Aaron Griffin devient le nouveau leader d'Archlinux

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par j.
Tags :
0
3
oct.
2007
Arch Linux
Judd Vinet, le fondateur de la distribution Archlinux et de son gestionnaire de paquets Pacman, a décidé de passer le relais à Aaron Griffin.

Judd était inactif et discret depuis de longs mois, de même que certains autres développeurs à l'origine d'Archlinux. Si cela ne posait pas de gros soucis pour maintenir la distribution à jour, les décisions concernant l'avenir d'Archlinux et la philosophie à suivre sur long terme étaient plus difficiles à prendre sans lui.

C'est en effet Judd qui a insufflé à Archlinux tout ce qui fait son charme :
  • Sa philosophie KISS (Keep It Smart, Simple) ;
  • Ses mises à jours réactives.
En six ans, le projet a pris de l'ampleur et les buts originels n'ont pas toujours été faciles à suivre. Judd n'ayant plus le temps libre que réclame Archlinux, il laisse sa place de Leader à Aaron Griffin.

Aaron a le temps qu'il faut pour ce rôle et s'il a indiscutablement les compétences techniques, il est surtout très communiquant et rassembleur. Judd continuera de contribuer à la distribution selon ses disponibilités. Les archers sont très reconnaissants à Judd pour ce qu'il a permis d'accomplir, et accueillent chaleureusement leur nouveau leader. Depuis le printemps dernier Archlinux connait un nouveau souffle et se restructure :
  • De nouveaux développeurs parmi les "utilisateurs de confiance" (Trusted Users) ont été engagés pour maintenir la version 64 bits ;
  • Le système de versions a changé, les isos suivent désormais le cycle de version du kernel ;
  • Les dépôts ont été réorganisés : [Current] qui contenait les paquets présents sur l'iso a été supprimé en faveur de [Core] qui ne contient plus que les paquets à la base du système. Plusieurs paquets d'[Extra] ont migré vers [Community] qui est géré par les Trusted Users ;
  • Pacman v3 est sorti, essentiellement plus rapide et libifié pour faciliter le développement d'interfaces graphiques.
Aaron Griffin publiera dans quelques jours une sorte de Roadmap sur le futur d'Archlinux.
  • # Bisous...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    > Sa philosophie KISS (Keep It Smart, Simple) ;

    Il me semble bien que en:KISS_principle == Keep It Simple, Stupid !

    Bon et sinon pour que mon intervention soit encore plus inutile j'ajouterai: Vive ArchLinux \o/ !
  • # install FTP cassé

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Salut,

    pour ceux qui aurait la bonne idée de testé ArchLinux suite à cette nouvelle, l'install par FTP est pour le moment inutilisable, donc il faut vous rabattre sur l'image ISO 'base'.

    Voilà c'était le message informatif du jour !
  • # Ma petite expérience sur ArchLinux

    Posté par . Évalué à 6.

    J'utilise Arch depuis un an et demi maintenant et je n'envisage pas de changer : je crois que j'ai trouvé la distribution qui me convient (après 2 ans et demi sous Debian et un an sous Gentoo plus quelques essais d'autres distros par ci par là).

    Je recherchais une distro contenant des paquets souvent mis à jour (comme Gentoo) mais binaires (marre de compiler les sources) et sans véritable système de release (Debian, Mandriva, etc.).

    Après quelques recherches, je suis tombé sur ArchLinux qui remplissait ces critères en offrant en plus un système de paquet fort sympathique (Pacman) et le système ABS (Arch Build System) : un moyen simple de faire ses propres paquets s'ils ne sont pas déjà présents dans les repository (repositories?) officiels.
    On peut ajouter les-dits paquets sur l'AUR (ArchLinux User-community Repository) et ainsi faire profiter facilement les autres de son travail. Si un paquet est très demandé, un système de vote permet de le promouvoir et qu'il puisse être éventuellement intégré dans le repository "community" accessible via pacman.

    Pour ne rien gâcher, la communauté est présente et aidante (forum/irc) et le logo est joli :)

    Un grand merci à Judd Vinet pour le temps passé sur Arch et bon courage à Aaron Griffin pour continuer dans cette direction.
    • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

      Posté par . Évalué à 1.

