Forum Linux.général Installation de Linux dans une école.

Posté par . Licence CC by-sa
4
27
avr.
2015

Bonjour,

Ma femme étant enseignante, j'ai pu rencontrer une de ses amies, directrice d'une école (différente de celle dans laquelle officie ma compagne). J'ai pu constater l'ampleur des dégâts de leur salle informatique. 34 ordinateurs tournant sous Windows XP, pas ou peu mis à jour, et allumés constamment. (La nuit, pendant les vacances, etc…c'est une histoire de "mise à jour" ou je ne sais pas quoi, l'administrateur système a changé plusieurs fois, c'est un délégué de la mairie qui ne semble pas y connaître grand-chose, à dire vrai, la tâche lui est tombée dessus "comme ça").

Évoquant Linux à la directrice, je lui ai proposé de m'intéresser à une installation d'une distribution sur les 34 systèmes ainsi que la création d'une "petite formation" de base.

Bon, je ne suis qu'un utilisateur lambda de quelques systèmes Debian, et ce n'est pas du tout de mon ressort présentement. Je ferai ceci pendant les grandes vacances, si jamais le projet se concrétise. J'ai donc plusieurs questions à vous poser :

– Que mettre en place ? Je ne parle pas vraiment de l'interface et des logiciels, mais de quelle façon procéder pour que la maintenance soit la plus transparente et aisée possible ?
– Que facturer ? Quel montant ? 
– Est-ce un projet viable pour un utilisateur comme moi ? C'est-à-dire un peu versé, un peu polyvalent, mais spécialisé en rien du tout ? 

Je vous remercie pour vos avis et conseils ! :)

  • # admin sys, c'est un métier

    Posté par . Évalué à 10.

    Bon, je ne suis qu'un utilisateur lambda de quelques systèmes Debian, et ce n'est pas du tout de mon ressort présentement. Je ferai ceci pendant les grandes vacances

    Je pense que l'administration système est un métier, et que faire reposer ça sur « quelqu'un qui le fait le week end parce qu'il est gentil » n'est pas très responsable pour une école, voir complètement à côté de la plaque dans le contexte de sécurité tendu actuel, mais ça n'est que mon avis.

    – Que mettre en place ? --> que des trucs standards, comme ça un linuxien ne sera pas perdu. Perso au boulot sur les postes clients j'opte pour Debian stable + mise à jour automatique de sécurité. Tout ce qui est en dehors des paquets est à la charge de l'utilisateur, ou bien je le package en interne. ça me fait une grosse migration tous les deux ans, une grande stabilité entre les deux ans. Pour 34 postes, c'est assez pertinent je pense.

    Après une migration sous Linux impose de s'assurer que le workflow des utilisateurs est compatible linux (pas de photoshop, MS Office, contraintes avec le rectorat, matériel non reconnu, etc. ?), et impose également de former les utilisateurs (donc enseignants et élèves…). C'est probablement la partie la plus critique pour que le projet réussisse, mais également la plus chronophage.

    • [^] # Re: admin sys, c'est un métier

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pense que l'administration système est un métier, et que faire reposer ça sur « quelqu'un qui le fait le week end parce qu'il est gentil » n'est pas très responsable pour une école, voir complètement à côté de la plaque dans le contexte de sécurité tendu actuel, mais ça n'est que mon avis.

      – Je le pense aussi. Seulement, entre une facture qui risque très vite de grimper pour un administrateur système et finalement, le peu d'administrateurs systèmes compétents qui sont choisis, j'estime ne pas être un trop mauvais choix. Ton avis compte, je le comprends très bien. Après, je sais faire quelques petits trucs, je ne suis pas un super-noob non plus. Mais bien sûr, je suis loin de toute spécialisation.

      – J'ai oublié de le préciser, mais j'ai déjà une Debian faite pour l'éducation. Je l'ai faite pour les quelques PC qui traînaient dans la classe (élémentaire) de ma compagne. Libreoffice, gcompris pour les plus jeunes, krita, tuxpaint, des logiciels de géographie, de frappe au clavier, etc. Ma femme est en très contente et puisque ça ne tient qu'à elle, elle a gentiment envoyer paître les rares incompatibilités survenues…
      Pour le matériel non-reconnu, à part une imprimante que je peux laisser sous un Windows, c'est presque tout bon. Rien de spécial à signaler.

