Journal Utiliser un scanner à plat comme un scanner 3D

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
10
août
2007
Je me suis aperçu récemment qu'un scanner à plat classique pouvait faire office de scanner 3d rudimentaire.

Je savais qu'il y en a qui bricolent des scanner 3D avec des légos, un caméra et une diode laser, mais je n'ai pas souvenance d'avoir vu utiliser un simple scanner. Le truc super pour les faignasses comme moi, c'est qu'on n'a pas besoin de bricoler.

J'ai fait un article avec en démonstration un rendu rapide avec un raytracer, mais pour avoir un truc exploitable il faudra écrire un 'tit programme de conversion.

L'article : http://www.sporniket.com/page/200708102245
  • # Un seul mot...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    brevête !!!
    • [^] # Re: Un seul mot...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      huhu, en supposant que personne n'y aie encore pensé, ce n'est plus possible, maintenant que mon article est sorti, c'est un "prior art" !!! :]
    • [^] # Re: Un seul mot...

      Posté par . Évalué à 9.

      Oui, respect...même pour un gars qui joue encore à la poupée!
    • [^] # Re: Un seul mot...

      Posté par . Évalué à 3.

      Pas mal du tout l'idée !
      Bon par contre l'avantage de la webcam et du laser, c'est d'avoir un modèle orientable sur toutes les faces ^^
      Mais la pour une face ca rend bien !
      • [^] # Re: Un seul mot...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Merci

        J'y ai pensé aussi. Je pense qu'avec un support cubique, par exemple, on puisse faire un scan depuis quatre côtés -le support servant à immobiliser l'objet-, il resterai ensuite à mettre en correspondance les nuage de points au niveau des frontières (là encore, en gardant un peu du support dans le traitement, la mise en correspondance devrait être facilité).
        • [^] # Re: Un seul mot...

          Posté par . Évalué à 2.

          Ca marcherait dans le cas d'un objet simple, mais ca ne serait pas rigoureux, car ta frontière peut très bien être totalement différente de ce que tu en vois par profil, c'est l'avantage de la rotation...
          Mais j'adore ta technique, fallait y penser ^^
          • [^] # Re: Un seul mot...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Comme je le dis c'est rudimentaire, ça ne remplacera pas un dispositif plus rigoureux, mais si ça peut aider quelqu'un ^^
  • # Tete

    Posté par . Évalué à 2.

    Tu veux pas scanner un visage pour tester ? ou une oreille si c'est trop haut ?
    • [^] # Re: Tete

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'aurai bientôt une poupée non maquillée dont je compte numériser la tête par ce moyen, justement ^^

      Le problème de scanner une vrai tête, c'est qu'elle bouge !!, il faudra aussi une bonne quantité de fond de teint pour gommer les imperfections de la peau -je variation de couleur-
      • [^] # Re: Tete

        Posté par . Évalué à 2.

        c'est sympa comme effet. Je ne connais pas trop povray, quelles commandes passes-tu à partir de la photo pour arriver à ces résultats ?

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: Tete

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Comme j'avais besoin d'aller vite, j'ai utilisé l'instruction "height_field", qui convertit une image en maillage 3D. Cette instruction est utilisée pour faire des reliefs montagnes, par exemple.


          height_field {
              png "scan-retouche.png"
              water_level .003
              texture
              {
                  pigment {color rgb <.7,.8,1.0>}
              }
              scale <4.80,.5,5.19>*2
              translate <-2.4, 0, -2.6>*2
          }
  • # Bump mapping...?

    Posté par . Évalué à 2.

    Mais en fait, c'est ni plus ni moins du bump mapping, non...?

    http://en.wikipedia.org/wiki/Bump_mapping

    A l'epoque ou je faisait de la modelisation 3D, j'utilisais des
    images N&B pour faire du bump mapping, et nottement des
    scans. Et le rendu etait le même...

    Mais peut etre que je n'ai pas vu la subtilité ici !
    • [^] # Re: Bump mapping...?

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, ici, c'est du displacement mapping :
      http://en.wikipedia.org/wiki/Displacement_mapping

      Le bump mapping, c'est une illusion d'optique en jouant sur les normales (la surface n'est pas vraiment en 3D mais l'éclairage fait en sorte que l'on croit que l'image est en 3D). Ca marche bien lorsque l'on est face à l'objet mais si on le regarde de profil, on s'aperçoit de la supercherie.
      Ici, c'est du displacement mapping : la surface est vraiment en 3D. C'est nettement mieux (mais plus compliqué à faire et plus coûteux en calcul).

      Mais pour le reste, effectivement, je pense que tu faisais la même chose !
  • # Très bonne idée

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'avais déjà vu ce genre de technique pour "convertir" des photos aérienne en vue 3D en utilisant des algos plus poussés pour utiliser au mieux l'information fournie par l'ombre. Mais brillante idée d'utiliser la lumière continue du scanner.

    Pour informations, avant de faire http://copos.berlios.de/ , j'avais essayé d'utiliser un scanner 2D, mais en découpant en rondelle mon modèle et en utilisant chaque tranche. Le résultat n'a pas été convaincant et en plus j'ai détruit ma figurine :'(
    Cette technique du découpage marche très bien, vu que c'est celle utilisée par
    http://www.nlm.nih.gov/research/visible/visible_human.html

    Pour l'histoire du fond de teint, on m'avais conseillé d'utiliser un produit pour le soudage (une poudre blanche). Mais je n'ai jamais ni trouvé ni essayé, affaire à suivre...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.