      J'utilise, comme toi, Gentoo pour sa rapidité de mise à jour et sa customisation, mais c'est vrai qu'à la longue se taper la compilation de tous les paquets (les gros surtout) c'est assez pénible. C'est très long sur mon matériel qui date de plus en plus...

      Il est existe des sites qui proposent des précompilés, mais du coup on perd l'avantage des USE personnalisés. C'est un choix cornélien.

      Du coup, je vais me renseigner sur cette distribution. J'en avais déjà entendu parler, mais je ne l'ai pas encore essayé. Je vais essayer de trouver des éléments de comparaison entre ArchLinux et Gentoo ; il s'agit peut-être de ma prochaine distribution... qui l'aurai crû ?
      • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

        Posté par . Évalué à 1.

        • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour comparer à Gentoo, c'est un peu misérable. On n'a aucune idée des avantages par rapport à ce qui fait la force de Gentoo, par exemple les use flags. Ils disent ok, sous Arch on peut faire des paquets sources. Et donc ? Est-ce qu'ils seront juste compilés avec leur trucs par défaut, un choix de la distrib, ou est-ce qu'il y a aussi un gestionnaire de features à activer ?
          Parmis les autres questions que peuvent se poser les utilisateurs Gentoo : est-ce que la doc est bien faite dans plein de domaines, est-ce que pacman rame autant que portage ? Est-ce que l'init est en shell, en C ou autre ?
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pour comparer à Gentoo, c'est un peu misérable. On n'a aucune idée des avantages par rapport à ce qui fait la force de Gentoo, par exemple les use flags. Ils disent ok, sous Arch on peut faire des paquets sources. Et donc ?

            Si tu regardes plus bas dans la page, j'essaye de donner plus de détails pour une comparaison à Gentoo.
            Est-ce qu'ils seront juste compilés avec leur trucs par défaut, un choix de la distrib, ou est-ce qu'il y a aussi un gestionnaire de features à activer ?
            Toujours une réponse plus bas dans la page, mais pour résumer, par défaut, les paquets sont compilés avec les dépendances choisies par les maintenaurs, et si elle ne teplaise pas, il est simple (mais pas automatique comme avec les USE) de construire des paquets personnalisés.
            Parmis les autres questions que peuvent se poser les utilisateurs Gentoo : est-ce que la doc est bien faite dans plein de domaines, est-ce que pacman rame autant que portage ? Est-ce que l'init est en shell, en C ou autre ?
            Alors l'init est à la BSD avec des script sshell. En ce qui concerne pacman, on va dire qu'il n'est pas des plus rapide sans pour autant être de la lenteur de certains autre gestionnaire de paquets. En effet sur ce point on rencontrent de tout: certains qui se plaigne d'une lenteur extreme, et d'autres pour qui il est rapide.
    • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

      Posté par . Évalué à 10.

      les repository (repositories?)

      dépôts :-)

      ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

    • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

      Posté par . Évalué à 2.

      Au vu de ta description, c'est exactement le genre de distro qui me conviendrait !
      Moi aussi j'ai eu ma période gentoo, au bout de laquelle je me suis dit "Assez joué ! Plus le temps pour tout ça !". Résultat j'ai mis Ubuntu sur le laptop que j'ai acheté il y a un an.
      Même si je suis globalement satisfait, forcément, je suis toujours un peu frustré d'avoir à attendre 6 mois à chaque fois qu'une nouvelle version d'un logiciel apporte quelque chose d'important (bon, il y a aussi les dépôts officieux, mais ils ne sont pas toujours bien maintenus, et à terme, cela pose un problème de sécurité de faire confiance à n entités au lieu d'une seule).
      • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Sa description corresponds presque exactement au cahier des charges que j'avais il y a bientôt 2 an 1/2 avant que je ne tombe (aïe) sur Arch.

        À l'époque j'avais encore mon fidèle Duron 900 et c'était la distrib la plus rapide sur cette machine (comparée à Mandrake, *buntu, etc...).

        Aujourd'hui, j'ai un Athlon64 et j'ai déjà essayé pour le fun des distribs x86_64 mais c'est toujours Arch (i686) qui écrase les autres en termes de perfs (faudrait vraiment qu'un jour j'essaye Arch x86_64). Et même, sans évoquer les perfs, elle possède d'autres qualités qui ne me feront pas retourner de ci-tôt voir la concurrence :).

        Bref... Si tu as du temps et un peu d'espace disque de dispo -> fonces...
        • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

          Posté par . Évalué à 4.

