reflexion. Qu'est-ce que les utiliseurs recherchent en installant Gnome. Le bureau "officiel" Gnome,
                > ou un bureau complet fonctionnel ?

                Bien, mais c'est quand même mieux de pouvoir choisir d'installer la "base" si tu ne veux pas tout le foutoir. Même X est construit comme ça sous debian.
                • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  > Bien, mais c'est quand même mieux de pouvoir choisir d'installer la "base" si tu ne veux pas tout le foutoir. Même X est construit comme ça sous debian.

                  La base comme pour beaucoup de paquets debian (y compris xfree), c'est -core ... donc là gnome-core:

                  Depends: bug-buddy , eog, gedit, gnome-applets, gnome-control-center, gnome-icon-theme, gnome-panel, gnome-session, gnome-terminal, metacity | sawfish, nautilus, scrollkeeper, yelp

                  Suggests: gnome-desktop-environment


                  Ca ressemble pas à une base ca ? :)
        • [^] # Re: La branche de développement de Gnome (2.5.0) vient d'émerger

          Posté par  . Évalué à 2.

          c'est vrai que si il existait un standart pour que tout les logiciels, et pas seulement ceux de gnome (mozilla aussi par ex), aient une gestion des contacts communes ca serai bien sympa.
  • # Gnome vs Gtk

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    > Par contre, gqview est léger, rapide, et surtout ultra stable, ce qui devient de plus en plus rare de nos jours...
    Par contre, gthumb est peu etre un peu plus beau, mais ca c'est tres subjectif ;-)

    Nous y voilà, lourdeur et instabilité !

    Il y a 4 ans, j'avais été vraiment séduit par Gnome. Il me reste plus que GDM et les quelques milliards d'icones :

    - je suis resté à windowmaker, vitesse et convivialité inégalée (je reconnait que le concept de dock bouge nos références, mais l'innovation est de taille)
    - evolution est trop limité (par rapport à gnus)
    - gnome-terminal est beaucoup trop lent par rapport à aterm
    - ggv, gtop ont été saccagés, il reste gv et atop (les widgets athena sont rustique, mais bon)
    - abiword et gnumeric sont maintenant remplacées par oo (vraiment bien, cependant startcalc est moins performant que excell)
    - galeon est devenu lourd, depuis firebird je respire
    - gmc a été remplacé par une chimère (nautilus). Konqueror est vraiment bien.

    Par contre, j'utilise courament encore gqview et gimp. Ainsi que les softs utilisant gtk comme nessus, gftp, dvdrip, ... . Autant gtk me parait être une réussite autant gnome est un échec. Je rêve d'un emacs en gtk.

    Je pense que la plupart des softs Gnome devraient mettre les biblios Gnome en option à la compilation, afin d'en distribuer deux binaires (un utilisant gconf et consort mais lent, l'autre simulant gconf mais rapide).

    Je reconnai être sévère par rapport au travail qui a été fournis, mais j'avoue avoir du mal :
    - a devoir acheter un 3 gz pour juste faire fonctionner les outils de base d'un environnement,
    - a accepter les nouvelles conception d'interface facilitant la migration windows à linux, au point de copier leur tares et contre-performances.

    Il y 4 ans, pour moi Gnome était synonyme du défi de faire des logiciels libres, puissants, conviviaux et légers. Il ne reste plus rien. C'est comme l'homme qui n'a plus que son argent alors qu'il était jeune, beau, gentil et intelligent.
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 1.

      lol
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 9.

      > Nous y voilà, lourdeur et instabilité !

      Lourdeur ... plus qu'un fluxbox, ion, wmaker c'est certain. Mais pas tant que ca pour une machine moderne. Gnome a fait beaucoup de progrès en 2 ans là, et nautilus est actuellement beaucoup plus rapide/performant qu'il l'était à l'époque de Gnome 1.4.

      Instabilité ? J'utilise Gnome2.4 au quotidien, et je vois pas trop l'instabilité perso. T'as des exemples précis tête ?


      > je suis resté à windowmaker, vitesse et convivialité inégalée

      Ca, ca se discute. J'ai utilisé wmaker longtemps avant de passer à Gnome2. Vitesse de quoi ? De chargement ? Je démarre Gnome 1 fois par jour en général, ca me prend 15s de plus que wmaker ... dans une journée je pense pas que ca fasse une si grande différence. Après la vitesse des apps ?
      J'aurai tendance à dire que si t'utilise des applis Gnome tu vas au moins aussi vite en étant sous Gnome vu que la plupart des libs sont déjà chargées.

