Suivi — Journaux Afficher « zéro » à la place du score négatif des journaux

#1984 Posté par  . État de l’entrée : ouverte. Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
-3
25
avr.
2021

Afin d'offrir une expérience plus agréable aux contributeurs,
je souhaite que les journaux notés négativement soient affichés avec une note de zéro.

Raisonnement :

Les journaux sont des contenus plutôt construits, qui demandent un certain effort à leurs auteurs, et dans lesquels on trouve une part personnelle de l'auteur.

Voir son journal noté -1 ou -2 rapidement après l'avoir soumis est vexant et décourageant, même s'il repasse en positif par la suite. Voir son journal finir à -42 est humiliant. À aucun moment ces notes négatives n'encouragent les contributions positives.

Afin de rendre l'expérience plus agréable pour ceux qui postent, limiter le score affiché à zéro permettra de transformer le sentiment de « tout le monde s'acharne sur moi » voire « je suis nul » à « ça n'intéresse personne ».

Le score en base resterait représentatif des votes mais ne serait pas visible aux utilisateurs du site. Les réglages liés à l'indexation des contenus négatifs s'appliqueraient toujours. Le résumé du journal serait néanmoins toujours visible (i.e. comme s'il était effectivement noté zéro).

Dans un premier temps cette modification n'aurait pas d'impact sur les dépêches, où cet effet de score négatif est moins présent ; ni sur le forum, où les messages sont moins construits et personnels. À moins que ça ne soit plus simple d'appliquer cette règle sur ces contenus aussi lors de l'implémentation.

Les notes de commentaires ne seraient pas modifiées non plus pour l'instant, dans la mesure où l'espace des commentaires est une zone de débat où l'on peut s'attendre à être en opposition forte avec une autre personne.

  • # Infos complémentaires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 25/04/21 à 17:26.

    C'est déjà le cas pour les commentaires : si on regarde ceux depuis le 1er janvier 2021, les commentaires sont notés en base sur [-43, 59], mais l'affichage sur le site est limité à [-10, 10]. Les commentaires à score <= 0 sont repliés.

    Le résumé du journal serait néanmoins toujours visible (i.e. comme s'il était effectivement noté zéro).

    Actuellement le début est affiché pour un score de zéro et masqué pour un score strictement négatif (vu qu'un des buts des notes et du système d'auto-modération via le karma est de réduire la visibilité des contenus/commentaires jugés peu pertinents).

    Journaux publiés (et encore en ligne) :

    Année Journaux à score négatif ou nul Journaux à score strictement positif Pourcentage de journaux à score négatif ou nul Nb comptes pour les journaux à score négatif ou nul Nb comptes pour les journaux à score strictement positif
    2012 207 1271 14 125 530
    2013 128 945 11 125 530
    2014 90 777 10 70 381
    2015 85 662 11 65 334
    2016 71 685 9 50 321
    2017 70 534 11 53 264
    2018 32 565 5 29 278
    2019 55 503 9 46 224
    2020 47 594 7 38 244
    2021 12 188 6 9 122

    Les journaux à score négatif ou nul diminuent plus vite que les journaux dans leur ensemble (en quantité et en nombre d'auteurs différents).

    • [^] # Re: Infos complémentaires

      Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2).

      Merci pour les stats.

      Je vais reformuler ma demande sous forme de question : quel message faisons-nous passer à un contributeur en notant son contenu à -50 plutôt que 0 (ou même -1) ? En quoi est-ce plus bénéfique que de borner l'affichage à zéro ?

      Autant je vois bien l'intérêt de la gradation pour les notes positives, i.e. le contenu est mollement/assez bien/bien/très bien accueilli, essaye encore ou continue comme ça, autant je doute des bienfaits d'une gradation dans la médiocrité. Un contenu malvenu est malvenu, il n'y a pas tellement de nuances.

      Question subsidiaire, quel message faisons nous passer à ceux qui participent généralement positivement et dérapent occasionnellement ?

      En l'état je trouve que pouvoir moinser un journal déjà bien négatif c'est un peu comme taper quelqu'un à terre. Nous pouvons être bienveillants et nous assurer que les contributeurs ne se font pas humilier, tout en gardant l'utilité des notes pour le SEO, les meilleurs contributions, etc.

      • [^] # Re: Infos complémentaires

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

        J'avais bien compris la demande et la raison derrière. Et le seul point restant à discuter pour bien comprendre les effets est :

        Le résumé du journal serait néanmoins toujours visible (i.e. comme s'il était effectivement noté zéro).

        Cela voudrait dire qu'un résumé du journal resterait toujours visible, que le journal soit noté 0, -1 ou -3000. Vu que les spammeurs et les pénibles ne regardent jamais vraiment si le journal lui-même est en nofollow/noindex (il est toujours là visible pour eux), on perdrait alors le seul effet dissuasif de ne pas afficher le résumé du journal, ainsi que l'effet technique du résumé qui n'était plus indexé, et tous les visiteurs verraient ces résumés de journaux non pertinents. Le seul cas où ils disparaîtraient seraient sur intervention de la modération, qui supprimerait le journal (et tous les commentaires) complètement. En moyenne sur chaque page d'index de journaux, il y a un journal à score négatif ou nul actuellement (1/15).

        • [^] # Re: Infos complémentaires

          Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

          Effectivement je suis passé à côté de l'indexation du résumé, c'est un problème. Je mets de côté le masquage de contenu, laissons-le comme il est (i.e. négatif -> masqué).

          Je prends les 225 derniers journaux (environ 4 mois) et je vois 8 comptes qui ont posté 11 contenus négatifs. C'est pas énorme. Ces comptes sont plus ou moins vieux (inscrits de 2002 à 2020), il n'y a pas plus d'un compte de spammeur dans le tas. On peut dire que les autres font « partie du site », et ils ont parfois proposé d'autres contenus. Je me demande comment ils perçoivent les notes. En stats anonymes je sors ça (note est la note du journal négatif dans les 225) :

          user  note  inscription  nb_journaux  nb_dépêches  pire_journal
          A       -3         2020            5            2           -38
          B      -12         2012           13            4           -12
          C      -17         2004          >30            0           -21
          D      -23         2005          >30          >60          -103
          D     -103
          D       -8
          E      -40         2021            1            0           -40
          F       -2         2019          >15            3            -2
          G      -81         2003          >60          >45           -89
          G      -89
          H      -10         2002          >75           12           -24
          

          En dehors d'un seul compte, tous ont contribué via plusieurs journaux ou dépêches. 5 de ces 8 comptes ont eut leur pire note dans la période considérée. Ce n'est pas visible dans le tableau mais tous sauf 1 compte ont proposé des contenus notés positivement.

          Nous avons donc des contributeurs qui participent de manière positive, qui parfois dérapent et se font moinser à ce moment. Dans la mesure où une mauvaise expérience a un impact plus fort qu'une bonne expérience, je pense que nous perdons de bonnes contributions ici. D'ailleurs au moins un des comptes ci-dessus (D) a mal digéré une note négative et est revenu à la charge avec d'autres contenus négatifs.

          Je pense qu'on peut réduire cet effet décourageant et garder l'intérêt technique en bornant les notes négatives. Si tous les journaux négatifs étaient présentés avec une note de -1, ils resteraient masqués pour l'indexation et les spammeurs, et l'effet sur les posteurs serait moins démoralisant. Alternativement, les journaux pourraient être postés avec une note de 1 par défaut, bornés à zéro et masqués à zéro.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.