          Et comment fait arch pour gérer les dépendances au travers des versions d'un paquet au fait ?

          Sous gentoo, c'est simple : on recompile tout ce qui dépend du paquet qu'on met à jour (si mes souvenirs sont bons !). Ou bien, on peut aussi avoir plusieurs version d'un paquet installées simultanément pour ne pas tout recompiler.

          Maintenant, sous Arch, supposons qu'un paquet a dépende des paquets b,c et d, chacun pouvant être mis à jour maintenant (avec une version dont l'ABI sera incompatible). Est-ce que je peux décider de mettre à jour seulement b, c, d, bc, cd ou bd, ou bien je vais être obligé de mettre à jour bcd afin d'avoir un paquet a compatible ? (ce qui nécessiterait 2 versions du paquet a au lieu de 8 !).
          J'imagine qu'il doit aussi y avoir moyen de garder de vieilles versions. N'empêche que mettre à jour une bibliothèque de bas niveau ne sert pas à grand chose si les applications de haut niveau n'utilisent que les anciennes versions dès qu'une seule bibli de bas niveau n'a pas été mise à jour pour une raison X ou Y !
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il faut tout mettre à jour...

            De toute façon en général on met tout à jour à la fois avec un joli
            pacman -Suy
            qui met à jour toute la distrib d'un coup.

            Et seulement les dernières versions des paquets sont disponible.
            On est bleeding edge ou on l'est pas.
            • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

              Posté par . Évalué à 2.

              Pacman -Sy b c
              ne met à jour que les paquets b et c si ça répond à ta question, et il est possible de bloquer les mises à jour d'une liste de paquets.
            • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est à dire que quand la nouvelle version de libA vient de sortir, les mainteneurs doivent se tapper systématiquement la recompilation de tous les paquets qui en dépendent ? (remarque sous Gentoo, c'était ça pour chaque utilisateur, bref ce n'est pas la mer à boire)

              Au fond, ArchLinux, ce serait comme si les mainteneurs avaient une Gentoo de leur côté, faisaient un "emerge world --update" à chaque fois qu'un paquet source est mis à jour et nous refourguaient leurs paquets compilés ?

              Bon, il manque la possibilité d'avoir plusieurs versions... et surtout les USE flags, mais pourquoi pas.
              • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

                Posté par . Évalué à 4.


                Au fond, ArchLinux, ce serait comme si les mainteneurs avaient une Gentoo de leur côté, faisaient un "emerge world --update" à chaque fois qu'un paquet source est mis à jour et nous refourguaient leurs paquets compilés ?


                Oui enfin, dans toutes les distribs où des paquets binaires sont distribués c'est la même chose hein :) Ils recompilent ce qui a besoin de l'être.
        • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

          Posté par . Évalué à 5.

          > c'est toujours Arch (i686) qui écrase les autres en termes de perfs

          Tu peux donner un bench ?
          Car c'est marrant, on lit toujours des trucs dans ce gout, mais dès qu'on demande un bench il n'y a plus personne.

          Pour information, Fedora (et probablement beaucoup d'autres, je n'ai pas regardé) est optimisé i686. Seulement Fedora se limite au jeu d'instruction du i386. Quelqu'un c'est "amusé" à tout recompiler avec le jeu d'instruction du i686 et ça ne change rien au niveau des performances.
          Par contre certains programme/lib sont compilés aussi en i686 car il y a une différence de performance : linux (le noyau), glibc et openssl (les version i686 sont installées automatiquement). certains programmes ultra optimisé comme mplayer supportent plusieurs jeux d'intructions à l'exécution.
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par . Évalué à 3.

            idem je doute que tout recompiler en i686 change tout.

            A l'époque on constatait souvent que la slackware qui était compilée en i486 semblait plus réactive (oui c'est pas un benchmark non plus) que d'autres distrib, en tout cas dans leur config par défaut.
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu peux donner un bench ?

            te donner un bench ne t'avancera pas plus, le mieux est de tester ArchLinux en dur !
            Si ta connection est rapide en 1 heure tu as un système utilisable sous KDE/Gnome/... et oui le plus long c'est le téléchargement ^^

            Sincérement ça me paraît la meilleure façon pour te faire une idée avec le meilleur testeur en qui tu ais confiance ... toi ! ;)
            • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

              Posté par . Évalué à 3.

              te donner un bench ne t'avancera pas plus, le mieux est de tester ArchLinux en dur !
              Si ta connection est rapide en 1 heure tu as un système utilisable sous KDE/Gnome/... et oui le plus long c'est le téléchargement ^^


              Mouais, c'est ce que j'ai voulu faire sur mon laptop tout neuf. Manque de pot, arch linux me fait un kernel panic au premier reboot après install (c'est la seule distrib à me l'avoir fait). ô ironie, la release s'appelle "Don't panic !".

