Journal achat freebox possible?

Posté par .
Tags : aucun
0
17
sept.
2005
donc pour continuer a troller sur le fait que free a le "droit" de ne pas donner ses modifs car on ne peut devenir propriétaire de la freebox et tout au mieux on peut les indemniser pour la perte du matos .
Et ben c'est faux , je viens de recevoir ma première freebox et ils ont mis un courrier comme quoi il fallait que je rende ma précédente freebox (que je n'ai pas) car c'était un remplacement (3615 mylife) mais le plus important :
Il y a marqué dans cette lettre :
"Nous vous rappelons que conformément aux Conditions Générales de Vente , en cas de non-restitution du modem, Free se réserve le droit de procéder à la facturation de l'équipement terminal, au prix mentionné dans les CGV, qui deviendra alors la propriété de l'Usager"
Sur ce bon troll sur le respect de la gpl ou pas :-D
  • # HS

    Posté par . Évalué à 1.

    tu as payé pour avoir un remplacement de ta freebox?
    • [^] # Re: HS

      Posté par . Évalué à 5.

      Puisqu'il dit que c'est sa première, ce n'est pas un remplacement de freebox. (Tout au plus, ce peut être un remplacement de modem.)
      • [^] # Re: HS

        Posté par . Évalué à 1.

        effectivement c'est un remplacement de modem du a un degroupage total (le sagem fait pas tres bien la telephonie :-D )
      • [^] # Re: HS

        Posté par . Évalué à -1.

        Effectivement, j'ai zappé que c'était sa première.
  • # Modem

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    On peut avoir tout le texte ? Parce que là je lis : "Nous vous rappelons que conformément aux Conditions Générales de Vente , en cas de non-restitution du modem, Free se réserve le droit de procéder à la facturation de l'équipement terminal, au prix mentionné dans les CGV, qui deviendra alors la propriété de l'Usager"

    Donc s'ils te prêtent un modem 56k et te le facturent parce que tu ne leur as pas rendu, pas de quoi hurler au loup.
    • [^] # Re: Modem

      Posté par . Évalué à 2.

      voili voilou. Je me fais peut etre des illusions mais tout dans la lettre laisse a penser a une freebox :

      "Mademoiselle, Madame , Monsieur,

      Conformément à votre demande, nous vous prions de trouver ci-joint une nouvelle Freebox. Afin de faciliter le renvoi de votre ancienne Freebox, nous vous invitons a suivre la procédure suivante :

      1- Videz le carton dans lequel se trouve votre nouvelle Freebox en veillant à bien retirer tous les éléments livrés avec le modem*.

      2- utilisez ce carton pour y remettre votre ancienne Freebox avec tous les éléments qui l"accompagnaient lors de sa réception*.

      3- Refermez ce carton à l'aide du cerclage livré ci joint [ndlr : ben il est passez ou ? j'ai pas ca moi! ] . Vous n'aurez rien à remplir ni à payer pour nous retourner votre ancienne Freebox [ndlr : ah! ca c'est bien ;) ]

      Ainsi il ne vous reste plus qu'a déposer ce colis au bureau de Poste le plus proche de chez vous.

      Nous vous rappelons que conformément aux Conditions Générales de Vente , en cas de non-restitution du modem, Free se réserve le droit de procéder à la facturation de l'équipement terminal, au prix mentionné dans les CGV, qui deviendra alors la propriété de l'Usager.

      Sachez que nos services se tiennent à votre entière disposition pour toutes informations complémentaires , sur notre site http://faq.free.fr(...) ou par téléphone au 3244 (0,34¤/mn) du lundi au vendredi de 8h00 à 22h30, samedis, dimanche et jours feriés de 9h00 à 20h00.

      Nous vous prions de croire Mademoiselle, Madame, Monsieur, en l'expression de nos sentiments les meilleurs.

      L'équipe Free Haut Débit.

      *liste des éléments livrés avec la Freebox :
      - une télécommande
      - un cordon d'alimentation électrique
      - un cordon téléphonique (RJ11)
      - un filtre, un cordon USB
      - un cordon Péritel
      - un adaptateur téléphonique
      - deux piles LR03
      "
      • [^] # Re: Modem

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je suis fan de ce texte.

