Journal après la taxe Windows, la taxe Vivendi.

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
9
nov.
2006
bonjour cher journal, figure-toi que je viens d'en apprendre une bien bonne :

aux Etats-Unis, (Vivendi) Universal Music et Microsoft ont conclu un accord : le premier va recevoir un peu plus d'un dollar sur chaque Zune vendu (disons à $250) en échange de quoi le second pourra proposer le catalogue du premier sur son site de vente de musique. (les titres resteront évidement payants, gros naïfs)

pour mémoire, dans le cas d'Apple, les studios touchent en général une grosse partie de chaque titre vendu sur le iTunes Store - et rien sur la vente des iPod. effectivement, à raison d'une moyenne de 20 titres par iPod vendu, ça ne fait pas beaucoup : le reste est vu comme du piratage par ces pauvres majors de la musique.


http://news.com.com/Microsoft+strikes+deal+for+music/2100-10(...)

version imprimante :

http://news.com.com/2102-1027_3-6133901.html?tag=st.util.pri(...)


les potentiels acheteurs de Zune qui se foutent complètement du catalogue de Vivendi sont donc cordialement invités à changer de crèmerie, je passe d'ailleurs sous silence tout le battage médiatique sur le logo PlayForSure pendant 2 ans qui peut se traduire aujourd'hui par FousToiTesSongsAvecDRMDansLeCul, toutes les chansons achetés sur la plateforme MSN Music ne pouvant jouer sur le Zune et cette plateforme fermant ses portes ce 14 novembre :

http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,3351691,00-microsoft-la(...)

(pour le public américain, puisqu'ici en Europe apparement c'est le tiers-monde : cf http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,3333754,00-pas-zune-fra(...) ce baladeur ne sortirait en France qu'en septembre 2007)

je veux pas dire, mais comment faire confiance à un constructeur capable de retourner aussi vite sa veste sur une initiative censée durer et rassurer le consommateur ?
  • # Au passage...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Universal va proposer un site de musique en ligne avec DL illimité.... pour les possesseur d'un baladeur special.

    http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39364590,(...)
    • [^] # Re: Au passage...

      Posté par  . Évalué à 9.

      Reste enfin la question du prix de l'abonnement à Buzzmusic.fr. Passé les six premiers mois intégrés à l'achat du baladeur, il en coûtera ensuite près de 10 euros mensuel. Mais à l'arrêt de l'abonnement, l'utilisateur ne pourra plus réécouter ou revoir ses contenus téléchargés, car la DRM de Microsoft bloquera alors leur accès.

      non mais ils prennent vraiment les gens pour des cons !! tu payes 10¤ par mois (le prix d'un CD chez tout disquaire qui se respecte) et le jour où tu arrêtes ton abonnement : pouf ! plus rien !
      et le jour où ils décident que l'abonnement passe à 20¤ et que tu ne veux plus payer ?
      et le jour où tu ne peux plus payer ?
      et le jour où tu veux changer de plateforme ?

      vive les CDs sans DRM ... c'est pas avec des plateformes comme celle-ci qu'ils vont changer la tendance !
      • [^] # Re: Au passage...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Le problème pour ces petits malins d'Universal, c'est que pour acheter un titre sur internet, bah, il faut être sur internet. Et Internet regorge d'articles et de sites qui démontent les DRM, contrairement aux grands médias moutonniers comme la télévision.
        Je pense que les majors sont vraiment dans la merde avec ces DRM.
        • [^] # Re: Au passage...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Bof, c'est eux qui l'ont créée cette merde hein, tant pis pour eux, ils ne pourront pas couiner qu'ils n'avaient pas été prévenus.
          Ya des gens qui devraient se faire rémunérer leur travail de conseil sur cette technologie (defective by design...), parce que s'ils étaient écoutés, les majors perdraient moins d'argent et de temps avec ces âneries...