              L'OS démarrait avec le failsafe, mais comme je voulais travailler rapidement sur mon nouveau laptop, j'ai installé une autre distro. Je ne désespère pas cela-dit, j'ai maintenant un desktop qui ne sert à rien ayant tout migré et je vais pouvoir la tester dessus.
              • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Tu as découvert l'effet ArchLinux !
                ArchLinux est une très bonne distro mais parfois les devs font des trucs zarbi et par magie un truc merdouille.

                Pour le kernel panic, il fallait reconstruire l'image du noyau :
                mkinitcpio -c /etc/mkinitcpio.conf -g /boot/kernel26.img
                Et oui c'est très con !
                Mais rassure toi en ce moment l'install FTP est cassée car ils ont réorganisé les dépots mais sans mettre à jour le CD d'installation et pouf plus d'install par FTP et l'install par CD t'oblige à lire les README ^^

                C'est pas méchant mais si tu ne suis pas la ML de Arch ça fait bizarre quand pacman t'insultes pour une mise à jour :D ... ça reste une distro pour geek malgrès tout.
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par . Évalué à 3.

            Je ressens la même sensation de vitesse (et de réactivité) par rapport à d'autre distribution mais c'est pas quantifiable évidemment.
            ça joue à pas grand chose, certaine personne comme ma copine ne voit pas trop la différence mais moi je la ressens !!!

            Sinon, Arch Linux me permet d'avoir les fonctionalités qui me plaisaient de gentoo (que j'utilisait avant) sans les longueur de la recompilation et l'attente en stable des nouvelles applications.
            Les "use" de gentoo ne me manque pas tant que ça car les les dépendances sont en général beaucoup plus faible que d'autre distribution comme Ubuntu.

            En tout cas, sur toutes les distributions que j'ai pu tester, il y avait toujours quelque chose qui me génait et depuis Arch Linux, je suis le plus heureux des hommes !!!!!

            Le seul petit point noir est lors de l'installation de mettre le système en français, il y a qques variables à changer à droite, à gauche pour que ce soit nickel.

            Pour info, pour ceux qui aime avoir un KDE splité comme sous gentoo, il esiste le dépot KDEMod qui est très réactif avec une super communeauté :
            www.kdemod.ath.cx/

            Le mieux, comme pour toutes les distribution, c'est de la tester qques jours ...




            • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              > Le mieux, comme pour toutes les distribution, c'est de la tester qques jours ...

              Il y a trois ans j'ai décidé de tester quelque jour Archlinux sur mon PC. Eh bien elle y est toujours. :-)

              Il y a deux ans, lorsque j'ai eu mon portable, j'y ai mis Frugalware pour tester quelque jours. Elle y est toujours aussi. :-)
          • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > Tu peux donner un bench ?
            > Car c'est marrant, on lit toujours des trucs dans ce gout, mais dès qu'on demande un bench il n'y a plus personne.


            Mes propos n'engagent que moi et, non, je ne me suis pas amusé à faire de benchs.

            Avant quand j'installais une distro (Mandrake, Fedora, *buntu, SuSE, etc...) je sélectionnais le minimum de paquets et je m'arrangeais pour avoir au moins X et KDE opérationnels après le premier reboot.

            Avec Arch je ne procède plus comme cela, j'installe le strict nécessaire et je termine l'install après le premier reboot.

            À chaque fois je me suis contenté de garder un système sans rien optimiser et garder les paramètres par défaut de chaque distrib. De ce côté, c'est vrai que Arch est un peu particulière puisque personne ne choisi à ta place les daemons a démarrer automatiquement et compagnie.

            Maintenant je n'ai jamais dit que le fait que ce soit i686 soit la clef de l'apparente vélocité de cette distrib. Je disais juste que j'ai essayé des distros compilée en x86_64 (*buntu, SuSE, etc...) et qu'à chaque fois c'est Arch (dans sa déclinaison i686) qui était la plus rapide.

