Journal Outil d'inventaire de PARC informatique en développement

Posté par .
Tags :
0
6
fév.
2006
Bonjour à tous, je suis en train de développer un nouvel outil d'inventaire de parc informatique.
Si ça vous intéresse de suivre le développement en cours, vous pouvez aller sur le site web : http://esavane.gforge.inria.fr/
Il y a une version de démonstration en ligne depuis peu. Suivez le lien "Démo" sur le site.

La raison d'existence de cet outil est lié à nos besoins internes donc certains choses peuvent paraître inutiles. Pour résumer notre utilisation :
- notre secrétaire prépare les commandes en entrant le matériel commandé.
- puis à la livraison, elle entre des numéros de livraison, le matériel passe dans un état livré.
- alors vient le tour de l'équipe matériel qui continue de remplir les fiches matériel et gère la vie des postes de travail et des serveurs.
- En fin de vie, le matériel part aux domaines (procédure spécifique fonction publique) pour être revendu. Cette partie là n'est pas encore faite.

Il y a possibilité d'essayer un package (en language templeet), je ne garantie par qu'il marche mais je le mettrais à jour de temps en temps :
http://gforge.inria.fr/frs/?group_id=6

Il faut une base de donnée mysql avec innodb.

Bientôt viendront s'ajouter des scripts de collecte d'information sur les postes. Je dois encore travailler dessus.

Voilà pour un bon début
  • # GLPI et OCS-NG

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Euh.... Tu connais GLPI et OCS-NG ;-) ?

    Ceci dit, je trouve sympa ton approche "Workflow" du problème.


    GLPI : http://glpi.indepnet.org/
    OCS-NG : http://ocsinventory.sourceforge.net/
    • [^] # Re: GLPI et OCS-NG

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui je connais, c'est un très bon outil je pense. A l'époque lorsque j'ai commencé esavane, glpi n'était pas aussi avancé mais en le regardant à nouveau, je suis toujours confiant. :-)
      L'idée de base n'était pas forcément de faire un workflow mais plutôt d'avoir une forte cohérence entre différentes entités qu'on peut trouver dans un parc informatique : réseau, matériel, services, utilisateurs et que chaque partie peut être gérée par des personnes différentes.
      Vu côté réseau, on pourra avoir la gestion d'hôte virtuel (serveurs virtuels, alias, cluster,...) On se demande ce à quoi ça sert pour le moment mais en réalité, nous on s'en sert pour faire des choses en dehors de l'outil : gestion des dns, du dhcp, pré-configuration des fichiers nagios pour la surveillance de services. Tout ça n'est pas trop présent dans la version actuelle. Mais nous, on l'a déjà, je vais voir comment intégrer plus ces choses là par la suite voire aussi la gestion dhcp et dns en parti par l'outil plutôt que par scripts séparés. J'ai essayé de faire la base de donnée pour pouvoir gérer tout ça, c'est pour ça que des tables dans la base de donnée sont pour l'instant inutilisées.
  • # Une simple question

    Posté par . Évalué à 2.

    Je me demande qu'elle sont les avantages d'une application basé sur un navigateur par rapport à une application écrite en Perl/Python avec une interface construite avec (Glade/...).

    Réaliser une application client-serveur ne me paraît pas plus difficile. Ce qui me gêne le plus c'est le côté usine à gaz des navigateurs: bogues et instabilité, failles de sécurité, et la jungle XML et compagnies. Est ce une mode?
    • [^] # Re: Une simple question

      Posté par . Évalué à 4.

      À mon avis c'est plutôt favorisé en entreprise pour le coté "facilité de déploiement", pas besoin d'installer un client lourd sur chaque poste, ect...
    • [^] # Re: Une simple question

      Posté par . Évalué à 0.

      On est tous sous windows (sauf moi).

      Et il n'y a pas énormément de code, c'est très léger puisque fait en templeet pour la partie principale.

      Je précide que c'est une version v2 d'un outil déjà existant qu'on utilise depuis un moment ce qui explique des scripts de migration également présents sur le svn.
    • [^] # Re: Une simple question

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour la secrétaire, le navigateur est un outil connu et qui la met en confiance je pense. D'ou l'intérêt d'une telle approche.
      Et puis, après, faut réfléchir deux secondes: les besoins principaux d'une applis comme celle ci sont de pouvoir rentrer des données (formulaires), les stockers (bdd) et suivre l'évolution de celle ci .... quoi de plus adapté qu'une approche web ?!
      Et va déployer du perl/python + gtk/glib sur du windows et sur 5 ou 6 postes, le calcul est vite fait =)
  • # problème de nom, nom déjà pris

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Gros problème : le nom eSavane serait une authentique source de confusion avec le logiciel Savane (domaine d'application proche etc).

    Il faudrait que vous changiez de nom ; avant publication ce serait l'idéal.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.