        J'ai une freebox V1 (vous savez le truc enorme qui fait la taille d'un magnetoscope et qui m empeche d'avoir l adsl 2). Si on m'envoie une freebox de remplacement, j'aurai alors une V4. Vu la taille du carton il m'est physiquement impossible de mettre mon ancienne freebox a l'interrieur.

        Croyez vous que je dois demander un carton de remplacement s'il m'arrivait de demander une freebox de remplacement ?
        • [^] # Re: Modem

          Posté par . Évalué à 1.

          je sais pas la taille a l'interieur est 270*200 mm
          effectivement pour un magneto ca fait petit.
          en demandant au sav avant l'echange ?
        • [^] # Re: Modem

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          tu parles, la freebox v1 ils n'en veulent plus, ils vont jamais te demander de la renvoyer, ça leur coûte beaucoup moins cher que tu la gardes.
          • [^] # Re: Modem

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            je confirme.
          • [^] # Re: Modem

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            cote cout, ca leur ferait effectivement payer les timbres, mais cote license, ca pose un probleme: si un client devient proprietaire d une fbx, ila le droit de l ouvrire, reverse engineering, vente au plus offrant, obtenir les sources du code GPL ...
            • [^] # Re: Modem

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              la vraie question est : y a t-il du soft dans une freebox éteinte ? une mémoire flash ?
              • [^] # Re: Modem

                Posté par . Évalué à 1.

                un peu en retard ...
                Oui , car il ne telecharge pas le firmware a chaque coupure de courant.
  • # Même sans ca Free viole la GPL

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dans la GPL on parle de distribution. Le fait que ce soit une location ou une vente n'a aucun sens vis a vis de la GPL. De toutes façons, les logiciels ne sont JAMAIS vendus, mais on donne un droit d'usage de celui ci. (Vendre un logiciel c'est en fait vendre ses droits sur ce logiciel ce qui n'a rien a voir).

    Pour revenir à Free, il ne fait aucun doute que free distribue des logiciels sous GPL à ses usagers sans respecter la license GPL. Que ce soit prété, loué, vendue, cela n'a aucune inportance.

    Si quelqu'un pense que cela en a, alors n'importe qui peut violer la GPL en 'prétendant' louer des logiciels modifiés.

    Maintenant, le phrase, "qui deviendra alors la propriété de l'Usager" est effectivement un cas agravant pour Free.
    • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

      Posté par . Évalué à 3.

      ben ce que j'avais lu sur le sujet (pas par un juriste mais sur les commentaires ici) c'est que tant que la distribution du logiciel reste en interne cad que sur du matos de free c'est autorisé de pas donner ses modifications.
      Dans le cas contraire (ie que l'on puisse posseder le matos et donc que la distribution ne soit plus en interne) alors on doit distribuer ses modifs.

      Mais il est aussi possible que free dise que la freebox ne marche que sur son reseau et que donc ca reste en interne (que la freebox est comme un ecran d'ordinateur) . N'etant pas un expert en gpl je peux pas dire.

      J'ia fait ce journal surtout pour arreter le "mythe" que l'on ne peut pas etre propriétaire de la freebox ;)
      • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        "ben ce que j'avais lu sur le sujet (pas par un juriste mais sur les commentaires ici) c'est que tant que la distribution du logiciel reste en interne cad que sur du matos de free". Hum reste à m'expliquer que j'habite bien chez free ;)

        A qui appartient le matériel n'est même pas une question à se poser, ou dans ce cas, on accepte qu'une société ne respecte pas la GPL sous prétexte qu'elle propose des ordinateurs en leasing ou en location.

        Peut importe le contrat commercial entre l'acheteur et le vendeur, seul l'acte de distribution fait foi. Ne vous laissez pas embrouiller par le discours fumeux de Free.

        Aussi, si un contrat commercial ou autre est incompatible avec la GPL, alors, c'est la GPL qui prévaut. C'est à dire, je distribue un logiciel sous GPL dans le cadre d'un contrat qui lui interdit la redistribution. C'est illégal vis à vis de la GPL et vous pouvez perdre votre droit de redistribution.

