Journal [long] Vers du Libre embarqué qui s'assume

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
27
oct.
2004
Les périphériques et gadgets grand public reposant sur Linux, µClibc, BusyBox et compagnie sont nombreux. Citons par exemple la Freebox côté périphériques réseau, ou bien les lecteurs DVD/DivX de chez KiSS côté gadgets multimédia, mais il y en a bien sûr vraiment plein d'autres.

Tout ça n'a certes rien de nouveau, mais en observant comme ça de loin ce petit monde du Libre embarqué dans les produits grand public, j'ai l'impression d'y voir une évolution assez intéressante. Je la partage avec vous pour savoir ce que vous en pensez, si vous confirmez ou infirmez.

Il y a un an ou deux, à une époque où tomber sur un Linux embarqué pouvait faire une bonne niouze ici [1,2], les constructeurs de ces périphériques utilisant du Libre étaient bien discrets sur le sujet, quitte à en passer par la franche violation de (L)GPL. À cette époque pas si lointaine, les "machin tourne sous Linux" était une info qu'on trouvait sur google, mais pas sur le site des constructeur. Et puis la communauté a braillé, a pointé du doigt ces constructeurs peu scrupuleux [3,4]. Ça a parfois porté ses fruits, et parfois non.

Aujourd'hui, je dirais qu'on a affaire à trois types de constructeurs :

1) les dinosaures de l'aire propriétaire, dont on croirait qu'ils ont honte d'utiliser du Libre tant ils passent le fait sous silence et persistent à violer les licences des logiciels qu'ils exploitent. La plupart de ceux utilisant la plate-forme matérielle et logicielle de Sigma Design par exemple en font partie [5,6] (même si Sigma Design, elle, respecte les licences puisqu'elle distribue les sources de son OS à ces clients directs).

2) les timides, partisans du minimum légal. C'est Linksys qui me vient tout de suite à l'esprit dans cette catégorie [7] ; on ne peut pas dire qu'ils affichent un quelconque engagement pro-Libre, mais ils ne font rien non plus pour empêcher les hackers de développer leurs propres firmwares sur la bases des sources qu'ils redistribuent. Ils pourraient très bien, par exemple, n'autoriser le flashage qu'avec des firmwares officiels signés, mais ont plutôt choisi de laisser faire la communauté. Or dans le cas de Linksys, on peut vraiment dire qu'elle est active [8,9,10]. Je ne doute pas que ces constructeurs là observent en fait avec attention ce que les hackers font de leurs produits, et y piocheront à l'occasion des idées.

3) les audacieux (ou bien juste rationnels), qui ont bien compris qu'une vraie collaboration avec une communauté de hackers ne pouvait qu'être bénéfique. Coup sur coup, j'ai en effet découvert :
- la Kurobox [11], petit serveur de fichiers, et plus si affinité, à destination des geeks. Il s'agit en fait d'une sorte de branche de développement [12] pour la Linkstation de chez Buffalo [13]. En mettant à disposition de la communauté qlqs ressources (un forum, un wiki, un developpeur à l'écoute, un prix de 500$ pour un petit concours de développement, etc.), la boîte espère améliorer son produit. C'est je trouve une utilisation vraiment intelligente des principes du libre, où tout le monde est gagnant.
- le RBX1600 de StreetFire Sound Labs [14]. Là aussi, les hackers sont enfin explicitement les bienvenus [15] : réductions à l'achat, forum, bugzilla... que demande le peuple ?
- divers constructeurs qui, sans aller aussi loin dans l'appel à contribution, mettent en sources et documentation plus que le strict nécessaire légal concernant leurs produit. Bon, j'ai pas tout bookmarké, mais par exemple c'est le cas de Possio [16], qui fait des routeurs et point d'accès wifi.
- enfin, pas vraiment dans le domaine du Linux embarqué, et pas vraiment nouveau non plus, mais toujours dans le genre «gadget sympa reposant sur du Libre», la SqueezeBox de SlimDevice [17]. C'est un lecteur mp3 de salon, alimenté en musique via le réseau local par un serveur libre, le SlimServer. Le développement de ce logiciel est ici encore le produit d'une collaboration ouverte entre une boîte et sa communauté de l33t users [18]. (Et puis comme les grands esprits se rencontrent, on notera que ce serveur peut tourner sur une KuroBox par exemple...)

Et je suis sûr qu'on pourrait en trouver d'autres, j'ai pas encore fini de broutiner tout le ternet... Mais ça me suffit pour voir se dessiner un nouveau modèle d'utilisation du Libre par les fabricant de périphériques, que je trouve vraiment bon : il font le matos, ils développent en interne une première version du logiciel, ils commencent à vendre le tout, et ils font appel à la communauté pour faire vivre leur produit, l'améliorer, et y implémenter tous leurs fantasmes.

