Journal Député liberticide

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
7
fév.
2004
Si vous voulez savoir qui est le "député liberticide" du mois (de l'année ?), vous pouvez aller matter le résultat d'une telle recherche sur google

http://www.google.fr/search?q=d%C3%A9put%C3%A9+liberticide&ie=U(...)

Pour désarmocer les trolls, merci de lire les raisons de ce google bombing, avant de critiquer l'initiative sans savoir (par contre vous pouvez toujours la critiquer en sachant :) : http://www.standblog.com/blog/2004/01/15/93113281-TechnologieEtLibe(...)
  • # Re: Député liberticide

    Posté par  . Évalué à 3.

    Excellente initiative, à mon avis.

    Certes le moyen utilisé est bas, mais c'est certainement la seule méthode pour faire comprendre à certains politiciens (qui n'ont aucune idée de la technique et qui prétende que le filtrage de contenu est simple à introduire) que la technique a ses limites ou alors qu'elle implique un coût excessif.
  • # Re: Député liberticide

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Tu sais que tu viens de participer de manière bien plus forte à ce google-bombing ? La nouvelles pages DLFP étant classées bien plus haut par défaut que le standblog et le glazblog...
    • [^] # Re: Député liberticide

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Sauf qu'il vient de participer d'une mauvaise facon, i.e. dlfp risque d'etre classé plus haut que la page visée parceque il en parle, y compris dans des titres (celui de son journal et des commentaires), mais sans faire de lien autre part...
  • # Re: Député liberticide

    Posté par  . Évalué à 1.

    aucune lecture, aucune raison ne peut justifier un tel acte de terrorisme, même virtuel.


    pour la petite histoire, le logo Google d'il y a quelques jours "spécial Julia" a foutu par terre le site d'une université qui hébergeait les images qui apparaissaient en tête du classement. Merci Google, même si c'est un accident.


    citer un site sur une nouvelle de Slashdot (ou même parfois sur DLFP) le fout souvent aussi par terre. puisque le phénomène est désormais bien connu, ça implique une bonne dose de bétise crasse de la part des posteurs qui ne prennent pas de précaution.


    récemment, des millions de moules ont cliqué sur un ours pour faire voler un pingouin le plus loin possible, et se sont empressés de faire connaitre l'URL de l'appliquette Flash en question à leurs petits camarades. au fur et à mesure que le lancer de pingouin devenait populaire, les premières URLs ne marchaient plus : surchargées. le site était par terre, ou le fichier pingu.swf retiré pour mettre fin à l'engorgement du réseau provoqué par ces hordes de moules.


    enfin, sur le principe même du "avant de gueuler, allez lire les raisons (...)", ce n'est tout simplement pas acceptable. ça veut dire "avant de condamner les attentats terroristes (du groupe machin truc), renseignez-vous sur leurs revendications et leur combat". les familles des victimes civiles innocents aprécieront, les survivants blessés et traumatisés à vie également, ils seront ravis d'avoir de la lecture avant d'avoir le droit de se plaindre.


    (j'en ai semé combien, là ?)
    • [^] # Re: Député liberticide

      Posté par  . Évalué à 0.

      Allons, allons, il n'y a pas mort d'homme. Et combien même si le député liberticide était mort, en était-il encore un homme (comprendre humain) ou s'était-il simplement transformé en outil politique utilisé par les maisons de disques, ayant perdu ses qualités humaines (protection des intérêts de ses semblables, ...)
    • [^] # Re: Député liberticide

      Posté par  . Évalué à 1.

      (j'en ai semé combien, là ?)
      Moi, tu m'as semé.

      Quelqu'un affirme qu'il existe des outils efficaces pour faire la différence entre des contenus licites ou non, et il prend en exemple google. La question est : peut-on lui prouver qu'il a tord en lui jouant un mauvais tour, en manipulant l'outil efficace pour associer deux mots désagréables à son site/son image.

      Toi tu es parti sur la piste : on est en train de submerger son site de requêtes. Mais pas du tout ; comme beaucoup j'ai regardé le classement dans google et je me suis arrêté là.

      Quant à l'habitude très à la mode de l'autre côté de l'atlantique de tout ramener au terrorisme... Mmmh

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.