        Pour Free, il est possible juridiquement de leur faire perdre le droit d'utiliser GNU/Linux dans TOUS leurs produits, ce qui serait facheux pour eux. A partir du moment ou ils ne respectent pas la GPL, le seul contrat qui leur permet d'utiliser GNU/Linux devient caduque pour eux et il n'ont plus le droit de l'utiliser, jusqu'à ce que les ayant droits leurs en redonne le droit.

        Pour mon cas avec GCompris, j'ai eu un litige avec une grosse société informatique qui redistribuait GCompris sans les sources, je peux t'assurer que cette menace a été prise au sérieux. Une semaine après ma demande officielle, (avec l'appuis de la FSF France), cette société s'est mise en conformité.
        • [^] # Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

          Posté par . Évalué à 6.

          "ben ce que j'avais lu sur le sujet (pas par un juriste mais sur les commentaires ici) c'est que tant que la distribution du logiciel reste en interne cad que sur du matos de free". Hum reste à m'expliquer que j'habite bien chez free ;)


          Tu n'habites pas chez Free, mais la Freebox est bien une partie de l'infrastructure de Free. Au même titre que tu n'as pas de droits sur les DSLAM, routeurs, serveurs, ou postes de travail de Free, tu n'as pas de droit sur la Freebox.

          Le voilà l'argument de Free.

          La Freebox ne t'es pas distribuée (au sens ou tu l'entendais) mais Free met à ta disposition toute son infrastructure (dont la Freebox fait partie) pour te rendre un service contractuel.

          Les programmes utilisés par cette infrastructure ne te sont pas distribués, tu n'en es pas non plus l'utilisateur (tu ne fais qu'utiliser l'infrastructure). L'utilsateur de ce code est en fait Free. Donc, en vertu de ces arguments, tu n'as aucun droit sur le code, même s'il est GPL.

          Arguments qui sont, je le rappelle, ceux de Free, pas les miens.

          Sur le plan moral, on en pense ce que l'on veut. Sur le plan juridique c'est assez clair à mes yeux.

          NB: Pour ma part, je remarque que si Free est grand utilisateur du libre (et c'est loin d'être le seul dans le domaine) c'est aussi un bon contributeur.
          • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Sur le plan juridique, justement, c'est très flou à mes yeux. Je crois que seul un tribunal pourra décider si oui ou non l'argumentation de Free est valable. Nous ne sommes pas juristes, je crois...

            J'ai déjà suffisament de raisons d'avoir Free en face de moi dans un tribunal pour rajouter cette histoire de GPL, mais si l'un de vous est tenté, il aura tout mon soutien (moral) :p:p
          • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

            Posté par . Évalué à 2.

            Les programmes utilisés par cette infrastructure ne te sont pas distribués, tu n'en es pas non plus l'utilisateur
            donc on utilise pas les programmes de l'infrastructure. Cool, elle marche comment _ma_ carte wifi que je met dans la freebox ?
            Quand j'appuie sur un bouton de la telecomande, c'est par magie que des choses ce passe dans la freebox ?

            (tu ne fais qu'utiliser l'infrastructure). L'utilsateur de ce code est en fait Free. Donc, en vertu de ces arguments, tu n'as aucun droit sur le code, même s'il est GPL.
            Ok, avec ton raisonement je cree un navigateur a partir de prog GPL qui permet d'acceder au site utilisant le protocole httpss. Je le vends, puis je dis que c'est moi l'utilisateur, car il me ramene plein de stat sur ce que font mes clients et mes clients n'utilisent que l'infrastructure pour acceder aux sites httpss...

            Sur le plan juridique c'est assez clair à mes yeux.
            Sauf que tu n'es pas juriste, et ce que dit free c'est assez tordu. Si un juge jugeait sur la bonne foi, j'ai un petit doute sur celle de free...

            PS : au passage free pourait mettre n'importe quoi comme sources, vu qu'on peut rien verifier...
            • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              La freebox est comme une boîte noire d'un avion (qui sont orange d'ailleurs). Tu as accès qu'à la boîte, pas à son contenu.

              Pour moi on ne peut exiger les sources d'un logiciel sous gpl que si on a effectivement ce logiciel. Je peux me tromper, et je me trompe sûrement mais dans ce cas merci de m'expliquer pourquoi.

              Donc free ne prête/loue/donne/vend pas la freebox sous gpl; donc on ne peut pas exiger les sources.