Bien sûr des esprits mal tournés pourraient y voir une forme d'exploitation (après tout, ils ont de la main d'oeuvre à pas cher avec ce système), mais perso je préfère voir que tout le monde est gagnant. Le résultat ? Et bah peut-être que finalement Linux ne rentrera pas chez monsieur tout-le-monde par l'entremise de Mandrakesoft et consort, mais plus par celle des fabricants de gadgets de salon et autres modems adsl. Il est frappant d'ailleurs de voir sur les ML du NSLU2 [19] le nombre de purs windowsiens pour qui l'installation d'un serveur de streaming mp3 fait office de première expérience avec un shell, ou encore ceux qui découvrent iptable pour les besoins de fignolage du firewall de leur WRT54G.

Bon, et puis voilà je vais peut-être vous lâcher maintenant, ça commence à être long... Je voulais surtout partager un peu mes impressions, et avoir votre avis. C'est moi qui tripe, ou bien y'a effectivement un truc significatif qui se passe du côté de l'embarqué ?

[1] http://linuxfr.org/2002/12/22/10743.html(...)
[2] http://linuxfr.org/2003/06/10/12784.html(...)
[3] http://www.busybox.net/shame.html(...)
[4] http://linuxfr.org/2004/01/04/14984.html(...)
[5] http://lkml.org/lkml/2003/11/29/45(...)
[6] http://linuxfr.org/~tgl/15241.html(...)
[7] http://www.linksys.com/support/gpl.asp(...)
[8] http://www.nslu2-linux.org/(...)
[9] http://reseaucitoyen.be/index.php?OpenWrt(...)
[10] http://sveasoft.com/(...)
[11] http://kurobox.com/(...)
[12] http://penguinppc.org/embedded/kuro/(...)
[13] http://www.buffalotech.com/wireless/products/NetworkProducts/HDH120(...)
[14] http://www.streetfiresound.com/products.shtml(...)
[15] http://www.streetfiresound.com/community.shtml(...)
[16] http://devzone.possio.com/(...)
[17] http://www.slimdevices.com/pi_overview.html(...)
[18] http://www.slimdevices.com/dev_overview.html(...)
[19] http://news.gmane.org/index.php?prefix=gmane.comp.misc.nslu2(...)
  • # Au sujet de Linksys

    Posté par  . Évalué à 3.

    C'est vrai que ce n'est pas spécifié sur les fiches produits.

    Par contre, dès la page de support, tu vois le concept de code GPL ( http://www.linksys.com/support/default.asp(...) )

    mes 2 cents du matin :o)

    Par contre les firmwares alternatifs déchirent :-)
  • # bravo !

    Posté par  . Évalué à 1.

    joli article positif, avec plein de liens tres intéressants, des idées novatrices ...
    • [^] # Re: bravo !

      Posté par  . Évalué à 2.

      Un petit lien que vous connaissez sans doute déjà, mais qui montre bien l'évolution de Linux dans l'embarqué : http://www.linuxdevices.com(...)
      Il y a notamment le sondage annuel des développeurs sur le type d'OS et d'applications embarquées qu'ils comptent mettre en oeuvre.
  • # Intéressant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Sympa, cette petite analyse du matin !
    Rajoutons, pour ta troisième catégorie, les Openbrick, briques à tout faire, qui tournent très bien sous Linux. On peut même en acheter avec Mandrake (préinstallé ?) sur le Mandrakestore.
    http://openbrick.org/(...)
  • # news

    Posté par  . Évalué à 5.

    je crois que tu es bon pour poster une news.
    Article interressant, bonne réflexion, bonnes références, ca vaut bien un abonnement linuxmag..
    • [^] # Re: news

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      +1
      Les journaux deviennent une liste de nouvelles énormes quand même.
      En fonction des jours j'ai plaisir à lire les journaux
      Aujourd'hui carrement encore plus que les nouvelles habituelles! (La taxe sur les ecrans TFT et ca et j'ai encore 7 journaux à lire)
  • # Vers du Libre embarqué qui s'assume

    Posté par  . Évalué à 5.

    > peut-être que finalement Linux ne rentrera pas chez monsieur
    > tout-le-monde par l'entremise de Mandrakesoft et consort, mais
    > plus par celle des fabricants de gadgets de salon et autres
    > modems adsl.

    Je pense que tu as tout à fait raison de ce coté là. Linux a un gros avantage sur Windows et MacOS en ce qu'il est bien plus polymorphe. Autrement dit, Linux, d'un point de vue strictement technique, se prête bien mieux aux systèmes embarqués que ses confrères. Hurd, pourrait être un candidat plus adéquat encore, mais il manque de maturité.