            Pas besoin de faire des benchs pour épater la gallerie. C'est mon impression à moi que j'ai et je ne suis visiblement pas le seul à avoir constaté ce phénomène.

            Je témoignais juste de mon expérience après 2 ans 1/2 passés sous cette distro (à la maison et au taff). Après, comme le souligne Marc Poiroud (http://linuxfr.org/comments/871884.html#871884 ) le meilleur testeur c'est toi.

            Si Fedora te convient je ne vois aucune raison pour que tu en changes. J'ai tourné pendant plusieurs années sous RedHat (5.x, 6.x, etc..) puis Fedora jusqu'à la FC3 puis j'ai eu envie de changer d'air. Après un passage de quelques années sous Mandrake (elle s'appelait toujours ainsi à l'époque), j'ai trouvé en Arch mon Saint Graal mais ce n'est pas pour cela qu'elle convient à tout le monde.

            C'est ça qui est bien avec le libre: le choix !
            • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

              Posté par . Évalué à 4.

              Tout à fait d'accord avec les propos de GCN.

              Je rajouterai la facilité de création d'un paquet sous ArchLinux, ainsi que de la gestion de son propre repository.

              Tellement simple, en fait, à créer ses paquets que beaucoup d'utilisateurs maintiennent un dépôt spécial, AUR (ArchLinux User Repository), où l'on y trouve de tout et souvent le soft dont on a besoin. On télécharge le tarball, et si ce dernier est bien foutu, en deux commandes :
              makepkg
              sudo pacman -A nom_du_paquet
              ...et c'est installé. Sinon, on est un poil plus feignasse, et on se tape un "yaourt".

              Le choix par soi-même des daemons à démarrer automatiquement au démarrage de la machine est aussi une bonne idée à mon sens, où justement on ne démarre que ce que l'on souhaite. Après une install de base sous Ubuntu, il n'est pas rare de voir cups démarrer, alors que je n'ai pas d'imprimante.

              La réactivité des mainteneurs de paquets à updater les packages en fait une distribution moderne, à l'inverse d'une Debian stable (voire même testing selon la période...). Grand maximum 5 jours entre la sortie d'une nouvelle version d'un soft et son package ArchLinux, en moyenne le lendemain.

              Cependant, les premières prises en main peuvent rebuter les novices sous GNU/Linux, et ça, je le reconnais volontiers. L'install n'est pas en mode graphique, n'est pas des plus conviviales, mais sinon, c'est du GNU/Linux comme les autres.

              Enfin, précisons la gestion du LVM dès l'install...
      • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

        Posté par . Évalué à -1.

        Essaie debian testing
    • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

      Posté par . Évalué à 2.

      Je l'essayerais volontier si je n'avais déjà pris ces 2 semaines* à me faire une Gentoo aux ptits oignons. (nouvelle bécane respectable, remise dans le bain etc... )
      Sachant que le plus dur a été fait pour ma part, qu'un emerge world/system se fait 1 ou 2 fois par an (donc une compile qui prendrait la nuit), que j'ai déjà empaqueté mes logiciels préfèrés au cas où j'aurais une seconde bécane à installer, bref aurait-je un intérêt à passer à Arch Linux?

      On me demandera, pourquoi j'utilise Gentoo justement... C'est vrai, c'était avant tout pour la grande flexibilité et richesse de portage, la conception ainsi que l'abondance d'infos et la réactivité de la communauté.

      Outre le temps de compilation, que gagnerais-je avec ArchLinux?
      Il n'y a pas d' "Use flags" ce qui entraine qu'un paquet serait compilé avec le max de dependances, non?
      Ça n'est pas,plus trop dérangeant avec la taille actuelle de nos disques et la solidité du gestionnaire de paquet supposée mais tout de même...

      Quant aux dépôts, on a layman sous Gentoo pour gérer nos propres dépôts également sauf que malheureusement celui-ci n'est pas dispo par défaut et l'écriture d'ebuild un poil plus dur.
      Est-ce que Arch est à ce sujet avantagé?
      Qu'est-ce qui compense le manque d'"USE flags"?

      J'en sais trop rien, faut dire que si je n'avais pas fait la grosse étape de compile/paquetage pour Gentoo, j'aurais réflèchis à 2 fois mais là?

