Journal Apple, think different qu'il disait !

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
13
nov.
2006
Alors que l'industrie informatique se dirige lentement mais inexorablement vers le Logiciel Libre, un trublion marque une fois de plus sa différence, Apple !

Apple vient en effet de modifier, le plus silencieusement possible, la licence de tous les fichiers sources pour en faire une sorte de clone de SharedSource de Microsoft inutile et fermé.


This file contains Original Code and/or Modifications of Original Code as defined in and that are subject to the Apple Public Source License Version 2.0 (the 'License'). You may not use this file except in compliance with the License. The rights granted to you under the License may not be used to create, or enable the creation or redistribution of, unlawful or unlicensed copies of an Apple operating system, or to circumvent, violate, or enable the circumvention or violation of, any terms of an Apple operating system software license agreement."


Cette modification semble interdir et tuer toute possibilité de fork, de portage, de modification, de distribution de Darwin. N'est ce pas la caractéristique essentiel de tous logiciel propriétaire ?

http://semthex.freeflux.net/blog/archive/2006/11/10/apple-ch(...)
http://apple.slashdot.org/apple/06/11/13/1120215.shtml
http://www.opensource.apple.com/apsl/
  • # Non

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    faut arreter de crier au loup a chaque fois.

    cette phrase semble juste dire qu'il est interdit d'utiliser ces sources pour créer des hacks/cracks de Mac OS X c'est tout.

    La licence de Mac OS X précise déjà comme tout logiciel propriétaire qu'il est interdit de le modifer/copier/désassembler, etc. Donc rien de neuf, ils le réprécisent juste dans les sources du projet surement suite aux derniers cracks permettant l'installation de Mac OS X sur PC.
    • [^] # Re: Non

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      est-tu sur que ce genre de restriction est compatible avec la notion de logiciel libre ? je n'ai jamais vu ailleurs de tel clause...

      ou es la liberté de modifier le code source ? ou es la liberté de redistribuer le code ?
      D'ailleurs, la license interdit la redistribution tout court !
      • [^] # Re: Non

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Mais t'as toujours rien capté -_-.

        La licence est toujours 100% libre !

        Est-ce que n'importe quelle licence libre autorise le cracking et la diffusion d'un logiciel propriétaire dont la licence n'autorise pas ça évidemment ?

        Non. Et bah cette licence non plus, c'est tout. En gros, ils ré-expliquent juste que t'as pas le droit de pirater Mac OS X c'est tout. Cela ne sert juste qu'à faire un rappel vu que la licence de Mac OS X n'autorise PAS cela depuis des lustres, vu que Mac OS X est un OS propriétaire.

        C'est comme si dans un logiciel GPL y avait écrit : ce logiciel GPL ne doit pas être utilisé pour pirater ou modifier Microsoft Windows.

        C'est bon t'as capté et tu t'es calmé ?
        • [^] # Re: Non

          Posté par  . Évalué à 4.

          ben c'est plus libre alors.
          Tu as plus le droit de le modifier comme tu veux , vu que tu n'as plus le droit de le modifier pour agir d'une certaine facon sur un autre logiciel .
          donc il a raison de penser ca.
          Et une des libertés est 'liberté de modifier'.
          Et une autre des libertés est 'libertés d'utiliser'[comme bon nous semble].
          • [^] # Re: Non

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            .... pfff... mais bien sur que si c'est toujours libre ! Parce que déjà comme je l'ai dit c'est déjà interdit par la licence de Mac OS X de le modifier/copier/etc. Apres ils peuvent le réécrire où ils veulent ça change rien. S'ils écrivent dans la licence qu'on a pas le droit de l'utiliser pour tuer des gens, ça changerait rien, idem pour le cas de Mac OS X.
            • [^] # Re: Non

              Posté par  . Évalué à 3.

              Parce que déjà comme je l'ai dit c'est déjà interdit par la licence de Mac OS X de le modifier/copier/etc.
              on parle PAS de la licence de Mac Os X la.
              On parle de la licence ... (entre autre) d'un LL.
              Cette licence contraint et dans l'utilisation, et dans les modifications , un LL.
              Elle est donc NON-libre.
              Maintenant que tu apprécie les soft proprio c'est un tout autre débat.

              pfff... mais bien sur que si c'est toujours libre
              C'est pas en le répetant plus de fois que ca deviendra plus vrai.

