Journal Freenet 0.7 alpha is out !

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
4
avr.
2006
Le communiqué de press traduit (à l'arache) en français (avec plein de fautes):


Freenet est a systéme "peer-to-peer" décentralisé conçut pour permettre l'echange d'informations anonymement sur Internet. Après des mois d'efforts, la premiére version alpha de Freenet 0.7 est prêt pour être tester publiquement.

Freenet 0.7 represente une nouvelle approche de la conception de systéme peer-to-peer. Pour proteger le réseau et l'anonymats des utilisateurs, les utilisateurs de Freenet ont désormais la possibilité de se connecter directement aux autres utilisateurs qu'ils connaissent ensemble ils forments un "global darknet" rendant tres difficile pour des entitée tierces, même si c'est un gouvernement ou une autre organisation puissante, de determiner si un utilisateur participe à Freenet quoiqu'il fassent contre lui. Cette nouvelle version est une réécriture compléte du logiciel Freenet et répresente une somme importante d'autres améliorations tels que:

    Freenet communicate désormais en utilisant le protocole UDP au lieu de TCP

    Freenet peut maintenant passer à travers les pare-feu nativement

    L'architecture interne de Freenet et ses algorithme ont été revus pour etre plus simple et plus efficace

    Une nouvelle et peut etre plus simple API permet un develloppement plus rapide d'application tierce capable d'interagir avec Freenet.


Le nouveau Freenet utilise un modéle de routage plus simple et plus fexible que la précedante version qui dans le futur autorisera diverse application allant d'une recherche trés efficace à la conversation instantanné en temps réel entre utilisateurs anonyme. Initialement Freenet 0.7 utilisera uniquement le modéle Darknet ce qui signifie que toute les communications seront sure. Néanmois les futures version permettrons d'avoir une approche hybride opennet/darknet où les utilisateurs pourra autoriser les communications non sure sur leur node ce qui améliora la connectivité et l'utilisabilité au depend de la securité.

Notez que cette version est encore une version alpha tres récente, les utilisateurs ne doivent pas esperer que cette version est sure ou facile d'utilisation L'objectif de cette release est au contraire de facilité le test en "grandeur nature", d'informer les gens des progrés que nous avons fait et attirer des devellopeurs talentueux pour Freenet lui-même et pour les applications tierces qui utiliseront freenet comme plateforme

Cette release n'aurait pas été possible sans le travail de généreux volontaire et le devellopeur à plein temps de freenet :Matthew Toseland Le travail de Matthew is financé par les donations via notre site web. Nous demandons à tous ceux qui veulent permettre à Matthew de garder son emplois de visiter notre page de donations et d'y faire une donation: http://freenetproject.org/index.php?page=donate

La nouvelle version de Freenet peut être télécharger à: http://freenetproject.org/index.php?page=download-new


Ce qui n'est pas dit dans l'annonce, c'est que Freenet 0.7 fonctionne desormais avec les certaine vm java libre récente !
Si on veut utiliser l'interface web, gij 4.1 est necessaire.
Si on ne veut que l'interface fcp, gij 4.0 marchouille.

D'après nextgens, un dévellopeur français, la version de dev de sablevm fonctionne aussi.
Si vous trouvez des bugs qui ne sont pas présent avec la vm de sun, merci de les signaler sur https://bugs.freenetproject.org/bug_report_advanced_page.php dans la catégorie freejvms .

ps: La version de Frost compatible freenet 0.7 est téléchargeable ici =>
http://downloads.freenetproject.org/alpha/frost/frost.tbz
  • # Merci qui ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Merci DADVSI !!!!

    Je sais pas si ça à déjà joué, mais je pari que l'activité de freenet et autres va bien croitre ces prochains temps.

    Enfin bon, si c'était juste pour faire progresser ces logiciels, c'était pas necessaire de faire toute une loi R2DV. Un simple communiqué officiel demandant à tout développeur français de participer au développement aurait suffit.


    []<------- (oui je sais)
    • [^] # Re: Merci qui ?

      Posté par . Évalué à 3.


      Merci DADVSI !!!!
      Je sais pas si ça à déjà joué, mais je pari que l'activité de freenet et autres va bien croitre ces prochains temps.


      Quelques pouillèmes de pourcents, alors.

