Journal Sauvegardes sur bandes (suite).

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
27
mai
2003
Épisode n°2 (retrouvez le n°1 sur http://linuxfr.org/~FixXxeR/2991.html ).

Existe-t-il une méthode plus rapide que "mt erase" pour effacer une bande? Parce que ça dure presque 3 heures actuellement sur mes cassettes AIT et je trouve ça très long.

N'y-aurait-il pas une commande magique qui permettrait, en quelques secondes, de n'effacer que l'entête (le label?) de la bande ?

Merci à ceux qui m'apporteront une solution.
  • # Re: Sauvegardes sur bandes (suite).

    Posté par . Évalué à 2.

    Perso, je ne vois pas l'intérêt d'effacer une bande (en dehors de pb de confidentialité). Pour la réutiliser, il suffit d'écraser le contenu par de nouvelles données.

    Sinon, je ne sais pas si on peut rajouter le nombre de block derrière erase : "mt erase 1" ? (comme pour les opérations de seek, forward etc.)
    • [^] # Re: Sauvegardes sur bandes (suite).

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Apparemment on ne peut pas spécifier de paramètres après "erase". Mais ton commentaire m'a mis la puce à l'oreille. En effet, j'étais persuadé (allez savoir pourquoi) qu'on ne pouvait pas écrire une seconde fois sur une bande si celle-ci n'était pas "vierge".

      Bref... Effectivement, dans mon cas la confidentialité je m'en tamponne, et effectivement, ça fonctionne sans effacer la bande. Merci pour ton aide (involontaire ?! :).
      • [^] # Re: Sauvegardes sur bandes (suite).

        Posté par . Évalué à 3.

        En effet, j'étais persuadé (allez savoir pourquoi) qu'on ne pouvait pas écrire une seconde fois sur une bande si celle-ci n'était pas "vierge".
        Ca c'est l'effet CD-RW ;-)

        Merci pour ton aide (involontaire ?! :).
        Je pense avoir vu juste au niveau de ton besoin, c'est pour ça que j'ai parlé de -utilisation...
        • [^] # Re: Sauvegardes sur bandes (suite).

          Posté par . Évalué à 2.

          l'effet CD-RW, c'est effectivement une très bonne explication.

          Par contre méfiez-vous quand même de l'overwrite sur bande. Certes la plupart des entreprises sauvent leur données de cette manière et si cela devait poser un réel problème, cela se saurait.

          Mais en ces temps bénis où je sauvegardais mes programmes sur cassette audio, la différence de qualité entre une cassette vierge et une bande « écrasée » était parfois flagrante ! A l'écoute sur une chaîne hi-fi toute bête, on pouvait entendre pendant un blanc l'enregistrement précédent en arrière-plan, très faible mais bien présent.

          Je confirme qu'au moins une fois, cela a perturbé mon enregistrement.
          • [^] # Re: Sauvegardes sur bandes (suite).

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et si jamais on effectue une comparaison, juste après la sauvegarde, afin de s'assurer que les données sauvegardées sur la bande sont identiques à celles présentes sur le disque dur ?!

            J'imagine que si la comparaison s'effectue sans problèmes, on peut considérer la sauvegarde comme étant fiable ?!

            Je pense (mais je n'y connais rien alors je dis peut être une bêtise) que la techno utilisée dans un lecteur AIT (celui que j'utilise en l'occurence) et un lecteur/enregistreur de cassettes audio est différente et plus fiable!

            < nostalgie>
            Ahhh.... Ton commentaire vient de me rappeler cette merveilleuse époque ou j'ai découvert l'informatique grâce à un AMSTRAD CPC464.
            </nostalgie>

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.