          Yth.
      • [^] # Re: Au passage...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        C'est le but pour eux : te faire louer la musique que tu écoutes, tu ne possèdes même plus le support physique et devient ainsi totalement dépendant.
        Pour ceux qui ne l'auraient pas lue, jetez un oeil à la Lettre de 2020, ça laisse "rêveur" : http://ptitlu.org/kapoueee/index.php?2005/05/24/5-lettre-de-(...)

        C'est un peu pareil avec la VOD, on présente ça comme un progrès, on dit aux gens que c'est plus simple pour eux, et au final ça leur permet de contrôler toute la chaîne, tu n'as rien, que le droit de payer à chaque fois que tu veux regarder le film.

        Allez, je ne voulais en arriver là, mais je vais le dire : monde de merde.
        • [^] # Re: Au passage...

          Posté par  . Évalué à 7.

          C'est un peu pareil avec la VOD, on présente ça comme un progrès, on dit aux gens que c'est plus simple pour eux, et au final ça leur permet de contrôler toute la chaîne, tu n'as rien, que le droit de payer à chaque fois que tu veux regarder le film.

          Quelle difference avec la location d'un DVD ?
        • [^] # Re: Au passage...

          Posté par  . Évalué à 9.

          Pour la VOD, c'est different, la plupart des films ne se regardent qu'une fois. Et encore, pas tous.

          C'est comme une location au cinebank quoi, sauf que t'as pas a sortir de chez toi, t'as une plateforme pour choisir bien plus adaptee, t'as pas le boulet qui a prit le film que tu voulais prendre juste avant toi, t'as pas a sortir ta CB, t'as pas besoin de ressortir dans le vent glacial sous la pluie et la grele en hiver pour ramener le dvd a l'heure ou la queue se forme devant le distributeur parce que tout le monde a eu la meme idee que toi au meme moment.
          Personne qui regarde par dessus ton epaule quand tu loues ton film de cul (et faites pas les faux derches, messieurs, suffit de jeter un rapide coup d'oeil au catalogue de boule d'un distributeur automatique pour se rendre compte qu'ils sont plus d'un a y passer pour ca).
          bref ya une reelle valeur ajoutee.

          Oui, je sais, un dvd loué se copie, mais en pratique combien le font?

          Si tu apprecies un film au point de vouloir le revoir plusieur, ben tu vas l'acheter, c'est meme pour ca qu'on vend les DVD.

          Apres on peut argumenter que voila, ca va tuer le marche de la locaiton etc. Ben ca c'est comme pour les majors, au loueurs de s'adapter au marche.

          Par contre, c'est sur que les abonnements de musique au mois, c'est deja beaucoup plus genant.
          Et encore, je suis a peu pres sur qu'on doit pouvoir y trouver un interet sur le court terme.
          Je pense notamment a la decouverte d'albums avant de se decider pour un achat. J'ecoute souvent les extraits gratuits d'albums qui m'interesse potentiellement sur l'iTMS.
          Probleme, 30 secondes d'extrait d'un morceau ultra progressif de 10 minutes, ben je peux pas me faire une quelconque idee.

          Je serais preneur d'un abonnement de ce genre qui me permettrait d'ecouter en totalite l'album plusieurs fois sur une semaine pour me faire une idee et eventuellement craquer pour un achat (virtuel ou physique, c'est selon). Par contre 10¤ par mois, je trouve ca un peu cher.

          Bref, pas de quoi fouetter un chat, faut juste savoir pour quoi on signe (et donc lire les conditions de vente ou tout du moins les comprendre dans sa globalite et pas s'arreter a la pub qui dit que c'est plus mieux).
          • [^] # Re: Au passage...

            Posté par  . Évalué à 3.

            Oublie Linux / BSD ou tout autre système autre que Microsoft voire Apple au passage...
            • [^] # Re: Au passage...

              Posté par  . Évalué à -1.

              ben c'est pas nouveau que les systemes alternatifs sont a la ramasse sur les solutions grand public user ready, hein...

