Journal SSL cassé

Posté par .
Tags : aucun
0
21
fév.
2003
L'EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) vient de démontrer qu'une heure leur suffisait pour casser le protocole lorsque celui-çi est chiffré en CBC (Cipher Block Caining). La prochaine version d'OpenSSL (0.9.7a) sera fixée.

http://lasecwww.epfl.ch/memo_ssl.shtml
http://www.epfl.ch/pressinfo/welcome.php?action=display&rep=Communiques/2003/02.2003/&fic=Communiques/2003/02.2003/ssl.txt&read_file=ssl.txt
http://fr.news.yahoo.com/030220/5/325od.html
  • # Re: SSL cassé

    Posté par . Évalué à 3.

    SSL cassé....fo pas déconné non plus....ils ont trouvé une faille certe mais bien théorique quand même.....
    paske entre le chiffrage qui doit être en CBC, la distance entre le pirate et le serveur cible qui doti être courte.....

    bref encore et toujours des articles pompeux pour au final dire pas grand chose....le jour ou les journalistes ne diront que les faits sans les interpreter (ou alors sans les magnifier).....enfin moa ce que j'en dis....
    • [^] # Re: SSL cassé

      Posté par . Évalué à -1.

      Cai vrai, cai une timming attack, autrement dit cai pas avec le lag qu'on a sur internet qu'on peut appliquer ça sans pb.

      Le syndrome de la démo intranet qui merdoira sur internet...
      • [^] # Re: SSL cassé

        Posté par . Évalué à 3.

        il y a des gens qui utilise SSL pour autre chose que de l'internet, faut pas voir que son petit interet.
        • [^] # Re: SSL cassé

          Posté par . Évalué à 1.

          J'ai dis le contraire ? Non. Par contre que sur internet c'est plus dur à mettre en oeuvre, voir impossible.
          Rien à voir avec mon "petit interêt" d'autant plus que je n'ai aucun interêt où que ce soit...
        • [^] # Re: SSL cassé

          Posté par . Évalué à 1.

          t'es sur que c'est exploitable hors utilisation internet leur attaque ? vu la news, pas sur du tout...
    • [^] # Re: SSL cassé

      Posté par . Évalué à 1.

      G juste repris le titre des news...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.