• # Re: Brevets logiciels : demande de délai

    Posté par  . Évalué à 1.

    Le vote récent au Parlement (européen) a montré que le sujet n'était pas mûr au niveau européen et qu'il fallait poursuivre les consultations", a déclaré Jean-François Copé.

    Ca signifie ? en le lisant j'ai eu tendance à comprendre cette phrase comme "le parlement à voté contre la brevetabilité des logiciels, on est pas du même avis, alors on va dire qu'ils ne s'avaient pas ce qu'ils faisaient et qu'on à pas donner assez de chance au probrevets de s'exprimer et de les convaincre, mais ca va changer..."

    Puis en relisant, j'ai pu y voir aussi : "y'a eu un extraordinaire remu ménage autour de cette loie, il faut laisser reposer un peu tout ça pour prendre une désision à froid, celle du parlement ayant était prise en plein dans la tourmente"

    et ainsi de suite, avec des variante sur l'un ou l'autre thème. Ne connaissant pas ce M Jean-François Copé, je ne sais vers quel interpretation tendre.

    Vos avis ?
    • [^] # Re: Brevets logiciels : demande de délai

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Copé => comme les autres....

      Ils commencent a être lourd ce gouvernement, j'en ai franchement ras le bol. Ils vont encore faire comme pour "la copie privée", il vont prendre l'avis des grosses boites informatiques qui sont leurs amis (Microsoft et carrefour, ...) et vont se foutre de l'avis des associations....

      ça m'énerve franchement tous ça, on ne fait plus en France de la politique au sens noble du terme, ça découle du fait qu'aujourd'hui "le peuple est au service de l'économie" alors que ça devrait être le contraire.

      J'ai remarqué (m'est cela n'est que mon avis), que quand la "france d'en bas" veut qqchose, elle fait la démarche suivante : elle dit à ses politiques, si vous faites pas ceci ou cela on ne votera pas pour vous. Alors que c'est les politiques qui devrait demander, que peut on faire pour vous, quels sont vos problèmes, avez vous des idées pour les résoudre débattons-en (de manière transparente serait un plus)......;


      Je commence a en avoir marre de ces politiques qui vivent dans leur monde avec leur salaire à vie, leurs multiples barraques et autres privilèges....

      Et on en a encore pour 3 et demi => bonjour la galère.....

      désolé si j'ai heurté la sensibilité de certains.....


      M.
    • [^] # Re: Brevets logiciels : demande de délai

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Jean-François Copé est le porte-parole du gouvernement (écrit dans l'article) donc l'interprétation que tu peux en faire est celle du gouvernement (et par extension celle du président, puisqu'il est du même bord politique que la majorité parlementaire).
      Je rappelle tout de même la position de Jacques Chirac sur les brevets logiciels : http://app.legalis.net/paris/ques_candidats/rep_jchirac.htm(...)
      Peut-être est-il temps de lui rappeler ses engagements.
    • [^] # Re: Brevets logiciels : demande de délai

      Posté par  . Évalué à 2.

      je ne pense pas qu'il y ait le moindre doute, hélas ...
      La première interprétation est la bonne !!
      La demande de délai montre juste qu'il ont compris que la france d'en bas était plutôt contre (c'est le moins qu'on puisse dire), et qu'il y a bientôt des élections, alors il est urgent de laisser passer ces élections avant de prendre des décisions qui risquent de fâcher encore plus le bon peuple.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.