      Cependant, ce n'est pas vraiment la technique qui m'embête.
      Premièrement, c'est l'éthique : des personnes ont fait de cela leur métier, il serait peut-être bienvenu de trouver quelqu'un à qui je ne vole pas un travail ? 
      Deuxièmement, qui va gérer ça à l'avenir ? À coup sûr, je ne pourrai pas. (Peut-être un an) Une formation, certes, mais je ne vois pas de quoi ils auraient besoin au regard de leur utilisation. La directrice semblait convaincue par le système présenté et, comme l'école est "difficile", il y a beaucoup de "jeunes profs". Bon, c'est un peu grossier de dire ça, mais en général, ils se font plus vite à certains changements. C'est un peu un argument en bois, mais je ne pense pas qu'ils seront vraiment perdus en utilisant une Debian simple (au regard de leur utilisation, bien sûr).
      À dire vrai, ils en feront plus sur une Debian que sur leurs XP poussiéreux, lents et franchement mal entretenus.

      • [^] # Re: admin sys, c'est un métier

        Posté par . Évalué à 3.

        Deuxièmement, qui va gérer ça à l'avenir ?

        Dans ton projet c'est ce qui me fait peur : d'ici quelques années, si tu ne t'en occupent pas, j'ai peur que ça soit dans la même situation qu'avec XP: les profs ne sauront pas comment administrer le truc, même s'ils seront se débrouiller dessus, et donc aucune administration pendant quelques années… aïe.

        Après peut-être que ça vaudrait le coup de faire remonter le problème, par exemple à la mairie, au rectorat, ou carrément à l'ANSSI si c'est une école publique ?

  • # animateur informatique

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Il y a normalement un animateur informatique de secteur dédié aux écoles (publiques du moins). Si l'école est publique, il y en a un qui est censé coordonner la politique à ce niveau. Sauf que ceux-ci autrefois étaient au nombre de 10 par département et il seraient 2 parfois maintenant. Il y en a-t-il encore?

    • [^] # Re: animateur informatique

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce coup-ci, la mairie a fait jeu solitaire, je crois. Je n'en connais pas les rouages, mais beaucoup d'écoles tournent avec des nouveaux PC sous Windows 8. Cette école est une des rares qui semble avoir été abandonnée par le budget informatique depuis plusieurs années, dans le coin en tout cas ! Ce que je sais, c'est que personne ne s'occupe de ces PC. Ils fonctionnent ainsi depuis plusieurs années, et en cas de problème, il est demandé "au copain ou à la copine de jeter un œil". La directrice n'a presque aucun mot à dire là-dedans, dès que ça touche au budget.

      Quelque part, je n'ai pas vraiment envie de me mêler de ça. Je propose simplement à la mairie de faire 3000 euros d'économies par an (à la louche) sur leur facture d'électricité et avec du logiciel sécurisé pour les élèves. (Enfin, c'est mon but, la réalité, on verra…)

      Je vais voir s'il y a quelqu'un à joindre.

  • # Petit projet et grands problèmes

    Posté par . Évalué à 2.

    Si tu factures (pas de bénévolat donc) tu t'engages à fournir un service avec une certaine qualité. Tu seras donc redevables de résultats … à mon avis, commencer un projet comme ça n'est pas le problème mais la maintenance sur le long terme … le fait que les utilisateurs n'y connaissent rien du tout et qu'ils vont sûrement faire n'importe quoi …

    Bref, je ne veux pas de décourager mais il faut juste bien penser ton projet.

    Si je devais le faire : je prendrais la distrib' que je connais le mieux pour me simplifier la vie. (Pour moi c'est archlinux). Archlinux, c'est un avantage certains : très "vanilla" pas de modifications et une mise à jour en rolling release donc pas de réinsallation à prévoir (jamais).