      En tout les cas, félicitation et bonnes continuations à ArchLinux et ses aficionados

      *2 semaines, c'est l'âge de ma distro hein, il ne m'a pas fallu 2 semaines d'installation configuration, faut pas déconner non plus :)
      • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce qui fait plaisir néanmoins, c'est l'appellation des dépôts:
        "release" ou "current"

        C'est déjà beaucoups moins arrogant et mensongée que "stable" et "<i<unstable
        "

        --> désolé :)
      • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je l'essayerais volontier si je n'avais déjà pris ces 2 semaines* à me faire une Gentoo aux ptits oignons. (nouvelle bécane respectable, remise dans le bain etc... )
        Sachant que le plus dur a été fait pour ma part, qu'un emerge world/system se fait 1 ou 2 fois par an (donc une compile qui prendrait la nuit), que j'ai déjà empaqueté mes logiciels préfèrés au cas où j'aurais une seconde bécane à installer, bref aurait-je un intérêt à passer à Arch Linux?

        On me demandera, pourquoi j'utilise Gentoo justement... C'est vrai, c'était avant tout pour la grande flexibilité et richesse de portage, la conception ainsi que l'abondance d'infos et la réactivité de la communauté.

        Outre le temps de compilation, que gagnerais-je avec ArchLinux?


        Rien !!

        Il n'y a pas d' "Use flags" ce qui entraine qu'un paquet serait compilé avec le max de dependances, non?

        C'est vrai que sur certains paquets les mainteneurs ont la main lourde sur les dépendances, mais en général elles sont plutôt bien faites.Ceci implique que certaines fois toutes le fonctionnalités du logiciel ne sont pas présente dans le paquet fourni par les dépôt officiels. Ce n'est pourtant pas un problème puisqu'il existe une solution pour s'en fabriquer un correspondant à ses gouts (cf la partie suivante).

        Ça n'est pas,plus trop dérangeant avec la taille actuelle de nos disques et la solidité du gestionnaire de paquet supposée mais tout de même...

        Quant aux dépôts, on a layman sous Gentoo pour gérer nos propres dépôts également sauf que malheureusement celui-ci n'est pas dispo par défaut et l'écriture d'ebuild un poil plus dur.
        Est-ce que Arch est à ce sujet avantagé?


        Il est possible et simple de se faire son propre dépôt, tout se passe encore une fois par l'écriture de PKGBUILDs.
        En ce qui concerne l'équivalent de layman sur Arch, ce qui y correspond le mieux est l'ordre de déclaration des dépots.disont, que je me suis créer un dépot nommé mon_depot, mais que j'utilise aussi le dépôt extra, Supposons que c'est 2 dépôts proposent le paquet toto, lors d'une installation (pacman -S toto) c'est le paquet du premier dépot déclaré qui sera installé par défaut, cependant il est aussi possible de préciser de quel dépot on veux le paquet en précisant son nom avant celui du paquet (pacman -S core/toto par exemple).

        Qu'est-ce qui compense le manque d'"USE flags"?


        Je dirais que c'est ABS, en effet en utilisant ce système, tu récupères les PKGBUILD (et les autres fichiers nécessaires) des paquets, à toi ensuite de les modifier pour te recompiler certains paquets à ta sauce (ajouter ou supprimer des dépendances, passer à une version supérieur du logiciel avant les mainteneurs ...). Cependant l'utilisation d'ABS requiert aussi une surveillance des mises à jour, puisque la recompilation (surtout dans le cas d'ajout/suppression) de dépendances nécessitera à chaque fois une recompilation de ta part.

        J'en sais trop rien, faut dire que si je n'avais pas fait la grosse étape de compile/paquetage pour Gentoo, j'aurais réflèchis à 2 fois mais là?

        En tout les cas, félicitation et bonnes continuations à ArchLinux et ses aficionados

        *2 semaines, c'est l'âge de ma distro hein, il ne m'a pas fallu 2 semaines d'installation configuration, faut pas déconner non plus :)


        Merci à Gentoo pour sa documentation, qui aide beaucoup les archers (et je penses aussi les utilisateurs d'autres distributions) :)
        • [^] # Re: Ma petite expérience sur ArchLinux

          Posté par . Évalué à 2.

          Qu'est-ce qui compense le manque d'"USE flags"?