      Convivialité inégalée ... encore une histoire de gouts. J'ai longtemps été fan des appdocks, c'est clair que c'est pratique, c'est assez gros et t'y a des infos. Par contre Gnome est un environnement complet et homogene, et y a pas mal d'applets mine de rien .. sans compter qu'en utilisant gdesklets t'as de quoi avoir de l'info sur ton bureau (ok c'est pas en permanence à l'écran).

      Sachant que t'utilises forcement des applis Gtk+/Gnome/KDE au final ton wmaker est pas si homogène que ca (mais ca empeche pas qu'il soit très bien à utilise).


      > - evolution est trop limité (par rapport à gnus)

      Qui a besoin des fonctionnalités de gnus ? Perso j'utilise gnus parce que je voulais essayer et que finalement ca va plus vite d'utiliser le clavier pour ca, mais j'avoue que les facilités d'une UI me manque parfois. Question bête par exemple (peut-être que tu pourras m'aider), je fais comment pour afficher dans un buffer tous les mails provenant de tel contact ? Sans compter qu'il faut avoir envie de faire de la config d'emacs/gnus, et que c'est pas si évident au début.


      > - gnome-terminal, ...

      Utiliser gnome t'oblige pas à utiliser que des applications gnome. C'est clair que aterm est plus rapide, d'ailleurs c'est mon term habituel sur ma machine (j'essaye gnome-terminal pour voir en ce moment quand même).

      Enfin bon, toutes les applis Gnome sont pas forcement bien (utilise r les libs Gnome fait pas d'une appli une bonne appli c'est sûr), mais ca n'a rien avoir avec Gnome ca ... et rien empeche d'utiliser des applis diverses sur un environnement Gnome.


      - galeon est devenu lourd, depuis firebird je respire

      Le navigateur de Gnome est epiphany, justement parce que galeon est lourd est trop compliqué. Epiphany est un firebird version Gnome en quelque sorte :)

      Et là c'est pas trop cohérent, quelques lignes plus haut tu dis que oo remplacent abiword/gnumeric, alors qu'il est beaucoup plus lourd. Abiword et Gnumeric sont legers et performants.

      En ce qui concerne la fin de ton discourt j'pense que c'est pas très cohérent (ca sent la tentative de lancement de troll de masse, on va essayer de pas mettre les pieds dedans).
      En tout cas gconf est plutôt léger et bien concus (je pense pas qu'il allourdisse grand chose,), nullement besoin de 3Ghz pour Gnome et en quoi nautilus serait une chimère ?

      D'ailleurs en parlant de nautilus, le mode "spatial" du 2.5 est plutôt prometteur (voir quelques commentaires plus haut) ...
      • [^] # Re: Gnome vs Gtk

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > Question bête par exemple (peut-être que tu pourras m'aider), je fais comment pour afficher dans un buffer tous les mails provenant de tel contact ?

        swish++ avec nnir ?

        http://www.mouarf.org/papers/archimail/archimail.html(...)

        J'ai pas essayé (je n'ai pas eu le besoin) , mais l'usage de swish++ ouvre pas mal de perspective.

        ou plus simple mais limité au groupe la commande 'gnus-summary-sort-by-date'
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 4.

      Je pense que la plupart des softs Gnome devraient mettre les biblios Gnome en option à la compilation, afin d'en distribuer deux binaires (un utilisant gconf et consort mais lent, l'autre simulant gconf mais rapide).

      Il est clair qu'il est encore possible d'utiliser des logiciels "standalone" comme Window Maker, gqview, etc. et que cela s'avère dans certains cas plus rapide (souvent relativement aux fonctionnalités d'ailleurs, comme aterm par rapport à gnome-terminal).

      Le but de Gnome est avant tout d'intégrer les applications dans un environnement commun, c'est-à-dire que pour effectuer une même tâche les applications sont censées utiliser une même bibliothèque du framework (gconf pour stocker les informations de configuration, gstreamer pour le multimédia, etc.), et que les applications sont censées au sein de l'environnement interagir entre elles (gthumb s'intègre à nautilus, etc.).

