Journal Voila d'ou vient l'insecurité sur internet

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
6
fév.
2003
d'aprés une depeche de yahoo:
http://fr.news.yahoo.com/030204/85/30wgc.html
je cite: "Symantec explique la hausse du nombre de maillons faibles recensés par la plus grande transparence des fabricants d'ordinateurs et une sophistication croissante des attaques."
Encourageons les fabricants d'ordinateur a ne plus donner aucune information sur leur materiel, voila qui resoudrait tout les problemes de securite informatique.
Voila une approche qui à défaut d'être sérieuse et censée à au moins le mérite d'être originale
voici donc de retour parmis nous la fameuse politique de l'autruche, mais cette fois on a affaire a une autruche particulierement conne
  • # Re: Voila d'ou vient l'insecurité sur internet

    Posté par  . Évalué à 6.

    voila une approche qui à défaut d'être sérieuse et censée à au moins le mérite d'être originale
    voici donc de retour parmis nous la fameuse politique de l'autruche, mais cette fois on a affaire a une autruche particulierement conne


    oui c'est une attitude qu'on rencontre très souvent actuellement dans l'industrie, on a par exemple eut les memes declarations a propos des programmes sur les telephones portables ..
    cf : http://linuxfr.org/2003/01/15/10979.html(...)
  • # Re: Voila d'ou vient l'insecurité sur internet

    Posté par  . Évalué à 2.

    Je ne suis pas tout a fait d'accord avec toi. Cette politique de l'autruche n'est que l'avis du journaliste (Reuters... ca alors !!! comme c'est surprenant...).

    Le responsable Symantec dit (je cite) :
    "Il se peut que davantage de vendeurs rendent publics les points faibles au fur et à mesure que des patches informatiques sont mis au point", a déclaré à Reuters le responsable de Symantec Robert Clyde.

    En gros, le problème c'est les patchs qui sortent... et qui ne sont pas appliqués par tout le monde...
    C'est pas nouveau et tous les professionnels de l'administration système/réseau (enfin presque) le savent deja.

    Apres, le journaliste n'a pas bien compris et deforme les propos... et ca c'est pas tres nouveau :-/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.