Journal 2ème Carrefour des Possibles® Rhône-Alpes: un petit compte-rendu

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
25
oct.
2005
Hier lundi, de 18h30 à très tard dans la soirée, s'est tenu à Lyon le 2ème Carrefour des Possibles®[1]. Ce rendez-vous n'est pas spécialement orienté logiciel libre, mais certains des sujets présentés ont fait la part belle à des termes comme 'communauté', 'opensource', 'logiciel libre'. Je me propose donc de vous découvrir les différents 'projets', avec quelques commentaires de mon cru[2].

Je n'ai pas vérifié la totalité des infos livrées ici. Il s'agit principalement de ce que j'ai retenu des propos tenus par les orateurs, et de quelques très rapides recherches sur le net.

Tout d'abord, le contexte: Organisée dans l'enceinte du musée des beaux-arts de Lyon (classe...) uniquement sur inscription (avec vérification à l'entrée). Un public composé à 99,9% de décideurs. Un amphi de +/- 350 places. Dans le principe, ce sont des Lightning Talks de 6 minutes, avec la corne de brume à la fin, mais tous les orateurs ayant été respectueux du chronomètre, on ne l'aura entendu qu'une fois au tout début, en guise d'avertissement. Par contre, les présentations ont toutes été appuyées par des slides, ce qui présume une excellente préparation.(y compris de l'unique portable branché sur le videoprojecteur, visiblement pré chargé)

Un petit discours d'ouverture, et un retour rapide de deux conférenciers ayant présenté leur projet lors de l'édition précédente. Les retours n'ont pas été très clairs sur les bénéfices retirés, ça manquait un peu de préparation à mon humble avis.

Et maintenant, les 'projets' [3], par ordre de présentation:

* Compilatio.net
C'est un logiciel de recherche de similitudes sur Internet, fonctionnant en mode ASP[4]. Vous créez un compte (gratuit et limité, ou payant), vous transférez vos fichiers en différents formats sur le serveur, et celui-ci vous donne la probabilité que ce documents contienne du texte copié d'une ou plusieurs sources. En identifiant et en mettant en rapport les séquences de mots et leur provenance probable, le logiciel vous permet de déterminer s'il s'agit de citations, ou de copier-coller.
http://www.compilatio.net

* Woonoz
Un logiciel de création de fiches d'apprentissage et/ou de révision. Un logiciel propriétaire écrit en java permet de créer et d'utiliser des fiches de questions/réponses, et un site permet de mutualiser et partager ses fiches avec les autres utilisateurs. Le format des fichiers est propriétaire et non-documenté. Je trouve un peu dommage de ne pas avoir poussé le raisonnement communautaire à son terme: ils sont à la recherche de contributeurs (rédacteurs, modérateurs), mais l'approche 100% propriétaire ne m'a pas convaincu, d'autant que la question des droits d'auteurs des contributeurs sur leurs jeux de fiches demande à être creusée.
http://www.woonoz.com

* Ré-activ
Une web radio étudiante pour une audience lyonnaise. J'ai décroché quand j'ai compris que la totalité du site est écrite en flash, sans alternative html, même minimaliste. (même pas une page pour accéder aux flux, qui sont peut-être en wmv, j'ai pas vérifié ;-) )
http://reactiv.fr (attention!!! 100% flash inside)

* P-mail
Une solution 100% logiciel libre pour gérer une messagerie au niveau d'une collectivité locale pour proposer des adresses mails aux administrés ( du genre prenom.nom@maville.net ) C'est un ensemble de logiciels libres, packagé pour un déploiement « facile ». C'est un produit d'appel pour alinto (la société derrière) qui propose des services associés mais c'est librement téléchargeable et utilisable.
http://www.p-mail.org http://www.alinto.net

* Japro
Un site internet permettant de mettre en rapport des étudiants ou des jeunes en orientation professionnelle avec des entreprises. L'objectif est de faciliter les rencontres avec des professionnels sur leur lieu de travail. Financé par des collectivité locales, gratuit pour les utilisateurs et les entreprises volontaires.
http://www.japro.org

* Intradot
Intradot est un éditeur qui propose une solution serveur toute en un pour les PME. Basé sur un noyau Linux et sur des briques libres permettant d'assurer les services attendus (firewall, mail, backup antivirus, serveur de fichiers, etc...) le tout administré par une interface web maison (qui a priori n'est pas libre) Intradot s'appuie sur un réseau de revendeurs et ne vise pas le client final.
http://www.intradot.com

* Appétit-Clic
Un site de commande de repas en ligne, ciblée sur les déjeuner sur le lieu de travail. Avec des menus appétissant, mais intervient uniquement sur Lyon.
http://www.appetitclic.com

* Esker
Là j'avoue avoir eu un peu de mal à comprendre ce que faisait ce poids lourd au milieu des autres présentations. Nous avons eu droit à une belle performance de l'orateur, venu nous présenter sa solution de spa^Wpublipostage (bon d'accord, en plus du spaW^mail en masse, on peut aussi faire du sp^Wfax en masse, et même du sp^Wcourrier postal en masse... comment ça je suis méchant ?)
http://www.esker.fr