      Globalement et dans l'idéal, si ce projet est mené totalement à bien, qu'est-ce que l'en constate ? Puisque toutes les applications de l'environnement pour une même tâche utilisent une même bibliothèque au lieu de réinventer la roue, la consommation de ressources se fait moins énorme que si chaque application implémente sa propre solution (imaginez quatre systèmes équivalents à bonobo chargés en même temps, ou plutot regardez ce qui se passe si l'on charge les environnements Gnome et KDE en même temps sur une même machine).

      Par conséquent le but est d'apporter bien entendu plus d'homogénéité, avec comme corollaires les faits d'ajouter plus de simplicité, plus de cohérence, plus de fonctionnalités, et plus de performances. En exagérant un peu, je dirais qu'il n'y a pas d'autre moyen d'améliorer les applications existantes en concervant des performances optimales, sachant qu'on n'utilise jamais une seule application à la fois.

      Mais il est clair que tout n'est pas pour l'instant parfait, même si Gnome est en progrès permanent sur tous les plans.

      (Les remarques s'appliquent d'ailleurs tout autant à KDE qu'à Gnome.)
      • [^] # Re: Gnome vs Gtk

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

        Oui mais non.

        Quand je vois ce que ce concept théorique est devenue dans la réalité, on peut se poser pas mal de questions sur les choix technologiques.

        Et pourtant nous avons dans le libre des exemples d'intégration : emacs, gimp, konqueror, ... .

        Je pense que cette notion de platforme est caduque. Il faut des bibliothèques, des languages de script et des greffons indépendants de la configuration générale. Des bibliothèques qui ne font qu'une seule chose à la fois et donc avec un faible nombre de dépendances.

        De plus Gnome a éloigné la portabilité, chose que tous les soft libres importants ont (mozilla, emacs, gimp, latex, oo, ...), et qui est fondamental aujourd'hui (ne me parlez pas de mono).
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 1.

          >Je pense que cette notion de platforme est caduque. Il faut des bibliothèques,
          >des languages de script et des greffons indépendants de la configuration
          >générale. Des bibliothèques qui ne font qu'une seule chose à la fois et donc
          >avec un faible nombre de dépendances.

          J'avoue ne pas trop comprendre ce que tu veux dire... La plupart des libs de base de gnome (gnome-vfs, gconf et bonobo) ont un très faible nombre de dépendances.
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 1.

          De plus Gnome a éloigné la portabilité, chose que tous les soft libres importants ont (mozilla, emacs, gimp, latex, oo, ...), et qui est fondamental aujourd'hui (ne me parlez pas de mono).

          Les applis gnome/gtk qui ont un minimum d'importance sous un autre OS ont une bonne portabilité.
          Gimp, xchat, abiword, gaim etc..
          • [^] # Re: Gnome vs Gtk

            Posté par  . Évalué à 1.

            Et aucun de ceux que vous citez n'est bien intégré à Gnome.
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 1.

          Oui mais non.

          Mais si, mais si.

          Quand je vois ce que ce concept théorique est devenue dans la réalité, on peut se poser pas mal de questions sur les choix technologiques.

          Ce n'est pas parce qu'un logiciel ne vous plaît pas ou même qu'un logiciel que les choix techniques sont mauvais.

          Et pourtant nous avons dans le libre des exemples d'intégration : emacs, gimp, konqueror, ... .

          Personnellement je pense que emacs et gimp sont d'extrêmement mauvais exemples en ce qui concerne l'intégration (à quoi sont-ils intégrés au juste ?). Quand à konqueror, oui, il est parfaitement bien intégré à KDE, qui est une plateforme.

          Je pense que cette notion de platforme est caduque. Il faut des bibliothèques, des languages de script et des greffons indépendants de la configuration générale. Des bibliothèques qui ne font qu'une seule chose à la fois et donc avec un faible nombre de dépendances.

          Le nombre de dépendances est faible mais n'est jamais nul, par conséquent la notion de plateforme subsite, à moins de vouloir charger en mémoire plusieurs bibliothèques dont la fonction est similaire. Si une application ou une bibliothèque s'intègre à Gnome elle devra si elle veut faire du XML utiliser libxml2, etc. C'est ce que j'ai déjà expliqué précédemment.

          Je ne vois donc pas en quoi ces notions sont "caduques".