              Pour le coup des 400 euros, ce n'est pas le prix de vente ou quoi que ce soit c'est un dédommagement pour free car le terminal freebox leur appartient. Ils le prêtent durant l'abonnement et veulent le récupérer à la fin. Je ne pense pas que légalement on est plus de droit en ayant payé ces 400 euros.
              • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

                Posté par . Évalué à 3.

                Donc free ne prête/loue/donne/vend pas la freebox sous gpl
                de mon point de vue elle la vend vu qu'on en devient propiétaire (c'est marque sur la lettre)
                sinon elle dira que la freebox reste propriete inssaisisable de free sa; mais qu'ils s'engagent a ne pas poursuivre eu egard au dédommagement recu.
            • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

              Posté par . Évalué à 2.

              Quand j'appuie sur un bouton de la telecomande, c'est par magie que des choses ce passe dans la freebox ?
              Ok, avec ton raisonement je cree un navigateur a partir de prog GPL qui permet d'acceder au site utilisant le protocole httpss. Je le vends, puis je dis que c'est moi l'utilisateur, car il me ramene plein de stat sur ce que font mes clients et mes clients n'utilisent que l'infrastructure pour acceder aux sites httpss...
              Ce drôle d'exemple montre que je ne me suis pas fait comprendre. Posons donc le problème différemment:
              Les DSLAM de Free utilisent GNU/Linux (une Debian me semble-t-il...); crois-tu que tu puisses leur réclamer le code source parce que ta connexion au net nécessite l'utilisation de ces DSLAM ? Crois-tu que parce que quand tu appuies sur une touche de la télécommande pour changer de chaîne l'ordre est relayé au DSLAM, tu as le droit d'avoir accès au code GPL qu'ils utilisent dessus ?
              Je pense que personne ne croit cela. Là où se trouve le raisonnement de Free, c'est que la Freebox n'est qu'un morceau de leur infrastructure, comme le DSLAM. Comme le DSLAM tu l'utilises, comme le DSLAM tu la commandes, mais comme le DSLAM tu n'as pas de droits sur le code qui la fait fonctionner car tu n'en es ni le propriétaire, ni l'utilisateur. L'utilisateur de ce code est Free et son infrastructure.
              J'espère avoir été plus clair cette fois.

              donc on utilise pas les programmes de l'infrastructure. Cool, elle marche comment _ma_ carte wifi que je met dans la freebox ?
              Ceci n'est pas une utilisation reconnue par Free de la Freebox. Il me semble bien que tu es censé utiliser le matériel fourni par Free (d'ailleurs cette fonction ne peut être activée que si le matériel t'est envoyé après que tu aies contracté le service). Ne pas confondre tolérance et autorisation.

              Sauf que tu n'es pas juriste, et ce que dit free c'est assez tordu. Si un juge jugeait sur la bonne foi, j'ai un petit doute sur celle de free...
              A propos de mes aptitudes de juriste: Je ne te connais pas... Tu me connais ?

              Je suis assez impatient que les contradicteurs dans ton genre se sortent un peu les doigts du * et fassent ce qu'il faut pour que leur opinions («Free est en infraction avec la GPL») soient validées par un jugement. Je crains que ce soit pour vous une grosse perte de temps. Les juristes de Free savent ce qu'est le Logiciel Libre et ne sont pas plus cons que d'autres (nous inclus), en conséquence leur choix ont probablement été pondérés.
              • [^] # Re: Distingons ce que nous utilisons de ce que Free utilise.

                Posté par . Évalué à 2.

                . L'utilisateur de ce code est Free et son infrastructure.
                Donc quand t'achete un modem routeur qui a les meme fonctionnalite que la freebox tu n'es pas l'utilisateur ?
                De plus il n'y a pas de rapport entre utilisateur et propriaitaire. Je peux utiliser des toillettes publiques. Et on peux utiliser ma connection wifi...

                Ceci n'est pas une utilisation reconnue par Free de la Freebox. Il me semble bien que tu es censé utiliser le matériel fourni par Free (d'ailleurs cette fonction ne peut être activée que si le matériel t'est envoyé après que tu aies contracté le service). Ne pas confondre tolérance et autorisation.
                Alors pk ils ont debrider l'activation de la fonctionnalite wifi ?
                http://www.freenews.fr/comments.php?itemid=1195(...)