              S'ils écrivent dans la licence qu'on a pas le droit de l'utiliser pour tuer des gens
              Oh tuer des gens . Tu n'as que ca comme comparaison ? On pourrais aussi faire armageddon pendant qu'on y est ...
              Et meme si c'était ca , ca contraindrais l'utilisation du LL, et serait contraire a son esprit.
              Si tu estime que tu as le droit d'imposer des contraintes aux gens sous pretextes qu'il y a d'autres licences /textes de lois qui existent, interdit les de respirer, parce que je viens de sortir la licence
              'Il est interdit de respirer a proximité de ce commentaire' .
              Sans compter que ces clauses sont NULLES si par exemple tu le fait dans un pur but de recherche. Et que donc cette licence T'INTERDIT de faire de la recherche sur la sécu de Mac OS X.
              Et ce n'est donc plus une licence libre.
              • [^] # Re: Non

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                Plutot que de me moinsser, j'aimerai que tu m'expliques clairement pourquoi cette licence contraint dans l'utilisation et dans les modifications un logiciel libre !

                Parce que comme cette phrase le dit si bien, il est uniquement interdit d'utiliser le logiciel libre pour violer la licence d'un autre logiciel.

                Avant qu'Apple ne rajoute cette phrase, est-ce qu'il était possible d'utiliser le logiciel libre pour violer la licence de Mac OS X ? Non.
                Est-ce qu'il était possible de le modifier, de le forker, de le redistribuer ? Oui.
                Et maintenant ? Rien ne change car cette phrase ne s'applique qu'à Mac OS X.

                Donc merci de m'éclairer sur ce que ça change.
                • [^] # Re: Non

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                  La licence d'un logiciel libre (plus loin le produit) ne peut spécifier de restriction sur les modalités d'utilisations dudit produit, c'est comme ça, c'est pas autrement, et ça vaut encore plus pour des restrictions contingentes.

                  D'autres contrats ou lois sont là pour spécifier les restrictions.

                  Exemple mettant en lumière la contradiction inhérente à ta définition du libre : quand les droits de propriété sur macosx auront expiré, aucune restriction légale ne s'appliquera plus, mais la licence de ton logiciel prétendument libre pourrait encore t'empêcher de faire ce que la loi t'autorise. On n'est évidemment plus en face d'un logiciel libre à ce moment-là.

                  Par ailleurs l'interdiction d'utiliser un logiciel à des fins précises ou d'une manière particulière, même si le logiciel est propriétaire, n'est pas forcément fondée (exemple : pas de macosx sur autre chose qu'un mac... c'est de la vente liée non ?).
                  Il y a même encore une loi pour autoriser l'interopérabilisation dans la patrie des droits de l'Homme.
                • [^] # Re: Non

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  1°) le commentaire de ptifeth est trés clair , donc je ne reviendrais que sur un point de ton message :

                  Avant qu'Apple ne rajoute cette phrase, est-ce qu'il était possible d'utiliser le logiciel libre pour violer la licence de Mac OS X ? Non.
                  Loupé, si.
                  En effet, les licences (surtout propriétaires) ont le plus souvent des causes anullé par la loi. C'est le cas de l'interdiction de violer la licence du le logiciel . Il est (était?) autorisé de décompiler (le plus souvent interdis par les licences) , détourner la protection, toussa dans un but
                  1°) d'interopérabilité (plus forcément vrai avec la dadvsi, mais mac os est sortis avant la dadvsi, et il n'y a pas que la france sur terre qui avait ce genre de loi)
                  2°) de recherche.

                  Ainsi donc il est (était) possible d'utiliser, en toute légalité, ce logiciel pour faire des actes qui sont maintenant interdit par cette licence.
                  • [^] # Re: Non

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    > Ainsi donc il est (était) possible d'utiliser, en toute légalité, ce logiciel pour faire des actes qui sont maintenant interdit par cette licence.

                    Non, ce sont seulement les distribution, création illégales qui sont interdites. Donc ce qui n'était pas interdit ne l'est toujours pas.