          De plus Gnome a éloigné la portabilité

          Peut-on tout faire portable à cette échelle ? Je me pose la question.
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ca me fait délirer que tu parles de lourdeur... qd tu avoues lancer les librairies de windowmaker, celles de QT et celles de gtk...
      Par ailleurs, j'ai beau essayé, j'ai pas trouvé de réelles critiques constructives à ton discours. Si c juste du subjectif, ca n'apporte rien.
      ->chimere nautilus??? ca veut dire quoi?
      -> gnome-terminal trop lent... tu lis plus vite que l'affichage?
      -> evolution trop limité. Ds quel contexte? et balsa, tu connais???

      Bref, essais d'appuyer tes propos d'arguemnts plus convainquants.
      Qd à WM, la gestion du focus par defaut est naze. Avis aux amateurs d'OOo et des fenetres de navigateur/stylist :)
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 3.

      > - abiword et gnumeric sont maintenant remplacées par oo (vraiment bien, cependant startcalc est moins performant que excell)

      Et tu trouves que gnome est synonyme de lourdeur? Allons, ooo n'a rien à voir avec ces deux applications en terme de lourdeur.
      D'ailleurs, abiword est un bon exemple de ce que tu demandes plus bas : une application où tu as le choix entre gnome et "juste" gtk+.
      • [^] # Re: Gnome vs Gtk

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Je ne crois avoir dit que oo est un soft léger.

        Ne confondons pas éléments de base et application, Gnome est un environnement, ce qui implique qu'avant même que l'utilisateur puisse démarrer un application pour pouvoir travailler, il commence déjà à se noyer. c'est pour moi inacceptable.

        Au niveau de la bureautique, il faut être réaliste : entre les plantages, les problèmes de fontes à l'impression, l'inexistance des graphique et enfin les formats non reconnus par ceux qui sont sur m$ (il faut échanger aussi avec eux), on en peut pas demander d'utiliser abiword ou gnumeric à un non-informaticien ou à un utilisateur qui a autre chose à faire.
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 1.

      Fais comme tu veux, si tu es content avec tes outils pas la peine d'en changer
      mais essaye une version recente parce que la tu es completement a l'ouest.
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  . Évalué à 1.

      Nous y voilà, lourdeur et instabilité !
      Ah? perso j'ai pas eu de plantage venant de gnome depuis au moins une semaine.
      Et question lourdeur, je ne vois même pas de quoi tu parles.
      J'ai juste 512 de ram et pourtant quoi que je fasse sous mon gnome 2.4 je ressens pas de swapping intensif.
      Note que le lancement des applis telles qu'Abiword ou Gnumeric prends chez moi 1 à 2 secondes juste et 3 pour Gimp 1.3.


      - je suis resté à windowmaker, vitesse et convivialité inégalée (je reconnait que le concept de dock bouge nos références, mais l'innovation est de taille)


      Peut-être qu'il se lance un peu plus vite, mais niveau convivialité personnellement je deteste.

      - evolution est trop limité (par rapport à gnus)

      Evolution convient à une bonne majorité de besoin mail.

      - gnome-terminal est beaucoup trop lent par rapport à aterm
      ?
      Tu m'expliques en quoi?
      Le lancer ne prends même pas une seconde chez moi, et à l'utilisation je ne vois pas en quoi il ramme.

      - abiword et gnumeric sont maintenant remplacées par oo (vraiment bien, cependant startcalc est moins performant que excell)

      Non, ils sont complémentaires.
      Si j'ai besoin de faire un petit truc vite fait, je vais lancer Abiword.
      Sinon Openoffice, l'usine a gaz qui mets 300 ans à se charger.

      - galeon est devenu lourd, depuis firebird je respire

      Tu as 8 MO de ram pour trouver Galeon lourd?
      Sinon y'a bien plus léger que firebird, c'est Epiphany et lui est intégré à Gnome de base, contrairement à Galeon.

      - a devoir acheter un 3 gz pour juste faire fonctionner les outils de base d'un environnement,

      FUD.
      Aujourd'hui j'ai un P4 2ghz 5, y'a encore 2 mois j'avais un athlon 1ghz 4 avec 256 MO de sdram et je tournais parfaitement sous gnome.
      Un poil plus lent, c'est normal, mais c'était loin d'être insupportable, voire même bien moins lourd que l'interface de windows XP par exemple que j'avais dû supporter longtemps sur cette becanne.
      Même KDE était utilisable sans se sentir emmerdé, bien qu'il soit assez lourd.