          A noter qu'il existe aussi les outils srcpac et customizepkg qui permettent de créer des règles d'édition automatiques des PKGBUILD.
          Autrement dit ça fait l'affaire pour patcher ou modifier les dépendances d'un petit nombre de paquets sans avoir à maintenir un dépôt local.
  • # c'est juste officialisé

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ouh la mais ca fait carrément longtemps que Judd est plus leader. C'est juste une nouvelle qui officialise la chose.

    d'ailleurs je croyais que c'était officiel depuis longtemps.... vu que ça fait des plombes qu'on entend plus parlé de lui ;-)

    aaron est quand plus actif que Jud depuis une éternité ! d'aiileurs comment il fait. Il est à plein temps à bosser sur Arch ou quoi ? il a pas de vie ?
    • [^] # Re: c'est juste officialisé

      Posté par . Évalué à 1.

      Judd était absent c'est sûr, mais il n'avait pas de remplaçant officiel.

      Et c'est vrai qu'on peut se demander ce que fait Aaron en dehors d'Arch ^^, parce qu'entre les forums, IRC, les bugs, le dèv...
  • # question bête

    Posté par . Évalué à 3.

    Juste pour savoir, c'est quoi le pourquoi des 2 sites archlinux.fr et archlinuxfr.org ?
    • [^] # Re: question bête

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Parfois, il y a des sujets qu'il est bon de ne pas aborder. Celui-ci en fait partie :).
      • [^] # Re: question bête

        Posté par . Évalué à 2.

        et c'est qui les méchants dans l'histoire alors ?

        sinon même si je suis globalement satisfait de Debian, je serais tenté par cette distribution, à tester un jour alors ! (dès que je trouve un peu de place sur mon disque...)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: question bête

          Posté par . Évalué à 2.

          Si tu veut te faire ta petite opinion:
          http://forums.archlinuxfr.org/
          http://forums.archlinuxfr.org/viewtopic.php?id=1321

          Alors c'est qui les méchants?

          Utilisateur de debian avant arch, je n'ai jamais voulu compiler tout mon système et je trouve maintenant arch excellente pour un laptop ou un desktop.
          - init rapide et convi à la bsd.
          - /etc/rc.conf ou l'on configure réseau, module à charger, locales, daemon.. toujours à la bsd.
          - système de paquetage minimale et rapide avec 4000 paquets sur les dépôt officiel (core, extra et community) où l'on trouve tous les bon outils: qemu, kde, gnome, openssh... Si l'on rajoute AUR (site de partage des PKGBUILD) un peu moins de 10000 paquets.
          - ABS, système semblable au port de freebsd, ou l'on trouve l'intégralité des PKGBUILD de core, extra et community sous forme d'arbre dans /var/abs. Pratique pour refaire les paquets qui nous plaisent pas.
          - des mises à jours très rapide mais parfois farfelue. La politique c'est de sortir le paquet dès qu'une nouvelle release stable est publié. Donc parfois on trouve des mises à jours qui se suivent sûr plusieurs jours (0.91, 0.91-1..)

          A noté les outils que l'on peut trouver sur archlinux.fr et AUR:
          - yaourt
          - customizepkg
          - repacman
          - un dépôt ouvert au contributeur

          Voilà j'ai fini mon prosél. Je laisse la place à quelqu'un pour les critiques.
    • [^] # Re: question bête

      Posté par . Évalué à 2.

      pour si tu t'ennuies :
      http://archlinuxfr.info/
      • [^] # Re: question bête

        Posté par . Évalué à 1.

        un petit souci sur la home page du site sus-cité :

        "Warning: MagpieRSS: Failed to parse RSS file. (Empty document at line 1, column 1) in /homepages/26/d142576077/htdocs/www/archlinuxfr.info/libs/magpierss/rss_fetch.inc on line 238

        Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /homepages/26/d142576077/htdocs/www/archlinuxfr.info/modules/archfr/archfr.php on line 176
        "

        Bon j'arrête avec mes questions indiscrètes.
  • # Don't Panic 2007.10

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    ArchLinux vient de sortir les image ISO corrigeant le problème d'installation par FTP.
    http://archlinux.fr/news/news-archlinux/sortie-de-archlinux-(...)

    http://mir.archlinux.fr/iso/2007.10/

    Bon téléchargement pour les nouveaux ! :D

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.