                    La gpl comporte par exemple des clauses (la clause 8 je crois) permettant de réduire la distribution d'un programme sous gpl à seulement les pays où ce programme ne viole pas la loi ou des brevets. Les licenses ainsi rédigées ne sont donc pas libre (à ton sens) et pourtant compatibles gpl...
                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                      pas de logiciel libre pour les pays non libres ?
                    • [^] # Re: Non

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      tu es sur d'avoir bien lu ?
                      or to circumvent, violate, or enable the circumvention or violation of, any terms of an Apple operating system software license agreement.

                      Et si la licence d'apple d'empeche de décompiler ton logiciel, cette licence t'en empeche intrinséquement !
                      alors que décompiler dans un but de recherche est autorisé , mais c'est pas grave hein, ils n'ont rien interdis, ils disent juste 'vous n'avez pas le droit de faire' mais c'est pas interdire ca ...
                      • [^] # Re: Non

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                        Tiens, je n'avais pas lu jusqu'à la fin (trop de virgules).

                        Donc ce qui pose problème est

                        The rights [given by this] license may not be used [..] to [..] violate [...] any terms of an Apple OS License.

                        Donc on ne peut pas utiliser les droits que donnent cette license pour violer la license d'un programme. Est-ce que ça te retire le droit que t'arroge ton gouvernement de faire du reverse engineering ? Non. Au plus, cela doit t'empêcher de dire « puisque darwin est sous license libre, je peux forker mac osx ».

                        > ils disent juste 'vous n'avez pas le droit de faire' mais c'est pas interdire ca

                        Non, ils disent juste « cette license ne vous donne pas le droit de faire ». Ne pas donner le droit de faire, c'est très différent d'interdire.
                        • [^] # Re: Non

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                          > Ne pas donner le droit de faire, c'est très différent d'interdire.

                          Tu peux développer ?
                          • [^] # Re: Non

                            Posté par  . Évalué à 4.

                            il va avoir du mal à développer :
                            dictionnaire de l'académie francaise :

                            I. Interdire qqc. (à qqn)
                            A. [Avec intervention d'une autorité, d'une volonté hum.]
                            1. [L'obj. désigne une action, un fait, un état]
                            a) Défendre absolument, refuser le droit à (l'usage, la pratique de quelque chose) par un impératif d'ordre individuel ou collectif.

                            Ils refusent le droit (a moins que vous voulez qu'on regarde si 'refuser' correspond bien à 'ne pas donner' , quand on est possesseur du code, et que l'autorisation pour utiliser les droits sur un code doit etre explicite) par un impératif.
                            Pile poil la def \o/
                            • [^] # Re: Non

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                              Là, en l'occurence, tu parles de cas où tu fais des choses légales non prévues par la license du logiciel (blah blah recherche blah blah interopérabilité). Le droit ne t'est pas donné par la license, mais il ne t'est pas non plus refusé par cette même license.

                              Donc "ne pas donner" est très différent de "refuser par un impératif d'ordre", et "ne pas donner le droit" est différent d'"interdire".

                              \o/ aussi.
                              • [^] # Re: Non

                                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                                Le droit ne t'est pas donné par la license, mais il ne t'est pas non plus refusé par cette même license.

                                Comme je le comprends, ce droit t'est justement refusé par la licence.
                                C'est-à-dire qu'une bonne partie des licences proprio t'enlèvent explicitement le droit de désassembler, par exemple.
                                Mais cette clause est rendue nulle car contraire à la loi dans certains pays.
                                Du coup, tu ne violes pas la licence en désassemblant.
                                Ce qui n'est pas clair, c'est si tu violes la licence dont le journal parle. En effet, tu utilise le logiciel pour faire quelque chose interdit par la licence, mais légal, puisque la clause est nulle. La question est de savoir si la clause qui dit en substance "vous n'utiliserez pas ... pour violer la licence" est nulle aussi, puisqu'elle t'interdit de violer une clause nulle.
                                • [^] # Re: Non

                                  Posté par  . Évalué à 2.

                                  tout a fait Jean-phillipe.

                                  La question est de savoir si la clause qui dit en substance "vous n'utiliserez pas ... pour violer la licence" est nulle aussi, puisqu'elle t'interdit de violer une clause nulle.
                                  Malheureusement je crains que non.
                                  La personne (morale dans le cas présent) reste seule détentrice des droits de son code, et elle peut donc fixer les regles du jeu qu'elle veut (dans les limites légales).
                                  elle respecte la loi amha : elle ne t'interdis pas par cette licence de déssasembler le code delictueux, mais il te faut utiliser d'autres moyens que ce code libre.
  • # Think different

    Posté par  . Évalué à 10.