      Il y 4 ans, pour moi Gnome était synonyme du défi de faire des logiciels libres, puissants, conviviaux et légers. Il ne reste plus rien.

      Gnome est toujours puissant, convivial et proche d'être léger. ( aaah, la vitesse de Nautilus.. )
      Sauf si tu utilises un 486 / 2 mo de ram.
      • [^] # Re: Gnome vs Gtk

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        J'ai juste 512 de ram et pourtant quoi que je fasse sous mon gnome 2.4 je ressens pas de swapping intensif.

        Ah ben ça alors.

        j'ai un P4 2ghz 5 (...) Gnome est (...) proche d'être léger.

        Ah ben ça alors.
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 2.

          Très joli coup pour d'accoler des morceaux de phrases différentes pour lui faire dire ce qu'il n'a pas dit.
          Continue, je suis sur qu'en réorganisant les lettres de son message tu peux le faire passer pour un pédiphile ou un nazi.
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 0.

          Très joli coup d'accoler des morceaux de phrases différentes pour lui faire dire ce qu'il n'a pas dit.
          Continue, je suis sur qu'en réorganisant les lettres de son message tu peux le faire passer pour un pédiphile ou un nazi.
      • [^] # Re: Gnome vs Gtk

        Posté par  . Évalué à 2.

        Faudrait arrêter! J'utilise gnome au quotidien... Il est joli, simple à utiliser, mais il est lourd!
        J'ai 256Mo de Ram, un portable (donc un disque dur lent), et ça me fait bien chier quand il swappe. Gnome-terminal met 3 secondes à se lancer. Ca peut paraitre peu, mais c'est embêtant juste pour taper une comande. Nautilus met aussi 3sec à s'ouvrire...
        Bref gnome est nettement plus lent et lourd que mon ancien fluxbox, mais j'accepte cette lourdeur, et j'apprécie énormément Gnome, mais je ne dirait pas que gnome est rapide ou économe en ram!
        De même j'utilise Sylpheed pour mes mail, car thunderbird est trop lourd!

        Enfin, pour moi 256Mo de Ram et 1GHz devraient être suffisant ne serait-ce que pour faire tourner l'interface.

        Le seul vrai reproche que j'ai à faire, c'est Nautilus qui gère de façon inutilisable les réseau smb et je peux pas utiliser le moteur de recherche web pour les partages smb...

        Pour que ce soit clair : gnome est génial, il tourne très bien, mais il est pas léger! T'as de la chance que ta babasse de maintenant et celle que t'avais avant étaient puissantes (ben oui!)
        • [^] # Re: Gnome vs Gtk

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je pense que c'est une mauvaise interpretation de ce que je dis.
          C'est clair que Gnome n'aura jamais la vitesse d'un Windowmaker, blackbox, fluxbox, mais je trouvais juste abusé de le dire aussi lourd.

          Pour ce qui est de :

          "Enfin, pour moi 256Mo de Ram et 1GHz devraient être suffisant ne serait-ce que pour faire tourner l'interface."

          Je pense que c'est *déjà* le cas avec gnome, vu que comme j'ai dit, y'a meme pas 2 mois de ça j'utilisais un PC avec 256 mo et un athlon 1ghz 4 et je trouve que ça tournait pas trop mal.
          Pas parfaitement, mais de façon *acceptable*.
    • [^] # Re: Gnome vs Gtk

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je rêve d'un emacs en gtk.
      La version de GNU Emacs actuellement en CVS sur savannah intègre le support de GTK. Perso j'utilise Emacs avec GTK2 et ça marche plutôt bien. C'est bien plus joli qu'avec les imondes menus par défaut. Par contre d'après ce que j'ai pu voir c'est pas pour autant qu'on a le lissage des polices. L'intégration semble s'arrêter aux menus et boutons, le reste semble être exactement la même chose que ce qu'on aurait avec un autre toolkit. En même temps c'est toujours en CVS, je n'ai pas pris le temps de voir ce qui était prévu pour la suite...
      "./configure --with-gtk"
      et si tu as gtk2-devel d'installé ça marche tout seul 8-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.