    Après, il faut monter un projet :
    - quelle DE ? (KDE / Gnome …)
    - quelle connectivité (ethernet only, wifi ? interactivité avec tablette ? projecteur ? )
    - gestion des comptes / utilisateur (identification ?) ?
    - gestion de la politique de màj (un cron job tous les soirs / tous les vendredis soirs ? …)
    - quelles applis ? (Gcompris, libreoffice, lecture multimédia ?)
    - accès internet (filtré / pas filtré …)
    - multimédia (vlc / audio ? codecs ?)
    - …

    et toi quelle disponibilité ? si il y a un problème, tu te vois dépanner en soirée ? Sinon, les gamins, pas de pc jusqu'aux vacances suivantes ?

    34 PCs c'est peu mais c'est déjà beaucoup. Si tu ne sais pas trop scripter / utiliser le ssh, imagine qu'il te faut faire 34x la même manip' … même si ça ne prend "que" 5min ça fait déjà 3h …

    après pour répondre plus précisément, il faut aussi connaître l'infra présente (sauvegarde ? quel réseau physique ? …)

    Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

    • [^] # Re: Petit projet et grands problèmes

      Posté par . Évalué à 1.

      Il n'y aura pas de "maintenance" sur le long-terme. Je me vois mal facturer ou gérer 34 PC, parce que des gamins doivent utiliser Libreoffice ou gcompris. :)
      C'est surtout que l'on déménage très souvent, et qu'une année de plus sera probablement le maximum de temps que je pourrai offrir à cette école.

      La distribution que j'utilise est une Debian stable configurée pour "tout faire".

      Je sais scripter et utiliser ssh, ça va ça. :)
      Cette école souffre de très peu de soutien informatique. Du coup, quand il y a un problème (lenteur des PC, pop-ups à tout va, logiciels qui ne se lancent pas…), ils attendent que quelqu'un (dont moi) fasse acte de bénévolat. Entre avoir des problèmes et personne pour les résoudre et ne pas avoir de problèmes et personne pour les résoudre…la deuxième option me semble mieux. Qui plus est, je pourrai toujours trouver quelqu'un qui saura gérer ce petit parc informatique. Enfin, ça s'essaie.

      après pour répondre plus précisément, il faut aussi connaître l'infra présente (sauvegarde ? quel réseau physique ? …)

      Je ne pense pas qu'il y ait VRAIMENT besoin de sauvegarde. Au pire, une copie hebdomadaire, scriptée, des fichiers des élèves, qui devraient se résumer à 60 fichiers ODT et 30 photos de la sortie de classe.
      Je sais que les PC sont connectés en Ethernet, mais à dire vrai, mon œil n'a pas été plus loin dans la réflexion. Touché. :/

      Merci pour ta réflexion, c'est avant-tout, tu l'auras compris, un tâtonnement de ma part. Je ne voudrais pas créer trop de problèmes, mais au contraire, permettre une utilisation libre, responsable, plus économique et écologique pour cette école.

      Quant à me faire payer, ce n'est pas obligatoire, juste étrangement nécessaire à une bonne relation "professionnelle", j'ai l'impression.

  • # autre idée

    Posté par . Évalué à 3.

    pour la facturation il faudra un appel d'offre non ?
    Si tu as du temps pour le démarrage du projet, et si tu sais lire les pages de man, ca devrait le faire :).

    à la louche tu devrais en avoir pour les 200h seul.

    • [^] # Re: autre idée

      Posté par . Évalué à 1.

      Pas trop mon truc, les appels d'offre. Je l'avoue. Je comptais à un règlement légal, mais très à l'amiable. Je songeais à 1000 euros, pour officialiser la chose, simplement…

      • [^] # Re: autre idée

        Posté par . Évalué à 2.

        oui pas mal, un minimum de transaction financières, mais pour les sommes supérieur a 500 -> c'est compliqué.

        Le mieux c'est de leur en parler, sincèrement je vois plutôt un genre de cdd ou emploi aidé, voir truc genre assistant periscolaire , mais tu sera un peu plus couvert et tu auras des sous tous les mois pendant une durée limité. Voir avec eux les conditions de présence.

        comme tu comptais faire du bénévolat :D ca ne devrais pas trop te déranger. Et si tu te débrouille bien avec les mille et une subvention de l'ensemble de la sphères public, tu peux peut etre avoir plein de sous.

        • [^] # Re: autre idée

          Posté par . Évalué à 1.

