Journal Vers une réduction des effectifs chez Canonical ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
12
14
avr.
2017

Comme je le présentais, un gros changement se prépare chez Canonical.
Je ne pensais pas que ça allait aussi mal car ceci se soldera sûrement par un plan social… 😮

Jane Silber, PDG de la société depuis 7 ans annonce son départ dans quelques mois.

La décision du fondateur montrait qu'il était entrain de reprendre officiellement l'avant post.

Pensez-vous que ceci à un rapport avec le rapprochement avec le géant américain où ceci correspond à la réaction du fondateur pour sauver son entreprise ?

  • # Audit externe et nouveaux investisseurs

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    D'après un article de The Register (en français chez Next INpact), de potentiels futurs investisseurs auraient demandé un audit externe, qui en est arrivé à la conclusion qu'un desktop libre ça rapportait que dalle et qu'il valait mieux se recentrer sur ce qui rapporte, à savoir les trucs à la mode comme le cloud et l'Internet des objets. Au final, il y aurait déjà 80 licenciements de sûrs, et peut-être d'autres à venir.

    Ce n'est qu'un avis personnel, mais je ne pense pas que Canonical soit en difficulté (n'étant pas côté en bourse, il me semble qu'ils n'ont jamais publié le moindre rapport financier). Par contre, ils devaient effectivement perdre de l'argent sur l'activité poste de travail, et préfèrent donc grandement réduire la voilure. De ce que j'ai compris, il n'y aura plus qu'une équipe minimum. Il n'y que les départements conseil et support qui n'ont pas l'air d'avoir été touchés.

    • [^] # Re: Audit externe et nouveaux investisseurs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      On verra bien. J'ai pu faire mumuse avec Unity 8, et je me suis dit : 3 ans et demi pour ça ? Il ne faut pas s'étonner que sa version finale était constamment repoussée.

      Un libriste qui en a sa claque des puristes.

    • [^] # Re: Audit externe et nouveaux investisseurs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Dans le marché du cloud sous Linux, il y a déjà deux gros acteurs : Red Hat et SUSE. Il faudra voir, mais mon avis personnel est que Canonical ne saura pas faire le poids face à ces gros concurrents, en tout cas pas sur le long terme. Mais bon, je peux me tromper.

      Pour l'IoT tout peut encore être joué, je dirais.

      J'avais discuté un peu il y a quelques années avec un employé Canonical, il avait dit que si Ubuntu phone ne fonctionnait pas, ce serait fini pour Canonical. Le changement de focus vers le cloud et l'IoT n'est peut-être qu'une mesure pour retarder la faillite de Canonical, mais en réalité ils n'ont peut-être pas beaucoup d'espoir que ça marche.

      Seul le temps nous dira ce qu'il en est… Peut-être que dans 10 ans Canonical n'existera plus. C'est en tout cas une des possibilités.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.