                La carte wifi, meme si tu la commande chez free, ils te la vendent donc au final c'est bien _ma_ carte...

                Donc t'es pas tres credible sur ce coup

                Les juristes de Free savent ce qu'est le Logiciel Libre et ne sont pas plus cons que d'autres (nous inclus), en conséquence leur choix ont probablement été pondérés.
                Les juristes de free sont dans des proces de domage et interet pour service non rendu (vu sur france3 il y a quelques jour)...
                Mais vu le ratio proces/'arnaque' ils doivent toujours etre gagnant...

                J'espere qu'ils ont aussi reflechit au fait qu'il pourrait avoir des problemes avec le groupe MPEG en distribuant vlc pour une utilisation commerciale...

                Et puis je pense que les juristes d'autres companies ayant violer la GPL n'etaient pas non plus con : ils savent ce qu'ils ne riquent rien (ils ont juste a mettre le code a dispo, ce qu'ils auraient du faire depuis le debut...)

                PS : perso je m'en fou du code de free, il me servira a rien. C'est juste que je trouve que free ce la joue limite.
    • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Euh Free respecte la GPL puisqu'ils fournissent les sources des softs qu'ils utilisent :

      ftp://ftp.free.fr/mirrors/ftp.kernel.org/linux/(...)

      Après Linux autorise l'utilisation de modules proprio comme les drivers Ati ou Nvidia, il n'y a pas de raison que cela ne marche pas pour leurs "éventuelles" extensions proprio.
      • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

        Posté par . Évalué à 4.

        euh ca amha c'est un mirroir de kernel.org.
        C'est pas leurs modifications .
        • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Et qui te dis qu'ils ont apporté des modifications ? Comme je l'ai dis ils peuvent très bien avoir juste ajouté des modules proprio, ec qui est tout à fait légal.
          • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

            Posté par . Évalué à 0.

            dans ce cas ça ne leurs poseraient pas de problème de donner le code sous gpl ; ce qu'ils ne font pas ...
            et si je me souviens bien ils doivent fournir a l'usager qui en fait la demande le code gpl : meme si il est non modifie ;)
            • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Ben j'explique que justement ils le mettent à disposition sur leur site FTP le code du noyau...
              Je vois qu'il y en a qui trouve mes commentaires non pertinent, qu'ils m'expliquent en quoi mon raisonnement est faux :)
              • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

                Posté par . Évalué à 1.

                je te rassure d'autre trouve que mon commentaire non pertinent alors que je ne fais que te repondre.

                Il mette a disposition un mirroir de kernel.org. Il n'est precise nulle part que c'est celui de la freebox .

                C'est comme si je vendais cinepaint sous le nom de cinetouch et que je mettais en ftp www.cinepaint.org , je ne respecte pas pour autant la gpl : je n'ai pas dis officiellement que mon projet etait issue de ce code.
                Et l'ennui avec la freebox c'est qu'on a aucune possibilte simple de verifier c'est quel code.

                Et puis entre nous ; si ils utilisaient que le code gpl tu crois vraiment qu'ils sortiraient "nous ne pouvons diffuser pas le code de notre freebox pour raisons de securite" de maniere officiel ? Rien qu'en disant ca ils disent qu'ils ont modifie le code tutux.



                Enfin tout est bien mieux dis par Eric en dessous
          • [^] # Re: Même sans ca Free viole la GPL

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Même si c'était le cas, ils sont au moins tenus de distribuer le .config, le numéro de la version, etc.
            Bref, *tout* ce qui est nécessaire, y compris les scripts et configurations de compilation.

            Et puis ... non la freebox ne fait pas que du noyeau. Elle contrôle au minimum un équipement réseau qui sait parler adsl, et ça c'est pas dans le noyeau, ça mérite certainement un pilote ou un soft dédié, qui n'est pas fournit.
  • # pas de linux inside

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    il n'y a pas de soft dans une freebox.
    tout au plus un firmware de boot qui permet de recuperer un noyau sur le reseau... Alors ? heureux propriétaire d'une boite vide ? gpl ou pas gpl that is the question.
    • [^] # Re: pas de linux inside

      Posté par . Évalué à 4.

      tout au plus un firmware de boot qui permet de recuperer un noyau sur le reseau...
      hum....