          J'imagine qu'ils seront effectivement plus versés que moi dans les "réglages bureaucratiques". En tout cas, mon idée n'est pas l'argent, je pars d'un sentiment assez idéaliste, pour le coup. Peut-être à tort ? :/

  • # Fuis.

    Posté par . Évalué à 9.

    • Le matériel informatique est de la responsabilité financière et technique de la municipalité (ou communauté de communes, ou parfois un syndicat mixte). L'école peut initier quelque chose, participer au frais, mais sur autres ressources, puisque l'école touche ses sous de fonctionnement et d'investissement de la maunicipalité…
    • Le ministère participe parfois, mais sous la forme de projets spécifiques et exceptionnels (valise avec des portables, tableaux machins-trucs-numériques) et qui sont toujours initiés par lui-même.
    • L'"animateur" est un conseiller pédagogique TICE de la circonscription. Selon les circos, il est hyper actif, ou pas. Dans tous les cas, il n'a pas de budget d'équipement ou de formation, il peut tout juste avoir un budget pédagogique, mais tout pitit pitit (vraiment tout pitit).
    • Le workflow, on s'en fout. Admettons que tu le fasses : n'importe quoi de standard avec les trucs "édu" (gcompris, le terrier etc), tuxpaint, libreoffice + quelques trucs un peu ludiques irait parfaitement. Mais il est possible qu'on s'attende à ce qu'il soit possible d'installer n'importe quoi sur ces "nouveaux ordis". Ha bah a march'pa (le logiciel windows standard), j'ai mis le cd mais ça se lance pas. Tu l'auras peut-être répété 2500 fois, hein. Pas grave. L'école et la municipalité découvriront à ce moment que "c'est pas compatible".
    • Ni l'école ni la municipalité ne le savent, mais en fait, la communauté de communes a un adjoint et/ou un tech qui s'occupe de l'informatique. Il est passé dans toutes les écoles l'année dernière, a monté son dossier, et l'année prochaine, les écoles (dont la tienne) sont mises à jour. Les 34 ordis seront bennés. Personne ne le sait à part l'adjoint et le président de la communauté. Les maires le savent, mais ont "rangé" l'info. Tu vas mettre 6 mois à monter ton truc avant de le découvrir.

    • Pour la partie technique, 34, c'est à la fois énorme et pas grand-chose. Mais visiblement, c'est le premier qualificatif qui s'applique. Si tu étais un parent d'élève, prêt à "perdre" 2 week-ends pour l'école, je comprendrais. Conseil d'école 2 mois avant, tu as expliqué le principe, les parents soutiennent, 2 participent, 2 mois plus tard, image préparée, un ou deux wrt54gl ocazou, avez récupéré 10 disques (ide) de plus ocazou, 10 souris, claviers, câbles de spare en bataille, un catalyst gratté au taf il y a 5 ans, atelier démontage et zou, 3 quiches lorraine plus tard, c'est réglé et tout le monde est content.
      Ce n'est pas le cas.
      Donc soit tu es un intégrateur identifié auprès de la collectivité locale concernée, et tu sais comment ça marche, soit tu laisses tomber.

    Ça peut se passer autrement, hein, mais en gros, ce sera le cas de figure à 90%.

    (pour le coup de l'appel d'offre évoqué au-dessus, il faudrait dépasser les 15000HT…)

    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

    • [^] # Re: Fuis.

      Posté par . Évalué à 1.

      Bon, je m'étais penché sur la technique, l'éthique, l'économie et la volonté, mais pas sur la bureaucratie…!

      Comme je le disais plus haut, je l'ai déjà fait, dans plusieurs classes (à chaque fois, celle de ma femme ! ). Mais voilà, c'était restreint, cantonné à quelques utilisations pour des enfants en élémentaire ou en maternelle…

      Finalement, mon seul choix serait de composer avec la municipalité, si j'ai bien compris ? L'animateur ne peut avoir qu'une importance relative, le ministère, je n'en parle pas, il ne reste donc qu'en gros, la mairie, voire le maire ? Je comptais de toute façon leur exposer mon projet d'installation, fonctionnement, formation…mais bon, cela risque d'être assez long.

      Pour les ordis qui risquent d'être bennés, tu me fais peur. Ils tournent tous correctement, ils ne demandent qu'une installation propre d'un système correct (Windows allégé ou un Linux).