    La grosse différence entre un Linux embarqué et un Linux "on the desktop" est que, dans le premier cas, l'utilisateur moyen n'a pas à toucher au système. Les fonctionnalités sont suffisamment restreintes et connues à l'avance (lecture de dvd _OU_ partage de fichiers _OU_ routage, etc.) pour faire en sorte que le système fonctionne de lui même, sans avoir à mettre les mains dans le camboui.

    On peut espérer ensuite que ces sytèmes embarqués, utilisant les standards en matière de formats et protocoles, pourront intéragir de manière transparente. En extrapolant un peu plus, on peut même imaginer, de la part de l'utilisateur moyen, une réflexion du style : "Pourquoi mon Windows est le seul à ne pas pouvoir intéragir avec mes appareils, alors qu'eux le peuvent entre eux ?". Vous saurez alors quoi lui répondre ;)

    Donc, oui, comme toi, je pense fortement que l'avenir de Linux et des logiciels libres passera par les sytèmes embarqués, avant même d'atteindre le bureau.

    > les audacieux (ou bien juste rationnels), qui ont bien compris
    > qu'une vraie collaboration avec une communauté de hackers ne
    > pouvait qu'être bénéfique.

    Là, en revanche, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il faut bien comprendre que la Communauté est une cible très très restreinte. Même si on est friand de technologie, on ne pèse quasiment rien dans le marché. Je pense que l'intéret, pour une entreprise, de choisir la logique du logiciel libre n'apporte quasiment rien du coté publicitaire (la majorité de ses clients n'en ont strictement rien à faire), ni même des retours qu'elle va pouvoir tirer des hackers (hormis Linux en lui-même, ce qui n'est déjà par rien).

    Leur intéret principale est de diviser les coûts de la partie logiciel de leur produit en mutualisant son développement. Il faut bien se rappeler que les entreprises dont on parle sont avant tout des fabriquants de matériel. J'imagine qu'ils n'ont que peu d'expertise en développement logiciel. Autrement dit, plutôt que chaque entreprise développe, dans son coin, le système pilotant son matériel, autant qu'elles mutualisent leur travail de manière à diviser les coûts tout en obtenant un système plus fiable/performant.

    Cet écosystème n'est pas encore réellement en application aujourd'hui dans ce milieu, mais ça ne saurait tarder. Elles ont tout à y gagner.
    • [^] # Re: Vers du Libre embarqué qui s'assume

      Posté par  . Évalué à 6.

      > les audacieux (ou bien juste rationnels), qui ont bien compris
      > qu'une vraie collaboration avec une communauté de hackers ne
      > pouvait qu'être bénéfique.

      Là, en revanche, je ne suis pas tout à fait d'accord. Il faut bien comprendre que la Communauté est une cible très très restreinte. Même si on est friand de technologie, on ne pèse quasiment rien dans le marché. Je pense que l'intéret, pour une entreprise, de choisir la logique du logiciel libre n'apporte quasiment rien du coté publicitaire (la majorité de ses clients n'en ont strictement rien à faire), ni même des retours qu'elle va pouvoir tirer des hackers (hormis Linux en lui-même, ce qui n'est déjà par rien).


      Ca depend comment tu vois les choses, mais typiquement je penses que ca aide. Rien que pour avoir des idees plus facilement. Un petit groupe d'individu a toujours moins de potentiel d'innovation qu'un plus grand, partant de la, plus ta plateforme est ouverte plus tu as de chance de voir apparaitre de nouvelle utilite auquel tu n'avais pas pense.

      Le deuxieme argument contre cette vision, c'est que souvent lors de l'achat de matos un peu hype, comme un routeur, un lecteur DVD, c'est au geek de service a qui on demande conseil, et je sais pas pour toi, mais j'ai toujours tendance a recommande du matos tournant sous Linux... Meme si souvent je ne le dis pas ;)
      • [^] # Re: Vers du Libre embarqué qui s'assume

        Posté par  . Évalué à 2.

        Intéressant. Oui, je n'avais pas pensé à ça. La Communauté peut faire office de groupe de brainstorming, coté inovation, et d'évangélisation, coté marketing viral. Seulement, pour que ça fonctionne, il faut brosser les geeks dans le sens du poil, donc leur offrir un truc qu'ils peuvent bidouiller à vonlonter. Bien vu, ça se tient ! :)

        A ce propos, je me demande quel pourcentage de la population on (les geeks libres) doit représenter. Enfin plutôt, quel pourcentage de la clientèle potentielle pour ce genre d'appareil. 1% ? Je ne sais même pas comment on pourrait évaluer ça ... des idées ?
  • # Preums?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Ah ben si j'avais su, j'aurais posté un journal sur DFLP avant...
    http://strasslab.net/blog/index.php?2004/10/08/3-linux-dommage-que-(...)
  • # Busybox en 1.0

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    > C'est moi qui tripe, ou bien y'a effectivement un truc significatif qui se passe du côté de l'embarqué ?