      Les utilisateurs français qui utilisent illégalment et massivement le p2p et qui voudraient un anonymat total avec le p2p, connaissant l'obscur et confidentiel freenet et voulant abandonner le choix Kazaa ou eMule, ne doivent pas être beaucoup en valeur absolue, mais alors relativement au monde, et relativement à la législation plus sévère eux EU, en allemagne (ou encore en chine, mais c'est un autre sujet)...

      Alors, combien envisagent réellement de passer à Freenet en France ? 100 ? 200 ?
      • [^] # Re: Merci qui ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Sur la version 0.5 de freenet, on remarque qu'il y a de plus en plus de français sur Frost.
        J'espere qu'il migreront vers freenet 0.7 quand il sera stable.

        Sinon, là j'upload beaucoup de fichiers tels qu'emule et autre dans la board test de frost.
  • # Est-ce que ça tient la route ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si je comprends bien le principe de Freenet, on a des paquets qu'on reçoit et qu'on envoie à des noeuds sans vraiment connaître la source ou la destination. En fait, l'anonymat (relatif) est basé sur le fait que les paquets qu'on reçoit viennent d'un noeud connu, mais on ne peut pas savoir si c'est ce noeud qui est la source des données ou si c'est juste un relai des données.

    Seulement voilà : est-ce que relayer des données illégales est légal ? Autrement dit, si un "type qui met en prison les cyber-criminels" (cyber-inspecteur ?) se branche sur Freenet et qu'il reçoit des paquets provenant de chez moi, il peut toujours m'arrêter que je sois un relai ou un producteur des données.

    Me trompe-je ?
    • [^] # Re: Est-ce que ça tient la route ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faut d'abord qu'il arrive à prouver que
      1) les données qu'il a reçues ou relayé sont illégales (mais cela revient à faire lui-même quelque chose d'illégal en téléchargeant un fichier copyrighté par exemple)
      2) tu savais que ces données qui transitaient par ton noeud étaient illégales. Et encore, on ne ferme pas un bar parce que potentiellement des gens trafiquent de la drogue dans les toilettes...
      • [^] # Re: Est-ce que ça tient la route ?

        Posté par . Évalué à 2.

        2) tu savais que ces données qui transitaient par ton noeud étaient illégales. Et encore, on ne ferme pas un bar parce que potentiellement des gens trafiquent de la drogue dans les toilettes...

        Peut être mais suivant DADVSI tu participe a la diffusion d'oeuvres potentiellement illégal ...
      • [^] # Re: Est-ce que ça tient la route ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et pourtant on considère les hébergeurs responsables des sites qu'ils hébergent et les providers responsables de leurs utilisateurs.
    • [^] # Re: Est-ce que ça tient la route ?

      Posté par . Évalué à 1.

      est-ce que relayer des données illégales est légal ?


      Je te propose un axe de réflexion. Compare Freenet à Internet. Freenet est un réseau (construit au dessus d'internet, mais quand meme), avec des noeuds, tout ca, qui se passent des informations entre eux.

      Le mec qui fait des trucs illégals sur internet se sert des infrastructures du réseaux (machines entre deux "vilains pirates"). Toutes les machines qui relayent leurs infos, sont-elles coupables ?

      Après, pour moi le risque majeur, c'est un amalgamme moyen technique/utilisation. Si on crypte, c'est qu'on a des choses à se reprocher. Si on est sur freenet, c'est qu'on fait des trucs illégaux etc. => interdisont le P2P.

      J'ajouterais, pour le "cyber-inspecteur se branche sur Freenet et qu'il reçoit des paquets provenant de chez moi" que dans le principe de Darknet (freenet >0.7), tu n'es connecté toi personnellement qu'à des noeuds en lesquelles tu as donné ta confiance (noeuds amis). Voir Firend to Friend ou Darknet sur toute bonne encyclopédie qui se respecte. Donc, tu n'es pas connecté à un policier chinois personnellement, et si il se connecte au réseau, il ne peut communiquer avec toi qu'avec des intermédaires 'test amis, les amis de tes amis ...) et n'a pas d'info sur toi.
    • [^] # Re: Est-ce que ça tient la route ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > est-ce que relayer des données illégales est légal ?

      Dans ce cas tous les fournisseur d'accès, ou propriétaires des différent routeurs d'internet sont eux aussi dans l'illégalité.

      Un noeud est exactement comme un routeur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.