      Mon avis est que ton firmware c'est le noyau linux (ou un system mininal) qui recupere le reste (/usr) via le reseau.

      Sinon pourquoi quand y a un nouveau firmware la freebox doit rebooter ?
      Pour le plaisir des yeux ?

      Surtout que faire un boot via de l'adsl, ca doit etre une autre histoire qu'un bootp en ethernet...
  • # j'ai acheté une freebox !

    Posté par . Évalué à 4.

    Free m'a facturé les 400 euros de la freebox alors que je l'avais bien renvoyé à mon demenagement.
    Je n'ai pas récuperé la freebox bien qu'ils me l'aient proposé vu que je conteste la facturation de 400 euros mais si les lecteurs se cotisent pour me rembourser je veux bien la donner à une assos pour qu'ils engagent un procès sur le respect de la GPL !
  • # Autres raisons parfois évoqués

    Posté par . Évalué à 3.

    Argument numéro 1, rarement évoquée :

    On ne peut acheter la freebox que pour ne plus avoir le droit de l'utiliser, donc la sortir du réseau free, donc ne plus avoir d'utilisation du firmware. Donc perte des droits liés.

    Argument numéro 2, bien plus classique :

    Free se sert de l'obligation légale qui est faite à tout opérateur de faire tout ce qui est possible pour proteger son réseau, y compris considérer cette loi comme prioritaire sur la GPL.

    Ca ne serait pas une première : en France il y a des chevauchements législatifs sur plein de sujets et les lois de type LEN sont venues ajouter des obligations "prioritaires" aux opérateurs (en attendant les prochaines lois sur le terrorisme dont personne ne parle ici mais qui vont nous nous toucher directement dans très peu de temps).

    Maintenant que free pense que le closed-source est plus sûr, ca fait réfléchir, et le jour ou le code de la freebox sera plus diffusé qu'il ne l'est aujourd'hui, ca pourra faire mal.

    Allez sinon, relire ici quelques détails techniques et réponses officielles
    http://www.f-b-x.net/#firm(...)

    M
    • [^] # Re: Autres raisons parfois évoqués

      Posté par . Évalué à 1.

      De mon point de vue :
      juste sur l'argument n°2
      Free se sert de l'obligation légale qui est faite à tout opérateur de faire tout ce qui est possible pour proteger son réseau,
      La securite par l'obfuscation n'est PAS de la securite.

      Pour l'argument n°1 si ils ne bloquaient pas les adresses mac il ne serait pas tenable ;)
    • [^] # Re: Autres raisons parfois évoqués

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > Free se sert de l'obligation légale qui est faite à tout opérateur de faire tout ce qui
      > est possible pour proteger son réseau, y compris considérer cette loi comme
      > prioritaire sur la GPL.

      Ca c'est largement non soutenable.
      S'ils jugent que leur sécurité passe par la fermeture des sources, c'est à eux d'utiliser du logiciel qui leur permet de ne pas ouvrir les sources. En rien ça ne les autorise à violer un contrat de licence qu'ils ont pleinement accepté.
      C'est à eux de faire en sorte de respecter la loi et la licence. Si la licence ne leur permet pas de respecter la loi (je trouve ça abusé de le soutenir mais admettons), c'est à eux de ne pas utiliser cette licence et de creer/acheter/utiliser d'autres softs

      Contrairement à ce que tu dis, il n'y a *aucun* chevauchement législatif à partir du moment ou utiliser du GPL était leur choix à eux totalement volontaire. Si réellement il y avait conflit alors ils sont en tort d'avoir choisi la GPL et d'en avoir violé la licence (si on juge qu'il y a violation de licence), ça s'arrête là.
  • # Respect de la GPL

    Posté par . Évalué à -1.

    Est-ce que quelqu'un leur a demandé le code de la freebox et on lui a refusé ?
    Pourquoi tout le monde affirme que le code de la freebox est un linux ?
    Ce sont seulement les hypopthèses de plusieurs sites dédiés à la freebox.
    Si c'est un linux, doivent-t'ils également donner le code de tous leurs composants (genre les drivers, le navigateur html embarqué, le client video, etc...) ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.