    J'ai beaucoup apprécié l'humour d'Erik pour la sortie de la v1:

    > It is therefore with great satisfaction that I declare each and every device already shipping with BusyBox is now officially out of date.

    A noter qu'il n'a jamais été aussi simple de faire une mini-distro avec uClibc et Busybox. Le makefile contient maintenant une option menuconfig comme pour le kernel. Une demi-heure de compil, on rajoute un kernel, un initrd et quelques modules spécialisés, et hop on a une distrib opérationnelle de moins de 3 Mo!
    Bon je vous laisse, ma cafetière vient de Oopser...
  • # Un baladeur MP3 intégrant une distribution Linux: une idée "made in Fran

    Posté par  . Évalué à 1.

    http://fr.news.yahoo.com/041027/7/447mi.html(...)

    - Distribution Shinux de 90Mo intégrée
    - bootable en USB, et CD de boot pour les cartes mères qui bootent pas sur USB

    La distribution Shinux est quant à elle téléchargeable gratuitement sur le site de Shinco. Ce système d'exploitation n'est pas disponible en licence GPL, mais dans une «licence maison» de l'entreprise. Cette dernière ne permet pas «à des concurrents du même secteur d'exploiter commercialement le package», indique Shinco France.


    La filiale française s’apprête déjà à sortir, jeudi 28 octobre, une nouvelle version de son OS. Elle intégrera OpenOffice, la suite bureautique dérivée du code de Star Office de Sun Microsystems. Cette distribution permettra désormais de réaliser toutes les tâches classiques. Elle inclura également des programmes pour la navigation sur internet, la messagerie, la lecture de contenus multimédia (DVD, musique, etc.) ou la gravure de CD.


    Une clé USB à tout faire, ils auraient du vendre ca à l'éducation nationale au lieu de PC portables :) (enfin, ils auraient du proposer les 2 plutot)
  • # Et la freebox?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Dans tous les produits cités, je pense que la freebox est l'outil le plus répandu. C'est d'ailleurs le seul que je connaisse (et je m'en excuse...).

    Alors, quand est-il de la freebox? Dinosaures de l'aire propriétaire? Timides? Audacieux?

    Pour moi, free est une compagnie audacieuse, toujours à la pointe. J'avais d'ailleurs lu que leur freebox était sous linux. Malheureusement, je crois que, mis à part qu'ils affichent qu'ils utilisent et soutiennent linux (free préfère les pingouins!), je n'ai trouver nul part les sources ou autres documentations de leur OS embarqué. Peut être ai-je loupé une page de leur site?!?

    C'est dommage, j'aurais bien aimé connaître l'uptime de ma freebox ;-)

    Julien
    • [^] # Re: Et la freebox?

      Posté par  . Évalué à 2.

      D'ailleur est on sure que c'est reellement linux qui tourne dessus ?
      • [^] # Re: Et la freebox?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je n'arrivais pas à retrouver où je l'avais lu, mais mon ami google m'a donné ceci (page non officielle):

        http://free.box.free.fr/(...)

        Où il est dit (je cite): "Il s'agit d'un équipement conçu par l'opérateur et animé par un processeur de communication intégré RC32355 (32 bits) fonctionnant sous Linux. "

        Mais il me semble l'avoir lu sur quelquechose d'officiel... Je ne retrouve plus.

        Julien
    • [^] # Re: Et la freebox?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Perso je mettrais la Free chez les dinos, en ça qu'ils utilisent Linux dans leur Freebox purement parceque c'est la solution qui s'imposait techniquement, mais que l'aspect libre de la chose n'est pas exploité du tout, bien au contraire. En fait, Free reste propriétaire de ses Freebox, et considère donc qu'il n'a pas à redistribuer de code source, puisque le firmware des Freebox n'est pas vraiment distribué aux clients. Je pense que ça tient debout légalement, mais c'est dommage, j'imagine que si la Freebox avais été un device librement bidouillable, on aurait vite vues de nombreuses amélioration utiles ou futiles se développer, bref ça aurait été un terrain de jeu sympa.

      Maintenant, je sais pas, peut-être qu'ils auraient des chose à craindre en ouvrant aux hackers leur modem. Ou bien peut être que c'est juste la perspective du retour en SAV de Freebox flashées de travers qui les emmerdait... qui sait ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.