* Laclasse.com
Un projet éducatif proposé par Erasme (Établissement de Recherche pour l'Accès au Savoir par le Multimédia et l'Expérimentation) permettant de mettre en relation des enseignants, des artistes de différentes provenances (musiciens, photographe, dessinateurs de BD, etc..) et des élèves. La présentation était intéressante, mais à voir les démos, ça respirait les technologies propriétaires (à vérifier)
http://www.laclasse.com http://www.erasme.org

* Ghanni
La démo la plus « fun » de la soirée... c'est une solution de création de playlist dynamique, par analyse de vos choix: en partant d'une base de fichiers audio connue (genre vos 10000 mp3 (oui je sais... mais le monsieur il a bien dit mp3, pas ogg, donc je sais pas si ça marche)) le programme calcule la 'distance' entre tous les fichiers, et après vous avoir soumis une sélection purement aléatoire, que vous zapperez ou écouterez suivant vos goûts musicaux, le programme vous propose une sélection de plus en plus proche de vos sélections précédentes. Je suis pas sûr d'avoir été clair, alors un cas concret: vous zappez systématiquement les morceaux de hard-rock et vous écoutez systématiquement les morceaux de reggae, alors très vite, le système ne vous propose plus que du reggae... la démo était assez bluffante, même si l'orateur avait des goûts de chiotte :-) ... je serais curieux de voir ça fonctionner en vrai.
http://www.ghanni.com (ne marche pas à l'heure où j'écris ces lignes)

Je me suis eclipsé pendant le discours de cloture, une mauvaise habitude nicotinique m'appelant à l'extérieur... l'avantage c'est qu'on fait plein de rencontres intéressantes entre toxico^Wintoxiqués...

La soirée s'est ensuite prolongée sur un buffet et un hall d'exposition, où chaque orateur tenait un stand afin de permettre aux spectateurs intéressés d'appronfondir les sujets abordés.

Quehoua ?!! ça fait plus de 3h que je suis sur ce $*%# de billet ? bon, il va falloir aller au dodo, la journée de demain va être terrible :-/ J'espère que vous aurez passé un bon moment à lire ce billet, et que vous allez troller comme des fous sur l'un ou l'autre des sujets ci-dessus. En tout cas, j'ai passé une excellente soirée à ces « Carrefour des Possibles® » (j'adore le ® ;-) ) et merci aux organisateurs (et j'espère qu'ils me réinviteront malgré (à cause de?) ce billet). Je n'aurais qu'un souhait pour les prochaines éditions: que le nombre de projets libres (ou autour du libre) soit encore plus important. Ça ne tient qu'à [v|n]ous: sur la page [1], il y a un lien « Proposer un projet d'usage innovant » ... à bon entendeur ... bonne (fin de) nuit.

[1] Un extrait de http://www.carrefourdespossibles.org : « Le Carrefour des Possibles® met en valeur des innovateurs proposant de nouveaux usages des technologies de l'information et de la communication (TIC). Il a aussi pour but de faciliter la mise en relation avec des partenaires et un public d'utilisateurs potentiels. »

[2] Je précise à toute fin utile que les propos, commentaires, critiques constructives et autres remarques éventuellement désobligeantes de ce billet sont à m'imputer personnellement, et pas à l'entité qui figure à coté de mon nom sur la feuille d'inscription ... ;-)

[3] Je garde l'intitulé 'officiel', mais la totalité des présentation portaient sur des solutions opérationnelles, déjà en production. Il ne s'agit donc plus uniquement de 'projets'

[4] Application Service Provider, qui peut être traduit par Fournisseur d'Application Hébergées (FAH)
  • # Ghanni et Amarok

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ce que fait Ghanni, Amarok ne le fait pas deja avec le mode dynamique qui regenere la playlist en fonction de ce que l'on ecoutes ? En tout cas ça y ressemble vaguement (ou c'est la fatigue qui me joue des tours :) ).

    En tout cas je pense que c'est ce genre de fonctionnalité qui va caractériser les lecteurs musicaux modernes de l'ancienne génération.
    • [^] # Re: Ghanni et Amarok

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je ne sais pas sur quels critéres Amarok regénére la playlist (je ne le connais pas), mais je voulais juste préciser que selon la démo ghanni ne se base aucunement sur les tags contenus dans les fichiers, mais sur une analyse du flux audio, ce qui lui permet de proposer une musique qui 'ressemble' à ce que tu as écouté précedement, même si elle est dans une catégorie différente.
  • # Woonoz, pourquoi pas une alternative libre ??

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    En lisant cet article j'ai repensé a un projet auquel j'ai réfléchit (oui oui ... ) il ya quelques semaines... La création de fiches imprimables sur tous les thèmes avec une contribution libre, tout ceci restant dans l'optique de partager les connaissances de chacun ...


    Des interressés pour une alternative libre ?
  • # http://www.ghanni.com (ne marche pas à l'heure où j'écris ces lignes)

    Posté par  . Évalué à 3.

    >>http://www.ghanni.com (ne marche pas à l'heure où j'écris ces >>lignes)

    Le site ne marche qu'avec Internet Explorer, j'ai essayé FireFox et je vois (This site doesn’t work with FireFox until November 15th 2005)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.