      Sinon, comme ton avis semble être contre cette initiative, que proposes-tu pour cette situation ? Je comptais offrir (quasiment) gaiement un peu de libre et de bonne volonté, et, en plus des économies, le facteur écologique et pédagogique étaient également de la partie. Si j'abandonne, je laisse 34 PC non-sécurisés tourner H24 et proposer des services branlants à toute une école. Du coup, tant pis pour mon idée de base, à ce stade, mais que dois-je faire ?

      • [^] # Re: Fuis.

        Posté par . Évalué à 3.

        que dois-je faire ?

        Voir la directrice, élaborer ton truc en termes simples, comme tu viens de le faire : 34 PC qui consomment, pas vraiment dédiés à l'enfance (pop-up merdiques), faire que cette proposition soit ajoutée au prochain conseil d'école, t'y faire inviter, proposer ton machin. Et voir comment ça réagit. (il y a un représentant de la municipalité en conseil d'école). Si ça réagit positif, tout est possible. Si tout de suite il y a le moindre barrage, laisse tomber.

        Franchement, comme tu n'es plus là l'année d'après, pourquoi claquer même 1000 euros, alors que de toute façon, il faudra tout changer dans 'X' années ? Ok, il y a tes arguments, qui ne sont pas débiles. À toi de les faire valoir.

        La facturation sera toujours un problème : il te faut un statut. La mairie pourrait acheter un matériel quelconque pour leur comité des fêtes (associatif), qui te reviendrait par la suite. Mais c'est barely legal : )

        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

        • [^] # Re: Fuis.

          Posté par . Évalué à 1.

          Parfait, je m'attendais à pire ! :)
          Pour le statut, je verrai avec eux. Finalement, ce n'est que de la compta' de ce côté-là, ou presque. Merci beaucoup. ;)

      • [^] # Re: Fuis.

        Posté par . Évalué à 5.

        J'arrive après la bataille mais effectivement ma conjointe étant EATICE (conseillère pédagogique dans les technologies de l'information et de la communication pour les écoles) je confirme les points soulevés par Sidonie_Tardieu.

        Pour résumé, et comme pour le développement logiciel, avant de tout construire en partant de zéro il faut faire des recherches. Tu le fais en écrivant dans les forums de linuxfr, mais tu aurais plus de résultat en cherchant localement :
        - Contacte la mairie et demande d'avoir le responsable du système d'information (tu auras au moins un élu et/ou salarié préposé à ce thème même s'il ne fait que boite au lettre pour une entreprise externe). Tu peux aussi demander d'avoir le responsable aux affaires scolaires. La plupart des mairies sont plutôt preneuses d'initiatives pour "numériser" leurs écoles : c'est dans l'air du temps, il y a des budgets spécifiques niveau département/région/EN pour ça et surtout ça permet de faire une bonne com' auprès de ses électeurs contribuables (ça donne une meilleure image que la construction d'un nouveau rond-point)
        - Via la directrice de l'école, contacte l'EATICE de la circonscription (IEN). Normalement c'est cette personne qui sera la plus à même de t'aider. Déjà elle pourra te dire ce qui est fait dans les autres écoles de ta circo … il y a des chances que dans le tas certaines soient déjà passées sous linux. Si c'est le cas il suffit alors de contacter cette école qui te donnera le contact de la personne qui a mis ça en place (sûrement quelqu'un de la mairie). Si ce n'est pas le cas contacte les EATICES des circos alentours (comme le dit Sidonie, il y en a des plus actif que d'autres)

        Par exemple à Lannion, la mairie à pour moi fait un super boulot (http://www.nainposteur.org/blog/lannion-passe-certaines-ecoles-sous-linux/) :
        - Tous les PC sont sous Linux … ils bootent sur des images réseaux comme ça à chaque redémarrage tout est remis d'équerre. Ces images sont bien sûr mises à jour pour corriger les problèmes de sécurités et ajouter des nouveaux soft. Inconvénient : le temps de boot. Il faut donc penser à allumer les PC un peu en avance.
        - Mise en place de classe mobile : une armoire sur roulette avec 10 thinkpad (robustesse au top) avec une rallonge électrique pour les charger tout ensemble (il y a un bac de souris en plus). Il suffit de balader l'armoire dans les classes, puis que chaque élève (ou groupe d'élèves) prenne un PC (en débranchant juste l'alim), le démarre et hop c'est parti.
        - Chaque élève à son compte perso. Cela charge sont environnement (home dir) depuis l'ENT (espace numérique de travail) hébergé à la mairie. Cela permet par exemple à un élève de récupérer sont travail à la médiathèque de la ville (ou à la maison).

