Forum Linux.général Système de fichier optimal pour clé USB.

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
4
24
sept.
2015

Tout est dans la question.

Comment formateriez-vous une clé USB sous Linux, au mieux ? Sa fonction est celle de support de sauvegarde. Jusqu'à maintenant, j'utilisais une unique partition gpt (maximale) plus le SF ext3, sans trop approfondir le sujet. Mais est-ce optimal ? Des spécificités pour la mémoire de type flash ?

La compatibilité avec le monde Mac/Windows est sans importance (et avec FreeBSD pas de problème), donc je virais la FAT.

Des suggestions ? Merci.

  • # Suggestion : ne pas le faire

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 24/09/15 à 12:36.

    Sa fonction est celle de support de sauvegarde

    Vu le nombre de clef usb que j'ai vu s’arrêter de fonctionner du jour au lendemain je ne qualifierais pas un clef usb de support de sauvegarde.

    Si ta clef reste sous linux tous le temps, ext3 ou ext4 est parfait.

    • [^] # Re: Suggestion : ne pas le faire

      Posté par . Évalué à 2.

      Je suis bien conscient des limitations/risques de la mémoire flash par rapport à un DD, ces derniers que j'ai toujours vu faiblir progressivement, dans les faits. Il s'agit en fait de 5 clés que je fais tourner (des Kingston 8Go garanties 5 ans) et à la moindre suspicion de faiblesse, je les "déclasserai" (plus que pour des transferts, plus de sauvegardes). Franchement, c'est de la clé à maintenant 6 €, difficile de faire moins cher ! Et ma rotation du jeu est rapide.

      Je m'interrogeais sur l'intérêt de la journalisation dans ce cas précis, notamment. Et de la taille des blocs. Pourquoi conserver une mini partition au début sur une clé qui ne sera jamais bootable (elle est fournie comme ça).

      Mais OK, si c'est aussi simple, pourquoi me compliquer la vie ? Je vais rester comme avant. Merci.

  • # ext4 et aufs

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 24/09/15 à 13:56.

    Bonjour,
    Ca ne te concerne peut-être pas, mais pour LinuxConsole/Dibab, on utilise ext4 et aufs pour la raison suivante : pour fusionner les points de montage (plusieurs lien ln vers le même répertoire) http://www.linuxconsole.org/fr/
    Et les liens symboliques ne fonctionnent pas en FAT.

  • # Ext2

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 24/09/15 à 14:27.

    Je pense que la journalisation n'a aucun intérêt pour de la conservation de données (tu n'es jamais censé avoir de modifications en attente sur ces fichiers outre la copie initiale). J'emploie comme toi une clé (en ext2, donc) pour faire mes sauvegardes hebdomaires, ajoutant les nouvelles à la suite des anciennes, qui sont supprimées quand il n'y a plus de place. Ça fait maintenant huit ans et je suis toujours sur même clé, à la base de seconde main.

    • [^] # Re: Ext2

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est à ça que je pensais entre autre. En revanche utiliser une seule clé me paraît très imprudent. Encore une fois, vu le coût dérisoire autant les multiplier. À moins bien sûr d'avoir de gros volume à sauvegarder (film, etc), là le disque externe redevient plus compétitif.

      • [^] # Re: Ext2

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        oui, 3 clefs en raid5 ça me semble une bonne idée !

        • [^] # Re: Ext2

          Posté par . Évalué à 1.

          Du raid ? C'est pas un peu "overkill" comme solution ? J'utilise rsync avec un script, au passage. Aussi simple qu'efficace.

          • [^] # Re: Ext2

            Posté par . Évalué à 2.

            Alors c'est un peu différent de ce que je présente, où chaque sauvegarde que je fais est une archive compressée. C'est ce qui me permet de limiter le nombre d'écritures par bloc sur le support (on ne réutilise un bloc que lorsqu'il n'y a plus assez de place sur les derniers restant).

      • [^] # Re: Ext2

        Posté par . Évalué à 2.

        Il faudrait que le HDD de mon ordi et ma clé lâchent en même temps sans prévenir (sans erreurs I/O intempestives au préalable). Ce n'est certes pas impossible mais tout de même assez peu probable. Et puis de toute façon, pour parer à ça la rotation de support n'apporterait rien : il faudrait que chaque backup soit reproduit sur deux clés, de marques ou au moins de séries différentes.

  • # Ext4 sans journal

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ext3 sans journal, ça s'appelle Ext2 puisqu'Ext3 est par définition Ext2 auquel a été ajoutée une journalisation. Mais pas de raison de se limiter à ça : tu peux utiliser Ext4 sans journal, et ça n'est pas Ext2, ça reste de l'Ext4. :-)

    Sans journal, parce que sur une clef USB, mieux vaut limiter les écritures.

    Si tu veux être à la pointe de la technologie, tu peux peut-être utiliser F2FS, mais je ne suis pas sûr que ce soit assez connu pour s'auto-monter facilement dans un environnement de bureau par exemple.

    • [^] # Re: Ext4 sans journal

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sans journal, parce que sur une clef USB, mieux vaut limiter les écritures.

      Ne pas oublier le noatime dans les options de mount.

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: Ext4 sans journal

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis sous Jessie et le montage des clés est par défaut automatique après connexion.
        "grep usb /etc/fstab" renvoie bien :
        /dev/sdb1 /media/usb0 auto rw,user,noauto 0 0
        /dev/sdb2 /media/usb1 auto rw,user,noauto 0 0

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.