    Rien à voir avec le sujet du journal, mais quand je vois "Think different" et le nombre de personne qui ont un lecteur mp3 de type ipod (soit 95% des gens qui ont un baladeur numérique), je ne peux que penser à ce slogan ironique, issu d'une entreprise concurrente dont je me rappelle plus le nom :

    iSheep, I follow


    Désolé pour le dérangement.
    • [^] # Re: Think different

      Posté par  . Évalué à 0.

      Peux tu expliciter le fond de ta pensee?
      • [^] # Re: Think different

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        "sheep" en anglois c'est "brebis".
        Tu l'as bien là maintenant le fond de sa pensée ?
        • [^] # Re: Think different

          Posté par  . Évalué à -3.

          J'explicite ta réponse, sinon il risque de ne pas l'avoir... ^^

          "sheep" en anglais c'est "brebis".
        • [^] # Re: Think different

          Posté par  . Évalué à 3.

          nan, mais j'ai pas besoin d'un cours d'anglais merci, j'aimerais juste savoir quel est le fond de sa pensee avec cette citation qui la comme ca ne m'inspire pas grand chose.

          sinon, sheep c'est mouton, pas brebis.
          • [^] # Re: Think different

            Posté par  . Évalué à 6.

            et 'mouton de panurge' ca t'inspire plus ?
            • [^] # Re: Think different

              Posté par  . Évalué à 2.

              "Il n'y a rien de plus moutonnier que l'anti conformisme de masse", ca te dit rien non plus?

              Si un produit est bon, pourquoi le refuser?

              Ensuite, "think different", ca veut pas dire "think differently than the others", ca veut dire "think different", et c'est pas mutuellement exclusif avec une adoption de masse (comme quoi, faut croire que les marketeux sont moins cons que certains, ou qu'en tout cas ils ont de meilleurs notions d'anglais).
              Comme quoi certains ferait mieux d'aller corriger leur anglais approximatif niveau terminale S avant de venir donner des lecons.

              Deuxieme point, je suis assez epate de la mauvaise foi que peuvent deployer certains, invoquant par ci le marketing, par la le bourrage de crane, par ailleurs la connerie des "gens" (c'est pratique les gens : tout le monde sauf soi meme et ses proches, tres tres pratique a invoquer comme ca au milieu d'un troll).
              Je me contenterais de citer Emile Gravier de la Cite de la peur : "on peut tromper mille fois mille hommes, mais on ne peut pas tromper mille fois mille hommes".
              Pour ceux qui n'auraient pas vu le film : le marketing aide a lancer un produit, mais si le produit est mauvais (et donc pas a la hauteur de la communication), l'arnaque va finir par se voir et le succes ne durera pas.
              Et c'est pas franchement ce qui est en train de se passer avec l'iPod, a vous d'en tirer les conclusions que vous jugerez pertinentes.
              • [^] # Re: Think different

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

                Tout à fait, c'est bien pour ça que Windows n'a jamais dépassé (et surtout pas maintenu) plus de 5% de parts de marché.
                • [^] # Re: Think different

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Mouhaha, j'ai envie de pulvériser les trollos aujourd'hui ....

                  Dans le même ordre d'idée, la religion plus personne n'y crois de nos jours ...
              • [^] # Re: Think different

                Posté par  . Évalué à 3.

                Ceci dit, si vous voulez du vrai gros marketing balaise, vous pouvez toujours vous rabattre sur http://www.apple.com/macosx/leopard/spaces.html
              • [^] # Re: Think different

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

                "Si un produit est bon, pourquoi le refuser?"

                Le problème c'est que l'iPod n'est pas si bon que ça. On peut trouver meilleur et moins cher ailleurs : iRiver, Cowon, iBead, Creative, Samsung, Archos,...

                C'est juste que les autres n'ont pas les moyens de faire du marketing de masse.

                L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

              • [^] # Re: Think different

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                Quelqu'un a le temps d'expliquer au monsieur les avantages de la diversité par rapport à l'homogénéité en matière de survie collective ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.