        Attention aussi à tout ce qui est contraintes légales. Il faut t'assurer que les connexions sur Internet soient identifiables, mais aussi que tu garantisses la sécurité des données personnelles (et souvent le "filtrage" des sites accessibles depuis l'école).

        • [^] # Re: Fuis.

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne sais pas ce que tu utilises pour faire tourner tes PC via des images réseaux mais avec LTSP le boot prend environ 45s sur mes PC vieux de 5-6 ans.

        • [^] # Re: Fuis.

          Posté par . Évalué à 1.

          Merci pour ton avis. Je te rassure, mes recherches iront dans plusieurs sens. Je préfère avoir de la matière pour répondre à tous, mais le chemin de la connaissance et de l'expérience est toujours quelque peu sinueux. :)

          En tout cas, ton avis, pragmatique, m'aiguille bien sur la marche à suivre. Merci.

    • [^] # Re: Fuis.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Pour en rajouter une couche, je dirais que les enfants sont des utilisateurs très conservateurs et dont l'approche de l'informatique est généralement dans un cadre ludique, je ne suis pas certain qu'ils comprennent l'intérêt d'un système libre et cherchent à se l'approprier.
      Donc tu devras à la foi expliquer pourquoi MS Office ne marche pas, mais en plus on viendra t'expliquer qu'en conséquence ton système est nase.
      Si tu as l'âme d'un prêcheur, pourquoi pas. Je sais ce n'est pas une attitude positive mais je ne pense pas que l'on puisse proposer un système qui n'est pas demandé par les utilisateurs avec quelques chances de succès.

      • [^] # Re: Fuis.

        Posté par . Évalué à 3.

        Les quelques classes que j'ai confrontées à un système GNU/Linux en avaient effectivement rien à faire du libre. En revanche, ils appréciaient les jeux ludiques (klavaro, gcompris…) et pour les autres, ils écoutaient la maîtresse et s'en fichaient pas mal aussi !

        Petit plus : j'avais créé une liste d'alias assez rigolote, leur permettant de donner certains ordres à l'ordinateur via le terminal, comme par exemple, faire une copie d'écran, lui faire lire un fichier audio facilement, éteindre le PC d'un ami à distance, lancer un compte à rebours, un chronomètre, etc…Ça avait été assez apprécié, certains ont même demandé comment faire à la maison. :)

  • # fais attention à quoi tu t'engages

    Posté par . Évalué à 2.

    Si ta motivation est simplement de rendre service, fais bien attention, tu risques de te mettre le doigt dans un engrenage chronophage. En effet gérer 34 postes, même s'ils sont tous identiques, c'est un vrai travail d'administrateur système. Dans ce cas, je te conseillerai prudemment de laisser la mairie se débrouiller face à ses obligations.

    Si malgré tout tu veux te lancer, tu devrais commencer par passer un poste pilote sous Debian stable avec un environnement de bureau léger (Mate ou XFCE) pour voir comment l'ordinateur se comporte. En effet ces machines sont probablement très vieilles, avec une quantité de mémoire vive réduite.

    • [^] # Re: fais attention à quoi tu t'engages

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai une Debian Stable configurée avec XFCE, ça tombe bien pour ça.

      Mais pour le reste, l'administration système, ça ne pourra pas être mon dada, je déménage souvent et ne pourrai guère aider plus d'une année.
      Qui plus est, le faire "bénévolement" risquerait fort de me coûter ma femme. :)

  • # Un peu d'apprentissage avant de commencer

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/04/15 à 11:46.

    Automatisation d'installation et de configuration, voir des trucs comme puppet et consor (tu changes sur le serveur, les postes se mettent à jour automatiquement).