              Surtout que la VOD est quand meme avant tout concue pour fonctionner sur des set top box et non des pc. Et la, ben bizarrement on retrouve surtout des linux.
              Quoique microsoft s'y met, et serieusement si j'en crois les resume d'un salon IPTV que j'ai eu dans les mains (il ya de ca deja un an, il est vrai), ca en inquietait plus d'un a l'epoque...

              apres faut savoir ce que tu veux, un systeme libre ou mater ton film d'after dark (terme consacre dans le milieu) sans avoir a sortir de chez toi :D
          • [^] # Re: Au passage...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Dans certains cas en cherchant un peu on peu trouver les albums complets, par ex le groupe Slayer avait mis sur Myspace l'intégralité de son (très bon) dernier album.
        • [^] # Re: Au passage...

          Posté par  . Évalué à 1.

          Mais pourquoi ses derniers mots sont "monde de merde" ?

          Peter, Steven je veux que vous enquetiez la dessus.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Classe_am%C3%A9ricaine
  • # Abonnement au mois = attrape nigot !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    D'ailleurs la mésaventure de PlayForSure, ça fera peut-être réfléchir les consommateurs (encore faudrait-il qu'ils sachent utiliser leur cerveau), en effet maintenant il y a ces abonnements au mois où l'on peut télécharger de manière illimité de la musique mais l'écouter tant que l'abonnement continue.
    Mais voilà, le jour où la plateforme, à laquelle on est abonné, coule (soit ce n'était plus rentable, soit le constructeur l'abandonne pour une autre), qu'est-ce qui se passe ? Et bien nos musiques payés ne sont plus écoutables !!!!


    Cool .... C'est encore pire que d'utiliser le format .doc pour enregistrer ses documents ! C'est d'ailleurs la pire chose jamais proposé à un consommateur...

    enfin.........
    • [^] # Re: Abonnement au mois = attrape nigot !

      Posté par  . Évalué à 2.

      ouais encore là je mets un bémol. je suis prèt à payer une somme raisonnable pour un abonnement de type forfait disons au mois même si ça risque de se terminer n'importe quand, les fichiers téléchargés sur mon disque ne servant en gros qu'au cache local de ce jukebox et étant inexploitable autrement. ça je veux bien.


      évidement, ma notion de somme raisonnable risque de ne pas coller avec la leur, mais c'est un autre problème.
    • [^] # licence globale

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Disons qu'ils ont inventé la licence globale ... avec DLC*.

      Finalement, fallait juste considérer la musique comme les trombones, ce sont des consommables !

      * Date Limite de Consommation
      • [^] # Re: licence globale

        Posté par  . Évalué à 5.

        >Disons qu'ils ont inventé la licence globale ... avec DLC*.
        >* Date Limite de Consommation

        Ah tiens je pensais que c'était Dans Le Cul moi ...
        • [^] # Re: licence globale

          Posté par  . Évalué à 2.

          Oui, c'est bien pour cela qu'il a fait la précision, à mon avis ...
      • [^] # Re: licence globale

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le fait est que la musique qu'on nous balance la plupart du temps à la télé ou la radio, c'est effectivement du consommable, alors pourquoi ne pas avoir ces chansons SANS LES PUBS ENTRE ? :-)
    • [^] # Re: Abonnement au mois = attrape nigot !

      Posté par  . Évalué à 2.

      Nigot, c'est celui qui a découvert la nigotine ?
  • # Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

    Posté par  . Évalué à 4.

    Voyons si la bidouille technocratique de Donnedieu dans DADVSI va nous obtenir une larmichette d'avancée en matière d'intéropérabilité, face au mastodonte Microsoft© par exemple.

    DADVSI à l'épreuve des faits, ça ne fait pas beaucoup de bruit ;¬)…
  • # ça fait envie !

    Posté par  . Évalué à 5.

    ça vous donnerait presque envie d'offrir un Zune aux enfants de mes détestés collègues de travail. C'est un peu cher, mais quelle jouissance à l'idée des emmerdements associés à l'achat...

    Mais je doute que Microsoft ait assez de talent pour parvenir à ennuyer trop longtemps ses malheureux clients. Je suppose que le successeur de Zune sera aussi incompatible avec son prédécesseur que l'actuel, d'où le peu d'intérêt d'en offrir, même aux gens qu'on déteste.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.