    Sous Ubuntu (Debian?), le unattended-upgrades + un cache local des dépôts pour que chaque poste n'aille pas rechercher sur le net (ou mieux, un boot réseau avec une image sur un serveur => 1 seule mise à jour).
    Si le réseau est assez rapide, des machines sans disque dur (sans risque de panne du disque). Voir Linux Terminal Server ou équivalent.

    Et… il faudrait avoir au moins un serveur vraiment fiable (backupé bien sûr, ondulé autant que possible) sur lequel tu puisses te reposer.

    – Est-ce un projet viable pour un utilisateur comme moi ? C'est-à-dire un peu versé, un peu polyvalent, mais spécialisé en rien du tout ?

    Va falloir apprendre… et comme déjà indiqué, c'est chronophage.

    Voir quand même avec les enseignants s'il n'y a pas un truc "absolument essentiel" qui ne tourne que sous les Windows XP installés…

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Un peu d'apprentissage avant de commencer

      Posté par . Évalué à 1.

      Ça, c'est déjà vu, il n'y a rien d'essentiel. (C'est une école élémentaire)

      Merci pour les conseils techniques. Que ce soit chronophage ne me dérange pas, en tout cas, tant que je suis en phase d'apprentissage. Je suis curieux d'apprendre, de toute façon, c'est également une motivation.

  • # LTSP

    Posté par . Évalué à 6.

    Bonjour,

    Comme cité juste au-dessus, je te conseille fortement LTSP.

    Actuellement je suis en train de refaire un réseau complet. J'ai donc 80 vieux PC tournant sous XP qui servent essentiellement à naviguer sur internet et faire du traitement de texte.

    Le serveur de virtualisation géré jusqu'à maintenant environ 6 VM pour le domaine, l'antivirus, WSUS….

    Maintenant il n'y a plus qu'une seule VM tournant sous Debian avec le package LTSP. Tu peux faire l'install en dur directement sur un PC si tu n'as pas de serveur pouvant accueillir de la virtualisation.
    Le serveur lancé consomme environ 170Mo de ram. Et chaque PC allumé rajoute moins de 5Mo de ram en consommation supplémentaire.

    J'ai créé une image lourde pour les clients. C'est-à-dire que ce sont les clients qui exécutent les programmes avec leurs propres ressources cpu et ram. Ainsi le serveur n'est quasiment pas chargé (d'où le pauvre petit 5Mo de ram par client).

    Grosso modo, maintenant que j'ai fait mon install serveur et client, et que je sais comment tout tourne, il me faudrait 2h environ pour tout remonter en partant de 0 (tout dépend du débit de ta connexion internet).

    Niveau maintenance, je n'ai plus qu'à maintenir le serveur et l'image client. Les PC client eux n'ont plus de disques durs, ce qui est le point faible des PC lorsqu'ils prennent de l'âge.

    Les PC sont hypers réactifs comparés à l'avant sous XP. Ce sont des PC datant de 5-6 ans environ.

    Pour les maj tu peux scripter tout ça pour que ce soit automatique. Les utilisateurs ne peuvent rien modifier sur l'image client, ils peuvent juste modifier leurs profils.

    Autant te dire que niveau utilisation, maintenance… c'est juste le pieds.

    Si tu as des questions n'hésite pas ;)

    • [^] # Re: LTSP

      Posté par . Évalué à 1.

      Ça m'intéresse grandement ! Encore plus pour un projet humanitaire dans lequel je risque d'être beaucoup plus confronté à des problèmes techniques que de "paperasserie".^

      C'est vraiment passionnant, merci beaucoup pour ton retour et pour m'avoir (comme d'autres) encouragé sur cette voie. :)

  • # Distributions GNU/Linux pour l'école

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,
    J'ai découvert récemment deux distributions qui regroupent beaucoup de logiciels pour une école :
    * ScolBuntu personnalisation de Xubuntu 14.04 ou Voyager 12.04 LTS et de l’interface utilisateur ENPT 2.0 de l’équipe de la société IMaugis.
    * PrimTux basée sur Debian Jessie avec plusieurs bureaux en fonction de l'âge des enfants comme ASRI Edu (l'iso sera disponible demain sur Sourceforge).
    Cordialement:)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.